Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mozart - Cosi fan tutte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 7 Jan 2008 - 23:07

Kia a écrit:
En cherchant sur Google:

http://w1.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&num_notice=32&full=Pages+Lyriques&total_notices=52
Ah oui, avec un extrait significatif ! Very Happy

Gedda est superbe, je suis épaté. Sinon, ils ont omis de nommer les voix graves ; à l'oreille, c'est bien Panerai et Cortis, comme en 57.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 7 Jan 2008 - 23:52

Quand il m'arrive de réécouter Cosi, ma main se dirige toujours vers Jacobs et jamais vers Karajan ou Bohm : je trouve Jacobs plus vivant, plus italien (si ça veut dire qque chose Mr. Green )

Un disque qui vaut la peine d'être écouté malgré une qualité sonore calamiteuse : le Cosi de Guido Cantelli. C'est un enregistrement live qui date de 56. Dans les quelques rares moments où le son est correct, j'y ai trouvé l'interprétation rêvée, quelque part entre Jacobs et Karajan.
Je me souvient avoir comparé avec Karajan et, dans ce disque, Schwarkopf me semblait plus à son aise et, pour ainsi dire, parfaite... enfin, quand ses articulations n'étaient pas bouffées par le son pourri. Et puis, il y a Sciutti I love you en Despina...
Faudrait que j'le réécoute quand même parce que mon impression date d'il y a 4-5 ans...


Dernière édition par le Mar 8 Jan 2008 - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 7 Jan 2008 - 23:57

Cantelli 56? libre de droits alors? tu as ça, je ne connais Cantelli que dans le répertoire symphonique, un merveilleux chef parfois
Revenir en haut Aller en bas
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 17:47

Wolferl a écrit:
Heu... je viens d'écouter le deuxième acte des Noces de Rosbaud et... c'est normal qu'il n'y ait pas le choeur pendant le final ? Laughing

Ca doit être un problème technique pendant le concert, mais ça surprend hehe
Heu?
A ma connaissance, il n'y a pas du tout de chœur au 2e acte des Noces! Il y en a au 3e et on l'entend bien chez Rosbaud. Faut pas abuser de la tisane! Surtout avec le nom que tu portes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 18:22

Qu'est ce qu'il me prend de parler des Noces ?
Je voulais bien entendu dire Cosi (sinon je n'aurais pas posté ici...), où, dans l'enregistrements de Rosbaud, ceux qui connaissent l'auront compris, le choeur loupe le début du final et ne revient que pour Bella vita militar alors que l'orchestre accompagne un silence complet pendant ce qui est censé être Benedetti i doppi coniugi.
Mais enfin, ça n'est qu'un détail, ça n'affecte pas la version pour autant...

Sinon, le Cosi de Jacobs n'est pas mauvais, mais, moi qui n'ai en général aucun problème avec les instruments anciens, ceux-ci parviennent presque à m'agacer. Ca a été dit plus d'un fois, mais à vouloir donner de la vie à l'opéra, il devient brutal et sans beaucup de nuances. Mais c'est déjà tout de même mieux que ces Noces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 18:31

Au contraire, je crois : Jacobs est monté en puissance, depuis un CFT un rien chichiteux, vers des Noces atypiques mais saisissantes, vers son Don Giovanni totalement recréé, une splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 18:43

Wolferl a écrit:
Qu'est ce qu'il me prend de parler des Noces ?
Je voulais bien entendu dire Cosi (sinon je n'aurais pas posté ici...), où, dans l'enregistrements de Rosbaud, ceux qui connaissent l'auront compris, le choeur loupe le début du final et ne revient que pour Bella vita militar alors que l'orchestre accompagne un silence complet pendant ce qui est censé être Benedetti i doppi coniugi.
Mais enfin, ça n'est qu'un détail, ça n'affecte pas la version pour autant...
exact! et bravo. Le chœur a dû s'attarder pour le pastis et arriver en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 18:57

DavidLeMarrec a écrit:
Au contraire, je crois : Jacobs est monté en puissance, depuis un CFT un rien chichiteux, vers des Noces atypiques mais saisissantes, vers son Don Giovanni totalement recréé, une splendeur.

Son Don Giovanni est magnifique, en effet, mais ses Noces atypiques et saisissantes ?
La volonté de redonner un peu de "théatralité" perdue correspondait bien à Cosi et encore plus à Don Gio, ce qui en fait sa valeur, mais pour les Noces cette démarche me parait quand même bien vaine. Elles n'ont pas besoin d'être redorées, c'est superficiel. Au mieux c'est une jolie version, à défaut d'offrir une vision totalement nouvelle et intéressante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mar 8 Jan 2008 - 20:35

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Au contraire, je crois : Jacobs est monté en puissance, depuis un CFT un rien chichiteux, vers des Noces atypiques mais saisissantes, vers son Don Giovanni totalement recréé, une splendeur.

Son Don Giovanni est magnifique, en effet, mais ses Noces atypiques et saisissantes ?
La volonté de redonner un peu de "théatralité" perdue correspondait bien à Cosi et encore plus à Don Gio, ce qui en fait sa valeur, mais pour les Noces cette démarche me parait quand même bien vaine. Elles n'ont pas besoin d'être redorées, c'est superficiel. Au mieux c'est une jolie version, à défaut d'offrir une vision totalement nouvelle et intéressante...
Je trouve son CFT parfaitement antithéâtral, mais pour ce qui est des Noces, oui, je souscris assez au qualiificatif de "joli". C'est esthétisé, adapté aux conceptions de Jacobs, mais n'apporte pas forcément autant que dans Don Gio.
N'empêche que ça reste une réussite incontestable de mon point de vue. (Tu me diras, c'est pas difficile de réussir les Noces, ça marche tout seul.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 21 Nov 2008 - 18:24

J'aimerais s'il vous plait avoir des avis sur la version de studio de Neville Marriner qui me tente bien mais qui me semble difficile à se procurer. Elle me tente essentiellement pour Karita Mattila, Anne Sofie von Otter, Thomas Allen et José van Dam. Je vous remercie d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 19:00

Vous me conseillez quoi comme version sachant que j'aime les belles voix, que je ne veux surtout pas de Jacobs, ni de vision baroqueuse (pour moi = lourde) ? Karajan ? avec qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 19:08

Guillaume a écrit:
baroqueuse (pour moi = lourde)
Je comprends qu'on puisse ne pas aimer les interprétations "baroqueuses", les trouver creuses ou brouillonnes, mais lourdes il faudra m'expliquer... confused

Alors tu aimerais plutôt Karajan, Böhm 62 (ou 55), Rosbaud... Barenboïm ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 20:32

Böhm 62, tu es méchant !

Par ordre chronologique, font l'affaire : Karajan, Rosbaud, Wildner, Marriner, Levine, Solti II (avec Fleming).

Eviter Böhm, Muti et Barenboim.

Levine est, dans une optique 'pleine', extraordinaire de vie. En plus Guillaume aime Te Kanawa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 20:41

Vous pouvez préciser les chanteurs pour chacune des versions que vous me conseillez ? j'attache une importance immmmmense aux chanteurs et à leurs personnalités. Merci. Very Happy

Karajan c'est Schwarzkopf, Panerai...etc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 20:47

DavidLeMarrec a écrit:
Böhm 62, tu es méchant !
Tu préfères la raideur de 55 ?

Ca fait certes longtemps que je n'ai pas écouté cette version mais j'en ai un bon souvenir, tu me sembles un peu dur de déconseiller Böhm en bloc... je n'ai pas dit Klemperer non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 20:59

Guillaume, je pense que ça te prendra moins de temps à toi d'aller vérifier sur Operaclass qu'à moi de tout recopier...

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Böhm 62, tu es méchant !
Tu préfères la raideur de 55 ?

Ca fait certes longtemps que je n'ai pas écouté cette version mais j'en ai un bon souvenir, tu me sembles un peu dur de déconseiller Böhm en bloc... je n'ai pas dit Klemperer non plus
Dans cette oeuvre, Böhm ne m'a jamais vraiment paru à l'aise (dans ces dates du moins, parce qu'on sait à quel point il a progressé).

Je préfère encore la sècheresse anonyme de 55 à la lourdeur de 62.

Ce sont des versions tout à fait estimables d'ailleurs, je n'ai pas du tout dit que c'était mauvais, mais puisqu'il faut faire des choix... ce n'est pas prioritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 21:33

sud273 a écrit:
Cantelli 56? libre de droits alors? tu as ça, je ne connais Cantelli que dans le répertoire symphonique, un merveilleux chef parfois

Je l'ai si ça tu ne l'as pas déjà reçu, avec Schwarzkopf, Merriman, Sciutti, Alva, Panerai et Calabrese. Teatro alla Scala, 27/01/1956.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 21:54

hum! c'est gentil, je ne me souvenais plus, non je n'ai pas, mais à moins que ce soit libre de droits et profitable à tout le monde, je dois avoir une dizaine de Cosi et je ne suis pas très fan de Schwartzkopf et Alva
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 22:45

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume, je pense que ça te prendra moins de temps à toi d'aller vérifier sur Operaclass qu'à moi de tout recopier...

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Böhm 62, tu es méchant !
Tu préfères la raideur de 55 ?

Ca fait certes longtemps que je n'ai pas écouté cette version mais j'en ai un bon souvenir, tu me sembles un peu dur de déconseiller Böhm en bloc... je n'ai pas dit Klemperer non plus
Dans cette oeuvre, Böhm ne m'a jamais vraiment paru à l'aise (dans ces dates du moins, parce qu'on sait à quel point il a progressé).

Je préfère encore la sècheresse anonyme de 55 à la lourdeur de 62.

Ce sont des versions tout à fait estimables d'ailleurs, je n'ai pas du tout dit que c'était mauvais, mais puisqu'il faut faire des choix... ce n'est pas prioritaire.

En effet je vais y aller... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:24

Je crois que je vais prendre Karajan :

1° La distribution a l'air vraiment bonne

2° Si on regarde ce fil, elle a l'air de tous vous plaire, ce qui est le contraire de Böhm que David n'aime pas. (et il sait que son avis compte pour moi)

3° Le prix : 18,75€ sur alapage

4° Les Böhm ne coutent pas cher, alors si celle ci ne me plait pas (ce qui serait vraiment bizarre) je changerais...j'ai déja supporté Kuijken dans la Trilogie...donc je surviverais

5° Mon attrait incommensurable pour les vieilleries et autre disques crachés en mono sur une platine

6° Karajan, bah c'est...Karajan quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:28

Je sais que je vous embéte, mais j'écoute des extraits de Karajan sur musicme; et je trouve qu'Alfonso n'a pas trop l'air d'un baryton... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:28

Guillaume a écrit:
2° Si on regarde ce fil, elle a l'air de tous vous plaire, ce qui est le contraire de Böhm que David n'aime pas. (et il sait que son avis compte pour moi)
Je n'aime pas plus Karajan que Böhm à vrai dire dans cette oeuvre, mais je crois que c'est objectivement plus abouti.

Citation :
3° Le prix : 18,75€ sur alapage
C'est libre de droits et présent sur Musique Ouverte...

Citation :
5° Mon attrait incommensurable pour les vieilleries et autre disques crachés en mono sur une platine
Dans ce cas, prends Rosbaud.

Citation :
6° Karajan, bah c'est...Karajan quoi !
Et Karajan dans Mozart, c'est Karajan dans Mozart. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:32

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
2° Si on regarde ce fil, elle a l'air de tous vous plaire, ce qui est le contraire de Böhm que David n'aime pas. (et il sait que son avis compte pour moi)
Je n'aime pas plus Karajan que Böhm à vrai dire dans cette oeuvre, mais je crois que c'est objectivement plus abouti.

Citation :
3° Le prix : 18,75€ sur alapage
C'est libre de droits et présent sur Musique Ouverte...

Oui, mais comme je l'ai surement déja dit, je n'aime pas trop le téléchargement et les disques virtuels : j'aime tenir la chose en main ; aller la mettre sur une chaine hifi ; la ranger dans mon étagère ; la faire écouter à toute la maisonnée. L'avoir quoi ! Avec livret, galettes et zolie pochette. kiss
Je suis fétichiste surement et vous aller me trouver rétrograde... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:35

C'est pas ça, mais 20€ pour un truc au style daté et libre de droits, je trouve ça cher. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:38

Et ben pas moi ! hehe Je préfére payer 18 euros que d'avoir un zip qui traine sur mon DD.

J'ai écouté l'ouverture : c'est assez formidable, tout à fait mon style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:39

Guillaume a écrit:

Je suis fétichiste surement et vous aller me trouver rétrograde... Embarassed
non, inutilement dépensier... et avec de la place à perdre (chose largement aussi précieuse que le temps)
euh? qu'importe le flacon
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:42

sud273 a écrit:
Guillaume a écrit:

Je suis fétichiste surement et vous aller me trouver rétrograde... Embarassed
non, inutilement dépensier... et avec de la place à perdre (chose largement aussi précieuse que le temps)
euh? qu'importe le flacon

La place c'est pas un problème ; absolument pas...quant à la dépense je considère que le génie immense de Mozart mérite une part immense de de mon budget Mr. Green

J'ai déja acheté le coffret Callas à 82 €, dont les 2/3 sont libres de droits, mais j'en suis ultra satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Ven 2 Jan 2009 - 23:52

Guillaume a écrit:
Et ben pas moi ! hehe Je préfére payer 18 euros que d'avoir un zip qui traine sur mon DD.

J'ai écouté l'ouverture : c'est assez formidable, tout à fait mon style.
C'est sur la durée dramatique que c'est plus lourd. Mais enfin, ça reste une bonne version (Panerai, c'est quand même un peu appuyé comme style...).

Moi je maintiens que Rosbaud pour la poésie ou Levine pour l'urgence c'est mieux, mais Levine est sans doute plus cher, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 1:21

Guillaume a écrit:
Je crois que je vais prendre Karajan :
(...)
3° Le prix : 18,75€ sur alapage
A priori, sauf avis contraire, je te conseillerais de prendre la remasterisation qu'en a fait Naxos Historical plutôt que le pressage EMI. Les remasterisations de Mark Ober-Thorn chez Naxos sont excellentes et en particulier son travail sur les bandes EMI qu'il débarrasse de leur sécheresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 1:55

Hippolyte a écrit:
A priori, sauf avis contraire, je te conseillerais de prendre la remasterisation qu'en a fait Naxos Historical plutôt que le pressage EMI. Les remasterisations de Mark Ober-Thorn chez Naxos sont excellentes et en particulier son travail sur les bandes EMI qu'il débarrasse de leur sécheresse.
Merci pour cet avis techniquement pointu et ô combien appréciable. Il se pourrait que je me laisse tenter par cet enregistrement moi aussi un de ces jours.

Pour répondre à Guillaume, ou plutôt pour rebondir sur quelques unes de ses remarques:

Guillaume a écrit:
elle a l'air de tous vous plaire, ce qui est le contraire de Böhm
Au risque, après notamment nos discussions sur la Traviata et plus récemment sur Arabella (quoique David ait finalement un peu révisé son jugement sur ma version siffle), de m'enfoncer dans une image d'amateur d'affreux-studio-figé, je tiens tout de même à prendre un petit peu la défense de Böhm 55. D'une part le plateau vocal est de toute beauté, à commencer par Lisa Della Casa et Christa Ludwig du côté de ces dames, plus Dermota et Kunz, et d'autre part l'ensemble ne me semble pas être à ce point catastrophique, quoiqu'en dise notre (et mon) Martien préféré. Böhm me semble en tout cas ici singulièrement plus inspiré que dans ses enregistrements des symphonies, qui sont, elles, d'un ennui mortel (pour ce que j'en ai entendu, précisons).

Peut-on faire mieux? Sans doute. A-t-on fait mieux? Je ne demande qu'à l'entendre. Il n'empêche que c'est une version que je prends toujours plaisir à écouter, et à laquelle je n'ai jamais, au grand jamais, eu l'idée d'accoler l'étiquette de "sinistre".

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
6° Karajan, bah c'est...Karajan quoi !
Et Karajan dans Mozart, c'est Karajan dans Mozart. Mr. Green
Pour rester dans la comparaisons entre les symphonies et l'opéra, les enregistrements symphoniques de Karajan ont bien failli à un moment me dégoûter de Mozart. J'ai l'impression de quelque chose d'absolument monolithique, différent de Böhm mais tout aussi étranger que lui à ma perception de l'esprit mozartien. Confused Du coup, je me suis tenu loin de Karajan pour les enregistrements d'opéras de Mozart (alors que pour Böhm j'ai découvert ses enregistrements des symphonies après son Cosi). Mais peut-être s'agit-il d'une sorte de malédiction planant sur les symphonies et sur elles seules? Il faudra peut-être que je laisse sa chance à Herbert dans Cosi.

Sinon, moi aussi, je préfère (dans la limite de prix raisonnables) investir dans un support "solide" avec les conditions d'écoute qui vont avec, plutôt que dans le support numérique. Je ne dis pas que celui-ci ne rend pas des services tout à fait appréciables, c'est souvent bien pratique pour découvrir des enregistrements ou même des œuvres, mais ce n'est pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 12:20

Moi, c'est surtout le mp3 que je ne supporte plus… En flac, il n'y a aucune déperdition de son. Tu peux le graver et le mettre dans une fine pochette, ça prend une sacrée place, les Cd, tu sais ! Et quand tu y ajoutes les passions de la lecture et du cinéma, tu finis par habiter une médiathèque geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 12:57

Je réécoute le Cantelli, oublié depuis des années, je le confesse. Je pense que ça pourrait en intéresser certains. C'est un live du 27 janvier 1956. Est-ce dans le domaine public ? Le coffret Movimento Musica n'indique que les droits de publication, pas ceux de copyright, serait-ce un signe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 14:08

Bien, après une petite recherche sur internet, je vois qu'il est disponible chez plusieurs éditeurs donc certainement libre de droits. Je vais le poster, c'est un vrai pied ! J'avais oublié combien cet opéra est beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 14:50

Mariefran :

Mariefran a écrit:
Je réécoute le Cantelli, oublié depuis des années, je le confesse. Je pense que ça pourrait en intéresser certains. C'est un live du 27 janvier 1956. Est-ce dans le domaine public ? Le coffret Movimento Musica n'indique que les droits de publication, pas ceux de copyright, serait-ce un signe ?
C'est publié depuis longtemps... (LP Fonit Cetra, sans doute.) Maintenant, depuis 56 ou depuis 61, il faudrait vérifier... Mais à mon avis les gens de Walhall l'ont fait avant nous (et lorsqu'ils republient, c'est libre de droits).


-------------------------


Hippolyte :

Hippolyte a écrit:
A priori, sauf avis contraire, je te conseillerais de prendre la remasterisation qu'en a fait Naxos Historical plutôt que le pressage EMI.

Excellente initiative : c'est forcément moins cher et forcément bien meilleur, surtout avec Obert-Thorn à la manoeuvre.


------------------------------


Rofrano :

Octavian a écrit:
(quoique David ait finalement un peu révisé son jugement sur ma version siffle),
Ouais, enfin, Solti c'est Solti... Confused C'est dommage de faire jouer du Hofmannsthal par quelqu'un qui n'a aucun sens du second degré (et encore moins de l'ironie), tu en conviendras.

Citation :
D'une part le plateau vocal est de toute beauté, à commencer par Lisa Della Casa et Christa Ludwig du côté de ces dames, plus Dermota et Kunz, et d'autre part l'ensemble ne me semble pas être à ce point catastrophique, quoiqu'en dise notre (et mon) Martien préféré.
Non, non, c'est pas catastrophique du tout. Simplement ça n'est pas très spirituel ni très brillant, il y a mieux, c'est tout.

Par ailleurs, Ludwig ne m'a jamais parlé, et je ne supporte pas l'italien viennois de Lisa Della Casa (ni son style dans Mozart), donc d'un point de vue personnel, ça ne me transporte pas plus que ça.

C'est moins lourd que 62, cela dit.


Citation :
Peut-on faire mieux? Sans doute. A-t-on fait mieux? Je ne demande qu'à l'entendre. Il n'empêche que c'est une version que je prends toujours plaisir à écouter, et à laquelle je n'ai jamais, au grand jamais, eu l'idée d'accoler l'étiquette de "sinistre".
Compare avec, au choix : Busch, Rosbaud, Jochum, Solti II, Muti II, Östman, Harnoncourt I, II ou III, Marriner, Levine, Wildner, Kuijken, Malgoire, Jacobs, Billy, Harding, Metzmacher ou Honeck et je crois que tu comprendras mon propos. Smile
On sent vraiment qu'on enregistre dans un placard.

Autant, il y a trois ans, la discographie de CFT était extraordinaire, autant à présent il n'y a que l'embarras du choix.

Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
Et Karajan dans Mozart, c'est Karajan dans Mozart. Mr. Green
Pour rester dans la comparaisons entre les symphonies et l'opéra, les enregistrements symphoniques de Karajan ont bien failli à un moment me dégoûter de Mozart. J'ai l'impression de quelque chose d'absolument monolithique, différent de Böhm mais tout aussi étranger que lui à ma perception de l'esprit mozartien. Confused
Ca dépend le Karajan de quel époque. Je plaisantais plus haut, mais entre le Karajan très sec et désincarné des années 40 et celui voluptueux des années 80, il y a du chemin. Dans Mozart, je préfère sa dernière manière, j'aime même beaucoup, en fait. C'est monumental, mais très abouti dans ce sens.

Citation :
Du coup, je me suis tenu loin de Karajan pour les enregistrements d'opéras de Mozart (alors que pour Böhm j'ai découvert ses enregistrements des symphonies après son Cosi).
... et je trouve justement les symphonies de Böhm bien plus affirmées et cohérentes que ses différents CFT (que ce soit avec Della Casa, Seefried ou Schwarzie).


Citation :
Mais peut-être s'agit-il d'une sorte de malédiction planant sur les symphonies et sur elles seules? Il faudra peut-être que je laisse sa chance à Herbert dans Cosi.
Si tu dois lui laisser sa chance, ce sont plutôt ses Noces (sans récitatifs) qui sont à connaître. Là, c'est assez comparable à Böhm, en fait, et tu retrouveras des distributions similaires.

Change-toi, va voir du côté d'Harnoncourt 91, ça te fera respirer. Very Happy


Citation :
Sinon, moi aussi, je préfère (dans la limite de prix raisonnables) investir dans un support "solide" avec les conditions d'écoute qui vont avec, plutôt que dans le support numérique. Je ne dis pas que celui-ci ne rend pas des services tout à fait appréciables, c'est souvent bien pratique pour découvrir des enregistrements ou même des œuvres, mais ce n'est pas la même chose.
Oui, question de goûts et pratiques. De mon côté, c'est même plutôt le livret en papier qui me gêne, parce que je peux plus difficilement jongler entre plusieurs activités (c'est l'inverse lorsque je veux écouter pendant du transport bien sûr). Je ne vais quand même pas rester les mains dans les poches à contempler la même ligne pendant les intermèdes orchestraux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 18:15

J'en profte pour caser mon petit compte-rendu sur ce DVD de Cosi :



La pochette illustre bien la mise en scène : transposition dans les années 60, on est prévenus...
Cette transpoition n'est peut être pas vraiment justifiée - la "libération sexuelle" qui expliquerait l'échange de couples ? les contrastes de différentes classes et différentes modes ? un bon support pour traiter de l'émancipation de la femme ? - mais la réalisation fait que cela fonctionne vraiment bien. Dörrie est, d'après le livret, peu habituée au théâtre et encore moins à l'opéra mais elle semble s'y faire vite et c'est excellent : ni trop statique ni foisonnant de mouvements inutile, ça colle bien avec la musique. Et surtout ça regorge d'idées. Esthétiquement on peut être partagé, personnellement je suis loin d'être un grand fan de la mode de cette époque mais je ne pense pas que ce soit nécessaire pour l'apprécier. Toute l'action se déroule devant ou à l'intérieur d'une coupe de loft un peu kitsch, avec une petite salle de bain et une cuisine sur la droite, un escalier qui permet de monter sur le "toit" qui fait une petite terrasse, un garage sur la gauche. Une multiplication de petits espaces à l'intérieur d'un seul qui rappelle le fait que Dörrie vient du cinéma, et ça se ressent souvent dans la mise en scène ou même la réalisation du DVD, il y a quand même des éléments très théatraux. Déjà comme je le disais parfois un peu de statisme tout à fait bienvenu et assumé, et puis des petites choses comme l'utilisation récurrente de la petite plateforme qui contourne l'orchestre. Ca permet des a parte ingénieux, un contact direct avec le public lorsque les personnages prononcent des sentences (l'air de Guglielmo au II qui éclaire toutes les femmes dans la salle avec un lampe ou le trio Tutti accusan le donne) et des idées amusantes comme lorsque Dorabella flirte avec Barenboïm pendant son air E' amore un ladroncello.
Sinon c'est une des rares mises en scène que j'aie vu où le travestissement des deux hommes est un tant soit peu crédible. Il y a certes des incohérences comme lorsqu'il est question de leur origine, de l'âge normalement avancé d'Alfonso qui a ici une trentaine d'années ou bien le fait que les deux soeur aient une femme de ménage hippie, mais c'est juste pour pinailler. Smile
D'ailleurs j'ai trouvé intéressant le contraste entre les Ferrando et Guglielmo du début, en costume comme Alfonso, qu'on imagine un peu vieux-jeu (et qui expliquerait son discours légèrement misogyne), puis leurd déguisements de vrais baba cools d'ailleurs très amusants. Du coup, Dorabella et Fiordiligi, que l'on sent toute de même d'une classe plutôt élevée, à la pointe de la mode et s'en allant faire du shopping, un peu sainte-nitouches, sont d'abord repoussées par l'aspect des deux hippies mais finissent par adopter leur mode de vie tout en laissant aller leurs sentiments. C'est là que je trouve la transposition plutôt pertinente.
Sinon le fait qu'Alfonso soit jeune fonctionne très bien, puisque ses propos semblent ceu de la génération pérédente, mais lui aussi finit par se "libérer" un peu puisque son rapport avec Despina est ici poussé jusqu'au bout : ils sont ici les seuls gagnants, le troisième couple. La fin illustre d'ailleurs bien la situation ambigüe de tous ces personnages un peu perdus, aux sentiments contradictoires...
Bref, je crois que j'ai fini sur la mise en scène, mais je voulais juste ajouter qu'en dehors de ce que je développe un peu ici, il y a vraiment des tonnes de petites idées très amusantes et intelligentes, on ne s'ennuie pas une seconde.

Niveau casting, c'est aussi vraiment très bien : d'abord la Fiordiligi de Röschmann, l'une des meilleures que je connaisse, décidément aussi à l'aise avec l'italien qu'avec l'allemand, sans parler de son talent d'actrice (même si on la sent peu à l'aise avec la mise en scène au début qui la présente un peu frigide). Kammerloher a un très beau timbre mais c'est sa diction qui est un peu plus embêtante, surtout quand on a Röschmann à côté, on a parfois du mal à reconnaître la langue. Un peu déçu encore une fois par Müller-Brachmann vocalement très beau, mais qui n'a que deux expression à son répertoire et des mimiques un peu pénibles. Par contre Werner Güra est superbe (pour ce qui est de la voix, parce que physiquement...) J'ai beaucoup aimé la Despina de Bruera, aux phrasés délicieux même si le timbre n'est pas hors du commun ; et elle aussi très bonne actrice, toujours dans son rôle même lorsqu'elle n'est pas sous les projecteurs, la plupart du temps amusante mais parfois aussi touchante, très vraie (ce qui, dans cette mise en scène un peu loufoque, est marquant). L'Alfonso de Trekel étant volontairement jeune, on sent que parfois ça manque de noblesse, de profondeur, je ne sais pas comment dire, mais en tout cas ça reste plus que correct.
La direction de Barenboïm, ma foi, ça n'a rien à envier à d'autres "références", il n'y a rien de la lourdeur qu'on lui reproche habituellement dans ce répertoire, au contraire c'est vraiment très vif, très clair, avec Berlin très en forme (même les cornistes qui d'habitudent font des tonnes de pains pendant le deuxième air de Fiordiligi). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 20:59

je cherche toujours la mise en scène du Cosi en anglais avec les aviateurs, le vestiaire de sport et le salon de coiffure, mais je pense que je ne la trouverais pas...
Je me demandais cet après-midi dans quel mesure Da Ponte n'a pas décalqué les Précieuse Ridicules pour corser sa pièce?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Sam 3 Jan 2009 - 22:42

Si on veut de la transposition kitsch, je ne peux que recommander la transposition Così à la plage du DVD Metzmacher. Bien distribué également (surtout Dorabella et Guglielmo, sans rivaux), et extrêmement bien joué.

Le concept peut paraître terne, mais marche si bien, avec des scènes vraiment émouvantes (la fin du duo du coeur, lorsque Guglielmo retire les lunettes de Dora Sad ). Les acteurs sont extrêmement investis, la direction d'acteurs très fine, c'est vraiment un délice, même si le cadre peut paraître rétro lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 0:15

Tu es sérieux David ? Parce que si j'investis dans la trilogie Wieler/Morabito je n'aimerais pas trop avoir de mauvaise surprise... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 1:28

J'ai vu des extraits, ceux de Don Giovanni m'ont bien plu.
M'enfin, les récitatifs au clavinova...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 1:35

Au clavinova ? Faut voir...
Je me demande depuis un moment ce ça pourrait donner d'ailleurs un continuo au piano moderne.

Mais ça ne peut de toute façon pas être pire que le continuo des Noces de Cambreling avec un instrument différent par récitatif (trompette, accordéon, sifflet, tout y passe...) bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 10:37

Wolferl a écrit:
Tu es sérieux David ? Parce que si j'investis dans la trilogie Wieler/Morabito je n'aimerais pas trop avoir de mauvaise surprise... Mr. Green
Dans ce cas, je te précise quand même que les deux autres volets sont insupportables. Mr. Green

Remarque, tu pourrais bien aimer les Noces quand même (transposé dans une grande entreprise, mais ça marche pas du tout et la direction d'acteurs est molle).

Je ne veux pas te déflorer le duo dont j'ai parlé, mais regarde un autre extrait, par exemple les noces qui sont particulièrement heureuses, notamment l'asymétrie entre les deux couples, qui est dans la musique, mais pleinement exploitée ici.
Il suffit, sur un site célèbre de vidéos, de prolonger l'adresse.
watch?v=rCmoh4M5Nuk


Le point fort, c'est aussi qu'on entend très bien le détail dans les ensembles (Beaumont chante sans vibrer, parfois un peu bas, donc on l'entend parfaitement et c'est superbe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 11:43

Le Cantelli est posté sur musique ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 12:04

je trouve le 1er acte extraordinaire cheers , le 2ème un peu moins palpitant Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Dim 4 Jan 2009 - 15:18

DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
Tu es sérieux David ? Parce que si j'investis dans la trilogie Wieler/Morabito je n'aimerais pas trop avoir de mauvaise surprise... Mr. Green
Dans ce cas, je te précise quand même que les deux autres volets sont insupportables. Mr. Green
Ah, j'ai lu une critique (probablement amateure) qui disait justement l'inverse : Cosi est le pire des trois mais les Noces sont très interessantes et fonctionnent bien. hehe

Les extraits m'ont l'air pas mal, plutôt marrant, mais j'ai peur que ce soit un peu froid, les personnages semblent rester la plupart du temps à deux mètres les uns des autres. Et puis les décors sobres ne me dérangent pas mais là ça sent un peu le manque d'inspiration. Mais sinon ça a l'air de fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 0:25

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
Tu es sérieux David ? Parce que si j'investis dans la trilogie Wieler/Morabito je n'aimerais pas trop avoir de mauvaise surprise... Mr. Green
Dans ce cas, je te précise quand même que les deux autres volets sont insupportables. Mr. Green
Ah, j'ai lu une critique (probablement amateure) qui disait justement l'inverse : Cosi est le pire des trois mais les Noces sont très interessantes et fonctionnent bien. hehe

Les extraits m'ont l'air pas mal, plutôt marrant, mais j'ai peur que ce soit un peu froid, les personnages semblent rester la plupart du temps à deux mètres les uns des autres. Et puis les décors sobres ne me dérangent pas mais là ça sent un peu le manque d'inspiration. Mais sinon ça a l'air de fonctionner.
Je trouve ça inspiré, au contraire. Ce sont les Noces que je trouve plus gratuites, mais essaie, au moins ça brasse des idées, ça change un peu.

Et puis si tu as aimé Barenboimseventies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 0:28

Mais, sérieusement, qu'est ce qui t'a déplu dans ce DVD ? Tu as trouvé ça vraiment mauvais ou c'est juste une allergie aux fleurs en plastique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 20:26

Mariefran a écrit:
Et quand tu y ajoutes les passions de la lecture et du cinéma, tu finis par habiter une médiathèque geek
Quand est-ce que tu es venue chez moi toi??? Shocked

DavidLeMarrec a écrit:
Ouais, enfin, Solti c'est Solti... Confused C'est dommage de faire jouer du Hofmannsthal par quelqu'un qui n'a aucun sens du second degré (et encore moins de l'ironie), tu en conviendras.
Evidemment, vu comme ça ! Mr. Green

DavidLeMarrec a écrit:
Autant, il y a trois ans, la discographie de CFT était extraordinaire, autant à présent il n'y a que l'embarras du choix.
Là je suis pas sûr de comprendre... Confused

DavidLeMarrec a écrit:
Change-toi, va voir du côté d'Harnoncourt 91, ça te fera respirer. Very Happy
J'ai développé une grooosssse méfiance, pour ne pas dire une défiance (peut-être exagérée, mais enfin...), envers Harnoncourt dans Mozart après avoir acquis son enregistrement de l'Enlèvement au sérail. Va voir le fil consacré à la discographie de cet opéra pour plus de détails, il est à l'heure actuelle quasi-uniquement occupé par une "dispute" entre Worferl et moi à ce sujet. Sans être le plus génial des opéras de Mozart, l'Enlèvement est une œuvre qui me semble, a posteriori, bénéficier de tellement de bonnes versions que je serais tenter de la qualifier d'inratable. Sauf que voilà, il y en a (au moins) un qui l'a raté, et c'est Harnoncourt. Du coup, ça refroidit pour le reste, malgré tout le bien que j'ai pu lire d'autres enregistrements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 21:30

Honnêtement son DVD avec Ponnelle est tout ce qu'il y a de plus recommendable. Niveau mise en scène c'est la meilleure de Ponnelle à mon avis. Il y a Stratas, Gruberova, Furlanetto et Montarsolo. Et Harnoncourt dirige tout à fait bien je trouve.

Very Happy

Plus généralement, je conseille fortement ce DVD qui est magnifique à tous points de vue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 21:50

Guillaume a écrit:
Niveau mise en scène c'est la meilleure de Ponnelle à mon avis.

Tu les as toutes vues?

La meilleure mise en scène de Ponnelle que je connaisse c'est celle de Tristan et Isolde en 83. (et ce n'est pas un film en play-back ce coup-ci heureusement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Lun 5 Jan 2009 - 22:12

Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
Niveau mise en scène c'est la meilleure de Ponnelle à mon avis.

Tu les as toutes vues?

La meilleure mise en scène de Ponnelle que je connaisse c'est celle de Tristan et Isolde en 83. (et ce n'est pas un film en play-back ce coup-ci heureusement)

La meilleure de celles que j'ai vues, et j'en ai vu 5 je crois. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart - Cosi fan tutte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mozart - Cosi fan tutte
» Cosi fan tutte - ONP Garnier, juin-juillet 2011
» Mozart - Cosi fan tutte
» Mozart : Così fan tutte, 05/2012, TCE
» Une saison de festivals ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: