Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pergolese: Stabat Mater

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
BLeibl
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 24
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 01/08/2014

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Sam 2 Aoû 2014 - 12:20

Je connais quatre versions :

René Jacobs et Sebastian Hennig : Le coté "étriqué" des cordes m'a un peu irrité. C'est une question de point de vue, mais je trouve que jouer à un interprète par partie (si j'en juge vu que je n'ai pas la distribution) créé une interprétation sans profondeur, avec trop de sécheresse.

La voie de Jacobs me titille un (tout petit) peu. Henning manque de justesse et sa voie (de quinze ans) est à mon goût un peu trop éthérée.

Il y a du bon aussi, et qui sont parfois le revers qualitatif de certains défauts et le coté éthéré a aussi du bon pour ce genre d’œuvre. Mais globalement j'ai du mal à accrocher à cette version.

Scholl et Bonney avec Rousset : un vague souvenir qui date de quelques années et globalement bon, mais l'écoute de certaines autres versions depuis me rendrait peut être plus critique.

Kirkby et Bowman avec Hoggwood : pour cette version j'ai eu un véritable coup de cœur pour les cordes :c'est pur, sobre et bien articulé. Par contre j'ai un peu moins accroché avec les voix : si dans l'ensemble c'est plutôt beaux, je trouve que Kirkby semble parfois forcer un peu et que Bowman manque parfois un peu de délié. Mais globalement j'aime cette version.

Et pour être très objectif, je trouve que Kirkby n'est absolument pas à son avantage sur la photo ou elle est aux cotés de Bowman et de Hoggwood.

Puis je viens de découvrir Mena et Nurial avec le Philippe Pierlot et là Shocked

Là j'ai accroché à 200%. Le seul petit truc qui m'a un peu surpris est le tempo rapide du "Quae moerebat et dolebat" qui sonne très opéra seria. Mais au final je m'y suis fait quand même. Wink C'est vraiment dommage que cette version ne soit apparemment plus disponible en CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Mar 26 Mai 2015 - 21:06

Jaky a écrit:
Je voudrais savoir s'il existe une version sans chanteur, pour orchestre seul donc… Basketball

Je dois avouer que ce Stabat m'a toujours ennuyé (pour rester poli)

Tu as écouté les mauvaises versions c'est tout hehe . C'est toi que j'aurais dû embarquer samedi soir sur l'ile de Ré; Minko a fait un tabac et les deux solistes (deux belles plantes par dessus le marché) étaient excellentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 17:43

Bonjour,

Suis-je le seul à trouver que sur la version Jacobs/Henning ce dernier a tendance a chanter trop fort et à ne pas marquer de nuances ?
Cela a tendance a éclipser l'autre voix (et à saturer mes enceintes, ce qui est plutôt dur à l'oreille)

N'étant pas expert sur le sujet, pouvez-vous me dire s'il s'agit d'une caractéristique des voix d'enfants ?

Au final, belle version si on prend les solistes indépendamment, mais je trouve que ces deux voix ne se mélangent pas bien (le contraste est aussi saisissant sur l'articulation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81573
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 19:03

Les voix d'enfants sont au contraire 10 fois moins puissantes, si elles sonnent trop fort sur un enregistrement, c'est la faute du mixage, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 21:59

C'est sans doute plutôt la pureté de la voix (peu d'harmoniques) qui crée la saturation sur le système, mais comme l'a dit Xavier, même lorsque ça piaille, ce n'est pas puissant du tout – même si le placement en hauteur et en timbre peut les rendre audibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29484
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 22:13

Tout à fait, c'est ce qui fait à l'inverse que les voix de basses sont les plus puissantes ... mais pas les plus audibles.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 22:17

Les plus puissantes, non, les sopranos un peu larges, les mezzos qui montent et certains ténors peuvent faire beaucoup plus de volume : l'aigu est naturellement plus sonore, et pas seulement pour des questions de zone acoustique, aussi parce que l'effort articulatoire fait claquer le son (alors qu'une basse dans l'aigu, ça s'époumone).

Je vois ce que tu veux dire, néanmoins : les basses ont un rayonnement, à l'état naturel, assez immédiat, sans être forcément les plus sonores pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29484
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Lun 30 Nov 2015 - 22:25

DavidLeMarrec a écrit:
Les plus puissantes, non, les sopranos un peu larges, les mezzos qui montent et certains ténors peuvent faire beaucoup plus de volume : l'aigu est naturellement plus sonore, et pas seulement pour des questions de zone acoustique, aussi parce que l'effort articulatoire fait claquer le son (alors qu'une basse dans l'aigu, ça s'époumone).

Je vois ce que tu veux dire, néanmoins : les basses ont un rayonnement, à l'état naturel, assez immédiat, sans être forcément les plus sonores pour autant.  

C'est surtout une question de richesses d'harmoniques (la voix de poitrine l'est bien plus).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
kungfou
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Quid concernant cette oeuvre   Dim 27 Déc 2015 - 23:02

Bonjour ,

j'aurai une question concernant cette œuvre :

Ou pourrais je trouver une étude comparative des  stabat mater composés par différents artistes ?

Bien a vous

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5270
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Dim 1 Avr 2018 - 0:03

Aujourd'hui, en Playlist:
Morloch a écrit:
Suite de la playlist (approximative) de Pâques  Good  Bad   (en fait j'ai regardé aujourd'hui en principe il n'y a pas de messe, on doit se contenter de pleurer et jeûner).

Pergolese
Stabat Mater
Sonya Yoncheva
Karine Deshayes
Ensemble Amarillis
Héloïse Guichard
bounce bounce bounce bounce bounce
Benedictus a écrit:
Et ça donne quoi, alors, ce duo Najwa Karam / Catherine Frot?
(affraid Si j'étais cantatrice, je crois que j'interdirais l'usage de Photoshop sur mes portraits.)
Morloch a écrit:
Oui, j'aime aussi beaucoup cette photo qui rend bien l'émotion contenue de cette descente de croix musicale.
L'enregistrement est étrange, il y a un contraste entre le chant très ample, opératique et l'orchestre qui est dépouillé, élégant et nerveux. Il y a du vibrato romantique au chant et de la sécheresse baroque à l'accompagnement, et j'adore le résultat. Je ne pense pas que ça puisse être une version "de référence" comme on disait à une époque, mais c'est un version splendide qu'on prend plaisir à écouter.
Mélomaniac a écrit:
3) Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736) :
Stabat Mater
Andreas Scholl, contreténor
Barbara Bonney, soprano
Christophe Rousset, Ensemble Les Talens Lyriques
(Decca, février 1999)
Au demeurant, si quelqu'un a des recommandations pour moi, si possible sans contre-ténor, je suis preneur. Je n'ai que la version Alessandrini (que j'aime bien), mais la version bizarre que propose Morloch me tente bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   Dim 1 Avr 2018 - 13:37

Je ne suis pas persuadé que ça convienne très bien à tes goûts, Yoncheva élargie, là-dedans. (Mais oui, Amarillis, c'est du petit effectif, ce doit être intéressant à défaut d'être révolutionnaire.)

J'écoute très peu souvent cette œuvre, que je ne vénère pas plus que ça, donc je ne suis pas très bon juge.

Les rares versions à m'avoir séduit de bout en bout sont avec contre-ténors : Lesne (assez poétique) et Hofstetter (bien tranchant), mais je crois que ça reste dans ta frange d'acceptabilité.

Sinon, pas du tout HIP (Bamberger Quartett avec musiciens ajoutés) mais pas du tout empesé, il y a la version avec Klepper-M.Borst, extraordinairement éloquentes, elles chantent ça comme leurs lieder de Reger avec H. Deutsche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pergolese: Stabat Mater   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pergolese: Stabat Mater
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Pergolese: Stabat Mater
» Stabat Mater ( Pergolesi )
» Stabat Mater ( Boccherini )
» Rossini: Stabat Mater
» Sabat Mater de Pergolesi (Pleyel, 30/11/2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: