Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Ibert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Jacques Ibert   Jeu 31 Aoû 2006 - 22:04

Je découvre ça:



Il y a Escales de Ibert sur le CD. C'est la première fois il me semble que j'entends du Ibert.
Je trouve que ça ressemble fort à du Ravel mais en plus "fade", par moments à Strauss aussi, mais c'est minime.

Quelqu'un connaît-il mieux Ibert que moi, et pourrait-il alors me conseiller (ou déconseiller) d'autres œuvres ?
Dans l'état actuel des choses, je trouve qu'il manque un peu de personnalité… c'est peut-être dû au côté exotique de l'œuvre.


Dernière édition par le Ven 1 Sep 2006 - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 31 Aoû 2006 - 22:44

Je connais cette pièce et quelques autres, pas totalement transcendant effectivement par rapport à du Ravel mais assez sympa parfois (j'ai plus les titres en tête - c'est sur un vieux CD Naxos ou Marco Polo)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 1 Sep 2006 - 0:56

Les Escales c'est très chatoyant, très séduisant, peut-être pas beaucoup plus que pittoresque... du sous-Ravel c'est sûr, mais je ne dis pas ça de façon péjorative, j'aime bien, vraiment.
Mais j'ai peur qu'Escales soit sa meilleure pièce... Achille pourrait nous en dire plus.
Je me souviens aussi de la Ballade de la geôle de Reading (disque Naxos), pas mal (dans un versant plus sérieux) mais pas plus marquant que ça non plus...
Essaie peut-être ce disque Naxos qui contient d'autres oeuvres symphoniques.
Pour ma part, je pense plutôt prospecter du côté de la musique de chambre. Brillant a sorti une intégrale (2 CD), on peut notamment écouter un extrait ici:
http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=9103
Bon l'extrait ne me donne pas particulièrement envie... Mais j'avais déjà entendu un ou deux trucs pour flûte très sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 1 Sep 2006 - 13:29

Xavier a écrit:
la Ballade de la geôle de Reading (disque Naxos)
merci c'est ce titre là que je cherchais... voilà sérieux, bien foutu mais pas transcendantal non plus quoi...
Revenir en haut Aller en bas
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 392
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 8 Sep 2006 - 16:55

C'est aussi pour moi la seule oeuvre intéressante de ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 8 Sep 2006 - 17:09

Vous voulez me rendre furieux, décidément !

Attendez un peu que j'aie cinq minutes, mécréants.

Welcome back à Jolan, même si c'est pour jouer les oiseaux de malheur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 392
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 8 Sep 2006 - 18:48

Merci David
Je vais enfin pouvoir participer à ce forum, j'ai récupéré mes archives.
Bon, je réécoute de la musique scandinave et je relance le topic.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Hermès
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Jacques Ibert   Sam 9 Sep 2006 - 0:26

Jacques Ibert est un des grands compositeurs du XX sciècle à découvrir absolument.

Et pas uniquement les Escales ou la ballade de la géole de Reading.

Une de ses oeuvres les plus célèbres et truculente est son "divertissement"
a l'origine une musique de scène pour une pièce de théâtre (le chapeau de paille d'Italie de Labiche si je me souviens bien)

De la même veine : suite Paris 32 (aussi musique de scène)

Son chef d'oeuvre : son grand ballet : "Le chevallier Errant".

Son oeuvre la plus attachante : La symphonie marine

Un tube de 3 minutes : Entr'acte (pour flûte et guitare)

Le concerto pour saxophone le plus célèbre du répertoire, c'est lui qu'il a écrit : concertino da camera pour saxophone

Son oeuvre la plus émouvante : La mort de don Quichotte ( chansons de Don Quichotte)

Un concerto pour flûte qui est au top 10 des concertos du XX siècle

A avoir absolument : 2 CD de l'intégrale de sa musique de chambre.

Sans parler de "Angélique" son opéra bouffe. Un joyaux du théâtre lyrique français comme l'heure espagnole de Ravel, ou l'Etoile de Chabrier.
(Ravel ne manquait jamais une représentation d'Angélique !)

Tous ces enregistrements se trouve facilement dans le commerce en CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mar 5 Déc 2006 - 17:36

sud273 a écrit:

Je vous trouve durs avec Jacques Ibert: je pense quant à moi que c'est un très grand compositeur, je le préfère à Debussy: malheureusement on n'entend presque jamais qu'Escales. Si vous parvenez à mettre la main sur le disque de Frémiaux avec l'orchestre de Saint-Louis je crois, vous pourrez vous faire un avis sur le renversant rondo symphonique (Bostoniana), Saint-Louis Concert ou la Symphonie Marine qu'Ibert cacha dans ses cartons jusqu'à sa mort.

Escales a quand même été très enregistré!
C'est même son oeuvre la plus connue.
En revanche je ne connais pas encore la Symphonie marine.

M'enfin moi c'est avec Debussy que je te trouve dur pour le coup! Wink

EDIT: pardon j'ai lu trop vite, j'ai cru lire "malheureusement on n'entend presque jamais Escales"


Dernière édition par le Mer 6 Déc 2006 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mar 5 Déc 2006 - 21:48

Si vous parvenez à mettre la main sur le disque de Frémiaux avec l'orchestre de Saint-Louis je crois, vous pourrez vous faire un avis sur le renversant rondo symphonique (Bostoniana), Saint-Louis Concert ou la Symphonie Marine qu'Ibert cacha dans ses cartons jusqu'à sa mort.


Dernière édition par le Jeu 6 Sep 2007 - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 7 Déc 2006 - 4:10

sud273 a écrit:

Si vous parvenez à mettre la main sur le disque de Frémiaux avec l'orchestre de Saint-Louis je crois, vous pourrez vous faire un avis sur le renversant rondo symphonique (Bostoniana), Saint-Louis Concert ou la Symphonie Marine qu'Ibert cacha dans ses cartons jusqu'à sa mort.

Je viens de trouver ce disque en médiathèque.
C'est l'orchestre de Birmingham que Frémaux dirige, et il y a effectivement la Symphonie marine, Bostoniana, ainsi que le Divertissement, Louisville Concerto et la Bacchanale.
J'écoute et on en reparle. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 7 Déc 2006 - 18:18

Le Divertissement est une musique très rigolote, c'est quelque part entre Ravel et Poulenc (plus proche de ce dernier), c'est très léger, brillant, un côté musique de cirque, c'est très bien fait, et il y a aussi un passage plus mélancolique et assez beau. (Nocturne)

La symphonie marine est très jolie, mais rien de marquant pour moi. (d'ailleurs ça ne ressemble pas à une symphonie)

La Bacchanale a un petit côté "danse du sabre", voire un côté Chosta, à ceci près qu'il y a toujours ce raffinement "à la française".
Ca me semble toujours très léger, très "mineur" comme musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 14 Déc 2006 - 0:15

Fin de l'écoute du disque Frémaux.

Louisville Concerto: une oeuvre un peu disparate où planent les ombres de Poulenc, Stravinsky, Ravel et Gershwin.
Encore une fois orchestralement ça ne fait pas trop dans la subtilité, mais c'est agréable et c'est léger.

Bostoniana était prévu comme le 1er mouvement d'une symphonie. (qu'Ibert n'a pu achever)
Ca me fait un peu penser à ces symphonies de Roussel qui m'ennuient, ça bavarde dans le vide pour moi, ou du moins ça ne me parle pas.

Je ne sais pas si je réécouterai ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 14 Déc 2006 - 17:05

Xavier a écrit:
Ca me fait un peu penser à ces symphonies de Roussel
Merci de ne pas verser dans la diffamation. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 26 Fév 2007 - 1:26

Sud, tu aurais 2-3 mots à nous dire sur les Tropismes pour des amours imaginaires? (ne serait-ce qu'une petite explication du titre peut-être...)

Je viens d'écouter cette oeuvre (par Martinon), que je trouve parmi les meilleures d'Ibert que j'aie pu entendre pour l'instant.
Je sens pas mal l'influence de Ravel, un passage m'a notamment rappelé le Concerto pour la main gauche.

Par contre j'avoue que je vois mal le rapport avec l'oeuvre de Florentz dont on a parlé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 26 Fév 2007 - 9:25

2


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 26 Fév 2007 - 10:42

Je conseille beaucoup le Concerto da Camera pour sax, car il est vraiment magnifique et plein d'énergie !
La version de Jean Yves Fourmeau, avec l'orchestre de la Garde Républicaine, est très bonne, version de référence pour beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 26 Fév 2007 - 10:48

1


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 26 Fév 2007 - 12:06

Glazounov est sur le même cd, tu ferais d'une pierre deux coups Smile

PS : Peut être que tu n'adoreras pas Fourmeau, il y a des saxophonistes qui n'aiment pas... Moi j'aime ! Je le connais un peu, j'ai pris quelque cours avec lui, et je l'ai entendu suffisamment jouer pour savoir que c'est un excellent saxophoniste et professeur Wink D'ailleurs, tous ses élèves l'adorent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 25 Avr 2008 - 0:33

Premier contact plutôt réussi avec ce compositeur méconnu.

Ouverture de fête est une pièce d'un quart d'heure très animée, à la fois du Carnaval romain de Berlioz, avec une orchestration extrêmement colorée, vraiment très belle, et un climat énergique, plein de vie. Cela dit, le tout est un peu chargé, parfois carrément bruyant, et me semble tourner un peu à vide.

Escales est un très beau tryptique qui évoque clairement Ravel, lorgne du côté des impressionnistes et réussit à mon avis à transcrire des climats colorés et agréables, sans un génie extraordinaire, mais avec poésie et efficacité. Le premier tableau me semble le plus réussi. On note encore la grande classe de l'orchestration d'Ibert, associée ici à une thématique plus nette, et à de grands éclats de cuivres contrastant avec la harpe et les cordes.

Tropismes pour des amours imaginaires est plus étrange, moins accessible. Là encore le talent impressionniste d'Ibert se revèle dans des atmosphères riches et châtoyantes, avec toutefois une grosse dose de cuivres qui me gâchent un peu le plaisir. Le tout début est particulièrement génial, on se perd un peu par la suite, mais l'ensemble paraît très inspiré et réussi.

Chouette découverte là encore, et toujours grâce à vous ! kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Booboup
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1036
Age : 27
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 10:33

Hermès a écrit:

Un tube de 3 minutes : Entr'acte (pour flûte et guitare)

Petit précision, au départ c'est pour flûte et Harpe, et en plus ça rend tellement mieux avec la harpe fleurs

Je ne connais Ibert que pour avoir jouer ses pièces pour flûtes, que je trouve magnifiques, et pour ses Escales.
Je n'ai certainement pas autant de connaissances musicale que beaucoup d'entre vous, alors sur le point "Ibert est il un grand compositeur ou faut-il l'aimer l'écouter" (j'aime les caricatures et vous Mr. Green ) je ne pense pas être d'une grande aide, mais d'un point de vue interprète, il est vraiment considéré comme un compositeur majeur pour la flûte au XXème, et pour cause à écouter comme à jouer c'est un délice, des techniques précises, des thèmes superbes, vraiment, j'adore Ibert, m'enfin, aussi on parle d'une convaincue pas l'impressionnisme depuis longtemps alors bon Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 10:48

Ibert n'est pas terriblement impressionniste, en réalité. Il hérite au moins autant de la tradition française (et du salon) que de Debussy, dont il conserve surtout des couleurs harmoniques, mais certainement pas l'attitude de composition (sans parler de l'audace).

Pour moi, il faut entendre :
- Le Roi d'Yvetot (vraiment saisissant, mais surtout grâce au livret de Limozin d'après La Tourrasse) ;
- L'Aiglon (fantastique, mais surtout les passages écrits par Honegger) ;
- les chansons de Don Quichotte, qui sans avoir la personnalité de Ravel, sont vraiment délectables ;
- Golgotha (musique de film également), beaucoup de talent dans l'atmosphère avec une musique très simple - sans doute ce que je préfère de lui.

Le problème, c'est pour se procurer ça (au moins les deux premiers...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Booboup
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1036
Age : 27
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 10:52

Je trouve Les Escales pas mal inspirées en matière impressioniste tout de même, et même les autres oeuvres que je connais en réalité, je sais pas ça sonne comme ça pour moi, des touches sonores, une valeur du timbre...
J'aimerais écouter Les chansons de don quichotte, j'en ai déjà entendu parlé et ça m'interesse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 10:53

David : Et le concerto pour sax siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 10:54

j'ajouterai à la liste au moins
Tropisme pour des amours imaginaires (son chef d'oeuvre en matière d'orchestre)
Le Rondo (Bostoniana)
Symphonie marine
Le trio (avec harpe)
la symphonie concertante pour hautbois
le concerto pour saxophone
le disque Martinon dont parle Spiritus juste avant doit se trouver assez facilement en médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 11 Mai 2008 - 11:16

Eragny a écrit:
David : Et le concerto pour sax siffle
Moui mais non. C'est une belle oeuvre, agréable, vraiment dans la tradition française pour le coup, et ça ne me paraît pas aussi essentiel...

Booboup, on trouve plusieurs des chansons d'Ibert sur le site qui diffuse des tubes personnels (dont la fin du film). Dont certaines produites par de jeunes chanteurs, donc mises en ligne volontairement. Je ne mets tout de même pas le lien puisqu'Ibert n'est pas libre de droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Booboup
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1036
Age : 27
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Lun 30 Juin 2008 - 22:05

J'ai écouté les deux premières chansons de Don Quichotte, et, impression confirmée, j'aime vraiment Ibert, un piano autant douceureux qu'énergique, gracieux mais jamais flou, une musique absoluement pas dure à l'oreille, et un chant qui s'accorde parfaitement à celà. cheers



Pour ce qui est de ton cher concerto pour sax Eragny,et bien c'est une des extrêmement rarissimes oeuvres pour sax que j'aime, j'ai vraiment du mal avec cet instrument, le son, l'attaque, me déplaît le plus souvent, je n'aurais jamais compris pourquoi, mais il y a des pièces comme celles-ci où bien qu'il y a quelques attaques fortes qui me font sursauter, ont une telle écriture que j'apprécie quand même.
Mais effectivement, quand j'écoute ce concerto, j'ai franchement l'impression d'écouter une pièce pour flûte arrangée pour le saxophone...
Une écriture assez virtuose, pleine de gammes, qui part d'un côté de l'autre, mais tout de même mélodieuse, Oui on dirait vraiment une pièce pour flûte, sauf que c'est pas une flûte hehe
N'empêche que je trouve ça impressionant que j'aime ce morceau, il m'en faut pour me faire aimer cet instrument...
Ah je me désole pour tous les saxophonistes, je n'ai rien contre vous promis Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsu
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 3 Juil 2008 - 0:33

DavidLeMarrec a écrit:
Eragny a écrit:
David : Et le concerto pour sax siffle
Moui mais non. C'est une belle oeuvre, agréable, vraiment dans la tradition française pour le coup, et ça ne me paraît pas aussi essentiel...

Oui, d'autant plus que cette pièce est une pièce de commande pour S. Rasher, avec des modes de jeux bien spécifiques qu'il était un des seuls à pouvoir réaliser à l'époque (slap et harmoniques).

La version qui est la plupart du temps donnée en France les omets, sauf un passage avec les harmoniques, sinon tout le reste est malheureusement gommé. Du coup, la musique devient un peu banale et donne un peu dans la "musique pour concours". Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ambroise-charron.com
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 3 Juil 2008 - 9:49

Personne ne les fait, ces slaps, effectivement Smile
Par contre les harmoniques (ou l'harmonique, plutôt) est rentrée dans les moeurs !
Pièce pour concours... je trouve que tu exagères, il est bien sympa à écouter, ce concerto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsu
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 3 Juil 2008 - 10:07

Oui, c'est joli, mais en dehors des concours de sax, il est joué quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ambroise-charron.com
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 3 Juil 2008 - 10:09

C'est le même problème que toutes les pièces classiques pour sax : jamais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsu
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 3 Juil 2008 - 10:15

En France oui, mais aux USA, en Angleterre, en Allemagne, les pièces pour sax et orchestre sont jouées un peu plus. Ils jouent souvent Creston, Glazounov, Martin, Berio… Mais Ibert déjà beaucoup moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ambroise-charron.com
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Sam 5 Juil 2008 - 0:51

J'ai écouté Diane de Poitiers (ballet, 1933-34) dans la version Adriano (Naxos).

Je trouve cette musique d'une extrème platitude, bêtement illustrative, une musique de fond. Les emprunts au XVIe, réorchestrés pour instruments actuels, n'ont aucune âme et sonnent juste surranés. Les passages plus modernes sont tout aussi fades ; on s'englue dans une gentillesse tarte pendant 45 minutes. rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Sam 5 Juil 2008 - 10:46

Pour échapper à la gentillesse chez Ibert, Le Roi d'Yvetot, c'est pas mal du tout. C'est même un bijou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 3 Avr 2009 - 22:52

sud273 a écrit:
Tropisme pour des amours imaginaires (son chef d'oeuvre en matière d'orchestre)
Ah, j'ai quand même largement préféré Escales.
Tu pourrais tenter d'expliquer en quelques mots ce qui te fait dire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 3 Avr 2009 - 22:59

je trouve les atmosphères beaucoup plus abouties, moins cliché, et surtout l'orchestration est plus inspirée, élargie, avec des timbres et des effets qui ne sont plus du Ravel. Escales est une oeuvre de jeunesse, avec de jolies cartes postales orchestrales, très bien faites mais redevables encore à l'école française d'avant. Tropismes est la dernière oeuvre d'Ibert, elle anticipe la manière de Dutilleux et Florenz, elle manie un plus grand effectif avec plus de subtilités.
Et puis c'est la seule "symphonie" d'Ibert, celle pour Boston ayant tourné court (malgré le puissant scherzo qui reste).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80118
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 3 Avr 2009 - 23:21

Je suis d'accord avec Sud, même si parler de Dutilleux ou Florentz me semble un peu exagéré, mais quand même, Escales, c'est bien gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 3 Avr 2009 - 23:28

Tropismes, c'est méchant peut-être ?

Après réécoute des deux à la suite, je comprends ce que veut dire Sud sur la subtilité. Mais le côté carte postale ne me gênait pas ; finalement, est-ce que Tropismes va vraiment plus loin, malgré un langage plus fouillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 3 Avr 2009 - 23:32

je n'y ai jamais vu des cartes postales avant d'en lire tardivement l'argument, mais on sort tout de même de la suite de danse, il y a une structure et un développement à épisodes mais ils me semblent construits de façon abstraite plus qu'illustrative.
De toute façon, je manque d'objectivité, c'est une des oeuvres que je préfère en musique française.
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: les escales symphoniques françaises   Dim 24 Mai 2009 - 18:35

Avez-vous écouté ce disque?



Et si oui, qu'en avez-vous pensé?

Merci

PS: je suis un passionné de la musique française au tournant des 19ème et 20ème siècle!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28552
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 24 Mai 2009 - 18:36

j'avais déjà fait un sujet sur cette série de disque, je sais plus où c'est passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Dim 24 Mai 2009 - 18:59

Cette série est excellemment faite, tu peux y aller les yeux fermés :
- oeuvres rares ;
- mais toujours passionnantes ;
- interprétations de tout premier plan, prestigieuses même.

Vu le programme du coffret, déjà, si tu n'as pas les oeuvres présentes dessus, ce sera au minimum de la découverte intéressante pour certaines, et de vrais bonheurs pour d'autres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mer 14 Avr 2010 - 23:11

Je crois que c'est une pièce pour piano mais j'ai travaillé le thème de la meneuse de tortues d'or à la flûte. C'est très agréable à jouer.
J'aime bien ce compositeur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 15 Avr 2010 - 12:30

J'aime beaucoup Ibert que j'ai découvert avec le fameux Escales. J'ai la version Naxos qui me paraît d'excellente facture.
Récemment, j'ai entendu, pour la première fois, la Suite symphonique Paris (je ne sais si c'est le titre exact), oeuvre en plusieurs tableaux d'un humour rafraîchissant. Il s'agissait d'une version live, l'orchestre y étant dirigé par Youri Termikanov.
Est-ce que quelqu'un sait si l'on peut trouver cette suite en CD (de préférence studio) ?
Merci d'avance !!!
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Ven 16 Avr 2010 - 12:51

la musique de chambre a juste été évoquée! des amateurs pour détailler ? (et au passage la valeur du coffret brilliabt?) et quid de la symphonie avec hautbois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mar 24 Aoû 2010 - 23:50

Persée et Andromède d'Ibert.

Opéra en deux actes de 40 minutes environ.
Y a de longues plages instrumentales, des passages modernes.
Le chanteur qui tient le rôle de Persée est trop génial. Ce sont les 10 minutes les plus belles de cette oeuvre.

C'est encore mieux que LULLY ! cheers


Oui, oui, je ferai un post plus long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mer 25 Aoû 2010 - 18:55

Cocotier a écrit:
J'aime beaucoup Ibert que j'ai découvert avec le fameux Escales. J'ai la version Naxos qui me paraît d'excellente facture.

Il y a mieux: Paul Paray et Charles Munch ont une toute autre sensualité et un tout autre souffle.

"La ballade de la Geaole de Reading" est une bien belle oeuvre aussi.

On espère un nouvel enregistrement du magnifique ballet "Le chevalier errant", parce que la version Tzipine date un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Mer 25 Aoû 2010 - 19:07

Sinon, parmi les grandes réussites, Le Roi d'Yvetot et surtout l'acte I de L'Aiglon...

Rien de tout cela n'étant disponible bien évidemment. Rolling Eyes C'est atroce dès qu'on parle de ce répertoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 26 Aoû 2010 - 2:04

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, parmi les grandes réussites, Le Roi d'Yvetot et surtout l'acte I de L'Aiglon...

Rien de tout cela n'étant disponible bien évidemment. Rolling Eyes C'est atroce dès qu'on parle de ce répertoire...

Il le fut , il le fut, il le fut ....ce roi d' Y...... au temps du disque noir ......
Gonzague en RTF jamais commercialisé à ma connaissance
En revanche Percée et Andromède existe en version récente sur CD
Sinon la version 63 ORTF
En CD Angélique est aussi facilement trouvable ou fut facilement trouvable
Et pour finir les Petites Cardinales une version de 1969 ORTF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81165
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Ibert   Jeu 26 Aoû 2010 - 2:09

franchom a écrit:
Il le fut , il le fut, il le fut ....ce roi d' Y...... au temps du disque noir ......
Je parlais de disponibilité présente bien sûr, puisque ma version est tirée d'un double LP Rosenthal contenant Yvetot et Angélique. Smile

Citation :
En CD Angélique est aussi facilement trouvable ou fut facilement trouvable
Oui, ça se trouve.

Les Petites Cardinales, déjà beaucoup moins. Mr. Green Et alors Gonzague...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Ibert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Ibert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacques Ibert (1890-1962)
» Jacques Ibert
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier
» Jean Jacques Rousseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: