Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 18:26

Pourtant, musicalement, c'était vraiment pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 18:45

♫ a écrit:
Théo taschimor a écrit:
Est-ce que quelqu'un a vu l'opéra de Roussel à Chatelet?

Tu parles de Padmâvatî d'il y a deux ans ? Oui. Magnifique musique. Illustration un peu "technicolor", Bollywood avait-on dit à l'époque.

Oui j'y étais allé, c'était chouette, il faudrait retrouver le sujet du Châtelet de cette saison-là. (rubrique Concerts)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 18:49

C'était kitchissime ! bedo

On a eu un éléphant en effet, mais aussi un tigre etc...
Enfin je me suis laissé prendre au jeu.... pour une m.e.s par un réalisateur de Bolywood, je m'étais préparé psychologiquement. Je n'ai pas trouvé le philhar au meilleur de sa forme, mais j'étais tellement heureux de pouvoir enfin voir cet opéra sunny qui avait été déprogrammé de Bastille quelques années avant... carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 18:50

Théo taschimor a écrit:
J'ai entendu dire que l'on y avait utilisé de vrais animaux. Je ne connais
cette oeuvre qu'en cd et elle est effectivement superbe.

Oui, éléphant, cheval, tigre et serpent. Mais le tigre a été supprimé après les toutes premières représentations pour des raisons de sécurité.
http://www.dailymotion.com/video/x4mwh7_podcast-padmavati_creation
http://www.dailymotion.com/video/x4qk8v_podcast-padmavati-suite_creation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 19:51

DavidLeMarrec a écrit:
Pourtant, musicalement, c'était vraiment pas mal.

Tu parles de LA MOUCHE,je suppose? En fait,avec mes modestes moyens,j'ai eu à choisir entre l'opéra de SHORE que je voulais absolument voir et celui de ROUSSEL que je voulais absolument voir aussi. Seulement,voilà,les amis étaient plus partant pour LA MOUCHE et je les ai suivis parce que je n'aime pas me rendre seul à l'opéra...je raconte ma vie,là Mr. Green...
Pour la critique parisienne,j'ai été plutôt méfiant surtout lorsqu'il s'agit d'un
compositeur de cinéma écrivant une oeuvre "sérieuse". Maintenant,je ne
peux leur donner complètement tort. Je suis d'accord avec toi et c'est moins mauvais qu'ils l'ont laissé entendre. J'ai juste trouvé qu'il y manquait,peut-être pas une grande mélodie,mais un thème fort qui arrache vraiment. J'ai trouvé cet opéra un peu timide,plus timide que ce qu'il fait habituellement pour le cinéma de Kronenberg. Mais peut-être que mon exigence était arbitraire et conditionnée par l'idée que je m'en suis
fait au départ,mais une prochaine édition en cd m'apportera peut-être une
autre impression du premier opéra de SHORE.
Je peste quand même de ne pas avoir vu l'opéra de ROUSSEL que j'adore
tellement dans mon écoute abstraite,mais bon...Xavier a vraiment raison...
et je dis pas ça pour jouer les faillots Mr. Green ...le final est vraiment
merveilleux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 19:54

♫ a écrit:
Théo taschimor a écrit:
J'ai entendu dire que l'on y avait utilisé de vrais animaux. Je ne connais
cette oeuvre qu'en cd et elle est effectivement superbe.

Oui, éléphant, cheval, tigre et serpent. Mais le tigre a été supprimé après les toutes premières représentations pour des raisons de sécurité.
http://www.dailymotion.com/video/x4mwh7_podcast-padmavati_creation
http://www.dailymotion.com/video/x4qk8v_podcast-padmavati-suite_creation

Pas de doute,l'éléphant est bien réel,ce n'est pas une image de synthèse. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 19:59

Théo taschimor a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Pourtant, musicalement, c'était vraiment pas mal.

Tu parles de LA MOUCHE,je suppose? En fait,avec mes modestes moyens,j'ai eu à choisir entre l'opéra de SHORE que je voulais absolument voir et celui de ROUSSEL que je voulais absolument voir aussi. Seulement,voilà,les amis étaient plus partant pour LA MOUCHE et je les ai suivis parce que je n'aime pas me rendre seul à l'opéra...je raconte ma vie,là Mr. Green...
Pour la critique parisienne,j'ai été plutôt méfiant surtout lorsqu'il s'agit d'un
compositeur de cinéma écrivant une oeuvre "sérieuse". Maintenant,je ne
peux leur donner complètement tort. Je suis d'accord avec toi et c'est moins mauvais qu'ils l'ont laissé entendre. J'ai juste trouvé qu'il y manquait,peut-être pas une grande mélodie,mais un thème fort qui arrache vraiment. J'ai trouvé cet opéra un peu timide,plus timide que ce qu'il fait habituellement pour le cinéma de Kronenberg. Mais peut-être que mon exigence était arbitraire et conditionnée par l'idée que je m'en suis
fait au départ,mais une prochaine édition en cd m'apportera peut-être une
autre impression du premier opéra de SHORE.
Je peste quand même de ne pas avoir vu l'opéra de ROUSSEL que j'adore
tellement dans mon écoute abstraite,mais bon...Xavier a vraiment raison...
et je dis pas ça pour jouer les faillots Mr. Green ...le final est vraiment
merveilleux!
Merci pour les détails. Smile Je ne l'ai entendu que par la radio, donc difficile de dire si ça fonctionnait scéniquement ou pas, mais je trouvais ça très bien musicalement. Pas superlatif, mais très bien tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 21:00

En tout cas,content de le voir apprécié par un mélomane exigeant et cultivé,
mais il est fort possible que lors d'une écoute radio,j'en aurais eu une toute autre impression,surtout qu'elle aurait favorisé une plus grande concentration sur la musique seule,sans être justement "distrait" par le visuel. Car,effectivement,j'y ai repéré ci et là des passages musicaux assez beaux.
Tout cela mérite réécoute,de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 23:50

C'est un peu HS mais...

Théo taschimor a écrit:

Tu parles de LA MOUCHE,je suppose? En fait,avec mes modestes moyens,j'ai eu à choisir entre l'opéra de SHORE que je voulais absolument voir et celui de ROUSSEL que je voulais absolument voir aussi. Seulement,voilà,les amis étaient plus partant pour LA MOUCHE et je les ai suivis parce que je n'aime pas me rendre seul à l'opéra...je raconte ma vie,là Mr. Green...
Pour la critique parisienne,j'ai été plutôt méfiant surtout lorsqu'il s'agit d'un
compositeur de cinéma écrivant une oeuvre "sérieuse". Maintenant,je ne
peux leur donner complètement tort. Je suis d'accord avec toi et c'est moins mauvais qu'ils l'ont laissé entendre. J'ai juste trouvé qu'il y manquait,peut-être pas une grande mélodie,mais un thème fort qui arrache vraiment. J'ai trouvé cet opéra un peu timide,plus timide que ce qu'il fait habituellement pour le cinéma de Kronenberg.

Cronenberg, pas Kronenbourg! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 20 Fév 2010 - 23:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 21 Fév 2010 - 16:54

Xavier a écrit:
C'est un peu HS mais..Cronenberg, pas Kronenbourg! Mr.Red

C'est justement parce que j'en bois trop...de la Cronenbourg! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 28 Fév 2010 - 18:01

Natrav sur la Sonate pour violon et piano n°2 (Op.28).

natrav a écrit:
La violoniste revient, assurée mais une certaine dureté dans le regard. On sent qu'avec le Roussel on n'est pas là pour rigoler. Zavez qu'à bien vous tenir les péquins.
C'est en effet une très très belle surprise que cette sonate de Roussel. Un premier mouvement chromatique et presque dissonant, sombre et sournois, ricanant et dégingandé, du Chostakovitch quoi ! La violoniste est superbe ici, le pianiste enfin investi qu'elle. La fin du mouvement plus triste qu'inquiète, le violon a peur. Le deuxième mouvement andante tout aussi beau voit des mouvements arpégés du piano ostinato soutenir une mélodie pianissimo du violon lente et très chromatique à l'atmosphère hallucinée, blanche, spectrale. Les dissonances se font plus fréquentes, l'ambiance tourne au sinistre, un mouvement de valse se déforme et c'est le violon qui se déchaîne dans des mouvements arpégés répétés un peu aveugles. Retour au calme du début, presque méditatif.
Un troisième mouvement qui reste rude mais perd toutes ses couleurs sépulcrales, virtuose avec ces pizz de la main gauche et comme libéré des angoisses précédentes, le violon a repris du poil de la bête et crâne fièrement face à un piano qui reste dans le grave et à l'harmonie toujours aussi imprécise. Ça pourrait encore déraper à tout moment. Superbe passage tout en harmoniques du violon qui séduit enfin son compagnon. La fin est plus lumineuse. Ça valait le voyage. Very Happy
J'ai de mon côté écouté cette sonate dans la version Kantorow. C'est comme le dit Natrav du Roussel qui gratte, avec un beau lyrisme tourmenté au violon, et un piano qui tricote beaucoup, assez typique des figures mi-liquides, mi-brisées qui caractérisent Roussel, avec des harmonies inconfortables.

Le deuxième mouvement fait penser à celui du Quintette de Koechlin (même si harmoniquement, c'est peut-être plus proche du troisième...) : d'un mouvement lyrique émerge peu à peu une sorte de danse macabre furieuse... Très étonnant.

Un troisième mouvement effectivement déhanché, moins trébuchant que le premier au piano, mais avec un violon qui hoquète des accords (un peu comme dans le Concerto de Schumann Mr. Green ), et avec ce moment incroyable joué en harmoniques.


Pour moi, c'est un chef-d'oeuvre, ce que j'ai entendu de plus beau de Roussel en formation de chambre (lied compris). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 28 Fév 2010 - 18:17

Comme toi j'aime particulièrement le ballet Æneas. Je mettrais cette sonate au même niveau de mes préférences. Mais injouable pour moi. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 28 Fév 2010 - 18:24

natrav a écrit:
Mais injouable pour moi. Evil or Very Mad
Ca tombe bien, parce que le piano ne me faisait pas particulièrement envie. Smile (Non, en plus il n'est pas beau, c'est vraiment le violon et l'association des deux qui a du charme.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 28 Fév 2010 - 18:27

C'est vrai que le piano est souvent à labourer dans les graves pour extraire des accords un peu daubés. On a encore du travail. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 28 Fév 2010 - 19:05

natrav a écrit:
C'est vrai que le piano est souvent à labourer dans les graves pour extraire des accords un peu daubés. On a encore du travail. Mr. Green
J'entends surtout que ça tricote beaucoup, des traits très agités et pas du tout évidents à mémoriser. Pour les accords daubés, ça je peux en faire autant que tu veux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Jeu 8 Avr 2010 - 11:26

Christophe a écrit:


...

J'ai également vu un double CD de l'oeuvre pour piano Mandala/Armengaud qui me tente bien. Quelqu'un connait ?

Christophe Wink

J'ai reçu ce disque hier et ai écouté le premier CD. Je pense que j'atteinds, avec ce genre d'oeuvre, les limites de l'audible. Les dissonances deviennent nombreuses, mais restent acceptables, et le compositeur retombe toujours sur ses pieds en rattrapant la mélodie générale, le leitmotiv.

L'écoute n'a pas été assez approfondie et il me reste le deuxième CD pour des conclusions plus rigoureuses, mais je me suis surpris à globalement apprécier là où, il y a encore 3-4 ans, je n'aurais pas dépassé la plage 1 !!!

Bon, ce ne sera pas non plus le CD de l'ile déserte ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Jeu 8 Avr 2010 - 18:19

En effet, il y a quelques mois, tu n'aurais même pas pu l'écouter, parce que Roussel est quand même assez loin de ton univers habituel.

J'ai mis très longtemps à l'apprécier, mais il faut dire que j'ai commencé par ses oeuvres les plus faibles et bavardes (Ariane et Padmavâti).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Jeu 8 Avr 2010 - 19:06

DavidLeMarrec a écrit:
En effet, il y a quelques mois, tu n'aurais même pas pu l'écouter, parce que Roussel est quand même assez loin de ton univers habituel.

C'est tout à fait exact, mais aujourd'hui, je "m'autorise" quelques intrusions dans cette musique plus contemporaine ou moderne que le romantisme.

D'après Wikipédia, il aurait trouvé une certaine inspiration chez Debussy. Pour l'instant, je dois dire que je suis plus sensible à son oeuvre qu'à celle de Debussy avec laquelle j'ai bien plus de mal

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai mis très longtemps à l'apprécier, mais il faut dire que j'ai commencé par ses oeuvres les plus faibles et bavardes (Ariane et Padmavâti).

J'ai peut-être été bien inspiré en commençant par ce double CD de son oeuvre pour piano. Au moment où j'écris ces quelques lignes, j'écoute le CD n° 2 (Prélude et fugue, Conte à la poupée, Suite, Doute, Des heures passent, Accueil des Muses) et je confirme mes premières impressions. De la dissonance, c'est indéniable (à mes oreilles en tout cas), mais d'un degré et en quantité très supportables pour moi. Et surtout, il y a toujours un fil conducteur, une colonne vertébrale. Ces dissonances parsemées ne me semblent donc pas "provocatrices" et je leur trouve même une raison d'être, une ouverture vers une lecture au second degré. Une musique un peu plus intellectuelle ... je ne sais pas si je suis très clair dans mon analyse, que je fais en temps réel !

Sinon, dans la Suite, opus 14, le 2ème mouvement semble répondre à la définition que tu m'avais donnée du terme contemplatif, en musique. Très lent, un thème récurrent qui amène à la reflexion, au rêve, à l'évasion.

Bref, très intéressante cette "double lecture". Alors, je confirme que ce disque ne passera pas forcément tous les jours dans mon lecteur, mais c'est sûr que j'y reviendrai ... peut-être une façon pour moi d'élargir un peu mon éventail musical.

Attendons quand même les symphonies !!! J'ai beaucoup d'espoirs et d'attente en la 3ème !

Voilà pour ce soir.

A plus,
Christophe coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Jeu 8 Avr 2010 - 19:15

Christophe a écrit:
D'après Wikipédia, il aurait trouvé une certaine inspiration chez Debussy. Pour l'instant, je dois dire que je suis plus sensible à son oeuvre qu'à celle de Debussy avec laquelle j'ai bien plus de mal
Comme tu l'as très justement dit, Roussel, même avec ses tricotages modernistes, "retombe sur ses pieds", alors que Debussy reste largement suspendu.

Citation :
Attendons quand même les symphonies !!! J'ai beaucoup d'espoirs et d'attente en la 3ème !
Tu risques quand même trouver ça un peu diffus, même si c'est de la très, très belle musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 9 Avr 2010 - 0:49

Bacchus, faible?? (quand même, par rapport aux symphonies...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 9 Avr 2010 - 0:54

C'est surtout gonflant pour moi. Aeneas me semble plus intéressant comme ballet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 9 Avr 2010 - 19:19

Xavier a écrit:
Bacchus, faible?? (quand même, par rapport aux symphonies...)
C'est bavard, un peu ostentatoire, et niveau orchestration, forcément...

Bref, moi ça me laisse assez froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:04

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:09

Barbuz a écrit:
En ce moment je me régale de sa 3e symphonie, dirigée par Boulez avec l'orchestre philharmonique de New York (enregistrement Sony).
Vraiment très, très bon !
...
Je n'ai jamais entendu une version aussi bonne de cette symphonie (je l'ai en 33 t). En revanche, il me semblait que la version CD de Sony Classical (couplée avec du Ravel) était introuvable encore récemment. Il y a eu ré-édition ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:23

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:24

Vu le prix, je serais étonné qu'ils reversent les droits, quand même... Ca ressemble à du payant illégal, en fait. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:29

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:36

Barbuz a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Vu le prix, je serais étonné qu'ils reversent les droits, quand même... Ca ressemble à du payant illégal, en fait. hehe
Hé hé... Je ne sais pas. C'est un site russe, qui s'appelait allofmp3.com à l'origine. Je crois que des maisons de disques leur ont intenté un procès et elles l'ont perdu.
Pour moi c'est légal Smile
Tout dépend si elles ont perdu par défaut de compétence ou pour des raisons de fond. Smile

Mais après, toi, tu fais ton marché comme tu l'entends bien sûr, je souligne juste que parfois on peut penser que payant = légal, ce qui n'est pas du tout certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Sam 1 Mai 2010 - 23:51

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 2 Mai 2010 - 1:46

Barbuz a écrit:
(On s'éloigne du sujet, mais tant pis.)
La question que je me pose est de savoir à qui sont reversées les royalties. Serait-ce à Sony dans ce cas-ci ? Combien perçoivent-t-ils, sur une oeuvre comme celle-là qui est tombée dans le domaine public ? Doit-on faire la différence entre oeuvre et enregistrement ?
Je ne sais pas s'il y a un sujet là-dessus...
Oui, il y a un sujet qui s'appelle "sur les enregistrements libres de droits".

Et j'avais fait un résumé de la situation juridique française ici : http://musicontempo.free.fr/droits.html , en partie pour éviter de répéter toujours la même chose. hehe

Donc en résumé : dans le cas d'une oeuvre du domaine public, on déclare l'utilisation (vente, diffusion...) de l'enregistrement à la société qui gère les droits voisins (SACEM en France), qui les reverse ensuite aux interprètes. Bien sûr, dans le cas d'orchestres le droit est collectif, et pour de petits labels, les droits peuvent être cédés au label par contrat (c'est le cas pour Naxos, à ce qu'on m'a dit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 2 Mai 2010 - 8:46

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 2 Mai 2010 - 11:38

Barbuz a écrit:
Cocotier a écrit:
En revanche, il me semblait que la version CD de Sony Classical (couplée avec du Ravel) était introuvable encore récemment. Il y a eu ré-édition ?
Il s'agit bien de ce CD, en effet.
Il n'y a pas eu de réédition, en tout cas pas à ma connaissance.
J'ai récupéré la symphonie en question sur mp3panda.com, un site de téléchargement (légal), pour 0,64 USD.
Merci pour ce renseignement. Ceci dit, je préfèrerais récupérer les pistes en Lossless (WAV, FLAC ou équivalent) plutôt qu'en MP3.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 2 Mai 2010 - 14:54

Barbuz a écrit:
Merci pour le lien.
Je me rends compte que l'oeuvre de Roussel, mort en 1937, n'est donc pas encore tombée dans le domaine public, puisque cela se ferait en 2017 (en tout cas pour cette 3e symphonie, composée en 1930) si j'ai bien compris ton article !
Oui, c'est cela même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 9:50

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 11:25

Barbuz a écrit:
Je note qu'il existe (en tout cas à la médiathèque locale) deux enregistrements de Padmâvatî :
- Plasson et le Capitole de Toulouse ; Marilyn Horne, Nicolaï Gedda, José Van Dam, etc.
- Martinon et l'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire ; Rita Gorr, Albert Lance, Gérard Souzay, etc. (un enregistrement Gala de 1969).

Quelqu'un a déjà écouté les deux ?
Je n'ai malheureusement eu accès qu'à Plasson, avec des réactions très contrastées (peu convaincu lors de la découvert, très séduit récemment). Bien que Martinon soit probablement le plus grand chef français depuis qu'il existe des disques (voilà, c'est dit), capable de faire des merveilles avec tout type d'orchestre, il est vraisemblable que Plasson, très beau sur le plan orchestral, soit plus convaincant de ce côté à cause de la prise de son et de la qualité de l'orchestre.
Cela dit, avec Martinon, ce sera forcément très bon.

Côté distribution, Gorr / Lance / Souzay, c'est un rêve éveillé, alors que Horne et Gedda ne sont quand même pas des princes du style français, même s'ils ont beaucoup et très valeureusement servi ce répertoire.

Personnellement, je prendrais Martinon à coup sûr, mais avec le risque d'un orchestre limité qui me force à prendre ensuite Plasson. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 11:27

La prise de son est vraiment décevante chez Martinon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 11:34

jerome a écrit:
La prise de son est vraiment décevante chez Martinon. Smile
C'était bien la peine que je me fende d'un long message d'hypothèses si tu avais l'info ! carton rouge Mr. Green

Tu peux nous en dire un peu plus, prise de son et le reste ? Parce que j'ai très envie de me replonger dans l'oeuvre... et pas vraiment d'écouter Horne et Gedda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 11:43

La question de départ portait sur la comparaison Plasson-Martinon, et je n'ai écouté que Martinon. Smile
C'est opaque, compact, pas très défini. Pire que les Munch Debussy/Chausson, par exemple. Mais je n'ai pas encore bien accroché à l'oeuvre, donc je ne l'écoute presque jamais, pour les détails je ne peux pas aller bien loin. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Dim 9 Mai 2010 - 12:12

jerome a écrit:
La question de départ portait sur la comparaison Plasson-Martinon, et je n'ai écouté que Martinon. Smile
J'étais embarrassé pour la même raison... on échange ? Laughing

Citation :
C'est opaque, compact, pas très défini. Pire que les Munch Debussy/Chausson, par exemple.
Moi j'aime bien ces Münch-là, mais clairement, pour Roussel, c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 13 Aoû 2010 - 13:40

Je viens d'écouter son quatuor op45 en Ré majeur, quel morceau ! Ce n'est pas spécialement long mais que c'est compliqué et tarabiscoté. Roussel devait être quelqu'un de bien exigeant avec lui-même pour créer un tel quatrième mouvement (Allegro moderato).

Le premier mouvement est rayonnant de mille couleurs automnales avec des motorismes revigorant et quelques contrepoints (dans le medium notamment) qui corsent le discours déjà difficile à suivre. Ça parle beaucoup. C'est un peu naïf aussi. Une bien belle souplesse malgré une partition où tout semble réutilisé dans toutes les directions sans insister sur les contretemps.

Le deuxième est assez insaissable, il multiplie les tensions à la fois sensuelles et menaçantes. Dans l'esprit ça rappel Szymanowski (parallèle un peu osé, certes). Le moment où l'alto et le violoncelle entrent à l'unisson sans sourdine (après quelques tarbiscotages) est tout simplement jouissif. Et cette ambiguité autour du Ré et du Sib... I love you

Le troisième me parait plus faible, tout du moins poussif. Ça se répète à foison comme avant mais ça force le trait, notamment au premier violon qui part dans le suraigu comme s'il ne savait plus quoi dire. (c'est peut être un peu sévère mais c'est mon sentiment) Les rythmes piqués et saccadés donnent une impression de cruauté enfantine alors que le thème principal se veut gentil et attachant, un peu dansant sur les bords. J'ai du mal à saisir où il veut en venir.

Le dernier mouvement, là, il se lâche complètement. Le contrepoint est légion, les rythmes sont difficiles. Les chambristes qui s'y collent ont bien du mérite. L'atmosphère rejoint le premier mouvement néanmoins les tensions se veulent plus fortes et sans cesse en mouvement comme si Roussel voulait se dévoiler mais que la pudeur le rattrapait en chemin. J'adore cette extrême élégance, ce raffinement un peu hautain, assez caractéristique de ces compositeurs-là. Very Happy Il termine sur une sorte de coda qui ne dit pas son nom. On ne sait pas bien quand ça va s'arrêter et finalement, il dit au revoir en toute simplicité.

Quelle classe, ce Roussel. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 16 Aoû 2010 - 14:16

Oui, c'est une très belle pièce, toujours avec cette mélancolie un peu tourmentée et cette façon de tricoter qui lui sont propres, mais beaucoup moins systématiques qu'ailleurs.

Tu parles d'exigence, et c'est incontestable (valable pour toute l'avant-garde chambriste de l'époque de toute façon), mais à côté de Chausson ou Magnard, c'est quand même hautement limpide. Mr. Green

(Quelle version ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 16 Aoû 2010 - 14:23

Version du Via Nova Quartet (remasterisé est-il dûment précisé)

C'est très vrai ce que tu dis mais Chausson et Magnard m'ennuient profondément dans leur quatuor respectif. C'est d'autant plus malheureux que je suis prêt à accepter tout les excès sirupeux du poème de Chausson et toute l'austérité un peu fausse de son concert pour violon, quatuor et piano. Quant à Albéric Magnard, il créé systématiquement un sentiment de gâchis dans toute la musique de chambre que je me suis infligée. Surprised Pour le coup, lui, est encore pire que Roussel question tarabiscotage. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 16 Aoû 2010 - 14:27

Ophanin a écrit:
Version du Via Nova Quartet (remasterisé est-il dûment précisé)
Elle est chouette celle-là... Et justement couplée avec les deux oeuvres que je citais.

J'aime beaucoup le concert de Chausson au disque, en écoute discontinue... mais en concert, j'ai un peu souffert. C'est tellement abstrait et autocentré comme musique... Avec les Via Nova cela dit, j'y prends beaucoup de plaisir et je l'écoute souvent.

Citation :
et toute l'austérité un peu fausse de son concert pour violon, quatuor et piano.
Ah ! Je trouve ça galant, moi, au contraire. Je mettrais ça avec la Sonate pour violon et le Quintette de Le Flem (le folklorisme en moins bien entendu)...


Citation :
Quant à Albéric Magnard, il créé systématiquement un sentiment de gâchis dans toute la musique de chambre que je me suis infligée. Surprised Pour le coup, lui, est encore pire que Roussel question tarabiscotage. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Smile
C'est quand même pas mal du tout, même si c'est très "architectural" et assez peu immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Ven 17 Déc 2010 - 13:10

Les deux sonates pour violon et piano sont formidables, extrêmement riches. Very Happy Il y a de quoi faire avec ces deux seules oeuvres !(je pensais en avoir déjà parlé mais visiblement non)

La deuxième est un monument apocalyptique. (ça commence directement au coeur d'un climax Surprised ) Elle utilise des couleurs cassantes et des basses agressives. Elle se bâtie sur la longueur avec des rythmes obsédants et une froideur à la fois dangereuse et attirante. Très difficile à décrire. Je ne vois pas trop quoi dire de plus sinon qu'elle me fascine.

La première se veut plus "séductrice". On note des frottements sensuels et des quintes qui rappellent Koechlin. Harmoniquement, elle est beaucoup moins chargée et le climax du premier mouvement délaisse carrément l'ambiguité tonale qu'il affectionne tant ; c'est du beau Ré majeur. Mélodiquement on a un mélisme permanent, plein de triolets.
Il perce toujours quelque chose d'une innocence trahie, un sentiment d'étrangeté... surtout qu'il survient souvent après des passages carrément naïfs (début du III) et inondés d'une tendresse infinie. (milieu du I, partie B du II et fin du III)
Les trois mouvements sont d'énormes dimensions. On sent qu'il veut imposer quelque chose, démontrer quelque chose. Et, en ce sens, je serais bien incapable de dire harmoniquement ce qu'il fait. Les interprètes doivent se faire plaisir à déchiffrer un truc pareil. (tout ces motorismes, toute cette science du flux continu... Surprised )

Je préfère la première, elle recèle tellement de beauté immédiate qu'elle serait presque facile à amadouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 20 Déc 2010 - 17:21

Je continu avec Roussel, et son trio à cordes op58. Un bijoux de plus.

Très "synthétique", il ne bavarde pas autant que d'habitude, je ressens plus directement ses idées éminemment architecturales. Les thèmes sont très chromatiques et languides, ou plutôt sinueux. Il n'abuse pas des doubles cordes, il n'y a que deux passages (tout au plus) avec des pizzicati et un seul avec des harmoniques artificiels. Les couleurs de la pièce viennent donc exclusivement de l'harmonie. A ce sujet, c'est assez incompréhensible pour moi, là encore... La plupart du temps c'est très altéré et même surchargé. Ambigüe à l'extrême, on a peine à croire que c'est encore de la musique tonale, et c'est alors qu'il s'offre un accord parfait : Fa mineur, La majeur, en fin de morceau ou dans les "éclats" qui parsèment cette partition étrange. Je ne comprends pas tout mais j'adore. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82441
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 20 Déc 2010 - 22:51

Sérénade Op.30.
Agréable, assez planant. C'est clairement pas majeur comme la Deuxième Sonate pour violon (je partage ton enthousiasme à son sujet), mais c'est assez agréable, ces volutes sinueuses de flûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 20 Déc 2010 - 23:02

Ophanin a écrit:
Je continu avec Roussel, et son trio à cordes op58. Un bijoux de plus.

Je suis très partagé. Le mouvement lent est d'une beauté incroyable, terriblement ascétique, dissonant, lugubre. Superlatif, quoi. Le premier et le dernier mouvement sont par contre moins inspirés il me semble, j'ai l'impression qu'il tente de masquer cette tristesse profonde derrière du matériel plus convenu. A écouter. Very Happy

Et oui pour les sonates, elles sont indispensables. La deuxième a ma préférence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 20 Déc 2010 - 23:05

natrav la momie a écrit:
Ophanin a écrit:
Je continu avec Roussel, et son trio à cordes op58. Un bijoux de plus.

Je suis très partagé. Le mouvement lent est d'une beauté incroyable, terriblement ascétique, dissonant, lugubre. Superlatif, quoi. Le premier et le dernier mouvement sont par contre moins inspirés il me semble, j'ai l'impression qu'il tente de masquer cette tristesse profonde derrière du matériel plus convenu. A écouter. Very Happy

Ces deux mouvements ont quelque chose d'urgent, d'intransigeant aussi. Je ne trouve pas qu'ils soient convenus. Disons qu'ils sont moins torturés. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   Lun 20 Déc 2010 - 23:19

Je disais convenus parce qu'ils ne me racontent pas grand chose.

Tu connais son quatuor et le trio avec piano op. 2 ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Albert Roussel (1869-1937)
» Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
» Damien Top
» A vendre: National NEW YORKER de 1937 3 pickups! New photos
» Albert Ketelbey (1875-1959)... trop de la balle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: