Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chopin: les concertos pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 21:24

KID A a écrit:
Excusez-moi, j'ai dû mal chercher...

Tu tapes "Chopin" avec la fonction Recherche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:33

Julien a écrit:
Ah non pas Zimmerman dans les concertos de Chopin !

(...)

Bon, je dois avouer que je n'aime pas le premier déjà.
Excellent ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:40

Poulet a écrit:
Zimerman n'a enrehistré les concertos de Chopin qu'une fois .

Non non, Zimerman a bien gravé deux fois les Concertos:
- en 1978/79 à Los Angeles avec Giulini.
- en 1999 avec le Polish Festival Orchestra qu'il dirigeait lui-même.
(et je crois qu'il y a aussi un live du seul Premier concerto au Concertgebouw avec Kondrachine)
A chaque fois chez DGG.

Personnellement, je ne connais que la version de 1999 et je suis bien d'accord avec Julien: ça manque cruellement de vie, même si j'admets que la "finition plastique" est exemplaire.

Argerich, François ou Rubinstein sont à mon avis beaucoup plus recommandables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:46

Oui, enfin, le mouvement lent de l'opus 21, dans cette version, n'a pas de concurrence poétique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
monomélomaniaque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:47

Le problème avec Rubinstein c'est qu'il est accompagné par des orchestres assez limites (Symphony of the Air??!!) mais ça reste le grand Artur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:50

étant donné l'orchestration du truc ce n'est pas très grave (vu le pianiste en question non plus) mais le Symphony of the Air si c'est bien lui a eu de grands moments sous la baguette de Vladimir Golschman
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:57

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, le mouvement lent de l'opus 21, dans cette version, n'a pas de concurrence poétique !
Est-ce vraiment grâce à l'interprète ? Franchement, n'importe qui, même Cziffra hehe , est poétique dans ce mouvement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 1 Juil 2007 - 23:58

adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, le mouvement lent de l'opus 21, dans cette version, n'a pas de concurrence poétique !
Est-ce vraiment grâce à l'interprète ? Franchment, n'importe qui, même Cziffra hehe , est poétique dans ce mouvement!
Tu ne te souviens pas du tempo hallucinant, suspendu, et du soin porté à chaque membre de phrasé, vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 0:01

monomélomaniaque a écrit:
Le problème avec Rubinstein c'est qu'il est accompagné par des orchestres assez limites (Symphony of the Air??!!) mais ça reste le grand Artur!!
Mais on peut toujours écouter ses gravures des années 30 avec le LSO et Barbirolli! Magique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 0:03

DavidLeMarrec a écrit:
adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, le mouvement lent de l'opus 21, dans cette version, n'a pas de concurrence poétique !
Est-ce vraiment grâce à l'interprète ? Franchment, n'importe qui, même Cziffra hehe , est poétique dans ce mouvement!
Tu ne te souviens pas du tempo hallucinant, suspendu, et du soin porté à chaque membre de phrasé, vraiment ?
Bon, je vais réécouter pour te faire plaisir ! Ca fait longtemps, et puis je suis tout à fait prêt à changer d'avis! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 0:07

sud273 a écrit:
étant donné l'orchestration du truc ce n'est pas très grave (vu le pianiste en question non plus) mais le Symphony of the Air si c'est bien lui a eu de grands moments sous la baguette de Vladimir Golschman
Ouais, des trucs kitschissimes genre Concertos pour clavier de Bach avec Gould! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9408
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:29

Poulet a écrit:
oui c'est un bon Label mais il y en a plein de très bons. Et dans chacun de ces labels on trouve de très mauvaises choses des fois. Les labels de référence sont : DG, Philips, DECCA, EMI, Erato, CHANDOS principalement
siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:37

KID A a écrit:
Bah, par exemple, on cite souvent des disques de DG en référence, c'est souvent gage de "qualité"...?
On les cite en référence parce que :
- ses artistes sont célèbres ;
- le label est très bien distribué (y compris en grande surface).

Pas plus.


Sinon, il existe des labels où la qualité n'est jamais prise en défaut. CPO, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:39

D'ailleurs: http://classik.forumactif.com/Musique-Divers-f8/le-label-jaune-t1326.htm

Je ne sais pas comment ils ont fait pour faire passer le message comme quoi "DG c'est forcément le top"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:48

C'est tellement ancien comme label, celui de papa et grand papa, ça impose une image de sérieux, et c'est allemand en plus, comme les Audi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:49

Est-ce que c'est vraiment plus ancien qu'Emi ou Decca?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:52

Nettement

DG: 1900
EMI et DECCA: 1930 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:53

Xavier a écrit:
D'ailleurs: http://classik.forumactif.com/Musique-Divers-f8/le-label-jaune-t1326.htm

Je ne sais pas comment ils ont fait pour faire passer le message comme quoi "DG c'est forcément le top"...
Je ne voulais pas en rajouter une couche, mais je trouve qu'il y a assez peu de disques exceptionnels chez DG, précisément...

Chopin/Szmytka/Martineau, Chopin/Zimerman, Fierrabras/Abbado, certains Boulez. Et puis ?
Et beaucoup de valeurs discutables : Pollini et Karajan à toutes les sauces, par exemple. On s'appuie sur quelques noms célèbres comme Karajan, Bernstein, Giulini, Boulez, Abbado, généralement pas dans leurs meilleurs témoignages (très studio), y compris hors de propos... Sans parler de certaines prises de son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:56

vartan a écrit:
Nettement

DG: 1900
EMI et DECCA: 1930 !
Mais Emi hérite de Pathé-Marconi (La Voix de son Maître), qui existait un peu avant 1900...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 2 Juil 2007 - 1:57

Pour en revenir aux concertos de Chopin je trouve quand même Zimerman excellent dans ces concertos... Pour moi c'est ce qu'il y a de plus recommandable... tout est fignolé jusque dans les moindres détails... Par contre pour le mouvement lent du II j'ai trouvé plus poétique sous les doigts de Yura Guller... concerto publié chez Tahra récemment... vraiment elle y est bouleversante dans la pudeur... ce qu'il faut pour cette musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan-Klingsor
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 45
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 17:48

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne voulais pas en rajouter une couche, mais je trouve qu'il y a assez peu de disques exceptionnels chez DG, précisément...

Puéril ce commentaire. C'est comme de dire qu'il n'y a pas beaucoup de bons livres chez Gallimard... Sans valeur. S'il est vrai que plusieurs individus naïfs pensent que c'est bon parce que c'est jaune, ça n'enlève rien à la qualité d'ensemble. Pensons à de jeunes talents comme Pollini, Argerich ou Zimerman qui ont été mis sous contrat... faut avoir du pif quand même!

Les choses ont bien changé, je suis d,accord, mais ne jetons pas le bébé avec l'eu du bain!

Je reste, pour lec Concertos de Chopin, sous le charme de Zimerman2. Génial.


Dernière édition par le Mer 4 Juil 2007 - 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9177
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 17:58

Je pense que la politique DG a été élaborée à une autre époque, aux débuts de l'industrie du disque, époque à laquelle des interprètes choisis gravaient leur version de référence pour l'éternité.

A cette époque, le disque DG était la valeur sûre, l'assurance de ne pas se tromper - sur un marché du disque où le choix des versions était de toutes façons famélique.

Puis les choses ont évolué et DG est resté longtemps arc-bouté sur sa politique se retrouvant à la traine et loupant à peu près toutes les évolutions en matière d'interprétation et les techniques d'enregistrement.

De toutes façons maintenant tout ça c'est de l'Universal alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 17:59

alors Sting chante Dowland en DG
Revenir en haut Aller en bas
Tristan-Klingsor
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 45
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 18:01

Et on nous vend les nouvelles Noces de Figaro par Hornoncourt en ne mentionnant que le nom de Netrebko.... Infamie! louis16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 18:18

Attention TK la citation est de David, pas de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan-Klingsor
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 45
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 19:30

Xavier a écrit:
Attention TK la citation est de David, pas de moi.
Désolé! C'est réparé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 22:52

adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, le mouvement lent de l'opus 21, dans cette version, n'a pas de concurrence poétique !
Est-ce vraiment grâce à l'interprète ? Franchment, n'importe qui, même Cziffra hehe , est poétique dans ce mouvement!
Tu ne te souviens pas du tempo hallucinant, suspendu, et du soin porté à chaque membre de phrasé, vraiment ?
Bon, je vais réécouter pour te faire plaisir ! Ca fait longtemps, et puis je suis tout à fait prêt à changer d'avis! Wink
Je t'assure que ce second mouvement est singulier. Smile

Ensuite, tu trouveras peut-être ça apprêté, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:14

Xavier : espèce de Pilate ! Laughing Laughing


Tristan-Klingsor a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je ne voulais pas en rajouter une couche, mais je trouve qu'il y a assez peu de disques exceptionnels chez DG, précisément...

Puéril ce commentaire.
Citation :
Sans valeur.
Il est bien précisé que je ne fais qu'une remarque annexe, la principale étant que DG est surtout réputé à cause de ses artistes célèbres et de son réseau de distribution très performant.

J'ajoute, non sans malice, qu'on trouve somme toute moins de disques exceptionnels chez DG que chez bien d'autres labels. Beaucoup de plantages (Pollini, de nombreux Giulini) ou de marketing (Karajan, Grimaud à toutes les sauces). Et Boulez est-il vraiment le meilleur partout ?

Oui, Argerich, Zimerman, Fricsay, Szmytka... Mais ça ne fait pas un catalogue, ça !

Il serait gentil par ailleurs de rester dans le ton bon enfant du coin et ne pas glisser vers l'attaque personnelle en cas de désaccord ou des (nombreuses) provocations par jeu qu'on peut y lire. Ce serait plus agréable pour tout le monde. coucou


Citation :
C'est comme de dire qu'il n'y a pas beaucoup de bons livres chez Gallimard...
Ou plutôt comme dire qu'il y a beaucoup de livres "branchés" chez Grasset ?


Citation :
S'il est vrai que plusieurs individus naïfs pensent que c'est bon parce que c'est jaune,
Naïfs, pourquoi ? Pas informés, et ils se rattachent au label, surtout si celui-ci se présente, comme DG, à la façon d'une infinie collection.
Il est toujours très difficile de choisir un disque, lorsqu'on le fait sans critère sûr.
[Dans ce cas, toujours acheter le moins cher. Qui plus est, ça accroît les chances d'acheter par hasard un CPO.


Citation :
ça n'enlève rien à la qualité d'ensemble. Pensons à de jeunes talents comme Pollini, Argerich ou Zimerman qui ont été mis sous contrat... faut avoir du pif quand même!
Ca en fait deux, OK.


Citation :
Les choses ont bien changé, je suis d,accord, mais ne jetons pas le bébé avec l'eu du bain!
Je ne jette rien du tout, je dis juste que, statistiquement, en achetant DG, on a en fin de compte plus de chance de se tromper qu'en achetant EMI, où le fonds de catalogue est bien plus homogène et intéressant.
Mais ça n'est pas un critère de choix, juste une remarque en passant, comme je l'avais laissé entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:19

DavidLeMarrec a écrit:

J'ajoute, non sans malice, qu'on trouve somme toute moins de disques exceptionnels chez DG que chez bien d'autres labels. Beaucoup de plantages (Pollini, de nombreux Giulini) ou de marketing (Karajan, Grimaud à toutes les sauces). Et Boulez est-il vraiment le meilleur partout ?

Je dirais même mieux: Boulez est-il vraiment le meilleur quelque part? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:21

Je le répète: pour le deuxième concerto, Haskil/Markevitch dominent la discographie... Le mouvement lent avec Haskil est une des plus grandes interprétations du piano...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:28

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

J'ajoute, non sans malice, qu'on trouve somme toute moins de disques exceptionnels chez DG que chez bien d'autres labels. Beaucoup de plantages (Pollini, de nombreux Giulini) ou de marketing (Karajan, Grimaud à toutes les sauces). Et Boulez est-il vraiment le meilleur partout ?

Je dirais même mieux: Boulez est-il vraiment le meilleur quelque part? Mr. Green
Il est vrai que la plupart du temps, il y a de l'espace pour mieux (sauf pour la Sixième de Mahler et la Huitième de Bruckner). C'est un peu ce que je voulais dire : on pourrait supprimer le catalogue DG sans bouleverser la discographie de la plupart des répertoires.
On y a quand même tous les artistes sur le tard en forme moyenne (les plus mauvais disques de DFD, les Karajan dernière manière...), ou d'autres associés à des orchestres prestigieux mais bien verts (Abbado/Vienne), etc. Pour l'opéra et lied, je n'ai pas en tête un seul titre (ah si, les mélodies de Chopin) où la suppression du catalogue de DG serait profondément problématiquement.

Tout ça pour dire qu'en fin de compte, la réputation de DG est même paradoxale... Comparons à la politique artistique d'Hypérion ou de CPO...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:31

Au moins DG contrairement à Cpo ne nous gratifie pas d'un disque Sallinen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mer 4 Juil 2007 - 23:32

Surtout pour la 6è de Mahler tu veux dire. hehe

Bon sinon, c'est dommage, il y avait un sujet consacré spécialement à DG, j'ai indiqué le lien lors de la page précédente, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 373
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Jeu 5 Juil 2007 - 0:50

Bonsoir à tous,

concernant les concertos de Chopin, je n'ai pas encore su remplacer Claudio Arrau dans le premier. Ce qu'il a fait dans les oeuvres concertantes de Chopin est magnifique.

Quant au deuxième, honneur aux femmes avec comme déjà citée sur ce topic Clara Haskil et (vous allez penser que je fais une fixation Rolling Eyes ) Larrocha avec Comissiona: aah, le Larghetto. On m'a aussi chaudement conseillé dans ce concerto Novaes: est-ce qu'il y a des forumers qui l'ont déjà entendu (d'ailleurs, à ce propos, si un connaisseur avait l'envie de créer un topic sur cette pianiste brésilienne, j'en serais enchanté).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Jeu 5 Juil 2007 - 0:56

L'abominable a écrit:
Citation :
Pour l'opéra et lied, je n'ai pas en tête un seul titre (ah si, les mélodies de Chopin) où la suppression du catalogue de DG serait profondément problématiquement.
Et la Tétralogie! Et le Tristan de Böhm! Et la Lulu de Boulez et celle de Böhm et son Wozzeck d'ailleurs? Et la Femme sans Ombre de Böhm que tu aimes tant?! hehe Ce goût pour la provocation Mr Le Marrec!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81019
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Jeu 5 Juil 2007 - 0:58

Xavier a écrit:

Bon sinon, c'est dommage, il y avait un sujet consacré spécialement à DG, j'ai indiqué le lien lors de la page précédente, mais bon...

Allô?? Allô???

fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 16 Mar 2008 - 12:01

Bonjour,

Je ne sais pas trop où poster ce fil, mais j'aimerais avoir l'avis des experts (passionnés) sur ce disque, une compilation de la plupart des enregistrements de Chopin par Arrau...
J'ai découvert il y a quelques années l'enregistrement de ses Nocturnes, qui, personnellement, m'ont coupé le souffle (mais je sais que certains ici ne partagent pas cet avis), et j'aimerais savoir ce que vous pensez globalement d'Arrau dans Chopin, notamment dans les Préludes et les concertos pour pianos.... Si j'adore ses Nocturnes, est ce que je vais retrouver la même émotion dans la plupart de ses enregistrements.
Je viens de faire une écoute successive du 4eme concerto pour piano de Beethoven par Arrau/Davis et Brendel/Rattle (intégrale que j'avais achetée car encensée par la critique) et la seconde me paraît tellement plus terne et plate que celle d'Arrau avec Davis !!!!
Merci de votre avis,

(Bon désolé, je ne sais pas encore comment insérer une image, mais jepense que vous pouvez répondre à mes interrogations tout de même)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9177
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 16 Mar 2008 - 18:59

Claudio Arrau a toujours sensiblement la même pâte ultra-romantique dans ses enregistrements des années 1970-1980, si tu as apprécié ses Nocturnes, je te conseille particulièrement ses magnifiques Préludes et ses étranges Valses en apesanteur. Tu ne devrais pas être déçu par une compilation (laquelle ?), tu as peut-être trouvé le pianiste qui convient à ta sensibilité. A un certain niveau il n'y a plus de possibilité de hiérarchisation objective mais des ressentis différents.

Il y a un sujet concertos de Beethoven, il y a été question de ces versions Arrau/Davis et Brendel/Rattle - elles ne fonctionnent pas du tout sur les mêmes critères - je fais partie des rares de ce forum à beaucoup apprécier le dialogue chambriste entre Brendel et Rattle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/ En ligne
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 16 Mar 2008 - 19:47

Je connais les oeuvres pour piano et orchestre de Chopin grâce à une intégrale de ces oeuvres par Kun Woo Paik et j'ai énormément du mal à écouter d'autres versions désormais.
Il suffit d'écouter l'entrée du piano dans "Krakowiak" pour être sous le charme du jeu et de sa subtilité.
La Romanze du piano Concerto 1 (Mi mineur) est proche de la perfection : toucher délicat, sensibilité, pureté du son et surtout il prend son temps... on s'imagine parfaitement "la balade au clair de lune".
D'ailleurs son excellente interpretation de ce concerto a été confirmée par une représentation mémorable à l'ONLille il y a 2 semaines.
Concert dont je dois faire le compte-rendu depuis 2 semaines mais en ce moment je suis surchargé drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 16 Mar 2008 - 20:14

Travaille ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 12:52

Richard a écrit:

Je viens de faire une écoute successive du 4eme concerto pour piano de Beethoven par Arrau/Davis et Brendel/Rattle (intégrale que j'avais achetée car encensée par la critique) et la seconde me paraît tellement plus terne et plate que celle d'Arrau avec Davis !!!!

Ca c'est certain, d'autant que Davis et surtout Arrau atteignent des sommets (les cordes de Dresde !). Pas de comparaison possible.

Brendel, en même temps... Laughing
(Je ne dis pas ça pour ennuyer Morloch, non !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 13:55

Morloch a écrit:
Claudio Arrau a toujours sensiblement la même pâte ultra-romantique dans ses enregistrements des années 1970-1980, si tu as apprécié ses Nocturnes, je te conseille particulièrement ses magnifiques Préludes et ses étranges Valses en apesanteur. Tu ne devrais pas être déçu par une compilation (laquelle ?), tu as peut-être trouvé le pianiste qui convient à ta sensibilité. A un certain niveau il n'y a plus de possibilité de hiérarchisation objective mais des ressentis différents.

Merci pour ta réponse...Je ne sais pas si j'ai trouvé le pianiste qui convient à ma sensibilité, je n'ai pas assez écouté de pianistes différents jusqu'à ce jour pour me faire un avis définitif... J'en suis encore à découvrir les différentes oeuvres.
En tous cas, c'est vrai que le son d'Arrau me touche beaucoup.
Il y a un pianiste que j'aime beaucoup aussi, en tous cas dans les deux disques que j'ai de lui dans les études de Chopin, c'est Nelson Freire...Je trouve son toucher extrêmement doux, est ce qu'on peut dire ça ?
J'écoute justement les même Etudes par Pollini, qui est d'une virtuosité incroyable dans la dernière étude de l'op.25, mais je trouve le son beaucoup plus dur. Peut être est ce du en partie à la prise de son...

En tous cas, je suis tout à fait d'accord avec ça :

Citation :
un certain niveau il n'y a plus de possibilité de hiérarchisation objective mais des ressentis différents.

Désolé pour l'amorce de HS sur les Etudes de Chopin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9177
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 14:26

Richard a écrit:
En tous cas, c'est vrai que le son d'Arrau me touche beaucoup.
Il y a un pianiste que j'aime beaucoup aussi, en tous cas dans les deux disques que j'ai de lui dans les études de Chopin, c'est Nelson Freire

Ce sont deux pianistes avec un très beau son et un toucher d'une infinie variété et d'une infinie richesse. Tu es tombé sur deux très grands pianistes de ce point de vue et sur deux immenses interprètes de Chopin. Arrau fait plus dans le pathos, Freire est dansant et chantant.

Pollini a un son dur en comparaison, ce n'est pas un effet des prises de son. Il cherche une sonorité plus cassante et très claire pour souligner la complexité de la construction et la richesse des harmonies de Chopin, tout en lui retirant son côté "musique de salon". Quand Pollini a débuté dans les années 1970, cette recherche de clarté est passée comme une grande nouveauté et il a été beaucoup imité. Il a tout de même un beau son, mais ce n'est pas son objectif premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/ En ligne
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 15:49

Très intéressant tout ça, j'apprends beaucoup en vous lisant.... cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 21:55

Morloch a écrit:
Pollini a un son dur en comparaison, ce n'est pas un effet des prises de son. Il cherche une sonorité plus cassante et très claire pour souligner la complexité de la construction et la richesse des harmonies de Chopin, tout en lui retirant son côté "musique de salon". Quand Pollini a débuté dans les années 1970, cette recherche de clarté est passée comme une grande nouveauté et il a été beaucoup imité. Il a tout de même un beau son, mais ce n'est pas son objectif premier.

Les prises de son de piano de la DG étaient particulièrement ratées à cette époque là mais c'est vrai que cela n'explique pas tout. Pollini manque quand même de séduction dans Chopin où je le trouve un peu monocorde et pas très chantant, je le préfère ailleurs dans le domaine du piano romantique: la façon dont il met en relief l'architecture des oeuvres de Schumann, dans des oeuvres comme la première sonate, les Davidsbundlertanze ou la fantaisie op 17 est étonnante. Et j'aime beaucoup sa sonate de Liszt, interprétation très peu connue et très peu citée, que je trouve de grande valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Lun 17 Mar 2008 - 23:57

oui Mr Sofro mais là on parle de Chopin, et "monocorde et pas chantant" me parait une qualité rare et essentielle si on souhaite accéder à la musique -intérieure- de Chopin, projet ardu et inutile s'il en est. Quant à Schumann, pour rester poli, foin des imitateurs, on s'en tapepasse...
Et des interprêtations de la sonate en si, peu citées, à commencer par Earl Wind, bref, Chopin, soit on joue de temps en temps ses morceaux en la mineur, soit on passe aux mazurkas de Julius Schulhoff (bisaïeul d'un compositeur de génie, contrairement à la fin de race anorexique qu'est la grande Frédérique)
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9177
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mar 18 Mar 2008 - 0:01

hehe

en grande forme.

ça m'intrigue ces Mazurkas de Grand papa Schulhoff, mais j'ai peur d'être déçu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Mar 18 Mar 2008 - 0:23

oui, c'est comme l'autre, de la musique de salon
mais j'aime beaucoup Strauss aussi
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 20 Avr 2008 - 12:19



Concerto n°1 de Chopin, berceuse op.57, fantaisie op.49: Maria Joao Pires

Oublions le marketing trompeur associé à ce disque (photo façon David Hamilton avec effet de floutage), de toute évidence destiné aux mélomanes de catégorie 1, qui suggère un mauvais goût qui n'a rien à voir avec le style de Pires.
Voilà un disque qui m'a réconcilié avec le premier concerto de Chopin: un tempo modéré permet aux formes de s'épanouir et de prendre tout leur sens, tout devient musical, spirituel, jeu subtil et continuel de nuances (je n'en ai jamais entendues autant dans ce concerto), d'accentuations, le chant est parfait, les thèmes sont énoncés avec un ciselé, une élégance remarquables (celui du 3ème mouvement !).
Pas de précipitation ne signifie pas pour autant manque de personnalité: la passion est là, avec ses coups de griffes, Pires joue au fond du clavier sans alanguissement, avec une grande franchise, une grande honnêteté musicale, une sensibilité de tous les instants appuyée sur un style très personnel.
L'aboutissement d'une maturité au dessus des effets d'esbroufe constatés souvent dans cette oeuvre confisquée par les pianistes d'estrade.
Et quelle classe... Un Chopin parfait, plein d'esprit et sans mauvais goût pour une fois... dans la lignée de celui d'Ashkenase et de Perlemuter.

La fantaisie op.49: dès les premières notes, on voit à quoi on a affaire, on est happé... une référence avec Nat, Perlemuter, Cortot...

La berceuse op.57: une des plus belles selon moi, jouée avec droiture, Pires ne cherche pas à hypnotiser, elle n'hésite pas à appuyer, et toujours avec une variété infinie de nuances et d'accentuations. Une référence !

Un style rare, une intimité avec le monde de Chopin et une compréhension de ce dernier comme je croyais ne plus jamais en rencontrer.

A fuir pour les amateurs de pianisme superficiel broyeurs d'ivoire: cette interprétation de Pires disqualifie définitivement l'idée selon laquelle ce concerto parce qu'il est une oeuvre de jeunesse, n'est jamais mieux joué que lorsqu'il l'est par des enfants guidés par les conseils de leur professeur de piano, et peut se passer d'une technique que seule la maturité et l'aboutissement de toute une carrière permettent d'acquérir et de mettre en oeuvre.







(une claque et au lit, privé de télé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   Dim 20 Avr 2008 - 12:31

La pianiste au répertoire infini a encore frappé. hehe [/mode Morloch]

Accessoirement, on aurait aimé lire, sinon le nom du chef, deux mots sur ses choix. Le son du COE est tout de même délectable, comme d'habitude, même si tout n'est pas phrasé par Krivine avec la plus grande délicatesse. L'introduction du mouvement lent est tout de même superbe.

Les choix de Pires sont beaucoup plus mozartiens que dans sa gravure précédente avec Jordan, plus traditionnelle mais plus en style chopinien "tardif" aussi. Ici, on joue vraiment la carte historique de la pièce brillante, d'une grande clarté, presque ostentatoire.

Très beau et assez différent de ce qu'on entend d'habitude, même si on pourrait aimer quelque chose de plus sensible. Dans son optique antisentimentaliste, c'est une réussite éclatante. Un Chopin d'un bon goût parfait, comme vous le dites.

[Mais c'est quand même meilleur avec un peu de mauvais goût.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chopin: les concertos pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin: les concertos pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chopin Sonates pour piano
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Les quatre ballades pour piano de Frédéric Chopin
» Bartók - Œuvres pour piano seul
» Tchaïkovsky : musique pour piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: