Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 CHOSTAKOVITCH - musique de chambre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MayRetz
Mélomane du dimanche
MayRetz

Nombre de messages : 54
Localisation : Fontaine au Roi
Date d'inscription : 30/03/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 12 Sep 2006 - 20:33

Je découvre à peine ce compositeur — les célébrations d'anniversaires donnant d'heureuses idées de cadeaux à mon entourage, j'ai reçu le coffret des symphonies dirigées par Sanderling (quelques difficultés au départ, maintenant je ne m'en lasse plus — je fais une grosse fixette sur la 10ème).

Ayant le désir de me pencher sur la musique de chambre du compositeur russe, j'ai fait l'acquisition de ce coffret :

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=13123

Mais j'ai beaucoup de mal à accrocher jusqu'à présent — est-ce le fait de la musique elle-même ou de ses interprétations ? Dans le second cas, quelle(s) version(s) les bienveillants édiles de cet auguste lieu sauraient-elles proposer au béotien que je suis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 12 Sep 2006 - 20:41

Ton lien ne marche pas.

Pour les quatuors, je suppose que c'est le quatuor Rubio? J'avais trouvé ça très bien.
Sinon le quatuor Borodine est la grosse référence en la matière.
Pour les trios j'aime beaucoup le trio Wanderer, et pour le quintette, Richter + quatuor Borodine, idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 12 Sep 2006 - 20:46

Xavier a écrit:
Ton lien ne marche pas.
Il marche le lien… c'est un coffret Brilliant (la marque) 3 CDs, réf.: BRIL7535
J'y connais rien en musique de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunail38
Mélomane averti
Brunail38

Nombre de messages : 142
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/04/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 12 Sep 2006 - 20:50

J'ai les Quatuors par les Borodine, c'est génial !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 12 Sep 2006 - 20:53

zoilreB a écrit:
Xavier a écrit:
Ton lien ne marche pas.
Il marche le lien… c'est un coffret Brilliant (la marque) 3 CDs, réf.: BRIL7535

Ah oui maintenant il marche.
Bon je ne connais aucun de ces interprètes c'est tout ce que je peux dire.
Sinon il manque essentiellement les quatuors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MayRetz
Mélomane du dimanche
MayRetz

Nombre de messages : 54
Localisation : Fontaine au Roi
Date d'inscription : 30/03/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMer 13 Sep 2006 - 10:53

Merci les filles.

Parce que pas chère (Brilliant), j'ai commandé l'intégrale Rubio des Quatuors à cordes, même si celle-ci semble diversement appréciée — dans le dernier numéro de Classica, elle est ainsi évoquée :

Les Quatuors à cordes par le Quatuor Rubio comptent parmi les ratages complets de la discographie : il vaut mieux les oublier, même dans une optique très économique (...)

Pourtant, quand on va sur la fiche article d'Abeille, on y trouve le joli logo Classica — va comprendre quelque chose !

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=11934
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
Pauken

Nombre de messages : 1865
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMer 13 Sep 2006 - 17:14

Borodine sinon les Hagen et les Emerson en ont fait de très beaux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMer 13 Sep 2006 - 22:49

MayRetz a écrit:
Merci les filles.

Parce que pas chère (Brilliant), j'ai commandé l'intégrale Rubio des Quatuors à cordes, même si celle-ci semble diversement appréciée — dans le dernier numéro de Classica, elle est ainsi évoquée :

Les Quatuors à cordes par le Quatuor Rubio comptent parmi les ratages complets de la discographie : il vaut mieux les oublier, même dans une optique très économique (...)

Pourtant, quand on va sur la fiche article d'Abeille, on y trouve le joli logo Classica — va comprendre quelque chose !

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=11934

Moi je vois R de Répertoire, pas le logo Classica, Classica a très bien pu l'enfoncer et Répertoire l'encenser...
Honnêtement, pour le peu que j'en ai écouté, ça m'a semble très bien. (par contre le mieux pour ce genre de coffrets est d'attendre les soldes, c'est 25, voire 50 ou 75% de réduction!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 9:26

Pour ma part, pas trop fou des Borodine, magnifique bien sûr, mais son très rond, très propre, je préfère quelque chose de plus grinçant. La version du Quatuor Eder et à peu près idéale, comme son prix (Naxos).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jean-Christophe
Mélomane averti
Jean-Christophe

Nombre de messages : 151
Age : 42
Localisation : MONTGERON
Date d'inscription : 20/07/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 10:31

Pour les Borodine, il y a plusieurs versions des quatuors. La plus connue est la deuxième (intégrale) mais la première version (imcomplète et pour cause, les derniers quatuors n'étaient pas encore composés) semble très différentes.

POur ma part je viens d'acheter le coffret des Borodine qui vient de ressortir chez Melodya et pour un prix très abordable (36€) c'est vraiment une très belle interprétation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MayRetz
Mélomane du dimanche
MayRetz

Nombre de messages : 54
Localisation : Fontaine au Roi
Date d'inscription : 30/03/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 10:36

Xavier, je croyais que Classica et Répertoire, c'était la même chose — au temps pour moi.

Paupau, Dada, JC, merci pour vos conseils itou, j'y viendrai peut-être.

Ce qui m'étonne en fait, c'est que lorsque j'écoute les Symphonies (Sanderling) ou les Préludes (Nikolayeva), j'entends la même chose, je veux dire une même colère rentrée, et une volonté farouche d'aller au bout de son art, je ne sais pas comment dire.

En revanche, dès que j'aborde le disque de musique de chambre sus-cité, j'ai l'impression de ne plus écouter le même compositeur, c'est bizarre. Tout m'y semble beaucoup plus lisse, désincarné, d'une perfection figée, privée de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 11:39

MayRetz a écrit:

En revanche, dès que j'aborde le disque de musique de chambre sus-cité, j'ai l'impression de ne plus écouter le même compositeur, c'est bizarre. Tout m'y semble beaucoup plus lisse, désincarné, d'une perfection figée, privée de vie.

Alors effectivement, les interprètes doivent y être pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
Pauken

Nombre de messages : 1865
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 19:29

DavidLeMarrec a écrit:
Pour ma part, pas trop fou des Borodine, magnifique bien sûr, mais son très rond, très propre, je préfère quelque chose de plus grinçant. La version du Quatuor Eder et à peu près idéale, comme son prix (Naxos).

+1 thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 14 Sep 2006 - 20:11

Jean-Christophe a écrit:
Pour les Borodine, il y a plusieurs versions des quatuors. La plus connue est la deuxième (intégrale) mais la première version (imcomplète et pour cause, les derniers quatuors n'étaient pas encore composés) semble très différentes.

En effet, la première "intégrale" des Borodine (quatuors n° 1 à 13 enregistrés dans les années 60), aujourd'hui éditée chez Chandos, est vraiment brute, rugueuse, dérangeante... En tout cas, cela ne correspond en rien à la description qu'en fait David.

Je ne connais pas encore la deuxième intégrale (complète celle-ci et gravée, je crois, durant les années 70-80) mais si Melodiya vient de la rééditer à un prix abordable, alors je pense que je vais me jeter dessus!
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MayRetz
Mélomane du dimanche
MayRetz

Nombre de messages : 54
Localisation : Fontaine au Roi
Date d'inscription : 30/03/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 7 Oct 2006 - 22:36

Comme l'écrivit un jour Madame de Sévigné : Je suis bien loin d'abonder dans mon sens. Car de fait, ce coffret

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Bril7535

me plait aujourd'hui beaucoup plus qu'hier. En fait, l'énorme erreur que j'ai commise fut de toujours vouloir écouter les trois disques d'affilée. Les belles choses sont comme les bonnes : en trop grande quantité, elles pèsent sur l'estomac et donnent la migraine.


L'acquisition du (merveilleux) coffret Ashkenazy/Decca

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre B000FG4KBE.01._SS500_SCLZZZZZZZ_V59427186_

m'a permis de comparer les oeuvres aussi présentes sur les CD1 et 3 du coffret Brilliant : même si je préfère les versions Decca, plus poétiques et moins arides, les secondes ne me semblent à présent pas si indignes que cela.

Dommage que les deux sonates pour violon et alto manquent à l'appel chez Decca, car présentes sur le CD2 Brilliant, je les trouve admirables. En particulier l'Adagio qui clôt la Sonate pour alto et piano (op. 147) me bouleverse un peu plus à chaque écoute — presque douze minutes d'une tendresse déchirante. Cette Isabelle van Keulen y déploie une grâce admirable, dépourvue d'emphase, qui va droit à mon petit coeur fragile. Et en plus, elle est belle (misère de moi) :

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Isabel_vankeulen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olduvai
Néophyte


Nombre de messages : 1
Localisation : rixheim
Date d'inscription : 13/10/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 13 Oct 2006 - 20:59

bonjour à tous et à toutes.

les quatuors de shostakovitch sont magnifiques, mais j'aime énormément ses trios. Je posséde une version interpretée par "the Moscow trio" qui me plait énormément.
Il en existe beaucoup d'autres, et le choix d'une version ou d'une autre et tout à fait subjectif par rapport à l'idée que l'on a de l'oeuvre. En connaissez vous une autre qui fait l'unanimité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 21 Jan 2007 - 18:44

Pour ma part, j'ai acheté l'intégrale des quatuors par le quatuor Danel (paru début 2006 je crois) Je trouve trés bien leur interprétation et la prise de son est excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
Tutur

Nombre de messages : 245
Age : 26
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 25 Jan 2007 - 19:34

J'adore Les quatuors par le Borodin
Ils sont violents Very Happy et j'adore ca
ou le Quintette avec richter et ils ont aussi fait les 2 piéces pour Octuor à cordes avec le Quatuor prokofiev
très bonne interprétation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 11:50

S'agissant des quatuors de Chostakovitch (qui représentent un corpus d'importance et d'ampleur comparable aux quatuors de Beethoven pour le XXème siècle) que je tiens personnellement pour le sommet de sa production, je signale l'interprétation exceptionnelle du quatuor dont Chostakovitch a fait la connaissance en 1938, qui a été le créateur de 13 oeuvres sur les 15 (la création du 15ème a été rendue impossible par la mort de son violoncelliste), dédicataire du 3ème, du 5ème (tout le groupe), des 7ème, 12ème, 13ème, 14ème (membres), qui a travaillé avec le compositeur jusqu'à sa mort de façon très proche: le quatuor Beethoven fondé par Vasili Shirinsky, dont la composition a varié mais dont l'esprit est resté le même sous l'égide de Chostakovitch qui a toujours garanti sa continuité dans les moments de crise (décès, problèmes de santé des membres).
Ce quatuor a connu un succès phénoménal, on dispose aujourd'hui de son intégrale (label Melodya) enregistrée dans les années 60 et au début des années 70. Le 14ème a été enregistré en 1974 par le quatuor dans la formation comprenant son dédicataire, le violoncelliste Sergei Shirinsky peu de temps avant sa mort. Ce dernier a été remplacé pour l'enregistrement du 15ème (1975) par Y.Altman.

Cette interprétation est plus éloignée de celle du quatuor Borodine que ne le sont les différentes formations de ce dernier entre elles.
Les Beethoven ont des sonorités plus colorées, plus criardes, plus stridentes, moins rondes, parfois ingrates... Ils n'ont pas la perfection formelle des Borodine, et l'architecture sans faille: plus échevelés, plus instinctifs... Mais c'est la chair de l'émotion, une force émotionnelle comparable et parfois supérieure à celle mise en jeu par les Borodine dans une approche plus subjective, avec des voix déchirantes et un lyrisme intense.
Pour résumer par rapport aux Borodine: moins sinistres, moins monoblocs, moins structurés, plus déchirés, plus "émotionnels". Par la suite, cela fonctionne plus ou moins bien selon les quatuors ou les moments à l'intérieur de ces derniers. Je n'ai pas de préférence globale et systématique.

Voilà où cette intégrale se situe sur l'échelle du plus soft au plus hard:
Borodine3(1990)>Borodine2(1980)>Limite de tolérance de David6(2008)>Borodine1(1960)>Beethoven(1960)

Les pénibles du forum sont prévenus...


Le début du célèbre 8ème, 2ème mouvement avec les airs juifs. (Amputé de 40% de la richesse sonore réelle par rapport au CD):

[lien supprimé]


Je recommande ce disque, composé des deux quatuors de Chostakovitch les plus immédiatement géniaux, le 8ème et le spectaculaire 10ème. (Je parlerai par la suite des quatuors non moins intéressants mais plus difficiles):

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 41HDhHYWofL._AA240_

Les autres sont au même niveau.


Indispensables pour les connaisseurs, ceux-ci, classés en piste noire:

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 41mSO6hYg6L._AA240_

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 41sBgOP3T3L._AA240_


(la Bible)

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Anbet2CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Bible2


Dernière édition par sofro le Mer 12 Mar 2008 - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
bouddha

Nombre de messages : 265
Age : 74
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 12:29

possédant l'intégrale des quatuors par le Quatuor Rubio, puis-je dire humblement que j'ai de la peine à m'y faire... préférant de loin les sonorités harmonieuses des quatuors baroques et romantiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 12:38

Merci Sofro pour ce petit billet! Je retrouve exactement dans tes propos les impressions que j'avais ressenties à l'écoute de quelques extraits (notamment le début du Quatuor n° 15): une interprétation dépouillée, très sensible. Un Chosta, quoique toujours authentiquement grave voire dur, mais enfin humain!
Ca avait un peu baissé dans les priorités de ma wishlist mais maintenant ça remonte!
Par contre, question technique: les dernières rééditions Melodiya en 4 CDs dont nous montrent les pochettes semblent ne pas inclure les quatuors n° 2, 5, 6 & 9, alors que la label Doremi a lui publié, récemment aussi, une intégrale qui compte bien les 15 quatuors:
http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=25302
S'agit-il vraiment des mêmes enregistrements ?
Les transferts seraient-ils meilleurs chez l'un ou l'autre des éditeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 13:26

sofro a écrit:
S'agissant des quatuors de Chostakovitch (qui représentent un corpus d'importance et d'ampleur comparable aux quatuors de Beethoven pour le XXème siècle) que je tiens personnellement pour le sommet de sa production,
J'étais sûr que nous nous entendrions sur ce sujet.

Lady Macbeth, musicalement, est sans nul doute encore plus stupéfiante, mais que ces quatuors sont profonds et touchants...


Citation :
Cette interprétation est plus éloignée de celle du quatuor Borodine que ne le sont les différentes formations de ce dernier entre elles.
Les Beethoven ont des sonorités plus colorées, plus criardes, plus stridentes, moins rondes, parfois ingrates... Ils n'ont pas la perfection formelle des Borodine, et l'architecture sans faille: plus échevelés, plus instinctifs... Mais c'est la chair de l'émotion, une force émotionnelle comparable et parfois supérieure à celle mise en jeu par les Borodine dans une approche plus subjective, avec des voix déchirantes et un lyrisme intense.
Pour résumer par rapport aux Borodine: moins sinistres, moins monoblocs, moins structurés, plus déchirés, plus "émotionnels". Par la suite, cela fonctionne plus ou moins bien selon les quatuors ou les moments à l'intérieur de ces derniers. Je n'ai pas de préférence globale et systématique.
A mon goût, les Borodine sont justement trop robustes, son trop affirmé, trop rond, quasiment trop hédoniste. Chostakovitch sonne admirablement avec des sonorités acidulées ou corsées comme les Párkányi-ex-Orlando.


Citation :
Voilà où cette intégrale se situe sur l'échelle du plus soft au plus hard:
Borodine3(1990)>Borodine2(1980)>Limite de tolérance de David6(2008)>Borodine1(1960)>Beethoven(1960)
Et vous êtes à côté de la plaque. Je suis déçu, vous qui avez la satire si juste (bien que pas toujours honnête intellectuellement).

Je vous sens en petite forme en ce moment, vous ne voulez pas un peu d'aide ?

Allons, pour la peine je vais écouter vos extraits. Quoi qu'il en soit, je trouverai bien quelque chose de désagréable à vous dire, ça remettra en selle votre esprit. (Que serait-il si je n'étais pas là, muse à vous contraire, pour le stimuler ?)


Citation :
Le début du célèbre 8ème, 2ème mouvement avec les airs juifs. (Amputé de 40% de la richesse sonore réelle par rapport au CD):
Mazette ! Effectivement, ça grince terriblement ! Avec la compression du mp3, ça rend les sons un plus agressifs qu'ils ne le sont en réalité, c'est certain, surtout ce type de spectre sonore.

Ca, pour de l'urgence ! La catégorie 5 est comblée. Très belle évidence et musicalité aussi. Effectivement, on peut trouver ça abrupt et préférer un moyen terme, mais ça a un terrible panache.

Superbe.


Bien, à présent il faut que je lui trouve la petite perfidie que je lui ai promise... Vous allez voir qu'il a fait exprès d'inventer un truc rien que pour me confondre, le pendard !


Vous aimez vraiment ça ? Ce serait trop beau.

En tout cas, la sûreté de votre diagnostic sur les goûts intergalactiques est plus en danger que jamais.

Venez donc à Bordeaux, je vous ferai suivre un stage de rééducation à la prédiction extraplanétaire. (Et vous en profiterez pour me parler de ce Schreker volé que vous avez paraît-il fort aimé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 14:32

je ne connais pas ces interprêtations par le Beethoven Quartett: je ne sais pas si j'y trouverai mon compte, je reste assez peu satisfait de ce que je connais du quatuor Borodin en général. Par habitude sans doute je suis toujours attaché à la version de la découverte, sans doute plus sage et occidentalisée, celle du Fitzwilliam SQ. Quelques versions dépareillées d'Eder ou St Petersburg ne m'ont pas donné envie de poursuivre non plus, même si ce sont plutôt de bons disques (pas comme Kronos quoi)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 14:33

Oui, Fitzwilliam, c'est bien mais très policé. Mais moi, je trouve vraiment Eder très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 2 Mar 2008 - 21:06

adriaticoboy a écrit:
Par contre, question technique: les dernières rééditions Melodiya en 4 CDs dont nous montrent les pochettes semblent ne pas inclure les quatuors n° 2, 5, 6 & 9, alors que la label Doremi a lui publié, récemment aussi, une intégrale qui compte bien les 15 quatuors:
http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=25302
S'agit-il vraiment des mêmes enregistrements ?
Les transferts seraient-ils meilleurs chez l'un ou l'autre des éditeurs ?

On trouve ces quatuors de Chostakovitch par le quatuor Beethoven sous plusieurs labels:
Praga 1994
Consonance 1994
Melodia 2006
Doremi 2006

Sous le label Melodia j'ai 4 CD (tous les quatuors sauf le n° 2, 5, 6 & 9) et une partie des quatuors parus sous le label Consonance. Je peux donc comparer mes doublons: le transfert Melodia bénéficie d'une plus value sonore considérable, avec mes vieux Consonance c'est le jour et la nuit... Présence prodigieuse des instruments, qualité des timbres... Melodia a fait du très beau travail.
Restent quand même les accidents techniques affectant les originaux, dont certains sont bien connus, par exemple un ronflement dans le sublime mouvement lent du quatuor n°4... défauts s'estompant dans les enregistrements les plus récents.
Malgré certaines précarités techniques, pour l'époque, la proximité sonore est étonnante, l'écoute est un véritable plaisir.

En revanche, je ne les connais pas sous le label DOREMI (qui est assez cher, je trouve).


DavidLeMarrec a écrit:
J'étais sûr que nous nous entendrions sur ce sujet.
Après la convergence des goûts de Spiritus avec ceux de Xavier, les vôtres avec les miens ! Un vent de folie souffle sur le forum: avec le passage des 200000, tout est permis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 6 Mar 2008 - 9:37

DavidLeMarrec a écrit:
Je vous sens en petite forme en ce moment, vous ne voulez pas un peu d'aide ?
C'est un défi... Je me vois poussé à le relever, et à me surpasser...


Pour en revenir à la différence de vision entre les Beethoven et les Borodine, elle s'illustre assez facilement, même dans une seule note, celle, étrange, de la toute dernière de la fin du quatuor n°13.

[présentation didactique destinée à faire progresser l'apprentissage de David alien dans sa connaissance de la vie musicale terrienne]



J'observe...
(étape de découverte guidée)

1/ Interprétation numéro1. Crescendo parfait, sans vibrato, le sifflement de la fin dans la continuité de la progression présente une tonalité brutale, violente, rageuse, tranchante, et garde une résonnance vengeresse.
Quatuor Borodine 1: [lien supprimé]

La courbe son, visualisant une progression impitoyable:
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Borodi10

Image mentale associée, paraphrasant une oeuvre picturale célèbre: [petite touche multidisciplinaire au passage...]
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Taurea10


2/ Interprétation numéro 2. Crescendo plus modulé, sonorité vibrante, stridente et pathétique: le cri de la fin, inattendu, donne l'image d'un brusque déchirement, d'une douleur humaine violente, saillante, urgente (compression MP3 aidant siffle ).
Quatuor Beethoven: [lien supprimé]

La courbe son, plus fluctuante, plus irrégulière, mettant en relief le constraste de la fin:
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Beetho10

Image mentale associée (toujours issue du même tableau):
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Victim10



Je fais le point...
(étape de structuration et d'institutionnalisation des connaissances)

1/ une interprétation figurant l'oppresseur
Les Borodine incarnent la puissance aveugle et brutale: interprétation lourde, massive, sans concession, puissamment construite, sans pathos ni états d'âme, une tonalité globale sinistre et inquiétante affectant tous les registres de l'expression.

2/ une interprétation figurant la douleur des victimes
Les Beethoven ont les chairs à vif: dissonances, sonorités transfigurées, stridences, leur interprétation se situe sur le versant du douloureux et du déchiré, du tragique, de l'humain.



J'applique mes connaissances...
(étape de réinvestissement dans une activité de production d'écrit)

Après écoute de l'extrait suivant du quatuor n°13, vous expliquerez en quelques lignes en quoi ce déchirement rendu par une éruption de stridences et d'aigus incontrôlés et inhumains, se rattache à l'une ou l'autre des conceptions précédemment acquises.

[lien supprimé]




Après des exposés aussi didactiques que celui-là, étonnez-vous ensuite qu'ils alien apprennent beaucoup et à grande vitesse...


Dernière édition par sofro le Mer 12 Mar 2008 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 6 Mar 2008 - 10:43

sofro a écrit:
J'applique mes connaissances...
(étape de réinvestissement dans une activité de production d'écrit)

Après écoute de l'extrait suivant du quatuor n°13, vous expliquerez en quelques lignes en quoi ce déchirement rendu par une éruption de stridences et d'aigus incontrôlés et inhumains, se rattache à l'une ou l'autre des conceptions précédemment acquises.

un extrait ICI
Je crois que le compositeur il veut nous faire peur. C'est beaucoup beaucoup plus fort que du Mozart et sa fait peur. Définition : La dissonence résulte en systèmes tonneaux d'une recherche expressive. Car le compositeur il est malheureux et il veut le montrer. On appelle ça la Cathare 6.


Autre réponse possible :
La demande de reproduction servile des jugements de valeur formulés subjectivement par l'enseignant ne constitue en rien une démarche académique, puisque l'apprenant n'y est pas invité à bâtir lui-même ses échelles de valeur.

Et en plus M. Sofraud a mauvais goût. Terriblement bourgeois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 6 Mar 2008 - 12:13

DavidLeMarrec a écrit:
La demande de reproduction servile des jugements de valeur formulés subjectivement par l'enseignant ne constitue en rien une démarche académique, puisque l'apprenant n'y est pas invité à bâtir lui-même ses échelles de valeur.[/size]

Ah? vous défendez une démarche de type constructiviste dans laquelle l'extra-terrestre se considère comme l'unique artisan de son savoir et construit ses propres échelles de valeur à l'aide des outils cognitifs du bord ? CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Al025


Comment ai-je pu l'oublier ? CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Panique
Les Martiens n'en font qu'à leur tête, c'est bien connu... on voit pourtant ça dans tous les films...



Au moins, cela garantit des jugements originaux, désopilants et inadaptés, encore qu'amusants et sympathiques, pour la plus grande joie de nous autres terriens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 6 Mar 2008 - 12:21

sofro a écrit:
Ah? vous défendez une démarche de type constructiviste dans laquelle l'extra-terrestre se considère comme l'unique artisan de son savoir et construit ses propres échelles de valeur à l'aide des outils cognitifs du bord ?

tutut Vous n'avez donc reconnu qu'un pastiche sur deux. 5/10. Je suis déçu.

Pour le constructivisme, ma foi, ça dépend beaucoup du profil de l'élève, mais il y a intérêt qu'il ait un sacré bagage et une sacrée motivation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 6 Mar 2008 - 14:13

DavidLeMarrec a écrit:
sofro a écrit:
Ah? vous défendez une démarche de type constructiviste dans laquelle l'extra-terrestre se considère comme l'unique artisan de son savoir et construit ses propres échelles de valeur à l'aide des outils cognitifs du bord ?

tutut Vous n'avez donc reconnu qu'un pastiche sur deux. 5/10. Je suis déçu.

Pour le constructivisme, ma foi, ça dépend beaucoup du profil de l'élève, mais il y a intérêt qu'il ait un sacré bagage et une sacrée motivation...

Et puis entre nous... Plutôt que prendre le risque de se tromper en voulant comprendre tout seul...


CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Secret Il est beaucoup plus rapide et plus sûr de suivre aveuglément les indications de tonton Sofro selon une conception purement transmissive du savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyLun 31 Mar 2008 - 23:20

Les quatuors de Chostakovitch ont été composés entre 1938 et 1974, pour la plupart en secret (la mort de Staline en 1953 et le climat de détente qui s'ensuit rendront possible leur exécution publique), se situant en dehors du code officiel destiné à plaire (7ème symphonie etc...). Présentés généralement comme de nature autobiographique, véritable journal intime du compositeur accablé par les persécutions politiques et miné par la maladie (polyomélite, attaques cardiaques), ils reflètent l'évolution vers une lente dépression et des idées morbides, le matériau se raréfiant de plus en plus au profit de formules obsessionnelles martelées, de climats déchirés et douloureux, de violence (brutalité et soudaineté des attaques d'archets, dissonances), de mutations et de distorsions continuelles d'éléments.
Les derniers quatuors sont torturés, arides, hantés par la mort et les visions cauchemardesques du compositeur, tournés entièrement vers l'idée de dégénérescence de son être, sa solitude et sa progression inéluctable vers le néant.

On présente souvent le 8ème comme le sommet de la production: véritable requiem composé par Chostakovitch pour lui-même. Incontournable avec ses tourbillons d'airs juifs.

Le 10ème d'une forme parfaite, peut constituer également une bonne porte d'entrée pour s'initier à l'univers des quatuors ; de tonalité générale peu dramatique par rapport aux autres, il comporte cependant un des mouvements les plus barbares de toute la musique de chambre, et un magnifique mouvement lent au lyrisme très convaincant, un des plus beaux avec celui du quatuor n°4, n°8, n°14 et le premier du n°15.


Ma préférence dans toute la production irait personnellement vers les géants de l'instrospection, le 12ème, le 13ème et le 14ème, oeuvres fondamentales de la musique, d'une importance considérable (pas toujours reconnue), des abîmes insondables... Je ne connais pas d'exemples de musique aussi déchirante que celle-là.

Mais David, si, sûrement... avec peut-être même quelques accents rigolos s'il se montre coopérant...


Dans les premiers j'écoute spécialement le 4ème, le 7ème, le 8ème et le 10ème.

En ce qui concerne la discographie, les Borodine (la version enregistrée à la fin des années 60 est incomplète, les derniers quatuors n'ayant pas encore été composés, la version des années 1980 est également très belle, moins âpre cependant) plus structurés, plus objectifs, et les Beethoven, plus subjectifs, plus déchirants, plus stridents, sont indispensables.

La première version Borodine (fin années1960, formation historique) quatuors 1-13:
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 31XQVV6GHBL._AA115_

La seconde (début années 1980) complète (les deux violons ont changé):
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 41TJP1%2BcBCL._SL160_AA115_

Une sélection de quatuors (années 1990) style plus soft mais de valeur également:
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre 31WF5WCRB6L._SL160_AA115_


Quatuor Beethoven (Melodya): voire pages précédentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 1 Avr 2008 - 22:36

Faisons de la réclame pour le 10ème quatuor...

Composé en 1964, il est aussi réussi que le 8ème et mérite d'être connu aussi largement: moins morbide que les suivants et certains précédents, il comporte un allegro furioso d'une violence qui renverse tout (les unissons de la fin !) et un mouvement lent lyrique d'une grande mélancolie initié par le violoncelle, un des plus beaux de la production.
Le quatuor idéal pour ceux qui veulent sortir du 8ème sans pour autant s'abîmer dans le tréfonds de l'inconscient du compositeur.


Par les Beethoven, le quatuor historiquement le plus proche du compositeur (sécheresse garantie, sonorités stridentes, coupantes, agressives)
[lien supprimé]


Par les Borodine 2 (sonorités plus rondes, enregistrement plus récent)
[lien supprimé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyLun 19 Mai 2008 - 19:38

J'ai acheté ça :

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Hmc90110

Jusqu'à ce jour, je ne connaissais qu'une version, celle des Borodine.
Celle-ci me fait comprendre ce que David entend par "son rond". Ici, plus de nuances, de contrastes, une grande tendresse, succédant à une âpre violence, une tension dramatique qui donne des frissons (4ème), c'est magnifique !
Vivement qu'ils enregistrent les derniers quatuors qui sont, comme Sofro, mes préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyLun 19 Mai 2008 - 22:11

Je ne connais pas mais je sais que je vais bientôt découvrir le Jerusalem trio dans le 2eme de Shosta ... Razz
Rien à voir je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyMar 20 Mai 2008 - 22:43

Crapio a écrit:
Je ne connais pas mais je sais que je vais bientôt découvrir le Jerusalem trio dans le 2eme de Shosta ... Razz
Rien à voir je suppose.

Non, les deux formations n'ont en commun que d'être israéliennes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Strangelove
Mélomaniaque
Dr. Strangelove

Nombre de messages : 604
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 31 Mai 2008 - 1:24

Vous me conseilleriez quoi comme quatuor pour commencer ? C'est qu'il y en a pas mal Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 31 Mai 2008 - 1:28

Tu prends le 7, le 8 et le 13, ça te donne un bon aperçu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Strangelove
Mélomaniaque
Dr. Strangelove

Nombre de messages : 604
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 31 Mai 2008 - 1:33

Merci bien, je suis à la lettre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 31 Mai 2008 - 1:36

Si tu veux le must dans le sens son plus connu mais qui est très largement justifié il faut le dire (sans rabaisser les autres) le 8eme oui.

J'ai acheté le Naxos rassemblant la sonate pour piano violoncelle et la sonate pour piano violon car j'avais trouvé la manière de jouer assez atypique (relativement lent tout de même). Mais j'ai un peu du mal encore scratch
Je ne sais pas si quelqu'un en pense quelquechose mais je réécoute ça ce soir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amine
Néophyte


Nombre de messages : 8
Age : 67
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/08/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Chostakovitch. Quintette   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 11 Oct 2008 - 15:34

Bonjour
Je viens de découvrir le quintette opus 57;absolument bouleversant avec sa fugue semblant revenir sans cesse comme un souvenir douloureux d'un être passé...
Je voudrais bien sûr l'acheter mais, j'aimerais connaître la meilleure interprétation si possible.
Merci à vous
PS. Ma description est uniquement sensorielle puisque je suis qu’amateur de musique classique.
Amine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 11 Oct 2008 - 15:38

Merci de regarder les sujets déjà existants avant d'en créer un nouveau.
Je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 59
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptySam 11 Oct 2008 - 22:37

Amine a écrit:
Bonjour
Je viens de découvrir le quintette opus 57;absolument bouleversant avec sa fugue semblant revenir sans cesse comme un souvenir douloureux d'un être passé...
Je voudrais bien sûr l'acheter mais, j'aimerais connaître la meilleure interprétation si possible.
Merci à vous
PS. Ma description est uniquement sensorielle puisque je suis qu’amateur de musique classique.
Amine
Pour le ressenti rien ne vaudra Chostakovitch lui-même avec le quatuor Beethoven en 1940, pratiquement la création de l'œuvre, le son date mais n'a rien de repoussant : émotion garanti! Maintenant pour une version avec le confort moderne je laisse la parole aux autres, peut-être Marifrance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyDim 12 Oct 2008 - 19:51

Jaky a écrit:
Amine a écrit:
Bonjour
Je viens de découvrir le quintette opus 57;absolument bouleversant avec sa fugue semblant revenir sans cesse comme un souvenir douloureux d'un être passé...
Je voudrais bien sûr l'acheter mais, j'aimerais connaître la meilleure interprétation si possible.
Merci à vous
PS. Ma description est uniquement sensorielle puisque je suis qu’amateur de musique classique.
Amine
Pour le ressenti rien ne vaudra Chostakovitch lui-même avec le quatuor Beethoven en 1940, pratiquement la création de l'œuvre, le son date mais n'a rien de repoussant : émotion garanti! Maintenant pour une version avec le confort moderne je laisse la parole aux autres, peut-être Marifrance?

Je ne peux qu'agréer… Je viens juste recevoir mon coffret et c'est magique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 16 Oct 2008 - 10:29

Je recommande à tous les Préludes et Fugues pour piano, c'est une merveille de tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyJeu 16 Oct 2008 - 10:31

Amine a écrit:
Bonjour
Je viens de découvrir le quintette opus 57;absolument bouleversant avec sa fugue semblant revenir sans cesse comme un souvenir douloureux d'un être passé...
Je voudrais bien sûr l'acheter mais, j'aimerais connaître la meilleure interprétation si possible.
Merci à vous
PS. Ma description est uniquement sensorielle puisque je suis qu’amateur de musique classique.
Amine

Quelle version as-tu écoutée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 17 Oct 2008 - 11:40

mariefran a écrit:
Je recommande à tous les Préludes et Fugues pour piano, c'est une merveille de tendresse.

C'est ce qui m'a fait découvrir Chosta et j'y reviens souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 17 Oct 2008 - 12:19

J'aime bien ses préludes et fugues, mais j'y trouve une certaine étrangeté dans l'écriture. Le style Chosta avec l'ombre de Bach derrière, ça donne un mélange parfois intrigant, en tous cas assez unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 17 Oct 2008 - 12:22

Oui, c'est même bizarre en fait... Je ne peux pas dire que je les adore tous. (mais on est un peu HS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 17 Oct 2008 - 13:50

Citation :
Le style Chosta avec l'ombre de Bach derrière

Très grosse ombre en effet, délibérée j'imagine, qui peut rebuter celui qui est amateur de Chosta mais contempteur de Bach...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5710
Date d'inscription : 03/01/2007

CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre EmptyVen 7 Nov 2008 - 13:44

Xavier a écrit:
Tu prends le 7, le 8 et le 13, ça te donne un bon aperçu. Smile

Pile mes préférés.

Ca m'embête un peu que dans mon - excellent sinon - coffret Borodine - Chandos, il n'y ait pas les deux derniers quatuors. Ca me donne un désagréable goût d'inachevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty
MessageSujet: Re: CHOSTAKOVITCH - musique de chambre   CHOSTAKOVITCH - musique de chambre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CHOSTAKOVITCH - musique de chambre
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chopin - Musique de chambre
» Mendelssohn: Musique de chambre (excluant les quatuors)
» Enescu (Enesco) - Musique de chambre
» Coffret Symphonies chez Brilliant
» Manolis Kalomiris (1883-1962)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: