Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Verdi - Simon Boccanegra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Lun 29 Juil 2013 - 10:43

Nouvel enregistrement :


Avec :
Simon Boccanegra : Thomas Hampson
Amelia Grimaldi :Kristine Opolais
Jacopo Fiesco : Carlo Colombara
Gabriele Adorno : Joseph Calleja
Paolo Albiani : Luca Pisaroni
Pietro : Igor Bakan
Capitano : Andrew Owens

Wiener Singakademie
Wiener Symphoniker
Massimo Zanetti


Sortie prévue le 16 septembre.


Voilà une affiche qui donne envie! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Lun 29 Juil 2013 - 16:13

Hampson, Colombara et Calleja ensemble ? Shocked cheers 

C'est par ou, les bacs ? hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Jeu 26 Sep 2013 - 10:40

Mardi je verrai cette oeuvre avec Frontali dans le rôle titre et, s'il n'a pas annulé encore une fois, Prestia dans le rôle de Fiesco.

Voici le cast complet :


Simon Boccanegra, primo doge di Genova

ROBERTO FRONTALI

Maria Boccanegra, sua figlia, sotto il nome di Amelia Grimaldi

CARMELA REMIGIO

Jacopo Fiesco, sotto il nome d'Andrea

GIACOMO PRESTIA

Gabriele Adorno, gentiluomo genovese

DIEGO TORRE

Paolo Albiani, cortigiano favorito del doge

MARCO CARIA

Pietro, altro cortigiano

SEUNG PIL CHOI

Un capitano dei balestrieri

ANTONIO CORIANÒ

Un'ancella di Amelia

LORELAY SOLIS


Maestro concertatore e direttore
JADER BIGNAMINI

Regia, scene e costumi
HUGO DE ANA

Luci
VALERIO ALFIERI

Maestro del coro
MARTINO FAGGIANI


FILARMONICA ARTURO TOSCANINI

CORO DEL TEATRO REGIO DI PARMA


durée annoncée 2H35 :

prologue et acte 1 -----> 1H15
entracte -----------------> 25 mn
actes 2 et 3 -------------> 55 mn

En tout ça fait 2H10 de musique; cela vous semble-t-il crédible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 29 Sep 2013 - 13:49

Je suis assez étonné de voir les critiques plus que mitigées sur le dernier Simon Boccanegra sorti...

La grand majorité des critiques se concentre sur un Hampson soit-disant ignoble, à bout de voix... Et je dois dire que des Simon aussi indigents, j'en veux tous les jours!
Alors oui, la voix a perdu de sa splendeur, devient un peu moins ronde et tenue... mais a aussi gagné en largeur et en tension. Le souffle, oui il n'est pas Cappuccilli ou Hvorostovsky à tenir les notes ou les phrases de manière infinie... mais il reste tout à fait cohérent avec la partition... Et puis il reste l'intelligence de l'artiste qui connait parfaitement son Boccanegra. Très personnel (il ne copie pas les nuances d'autres, ne cherche pas à faire sonner certaines notes comme un autre comme lors du conseil) et particulièrement réfléchis, ce Simon est prenant, touchant mais aussi cassant et sec par moments. Alors franchement, crier au scandale et dire que ce n'est qu'une vaste opération marketing (et appeler pour le remplacer Tézierou Kwiezien ce qui me fait bien rire vu les caractères des deux! hehe) c'est du grand n'importe quoi!

Le reste de la distribution... Opolais surprend avec une voix plutôt légère mais qui sonne bien sur toute la tessiture. Fraiche et fragile, elle compose un portrait de Maria d'une grande fraicheur avec un soin superbe.
Calleja est un vrai rayon de soleil et sa voix ensoleillée se marie avec bonheur à la clarté d'Opolais.
Colombara enfin impressionne par ses graves splendides, d'une noblesse immédiate... mais avec le haut de la tessiture un peu difficile.
Dans le rôle du méchant Paolo, Pisaroni semble presque trop gentil et noble... mais que c'est bien chanté (et quel luxe pour un si petit rôle!)

Belle direction de Zanetti aussi, vivante, murmurante... superbe!

Donc vraiment, pour moi ça vaut largement le coup d'avoir enregistré cette distribution... car cela fixe un personnage verdien où Hampson est passionnant, et qu'il est splendidement entouré... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 29 Sep 2013 - 14:12

J'ai été très surprise de voir que mon collègue de classiquenews avait réussi l'incroyable tour de force d'écrire son article sans dire un mot du Fiesco de Colombara.

http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=6758&identifiant=2013927W1EV15P8CDY5UDJQ9YSDG434G

Quant à la comparaison Hampson/Domingo elle me semble sujette à caution; un baryton, qui chant un rôle qui correspond à sa tessiture face à un ténor qui se prend pour un baryton qu'il n'a jamais été, qu'il n'est pas et qu'il ne sera jamais c'est assez risible.

Je ne connais ni Opolais, ni Zanetti et je ne connais Pisaroni qu'en Figaro (Nozze).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 13:25

Moi, j'y connais spectaculairement rien, mais en tombant sur le Simon de Barenboim à la Scala avec Placido et Hartero, j'ai été scotché d'un bout à l'autre, tout m'a plu: orchestre, mise en scène, chanteurs... Ça repasse demain soir sur Mezzo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 13:44

J'ai écouté cette nouvelle intégrale DECCA attentivement l'autre jour. C'est même pas que cette version est une si mauvaise version, c'est surtout une version totalement inutile. Colombara et Calleja sont de haut niveau mais franchement le premier ne parvient tout juste pas à faire oublier les grands Fiesco de la discographie et le second, certes bien chantant, n'est pas le plus électrisant des Gabriele Adorno. Et pourtant ce sont là les deux seuls vrais points positifs de cette intégrale. A côté de ça, il faut accepter la voix commune, clairette et tendue comme un string dans l'aigu de l'Amélia d'Opolais et le Boccanegra de Hampson, gris, usé, usant de tics malvenus et dont le chant va un peu trop souvent caresser la frontière, hélas poreuse, d'un certain malcanto (et pourtant j'ai toujours eu beaucoup d'affection pour ce chanteur).
C'est vrai que Pisaroni est très bien mais franchement on n'achète pas un Boccanegra pour son Paolo!

Reste Zanetti dont la direction est solide et efficace mais rien non plus de transcendant. On est à des années lumière de la battue intense, lyrique, précise et fiévreuse d'un Abbado et de celle, puissante, noire et théâtrale d'un Solti.

Donc le souci c'est quel intérêt à sortir une intégrale si c'est pour faire à ce point moins bien qu'avant ? Soit le constat est que nous n'avons plus actuellement un vivier de chanteurs formidables et adéquats aussi conséquent que jusqu'à il y a quelques années, soit on n'est plus capable d'avoir un vrai sens du marketing en réunissant le top du top en matière de distribution vocale soit un peu tout ça mélangé.
Mais qu'on ne vienne pas me dire qu'une maison comme DECCA (qui peut se vanter d'avoir à son catalogue lyrique 80% d'interprétations de référence) ne peut pas trouver une baguette plus illustre qu'un Zanetti, une Amélia mieux dotée qu'Opolais et un Boccanegra autrement verdien qu'un Hampson.
Et Harteros ? ou Stoyanova ? ou Remigio ? ... et pourquoi pas Nucci qui a considérablement mûri le rôle-titre alors qu'il était encore un peu vert chez Solti ? ou encore Frontali ? ... et pourquoi pas Muti à la baguette ? ou Noseda ? ... (ce ne sont là que quelques exemples évidemment).
Je pense sincèrement qu'il y avait moyen de réussir une très belle intégrale. Malheureusement là c'est peau de chagrin. La version Abbado est très loin de perdre son statut de version idéale.

PS: Quand je pense qu'à sa sortie, la version Solti a été souvent dézinguée en raison de sa distribution vocale mais franchement, même si je pense que cette version n'atteignait pas les mêmes sommets que celle d'Abbado, c'était sublimement chanté et dirigé comparé à cette version Zanetti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 14:41

Je ne vois pas en quoi une version serait inutile... puisqu'elle fixe un Hampson d'une intelligence rare dans ce rôle (beaucoup moins vocal qu'un Cappuccilli, mais aussi beaucoup plus subtile à mon sens), un Calleja splendide, un Colombara impressionnant et une Opailis bien moins légère et indigne que ce que tu dis à mon goût!

Après, si toutes les versions doivent être au niveau d'Abbado, ou de Panizza, on peut tout de suite fermer les maisons de disque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 14:47

C'est en cours, de toutes façons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 14:47

Hampson me semble avoir encore des choses à dire même si la voix n'est plus aussi flamboyante que par le passé.

Calleja n'a rien à envier aux ténors qui l'ont précédé


Quant à Colombara je ne vois pas en quoi il serait un Fiesco de dernière zone. Oui il y a encore Furlanetto ou Prestia parmi les basses en activité, et alors? Ce n'est pas pour autant qu'ils disqualifient tous les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 15:57

Otello a écrit:
J'ai écouté cette nouvelle intégrale DECCA attentivement l'autre jour. C'est même pas que cette version est une si mauvaise version, c'est surtout une version totalement inutile. Colombara et Calleja sont de haut niveau mais franchement le premier ne parvient tout juste pas à faire oublier les grands Fiesco de la discographie et le second, certes bien chantant, n'est pas le plus électrisant des Gabriele Adorno. Et pourtant ce sont là les deux seuls vrais points positifs de cette intégrale. A côté de ça, il faut accepter la voix commune, clairette et tendue comme un string dans l'aigu de l'Amélia d'Opolais et le Boccanegra de Hampson, gris, usé, usant de tics malvenus et dont le chant va un peu trop souvent caresser la frontière, hélas poreuse, d'un certain malcanto (et pourtant j'ai toujours eu beaucoup d'affection pour ce chanteur).
C'est vrai que Pisaroni est très bien mais franchement on n'achète pas un Boccanegra pour son Paolo!

Reste Zanetti dont la direction est solide et efficace mais rien non plus de transcendant. On est à des années lumière de la battue intense, lyrique, précise et fiévreuse d'un Abbado et de celle, puissante, noire et théâtrale d'un Solti.

Donc le souci c'est quel intérêt à sortir une intégrale si c'est pour faire à ce point moins bien qu'avant ? Soit le constat est que nous n'avons plus actuellement un vivier de chanteurs formidables et adéquats aussi conséquent que jusqu'à il y a quelques années, soit on n'est plus capable d'avoir un vrai sens du marketing en réunissant le top du top en matière de distribution vocale soit un peu tout ça mélangé.
Mais qu'on ne vienne pas me dire qu'une maison comme DECCA (qui peut se vanter d'avoir à son catalogue lyrique 80% d'interprétations de référence) ne peut pas trouver une baguette plus illustre qu'un Zanetti, une Amélia mieux dotée qu'Opolais et un Boccanegra autrement verdien qu'un Hampson.
Et Harteros ? ou Stoyanova ? ou Remigio ? ... et pourquoi pas Nucci qui a considérablement mûri le rôle-titre alors qu'il était encore un peu vert chez Solti ? ou encore Frontali ? ... et pourquoi pas Muti à la baguette ? ou Noseda ? ... (ce ne sont là que quelques exemples évidemment).
Je pense sincèrement qu'il y avait moyen de réussir une très belle intégrale. Malheureusement là c'est peau de chagrin. La version Abbado est très loin de perdre son statut de version idéale.

PS: Quand je pense qu'à sa sortie, la version Solti a été souvent dézinguée en raison de sa distribution vocale mais franchement, même si je pense que cette version n'atteignait pas les mêmes sommets que celle d'Abbado, c'était sublimement chanté et dirigé comparé à cette version Zanetti.
Il m'a fallu quelques instants ; mais j'étais sûr d'avoir déjà lu ça quelque part...
Ce sont les pourcentages, Nucci, etc. Merci d'oeuvrer à la stimulation de ma mémoire tongue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 19:20

calbo a écrit:
Quant à Colombara je ne vois pas en quoi il serait un Fiesco de dernière zone.
Je n'ai jamais dit ça! J'ai même dit qu'il était de haut niveau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 21:12

calbo a écrit:
Hampson me semble avoir encore des choses à dire même si la voix n'est plus aussi flamboyante que par le passé.
Non plus rien : la voix est usée jusqu'à la corde, les couleurs, inexistantes, le souffle, court, le vibrato, envahissant et sa prestation est tout simplement lamentable. Dommage car il y a 15 ans, c'était superbe (Thaïs au disque, Arabella au Chatelet...)

calbo a écrit:
Calleja n'a rien à envier aux ténors qui l'ont précédé
Quand même Carreras, c'était autre chose même si Calleja reste fort bon mais s'écoute beaucoup chanter.


calbo a écrit:
Quant à Colombara je ne vois pas en quoi il serait un Fiesco de dernière zone. Oui il y a encore Furlanetto ou Prestia parmi les basses en activité, et alors? Ce n'est pas pour autant qu'ils disqualifient tous les autres
C'est sur que si on prend pour référence la voix engorgée de Furlanetto, tout le monde est meilleur y compris Colombara. Mais face à Christoff, Siepi, Ghiaurov ou Adbrazakov, Colombara est inodore et sans saveur.

Sinon : +1000 avec Otello (dont l'argumentation est parfaite) et quitte à choisir un Simon un peu exotique, Gerhaher aurait bien mieux fait l'affaire (avec Harteros ou Nylund en Amelia) car cette intégrale est l'un des plus grands nanars de la rentrée. A se demander si, chez Decca, il y a encore un pilote dans l'avion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 22:19

En tous cas toi tu n'es pas une référence c'est certain : tu n'aimes rien ni personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Sam 19 Oct 2013 - 23:30

hugo75 a écrit:
Non plus rien : la voix est usée jusqu'à la corde, les couleurs, inexistantes, le souffle, court, le vibrato, envahissant et sa prestation est tout simplement lamentable. Dommage car il y a 15 ans, c'était superbe (Thaïs au disque, Arabella au Chatelet...)
Bien sûr que la voix est un peu usée... mais franchement, tu ne noircis pas légèrement beaucoup le tableau??? La voix reste solide, et surtout le chanteur reste extrêmement intelligent!
Donc oui, ça n'a pas le souffle de Cappuccilli, les couleurs sont un peu grises... mais il y a 15 ans on nous aurait dit qu'il était vraiment trop léger pour le rôle.

hugo75 a écrit:
Quand même Carreras, c'était autre chose même si Calleja reste fort bon mais s'écoute beaucoup chanter.
Oui... Carreras est superbe... J'aurais personnellement préféré un Secco à Calleja dans le rôle... mais ne nous plaignons pas! Le chanteur est grandiose. Lui manque juste un peu plus de théâtre!


hugo75 a écrit:
C'est sur que si on prend pour référence la voix engorgée de Furlanetto, tout le monde est meilleur y compris Colombara. Mais face à Christoff, Siepi, Ghiaurov ou Adbrazakov, Colombara est inodore et sans saveur.
Ah ben oui, mais bon... Siepi, Ghiaurov... ou Pinza (ne pas l'oublier lui aussi!) c'est immense. Colombara n'a pas l'impact et la grandeur de ceux là. Mais ça reste quand même très bon et mieux que Furlanetto. Abdrazakov, je ne le vois pas trop dans le rôle pour le moment... Trop jeune de timbre!

Citation :
Sinon : +1000 avec Otello (dont l'argumentation est parfaite) et quitte à choisir un Simon un peu exotique, Gerhaher aurait bien mieux fait l'affaire (avec Harteros ou Nylund en Amelia) car cette intégrale est l'un des plus grands nanars de la rentrée. A se demander si, chez Decca, il y a encore un pilote dans l'avion.
Argumentation parfaite? Non... qui colle parfaitement à ce que tu ressents. mais je ne vois pas en quoi il y a une argumentation. C'est un avis personnel, un ressenti artistique, mais si l'art devient une démonstration mathématique, alors franchement ça devient triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 0:07

Non désolé mais Hampson dans cette intégrale, c'est anti-verdien au possible tant à cause d'un timbre devenu bien gris que d'un legato malmené, que d'un souffle raccourci que de tics vocaux faisant virer le tout aux confins d'un réel malcanto.
Et s' il y a 15 ans on aurait dit, à juste titre, qu'il était effectivement trop léger pour le rôle, la conclusion s'impose, nette et claire: Hampson n'est dans l'absolu en rien un vrai Simon Boccanegra ni d'ailleurs un vrai baryton-Verdi même s'il a su s'emparer de certains rôles avec un certain bonheur il y a quelques années. Ceci étant dit, ceux qui veulent aimer ça en ont parfaitement le droit! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 0:14

Otello a écrit:
Ceci étant dit, ceux qui veulent aimer ça en ont parfaitement le droit! Laughing
Et ont particulièrement mauvais goût non???

Du malcanto... un souffle court... Bien sûr si tu demandes une tenue de souffle à la Cappuccilli ou Hvorostovsky, on en est loin! Après, je n'ai pas particulièrement entendu ce souffle raccourci.
Les tics vocaux? Oui... le legato un peu malmené... oui aussi! (enfin il n'est pas le seul qui malmène pour donner vie au personnage!)

Enfin bref...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79918
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 0:30

calbo a écrit:
En tous cas toi tu n'es pas une référence c'est certain : tu n'aimes rien ni personne
Ce genre d'attaques personnelles ne fait vraiment pas avancer le débat, Calbo, ça n'apporte rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28349
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 0:37

Xavier a écrit:
calbo a écrit:
En tous cas toi tu n'es pas une référence c'est certain : tu n'aimes rien ni personne
Ce genre d'attaques personnelles ne fait vraiment pas avancer le débat, Calbo, ça n'apporte rien.
C'est vrai.

Mais il est tout aussi vrai que Hugo75 vient déverser régulièrement sur ce forum sa bile, pour montrer que lui sait écouter.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 10:00

Xavier a écrit:
calbo a écrit:
En tous cas toi tu n'es pas une référence c'est certain : tu n'aimes rien ni personne
Ce genre d'attaques personnelles ne fait vraiment pas avancer le débat, Calbo, ça n'apporte rien.
Et je laisse Hugo75 dire ce qu'il veut sans réagir? depuis le temps que tu me connais Xavier, tu ne sais toujours pas que je ne fais jamais dans la dentelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 20 Oct 2013 - 10:05

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
calbo a écrit:
En tous cas toi tu n'es pas une référence c'est certain : tu n'aimes rien ni personne
Ce genre d'attaques personnelles ne fait vraiment pas avancer le débat, Calbo, ça n'apporte rien.
C'est vrai.

Mais il est tout aussi vrai que Hugo75 vient déverser régulièrement sur ce forum sa bile, pour montrer que lui sait écouter.
C'est inexact, Cololi et Calbo. Et il suffit de cliquer sur mon pseudo pour accéder à mes messages et constater que je cherche souvent à partager mon enthousiasme au sujet de certains enregistrements. En témoignent mes posts récents sur le concerto pour violoncelle d'Elgar par Queyras/ Behlolavek, L'or du Rhin de Gergiev, le War requiem de Jansons , la Ville morte de Franck avec Nylund et Vogt en DVD, le Roméo et Juliette de Gergiev ou Maazel, l'Andrea Chénier de Matacic avec Corelli, Tebaldi et Bastianini chez Orféo, les symphonies n°3 et 4 de Schubert par Heras-Casado ou les sonates pour piano et violon de Brahms par Sergey Khachatryan et sa sœur. Simplement, on ne peut pas tout aimer et, sur ce récent Simon Boccanegra de Thomas Hampson, je suis vraiment sur la même longueur d'onde qu'Otello.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Mar 21 Juil 2015 - 17:40

Et encore un nouveau! Very Happy



Globalement une superbe version, qui a l'avantage à mes yeux de fixer non seulement le Boccanegra de Hvorostovsky, mais aussi le Adorno de Secco...
Le premier impérieux, violent, au souffle toujours bluffant et qui maîtrise le personnage sur le bout des doigts, depuis les emportements du conseil jusqu'à la douceur avec sa fille.
Secco toujours aussi bouillant presque 10 ans après ma découverte dans ce rôle sur la scène de Bastille. Bien chantant, toujours engagé jusqu'à l'extrême sans que ça ne casse... impressionnant!

Avec ces deux là, Barbara Frittoli se montre peut-être un peu mûre pour la jeune fille, mais que de nuances, de couleurs et de soin dans le chant et le personnage.
Abdrazakov lui ferait presque trop jeune. La voix est superbe, mais manque un peu de ce fanatisme pour me donner un vrai Fiesco à mon goût.

Orbelian dirige de belle manière l'orchestre (je craignais après les deux mêmes dans le récital d'Abdrazakov). C'est généreux, verdien... très beau.

Et pour une fois chez Delos, la prise de son est plutôt bonne! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80877
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Mar 21 Juil 2015 - 18:20

Pour une fois ? Aussi bien en musique de chambre (Debussy !) qu'en symphonique (Mahler !) ou en vocal (les volumes Orbelian, justement…), je trouve qu'elles ont un naturel remarquable. On peut trouver ça un peu sec quelquefois, mais justement, ce n'est pas du son trafiqué, mais du vrai son bien équilibré. C'est un peu le profil sonore de MDG, le soin en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80877
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:10

Je viens d'écouter ce disque Delos en entier… et je suis très impressionné. Pourtant, il y a déjà quantité de très belles références (Santini, Molinari-Pradelli, les divers Abbado, Solti, Pappano, Palumbo, Guidarini, Rossi et quelques autres)… mais en réalité tout le monde est à son meilleur. Le moelleux chez Orbelian, le fondu chez Hvorostovsky (que je supporte de moins en moins, mais ici, justement, il a une patine, un legato parfaitement adéquats), Frittoli qui surclasse toutes les autres (même Stella !) par sa coloration et son éloquence, Secco toujours électrisant… C'est encore Abdrazakov qui me paraît le plus pâle, mais ça reste très beau et sans la moindre faute de goût, ce qui n'est pas le cas de tout le monde – il faut dire qu'il est davantage basse chantante, pas tout à fait le profil Commandeur.

Et tout coule avec facilité… Grande version !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:14

DavidLeMarrec a écrit:
Grande version !  

thumright
Assez d'accord en tout... et aussi sur la petite limite d'Abdrazakov qui reste un peu trop gentil et clair à mon sens pour Fiesco.
Mais le chant est superbe.
Et pour Hvorostovsky, ça fait vraiment partie des rôles verdiens où il semble le plus à son aise et le plus concentré. Le rôle ne lui offre pas vraiment de moments pour épater la galerie (même si les tenues de souffle restent impressionnantes) : moins poseur que souvent, et vraiment ancré dans le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80877
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:18

Oui, il manque l'autorité et le mordant pour Abdrazakov… en Philippe II, ça va très bien parce qu'il met en valeur la perte de contrôle, l'insuffisance de l'humain par rapport à la charge d'un Empire, mais en Fiesco, il faut quand même un petit côté spectral, de l'emportement… il n'y arrive pas vraiment, tout est doux.

Ce qui m'a étonné, chez Hvorostovsky, c'est qu'il sonne très italien, je ne parviens pas toujours à retrouver le timbre ! Ce n'est pas pâteux comme la plupart du temps. Ni poseur, tu as raison, faute de moments de bravoure – même dans les scènes de gouvernement, ce n'est jamais outré.

Quant à Frittoli, elle a carrément gommé son vibrato.

Respect, les gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:25

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, il manque l'autorité et le mordant pour Abdrazakov… en Philippe II, ça va très bien parce qu'il met en valeur la perte de contrôle, l'insuffisance de l'humain par rapport à la charge d'un Empire, mais en Fiesco, il faut quand même un petit côté spectral, de l'emportement… il n'y arrive pas vraiment, tout est doux.
Voilà, depuis l'entrée où manque un peu de grisaille... et son "Come un fantasma" est le moment où il manque le plus pour moi de poids. Mais que c'est beau!

Citation :
Ce qui m'a étonné, chez Hvorostovsky, c'est qu'il sonne très italien, je ne parviens pas toujours à retrouver le timbre !  Ce n'est pas pâteux comme la plupart du temps. Ni poseur, tu as raison, faute de moments de bravoure – même dans les scènes de gouvernement, ce n'est jamais outré.
Oui, mais j'ai un très bon souvenir de lui dans Simon à Bastille... Peut-être que c'est le rôle qui lui convient bien. Par rapport au côté très poseur de son Posa par exemple (mais en même temps, ça peut passer ce côté un peu prétentieux pour Posa...) on est ici très sobre et en effet le conseil se passe sans outrance aussi.

Citation :
Quant à Frittoli, elle a carrément gommé son vibrato.
Enfin pour moi le vibrato de Frittoli, il n'est que très très rarement envahissant. Même dans le Don Carlo au TCE (avec les mêmes Abdrazakov et Secco), elle le tenait assez bien malgré son énorme rhume.
Et puis quelle éloquence en effet! Very Happy

Citation :
Respect, les gars.
Même les petits rôles sont assez bien distribués en plus!
Et puis Secco!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80877
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:27

Polyeucte a écrit:
Enfin pour moi le vibrato de Frittoli, il n'est que très très rarement envahissant.

On a eu très peur à l'époque de Thaïs, quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Ven 24 Juil 2015 - 13:34

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Enfin pour moi le vibrato de Frittoli, il n'est que très très rarement envahissant.

On a eu très peur à l'époque de Thaïs, quand même…  

Même là, je ne le trouve pas affreux. Il est un peu large, mais jamais non plus à donner le mal de mer. Il reste régulier, pas trop trop creusé...
Après oui, clairement là son vibrato est plus tenu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2081
Age : 916
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Dim 5 Mar 2017 - 14:40

Aujourd'hui Tézier aborde le rôle titre avec Radva qui aborde quant à elle Amélia. Il y a aussi Mastroni (Fiesco) Vargas (Adorno) et Heyboer (Paolo Albiani). Boccanegra est donné en version concert aujourd'hui et mercredi à Monte Carlo et Dimanche prochain au TCE.

Est ce que quelqu'un sait si ça sera enregistré pour une éventuelle sortie en CD ou en DVD ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80877
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Lun 20 Mar 2017 - 23:41

Polyeucte a écrit:
luisa miller a écrit:
Ah ben non alors. On peut dire beaucoup de choses sur Tézier, mais plat? Bon OK c'était une prise de rôle, mais quand même Neutral

Ben quand même... la voix manque un peu d'expressivité je trouve malgré toutes les nuances (ça reste hyper rond) et l'interprète peine un peu à vraiment se livrer je trouve.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Après, Varnay l'a bien chanté alors bon hehe

affraid

Rien que pour toi :


Figure-toi que ça fait très envie !

Pas réussi à le trouver, mais le verbe de Valdengo en Paolo, ce doit être gigantesque !

Sinon, en le cherchant, je suis tombé sur des extraits de Tebaldi avec Tucker, Tebaldi d'une présence phénoménale, toujours ce mélange d'autorité et de simplicité, cette voix très franche… ça n'impressionne pas de prime abord, mais qu'est-ce que c'est beau et intense… (et puis ça ressemble à une voix parlée, pas comme les tubeuses grecques)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
@lm@viv@
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 530
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   Mar 21 Mar 2017 - 1:54

DavidLeMarrec a écrit:


Sinon, en le cherchant, je suis tombé sur des extraits de....Tebaldi d'une présence phénoménale, toujours ce mélange d'autorité et de simplicité, cette voix très franche… ça n'impressionne pas de prime abord, mais qu'est-ce que c'est beau et intense… (et puis ça ressemble à une voix parlée, pas comme les tubeuses grecques)

C'est sûr que, lorsque comme moi, on en est resté à Los Angeles, voire à Freni...ça donne à réfléchir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verdi - Simon Boccanegra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - Simon Boccanegra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Verdi - Simon Boccanegra
» Simon Boccanegra
» Riccardo Muti
» Wiener Staatsoper 2013-2014
» TCE 2016 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: