Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis Spohr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 5 Nov 2006 - 21:20

connais pas du tout Spohr! 2 mots?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 5 Nov 2006 - 23:33

Poulet a écrit:
connais pas du tout Spohr! 2 mots?

Eco.... qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 5 Nov 2006 - 23:55

Spohr était estimé par Beethoven (la réciproque n'est pas vraie !), il était marié à une harpiste, et a en conséquence écrit beaucoup de duos harpe/violon.

C'est une musique du premier romantisme, encore assez légère et galante, pas profonde, mais toujours fraîche, très souvent plaisante. En particulier un beau concerto pour clarinette, un septuor intéressant, manière d'échapper aux pièces les plus célèbres - pour violon.
Il a aussi écrit des opéras, dont Jessonda, et le premier opéra sur le mythe de Faust, fondé sur les versions antérieures du mythe. Le style en est encore assez mozartien (le premier final fait pense à la Flûte, la structure étonnante, c'est vraiment intéressant (merci CPO bounce ).

On peut citer aussi ses trois psaumes Op.85. Ca n'a pas l'assise des Brahms ou la profondeur des Mendelssohn, mais c'est assez beau.

Attention, pas mal de disques de Spohr sont interprétés à un niveau semi-professionnel, il faut bien les choisir.


Il faudrait que je retrouve les quelques notules que j'avais consacrées à ce compositeur et à son rapport à la harpe, il y a quelques années. Mais dans l'attente, voilà toujours quelques pistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Lun 6 Nov 2006 - 0:08

Merci ! Il a vraiment son style ou c'est du Mozart un peu modifié?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Lun 6 Nov 2006 - 0:17

C'est différent. Ca se rapproche plus de Mauro Giuliani, si tu vois. Pas si loin du Salieri moyen non plus.

Je viens de me mettre les Trois Psaumes, il est clair que ça ne casse pas des briques.

A choisir, je recommande plutôt Czerny (Première Symphonie, Nonette, Grande Sérénade Concertante, Fantaisies sur thèmes de Schubert), qui lui a véritablement une personnalité (plus beethovenienne) et beaucoup d'intérêt.

Mais Spohr n'est pas indigne, ça s'écoute bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
General Custer
Mélomane averti


Nombre de messages : 264
Age : 116
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Lun 6 Nov 2006 - 16:12

DavidLeMarrec a écrit:
(...) ce compositeur et à son rapport à la harpe
Oui! Cette magnifique symphonie concertante pour violon et harpe par laquelle je l'avais découvert... sinon le personnage serait également l'inventeur de la baguette de chef d'orchestre, me semble t-il avoir lu quelque part, un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dr.frederic.travers@alice
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 68
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 11:05

Bonjour
J'ai regardé sur ITMS°, il y a pas mal d'extraits.
J'aime bien, c'est gentil, original, les symphonies ( 9 ) sont étonnantes.


°) Itunes Music Store
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drtravers.webhop.org/
Julien
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 11:22

En tant que clarinettiste, je connais ses 4 concertos; il y a d'ailleurs de magnifiques enregistrements (Karl Leister). Pour moi cette musique est romantique au possible, les mouvements lents sont des délices, et les plus rapides ont toujours une mélodie accrocheuse. A noter la difficulté technique des 4 concertos, mais ça sert toujours l'oeuvre je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 12:11

DavidLeMarrec a écrit:
C'est différent. Ca se rapproche plus de Mauro Giuliani, si tu vois. Pas si loin du Salieri moyen non plus.

Entre les deux, je dirais plutôt Mauro Giuliani, bien que celui ci était guitariste, mais au point de vue style, Spohr est déjà un romantique alors que Salieri demeure un classique (ou préromantique pour certaines oeuvres comme ses variations sur la follia).

Je viens de me mettre les Trois Psaumes, il est clair que ça ne casse pas des briques.

Là je ne peux dire grand chose, je les ai entendus deux ou trois fois à la radio, je n'en ai pas un souvenir inoubliable.

A choisir, je recommande plutôt Czerny (Première Symphonie, Nonette, Grande Sérénade Concertante, Fantaisies sur thèmes de Schubert), qui lui a véritablement une personnalité (plus beethovenienne) et beaucoup d'intérêt.

Mais ça dépend si on aime le violon ou pas. Spohr a composé pas moins de 18 concertos et 36 quatuors à cordes (dont certains "brillants" qui mettent en valeur le premier violon), sans compter les 7 quintettes à cordes. Je trouve ces oeuvres intéressantes. Pour les symphonies, effectivement je conseillerais plutôt Czerny, encore que certaines de Spohr sont particulières, comme la sixième, "Historique" dont chaque mouvement recrée le style d'une époque (baroque, classique, romantique).

Mais Spohr n'est pas indigne, ça s'écoute bien.



[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80041
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 12:25

Pas très clair ton message Joachim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 13:45

Xavier a écrit:
Pas très clair ton message Joachim.

Ben oui, je vois...Je me suis planté dans le "citer" où je voulais répondre paragraphe par paragraphe. Tu as le moyen de le rendre plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 24
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mar 7 Nov 2006 - 17:31

je croi que sphor est connu pour son concerto pour violon et sa symphonie n° 6 en sol majeur " Historique "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Houston, Texas
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 6:52

Poulet a écrit:
connais pas du tout Spohr! 2 mots?

2 mots: Octet et Nonet (Pour l'octuor, je recommende le Wiener Oktett). Sa symphonie historique est interessante. Ses oeuvres pour harpe me semblent infectes, je crois que sa femme etait plus harpie que harpiste.

On peut le rapprocher de Weber, d'Onslow, de Czerny, de Berwald. C'est l'epoque de Schubert et du Biedermeier, ils n'etaient plus tout a fait des classiques sans etre encore vraiment des romantiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 14:28

Pierrot Lunaire a écrit:
Poulet a écrit:
connais pas du tout Spohr! 2 mots?

2 mots: Octet et Nonet (Pour l'octuor, je recommende le Wiener Oktett). Sa symphonie historique est interessante. Ses oeuvres pour harpe me semblent infectes, je crois que sa femme etait plus harpie que harpiste.

On peut le rapprocher de Weber, d'Onslow, de Czerny, de Berwald. C'est l'epoque de Schubert et du Biedermeier, ils n'etaient plus tout a fait des classiques sans etre encore vraiment des romantiques.
Tout à fait. Mais c'est tout de même moins intéressant qu'Onslow (sans parler de Czerny et de Weber !). Pour Berwald, je crois que je préfère quand même le suédois comme plus consistant, mais côté musique de chambre, la proximité est grande, c'est vrai.

Moi j'aime aussi ses oeuvres pour harpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 15:49

Pierrot Lunaire a écrit:
2 mots: Octet et Nonet (Pour l'octuor, je recommende le Wiener Oktett).

Je dois avoir le même CD (avec l'octuor de Schubert). C'est thumleft . Meilleurs que ses concertos pour clarinette selon moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 16:15

Stadler a écrit:
Pierrot Lunaire a écrit:
2 mots: Octet et Nonet (Pour l'octuor, je recommende le Wiener Oktett).

Je dois avoir le même CD (avec l'octuor de Schubert). C'est thumleft . Meilleurs que ses concertos pour clarinette selon moi Wink
Oui, les concertos pour clarinette sont moyennement passionnants. Dans le même goût postclassique, je préfère infiniment von Schacht (Theodor).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 16:25

DavidLeMarrec a écrit:
Dans le même goût postclassique, je préfère infiniment von Schacht (Theodor).

Je connais son Concerto en si bémol majeur (avec variations sur "Ah vous dirais-je maman" dans le dernier mouvement). Plus léger que Spohr, pas de doute thumleft J'ignore s'il en a composé d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 16:28

Oui, oui, il y en a d'autres. Plus léger, je ne sais pas. Pas moins consistant que Spohr, mais plus mozartien assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 16:34

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, oui, il y en a d'autres. Plus léger, je ne sais pas. Pas moins consistant que Spohr, mais plus mozartien assurément.

Léger n'est peut-être pas le terme indiqué. Je dirais plus aérien, plus subtil Wink

Entretemps, j'ai vu un CD reprenant 4 concertos (dont un pour 2 clarinettes... et un pour 3 clarinettes dwarf Arrow et une commande de plus Mr. Green Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 16:42

Stadler a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, oui, il y en a d'autres. Plus léger, je ne sais pas. Pas moins consistant que Spohr, mais plus mozartien assurément.

Léger n'est peut-être pas le terme indiqué. Je dirais plus aérien, plus subtil Wink
Oh oui, oh oui ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 23:23

DavidLeMarrec a écrit:
Tout à fait. Mais c'est tout de même moins intéressant qu'Onslow (sans parler de Czerny et de Weber !). Pour Berwald, je crois que je préfère quand même le suédois comme plus consistant, mais côté musique de chambre, la proximité est grande, c'est vrai.
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, les concertos pour clarinette sont moyennement passionnants. Dans le même goût postclassique, je préfère infiniment von Schacht (Theodor).

Je vous suis tout à fait... Wink




Entre tous ces inconnus, il y en a toujours qui le sont un peu plus que les autres, ou alors un peu plus nordiques...
En conséquence, vous n'avez pas trop de peine pour les départager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Dim 27 Jan 2008 - 23:24

Je suis heureux d'apprendre que vous aimez Czerny. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 58
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Ven 12 Sep 2008 - 18:43

Bon : Spohr c'est special; l'interpretation d'une symphonie de Spohr demande beaucoup
de soin car il utilise beaucoup de chromatismes qui peuvent donner a la longue une fausse
impression de monotonie . c'est une musique tres riche mais il faut accentuer les dynamiques et
les contrastes pour compenser des modulations plethoriques .
Sinon je conseille pour debuter Spohr , ses 2° et 3° symphonies , ses ouvertures (celle de Faust
est admirable) , les oratorios qui ont inspire Schumann et Mendelssohn ,ses trios pour piano ,
son concerto pour quatuor a cordes et orch. le 8° concerto pour violon et ses doubles quatuors a cordes .
Wagner appreciait ses operas.
Spohr n'est pas un compositeur qui se livre immediatement . Il faut reecouter plusieurs fois et
alors on peut decouvrir des beautes insoupçonnees. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Louis Spohr (1784-1859)   Mer 24 Juin 2009 - 15:03

Alors que certains compositeurs ont dû attendre leur propre mort pour pouvoir être reconnus, d'autres au contraire ont connus le chemin inverse. C'est le cas de Louis Spohr.

Louis Spohr est de ces compositeurs qui ont assuré la transition du classique au romantisme. Poussé par ces parents, musiciens amateurs, il apprend dès l'âge de 5 ans le violon, et accède alors a une excellente réputation. Il participera, avec Paganini qu'il considérait comme un charlatan, au fabuleux développement de la technique violonistique. Il est notamment l'inventeur de la mentonnière; l'instrument ainsi stabilisé, la virtuosité s'en trouva libérée.
Louis Spohr est dans la première moitié du XIXème siècle l'un des compositeurs, violoniste et chef d'orchestre majeurs de l'époque. Il est en outre très prolifique, et expérimente toutes les formes. On dénombre ainsi 270 oeuvres. Evidemment, une bonne partie en est consacrée au violon, dont 18 concertos pour violon et orchestre, des duos, trios, quatuors, quintettes. En dehors de la musique de chambre, Spohr écrit aussi 10 symphonies, de nombreux opéras. Enfin, il écrit de très nombreux lieders, notamment des lieders pour violon.

Mais dès sa mort, Louis Spohr sombre dans l'oubli total, lui et son oeuvre.

Je n'ai pas de grans conseils discographiques à faire, je ne possède que les concertos 7 et 12 pour violon. Et de mon point de vue, je ne pense pas que sa musique soit indispensable à connaître. Néanmoins, le personnage est à connaître d'un point de vue historique (pour les érudits)!

(Anecdote finale: il est l'inventeur de la baguette de direction des chefs d'orchestre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 15:08

Merci pour ce fil Wolfgang. Wink

Sa femme était harpiste, et il existe de nombreux duos pour harpe et violon ou harpe et flûte, absolument délicieux. Parmi les pièces les plus consistantes, il y a un septuor galant du meilleur effet. Ce n'est pas terriblement consistant, mais dans le genre rafraîchissant, de la très belle ouvrage qui, comme tu le disais, fait transition.

De beaux concertos pour clarinette, également. Le concerto pour quatuor à cordes, en revanche, c'est drôle, mais totalement raté (langage trop simple déjà pour un quatuor, alors avec orchestre, c'est tout de bon indigent).

C'est l'auteur aussi du premier Faust composé, une oeuvre déjà postmozartienne, qui lorgne sur Weber même si on trouve des traits communs avec la Flûte. Sombre, pour l'époque. Très chouette et à connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80041
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 16:05

Wolfgang, il faut jeter un oeil à l'index avant de créer un nouveau sujet; il y en avait déjà un sur Spohr. Wink
Je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 16:17

Arf, j'avais pourtant fait une recherche et je n'avais rien trouvé... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80041
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 16:22

La fonction Recherche est défaillante, d'où les indexs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andromede
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 60
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 18:04

A découvrir: ses quatuors, où le violon solo prend un rôle particulièrement brillant, sans nuire à l'ensemble de son écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 21:27

Ludwig Spohr (dont j'ai 12 Cd's) est un musicien polyvalent, donnant aussi bien
dans la musique de chambre (quintetts entre autres, sonates p., violon et harpe- petits bijous)
que dans la musique sacrée Le jugement dernier - oratorio
que dans l'opéra Faust (cité par DlM) ,
que dans les concertos, ceux pour clarinette sont très agréables et l'on y perçoit des fréminiscences Mozartiennes et Pokornyiennes, des fragrances Krommériennes, Cruselliennes, .

Praga Digitals a fait un excellent enregistrement de ses Nonett Op. 31 et Octuor Op. 32, mérite plus que le détour, comme on dit.

Je le rapprocherais plus de ses contemporains Hummel, Krommer, Crusell, Pokorny, Riotte, J-S. Mayr que de la grotte de Trifonio de Salieri.

A propos, j'ai rencontré dimanche Helmut Zacharias et Fabio Biondi, tous deux avec l'OCL lors de la fête de la Musique 21 juin et on a parlé Mozart, Haydn, Dittersdorf, Boccherini...!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Mer 24 Juin 2009 - 22:18

j'ai ressuscité Zacharias Helmut, en réalité c'est Christian !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 19:22

Une petite interrogation sur Spohr: j'ai toujours entendu dire qu'il n'était l'auteur que d'oeuvres fadasses, au classicisme réchauffé avec une pointe de romantisme naissant. Ce que confirme ce qu'on lit sur wikipédia (Bernard Shaw: « Tout allait pour le mieux, jusqu'au moment où l'on offrit un sacrifice au pseudo-classicisme sous la forme d'un insipide trio de Spohr - du Mozart allongé d'eau, comme d'habitude. »). Mais on peut aussi y lire ça:

Ses recherches sur le chromatisme, dont il abusa dans la dernière partie de sa vie furent critiquées par les plus grands de ses contemporains, dont Beethoven et Schumann qui résument leur sentiment sur cette tendance :

« Spohr est trop riche dans ses dissonances; le plaisir qu'on prend à sa musique est gâché par sa mélodie chromatique. »
— (Beethoven)

« Spohr est un mollusque, mais c'est un noble mollusque ! »
— (Schumann)



Alors où est le vrai ? Je ne demande qu'à entendre les fruit de ses recherches sur le chromatisme !


Dernière édition par KID A le Sam 12 Déc 2009 - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:03

C'était tout de même un véritable romantique, son Faust certes post-flûtesque et pas goethien en témoigne.

Le problème, pour ce type de compositeur, ce sont les trous dans le catalogue. Pour ma part, bien qu'ayant consommé pas mal de Spohr, je n'ai rien entendu de subversif au point de faire lever le sourcil au jeune Schumann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:21

D'accord pour le romantique. Qu'as-tu entendu de plus avancé chez lui hormis son Faust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:33

Jessonda. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:39

Vraiment rien en instrumental siffle ?


J'imagine que c'est ça la raison de ce sourire Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:44

KID A a écrit:
J'imagine que c'est ça la raison de ce sourire Mr. Green
Pourquoi tu demandes si tu sais ? Mr. Green

De toute façon, rien de ce que je t'ai cité ne casse des briques dans l'histoire de la subversion harmonique. Mais pour le coup, toute la musique instrumentale que j'ai écoutée (et j'ai pas mal dépensé en Spohr à une certaine époque hehe ) ou lue m'a parue extrêmement gentille, ça ne dépasse pas de beaucoup les audaces de Cherubini, et on est très loin de Beethoven, Schubert ou Schumann - ce Spohr-là est encore furieusement classique dans sa mesure et sa galanterie.

Te voilà prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:50

Le double quatuor Op.65 m'a vachement bien plu, et il faudrait que je réécoute les concertos pour violon qui m'avaient laissé un bon souvenir.

Sinon, c'est vrai que d'un point de vue révolutionnaire, ce n'est pas non plus foudroyant à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 20:57

DavidLeMarrec a écrit:
KID A a écrit:
J'imagine que c'est ça la raison de ce sourire Mr. Green
Pourquoi tu demandes si tu sais ? Mr. Green

De toute façon, rien de ce que je t'ai cité ne casse des briques dans l'histoire de la subversion harmonique. Mais pour le coup, toute la musique instrumentale que j'ai écoutée (et j'ai pas mal dépensé en Spohr à une certaine époque hehe ) ou lue m'a parue extrêmement gentille, ça ne dépasse pas de beaucoup les audaces de Cherubini, et on est très loin de Beethoven, Schubert ou Schumann - ce Spohr-là est encore furieusement classique dans sa mesure et sa galanterie.

Te voilà prévenu.

De toutes façons, avec tout ce qui est écrit sur lui, je ne m'attendais pas à ça évidemment ! Je ne te demande pas ce qu'il en est en comparaison avec Mendelssohn, que tu n'as pas cité, et m'en vais de ce pas écouter quelques oeuvres aux hasard.

@Wofgang: c'est noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 21:31

Mendelssohn, c'est beaucoup plus audacieux que ça, ça module, il y a des alliages instrumentaux originaux, des changements d'atmosphère... et surtout une maîtrise de l'écriture parfaite.

Je ne vais même pas comparer leurs deux contrepoints. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:00

Tu m'effraies tellement avec tes descriptions que je n'ose pas me lancer Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:04

KID A a écrit:
Tu me fais tellement peur avec tes descriptions que je n'ose pas me lancer Laughing .

Bravo David! rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:07

Mais non, c'est très bien, Spohr ; c'est juste que ses pièces audacieuses, soit c'est quelque chose de très spécifique et d'aujourd'hui inoffensif qui a créé les remous, soit ça n'est disponible nulle part (ou alors bien caché).

N'achète pas du Spohr pour être bousculé, c'est juste mon message.

Sinon, pour de la musique galante et agréable, ça fait partie des premiers choix, indubitablement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:15

Wolfgang a écrit:
KID A a écrit:
Tu me fais tellement peur avec tes descriptions que je n'ose pas me lancer Laughing .

Bravo David! rambo


Surtout qu'au départ, je me demandais juste ce que venaient faire là les réflexions de ses contemporains sur son chromatisme hehe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:18

Bon, pour être parfaitement honnête, il y a plus urgent à connaître - et je ne débourserai pour ma part probablement jamais un centime pour un disque Spohr. Mais ça se laisse emprunter à la bibliothèque. Smile

Pour la question du chromatisme, de toute manière, Spohr n'a pas été atonal, c'est certain - il s'agit certainement plus d'une certaine tendance. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose de complètement fou selon moi.

Je réécoute le 12ème concerto pour violon là, et c'est vraiment bien quand même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:20

Mais à vous lire, c'est si pénible que ça à écouter Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:23

Frère Elustaphe a écrit:
Mais à vous lire, c'est si pénible que ça à écouter Question

Non, pas du tout - au contraire. Le double quatuor Op.65 dont je parlais plus haut est disponible sur musicme, tu verras, c'est très acceptablement agréable.

Mais c'est vrai que cela manque grandement de profondeur thématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:31

Voilà, c'est en écoutant le 7ème concerto pour violon que je viens d'avoir le déclic sur ce chromatisme de Spohr. C'est vrai que cela tend vrament vers une certaine dissonance par moment, on entend cela très bien, et c'est assez singulier. Si vous avez l'occasion de passer par le 1er mouvement... Smile


Dernière édition par Wolfgang le Sam 12 Déc 2009 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Sam 12 Déc 2009 - 22:33

Wolfgang a écrit:

Pour la question du chromatisme, de toute manière, Spohr n'a pas été atonal, c'est certain - il s'agit certainement plus d'une certaine tendance. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose de complètement fou selon moi.

A vrai dire, ce qui m'intriguait surtout, c'était qu'un de ces reproches sur le chromatisme vienne du grand Ludwig en personne Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Louis Spohr   Lun 14 Déc 2009 - 13:05

Wolfgang a écrit:
Voilà, c'est en écoutant le 7ème concerto pour violon que je viens d'avoir le déclic sur ce chromatisme de Spohr. C'est vrai que cela tend vrament vers une certaine dissonance par moment, on entend cela très bien, et c'est assez singulier. Si vous avez l'occasion de passer par le 1er mouvement... Smile

J'aime beaucoup ce concerto, la virtuosité n'est pas gratuite et les idées s'enchaînent superbement. C'est beau. Very Happy

Sinon, j'ai vu Gérard Caussé et Stéphanie Nemtanu jouer le duo pour violon et alto en Mi mineur op13, en novembre dernier, c'est très sympa ! Le premier est plein d'allant, plein de chromatismes certes, plein de traits violonistiques ; ça reste galant et gentil cependant. Les deux autres mouvements n'étaient pas bien différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis Spohr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Spohr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louis Spohr
» Louis-Théodore Gouvy (1819-1898)
» La fuite du roi Louis XVI.
» Louis XIV
» Louis Braille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: