Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 C.P.E. Bach

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 167
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Ven 8 Déc 2017 - 15:40

Oui, c'est vraiment très bien fait, j'ai du mal à quitter le disque.
Par contre j'avoue être complètement ignorant de l'oeuvre de CPE Bach, je ne savais pas que les morceaux présentés faisaient partie de ses "classiques". J'avais lu rapidement que CPE Bach était surtout réputé pour ses sonates mais sans en connaître plus, d'où l'importance du choc.

Détail amusant, la mélodie revenant fréquemment dans l'Arioso Wq 79 se trouve être très proche de l'air de I'll be there des Jackson 5 Laughing

Je pense que je vais suivre quelques conseils sur ce sujet, notamment le tien pour le disque de Stern et Beyer (que j'aime beaucoup dans Vivaldi), même si ça me fera déjà un doublon, et celui de Melo pour un disque de Symphonies pour cordes par l'English Concert de Pinnock (que j'aime aussi beaucoup chez Vivaldi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Sam 9 Déc 2017 - 11:22

coucou Je ne voulais pas dire "classiques". Mais plus simplement, pour moi, du côté de ce qui a constitué ma porte d'entrée pour CPE et continue à cristalliser ce que j'y aime le plus: les fantaisies (et les variations sur les folies d'Espagne), rondos et sonates. Je pense aux quatre formidables disques (relevés par Mélomaniac ou moi-même dans les pages précédentes) de Jocelyne Cuiller (dont je ne dirai jamais assez de bien), notamment ces deux-ci, découverts grâce à Gaëtan Naulleau et ses "enfants du baroque": O süßer Clavichord! et Rêveries pour connaisseurs et amateurs.
Spoiler:
 
C'est à partir de là que je me suis ouvert à cette œuvre aussi riche que foisonnante.
Si tu veux avoir une vue assez complète de son œuvre, tu as sans doute encore disponible l'excellent coffret The Collection CPE Bach chez Warner Classics où pour une bouchée de pain on trouve dans des interprétations formidables: les concertos pour violoncelle, les sonates Württemberg et prussiennes, des symphonies, sonates pour orgue, ......
Spoiler:
 

Mais si les plats trop copieux t’effrayent, c'est aussi une très bonne façon de faire que de se fier aux scintillements ponctuels qui t'attirent.  

Bonne découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 167
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Mar 12 Déc 2017 - 12:10

J'ai finalement cédé à ton conseil et fait l'acquisition du coffret CPE Bach, ou Comment se retrouver à écouter 13 nouveaux disques alors qu'on n'a toujours pas fait le tour des autres. Retour rapide probable pour parler de tout ça. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Mar 12 Déc 2017 - 12:56

Wink juste retour des choses, j'attends d'ici peu ton album "natif".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Sam 16 Déc 2017 - 12:32

Je signale le bel article suivant:

Emanuel, file dans ta chambre ! Quelques disques de pièces pour clavier de C.P.E. Bach

par l'audience du temps (pas trouvé d'autre signature)

http://laudiencedutemps.overblog.com/2015/02/emanuel-file-dans-ta-chambre-quelques-disques-de-pieces-pour-clavier-de-c-p-e-bach.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Sam 16 Déc 2017 - 14:28

Prosopopus a écrit:

CPE BACH - Testaments et promesses - L'encelade
Aline Zylberajch sur un Tangenten Flugel de 1770 et Alice Piérot sur un violon de 1740
...
L'enregistrement me semble en plus d'une grande réussite, clair mais vivant, on entend le mécanisme du piano à tangentes sans que ce soit envahissant, juste ce qui faut pour faire vivre l'instrument, parfois rehaussé du coup par le violon d'Alice Piérot.

Gros coup de cœur pour ce disque.

mains
...que je partage entièrement:
- dans la construction à rebours du programme (testament/Wq.80 et promesses/Wq.55/4), qui tire le fil d'une sensibilité propre à CPE
- de par la superbe mise en valeur réciproque des timbres et de cette musique: formidable variété et virtuosité du piano à tangentes d'Aline Zylberajch, qui en exalte si bien les emportements et les "trous d'air" (variations sur les folies d'Espagne qui pourraient passer pour un manifeste du piano à tangentes*, et alternent brio et étreinte) ; magnifique violon d'Alice Piérot, qui au gré des humeurs de CPE passe de sons ronds et filés (presque sans attaque), comme affleurant, à des accroches plus dynamiques. Ceci sans jamais être caricatural.
A ranger aux côtés de mes CPE fétiches

* Livret très documenté, notamment sur le piano à tangentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 167
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Sam 16 Déc 2017 - 20:51

Tu en parles encore mieux que moi !
Content que cela t'ait plu en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Sam 16 Déc 2017 - 22:44

Wink Pas trop de deux pour surenchérir de louanges quant à ce très beau disque et ce très grand compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 167
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Jeu 11 Jan 2018 - 17:24

Alors pour l'instant j'ai du mal à entrer dans le gros coffret sur CPE Bach, chez Warner classics, notamment le versant des symphonies et concertos où rien ne m'a encore emballé autant que dans le disque de Zylberajch, même si je devine des belles choses dans les symphonies qui pourraient finir par me parler.

Par contre il y a un disque de Rondos par Alan Curtis au pianoforte (reprenant une parution de 1980 inédite en CD) où je retrouve ce qui m'avait plus dans le disque précédent de sonates pour violon et clavicorde. Cela semble beaucoup plus intime comme musique, très délicat, tout en silence et notes suspendues. On entend là aussi le mécanisme du piano ce qui ajoute un charme indéniable à l'ensemble. Après, Alan Curtis en rajoute peut-être sur l'interprétation intimiste, qui donnerait un aspect de nocturnes pré-romantiques à ces pièces.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Jeu 11 Jan 2018 - 23:11

coucou A suivre donc, et peut-être qu'à la réécoute, tu tomberas amoureux du  concerto pour violoncelle WQ 172 avec un mouvement lent ... ( Sad ), dont la version Leonhardt/Bylsma est pour moi au dessus de tout. Sinon, vu ce qui te plaît jusqu'ici: n'oublie pas Jocelyne Cuiller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 671
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Ven 12 Jan 2018 - 6:55

Il y a un nouveau enregistrement des sonates "pour Kenner und Liebhaber" par Spanyi, vol. 33 de son intégral. C'est pas mal du tout, raffiné et délicat. Il se sert d'un piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Dim 14 Jan 2018 - 15:18

Mandryka a écrit:
Il y a un nouveau enregistrement des sonates "pour Kenner und Liebhaber" par Spanyi, vol. 33 de son intégral. C'est pas mal du tout, raffiné et délicat. Il se sert d'un piano.
affraid piano-forte, piano à tangentes, ou ? tu en sais un peu plus ?
C'est vraisemblablement excellent. A la hauteur du travail à la fois exhaustif et remarquable dans ses choix d'interprétation qu'accomplit Miklós Spányi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 866
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Lun 7 Mai 2018 - 23:11




C.P.E. Bach : Der Frühling et autres oeuvres, Café Zimmerman, Rupert Charlesworth (ténor)

C'est le temps des cerises...
Un bel album, qui se goûte sans effort. Il y a cependant peu de choses inoubliables. La Sinfonia en la mineur pour deux violons et basse continue est jolie, surtout le premier mouvement, plein d'allant et très contrasté. La Sonatina en ré mineur qui clôt le CD est aussi un morceau qui ne manque pas de charmes et d'attraits. Les trois arias pour ténor sont des oeuvres de jeunesse, toutes mignonnes. Mais malgré l'engagement total des instrumentistes du Café Zimmerman, rien de bien marquant. Je n'ai pas très bien compris quel était le fil directeur unissant toutes ces oeuvres, mais peu importe. Il aurait également fallu un chanteur capable de mordre le texte avec plus de rudesse pour en rendre toute la virtuelle saveur ; non que Rupert Charlesworth ne soigne pas sa diction, mais le rendu est flou, comme s'il ne comprenait pas ce qu'il disait, et un peu monochrome ; il y a aussi une vilaine réverbération qui noie la voix, alors que les instrumentistes sont très précisément captés... scratch
Mais c'est plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 167
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Ven 28 Sep 2018 - 16:12

xoph a écrit:

Je pense aux quatre formidables disques (relevés par Mélomaniac ou moi-même dans les pages précédentes) de Jocelyne Cuiller (dont je ne dirai jamais assez de bien), notamment ces deux-ci, découverts grâce à Gaëtan Naulleau et ses "enfants du baroque": O süßer Clavichord! et Rêveries pour connaisseurs et amateurs.
Spoiler:
 
C'est à partir de là que je me suis ouvert à cette œuvre aussi riche que foisonnante.

Avec un peu de retard je me dois de remercier Xoph pour son conseil puisque j'ai écouté ça :


Et c'est effectivement aussi bien qu'il le faisait entendre.
Doux mais jamais ennuyeux, très bien enregistré et avec un superbe toucher jouant même sur une sorte de vibrato du clavicorde. Ce sont là encore de très belles pièces, des miniatures touchantes et volontiers sentimentales mais aussi pleines d'innovations.
Je vais essayer de récupérer les trois autres disques de Cuiller sur Bach du coup tant c'est un bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Ven 28 Sep 2018 - 21:15

mains content que ça t'ai plu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Dim 16 Déc 2018 - 17:23

En playlist

DavidLeMarrec a écrit:
xoph a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Alifie a écrit:


www.deezer.com/fr/album/1572576

Les CPE Bach de Hinterhuber sont des merveilles (j'ai inclus un de ces disques dans ma séletion décennale…)…

A la suite D'Alifie et David Le Marrec

Très fin et élégant. J'avoue pourtant une certaine déception: mais je suis habitué aux tensions à la limite de la rupture, aux flots enfiévrés, aux sècheresses mates et sans appel. Bref: Jocelyne Cuiller , (ou Miklós Spányi ou Marcia Hadjimarkos, ou Aline Zylberajch, ou Mahan Esfahani). Pour reprendre une expression consacrée: un peu trop gentil (même si on est pas obligé de convoquer Mishima à chaque fois que l'on joue CPE).

Quand même difficilement comparable, en particulier avec le clavicorde de Cuillet ou Zylberajch – en ce qui me concerne, je suis plus vite lassé par le manque de dynamique inhérente à ces versions. (Et j'aime nettement moins Spányi.)

Pour moi, gentil, c'est plutôt Chaplin…

Hinterhuber réussit, dans un style qui ne cherche pas l'authenticité, à jouer ces pièces avec simplicité, sans faire sentir l'anachronisme de la manière (le rubato de Pletnev ! affraid ), mais en ajoutant une finesse d'articulation et de nuances que je n'ai pas trouvées dans les versions plus informées.

(Sinon, à l'orgue, ça me va très bien aussi, il y a quelques très bonnes versions des six sonates, jouables et parfois jouées au piano.)

Oui bien sûr, difficilement comparable. Mais me manque certainement dans le piano, encore une fois séduisant d'Hinterhuber, quelque chose "d'à vif" que je trouve chez Cuiller, ou Lubimov écouté cet après midi (et qui me semble plus proche de ce que j'aime chez CPE).
Par contre, pour le manque de dynamique, je ne te suis pas. On est bien dans des instruments et interprètes qui jouent littéralement sur la corde sensible. Mais tu penses peut-être à une autre forme de dynamique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86516
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Dim 16 Déc 2018 - 17:36

Manque de dynamique, c'est juste un constat physique : l'amplitude de nuances d'intensité sur un clavicorde est quasi-nulle, contrairement aux pianos modernes (qui ont d'autres limites dans ce répertoire, mais je trouve précisément que Hinterhuber s'en accommode remarquablement).

Ça m'impression d'autant plus que d'ordinaire ces grands pianos froids m'irritent dans Mozart et associés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2264
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   Dim 16 Déc 2018 - 17:57

Ah mais je suis pas d'accord, ça fait du barouf Wink  (surtout avec les moyens d'enregistrement modernes), et c'est un peu l'invention du Forte Piano (même si rien à voir avec un fortepiano)



http://www.musimediane.com/numero7/ALESSANDRO/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C.P.E. Bach   

Revenir en haut Aller en bas
 
C.P.E. Bach
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Les Cantates de J.S Bach
» BACH - intégrales Brilliant et autres
» Messe en si de bach
» Chorals de bach
» Toccata et Fugue en Ré mineur - J.S Bach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: