Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La valeur réelle des critiques en musique classique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Dim 9 Jan 2011 - 15:46

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2253&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36

Segalini vient d'être viré par le San Carlo de Naples. Il était directeur artistique depuis le 1er juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11938
Age : 22
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Mer 12 Jan 2011 - 18:21

Je signe Monsieur croche ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Mer 12 Jan 2011 - 18:23

Vinogradovsky a écrit:
Je signe Monsieur croche ...

C'est le surnom que tu lui donnes? Il a fait effectivement beaucoup de critiques à une époque pour un magazine mais je ne sais plus lequel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14249
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Mer 12 Jan 2011 - 18:42

Référence au bouquin de Debussy ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11938
Age : 22
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Mer 12 Jan 2011 - 19:08

Entre autre...
C'était un marrant...
Bon je file vite manger ma soupe ou sinon affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 71
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Lun 3 Mar 2014 - 12:52

DavidLeMarrec a écrit:
Merci Aurèle. Smile
Cher Monsieur Le Marrec,
A la suite d’un échange interpersonnel tout à fait intéressant avec Otello, je me demande s’il existe une étude sur « l’histoire de la discographie comparative » et à travers elle sur l’évolution générale du gout des discophiles concernant les interprètes.
Avant 1980 le nombre de versions par œuvre était limité.
A partir de 1976 pour l’opéra au moins, il y eu « l’Avant Scène »
En 1980 Diapason édita un « dictionnaire des disques ».
Lorsque paru en 1995 « les indispensables du disque compact » d’Hoffelé et Kaminski je me suis rendu compte que bien des références de 1980 avaient pris un coup de vieux. Elles étaient démodées.
Aujourd’hui notre site m’a fait prendre conscience qu’à leur tour certaines références de 1995 avaient fait long feu.
Le problème avec Internet est que ces ouvrages ont disparu, l’actualité court vite, ainsi il n’existe plus « d’arrêt sur image » de photographie des gouts en telle année.
Or, ces ouvrages influençaient beaucoup les discophiles et suscitaient les rebelles qui préparaient l’étape suivante.
Il en est de même dans l'histoire du cinéma.
Comment savoir désormais quels étaient les interprètes chéris en 2005 par exemple ?
Existe-t-il une étude sur les documents permettant de faire le point sur cette valse des préférences ?
Votre site pourrait peut-être m’aider ?
Vous comprenez bien, j’espère, que mon problème n’est pas de dire que telle période était dans le vrai et que telle autre se trompe.
Juste de prendre acte.
Dernière question où poster cette demande sans être hors sujet ? (trop tard !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Lun 3 Mar 2014 - 20:16

Sujet passionnant effectivement que l'évolution des « valeurs », aussi bien chez les personnes qui les édictent que chez celles qui les reçoivent... Malheureusement, je n'ai pas de piste pour combler les manques dans les années 2000 où les supports éclatés et éphémères sont beaucoup moins simples à compiler... Je crois que c'est une constante incontournable du nouveau système : il n'existe plus de norme générale, chacun va se servir dans sa niche privilégiée.

Désolé. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 919
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Sam 22 Mar 2014 - 10:23

Pour les anglophones, l'abonnement à Gramophone donne accès aux archives de la revue depuis 1923, c'est passionnant de reconstruire l'histoire du disque et de l'appréciation de telle ou telle version depuis sa sortie et au gré des rééditions : le cas de Fricsay, par exemple, est intéressant à suivre : assez critiqué à ses débuts (9ème de Beethoven très critiquée, jugée lente, molle et "bizarre" à sa sortie), plutôt apprécié désormais. Les pubs sont d'époque aussi, de même qu'on a un aperçu pertinent de l'évolution du matériel d'époque, du gramophone à la dématérialisation progressive...
Après, ça reste anglais, ils privilégient donc les disques avec des chefs anglais ou des orchestres anglais, parus chez HMV (EMI) de préférence... Mais c'est souvent plus argumenté que chez Diapason à la même époque, et certaines critiques -opéras notamment- sont très exhaustives. Le regard porté sur le disque est également plus centré comme "objet d'usage domestique" et l'attachement au rapport qualité-prix fut longtemps une de leur préoccupation majeure -plus que dans les revues françaises- : ainsi, une version très bonne avec complément peut régulièrement être recommandée au détriment d'une version excellente sans complément, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnasse
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Sam 22 Mar 2014 - 12:20

La critique ça sert à ouvrir des pistes ou poser des questions. Pas d'y répondre. Et encore moins dans l'absolu.
Comment peut-on hiérarchiser Toscanini, Furtwängler, Reiner, Karajan, Harnoncourt dans Beethoven ? Aucun ne joue avec la même optique ou la même intention. Selon la sensibilité de chacun l'un ou l'autre peut être adoré ou détesté. Sans remettre en cause que ce sont tous des grands musiciens.
Un critique définitif et soi-disant objectif ferme des portes. Rien de plus tuant pour la curiosité et la recherche personnelle que la 'version de référence' (qui dispense de continuer à chercher). Un critique qui assume sa subjectivité ouvre un possible. Le premier est inutile le second peut être un initiateur.
Mon avis tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 71
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Sam 22 Mar 2014 - 20:45

Diablotin a écrit:
Pour les anglophones, l'abonnement à Gramophone donne accès aux archives de la revue depuis 1923, c'est passionnant de reconstruire l'histoire du disque et de l'appréciation de telle ou telle version depuis sa sortie et au gré des rééditions : le cas de Fricsay, par exemple, est intéressant à suivre : assez critiqué à ses débuts (9ème de Beethoven très critiquée, jugée lente, molle et "bizarre" à sa sortie), plutôt apprécié désormais. Les pubs sont d'époque aussi, de même qu'on a un aperçu pertinent de l'évolution du matériel d'époque, du gramophone à la dématérialisation progressive...
Après, ça reste anglais, ils privilégient donc les disques avec des chefs anglais ou des orchestres anglais, parus chez HMV (EMI) de préférence... Mais c'est souvent plus argumenté que chez Diapason à la même époque, et certaines critiques -opéras notamment- sont très exhaustives. Le regard porté sur le disque est également plus centré comme "objet d'usage domestique" et l'attachement au rapport qualité-prix fut longtemps une de leur préoccupation majeure -plus que dans les revues françaises- : ainsi, une version très bonne avec complément peut régulièrement être recommandée au détriment d'une version excellente sans complément, par exemple.

Merci de ce précieux renseignement, c'est exactement ce que je cherchais. J'ai acheté une fois (une seule) "The classical GOOD CD & DVD GUIDE" et leur anglolatrie m'a un peu amuséhehe  mais en l'absence d'un équivalent moins orienté, leur offre me parait très alléchante. Merci Diablotin ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 71
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   Sam 22 Mar 2014 - 20:48

Parnasse a écrit:
Un critique définitif et soi-disant objectif ferme des portes. Rien de plus tuant pour la curiosité et la recherche personnelle que la 'version de référence' (qui dispense de continuer à chercher). Un critique qui assume sa subjectivité ouvre un possible. Le premier est inutile le second peut être un initiateur.
Mon avis tout du moins.
Me too - Pas mieux ! sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La valeur réelle des critiques en musique classique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La valeur réelle des critiques en musique classique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» La musique classique est elle pour les riches?
» Guide sur les CD de musique classique
» Diables et démons en musique classique
» Musique classique & techno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: