Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Carmen de Bizet

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Mer 14 Nov 2018 - 15:26

Le Comte, je ne m'en rappelle plus... (Pourtant, Consuelo Rubio, a priori, ça devrait m'avoir marqué.)

Benzi, oui, Jane Rhodes est merveilleuse (peut-être dans l'absolu, ma Carmen préférée) - mais ce ne sont que des extraits; et puis autant Massard et Andrea Guiot: bounce , autant Lance: Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Mer 14 Nov 2018 - 16:00

Benedictus a écrit:
Le Comte, je ne m'en rappelle plus... (Pourtant, Consuelo Rubio, a priori, ça devrait m'avoir marqué.)

Benzi, oui, Jane Rhodes est merveilleuse (peut-être dans l'absolu, ma Carmen préférée) - mais ce ne sont que des extraits; et puis autant Massard et Andrea Guiot:  bounce , autant Lance: Confused

Jane Rhodes, c'est formidable, sans doute aussi ma préférée ; je me demande pourquoi ils n'ont sorti que des extraits, Massard et Guiot sont en intégrale chez Prêtre (avec la poissonnière distinguée  Wink ), mais c'est dommage pour le rôle-titre qu'on aurait bien aimé avoir en entier. Rhodes n'a pas eu de chance parce qu'il y a eu une retransmission de sa Carmen à Garnier en 1959, et pour des raisons techniques, ils n'ont pu filmer que le premier et le dernier acte...


Dernière édition par Stefano P le Mer 14 Nov 2018 - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 855
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Mer 14 Nov 2018 - 16:13

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Dans les versions franco-françaises, il y a aussi la version Le Comte qu'on oublie souvent. Rubio est une Carmen superbe de timbre et de tempérament... et Simoneau en Don José, c'est génial!! Very Happy Very Happy

C'est vrai ; et Benzi, également Mr. Green .

Oh oui, Benzi. bounce
Benzi : bof Confused  c'est la première version que j'ai entendue quand j'étais enfant (un disque de mon père) j'avais trouvé ça "vieux" et malheureusement, mon avis n'a pas changé. Et le pire, c'est que ça m'a tenu éloigné de Carmen pendant très longtemps.
Ces extraits (puisqu'il n'y a que des extraits) me semblent très datés dans le mauvais sens du terme et la direction est assez pesante, contrairement aux versions Cluytens (toute la tradition du chant français à son apogée : des timbres, des personnalités, une diction, une gouaille qui font toute la valeur de cette version soutenue par une belle direction) et Le Comte. Consuelo Rubio est une très belle Carmen, j'aime vraiment beaucoup. Simoneau est comme toujours très bien chantant, mais malgré tout trop léger pour le rôle. C'est très bien pour le premier acte (il est parfait en benêt), un peu plus difficile au 3, et trop juste pour le 4 où il ne fait malheureusement pas le poids, surtout quand on a dans l'oreille Domingo, Del Monaco, Vickers ou Corelli. Belle Micaëla de Pierrette Alarie et Escamillo efficace d'Heinz Rehffuss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Sam 17 Nov 2018 - 10:14

Je réécoute la Carmen de Resnik. Elle est vraiment sensationnelle. Par nature, l'articulation n'est pas précise (parfois on ne comprend simplement rien du tout), il y a des voyelles, mais les consonnes ne sont jamais très dessinées. Mais elle phrase avec rien moins que du génie du début à la fin : au lieu d'accentuer, elle suggère, se dérobe, frôle la note, avec quelque chose d'une danseuse. On entend vocalement le mouvement de hanche ou le claquement de talon, effet assez inouï. La voix est très sensuelle, mais pas à proprement parler belle (un peu granuleuse, voire un peu sale), avec parfois des hésitations techniques (des appogiatures hésitantes) mais ce qui n'est pas parfait donne encore ici une impression d'authenticité (on l'imagine sans peine dans l'Amour Sorcier). Ce qu'elle fait dans le duo de la fin, chanté avec une sobriété étonnante est prodigieux : plus femme qui accepte calmement le destin inexorable, avec une froideur pesante, que révoltée qui provoque Don José. Elle avait manifestement réfléchi au rôle comme peu d'autres.
A ces côté Del Monaco est vraiment trop nasal, trop ouvert et trop métallique pour réussir sa composition vocalement (j'en avais un meilleur souvenir) et Sutherland, en voix glorieuse, réussit surtout les grands épanchements lyriques (magnifique final de la scène dans la montagne) sans faire croire à sa Micaela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Sam 24 Nov 2018 - 17:08

En attendant Maazel (non sans impatience) j'écoute une sélection de la Carmen de Karajan avec Price et Corelli. Price n'est pas mal du tout, une fois qu'on admet une fois pour toutes le côté crooner de la voix. Je ne sais pas si il y a une idée très claire, très caractérisée du personnage, mais vocalement, ça swingue et elle résout le problème de tessiture en poitrinant comme je ne l'ai jamais entendue (et ça marche très bien, même dans la scène des cartes). Je trouve Corelli magnifique, pour ma part, malgré l'accent (pas trop dérangeant dans une version internationale de la sorte : Merrill n'est guère meilleur par exemple) et après l'agressivité vocale de Del Monaco, il est un baume pour les oreilles, avec un legato très musical (pas de port de voix intempestif, pas de coup de glotte, pas d'aigu tenu au delà du bon sens) et une ardeur lyrique qui lui vient de son timbre même. Pas un pauvre type, mais un amoureux passionné. Freni est vocalement superbe dans son air, et manifestement dans son élément. Après sa contre-performance dans la version Ozawa, on respire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Sam 24 Nov 2018 - 17:21

PS : la fin, c'est quand même Grand Guignol à mort, entre Corelli qui lâche totalement les vannes vocales (mais quel ensorceleur ! et quel souffle !) et Price qui ne fait même plus semblant de chanter ... j'avoue que je trouve ça séduisant.


Dernière édition par Francesco le Sam 24 Nov 2018 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Sam 24 Nov 2018 - 17:22

Francesco a écrit:
En attendant Maazel (non sans impatience) j'écoute une sélection de la Carmen de Karajan avec Price et Corelli. Price n'est pas mal du tout, une fois qu'on admet une fois pour toutes le côté crooner de la voix. Je ne sais pas si il y a une idée très claire, très caractérisée du personnage, mais vocalement, ça swingue

Leontyne s'inscrit dans la lignée de Carmen Jones, et j'adore le film de Preminger !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Sam 24 Nov 2018 - 18:06

Francesco a écrit:
PS : la fin, c'est quand même Grand Guignol à mort, entre Corelli qui lâche totalement les vannes vocales (mais quel ensorceleur ! et quelle souffle !) et Price qui ne fait même plus semblant de chanter ... j'avoue que je trouve ça séduisant.

Ah ben alors on est deux! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Lun 3 Déc 2018 - 12:43

Ecoute de la version Maazel (dot j'adore la Thaïs avec la même Moffo). Direction imaginative et pleine de contrastes et de rubato, qui parvient cependant à éviter l'impression de maniérisme ou de narcissisme (à titre d'exemple, ce qui se passe dans la chanson Bohème est particulièrement intéressant). Corelli n'a pas fait évoluer sa conception de Don José : il est avant tout un amoureux brulant et romantique, servi par un galbe décidément irresistible. Souffle toujours spectaculaire mais pas de diminuendo à la fin de l'air de la fleur et une diction plus confuse que dans la version Karajan (la toute fin en particulier, on ne sait plus trop de quoi il s'agit exactement). La voix ne se marie pas très bien avec celle, si délicate de texture, d'Helen Donath, encore une chanteuse que je vénère, mais qui est presque trop légère, trop lumineuse, trop séraphique (et parfois tout simplement trop haute d'intonation, je crois) pour Micaela. En revanche, je n'ai pas de réserve en ce qui concerne Moffo, dont le timbre, si caractéristique, est idéal pour jouer les femmes fatales. Pas une Carmen grande dame, pas Carmen Jones, pas non plus une Carmen de tragédie. Pour une lecture traditionnelle du rôle, pleine d’œillades et de roulements de hanches, Moffo dispense son phrasé caressant et  le charme entêtant de sa voix charnue. Vocalement, je crois qu'elle n'a pas bonne presse, mais je n'ai rien entendu d'indigne à la première écoute : le grave n'est pas gigantesque, mais elle ne poitrine pas outrageusement, ce qui correspond à sa vision érotique et légère du rôle, le vibrato est devenu très perceptible, mais encore maîtrisé et l'aigu claironne (pas autant que celui de Price cela dit, puisque j'ai écouté les deux version côte à côté). Ce qu'on peut lui reprocher, c'est d'afficher une forme de vulgarité vocale (redoutables sons dans le nez, absolument voulus), mais ça ne me dérange pas. Et le français est très bien.  
Autour d'eux un Capucilli éclatant et générique, un superbe José Van Dam (qui fait un trille surprenant) en Zuniga, le caractère affirmé du timbre de Jane Berbié et la grâce d'Arleen Auger (mais la meilleure Frasquita que j'ai entendue reste Raphanel dans la version Ozawa, colorature d'opéra comique particulièrement délectable).

Version avec les dialogues parlés dits par des comédiens.


Dernière édition par Francesco le Lun 3 Déc 2018 - 19:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   Lun 3 Déc 2018 - 12:45

Stefano P a écrit:
Francesco a écrit:
En attendant Maazel (non sans impatience) j'écoute une sélection de la Carmen de Karajan avec Price et Corelli. Price n'est pas mal du tout, une fois qu'on admet une fois pour toutes le côté crooner de la voix. Je ne sais pas si il y a une idée très claire, très caractérisée du personnage, mais vocalement, ça swingue

Leontyne s'inscrit dans la lignée de Carmen Jones, et j'adore le film de Preminger !


Oui d'ailleurs, la jaquette l'affirme clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carmen de Bizet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carmen de Bizet
Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
 Sujets similaires
-
» Carmen de Bizet
» Bizet - Carmen
» Georges Bizet (1838–1875)
» Ecouter de l'opéra en Alsace
» Jeu musical sans musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: