Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ravel : Daphnis & Chloé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:12

Boulez DG, Chailly et Chung seraient mon trio de tête.

Puis Abbado et Monteux.

Bon ceci dit, elle sonne quand même fichtrement bien, dans l'ensemble, cette version Ozawa. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82422
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:17

Xavier a écrit:
Boulez DG, Chung, Abbado

Que des versions tièdes. Neutral

Chailly aussi, mais au moins il y a des couleurs.

C'est sans doute que je n'aime pas assez Daphnis, mais je suis beaucoup plus séduit par la lecture plus modeste de Petitgirard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:21

Ah oui quand même. Mr.Red  (la moins bonne version que j'ai entendue)
Dommage pour toi que Maag ne l'ait pas massacré enregistré.

Sinon, je suis à la fin d'Ozawa, toute la fin est vraiment formidable, d'une urgence terrible.
Finalement, je crois que je mets cette version tout près des toutes meilleures. Smile (et au top pour la 3è partie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82422
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:26

Xavier a écrit:
Dommage pour toi que Maag ne l'ait pas massacré enregistré.

Ses fausses notes sont tellement plus palpitantes que les bonnes de Boulez… (quand même, la rectitude de Boulez + la rondeur de Berlin, difficile de faire plus aseptisé, on dirait un ourson à la guimauve récuré à l'eau de javel !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:27

Sur le papier, je pourrais être d'accord avec toi... et pourtant, le résultat est tout autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82422
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:28

Oui, en fait c'est plutôt l'inverse, un squelette d'araignée recouvert de gelée de miel, mais ce n'est pas très intéressant pour autant.

(Écouté deux fois, quand même… Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mifasol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 23
Localisation : Près de ma souris
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:29

J'ai la version de Yannick Nézet-Séguin avec le Philharmonique de Rotterdam. Comment la situeriez-vous par rapport à d'autres interprétations? Plutôt sage, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:32

La version intégrale qui vient de sortir?

Je n'ai pas écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:34

Sinon, j'oubliais de citer Inbal que je mettrais dans le 2è groupe: c'est très froid et peu séduisant, mais tellement précis et analytique que ça en devient délectable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mifasol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 23
Localisation : Près de ma souris
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:39

Je ne peux pas vérifier pour le moment la date exacte, mais c'est sorti il y a déjà trois ou quatre ans. Je n'ai pas écouté l'intégrale non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82422
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:40

Et comme moi non plus, nous voilà très avancés… Mr. Green

Sur le principe, ça fait plutôt envie, ce doit être animé pour changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:44

Mifasol a écrit:
Je ne peux pas vérifier pour le moment la date exacte, mais c'est sorti il y a déjà trois ou quatre ans. Je n'ai pas écouté l'intégrale non plus.

Oui, il a enregistré la 2è suite seule, et sans choeur, en 2009. (du coup, aucun intérêt pour moi)

Mais une intégrale est parue ces jours-ci, chez BIS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mifasol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 23
Localisation : Près de ma souris
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 17:50

Ah, pardon, je n'avais pas compris "intégrale" par opposition à "suite". Je pensais que tu parlais d'une intégrale de Ravel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 18:05

Oui, par intégrale je voulais dire le ballet complet.
Pour moi les deux suites n'ont pas grand intérêt, surtout sans le choeur. (évidemment, c'est de la tellement bonne musique que je suis quand même toujours preneur en concert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mifasol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 23
Localisation : Près de ma souris
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 19:47

Je te comprends, c'est dommage de se passer des choeurs.

Du coup, ça répond à la question que je me posais.  Il faut que je trouve une autre version de l'oeuvre!


Dernière édition par Mifasol le Sam 18 Juil 2015 - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 20:32

En dehors du problème des choeurs, si tu n'as que la 2è suite, ce n'est qu'un quart d'heure de musique au lieu de 55 minutes pour le ballet complet.

En tout cas il y a du choix, plein de bonnes versions! Smile (et très peu de mauvaises)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23148
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 22:53

Surprised Belle version, rien de mieux ?

J'en garde un souvenir éblouissant, mais faudrait que je la réécoute alors.
Bon, c'est vrai qu'en général et chez Ravel en particulier, je suis plutôt bon public.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 22:57

Donc pas d'unanimité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:02

Melo, lis la suite:

Xavier a écrit:

Sinon, je suis à la fin d'Ozawa, toute la fin est vraiment formidable, d'une urgence terrible.
Finalement, je crois que je mets cette version tout près des toutes meilleures. Smile  (et au top pour la 3è partie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:03

André a écrit:
Donc pas d'unanimité ?

Tant que David louera Petitgirard plutôt que Boulez, Chung ou Abbado, en effet il n'y en aura pas. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23148
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:05

Embarassed Ah pardon, j'avais seulement vu ton message en bas de page précédente, sans m'apercevoir de la discussion qui s'est poursuivie sur cette page.

Je préfère ça, ne préférant pas être à l'origine de recommandations qui déplaisent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:09

Au pire, "belle version", ça n'avait rien de péjoratif. Smile

Disons que j'ai été embêté par quelques détails (l'entrée de la flûte un peu haute d'intonation au tout début, les points de montage audibles), sans trouver de plus-value particulière... jusqu'à la toute fin, vraiment emballante.
Et sinon, c'est superbement enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:11

Donc, Ozawa Boston ça tient bien la route. Je note... study

J'ose à peine demander: et Haitink-Boston c'est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:12

Sinon, si tu cherches l'unanimité, je crois que la version Chailly est ce qui s'en rapproche le plus, juste avant Boulez DG et Chung. (mais elle n'est pas facilement trouvable)

Haitink, pas écouté pour ma part... (mais je ne l'imagine pas se débrider suffisamment dans Daphnis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 12 Avr 2015 - 23:16

Je ne vois pas Boulez débridé non plus... Par contre ses Ravel avec le NYPO c'est superbe. Il faudrait que je réécoute Munch (RCA).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Lun 13 Avr 2015 - 0:05

À mon avis, Chung est beaucoup mieux que Chailly (mais ce n'est que mon avis). Smile

Boulez DG, je n'en garde pas un souvenir éblouissant, mais je devrais réessayer prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23148
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Lun 13 Avr 2015 - 1:18

Xavier a écrit:

Haitink, pas écouté pour ma part... (mais je ne l'imagine pas se débrider suffisamment dans Daphnis)


Un des ses enregistrements méconnus, qui date de ses premières années à Amsterdam : la Suite n°1 enregistrée avec le Concertgebouworkest en 1961.
C'est pas Munch mais ça dépote bien quand même. Et puis les timbres de l'orchestre drunken


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Lun 13 Avr 2015 - 8:41

Je poste à nouveau ici :

bAlexb a écrit:
André a écrit:
Oui, le ballet intégral. C'est la version Martinon. J'ai Munch (mono et stéréo) et, même si je la connais bien, je ne possède pas la version Dutoit.

Je l'ai déjà dit/écrit, mais Märkl à Lyon (Naxos-à-prix-tout-doux) se classe très bien, à mon avis : une belle main souple, coulée et une direction qui met sensiblement (dans tous les sens du terme) en valeur chaque famille de pupitre sans pour autant verser dans l'hédonisme. Ballet intégral complété par "l'ouverture féérie" Shéhérazade.

Quelqu'un a écouté, depuis mon premier message ?
(EDIT : et c'est même pas pour parler de Slatkin, tu as vu, DLM Embarassed ! Alors que je l'ai entendu avec le même orchestre dans la suite n° 2 silent ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Mer 12 Aoû 2015 - 16:29

bAlexb a écrit:
Je poste à nouveau ici :

bAlexb a écrit:
André a écrit:
Oui, le ballet intégral. C'est la version Martinon. J'ai Munch (mono et stéréo) et, même si je la connais bien, je ne possède pas la version Dutoit.

Je l'ai déjà dit/écrit, mais Märkl à Lyon (Naxos-à-prix-tout-doux) se classe très bien, à mon avis : une belle main souple, coulée et une direction qui met sensiblement (dans tous les sens du terme) en valeur chaque famille de pupitre sans pour autant verser dans l'hédonisme. Ballet intégral complété par "l'ouverture féérie" Shéhérazade.

Quelqu'un a écouté, depuis mon premier message ?
(EDIT : et c'est même pas pour parler de Slatkin, tu as vu, DLM Embarassed ! Alors que je l'ai entendu avec le même orchestre dans la suite n° 2 silent ...)

J'imagine que ça échappera à l'intégrale de l'oeuvre avec orchestre que capte actuellement Naxos à Lyon, dans la mesure où la même maison a déjà enregistré l'oeuvre au même endroit avec Märkl il y a tout juste une poignée d'années ; du coup, pour celles et ceux qui seraient intéressés, le ballet intégral a été fixé par France Musique en juin dernier sous la baguette de Slatkin : http://www.francemusique.fr/emission/le-concert-de-midi/2015-ete/l-orchestre-national-de-lyon-l-auditorium-maurice-ravel-08-10-2015-12-00 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 22 Aoû 2015 - 17:55

J'ai découvert cette oeuvre en regardant une vidéo de Pahud jouant la pantomime. Je ne sais combien de fois j'ai pû la visionner, c'est un des plus beaux moments de flûte que je connaisse.

J'ai la version Boulez II avec le Berliner. Je trouve la plastique superbe, mais vraiment la dynamique me rend l'écoute difficile : soit le volume est trop bas et je n'entends pas les pianissimi, soit c'est trop fort et ma copine sursaute aux tutti.

Du coup j'ai voulu essayer d'autres versions. J'ai évité Abbado et je suis parti sur Chailly puis Chung. J'ai mécaniquement tendance à démarrer par la pantomime car même si elle ne peut être représentative de l'oeuvre entière, elle me donne un bon premier ressenti.

J'en suis resté à la version Chung, inventive, charmeuse, avec mille sonorités. Avec une prise de son plus précise et éclairée que cette de Chailly qui me parait assez lointaine et qui limite la définition instrumentale (cela s'entend très bien sur la danse grotesque de Dorcon). Un petit bémol néanmoins sur certains cuivres, je pense en particulier aux cors, que je ne trouve pas toujours très beaux.

En revanche je trouve la flûte (je suppose qu'il s'agit de Magali Mosnier) éblouissante, bien que le jeu de Jacques Zoon (j'ai longtemps cru que lui et Barthold Kuijken étaient une seule et même personne...), associé à un son plus boisé, apporte une chaleur très sensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22890
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 9 Jan 2016 - 9:47

Je n'avais pas réentendu cette œuvre depuis longtemps (cf mon intervention sur la version Chung dans ce topic, la seule que j'avais entendu à ce jour) et la mort de Boulez m'a donné l'envie de la réécouter dans un de ses enregistrements. J'ai choisi celui qu'il a fait avec le Berliner Philarmoniker et le Chœur de la Radio de Berlin. C'est très détaillé sur le plan orchestral comme souvent avec ce chef, magnifique sur le plan musical et sonore mais j'ai trouvé sa direction froide. Je me suis un peu ennuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 9 Jan 2016 - 11:00

Eh oui.... Boulez Berlin, c'est plastiquement superbe ; mais c'est terriblement ennuyant... C'est une version que je possède depuis sa parution, que j'ai écouté des quantités de fois et qui n'a jamais réussi à m’émouvoir de quelque sorte que ce soit.
Il me semble que Ravel soit ailleurs.....
Une de mes versions préférées bien que pas la plus idiomatique reste Ozawa à Boston chez DG dans les années 70 ; il me semble que c'est une parfaite réussite. Les coloris de l'orchestre sont somptueux, les chœurs superbes, tout ceci est magnifiquement capté malgré une forte réverbération (Quelle dynamique!). Et puis il y a une âme, c'est animé par le juste geste  "danse religieuse" où tous les solistes se couvrent de gloire un à un, cor violon flûte trompette, je passerai sur les numéros de cette œuvre sublime pour en finir avec un finale incroyable !!! La troisième partie et spécialement la danse finale vous emmène dans un infernal tourbillon.
Cet enregistrement est vraiment un choc et laisse loin derrière tous les enregistrements plus récents. Exit Jordan (Philippe), Nezet Seguin, Levine, Chung, et j'en passe (Rien de tout ceci n'est indigne, bien sûr). Ozawa, reste, avec Monteux, Sur les 18 versions que je possède la meilleure interprétation de l’œuvre.
Écoutez cela, c'est addictif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 9 Jan 2016 - 14:15

Ozawa, j'ai trouvé la 3è partie particulièrement jouissive, oui, mais pour le reste, je ne trouve pas du tout que ça enfonce Chung, Boulez II ou Chailly. (mes trois versions préférées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 9 Jan 2016 - 19:13

Non pas que Boulez 2 (ni même1), Chailly ou Chung ne soient pas bon.... Je ne me permettrais pas ! Ce que je voulais exprimer c'est effectivement le plaisir, le jubilation : l'émotion, quoi.
Or les deux versions qui m'en procurent le plus sont Ozawa et Monteux voire Munch. Et certaines versions portées au pinacle, probablement excellentes au demeurant m’ennuient plus qu'elles ne me captivent; ce serait le cas des 2 Boulez (Trop ciselé, analytique "je vais vous montrer ce que c'est, moi") Chung, (on ne doit pas danser beaucoup chez lui) et tant d'autre.
Pour moi, Daphnis est une musique extrêmement sensuelle avec un coté latin, ce qui peut aussi expliquer mes choix...
En exemple, une 3è partie merveilleuse est la 2è suite qu'avait donnée Järvi pour son concert d'inauguration à la philharmonie de Paris : là aussi il y a urgence, c'est assez délirant, tout du moins c'est le souvenir qu'il m'en était resté avant que je n'ai pu le réécouter sur mon installation habituelle dans les conditions qui me plaisent. (Le fichier lossless se trouve facilement).
Enfin Kreizberg, en dépit d'un orchestre limité fait pour moi un très beau Daphnis me rappelant celui de M. Rosenthal avec l'orchestre de l'Opéra de Paris, certainement des imperfections, tout ce qu'on voudra mais c'est un "live" et de plus pas si mal capté, enfin, moi je n'ai aucun mal à "rentrer" dans ce type d'enregistrement vivant malgré toutes les scories d'un enregistrement en concert....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23148
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 9 Jan 2016 - 23:42


Ansermet et Daphnis et Chloé : point discographique


Smile Ernest Ansermet enregistra deux fois le ballet en trois parties, et une fois la Suite n°2.

1) Le premier enregistrement intégral remonte à septembre-octobre 1952

Quelques informations ici, avec fichier de téléchargement en bas de page : http://www.notrehistoire.ch/group/orchestre-de-la-suisse-romande/photo/47107/
On en trouve une réédition en CD couramment disponible : http://www.amazon.fr/gp/product/B001L28ILO

Pochettes des éditions en microsillon :




2) Le second enregistrement complet date de mai 1964 :

Se trouve en CD dans ce double-album : http://www.amazon.fr/gp/product/B00005LKEN




3) Entre-temps, le chef suisse enregistra la Suite n°2, en octobre-novembre 1960 :

En CD, ça se trouve ici : http://www.amazon.fr/gp/product/B0020H437M

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 10 Jan 2016 - 0:12

Et qu'en penses-tu?

Je crois me souvenir que j'ai entendu la 2è version... La 1ère est en mono je suppose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23148
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 10 Jan 2016 - 2:13

Xavier a écrit:

Et qu'en penses-tu?


Smile J'ai voulu rappeler clairement l'état de la discographie, car on oublie parfois qu'Ansermet avait déjà gravé le ballet intégral en mono.
D'ailleurs les rares fois où l'on parle de la "version Ansermet" dans les pages de ce topic, on ne précise pas laquelle.
Ceci dit, la plus ancienne n'est esthétiquement pas très différente, mais moins aboutie (dans l'ensemble je trouve assez ingrates voire prosaïques les premières moutures ravéliennes gravées par le maestro suisse).
Au demeurant je ne saurais être très objectif puisque ça reste un de mes chefs préférés, j'entre en empathie spontanée avec ses interprétations qui suscitent chez moi un flot d'images et de sensations, peut-être grâce à sa façon d'habiter le rythme, de construire la sonorité, et grâce aussi aux timbres de l'orchestre que j'aime beaucoup. Le basson d'Henri Helaerts dans la danse grotesque de Dorcon, la flûte d'André Pépin dans le lever du jour...
La version 1964 ne figure peut-être pas dans le top de mes favorites (le chef a la main un peu lourde parfois), mais je succombe toutefois à une lecture aussi incarnée et haute en couleurs -que je préfère aux approches plus distanciées d'Abbado/LSO (DG) et Boulez/BPO, celui-là trop aride à mon goût (DG aussi).
Je ne vois guère que Munch pour me sembler plus charismatique, Monteux plus clair et élégant, Ozawa plus fin et fougueux.
Avec le temps qui passe, Maazel à Cleveland (Decca), d'une affolante somptuosité plastique, rejoint ce que je considère comme le sommet d'une discographie pourtant riche en réussites.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 10 Jan 2016 - 2:27

Un mot sur l'intéressant tour d'horizon fait par Pierre75013, et notamment sur certaines versions jusqu'ici pas ou peu abordées. Je rejoins Pierre75013 sur la version Boulez/Berlin, que je n'ai jamais réussi à apprécier vraiment, en dépit de son haut niveau musical... L'orchestre est froid, dégraissé à l'excès, la direction de Boulez très fouillée mais aussi sophistiquée. Et surtout, mais peut-être est-ce un effet de la captation sonore, sinon des teintes sombres de l'orchestre, quand j'écoute cette version j'ai l'impression que de la première à la dernière note l'action se déroule en nocturne, ce qui est ennuyeux pour le Lever du Jour, notamment Smile

Pour le reste, quelques désaccords avec Pierre75013: Kreizberg est problématique, en ce que l'orchestre a été capté à Charleville et le choeur à Mézières... Le surgissement du choeur (assez laid) dans maints passages comme le Lever du Jour est totalement artificiel. A l'inverse, je pense qu'il ne faut surtout pas évacuer aussi vite les deux versions parues presque en même temps l'année dernière, Nézet-Séguin et Jordan, qui signent un véritable renouvellement de la discographie. Le premier est très subtil, contrasté, mais sans maniérisme ou sophistication inutile, chaque épisode fait sens, et la flûte de Juliette Hurel se laisse admirer... Tout juste peut-on déplorer quelques sécheresses, comme au début de la Danse religieuse, un peu courte de son; Avec Philippe Jordan, c'est encore mieux! Abord franc, simple, naturel, présence sonore impressionnante, intérêt constamment renouvelé par une interprétation agissante, mais dans le flux -pas un épisode privilégié par rapport à un autre, l'oeuvre semble prise d'une seule coulée-, excellent choeur placé en avant (mais sans aucune artificialité). Est-ce que c'est beau? Oui, mais pas tant que ça et c'est tant mieux: Enfin un chef qui ne se repose pas dans cette oeuvre sur le raffinement inouï des timbres. L'anti-Boulez, en quelque sorte. Ou un Kreizberg réussi. Surtout, je n'ai jamais entendu un disque récent de musique orchestrale française qui me rappelle autant la patine des enregistrements de Münch, Paray, Martinon ou Cluytens (dans Ravel ou ailleurs). C'est absolument frappant, comme un âge d'or retrouvé. Désormais ma version n° 1, devant celles de Chailly et de Nézet-Séguin.

Mais Stéphane Denève frappe à la porte... Parution fin janvier ou début février.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 10 Jan 2016 - 12:17

aurele a écrit:
la mort de Boulez m'a donné l'envie de la réécouter dans un de ses enregistrements. J'ai choisi celui qu'il a fait avec le Berliner Philarmoniker et le Chœur de la Radio de Berlin. C'est très détaillé sur le plan orchestral comme souvent avec ce chef, magnifique sur le plan musical et sonore mais j'ai trouvé sa direction froide. Je me suis un peu ennuyé.

Pierre75013 a écrit:
Eh oui.... Boulez Berlin, c'est plastiquement superbe ; mais c'est terriblement ennuyant... C'est une version que je possède depuis sa parution, que j'ai écouté des quantités de fois et qui n'a jamais réussi à

Mike a écrit:
Un mot sur l'intéressant tour d'horizon fait par Pierre75013, et notamment sur certaines versions jusqu'ici pas ou peu abordées. Je rejoins Pierre75013 sur la version Boulez/Berlin, que je n'ai jamais réussi à apprécier vraiment, en dépit de son haut niveau musical... L'orchestre est froid, dégraissé à l'excès, la direction de Boulez très fouillée mais aussi sophistiquée. Et surtout, mais peut-être est-ce un effet de la captation sonore, sinon des teintes sombres de l'orchestre, quand j'écoute cette version j'ai l'impression que de la première à la dernière note l'action se déroule en nocturne, ce qui est ennuyeux pour le Lever du Jour, notamment.

Décidément, Boulez/Berlin, jadis plébicité par la critique ne fait plus l'unanimité et c'est peu dire que je rejoins pleinement les analyses de Pierre, Aurele et Mike : je trouve cela très beau plastiquement mais cela m'ennuie sur la durée car c'est trop éthéré et cela ne raconte rien. De ce fait, je préfère aussi Munch (choisir la version remasterisée en DSD ci-dessous) et Ansermet (en stéréo), autrement narratifs et vivants (rythmique plus acérée, changement de couleurs et de tempi selon les tableaux ...). Soit dit au passage, le débat est rigoureusement le même si on compare Le Prince des bois de Bartók par Boulez et Dorati/mercury. Voici les deux pochettes de Daphnis et Chloé que je conseille :

 


Dernière édition par hugo75 le Dim 10 Jan 2016 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Dim 10 Jan 2016 - 13:16

Mon problème ici, avec Boulez, c'est la manière dont il tient à distance et l'oeuvre (sa poésie) et l'orchestre ; ou dont il s'en tient à distance (je veux dire : la manière dont il s'intercale entre les deux, en quelque sorte). Toujours est-il que, comme forme en soi, le résultat est manifeste ; mais, dans le même temps, sa dimension analytique (seule ?) constitue vraiment une ligne de crête, une fontière trop franche qui m'empêche d'adhérer.
Fameux travail de chef, d'organisateur ; mais pas de peintre, ni de conteur (ce que, par ailleurs, Boulez Savait fort bien faire). Je reste, moi aussi, au milieu du gué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Lun 8 Fév 2016 - 23:07

Maazel Cleveland a été très peu cité, si ce n'est par Melomaniac.
C'est vraiment une superbe version, avec des tempi par moments très rapides et surprenants, une magnifique prise de son, très claire, parfaite pour cette oeuvre.
Toutefois j'ai regretté de ne pas assez entendre les bois par moments, notamment à un passage de la première scène où leur thème était inaudible, noyé par les cordes.
Sinon que de bonnes choses à dire, couleurs resplendissantes et interprétation jouissive, vraiment dionysiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Mar 9 Fév 2016 - 8:28

Xavier a écrit:
Maazel Cleveland a été très peu cité, si ce n'est par Melomaniac.
C'est vraiment une superbe version, avec des tempi par moments très rapides et surprenants, une magnifique prise de son, très claire, parfaite pour cette oeuvre.
Toutefois j'ai regretté de ne pas assez entendre les bois par moments, notamment à un passage de la première scène où leur thème était inaudible, noyé par les cordes.
Sinon que de bonnes choses à dire, couleurs resplendissantes et interprétation jouissive, vraiment dionysiaque.

Hors partis-pris inhérents à la direction elle-même, ce qu'on peut tout à fait discuter, Maazel reste toujours une formidable démonstration d'orchestre ; mais au sens organique (j'allais presque dire : organistique), pas au sens analytique seul et c'est justement ce que je trouve passionnant. Notamment par comparaison avec Boulez dont on parlait plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4214
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Mer 30 Nov 2016 - 20:08

Quelqu'un a-t-il entendu les deux dernières versions parues (à ce qu'il me semble), Nézet-Séguin / Rotterdam et Denève / SWR? Si oui, qu'est-ce que ça donne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80916
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Mer 30 Nov 2016 - 22:07

Denève, ses Debussy sont remarquables (notamment Jeux découverts dans l'écoute comparée faite récemment), j'ai le Daphnis sous la main mais je ne sais même plus si je l'ai déjà écouté ou pas... dans tous les cas j'ai peu de doutes, ça doit être excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Ven 2 Déc 2016 - 15:14

Je n'avais jamais entendu Denève en salle jusqu'ici, mais après deux concerts cette saison à Bruxelles je suis très enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Jeu 8 Déc 2016 - 15:30

Benedictus a écrit:
Quelqu'un a-t-il entendu les deux dernières versions parues (à ce qu'il me semble), Nézet-Séguin / Rotterdam et Denève / SWR? Si oui, qu'est-ce que ça donne?

Ce sont deux très bonnes versions, mais du côté de la "cosmétique" et de la chatoyance orchestrale, Nézet-Séguin est autrement séduisant, et il bénéficie en outre de la flûte de Juliette Hurel. De manière générale, on ne peut pas dire que Denève rate ses Ravel, loin de là, mais son orchestre est un peu froid, neutre, pas très distinctif: Le résultat ne possède pas le charme de son Debussy chez Chandos avec l'orchestre d'Ecosse. Mais c'est bien quand même. Il y a une autre version qui est sortie en même temps que celle de Nézet-Séguin, due à Philippe Jordan (Erato), également une très grande réussite, qui évoque pas mal le style interprétatif et l'esprit de chefs comme Münch, Paray ou Martinon, et avec les plus beaux choeurs qu'il m'ait été donné d'entendre dans cette oeuvre (mieux mis en valeur par la prise de son que dans les autres versions, mais sans impression d'artificialité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4214
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Sam 10 Déc 2016 - 22:07

Merci, Mike!
Je viens donc d’écouter ceci:


• Stéphane Denève / Radio-Sinfonieorchester Stuttgart des SWR, SWR Vokalensemble Stuttgart
Stuttgart, VII.2014
Hänssler


En effet, mon impression rejoint assez ce que tu dis - à ceci près que pour moi le manque de chatoyance orchestrale est loin d’être un défaut pour moi, au contraire. En fait, dans Daphnis, les versions très hédonistes (ça doit être le cas de Nézet-Séguin, si j’ai bien compris) ou très «dionysiaques» (plutôt Ph. Jordan, donc, au vu des références convoquées) me lassent assez vite: du coup, l’orchestre de Stuttgart - un peu sec, un peu froid, peu prodigue en couleurs mais très clair, très précis - me convient assez bien, et la direction de Denève - assez cursive, très attentive au détail mais plutôt retenue - aussi. La seule chose qui me gêne un tout petit peu, c’est le relatif manque de netteté du chœur (probablement plus du fait de la prise de son que du SWR Vokalensemble, généralement précis et bien focalisé).

Ça pourrait en tous cas facilement devenir une référence personnelle pour moi - à moins que quelqu’un n’ait plus convaincant à me proposer comme lecture un peu «droite». (À la réflexion, je n’ai pas vraiment de «version préférée» pour Daphnis.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Jeu 15 Déc 2016 - 22:19

Nézet-Séguin peut effectivement être qualifié d'hédoniste, comme Chailly: Les orchestres néerlandais seraient-ils condamnés à faire du beau son? Pas seulement, dans le cas de ces deux admirables versions, la caractérisation est bien au rendez-vous. Mais compte tenu de ce que tu cherches, la version de Philippe Jordan, qui file droit, franche et sans esbroufe, pourrait te convenir, et avec lui je peux te garantir qu'il n'y a pas de problème de netteté du choeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Mar 17 Jan 2017 - 11:06

Contre toute attente, le volume 4 de l'oeuvre orchestral de Ravel sera consacré à Daphnis, en version intégrale, sous la baguette de Leonard Slatkin :



Rappelons que la phalange a déjà enregistré le ballet complet avec son chef d'alors, Jun Märkl, en 2008 ; ce qui pourra, cela étant, donner lieu à comparaison même si, de mon côté, j'espérais sérieusement voir sortir Antar, donné en concert il y a deux saisons et repris cette année, http://classik.forumactif.com/t7381-pleyel-et-lyon-rimsky-ravel-gens-slatkin-14-15-06-14?highlight=slatkin . A suivre Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 43
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   Jeu 23 Mar 2017 - 9:12

FX Roth et les Siècles viennent de sortir une version chez Harmonia Mundi :



De belles sonorités riches et chatoyantes, et du rythme, de la danse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ravel : Daphnis & Chloé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ravel : Daphnis & Chloé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ravel : Daphnis & Chloé
» Pleyel - 22-23/02/2012 | Ravel (Daphnis et Chloé) - Chailly
» Maurice Ravel (1875-1937)
» Leonard Slatkin
» Avatars (7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: