Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Henri Dutilleux (1916-2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 15 Fév 2007 - 19:53

HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 16 Fév 2007 - 3:56

Juste un petit message pour vous signaler que l'une des quatre mélodies de jeunesse de Dutilleux "Féerie au clair de lune" peut être écoutée sur le site du pianiste Jean-François Lhermelin.
http://www.jblhermelin.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 16 Fév 2007 - 18:30

Merci. Smile

C'est un peu H.S., mais alors que je suis agréablement surpris par les voix bien timbrées (et pour tout dire très belles) de ces jeunes chanteurs, je suis épouvanté par le caractère totalement déformé de leur français... Brrrr. Je croyais que l'opéra, c'était du théatre chanté ? Non, manifestement, c'est du chant vaguement théatralisé. dwarf

Ca peut s'améliorer, mais je ne suis pas très rassuré par les faiblesses et les tensions que je perçois dans le haut de la tessiture.

Mais bon courage à eux, très beau potentiel, bien bâti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 16 Fév 2007 - 19:05

Aïe, le Fauré. J'ai des goûts de luxe maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 16 Fév 2007 - 19:13

Oui, tu n'as pas attrapé le dernier venu. Laughing

Je le trouve très bien, ce Fauré. Ce qui me gêne un peu, c'est la diction "anglaise"... Ensuite, la voix n'est pas tout à fait lissée (le premier aigu n'est pas vraiment fait), mais ça, je m'en fiche un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 7:33

Je relance le fil parce que je suis tombé hier sur des informations plus précises sur l'oeuvre qu'il a écrite pour Renée Fleming. Elle doit être donnée pour la première fois dans moins d'un mois au Japon.

Titre: Le Temps L'Horloge, sur des textes de Robert Desnos et Jean Tardieu.

Le site donne aussi l'instrumentation mais j'avoue ne pas tout comprendre car c'est en allemand et abrévié. Cela donne:

Orchestra instrumentation: Picc. · 2 · 2 · Klar. in Es · 2 · Bassklar. · 2 · Kfg. – 3 · 3 · 3 · 1 – P. S. (2 häng. Beck. · 2 Tamt. · kl. Tr. · Vibr. · Marimb.) (2 Spieler) – Hfe. · Cel. · Cemb. – Str

Quelqu'un peut-il traduire? De façon générale, je trouve souvent des descriptions d'effectifs qui ressemblent à cela (style 2-2-2-1...etc.) et je ne vois pas toujours quels sont les instruments employés. Y a-t-il un endroit où l'on décrit le code utilisé?

Et de façon plus générale, d'autres nouvelles de Dutilleux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 7:36

J'espère que Renée Fleming sera remise, j'ai vu qu'elle a annulé plusieurs concerts pour raisons de santé (Je suis inquiet parce que Dutilleux et moi on l'aime bien, la Renée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 7:44

elle était très en forme dans la cour du palais princier de Monaco avant-hier soir, pour chanter les quatre derniers lieder -je répète bêtement le journal, je ne risquais pas de tenter de y aller, déjà que pour le concert de Muse au stade LouisII tous les bars de la ville avaient interdiction de servir de l'alcool et que c'était fouille intégrale à l'entrée (il y a certains publics pour lesquels on peut se permettre d'avoir mal à la gorge visiblement)
Revenir en haut Aller en bas
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 7:54

Cello tu parles de l'oeuvre que dirigera Ozawa l'an prochain à Paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 8:51

Je ne suis pas sûr mais j'imagine que oui. En tout cas, c'est bien Ozawa qui en assure la création au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit bouchon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 274
Localisation : pont du mont blanc, 3e carton en partant de la gauche...
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 13:07

Commence à m'énerver ce forum. C'est malin, maintenant j'ai envie d'écouter tout Dutilleux (et de jouer la sonate).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 13:26

Tu aurais bien raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 10 Aoû 2007 - 13:27

petit bouchon a écrit:
Commence à m'énerver ce forum. C'est malin, maintenant j'ai envie d'écouter tout Dutilleux (et de jouer la sonate).
Ecoute les mélodies (pas les Cassou), ça te calmera. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Dim 12 Aoû 2007 - 6:29

Découvert hier : la première symphonie de 1951 et timbres, espaces, mouvements de 1978, sur un petit disque Harmonia Mundi à 6 euros (encore cette impression de faire des économies)

Déçu par la première symphonie, en tout cas elle ne correspond pas à ce que j'attends de Dutilleux.

Par contre Timbres, Espaces, Mouvements : extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Dim 12 Aoû 2007 - 9:09

Moi je préfère la 1ère symphonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 1:12

La nouvelle oeuvre de Dutilleux sera créée aujourd'hui au Japon: http://www.abeilleinfo.com/chronique.php?id_chro=6533&langue=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 1:17

Cello a écrit:
Je relance le fil parce que je suis tombé hier sur des informations plus précises sur l'oeuvre qu'il a écrite pour Renée Fleming. Elle doit être donnée pour la première fois dans moins d'un mois au Japon.

Titre: Le Temps L'Horloge, sur des textes de Robert Desnos et Jean Tardieu.

Le site donne aussi l'instrumentation mais j'avoue ne pas tout comprendre car c'est en allemand et abrévié. Cela donne:

Orchestra instrumentation: Picc. · 2 · 2 · Klar. in Es · 2 · Bassklar. · 2 · Kfg. – 3 · 3 · 3 · 1 – P. S. (2 häng. Beck. · 2 Tamt. · kl. Tr. · Vibr. · Marimb.) (2 Spieler) – Hfe. · Cel. · Cemb. – Str

Quelqu'un peut-il traduire? De façon générale, je trouve souvent des descriptions d'effectifs qui ressemblent à cela (style 2-2-2-1...etc.) et je ne vois pas toujours quels sont les instruments employés.

Je réponds tardivement.
Donc: Piccolo 2 flûtes 2 hautbois clarinette en mi bémol 2 clarinettes clarinette basse 2 bassons contrebasson 3 cors 3 trompettes 3 trombones 1 tuba, ensuite les percussions je ne sais pas ce que c'est häng et Beck... ensuite je crois que c'est 2 tams-tams, triangle, vibraphone et marimba (2 percussionnistes en tout) puis harpe, célesta, clavecin et les cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 4:32

Le Häng c'est cela:



Pour plus d'infos - voir ici:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 4:43

Exact Arsen, l'abbréviation allemande est 'hängende Becken', ce qui voudrait dire qu'il est suspendu, et non tenu en mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 14:08

Du coup j'ai des remords: comme 'häng.' est l'abbréviation de 'hängende' il ne s'agirait pas du Hang (très très récent) mais de cymbales suspendues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PJF
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 77
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 6 Sep 2007 - 15:02

felyrops a écrit:
Du coup j'ai des remords: comme 'häng.' est l'abbréviation de 'hängende' il ne s'agirait pas du Hang (très très récent) mais de cymbales suspendues.

Oui, cymbales c'est Becken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 7 Sep 2007 - 3:37

felyrops a écrit:
Du coup j'ai des remords: comme 'häng.' est l'abbréviation de 'hängende' il ne s'agirait pas du Hang (très très récent) mais de cymbales suspendues.

Effectivement c'est beaucoup plus logique comme cela. J'étais quand même surpris qu'un compositeur classique utilise le häng. Ca m'apprendra à ne pas avoir voulu me familiariser avec l'allemand pendant mon année à Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 10 Sep 2007 - 8:59

Merci pour les explications, Xavier. Je me doutais bien que c'était quelque chose dans ce genre-là mais comme je ne connaissais pas l'ordre des instruments cités sous forme de chiffres, c'était un peu nébuleux.

En attendant, j'ai trouvé un premier petit compte-rendu:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-952850,0.html?xtor=RSS-3246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 10 Sep 2007 - 9:17

C'est mieux de Copier/coller tout le texte, dans quelques jours ce ne sera plus consultable ::

Citation :
Henri Dutilleux, grave et léger
LE MONDE | 09.09.07 | 10h44 • Mis à jour le 09.09.07 | 10h44
Matsumoto (Japon) Envoyé spécial


La soprano Renée Fleming et le chef d'orchestre Seiji Ozawa auront attendu avec impatience Le Temps l'horloge, la nouvelle partition qu'Henri Dutilleux, le plus grand compositeur français vivant, vient d'écrire pour eux et qui répond à une triple commande du Festival de Saito Kinen (qu'Ozawa a créé en 1992 à Matsumoto), de l'Orchestre symphonique de Boston et de Radio France.


Mais quelques jours avant sa création, jeudi 6 septembre, Le Temps l'horloge, pour soprano et orchestre, n'était pas achevée et ce sont seulement trois des quatre mélodies prévues qui ont été livrées in extremis par le musicien.

En dépit de l'heure tardive de la remise de sa "copie" par Dutilleux, Seiji Ozawa l'aura dirigée de mémoire comme s'il la connaissait depuis toujours. Il est vrai que le chef japonais possède une affinité particulière avec la musique de Dutilleux, dont il a souvent dirigé les grandes pages et créé les essentiels Shadows of Time (1997). Renée Fleming l'aura chantée de cette voix pleine et riche qu'on lui connaît (dont Dutilleux dit être "amoureux") et avec une aisance également remarquable.

Car Dutilleux, âgé de 91 ans, est un scribe lent, exigeant, impitoyable envers sa musique dont il ne veut donner que le meilleur. Depuis The Shadows of Time, le compositeur n'aura produit que trois partitions : une courte pièce pour violon et orchestre destinée à Anne Sophie Mutter, Sur le même accord (2002), un cycle de mélodies, Correspondances (2003), pour soprano et orchestre, écrit pour Dawn Upshaw, et Le Temps l'horloge (2007).

De sorte que son catalogue, relativement restreint, est l'un des plus admirés qui soient. Mieux, il est aimé : son concerto pour violoncelle Tout un monde lointain (1970), écrit pour Mstislav Rostropovitch, ou Métaboles (1965), écrit pour le chef George Szell et l'Orchestre de Cleveland, sont devenus des "classiques", des piliers de répertoire.

Le Temps l'horloge comptera, dans sa version définitive, quatre mélodies : aux trois premiers chants - deux sur des textes du poète Jean Tardieu (1903-1995), un sur le beau poème testamentaire de Robert Desnos, Dernier Poème -, Dutilleux veut adjoindre un quatrième, sur le poème de Baudelaire, Enivrez-vous. La création française de l'oeuvre, qui ne pourra pas se tenir à la fin septembre à Paris, comme envisagé, pour des raisons de concordances de calendrier, est donc reportée à 2009, ce qui permettra d'entendre alors le cycle dans son intégrité.

Le Temps l'horloge surprendra ceux qui attendent du compositeur un chef-d'oeuvre testamentaire, façon Neuvième symphonie de Mahler. D'abord, Dutilleux va fort bien et n'a pas dit son dernier mot (on murmure qu'il songerait à un deuxième quatuor à cordes). Ensuite, si elle n'est pas "testamentaire", Le Temps l'horloge est un chef-d'oeuvre - discret, grave et léger, à l'image de son auteur. Ces trois brèves mélodies ont les qualités de l'art du concentré dont témoignent tant de manifestations de la culture nippone. Et pourtant, elles sont on ne peut plus françaises dans leur ton, leur raffinement orchestral.

LIBERTÉ MERVEILLEUSE

Au moment que le texte de la deuxième mélodie évoque un "astre vert", Henri Dutilleux fait entendre un accord d'une étrangeté fascinante : il a empilé les douze sons de la gamme chromatique, et pourtant son accord n'a rien d'un "cluster", ces conglomérats de notes typiques de l'avant-garde, mais respire l'air d'autres planètes, comme doué d'une sorte d'étrange sortilège, d'une olfaction inédite...

Dutilleux s'offre une liberté merveilleuse : celle de s'inscrire dans une tradition (la mélodie française), de renouer avec ses mélodies de jeunesse (dans lesquelles il dit ne pas se reconnaître vraiment) tout en conférant à ces nouvelles pièces une lumière neuve.

Le Temps l'horloge possède cette allègre sérénité qui colore les dernières oeuvres du compositeur hongrois György Ligeti (1923-2006) ou du Polonais Witold Lutoslawski (1913-1994) - qui a réussi lui aussi un chef-d'oeuvre pour voix et orchestre, les Chantefleurs et chantefables (1991), sur des textes de Robert Desnos. Ces artistes ont traversé le siècle en étant perméables à leur temps sans souscrire aux modes. Ils ont renoué avec eux-mêmes sans s'être jamais perdus.

Décidément, au côté de la Pavane pour une infante défunte, de Ravel (qu'Ozawa a dédiée au ténor Luciano Pavarotti, dont la mort venait d'être annoncée) et de la Symphonie fantastique, de Berlioz, jouée d'une manière extraordinaire par le chef japonais et son orchestre d'élite, étourdissant de qualité, les "brillants cristaux nocturnes de l'été" (Jean Tardieu) que sont ces trois mélodies de Dutilleux faisaient belle et haute figure.

Le Temps l'horloge

(création mondiale) d'Henri Dutilleux,

Pavane pour une infante défunte,

de Maurice Ravel,

Symphonie fantastique,

d'Hector Berlioz. Par l'Orchestre de Saito Kinen, Seiji Ozawa (direction), Matsumoto, le 6 septembre. Festival Saito Kinen de Matsumoto, jusqu'au 9 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 10 Sep 2007 - 9:25

Tiens, il a écrit pour Georges Szell aussi ?

Renée Fleming, Georges Szell, il a décidement bon goût cet Henri Dutilleux bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 10 Sep 2007 - 9:29

oui on trouve des versions de Métaboles par Szell, dans le coffret RCO 3 par exemple.
Bon goût, je ne te savais pas amateur de Dawn Upshaw? que j'aime bien pour ses efforts de répertoire. Je rappelle à Miss Flemming que Barber, (Bernstein) Menotti et Virgil Thompson s'impatientent...
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 10 Sep 2007 - 10:40

sud273 a écrit:

Bon goût, je ne te savais pas amateur de Dawn Upshaw? que j'aime bien pour ses efforts de répertoire. Je rappelle à Miss Flemming que Barber, (Bernstein) Menotti et Virgil Thompson s'impatientent...

Je n'ai jamais entendu ce Correspondance de 2003, mais j'aime bien Dawn Upshaw et son répertoire tous azimuts - Miss Renée chante quand même de temps en temps le répertoire américain, tu exagères un peu, mais il ne doit pas y avoir beaucoup d'enregistrements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Mer 12 Sep 2007 - 10:05

Je viens de réécouter les 2 symphonies: quelles belles oeuvres! !

La 1ère est très accessible mais on ne trouve la patte du Dutilleux des Métaboles et de Tout un Monde Lointain que de temps en temps, par petites touches, comme si son style n'était pas encore tout à fait fixé. La 2ème, moins de 10 ans plus tard, c'est autre chose: il a trouvé son langage quasiment définitif: le superbe 2ème mouvement, le 3ème presque jazz au point de vue du rythme. Et le final comme suspendu, flottant... superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 9:22

a al elcture de ce forum, je me suis acheter hier a gibert (en même temps que inland empire) la premièr symphonie de Dutilleux sortie chez harmonia mundis. dessus y'a aussi la nuit étoilé ou un "truc" comme ça.

Est ce une interpretation correct pour ecouter son premier Dutilleux?

serge Baudo en chef d'orchestre avec l'orchestre de lyon.


Dernière édition par le Jeu 13 Sep 2007 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 9:24

Le disque Baudo je suppose donc.

Je ne connais pas cet enregistrement, mais il me semble que ça doit être plutôt bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 9:26

oui Baudo.

C'est assez fou la connaissance de certaine personne de ce forum !

(je viens de rééditer mon message précédent pour préciser le chef.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 9:44

On peut présumer que ce sera une vision assez romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 9:58

Toujours à la page ce site, je voulais glisser un mot sur la première de la dernière oeuvre de Dutilleux mais certains ont déjà copié l'intégralité du compte*rendu.

Perso, je ne connaissais Dutilleux que de nom et n'avais jamais eu l'occasion d'écouter aucune de ses oeuvres, depeur de me trouver face à des compositions trop modernes. Il semblerait que ce ne soit pas forcément le cas. Quelqu'un a-t-il par exemple une interprétation de son opus pour violoncelle à me conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 13 Sep 2007 - 10:00

Pour moi, sans hésiter les fantaisies de Wispelwey.

http://www.avro.nl/web/avro_klassiek/luisterkamer/keuzeconcert/dutilleux.aspx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hammerklavier
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Ven 14 Sep 2007 - 4:11

ayez !

j'ai ecouté la première symphonie de dutilleux..

J'ai bien aimé les deux dernier mouvements( les deux premier aussi mais j'ai préféré les deux dernier). Faut que je rééecoute avec un peu plus de volume (c'etait hier soir vers minuit j'ai pas osé mettre trop fort).

J'ai trouvé ça assez particulier, metallique et rond en même temps, pas agressif, je sais psa trop comment dire. faut que je rééecoute aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 15 Oct 2007 - 10:04

DavidLeMarrec a écrit:
Pour moi, sans hésiter les fantaisies de Wispelwey.

http://www.avro.nl/web/avro_klassiek/luisterkamer/keuzeconcert/dutilleux.aspx

Mais quand va-t-il l'enregistrer celui-là? Il en parle depuis des années. Dans une interview de 1998, il disait qu'il allait l'enregistrer l'année suivante en même temps que le Lutoslawski. Près de 10 ans plus tard, il s'est bien penché sur ce dernier mais toujours pas sur Tout un Monde Lointain alors qu'il l'a encore récemment joué en tournée (début 2006, je crois). Ce serait sympa d'ajouter Wispelwey a la liste des violoncellistes qui l'ont mis au disque (Rostrpovich, Mork, Harrell, Noras, Queyras, Pergamenchikov).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 15 Oct 2007 - 11:26

D'un autre côté, on ne peut pas se plaindre que ce concerto soit mal représenté au disque.

Je suis inconditionnel de Truls Mork, mais je ne suis pas contre une excellente version de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Lun 15 Oct 2007 - 13:02

C'est vrai que pour une oeuvre relativement récente, ce concerto est très bien représenté. Mais avoir encore un ou deux poids lourds du style Wispelwey (et Yo-Yo Ma, d'ailleurs) sur la liste serait super. Quelques "jeunes" aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Mer 17 Oct 2007 - 19:01

Je découvre Dutilleux avec les symphonies par Tortelier.

C'est très beau, poétique, souvent grandiose sans excès, parfois bruyant quand même. Des mouvements lents très inspirés surtout dans la deuxième. Dans cette dernière la présence concertante d'un clavecin ! Une très belle idée qu'il aurait piqué à Poulenc ? Des influences que je crois reconnaître de Stravinsky, Messiaen. Une magnifique agilité à orchestrer, une réelle sensualité qui traverse tous les pupitres.

Quelques longueurs aussi malgré tout ça. Et là je pense à Henze, comme chez lui on sent qu'il n'a rien à dire concernant la symphonie. Une forme vide de sens qu'il ne questionne pas. Henze, lui, semble expérimenter plus dans ce domaine mais ne parvient pas plus à proposer quelque chose de satisfaisant, de novateur. Pourquoi s'accrocher à cette enveloppe ?
Ils n'apportent rien de plus, je trouve, qui n'a été déjà bien dit par Mahler par exemple.

Bon, là ça devrait réveiller Xavier. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 4:17

vartan a écrit:
Je découvre Dutilleux avec les symphonies par Tortelier.

C'est très beau, poétique, souvent grandiose sans excès, parfois bruyant quand même. Des mouvements lents très inspirés surtout dans la deuxième. Dans cette dernière la présence concertante d'un clavecin ! Une très belle idée qu'il aurait piqué à Poulenc ?

Pas vraiment, il s'agit plus d'un concerto grosso, il y a un groupe de solistes face à l'orchestre.

vartan a écrit:
Quelques longueurs aussi malgré tout ça. Et là je pense à Henze, comme chez lui on sent qu'il n'a rien à dire concernant la symphonie. Une forme vide de sens qu'il ne questionne pas. Henze, lui, semble expérimenter plus dans ce domaine mais ne parvient pas plus à proposer quelque chose de satisfaisant, de novateur. Pourquoi s'accrocher à cette enveloppe ?
Ils n'apportent rien de plus, je trouve, qui n'a été déjà bien dit par Mahler par exemple.

Je ne vois pas ce que tu veux dire par "rien à dire concernant la symphonie".
Tu n'as qu'à écouter sans penser que c'est une symphonie; imagine que c'est de la musique et c'est tout, sans te poser la question de la forme, on s'en fout un peu en fait...
En tout cas je ne vois aucune longueur dans ces symphonies. (bien moins que chez Mahler justement... ou Henze)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 11:32

Merci Vartan d'aller un peu au charbon avec des comparaisons bien senties. Wink

Parce que toucher à Dutilleux, qui a tant la cote (français, âge vénérable si bien qu'on ne voudrait pas le débiner juste avant d'écrire une nécro hypocrite, connu, accessible à tous...), ça relève du courage ou de l'inconscience.

Pourtant, à mon sens, il existe des musiciens tellement plus vertigineux et originaux que cet engouement me paraît en fin de compte un peu démesuré. C'est incontestablement de la bonne musique, mais comme toi, dans les symphonies en particulier (surtout la première), je ressens aussi cette impression "à quoi bon ?".

Ce que je préfère chez lui, ce sont sans hésiter les trois Cassou, puis les oeuvres symphoniques plus libres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 13:26

Citation :
Parce que toucher à Dutilleux, qui a tant la cote (français, âge vénérable si bien qu'on ne voudrait pas le débiner juste avant d'écrire une nécro hypocrite, connu, accessible à tous...), ça relève du courage ou de l'inconscience.

Pourtant, à mon sens, il existe des musiciens tellement plus vertigineux et originaux que cet engouement me paraît en fin de compte un peu démesuré. C'est incontestablement de la bonne musique, mais comme toi, dans les symphonies en particulier (surtout la première), je ressens aussi cette impression "à quoi bon ?".

Shocked Shocked

Je ne vois pas quel compositeur peut être assimilé à Dutilleux, quel compositeur peraufine autant son orchestration et ses partitions. Il est vraiment unique en son genre.

Une musique vide de sens? The Shadows Of Time, vide de sens?

Et pourquoi de toute manière exiger du sens? Les symphonies de Mozart et de Beethoven ont-elles du sens? Absolument pas.

Pour moi Dutilleux c'est comme Mozart: pas touche... C'est un génie Mr.Red bedo

D'ailleurs je l'ai encore croisé l'autre fois dans la rue... Duexième choc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 13:48

DavidLeMarrec a écrit:

Pourtant, à mon sens, il existe des musiciens tellement plus vertigineux et originaux que cet engouement me paraît en fin de compte un peu démesuré. C'est incontestablement de la bonne musique, mais comme toi, dans les symphonies en particulier (surtout la première), je ressens aussi cette impression "à quoi bon ?".

Oui, à quoi bon faire de la musique géniale?
Ca ne sert à rien, il y en a même pour faire la sourde oreille. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 14:18

YuHirà a écrit:

D'ailleurs je l'ai encore croisé l'autre fois dans la rue... Duexième choc Very Happy

Ah, toi aussi tu lui est rentré dedans et a manqué de le piétiner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 14:24

Qu'est-ce que je disais... Mr. Green Ca marche à tous les coups.


YuHirà a écrit:
Une musique vide de sens? The Shadows Of Time, vide de sens?
Je parlais des symphonies. Evidemment, Shadows of Time est une oeuvre extraordinaire, je l'ai oubliée indûment, sans doute sa plus belle oeuvre pour moi. Mais je la place très au-dessus de la plupart de ce qu'il a écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 15:43

Ce n'est pas parce qu'il est vivant et en cher et en os que ça améliore sa musique ! hehe

Mozart et Beethoven, oui, leurs symphonies ont du sens pour moi. Le fond répond à la forme. Haydn s'astreint dans ce cadre limité à peaufiner de réels bijoux qui "respirent" la symphonie. Dutilleux comme le fait très justement remarquer Xavier pourrait avoir écrit n'importe quoi d'autre ici: "écoute en pensant que c'est autre chose" ! Laughing

Comme vous le dites si bien, qu'est-ce qu'une symphonie veut encore dire aujourd'hui ? Ca sent la poussière. Cent ans après Debussy on pourrait quand même laisser tomber ces vieux rogatons. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 17:00

Moi si une musique est extraordinaire, raffinée et poétique comme celle de Dutilleux, oui je m'en fiche que ça s'appelle symphonie ou pas.

Punaise, quand même, la science harmonique de cette homme est invraisemblable, une des 2-3 plus grandes oreilles du 20è siècle derrière Ravel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 17:07

...et derrière Philip Glass...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 17:09

Mais voyons, Xavier, on s'en fiche de la science et de l'oreille, Boulez aussi en a à revendre, on parle du résultat.

Par ailleurs, personne n'a dit que c'était navrant non plus, attention ! Mais pour ses symphonies, personnellement, je ne suis pas transporté. Ca manque d'angles comme d'évidence, pour moi. Même impression que Vartan sur l'usage un peu bizarre de cette forme, alors qu'il semble bien plus libre dans ses "poèmes symphoniques".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   Jeu 18 Oct 2007 - 17:17

DavidLeMarrec a écrit:
Mais voyons, Xavier, on s'en fiche de la science et de l'oreille, Boulez aussi en a à revendre, on parle du résultat.

Mais moi je te parle de ce que j'entends dans le résultat!
Boulez, s'il a une oreille fabuleuse, qu'il le prouve en faisant des choses qui sonnent bien et qui ne soient pas complètement figées au niveau expressif.

DavidLeMarrec a écrit:
Par ailleurs, personne n'a dit que c'était navrant non plus, attention ! Mais pour ses symphonies, personnellement, je ne suis pas transporté. Ca manque d'angles comme d'évidence, pour moi. Même impression que Vartan sur l'usage un peu bizarre de cette forme, alors qu'il semble bien plus libre dans ses "poèmes symphoniques".

Et ses concertos pour violoncelle et violon, c'est moyen aussi? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri Dutilleux (1916-2013)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Dutilleux (1916-2013)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Henri Dutilleux (1916-2013)
» Henri Dutilleux (1916-2013)
» Henri Dutilleux
» Dutilleux-Oeuvres orchestrales
» Renaud GAGNEUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: