Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur la forme des critiques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:26

Discussion déplacée ayant pour point de départ ce message:
http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?p=57222&highlight=#57222


Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

Dès le début du premier concerto, retentit un thème affreux aux cordes auquel répondent une septième diminuée écrite aux bois disposés de manière déséquilibrée et on ne peut plus disgracieuse

C'est une septième de dominante. Wink

Ah oui tu as raison, mais c'est tellement mal écrit que j'ai l'impression d'une septième diminuée, même à la réécoute. (après tout il n'y a qu'un demi-ton entre les deux ...)


Citation :
Le 1er thème du 2è concerto, franchement, de la vacuité musicale encore pour toi????

Non.
D'ailleurs, je n'en ai pas parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:28

ouannier a écrit:

Non.
D'ailleurs, je n'en ai pas parlé.

Honnêtement, ton message partait tellement mal que ça ne donnait pas envie de lire, je l'ai parcouru en diagonale, je n'ai pas vu si tu parlais que du premier...
Encore une fois, ça m'a rappelé les pires critiques de cinéma qui se délectent de descendre un film.
Avec ce genre de message, on dirait que tu cherches des réactions violentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:29

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

C'est une septième de dominante. Wink

Ah oui tu as raison, mais c'est tellement mal écrit que j'ai l'impression d'une septième diminuée, même à la réécoute. (après tout il n'y a qu'un demi-ton entre les deux ...)

Pourquoi? Des bois ne sont pas capables de jouer un mi bémol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:35

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

L'écriture orchestrale est parmi les plus nulles de toute l'histoire de la musique.

Encore une de ces phrases péremptoires dont tu as le secret...

C'est vrai que c'est pas terrible mais je peux pas m'en empêcher. Embarassed
Ceci dit je ne suis évidement pas sèrieux.



Citation :
J'aimerais qu'on évite le côté Allociné

Merci du compliment...Crying or Very sad


Citation :
surtout qu'ici, en étant objectif, l'orchestration n'est pas franchement académique,

Je trouve que si au contraire. On dirait la musique d'un enfant de dix ans qui a écouté les musiques de fête foraine.

Citation :
elle a même certains côtés originaux,


Tu la trouve originale parce qu'elle n'est pas maîtrisée. D'ailleurs, je la trouve particulièrement originale moi aussi cette orchestration.Laughing

Citation :
Tu trouveras bien pire, j'en suis sûr. Wink

Je n'ai encore jamais entendu pire ou alors je me suis empressé d'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:37

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

L'écriture orchestrale est parmi les plus nulles de toute l'histoire de la musique.

Encore une de ces phrases péremptoires dont tu as le secret...

C'est vrai que c'est pas terrible mais je peux pas m'en empêcher. Embarassed
Ceci dit je ne suis évidement pas sèrieux.

Je te jure qu'à la lecture de ton message on a l'impression que tu l'es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:39

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

C'est une septième de dominante. Wink

Ah oui tu as raison, mais c'est tellement mal écrit que j'ai l'impression d'une septième diminuée, même à la réécoute. (après tout il n'y a qu'un demi-ton entre les deux ...)

Pourquoi? Des bois ne sont pas capables de jouer un mi bémol?

Bah non mais on a pas idée de disposer des vents de la sorte dans ce contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:39

ouannier a écrit:

Citation :
elle a même certains côtés originaux,


Tu la trouve originale parce qu'elle n'est pas maîtrisée. D'ailleurs, je la trouve particulièrement originale moi aussi cette orchestration.Laughing

Tu trouves Schéhérazade de Rimsky réussi du point de vue de l'orchestration mais sans grande innovation, alors qu'il y en a plein, et ici, alors qu'on sort un peu de l'orchestration bateau de l'époque, tu dis que ce n'est pas maîtrisé.
Je commence à me demander ce que tu aimes comme orchestration au 19è à part Berlioz!
Schumann?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:43

Xavier a écrit:
Avec ce genre de message, on dirait que tu cherches des réactions violentes.

J'ai juste dis ce que je n'aimais pas dans ce concerto. Je ne vois pas pourquoi cela susciterais des réactions violentes. La violence je la combat depuis des années.

Fichu internet et ses quiproquos.


Dernière édition par le Mar 31 Oct 2006 - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:46

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
Avec ce genre de message, on dirait que tu cherches des réactions violentes.

J'ai juste dis ce que je n'aimais dans ce concerto. Je ne vois pas pourquoi cela susciterais des réactions violentes.

Non tu n'as pas dit que ça! Laughing

Relis ton message et regarde les adjectifs que tu utilises; allez ne joue pas l'innocent, il y a bien un petit goût de la provocation... Wink

Imagine que quelqu'un dise ça d'une oeuvre que tu adores, ça t'énervera forcément un peu.

Tu aurais très bien pu dire "je n'aime pas ce concerto, je ne le trouve pas inspiré, l'orchestration est très curieuse, même carrément pas maîtrisée..." ça sonne pas pareil, crois-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:48

Xavier a écrit:

Tu trouves Schéhérazade de Rimsky réussi du point de vue de l'orchestration mais sans grande innovation, alors qu'il y en a plein

Pourquoi tu ressors les vieux fonds de tiroirs périmés ?




Xavier a écrit:

ici [...]on sort un peu de l'orchestration bateau de l'époque

C'est quoi l'orchestration bateau de l'époque ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:50

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

Tu trouves Schéhérazade de Rimsky réussi du point de vue de l'orchestration mais sans grande innovation, alors qu'il y en a plein

Pourquoi tu ressors les vieux fonds de tiroirs périmés ?

Oui c'est vrai! Laughing

Parce que sérieusement, je me demande ce que tu aimes comme orchestration au 19è...

ouannier a écrit:

C'est quoi l'orchestration bateau de l'époque ? scratch

Bah regarde les concertos de Chopin ou de Schumann... Rien à voir, là tu as des soli, des vrais dialogues entre orchestre et piano, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:52

ouannier a écrit:

Fichu internet et ses quiproquos.

C'est bien pour ça qu'il faut un minimum peser ses mots pour éviter des réactions excessives.

Avec tout ce qu'on a eu sur ce forum quand même... C'est pas comme si c'était nos premiers messages, on a pu tirer des leçons depuis... Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:56

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

Tu trouves Schéhérazade de Rimsky réussi du point de vue de l'orchestration mais sans grande innovation, alors qu'il y en a plein

Pourquoi tu ressors les vieux fonds de tiroirs périmés ?

Oui c'est vrai! Laughing

Parce que sérieusement, je me demande ce que tu aimes comme orchestration au 19è...

Quasiment tout.


Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

C'est quoi l'orchestration bateau de l'époque ? scratch

Bah regarde les concertos de Chopin ou de Schumann... Rien à voir, là tu as des soli, des vrais dialogues entre orchestre et piano, etc...

Je n'ai pas les concertos de Chopin en tête, mais je préfère infiniment l'écriture de Schuman ô combien moins sophistiquée et ampoulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 3:59

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

Parce que sérieusement, je me demande ce que tu aimes comme orchestration au 19è...

Quasiment tout.

Pardon mais ça n'est pas une réponse ça...

ouannier a écrit:

Je n'ai pas les concertos de Chopin en tête, mais je préfère infiniment l'écriture de Schuman ô combien moins sophistiquée et ampoulée.

L'orchestration de Schumann n'est pas catastrophique mais elle est inexistante.

Ca sonne correctement, mais il n'y a aucune idée d'orchestration.
Chopin idem mais encore un cran en-dessous.

Liszt, on peut lui reprocher des maladresses à ce niveau-là, c'est certain, mais au moins il cherche, il essaie, il fait des choses, et parfois c'est très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:06

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

Fichu internet et ses quiproquos.

C'est bien pour ça qu'il faut un minimum peser ses mots pour éviter des réactions excessives.

Avec tout ce qu'on a eu sur ce forum quand même... C'est pas comme si c'était nos premiers messages, on a pu tirer des leçons depuis... Non?


Je ne suis pas certain que mon message initial se prète à autant de comparaisons. Il n'est pas très pertinent je le reconnais mais je continue de dire qu'il n'exprime rien d'autre que mon dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:12

Et pourtant... Rien que le mot "dégoût"... Oui tu vas me dire c'est le fait de ne pas avoir de goût pour quelque chose... Mais ça sonne bien agressif.

Et ton long message de tout à l'heure sonne, je te l'assure, bien méprisant.
A tel point que son style ne me donnait même pas envie de le lire attentivement et d'essayer de comprendre ce que tu n'aimais pas dans cette oeuvre.
Du coup ton message devient inutile; c'est dommage.

Je ne veux pas jouer les donneurs de leçons, il nous arrive à tous par moments (et moi le premier) d'aller trop loin, de ne pas peser ce qu'on dit, de ne pas mesurer l'écho de certains mots.
Personnellement j'essaie de faire un effort dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:18

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

Parce que sérieusement, je me demande ce que tu aimes comme orchestration au 19è...

Quasiment tout.

Pardon mais ça n'est pas une réponse ça...

Alors il va falloir que tu formules ta question différement.
Quelles oeuvres ? Quelle nomenclature ? Quel genre ? Quel Compositeur ?

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

Je n'ai pas les concertos de Chopin en tête, mais je préfère infiniment l'écriture de Schuman ô combien moins sophistiquée et ampoulée.

L'orchestration de Schumann n'est pas catastrophique mais elle est inexistante.

Ca sonne correctement, mais il n'y a aucune idée d'orchestration.
Chopin idem mais encore un cran en-dessous.

Liszt, on peut lui reprocher des maladresses à ce niveau-là, c'est certain, mais au moins il cherche, il essaie, il fait des choses, et parfois c'est très réussi.

Chez Schumann, l'orchestration donne un ton qui est cohérent avec le piano et le violoncelle. C'est simple mais c'est doux et très beau. C'est vrai qu'il n'y a pas d'idées mais en l'occurence je préfère l'absence d'idées, une sorte de modestie orchestrale, que pléthore d'idées et académisme.
Liszt cherche essaye c'est vrai mais c'est dans certains poèmes symphoniques et surtout les symphonies qu'il déploie son génie de l'orchestration. La Dante Symphonie ça pour le coup c'est de la très grande écriture symphonique, romantique, du très grand Liszt. Même chose pour la Faust symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:25

Xavier a écrit:
Le problème c'est que tu dis aimer Liszt, mais ça:

ouannier a écrit:
Puis le piano rentre à grand coups d'octaves dans le grave ff avec ses gros sabots et tente de nous en mettre plein les oreilles.

C'est tout à fait ce qu'on entend de la part de ses détracteurs.

Je ne vois pas ce qu'il y a d'extraordinaire ou d'incohérent à aimer la musique de liszt (personnelement il fait partie de mes favoris) et dire du mal de son premier concerto !! Sur 700 oeuvres, c'est normal qu'il y en ait qu'on n'aime pas.
C'est parce que la plupart de ses détracteurs le lui reprochent que je n'ai pas le droit à mon tour de lui faire la même remarque ? Je ne vois pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:26

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
Le problème c'est que tu dis aimer Liszt, mais ça:

ouannier a écrit:
Puis le piano rentre à grand coups d'octaves dans le grave ff avec ses gros sabots et tente de nous en mettre plein les oreilles.

C'est tout à fait ce qu'on entend de la part de ses détracteurs.

Je ne vois pas ce qu'il y a d'extraordinaire ou d'incohérent à aimer la musique de liszt (personnelement il fait partie de mes favoris) et dire du mal de son premier concerto !! Sur 700 oeuvres, c'est normal qu'il y en ait qu'on n'aime pas.

Je parle du poncif "ça fait du bruit y a plein d'octaves au piano".

C'est bien tu aies édité ton message, tu n'évoques plus que le 1er concerto.
N'édite pas trop non plus, sinon personne ne va comprendre pourquoi je m'indigne! Laughing

Le plus étrange, c'est que moi aussi j'ai relu le sujet en entier et je n'ai lu personne qui encensait le 1er concerto comme tu le disais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:39

Moi je l'aime son premier concerto pour piano :smurfin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:40

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
Le problème c'est que tu dis aimer Liszt, mais ça:

ouannier a écrit:
Puis le piano rentre à grand coups d'octaves dans le grave ff avec ses gros sabots et tente de nous en mettre plein les oreilles.

C'est tout à fait ce qu'on entend de la part de ses détracteurs.

Je ne vois pas ce qu'il y a d'extraordinaire ou d'incohérent à aimer la musique de liszt (personnelement il fait partie de mes favoris) et dire du mal de son premier concerto !! Sur 700 oeuvres, c'est normal qu'il y en ait qu'on n'aime pas.

Je parle du poncif "ça fait du bruit y a plein d'octaves au piano".

Oui j'ai bien compris. Et alors ?

Citation :
C'est bien tu aies édité ton message, tu n'évoques plus que le 1er concerto.

C'est un reproche ? scratch

Citation :
Le plus étrange, c'est que moi aussi j'ai relu le sujet en entier et je n'ai lu personne qui encensait le 1er concerto comme tu le disais.

Où ai-je dis qu'il avait été encensé ?
Sinon, Joachim et Sofro le font figurer parmi leurs oeuvres favorites et Mr Bloom le conseille (c'est le deuxième concerto qu'il cite parmi ses favoris, ma mémoire m'a trompé sur ce coup-là). Je n'ai donc rien inventé. Tu précises toi-même que tu aimes cette oeuvre. Il n'y a donc rien d'étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:40

Poulet a écrit:
Moi je l'aime son premier concerto pour piano :smurfin:

Voilà!

Ca c'est argumenté!

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:44

Je suis en train de me demander ce qu'il aurait fallu que je dise pour m'exprimer à propos de ce concerto sans te choquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:45

Arrêtons-nous là Ouannier, le problème est juste qu'en lisant ton message j'ai l'impression du mec qui est content de se démarquer en dénigrant avec des propos méprisants une oeuvre globalement appréciée par les autres. Et je n'ai pas eu l'habitude de ce genre de choses ici.

Tant mieux si je me trompe.

J'espère au moins ne pas être complètement parano! Laughing

Mais mon impression est bien celle-là, donc même si je me trompe, la forme de ton message m'a envoyé ce message là.
Sache-le, c'est tout. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:46

ouannier a écrit:
Je suis en train de me demander ce qu'il aurait fallu que je dise pour m'exprimer à propos de ce concerto sans te choquer.

Mais tu dis ce que tu veux...

J'avais justement écrit ce message dans ce sens:
http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?p=57241&highlight=#57241

Et n'exagérons rien, je n'ai pas été choqué, juste agacé par la forme et le ton volontairement méprisant.
J'ai réagi parce que je pense que certains pourraient réagir plus vivement que moi.


Dernière édition par le Mar 31 Oct 2006 - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:53

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Je suis en train de me demander ce qu'il aurait fallu que je dise pour m'exprimer à propos de ce concerto sans te choquer.

Mais tu dis ce que tu veux...

J'avais justement écrit ce message dans ce sens:
http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?p=57241&highlight=#57241

C'est ce que j'ai fait, mais en donnant des exemples avec un vocabulaire un peu fort.

Ce qui est sûr c'est que ce message ne méritait pas une telle discussion.
Tu dis qu'il faut faire attention à ce qu'on écrit et je suis à 100 % d'accord. Mais il faut tout autant veiller à ne pas se méprendre sur le ton de ses interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 4:58

ouannier a écrit:
C'est ce que j'ai fait, mais en donnant des exemples avec un vocabulaire un peu fort.

Je dirais un vocabulaire excessif, voire méprisant.
C'est la forme que je te reproche, pas ce que tu penses de ce concerto!

ouannier a écrit:
Ce qui est sûr c'est que ce message ne méritait pas une telle discussion.

Au contraire je pense que c'est important, surtout que là, vu qu'on se connaît et que Liszt ne viendra pas nous menacer Laughing , il y a peu de chances qu'on s'étripe! Laughing

ouannier a écrit:
Tu dis qu'il faut faire attention à ce qu'on écrit et je suis à 100 % d'accord. Mais il faut tout autant veiller à ne pas se méprendre sur le ton de ses interlocuteurs.

Erreur.
C'est toi qui donne le ton de ton message.
Si l'ironie ou le 2è degré n'est pas passé, tu ne peux pas toujours blâmer le lecteur.
Tu ne peux pas écrire n'importe quoi, sans ironie et sans smileys, avec des termes agressifs, et puis après dire "oui mais j'ai dit ça comme ça, ce n'était pas méchant..."
Choisis des termes qui ne donneront pas cet aspect agressif et méprisant qui transpire tout au long du message en question, je t'assure.

Et puis avec un tel avatar, faut dire! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:03

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
C'est ce que j'ai fait, mais en donnant des exemples avec un vocabulaire un peu fort.

Je dirais un vocabulaire excessif, voire méprisant.

Je dirais plutôt péjoratif.



Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Tu dis qu'il faut faire attention à ce qu'on écrit et je suis à 100 % d'accord. Mais il faut tout autant veiller à ne pas se méprendre sur le ton de ses interlocuteurs.

Erreur.
C'est toi qui donne le ton de ton message.
Si l'ironie ou le 2è degré n'est pas passé, tu ne peux pas toujours blâmer le lecteur.
Tu ne peux pas écrire n'importe quoi, sans ironie et sans smileys, avec des termes agressifs, et puis après dire "oui mais j'ai dit ça comme ça, ce n'était pas méchant..."

Oui je vois. Maintenant reste à savoir si tout le monde va le prendre comme cela ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:07

Xavier a écrit:

Et puis avec un tel avatar, faut dire! Laughing


Bah quoi ? Qu'est-ce qu'il a mon avatar ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:09

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

C'est toi qui donne le ton de ton message.
Si l'ironie ou le 2è degré n'est pas passé, tu ne peux pas toujours blâmer le lecteur.
Tu ne peux pas écrire n'importe quoi, sans ironie et sans smileys, avec des termes agressifs, et puis après dire "oui mais j'ai dit ça comme ça, ce n'était pas méchant..."

Oui je vois. Maintenant reste à savoir si tout le monde va le prendre comme cela ou non.

Pas tout le monde mais plus d'une personne, c'est sûr.

Pour mieux me faire comprendre, je ne sais pas si tu as vu Elephant, bref, lis la critique de mifune ici:
http://www.dvdclassik.com/phpBB2/viewtopic.php?t=4592&postdays=0&postorder=asc&highlight=elephant&start=75

Ton message m'a fait à peu près la même impression.
Alors qu'il y a plein de critiques sur ce film avec grosso modo le même fond mais pas du tout dénigrantes comme celle-ci.

En gros tu ne prends pas au sérieux ce que je dis et pense que je suis un sainte-nitouche qui s'indigne pour un rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:12

ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
C'est ce que j'ai fait, mais en donnant des exemples avec un vocabulaire un peu fort.

Je dirais un vocabulaire excessif, voire méprisant.

Je dirais plutôt péjoratif.

Excuse-moi de revenir là-dessus, mais quand tu dis "l'orchestration la plus nulle de l'histoire de la musique" ou bien "je n'ai jamais rien entendu d'aussi laid de toute ma vie"... on entre dans un autre genre de critiques quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:20

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:

C'est toi qui donne le ton de ton message.
Si l'ironie ou le 2è degré n'est pas passé, tu ne peux pas toujours blâmer le lecteur.
Tu ne peux pas écrire n'importe quoi, sans ironie et sans smileys, avec des termes agressifs, et puis après dire "oui mais j'ai dit ça comme ça, ce n'était pas méchant..."

Oui je vois. Maintenant reste à savoir si tout le monde va le prendre comme cela ou non.

Pas tout le monde mais plus d'une personne, c'est sûr.

Pour mieux me faire comprendre, je ne sais pas si tu as vu Elephant, bref, lis la critique de mifune ici:
http://www.dvdclassik.com/phpBB2/viewtopic.php?t=4592&postdays=0&postorder=asc&highlight=elephant&start=75

Ton message m'a fait à peu près la même impression.
Alors qu'il y a plein de critiques sur ce film avec grosso modo le même fond mais pas du tout dénigrantes comme celle-ci.


Le mot dénigrant est le seul qui convienne depuis le début de la conversation. C'est vrai que j'ai été dénigrant. J'ai lu la critique. Elle n'est guère plus pertinente que la mienne mais je ne vois pas en quoi il est nécessaire d'en discuter tant que ça. Ce n'est pas très intelligent. Bon, et alors ? Ce n'est pas grave quand même ?


Xavier a écrit:
En gros tu ne prends pas au sérieux ce que je dis et pense que je suis un sainte-nitouche qui s'indigne pour un rien...

Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:26

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
C'est ce que j'ai fait, mais en donnant des exemples avec un vocabulaire un peu fort.

Je dirais un vocabulaire excessif, voire méprisant.

Je dirais plutôt péjoratif.

Excuse-moi de revenir là-dessus, mais quand tu dis "l'orchestration la plus nulle de l'histoire de la musique" ou bien "je n'ai jamais rien entendu d'aussi laid de toute ma vie"... on entre dans un autre genre de critiques quand même.

Mais ce n'est pas du vocabulaire ça. Ce sont des expressions. C'est toute la phrase que tu remets en cause là, pas le terme empoyé. Et j'ai déjà reconnu plus haut le manque de pertinence de ce genre de phrase même si pour moi c'est tellement évident que je ne le pense pas. Si la deuxième phrase je le pense mais c'est mal dit.


Dernière édition par le Mar 31 Oct 2006 - 5:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:26

ouannier a écrit:

Le mot dénigrant est le seul qui convienne depuis le début de la conversation.

C'est ton avis...

ouannier a écrit:
C'est vrai que j'ai été dénigrant. J'ai lu la critique. Elle n'est guère plus pertinente que la mienne mais je ne vois pas en quoi il est nécessaire d'en discuter tant que ça. Ce n'est pas très intelligent. Bon, et alors ? Ce n'est pas grave quand même ?

Je n'ai jamais dit que c'était grave.
Juste que ton avis sur cette oeuvre transparaissait d'une façon agressive et n'appelait pas la discussion sous cette forme.
Discuter de l'orchestration et la comparer avec celles de ses contemporains, ça ça pouvait être un élément de discussion.
Mais vu ta façon d'en parler ("l'orchestration la plus nulle de l'histoire de la musique"), il aurait été logique que je ne réponde même pas...
Donc ton message est contre-productif, tu perds ton temps à écrire un message qui risque d'agresser les gens et pas d'amener une discussion.

Maintenant tu dis que ton message n'était pas très intelligent, pas pertinent, et dénigrant.
Donc finalement mon intervention n'a pas été inutile. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:28

ouannier a écrit:

Mais ce n'est pas du vocabulaire ça. Ce sont des expressions. C'est toute la phrase que tu remets en cause là, pas le terme empoyé. Et j'ai déjà reconnu plus haut le manque de pertinence de ce genre de phrase même si pour moi c'est tellement évident que je ne le pense pas.

Alors pourquoi l'écris-tu?

A ce moment-là mets en signature "attention je ne pense pas la moitié de ce que j'écris".
Non mais vraiment, je t'assure, on ne peut pas le deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:29

ouannier a écrit:
la deuxième phrase je le pense mais c'est mal dit.

On est bien d'accord et c'était le sens de mon intervention: peser ses mots, c'est tout. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:35

Xavier a écrit:
Je n'ai jamais dit que c'était grave.

Pour que tu insistes tant ...

Xavier a écrit:
Juste que ton avis sur cette oeuvre transparaissait d'une façon agressive et n'appelait pas la discussion sous cette forme.

Ca on ne pourra plus jamais le savoir.

Citation :
Mais vu ta façon d'en parler ("l'orchestration la plus nulle de l'histoire de la musique"), il aurait été logique que je ne réponde même pas...

C'est effectivement ce que tu aurais dû faire, ou plutôt ne pas faire...

Citation :
Donc ton message est contre-productif, tu perds ton temps à écrire un message qui risque d'agresser les gens et pas d'amener une discussion.

Ca c'est ce que tu crois.



Citation :
Donc finalement mon intervention n'a pas été inutile. Wink

Comment te dire ??...

Si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:39

Ouannier, tu te prends pour Mr Bloom?? Neutral

ouannier a écrit:

Citation :
Donc finalement mon intervention n'a pas été inutile. Wink

Comment te dire ??...

Si.

Ah?
Pendant même que tu l'écrivais, tu pensais que ton message n'était pas très intelligent, pas pertinent, et dénigrant?
Et tu l'as posté quand même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:42

Non ce n'est pas le sens de ce message. Mais vraiment ça n'a pas d'importance...

A propos, où est le problème à dénigrer de la musique ?
Et des messages sans pertinence il y en a à la pelle non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80647
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:46

J'ai l'impression que tu fais la sourde oreille, aussi je vais m'arrêter là, car je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai déjà dit.

Relis tout ça demain, peut-être que tu verras les choses différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:52

Fais de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 5:54

Laughing

Ce qu'on s'amuse sur ce forum Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mar 31 Oct 2006 - 23:57

Ce que je vois moi en tout cas dans cette affaire, c'est que j'ai bien raison de me méfier de la musique du XIXième siècle! Que des raisons de se taper dessus. Hier on frisait le délit de lèse-Donizetti, aujourd'hui on attente à la vie de Lizt et Chopin réunis, un vrai massacre.

Que Dieu dans son infinie sagesse me garde loin des romantiques. Rolling Eyes

Allez les zamis, pas de ça ici après tous les méchants trolls qui nous ont empoisonnés! Et ceux qui veulent recommencer.

Allez Ouannier, il n'y a pas de quoi se mettre dans ces états et se braquer comme ça. Wink

Serrez-vous la main, ou moi je sens que je vais pleurer. Sad Pour de vrai.

Et puis restez-en à Machaut, Scarlatti ou pourquoi pas Vivaldi, là y a aucun risque: regardez, Jorge il est toujours pépère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   Mer 1 Nov 2006 - 0:07

Citation :
restez-en à Machaut, Scarlatti ou pourquoi pas Vivaldi, là y a aucun risque
Oui de toute façon la critique étant unanimement mauvaise! Mr. Green

Non, je déconne bien sûr... dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la forme des critiques...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la forme des critiques...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» forme rondo
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» Je suis en forme lol
» Les critiques pas sympas sur 30 Seconds To Mars!!
» forme de la caisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: