Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 22:04

je m'adapterai...


uniquement par admiration pour le rôle bénéfique qu'il a joué pour limiter les dérives de la dégénéresence musicale petit-bourgeoise, ça va de soi...
il a tout de même une tête plus avenante que les Schmit(d)t, non?
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 22:51

Je m'abstiendrais de tout jugement sur la musique de Schmitt -- que je ne connais pas (mais si c'est bien, j'écouterai peut-être ça un jour) -- et sur sa personnalité -- que je connais très peu, même si... bon. Juste une petite remarque:

FLORENT SCHMITT a écrit:
John Adams avec un opéra anti-sioniste interdit par les musiciens juifs.
natrav a écrit:
le cas de Gauguin qui peint les gamines qu'il violait.
==> Ce serait possible d'avoir, si débat sur Schmitt il doit absolument y avoir, que les participants ne se sentent pas obligés de se "couvrir" en tapant sur d'autres personnalités - surtout si c'est pour sortir des absurdités pareilles? merci d'avance.

Sinon, concernant le rapport artistes / IIIe Reich (entre autres), je ne serais pas tout à fait d'accord avec ce que dit
Sud a écrit:
ce n'est pas parce que ça ne s'entend pas que ça n'existe pas
le problème c'est que souvent... ça s'entend quand même. Je vas essayer de m'expliquer:

L' "art officiel" (si on peut parler d'art) de toutes les dictatures du XXe siècle se ressemble peu ou prou. Monumental et monolothique. Il faut que ça en jette, il faut que ça exalte la figure du Chef (ou du Parti, ou du Chef du Parti), il faut pas que ça soit simple, immédiatement "compréhensible", que ça ne fasse trop réfléchir...

Le vrai problème des artistes "officiels" de ce genre de régime, ce ne sont pas tellement leurs "compromissions", c'est que c'est un "art" orienté dans un sens qui nous paraît absolument indigeste, esthétiquement parlant, et ça aussi bien en sculpture (Arno Breker pour le IIIe Reich par exemple), en peinture (l'atroce "réalisme socialiste" soviétique), au cinéma (les films de propagande de Leni Riefenstahl), en littérature, en musique... Alors qu'on continue, par exemple, à lire Céline, qui a sans doute écrit des horreurs bien pire du point de vue du fond, mais se trouve à mille lieux stylistiquement de cette "esthétique officielle" (d'où le fait qu'il n'était pour le moins pas vu d'un bon d'oeil par les autorités nazies et vychistes!).

Je ne dis pas qu'on doit fermer les yeux sur certaines prises de position ou d'éventuelles actions des artistes simplement parce qu'ils auraient du génie, mais quand effectivement il y a génie, ou du moins quand il y a véritablement art, style, on peut plus volontiers en faire abstraction le temps de profiter de l'œuvre.

Alors, n'ayant toujours, je le répète, rien entendu de lui, je pose la question concernant Schmitt: dans quelle case se situe-t-il? "Esthétique officielle" du régime, monumentale et basique, ou bien sa musique est-elle intéressante en soi? D'après les commentaires que j'ai lu dans les premières pages du fil, j'aurais tendance à croire que c'est plutôt la deuxième solution, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 22:59

J'aimerais bien qu'on en revienne à la musique quand même si vous le voulez bien. J'ai indiqué un sujet où on évoquait la question des personnalités des compositeurs, merci de continuer là-bas si c'est pour poursuivre la digression en cours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 23:12

c'est aussi le problème, je crains que tu ne sois obligé de te forger une opinion par toi-même: en fait Schmitt ne s'est jamais très bien remis de la première guerre mondiale, et ses succès d'avant 1915 ont fait place à un très grand vide avant qu'il ne retrouve une étincelle du talent qu'il avait paru avoir avant: bien que je ne sois pas d'accord avec ta définition de l'art officiel, son Psaume 47 collerait assez avec la description.
Si tu veux trouver des choses intéressantes écoute La tragédie de Salomé dans la version pour orchestre de chambre de préférence, Etude pour Le Palais hanté.
Sinon,pour le registre assomant et prétentieux, écoute le quintette, les deux symphonies (la déconcertante et la vraie de 1957, la Suite sans esprit de suite.
Si tu veux continuer à te poser la question Antoine et Cléopâtre, Salambô, Oriane et le prince d'amour, Fonctionnaire MCMXII inaction musicale(ça, les deux derniers titres sentent bien la bonne droite rigide tout de même).
Après on peut sans doute affirmer que c'est le plus grand compositeur de Blamont (Meurthe et Moselle).
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 23:14

Xavier a écrit:
J'aimerais bien qu'on en revienne à la musique quand même si vous le voulez bien. J'ai indiqué un sujet où on évoquait la question des personnalités des compositeurs, merci de continuer là-bas si c'est pour poursuivre la digression en cours...
C'est ce que j'essayais (peut-être maladroitement) de faire. Confused

sud273 a écrit:
Après on peut sans doute affirmer que c'est le plus grand compositeur de Blamont (Meurthe et Moselle).
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 23:15

C'est bizarre Sud, avant tu étais plus élogieux sur Schmitt, tu disais que Debussy et Stravinsky lui avaient tout piqué. (ou un truc comme ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 23:27

pas exactement je disais que Stravinsky avait bien puisé dans La tragédie de Salomé: Debussy, lui, a effectivement emprunté mais il a surtout puisé dans d'Indy (on s'en rend mieux compte car on entend beaucoup plus les oeuvres de d'Indy ces derniers temps).
Certains personnages nuisibles sont plus défendables quand l'époque le permet: il me semble inopportun de parler de faire l'éloge des nazillons, on en a assez comme ça tous les jours à la télé Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Jeu 8 Jan 2009 - 23:59

Octavian a écrit:

natrav a écrit:
le cas de Gauguin qui peint les gamines qu'il violait.
==> Ce serait possible d'avoir, si débat sur Schmitt il doit absolument y avoir, que les participants ne se sentent pas obligés de se "couvrir" en tapant sur d'autres personnalités - surtout si c'est pour sortir des absurdités pareilles? merci d'avance.

Je ne tape sur personne. On sait aujourd'hui qu'il s'est passionné pour les petites filles polynésiennes, dont sa femme rencontrée à 13 ans je crois, auxquelles il refilait la syphilis à tour de bras (si l'on peut dire). Sans doute une des raisons de son bonheur de vivre dans les iles où la pédophilie, comme aujourd'hui dans nombre de pays tropicaux, appliquée aux sauvages ne posait de problèmes à personne.

Et je ne vois pas pourquoi tu dis que je me "couvre". Tu insinues quoi exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 9 Jan 2009 - 0:05

Je crois qu'on est encore bien HS là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 9 Jan 2009 - 0:35

[Mode HS on, désolé Xavier] (à la limite s'il y a moyen de déplacer cette fin de conversation vers le fil que tu mentionnais plus tôt?...)

natrav a écrit:
On sait aujourd'hui qu'il s'est passionné pour les petites filles polynésiennes, dont sa femme rencontrée à 13 ans je crois, auxquelles il refilait la syphilis à tour de bras (si l'on peut dire). Sans doute une des raisons de son bonheur de vivre dans les iles où la pédophilie, comme aujourd'hui dans nombre de pays tropicaux, appliquée aux sauvages ne posait de problèmes à personne.
Ce n'est pas tant, me semble-t-il, qu'on le sait aujourd'hui (est-ce que ça a a vraiment été un mystère à un moment passé?...), c'est que cette attitude ne nous semble pas, aujourd'hui, acceptable. C'est ainsi qu'il y a quelques années une écrivaine polynésienne a fait l'effet du bombe en "lâchant" ces accusations au milieu du concert de louanges ordinaire de la célébration du centenaire de la mort de l'artiste.

Toi-même, tu établis un parallèle entre une réalité qui nous est contemporaine (le tourisme sexuel) et les actions du peintre à l'époque. Mais les mentalités étaient différentes, et il me semble qu'en rendre compte par ce parallèle n'est pas très exact. Il ne s'agissait pas seulement d'une exploitation tolérée des "sauvages" par les blancs colonisateurs. Ce genre de rapports entre adultes et très jeunes adolescent(e)s existaient aussi bien, et sont restés longtemps tacitement tolérés, en métropole. Quant au mode de vie des polynésiens à l'époque, il était -entre autres- caractérisé par une liberté sexuelle sans commune mesure avec le puritanisme européen officiel du XIXe siècle (n'en déplaise à certains courants nationalistes actuels dans certains pays tropicaux ou africains, qui fantasment un passé "pur" et "vertueux" qu'auraient perverti les méchants colons): d'où effectivement le "bonheur de vivre dans les iles", comme tu dis, de Gauguin, qui en a certes bien "profité", mais de là à parler de "viols", c'est une autre affaire.

Dans un tel contexte général, je m'interroge sur la pertinence de l'étiquette de "pédophilie", avec toutes les idées et connotations que nous y plaçons aujourd'hui (moi y compris, je le précise à toutes fins utiles).

natrav a écrit:
Et je ne vois pas pourquoi tu dis que je me "couvre". Tu insinues quoi exactement ?
Je n'insinue rien de particulier et ce n'était pas une attaque personnelle. Je pointais juste une attitude qui consiste en gros à dire "bon je défends tel personnage qui peut paraître peu reluisant (comme X)... mais pas d'amalgame, je suis aussi capable de dénoncer un vrai salaud (comme Y)", ou "... mais après tout, regardez tel autre (comme V), il ne vaut pas mieux".

[/Mode HS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 9 Jan 2009 - 1:01

Je n'ai pas à replacer ces oeuvres dans leur contexte en ce qui me concerne. Et ne soyons pas naïfs, il faisait ça là-bas parce qu'il ne pouvait pas le faire en Bretagne ou à Paris. La pédophilie existait aussi au XIX° et au début du XX°. Et était condamné... en métropole.

Je suis très largement gêné devant un tableau qui me montre ces filles nues, que l'on pensait des femmes très menues ou imaginées ainsi (et qui passaient à la casserole ensuite). Si tu le savais, moi pas, je l'ai découvert récemment. Ce n'est pas parce que les polynésiens seraient aussi libres que tu le dis, que ça ne fait pas de Gauguin un pervers pédophile. De 43 ans à 52 ans il se "mariait" avec des adolescentes. Même en métropole ça ne se faisait plus depuis le XVIII° s.
Si Gesualdo chantait dans ses madrigaux le bonheur du meurtre de sa femme et de son fils je pense que j'aurais le même dégoût. Et je n'ai pas à rationaliser tout ceci, je te livre mon ressenti personnelle, pas une position morale de principe.

Pour moi la pédophilie est un viol. La plupart des petits enfants qui subissent des relations sexuelles de la part des adultes (un de leurs deux parents en règle générale) ne se défendent pas et sont consentants, que peuvent-ils faire d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 9 Jan 2009 - 1:29

Sauf à déplacer cette conversation dans un fil spécifique (mais je ne vois vraiment pas sous quel intitulé, du fait qu'on s'éloigne de la musique), je vais éviter de poursuivre plus avant cette discussion, d'une part parce que c'est complètement HS par rapport à Florent Schmitt (il n'a pas mérité de générer de telles conversations, tout de même...), d'autre part et surtout parce que je ne tiens pas à me laisser entrainer plus loin que je ne suis allé pour défendre Gauguin. Je ne dis pas ça pour me mettre "à couvert" du point de vue légal, ni même le forum: je suis intimement persuadé que le viol d'un enfant, a fortiori par ses parents, fait partie des choses les plus dégueulasses qui se puissent imaginer. C'est non seulement une position "de principe", mais pas uniquement théorique: il y a peu j'ai pu faire la connaissance d'une jeune femme qui a subi ce genre de traitements, je vois bien dans quel état psychologique elle est des années après. Confused

Je voulais juste remettre les choses dans leur contexte culturel qu'il faut aussi prendre en compte, sans pour autant prétendre que cela "excuse" totalement Gauguin. Et avec en tête l'optique foucaldienne entre un comportement sexuel et la mise d'une "étiquette" "scientifique" et/ou strictement classifiante par-dessus, si tu veux tout savoir. Concernant ses tableaux, je n'y vois pas forcément des fillettes, ni même des "femmes très menues" (la plupart m'ont tout de même l'air bien en chair, voire un peu massives), d'où peut-être mon absence de gêne à ce jour; quant au fait que les femmes (ou filles?) peintes "passaient à la casserole", c'était, quel que soit le jugement moral qu'on porte dessus, aussi le sort de la plupart des modèles parisiens. Enfin, quant au fait qu'il pratiquait dans les îles ce qu'il n'aurait pas pu pratiquer en Bretagne, je citerai juste ce que nous expliquait une de mes profs de fac, à savoir qu'à l'époque de sa propre jeunesse en Normandie, les enseignantes venues de la ville découvraient avec horreur que nombre de leurs jeunes pensionnaires, rentrant à la ferme pendant les vacances, allaient se faire déflorer par leurs grands frères - ce qui paraissait tout naturel aux gens du coin qui trouvaient ça plus "sain" que si ces jeunes messieurs allaient satisfaire leurs pulsions auprès des prostituées. Ma prof n'est plus exactement toute jeune, mais pas au point d'avoir grandi au XVIIIe siècle.

Voilà, comme promis, j'arrête là sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 9 Jan 2009 - 19:47

Oui, je suis un peu grognon en ce moment. Je m'emporte.



Dernière édition par antrav le Mer 5 Jan 2011 - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Sam 28 Mar 2009 - 20:51

Un fil bien animé pale

Autant j'aime son quintette, autant j'ai trouvé pompier ce que j'ai écouté cette soirée : Oriane et le prince d'amour - In memoriam - Ronde burlesque - Légende pour alto et orchestre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 5 Jan 2011 - 3:43

Le Quintette avec piano (1908): oeuvre d'envergure (presque une heure!), oeuvre riche aux polyphonies complexes, suivant immédiatement la Tragédie de Salomé, on en retrouve certaines tournures mélodiques et harmoniques.
Encore un grand quintette français de cette époque, de part l'écriture instrumentale énergique et presque massive on pourrait songer à Franck davantage qu'à Fauré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 5 Jan 2011 - 15:11

Après avoir varié maintes fois sur le sujet, j'ai fini par me convaincre qu'il était préférable de faire abstraction des aspects détestables de la vie de certains compositeurs. Ainsi, par exemple, la musique de Wagner ne m'est-elle absolument pas sympathique. Mais l'antisémitisme de l'homme n'y est pour rien, même si cette caractéristique est insupportable à mes yeux.
S'agissant de Florent Schmitt, j'apprécie beaucoup sa Tragédie de Salomé mais vraiment peu de choses en dehors de cette oeuvre absolument magistrale de mon point de vue. C'est pourquoi, la comparaison avec Berlioz me paraît osée.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 5 Jan 2011 - 15:12

C'était sans doute juste une façon de lancer le sujet et d'attirer l'attention. Smile (même si personnellement je préfère Schmitt à Berlioz Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1117
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 5 Jan 2011 - 15:22

Cocotier a écrit:
S'agissant de Florent Schmitt, j'apprécie beaucoup sa Tragédie de Salomé mais vraiment peu de choses en dehors de cette oeuvre absolument magistrale de mon point de vue.
Même pas le Psaume ?
Citation :
C'est pourquoi, la comparaison avec Berlioz me paraît osée.
D'autant que Schmitt a réussi là où Berlioz a échoué : Schmitt a écrit de la belle musique pour piano. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 5 Jan 2011 - 16:32

Cocotier a écrit:
Après avoir varié maintes fois sur le sujet, j'ai fini par me convaincre qu'il était préférable de faire abstraction des aspects détestables de la vie de certains compositeurs. Ainsi, par exemple, la musique de Wagner ne m'est-elle absolument pas sympathique. Mais l'antisémitisme de l'homme n'y est pour rien, même si cette caractéristique est insupportable à mes yeux.
De toute façon, l'aspect le plus détestable de Wagner n'est certainement pas son antisémitisme salonnard, il suffisait d'être son ami ou son protecteur pour en profiter. Mr. Green

Sinon, Schmitt, (sa musique) c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Fév 2011 - 21:25

Florent Schmitt, je n’ai jamais écouté sa musique Embarassed

Que me conseillez-vous comme premier album de Schmitt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 12:28

Je découvre ce grand compositeur grâce à une émission sur France Musique où un pianiste, Vincent Larderet, vient causer des spécificités de son langage et le recontextualiser. (suite à la sortie récente de son disque chez Naxos. La Tragédie de Salomé en version piano - transcrite par Schmitt lui-même)

Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à une musique très austère voire glauque. J'avais croisé son nom pas mal de fois sans jamais prendre le temps d'écouter. Il est en fait à mi-chemin entre Debussy, Ravel, Szymanowski et Stravinsky, c'est flamboyant, extrêmement riche et chargé, débordant de rythmes bancaux, ça m'a coupé les jambes ! C'est surtout valable pour La Tragédie de Salomé ; elle aurait d'ailleurs inspirée/encouragée le Sacre.

Son quintette avec piano semble plutôt inspiré de Franck. (je n'ai entendu qu'un extrait) Ombres rappelle plutôt Ravel (Scarbo pour le premier mouvement). Enfants lorgne par moment sur Fauré. (la cinquième pièce : Do) Tandis que Crépuscule évoque Szymanowski par ses couleurs, son mystère, son aspect surchargé, très fortement altéré, enrichie. Bref, tout cela est flamboyant et splendide. Smile

Il a pour seul défaut d'avoir été mis au rencard pour des raisons politico-idéologiques. Du coup, on se raccroche à des comparaisons avec ses contemporains à défaut de pouvoir cerner son style. J'ai l'impression (pour l'instant) que Schmitt se caractérise par un certain orientalisme. Pas seulement dans les titres de ses oeuvres. On est en plein Impressionnisme, rien à voir avec l'école de Montmartre ou le groupe de cinq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:03

Impressionnisme, oui, mais fortement teinté de germanisme quand même, comme tu as pu l'entendre dans le quintette notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:30

Il y a une grosse influence wagnérienne, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:33

Je trouve le qualificatif de germaniste, souvent employé de manière péjorative dans le cas de Schmitt, assez peu applicable à son oeuvre dans son ensemble. Finalement, quelles oeuvres sont "germanistes"? Oui, il y a plus d'oeuvres d'ampleur importante que chez les autres compositeurs français, et l'orchestration a un côté massif assez particulier dans le paysage français de l'époque, mais la pensée de la forme reste très française, les sources d'inspiration et l'usage d'"images" (orientales, mais pas seulement) n'ont rien d'allemand et la massivité orchestrale vient plus de Berlioz et de Franck que directement des Allemands. D'autant qu'il y a une distance parfois amusée avec la musique allemande (cf les reflets d'Allemagne).
Il y a bien le quintette et le Psaume, mais c'est plus l'exception que la règle.

Ce n'est pas un impressionniste, plutôt un symboliste, mais en tout cas c'est tout à fait dans la tradition esthétique française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:36

Montalte Trout a écrit:
Je trouve le qualificatif de germaniste, souvent employé de manière péjorative dans le cas de Schmitt, assez peu applicable à son oeuvre dans son ensemble. Finalement, quelles oeuvres sont "germanistes"? Oui, il y a plus d'oeuvres d'ampleur importante que chez les autres compositeurs français, et l'orchestration a un côté massif assez particulier dans le paysage français de l'époque, mais la pensée de la forme reste très française, les sources d'inspiration et l'usage d'"images" (orientales, mais pas seulement) n'ont rien d'allemand et la massivité orchestrale vient plus de Berlioz et de Franck que directement des Allemands. D'autant qu'il y a une distance parfois amusée avec la musique allemande (cf les reflets d'Allemagne).
Il y a bien le quintette et le Psaume, mais c'est plus l'exception que la règle.

Ce n'est pas un impressionniste, plutôt un symboliste, mais en tout cas c'est tout à fait dans la tradition esthétique française.
C'est tout à fait ça. Il y a aussi du Reyer dans son orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:50

Montalte Trout a écrit:
Je trouve le qualificatif de germaniste, souvent employé de manière péjorative dans le cas de Schmitt, assez peu applicable à son oeuvre dans son ensemble. Finalement, quelles oeuvres sont "germanistes"? Oui, il y a plus d'oeuvres d'ampleur importante que chez les autres compositeurs français, et l'orchestration a un côté massif assez particulier dans le paysage français de l'époque, mais la pensée de la forme reste très française, les sources d'inspiration et l'usage d'"images" (orientales, mais pas seulement) n'ont rien d'allemand et la massivité orchestrale vient plus de Berlioz et de Franck que directement des Allemands.

D'accord pour Franck, mais Franck vient de Wagner de toute façon...

Ensuite le quintette et le Psaume comme exceptions, je veux bien, mais comme ce sont ses deux oeuvres les plus connues derrière Salomé....
Je ne trouve pas qu'il y a une oeuvre en particulier germaniste, je trouve que sa musique de façon générale est teintée de germaniste, et je n'y mets absolument rien de péjoratif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Ven 4 Mar 2011 - 13:55

Certes, mais on sait qu'avec ce genre de compositeurs, les oeuvres les plus connues ne sont pas forcément représentatives... Enfin je suis pas contre dire qu'il y a une influence germaniste chez Schmitt, mais comme on répète cela à l'envi un peu partout, j'ai l'impression qu'à terme cela biaise la perception qu'on a de cette musique, et l'approche que peuvent en avoir ceux qui ne connaissent pas (cf Ophanin qui s'attendait à une musique austère).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Lun 7 Mar 2011 - 0:54

C'est une des merveilleuses découvertes (avec Cras, Reyer, Pierné et Ropartz) que je dois à ce forum et ses intervenants envers lesquels j'éprouve beaucoup de gratitude.

Le -modeste- prix à payer, c'est la légère baisse d'admiration pour des compositeurs de musique de films qui ont trouvé l'inspiration dans ces oeuvres méconnues. Les ressemblances des compositions de "Birth" et "Le patient anglais" avec certains passages de la tragédie de Salomé sont frappantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Sam 21 Mai 2011 - 18:30

Si vous aimez la Tragédie de Salomé, écoutez Antoine et Cléopâtre, c'est peut-être un chouilla en-dessous, mais superbe aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Lun 13 Juin 2011 - 10:30

Il semble que la Tribune de France Musique soit consacrée à la Tragédie de Salomé Wink
Peut-être que cela contribuera un tout petit peu à sortir ce compositeur de l'oubli général (et c'est tant mieux)

En tout cas je m'en vais podcaster et écouter ça...j'ai la version Tortelier / Sao Paulo qui m'a déjà permis de découvrir cette musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 14 Juin 2011 - 12:46

Xavier a écrit:
Si vous aimez la Tragédie de Salomé, écoutez Antoine et Cléopâtre, c'est peut-être un chouilla en-dessous, mais superbe aussi. Smile
J'écoute et je ne trouve pas vraiment que le début, au moins, soit en-dessous, même de peu. (je parle des deux suites qu'il en a tiré)

Il y a du Daphnis et Chloé dans le premier mouvement.
Le deuxième quelle puissance il dégage en n'utilisant pas les cordes Surprised Mais bon, globalement ça pétarade beaucoup plus que dans la Tragédie de Salomé, c'est sûr.

Je serais curieux d'entendre sa musique de chambre, maintenant. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 14 Juin 2011 - 12:52

La Sonate pour violon et piano !!! D'urgence ! Very Happy

Ça s'appelle plus exactement Sonate libre en deux parties enchaînées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 14 Juin 2011 - 12:57

Va pour la sonate au titre pompeux. mains

Edit sonate : Très bavard et très long. La partition donne mal aux doigts rien qu'à la lecture. Le premier mouvement a de beaux passages au violon diaphane et au piano mystérieux, baignant dans des harmonies surchargées et envoûtantes. Le thème revient obstinément, c'est presque une série, en fait. Le deuxième par contre est bloqué sur un rythme sautillant et agressif, dissonant à l'envie, dans l'esprit de la sonate de Delvincourt. Je ne sais pas bien si je réécouterais cette pièce par moi-même.

Montalte Trout a écrit:
Ophanin a écrit:
Florent Schmitt - Feuillets de voyage
tutut

Florent Schmitt - reflets d'Allemagne
Shit Et deux ans plus tard, il compose un chef-d'oeuvre. Il est parti de loin.
Mais c'est très bien ça, qu'est-ce que tu racontes (et il avait déjà fait au moins Soirs avant, qui est très bien).
De la musique bien inoffensive et maigrelette d'inspiration pour du Schmitt Confused J'avais du mal à croire que le même avait pu composer Crépuscule et la Tragédie. (version piano puisque ce sont des pièces pour piano)

Soirs, je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 17 Avr 2012 - 23:44

Je viens d'écouter Oriane et le prince d'amour, dans une vieille bande de Dervaux.
C'est incroyable qu'il n'existe aucun CD de la version intégrale de cette oeuvre! Seule la suite a été enregistrée par Stoll chez Cybelia, et encore c'est un disque évidemment épuisé...

En tout cas c'est superbe.
Pour ceux qui aiment Salomé, Antoine et Cléopâtre... vous ne serez pas dépaysés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 18 Avr 2012 - 0:11

Il n'y a pas une version Fischer plus récente? Fischer, Chandos?
En même temps j'adore Salomé et Antoine et Cléopatre et même Salambo et Oriane me laisse coi.
Nippon ni mauvais (pour reprendre la vieille plaisanterie éculée, une vieille oeuvre d'un vieux compositeur au bout du rouleau)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 18 Avr 2012 - 0:25

sud273 a écrit:
Il n'y a pas une version Fischer plus récente? Fischer, Chandos?

Je ne vois pas, non, mais si tu as une pochette ou une référence précise... en tout cas je ne trouve pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mer 23 Mai 2012 - 12:43

Xavier a écrit:
Le Quintette avec piano (1908): oeuvre d'envergure (presque une heure!), oeuvre riche aux polyphonies complexes, suivant immédiatement la Tragédie de Salomé, on en retrouve certaines tournures mélodiques et harmoniques.
Encore un grand quintette français de cette époque, de part l'écriture instrumentale énergique et presque massive on pourrait songer à Franck davantage qu'à Fauré.

Ah, oui, c'est colossale. Surprised Je viens d'écouter avec partition et de plaquer quelques accords au piano pour voir. J'entends du Franck dans le 1er mouvement. Du Fauré dans le 2è. Et du Bartok/Stravinsky dans le 3è. Mais globalement ça me parait difficile à cerner, beaucoup trop riche pour en faire des raccourcis comme je viens d'en faire. Il utilise parfois des harmonies très séduisantes (surtout avec le deuxième thème du premier mouvement. noire-noire pointée-croche-triolet) et passe rapidement à des choses plus sombres et hiératiques. Et puis ça s'emballe à la fin où il joue tous les do du clavier très vite, par exemple.
Il y a plein de climaxs, une énergie considérable et un brin de mégalomanie aussi... pour composer un truc de ces dimensions et de cette difficulté, faut en avoir à revendre. Bref, une musique très sérieuse et qui ne se prend pas pour n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Dim 28 Oct 2012 - 1:22

J'ai donc écouté cet après-midi sa Sonate Libre pour violon et piano (opus 68), ses Trois Rapsodies pour deux pianos (opus 53) et ses Hasards (marché opus 96)...

Outre le fait qu'il a un prénom trop rare et pourtant hautement nécessaire, Florent Schmitt excite ma curiosité. J'ai découvert son existence en lisant le (médiocre) roman de Rebatet Les Epis mûrs, qui raconte le destin brisé d'un génial compositeur dans l'avant Première Guerre Mondiale. Schmitt y est mentionné comme un des grands noms de son temps, à l'égale des habituels Debussy et Ravel. Aujourd'hui, son nom est totalement tombé dans l'oubli, ça a de quoi titiller...

Ça m'a amusé de lire ensuite que ce type s'était levé et avait crié « Vive Hitler ! » durant un récital d'oeuvres de Kurt Weill, dans les années 30. L'idéologie dans laquelle il semblait évoluer explique peut-être en partie le fait que l'on se soit un peu désintéressé de lui plus tard. Enfin, sauf Rebatet, naturellement...

Bref, en tout cas, ce que j'en ai ressenti, c'est que c'est un univers musical assez tortueux et pas forcément facile d'accès, mais franchement pas hostile. Ses Rapsodies m'ont moins convaincu que le reste, un peu trop « banale » par rapport au reste, mais j'ai beaucoup accroché sur sa Sonate. J'y ai retrouvé ce que j'avais aimé dans son Psaume XLVII, mais comme toujours les mots me manquent pour dire clairement quoi... Ça sinue beaucoup, ça sonne de manière assez agressive, assez lourde aussi, mais sans heurter. C'est sentencieux, plutôt grave aussi, un peu solennel, mais c'est aussi totalement déstructuré et c'est tellement enthousiaste que ça peut frôler l'hystérie. Bref, des mélodies qui ne se tiennent plus.

Bon, c'est pour ça que je ne parle jamais de musique. Je ne sais pas en parler.

En tout cas, j'aime bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Dim 28 Oct 2012 - 2:14

Picrotal a écrit:
Aujourd'hui, son nom est totalement tombé dans l'oubli, ça a de quoi titiller...

Tout de même pas, il est dans tous les bouquins, il a une discographie riche, on trouve ses partitions et oeuvres principales, et on entend souvent au concert sa Tragédie de Salomé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Dim 28 Oct 2012 - 2:36

Xavier a écrit:
Picrotal a écrit:
Aujourd'hui, son nom est totalement tombé dans l'oubli, ça a de quoi titiller...

Tout de même pas, il est dans tous les bouquins, il a une discographie riche, on trouve ses partitions et oeuvres principales, et on entend souvent au concert sa Tragédie de Salomé. Smile

Tu as raison, je rectifie : son nom est tombé dans l'oubli auprès du grand public. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Dim 28 Oct 2012 - 9:51

Tiens, puisqu'on cause musique française de ce temps, c'est très bien Florent Schmitt. Du sous-Lili Boulanger, en quelque sorte.
Elle, morte si jeune, est au-dessus du lot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:34

C'est curieux, les pièces pour piano Crépuscules et Ombres ne sont quasiment pas citées dans ce fil. Pourtant ça me semble plus que digne d'intérêt, parmi les premières choses à essayer en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:37

fgero a écrit:
C'est curieux, les pièces pour piano Crépuscules et Ombres ne sont quasiment pas citées dans ce fil. Pourtant ça me semble plus que digne d'intérêt, parmi les premières choses à essayer en tout cas.
Personnellement, c'est ce que j'aime le plus de tout Schmitt, j'en ai parlé dans les fils piano ("plus belles œuvres pour piano", "dix disques de piano solo").

Les Enfants et Le Tombeau de Debussy sont aussi à découvrir, même si c'est un peu moins merveilleux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:49

Retombant sur un vieux 33 tours, j'ai écouté "Ombres" moi aussi et j'ai trouvé ça aussi fameux que vous ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:51

Mariefran a écrit:
Retombant sur un vieux 33 tours, j'ai écouté "Ombres" moi aussi et j'ai trouvé ça aussi fameux que vous ! Very Happy 
Par qui ? bounce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:52

Un inconnu, Werner Bärtschi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 14:55

Tu dis ça parce que tu n'as jamais vu sa photo. hehe

Après ça, on peut difficilement le laisser dans l'obscurité des noms peu familiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 15:09

Ah oui, jolie barbe Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 15:25

Ombres est différent, et plus difficile d'abord que Crépuscules, il m'a fallu 2 écoutes pour y rentrer, même si je percevais dès le début que ça valait le coup.
De plus, je suppose que l'interprète doit souffrir un peu pour sortir ça de manière cohérente.

J'avoue que l'ambiance du début de Crépuscules - Sur un vieux petit cimetière m'a happé dès la première écoute, ça a facilité les choses.
Sans doute le résultat de l'écriture de Schmitt, de l'interprétation de Wagschal, mais aussi de la qualité d'enregistrement du CD où on ne perd pas une miette (du côté naturel) des résonances de l'instrument, avec en plus un équilibre superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   Mar 6 Aoû 2013 - 17:11

Mariefran a écrit:
Ah oui, jolie barbe Laughing 
C'est la ré-incarnation de Gounod... c'est tout! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Florent SCHMITT : Le Berlioz du XX siècle ?
» Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII
» Florent Schmitt
» Florent SCHMITT (1870-1958) : la musique de chambre
» Y a-t-il des compositeurs de génie au XXème siècle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: