Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Karol Szymanowski (1882-1937)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 17 Juil 2011 - 0:46

Tu as raison pour la filiation Scriabine-Szymanowski, d'ailleurs ça expliquerait en partie pourquoi j'aime autant Szymanowski.
Mais Szymanowski se nourrit de bien d'autres choses et a son style à lui, à l'arrivée c'est très différent de Scriabine... Pour autant, la parenté est là, bien réelle à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 26 Juil 2011 - 17:31

jerome a écrit:
6 minutes sur les 9 minutes que dure le mouvement. C'est le grand climax, avec toute sa descente, pendant 1'30.
Donc non, ce n'est pas une résonance de tam-tam hehe
C'est forcément un orgue, en fait, je vois mal quoi d'autre pourrait produire ce son... mais j'ose pas imaginer la longueur du tuyau Shocked

christophe21 a écrit:
je viens de l'écouter au moins 5 fois sur mon vinyl, j'ai un gros doute, au début j'ai pensé à une pédale d'orgue comme dans le début de Zarathustra de Strauss, mais c'est pas ça, ou bien des trémolos (ppp) de timbales, mais ça ne semble pas ça non plus.

Ce qui est troublant sur mon disque, c'est que lorsque l'orchestre s'arrête, le bruit continu encore, alors j'en suis à me demander si ce n'est pas du souffle qui se trouve à l'enregistrement, mais on ne doit pas avoir la même version. Celle que j'ai c'est dirigé par Antoni Wit, avec l'orchestre symphonique de la radio polonaise de Cracovie.

Je n'ai pas encore regardé en détail, mais vu que j'ai emprunté la partoche, je peux vous répondre, il y a bien un orgue, notamment au début! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 27 Juil 2011 - 18:41

christophe21 a écrit:
Ce qui est troublant sur mon disque, c'est que lorsque l'orchestre s'arrête, le bruit continu encore, alors j'en suis à me demander si ce n'est pas du souffle qui se trouve à l'enregistrement, mais on ne doit pas avoir la même version. Celle que j'ai c'est dirigé par Antoni Wit, avec l'orchestre symphonique de la radio polonaise de Cracovie.

On entend une vague résonance, oui, mais différemment selon les versions.
Et vu que j'ai la partition sous la main, je peux t'en dire plus: il y a un roulement de cymbales pianissimo qui dure un temps et demi après l'arrêt de l'orchestre, et un roulement de grosse caisse en même temps qui dure encore un temps de plus pour finir quadruple piano.

Et Jérôme, pour le fameux climax, il y a donc bien un orgue qui fait un accord de 8 notes couvrant les 6 sons de la gamme par tons. (plus un do grave au pédalier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 27 Juil 2011 - 19:10

Réécoute de la 2è symphonie: mais en fait j'adore! Il n'y a que la dernière partie du 2è mouvement qui me gonfle, c'est-à-dire la fugue.
Là je ne reconnais plus mon Szymanowski... alors que le 1er mouvement, très scriabinien, est superbe, ainsi que la moitié du 2è mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Sam 6 Aoû 2011 - 18:09

Xavier a écrit:
Réécoute de la 2è symphonie: mais en fait j'adore! Il n'y a que la dernière partie du 2è mouvement qui me gonfle, c'est-à-dire la fugue.

Oui, c'est vrai que ce n'est pas le meilleur Szymanowski, mais dès la première écoute de cette Deuxième Symphonie, j'ai été tout de suite très emballé par cette Symphonie, notamment le premier mouvement, qui contient déjà de magnifiques harmonies très Szymanowskiennes, et Scriabiniennes aussi bien-sûr.
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai poursuivi ma découverte de ce compositeur et qu'il fait désormais partie des compositeurs que j'affectionne le plus !
Merci d'ailleurs pour la découverte Xavier ! Very Happy Very Happy

Citation :
Là je ne reconnais plus mon Szymanowski... alors que le 1er mouvement, très scriabinien, est superbe, ainsi que la moitié du 2è mouvement.

Tu nous en laisses un peu aussi ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 8 Aoû 2011 - 16:18

Je réécoute en ce moment les 2 Mazurkas op. 62 qui sont ses deux dernières oeuvres achevées.

C'est tout à fait magnifique comme musique, une sorte d'adieu à la vie, il s'est détaché du folklore polonais qui était la base de sa dernière période créatrice. Dans ces deux dernières Mazurkas, le langage semble épuré malgré une grande complexité harmonique. Ce n'est jamais atonal, il joue en quelque sorte à cache-cache avec la tonalité, j'aime beaucoup ça.
Dans certaines phrases de ces deux pièces, j'ai l'impression d'entendre du jazz, c'est très étonnant.
Vraiment deux magnifiques pièces, et j'aime particulièrement la coda toute en douceur de la deuxième mazurka, qui se termine en mi majeur, dominante de la majeur, c'est-à-dire la tonalité de la première mazurka, la boucle est bouclée, une impression d'éternité... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 10:27

Je viens de refaire un gros passage sur Szymanowski:

Concerto pour violon n°1
Symphonie n°3
Métopes
Quatuor à cordes n°1
Quatuor à cordes n°2


De tout ça, ce qui me marque le plus, c'est Métopes, que je connaissais déjà, et surtout, surtout le quatuor à cordes n°2. Le premier mouvement plein de bruits d'insectes, de frôlements et de soupirs m'a tout simplement fasciné de bout en bout. Un des plus beau mouvement de quatuor que je connaisse.

Pour ce qui est de l'orchestre, je suis plus réservé. En fait, j'aime vraiment ce genre d'atmosphère mais je trouve que c'est tellement fouillé que petit à petit, le discours se dilue et ça devient un peu confus, bien qu'indéniablement séduisant. Bref, ça manque peut-être d'arêtes pour moi. Mais bon, c'est à réécouter en particulier la symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 10:58

Merci pour tes impressions ! Very Happy
C'est marrant, les Métopes, c'est une pièce qui ne m'a pas accroché du tout à la première écoute (mais maintenant j'adore), j'avais justement trouvé ça très confus, alors que la Symphonie n°3 m'avait scotché dès la première écoute, j'ai d'ailleurs acheté le coffret de Rattle le lendemain tellement ça m'avait marqué.
J'ai aussi été immédiatement séduit par le Concerto pour Violon n°1, le deuxième est affreusement romantique comme le disait Karol, mais il m'ennuie, bien qu'il y ait de belles choses, certes.
Je ne connais pas encore bien les quatuors, mais à la première écoute, j'avais beaucoup aimé.

Tu connais les lieder ? Ils sont vraiment magnifiques, essaie les Chants d'Amour de Hafiz, les Litanies à la Vierge Marie...
Et puis il y a le ballet Harnasie, la Symphonie n°4 et surtout le chef-d'oeuvre que représente le Roi Roger, de magnifiques oeuvres à écouter. sunny
Tu les connais aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 11:59

Cello a écrit:
Pour ce qui est de l'orchestre, je suis plus réservé. En fait, j'aime vraiment ce genre d'atmosphère mais je trouve que c'est tellement fouillé que petit à petit, le discours se dilue et ça devient un peu confus, bien qu'indéniablement séduisant. Bref, ça manque peut-être d'arêtes pour moi. Mais bon, c'est à réécouter en particulier la symphonie.

Oui je pense que ça demande réécoute pour être davantage apprivoisé, je t'assure que le discours n'est pas de la mélasse. Mais c'est tellement riche qu'on peut s'y perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 12:46

Xavier a écrit:
Mais c'est tellement riche qu'on peut s'y perdre...

C'est tout à fait ça et j'ai bien l'intention de réécouter cette pièce. Par contre, le quatuor à cordes, quel truc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 12:50

C'est vrai que son discours orchestral est très dense et j'avoue avoir encore un peu de mal avec la deuxième symphonie où tout est pretexte à contrepoint super alambiqué (et en plus, le final est une fugue dont le sujet m'échappe encore, mais je ne désespère pas study )
Quoiqu'il en soit Szymanovki reste une très belle découverte Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 12:58

Szymanowski a été aussi une de mes plus grandes découvertes de cette année. Il est vrai que sa musique demande une très grande quantité d'écoutes, car comme vous l'avez tous dit, son discours est d'une richesse effrayante, ce qui fait qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer.

La deuxième symphonie a été la première chose de Szymanowski que j'aie écouté, et j'ai tout de suite été séduit par les harmonies Scriabiniennes...et Kegue, le dernier mouvement de la symphonie est une fugue qui possède plusieurs sujets ! Mr.Red
Le Roi Roger fait vraiment partie des chefs-d'oeuvre avec la Symphonie n°3 et le Concerto pour Violon n°1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84498
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 13:19

Après une conversation avec Xavier (où sont les symphonies réellement "wagnériennes"), où il me citait Chausson (ok), Scriabine (je ne le perçois pas) et Szyma 1, écoute aujourd'hui de Szyma 1.

Je n'avais jamais vu Szyma sous cet angle, mais c'est vrai qu'on peut y voir une sorte d'acte II de Parsifal lu au travers d'une loupe déformante après avoir fumé un panier de champignons mexicains. Il reste un vague quelque chose dans l'harmonie. Mais enfin, on est déjà loin, dans un univers bien plus vénéneux.

Cela dit, j'aime beaucoup, hein, plus que la Troisième ou la Quatrième, ce qui ne surprendra pas ceux qui me "pratiquent" depuis un certain temps. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 13:37

DavidLeMarrec a écrit:

Cela dit, j'aime beaucoup, hein, plus que la Troisième ou la Quatrième, ce qui ne surprendra pas ceux qui me "pratiquent" depuis un certain temps. Embarassed

Oui, ça m'aurait vraiment étonné que tu dises le contraire ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 13:40

C'est marrant mais je ne trouve pas vraiment d'influence wagnérienne dans sa première symphonie. J'y entends plus un savant mélange de Scriabine et de Mahler (c'est à dire de wagnérisme mûrement digéré et réfléchi pour ne pas ressembler à du wagner)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84498
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 13:47

kegue a écrit:
C'est marrant mais je ne trouve pas vraiment d'influence wagnérienne dans sa première symphonie. J'y entends plus un savant mélange de Scriabine et de Mahler (c'est à dire de wagnérisme mûrement digéré et réfléchi pour ne pas ressembler à du wagner)
Ah, ça me rassure, parce que j'y entends beaucoup plus ce genre de chose effectivement : du postwagnérisme déjà expressionniste, après effectivement les symphonistes "décadents" viennois et dans un langage autre (après, le localiser... mais ce n'est pas allemand, ni nordique, ni français...).


P.S. : On devrait peut-être

1) diviser ce fil Szymanowski

2) crééer un fil sur ce sujet des symphonies wagnériennes, non ? Je me suis remis aux symphonies de Bax ce matin, et je trouve que finalement c'est beaucoup plus proche d'une symphonie wagnérienne (même si autrefois j'avais plus été frappé par les parentés avec Debussy et quelquefois Sibelius) que Szymanowski ou Scriabine, pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mer 31 Aoû 2011 - 13:52

Il me faudrait d'abord réviser mon Wagner pour participer à un tel sujet Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19258
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 6 Sep 2011 - 11:47

J'ai découvert récemment le Stabat Mater (ainsi que les Litanies et Demeter) et je dois dire que j'ai été scotché par l'ambiance superbe qui s'en dégage! J'ai cru retrouver l'ambiance religieuse/orthodoxe du premier acte du Roi Roger... Vraiment à écouter encore pour prolonger Very Happy (c'était la version dirigée par Witt, chez Dux)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 6 Sep 2011 - 12:47

Polyeucte a écrit:
J'ai découvert récemment le Stabat Mater (ainsi que les Litanies et Demeter) et je dois dire que j'ai été scotché par l'ambiance superbe qui s'en dégage! J'ai cru retrouver l'ambiance religieuse/orthodoxe du premier acte du Roi Roger... Vraiment à écouter encore pour prolonger Very Happy (c'était la version dirigée par Witt, chez Dux)

Ravi de lire ça, oui, les pièces que tu cites sont vraiment des grands chefs-d'oeuvre, surtout le Stabat Mater, qui est d'ailleurs un des plus beaux que je connaisse.
C'est également un compositeur qui m'a vraiment marqué cette année ! Very Happy
Connais-tu son ballet Harnasie ? C'est à découvrir également, une très grande oeuvre ! cheers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Jeu 6 Oct 2011 - 23:24

OYO TOHO a écrit:
J'écoute une symphonie de Szymanowski et je me dis que c'est du Bartok en plus charmeur, comme si on lui avait ajouté une touche de Schreker

WoO a écrit:
tu écoutes laquelle ?

OYO TOHO a écrit:
WoO a écrit:
tu écoutes laquelle ?

la 3

Ah, c'est marrant, je ne vois ni Bartok ni Schreker dans la 3è. (j'aurais plus vu du Schreker dans la 2è)
Ou alors un peu du Bartok du Prince de bois ou du Château à la rigueur, et encore...
Pour moi c'est vraiment Debussy et Scriabine. (mais en fait, non, même pas, c'est juste Szymanowski! Mais si tu connais encore peu, c'est normal d'y voir d'abord des influences bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 7 Oct 2011 - 8:05

C'est le constat que je ferais aussi. Le langage de la troisième symphonie est assez original par rapport aux deux premières, plus influencées (quoi que...). J'ai aussi du mal à entendre du Bartok (le Bartok que je connais en tout cas et il est mince Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5570
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 10 Jan 2012 - 14:07

Cello a écrit:

... ce qui me marque le plus, c'est Métopes, que je connaissais déjà.

Décidément, il est vraiment très bien son piano. Je viens de me passer les Etudes op. 33 et ça me convainc vraiment, à la croisée des visions de Debussy en plus lyrique et de l'intensité de Scriabine en moins cauchemardesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 10 Jan 2012 - 16:20

Je suis en train de découvrir sa musique sacrée, à commencer par le Stabat Mater. Je trouve cela vraiment très bien écrit pour les voix, dans la veine de la troisième Symphonie. C'est vraiment un compositeur qui gagne à être connu cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 10 Jan 2012 - 16:57

kegue a écrit:
Je suis en train de découvrir sa musique sacrée, à commencer par le Stabat Mater. Je trouve cela vraiment très bien écrit pour les voix, dans la veine de la troisième Symphonie.

C'est pas tout à fait la même veine quand même, après la sensualité moite du Chant de la nuit. Smile

Citation :
C'est vraiment un compositeur qui gagne à être connu


Oui, d'ailleurs je pense qu'on ne peut plus vraiment le classer parmi les méconnus, sa discographie commence même à être bien étoffée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 10 Jan 2012 - 17:23

C'est vrai mais j'ai retrouvé quand même pas mal d'ambiances relativement proches, comme des effets d'orchestration ou des enchainements harmoniques.
Je disais qu'il gagnait à être connu plus pour moi en fait, qui ai découvert ce compositeur que l'année dernière. Laughing
Je vais me mettre au Veni creator, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12452
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Mar 10 Jan 2012 - 20:12

Il est vrai que la musique sacrée de Szymanowski mérite d'être plus amplement appréciée. Moi-même qui n'aborde pas tellement ce genre musicale, je trouve qu'il manie le chant chorale avec beaucoup de maîtrise, et en plus, j'adore ça ! Very Happy

À découvrir sans modération son Stabat Mater ( Kegue) et son Opéra Le Roi Roger qui est d'un pur délice digne de Debussy-Ravel-Scriabine-et j'en passe.

Edit : Il est vrai aussi que sa discographie s'étoffe de plus en plus chaque année... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 14:52

Je me suis remis à Szymanowski ces deux dernières semaines! cheers (à la faveur de l'ennui de ma dernière année d'études)
C'est donc récemment que j'ai (re)découvert quelques œuvres :

D'abord le second concerto pour violon. drunken Alors là, le choc! Il est aussi bien que le premier, peut-être même que je le préfère, je ne sais pas. Je perçois beaucoup mieux maintenant les périodes de composition, et là le compositeur revient à une inspiration plus classique, c'est net par rapport au premier. Les harmonies m'enchantent toujours autant, je suis devenu un fou de la longue cadence au milieu du concerto. Elle est tout bonnement... (il doit manquer des mots dans mon dictionnaire...). Seule "déception" : la fin. On se prend à la tête deux ou trois accords qui n'ont rien à voir avec l’œuvre... ce majeur agressif est si catégorique... alors que l’œuvre ne l'est en rien!

Sinon, j'ai réécouté Métopes, la quatrième symphonie. Je kiffe toujours autant! albino Mais je suis surpris par la symphonie sur deux choses : d'abord, j'y entends Bartok! Le premier mouvement surtout me rappelle le 3e concerto du hongrois : dans les deux cas, il y a un thème assez dansant, cristallin, dans l'aigu du piano ; et même dans l'ensemble, ces deux œuvres sont proches avec un mouvement central "religieux" et un final délirant, complètement jouissif! Une autre chose m'a surpris : la symphonie a été écrite après le deuxième concerto pour violon (d'après Wikipedia Mr. Green ), mais elle me semble beaucoup plus classique que le concerto (lui-même plus classique que le premier concerto). Pour reprendre la terminologie de Xavier, elle semble relever de la troisième période, alors que le concerto serait plus de la deuxième... Est-ce que je me trompe ? En tout cas, il y a un certain changement de style...

Réécoutés aussi, le Stabat Mater et la musique de scène pour le prince Potemkin, deux œuvres qui m'avaient indifféré à la première écoute et dont la noble simplicité me parle plus à présent Smile . A retenter.

Et enfin... la troisième symphonie. Ben... heu...

Bref, j'adore ce compositeur, hormis une ou deux choses qui ont l'air de faire pourtant l'unanimité Mr.Red , et la troisième sonate que j'avais trouvée hard, mais je dois me la remettre dans l'oreille! A présent je vois beaucoup mieux les "périodes" de ce compositeur, la façon qu'ont ses phrases musicales de progresser... enfin bref, j'ai pris mes repères Cool .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:00

Yohan Nicolas a écrit:
D'abord le second concerto pour violon. drunken Alors là, le choc! Il est aussi bien que le premier, peut-être même que je le préfère, je ne sais pas. Je perçois beaucoup mieux maintenant les périodes de composition, et là le compositeur revient à une inspiration plus classique, c'est net par rapport au premier. Les harmonies m'enchantent toujours autant, je suis devenu un fou de la longue cadence au milieu du concerto. Elle est tout bonnement... (il doit manquer des mots dans mon dictionnaire...). Seule "déception" : la fin. On se prend à la tête deux ou trois accords qui n'ont rien à voir avec l’œuvre... ce majeur agressif est si catégorique... alors que l’œuvre ne l'est en rien!

Sinon, j'ai réécouté Métopes, la quatrième symphonie. Je kiffe toujours autant! albino Mais je suis surpris par la symphonie sur deux choses : d'abord, j'y entends Bartok! Le premier mouvement surtout me rappelle le 3e concerto du hongrois : dans les deux cas, il y a un thème assez dansant, cristallin, dans l'aigu du piano ; et même dans l'ensemble, ces deux œuvres sont proches avec un mouvement central "religieux" et un final délirant, complètement jouissif! Une autre chose m'a surpris : la symphonie a été écrite après le deuxième concerto pour violon (d'après Wikipedia Mr. Green ), mais elle me semble beaucoup plus classique que le concerto (lui-même plus classique que le premier concerto). Pour reprendre la terminologie de Xavier, elle semble relever de la troisième période, alors que le concerto serait plus de la deuxième... Est-ce que je me trompe ? En tout cas, il y a un certain changement de style...

Tu as souligné la relative simplicité du 2è concerto pour violon... Il fait partie de la 3è période lui aussi, il y a un monde par rapport au foisonnement orchestral et harmonique hyper raffiné et complexe du 1er concerto ou de la 3è symphonie!
Après, dans chaque période il y a de petites différences entre les oeuvres, certainement, mais globalement, ces deux oeuvres concertantes font partie de la même période. (d'ailleurs le passage d'une période à l'autre est très clair chez Szymanowski, ça se fait après le Roi Roger à partir de l'opus 46b, hors les deux oeuvres dont nous parlons sont opus 60 et 61, écrites quasiment à la suite je crois. (1932 et 33)
Là où c'est peut-être un peu moins clair c'est pour le 2è quatuor à cordes qui n'est pas si éloigné du 1er.
Mais globalement le langage reste très raffiné.

Pour la fin du 2è concerto, ça se termine sur l'affirmation du thème du dernier mouvement, du coup c'est normal que ça finisse en majeur, ça ne me choque vraiment pas...

La 3è symphonie, oui, pour moi c'est peut-être son chef d'oeuvre absolu... si tu aimes le Roi Roger c'est assez étonnant que tu n'aimes pas cette symphonie, c'est assez proche quand même il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:14

Xavier a écrit:
Tu as souligné la relative simplicité du 2è concerto pour violon... Il fait partie de la 3è période lui aussi, il y a un monde par rapport au foisonnement orchestral et harmonique hyper raffiné et complexe du 1er concerto ou de la 3è symphonie!
Ah oui, bien sûr, mais du point de vue de la complexité, je voyais : 1er concerto >> 2e concerto > 4e symphonie. Mais de toute façon, je dois encore réécouter ce concerto!

Xavier a écrit:
Après, dans chaque période il y a de petites différences entre les oeuvres, certainement, mais globalement, ces deux oeuvres concertantes font partie de la même période. (d'ailleurs le passage d'une période à l'autre est très clair chez Szymanowski, ça se fait après le Roi Roger à partir de l'opus 46b, hors les deux oeuvres dont nous parlons sont opus 60 et 61, écrites quasiment à la suite je crois. (1932 et 33)
Là où c'est peut-être un peu moins clair c'est pour le 2è quatuor à cordes qui n'est pas si éloigné du 1er.
Mais globalement le langage reste très raffiné.
Ah oui, je dois me mettre aux quatuors! Je reste assez réfractaire à cette formation tout de même... l'un des seuls que je prends plaisir à écouter, c'est le 6e de Mendelssohn!

Xavier a écrit:
Pour la fin du 2è concerto, ça se termine sur l'affirmation du thème du dernier mouvement, du coup c'est normal que ça finisse en majeur, ça ne me choque vraiment pas...
Merde, je n'avais même pas entendu Embarassed Preuve que j'ai écrit sous le coup de l'indignation Laughing

Xavier a écrit:
La 3è symphonie, oui, pour moi c'est peut-être son chef d'oeuvre absolu... si tu aimes le Roi Roger c'est assez étonnant que tu n'aimes pas cette symphonie, c'est assez proche quand même il me semble.
Il se peut que je fasse une fixation stupide, même si ce n'est pas trop le genre de la maison... La dernière chose que je me suis dite en l'écoutant est qu'elle manque de contrastes.

Bref, ce message n'est pas très constructif, mais je vais continuer mon exploration du monde de ce compositeur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:19

Yohan Nicolas a écrit:

Il se peut que je fasse une fixation stupide, même si ce n'est pas trop le genre de la maison... La dernière chose que je me suis dite en l'écoutant est qu'elle manque de contrastes.

Bref, ce message n'est pas très constructif, mais je vais continuer mon exploration du monde de ce compositeur Very Happy

Il me semble pourtant que le deuxième mouvement de cette symphonie n'est que ça, contrastes... Very Happy

Peut-être une mauvaise version?

Parce que c'est miraculeux de richesses et de nuances, cette symphonie, pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:23

Ben. a écrit:
Peut-être une mauvaise version?
Peut-être, je n'en ai testé que trois pour l'instant Mr.Red
D'ailleurs, celle qui m'a le plus convaincu, c'est celle de Semkow avec Ochmann...
Pour le deuxième mouvement... je ne sais pas. J'ai dû l'écouter quatre ou cinq fois, et crois toujours l'entendre pour la première fois : après chaque écoute, c'est le vide sidéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:37

En termes de tempi, oui il n'y a pas de grandes différences sur l'ensemble de la symphonie...
Pour entendre un scherzo très rapide, dansant et contrastant, écoute Dorati, en plus c'est une des toutes meilleures versions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 27 Avr 2012 - 15:46

C'est noté! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 29 Avr 2012 - 12:02

L'autre jour, découverte des Mythes et de la 3ème symphonie...

Shocked Shocked Shocked

Mais c'est génial!!! Je connaissais déjà le 1er concerto pour violon que je trouve fabuleux, mais la 3ème est peut-être encore plus monstrueuse, l'orchestre ne sonne comme AUCUN autre et les ambiances sont carrément hallucinantes, c'en est presque étouffant tellement c'est saturé de sensualité et de mystère...bon, après une seule écoute j'ai honnêtement rien compris à la façon dont c'est foutu mais ça me plaît tellement que j'y reviendrai très vite à coup sûr!!! cheers
Quant aux Mythes, c'est juste une des plus belles oeuvres pour violon et piano que je connaisse à cette époque, je place ça quasi à la même hauteur que les sonates de Debussy et Ravel!!!
Prochaine étape: le roi Roger... rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 29 Avr 2012 - 14:01

Et dans quelle version, la symphonie ? (par hasard...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 29 Avr 2012 - 14:03

benvenuto a écrit:
Quant aux Mythes, c'est juste une des plus belles oeuvres pour violon et piano que je connaisse à cette époque, je place ça quasi à la même hauteur que les sonates de Debussy et Ravel!!!
Je mets ça au-dessus des Debussy et Ravel, au même niveau que les Bartók. Il y a une variété de jeu, de couleurs, de rythmes et d'atmosphères qui me semble presque sans équivalent dans la littérature pour violon et piano. Un réel chef-d’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 29 Avr 2012 - 14:26

@Yohan: Rattle/Birmingham, excellent!

@alexandre: oui, je me suis posé la question par rapport aux Bartok, que je connais moins bien mais qui me semblent effectivement, à première vue, d'une portée équivalente, il faudrait que je réécoute... cela dit, autant je pourrais sans doute être d'accord avec toi sur la comparaison avec Ravel après quelques écoutes supplémentaires de Mythes, autant je te trouve un peu dur avec la sonate de Debussy, c'est quand même un vrai chef-d'oeuvre, d'une richesse et d'une originalité auxquelles je ne connais aucun équivalent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 4 Mai 2012 - 22:24

J'écoute le Stabat Mater...
C'est super beau!!! Shocked drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 7 Mai 2012 - 12:05

Réécoute de la 3ème symphonie...
C'est assez troublant le contraste entre cet orchestre ultra-raffiné, aux harmonies capiteuses et fuyantes, toujours moderne et imprévu, et certaines phrases du choeur finalement assez naïves et traditionnelles...comme si l'étrangeté du monde (nocturne ici) restait insaisissable pour la parole humaine et ne pouvait s'exprimer que par le "vague" propre au langage orchestral dont parlait Berlioz....
En tout cas c'est vraiment superbe, le deuxième mouvement est magnifique, tout en mystère et par petites touches impressionnistes, et les deux grands climax vers lesquels tendent les deux mouvements extrêmes sont inoubliables!
Une grande découverte! cheers
Le Stabat et les Litanies sont également merveilleux, dans le premier je retrouve des choses de Boris, une vocalité aux couleurs slaves savoureuses, profondément touchante dans son hiératisme déclamatoire non dépourvu de chaleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 7 Mai 2012 - 15:11

Si tu as tant aimé la 3è, écoute absolument Déméter! (et le Roi Roger si ce n'est déjà fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 7 Mai 2012 - 15:18

C'est quoi Demeter, un opéra, une cantate? Ca se trouve facilement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 7 Mai 2012 - 15:21

C'est une cantate de 6-7 minutes, oui, ça se trouve assez facilement dans les enregistrements Naxos de Wit et Stryja notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Lun 7 Mai 2012 - 16:16

Je confirme. Si tu aimes les ambiances de la troisième symphonie et du Stabat Mater, tu vas forcément adorer Demeter. Szymanowski reste dans les même ambiances grisantes dans cette petite cantate drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Ven 11 Mai 2012 - 12:39

Plongée dans le Roi Roger.... drunken
C'est admirable...dès les premières notes j'avais la certitude d'être face à un chef-d'oeuvre. Par certains côtés c'est encore plus grand que la 3ème! Le 2ème acte est particulièrement fascinant, c'est une fête sonore enivrante à laquelle je connais très peu d'équivalents!
J'en dirai un peu plus long quand j'aurai mieux assimilé, c'est assez court mais très dense, je ne suis pas encore très familier du style de Szymanowski (même si ça me parle beaucoup) et mon ignorance totale de la langue polonaise n'aide pas...
J'ai aussi été très favorablement impressionné par Harnasie, c'est beaucoup plus abrupt, bien moins nuancé (certains morceaux sont même à la limite du soutenable tant le tutti orchestral fortissimo y est maintenu d'un bout à l'autre), mais il s'en dégage une énergie élémentaire assez électrisante, quelque chose qui se rapproche (dans l'esprit plus que dans le langage) du Sacre ou de la suite de danses de Bartok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 17:42

Découverte de la 4ème symphonie et du 2ème concerto pour violon, deux très belles oeuvres qui confirment mon amour naissant pour la musique de Szymanowski!!!! cheers
Dans la concertante je retrouve beaucoup de choses annonçant ou rappelant (je sais pas trop...) Bartok, notamment celui de la dernière période (concerto pour orchestre, 3ème concerto pour piano), on a cette énergie à la fois crue et limpide... le deuxième mouvement rappelle plus la deuxième période sensualiste et impressionniste de Szyma, mais dans l'ensemble c'est une musique aux contours plus francs, aux harmonies moins troubles, aux sonorités plus tranchantes que les précédentes oeuvres comme la troisième symphonie, du coup on est vraiment de plein pied dans le XXème siècle même si contrairement à Bartok, il ne tourne jamais complètement le dos à ses inspirations post-romantiques, c'est à ma connaissance la synthèse la plus convaincante qui soit entre un post-romantisme assumé et un ancrage total dans l'esthétique et les problématiques musicales du début du siècle.
Le concerto est très chouette aussi, peut-être un peu moins original que le premier, mais c'est une oeuvre équilibrée, très claire et ductile dans sa structure et son propos, avec une magnifique cadence du soliste et de façon générale un langage violonistique particulièrement riche et innovant, de ce point de vue on est dans le prolongement des Mythes.
Bref que du bonheur!!! Et merci encore une fois le forum.... mains bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 18:07

Par rapport aux dernières oeuvres de Bartok, c'est clairement antérieur, une bonne décennie avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 18:17

Et tu sais si il connaissait ce que Bartok avait déjà composé? C'est dingue de comparer la première phrase de la concertante (1932) et du 3ème de Bartok (1945)!!! Il y a quand même un sacré air de famille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 18:18

Il me semble évident que Szymanowski connaissait bien ses contemporains, en tout cas Debussy, Ravel, Scriabine et Stravinsky ça c'est sûr, mais Prokofiev et Bartok on peut le supposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 18:19

Et Bartok connaissait Szymanowski?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81891
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   Dim 20 Mai 2012 - 19:07

Faudrait chercher, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karol Szymanowski (1882-1937)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karol Szymanowski (1882-1937)
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Karol Szymanowski (1882-1937)
» Karol Szymanowski
» A vendre: National NEW YORKER de 1937 3 pickups! New photos
» Szymanowski - Musique orchestrale
» 1937 : gibson dépose un brevet de guitare électrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: