Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 17:46

Récemment la RNAC a proposé 5 opéras de Verdi en DVD à prix cassés.

Parmi eux :

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 228_rigoletto


que je viens de regarder.


L'opéra reste à mon goût une extraordinaire réussite et j'ai pourtant beaucoup de mal avec le musique de Verdi. Ici, c'est un drame horible, dense et rapide. Le livret comporte des paroles souvent niaises mais elles formes un cadre dramaturgique très efficace.

Pour la production en tant que telle, je ne la conseille pas. A la rigueur aux fans de Verdi ou de cet opéra en particulier pour qui il est toujours un plaisir de le consommer mais pas aux personnes qui voudraient le découvrir ou en posséder un seul exemplaire, il doit certainement y avoir plus réussi.

La production date de 1977.

Elle regroupe (pour les principaux rôles) :

Cornell MacNeil dans le rôle-titre ;
Placido Domingo dans le duc de Mantoue ;
Ileana Cortubas chante Gilda.

James Levine et l'orchestre du Met.

La première chose qui saute aux oreilles et qui est la principale cause de la non-réussite de cette production est la prise de son on ne peut plus médiocre. Les timbres en sont enlaidis et l'équilibre vocal rendu très souvent précaire (certaines phrases sont même inaudibles). Quand au son, il est parasité. Cette remarque à elle seule suffirait à ne pas écouter cet enregistrement.

Quoique la qualité générale des chanteurs s'améliore au cours de l'opéra (ou bien est-ce mes oreilles qui s'adaptent ?), le niveau reste curieusement bas pour un Met.
Placido n'a pas le timbre superbe qu'on lui connait et sa voix est au contraire plus nasale que jamais (c'est tout à fait supportable et même pas mal du tout mais en-deçà de ce qu'il nous a habitué à entendre). Il a les aigus si faciles.
Le rôle titre démarre avec une voix peu agréable mais à laquelle on s'habitue, après tout Rigoletto est laid et difforme alors pourquoi sa voix ne le serait-elle pas également ? Ce rôle est une gageure (enfin c'est ce que je me dis) pour les barytons. Il exige une présence scénique énorme et beaucoup d'aigus (La 3 affraid ). Malgré tout, ce chanteur reste le moins bon de tous les Rigoletto que j'ai entendu jusqu'à présent.
Gilda ne casse pas des briques non plus. Encore une fois le timbre n'est pas très beau et il m'a semblé entendre assez peu de continuité dans ses phrases.
Orchestre irréprochable à mes oreilles, mais peut-on rater cette partition tant tout y semble si évident ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 18:33

Karajan67, tu n'as plus qu'à remettre toutes tes critiques ici! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 18:35

Oups ! J'ai tout faux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 18:48

ouannier a écrit:
Oups ! J'ai tout faux ?

Non c'est juste qu'il y a ce sujet: http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=797
mais qui est un peu fourre-tout. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:36

ouannier a écrit:
L'opéra reste à mon goût une extraordinaire réussite et j'ai pourtant beaucoup de mal avec le musique de Verdi. Ici, c'est un drame horible, dense et rapide. Le livret comporte des paroles souvent niaises mais elles formes un cadre dramaturgique très efficace.
C'est un petit bijou, en effet, tiré de l'excellent drame de Hugo qui n'est plus jamais joué, Le roi s'amuse.

A part Cotrubas qui est d'une délicatesse merveilleuse, on peut trouver mieux dans ces rôles, en effet, particulièrement pour Levine, généralement vulgaire dans Verdi (mais je ne connais pas le DVD en question).


Citation :
Quoique la qualité générale des chanteurs s'améliore au cours de l'opéra (ou bien est-ce mes oreilles qui s'adaptent ?), le niveau reste curieusement bas pour un Met.
Le Met est en grande partie un théâtre de routine... C'est la qualité des individualités qui sauve la mise et fait les grandes soirées, généralement.


Citation :
Ce rôle est une gageure (enfin c'est ce que je me dis) pour les barytons. Il exige une présence scénique énorme et beaucoup d'aigus (La 3 affraid ). Malgré tout, ce chanteur reste le moins bon de tous les Rigoletto que j'ai entendu jusqu'à présent.
Qui sont ? McNeil est très solide, mais ce n'est pas très original, c'est le seul reproche qu'on puisse vraiment lui faire : pas de charisme spécifique qui le fasse retenir, alors même qu'il est vraiment bon.

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol. Les sol et la bémol (je ne vois pas de la, où ça Question ), voire ut bémol pour Milnes, sont des ajouts de la tradition et ne sont absolument pas écrits. La plupart sont efficaces, mais la partition originale est globalement très chantable, surtout que l'orchestre n'est pas trop sonore et seconde bien les voix.


Citation :
Gilda ne casse pas des briques non plus. Encore une fois le timbre n'est pas très beau et il m'a semblé entendre assez peu de continuité dans ses phrases.
Souffle un peu court si tu veux, mais le timbre de Cotrubas, ce vert étincelant !


Citation :
Orchestre irréprochable à mes oreilles, mais peut-on rater cette partition tant tout y semble si évident ?
Oui, on peut la rater (cf. Giulini chez DG), particulièrement en la rendant vulgaire. Je crains, d'ailleurs, qu'avec Levine ce soit au moins mitigé. Verdi est son plus mauvais répertoire, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:42

DavidLeMarrec a écrit:

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol. Les sol et la bémol (je ne vois pas de la, où ça Question ), voire ut bémol pour Milnes, sont des ajouts de la tradition et ne sont absolument pas écrits.

C'est un rôle de baryton?? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:43

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol. Les sol et la bémol (je ne vois pas de la, où ça Question ), voire ut bémol pour Milnes, sont des ajouts de la tradition et ne sont absolument pas écrits.

C'est un rôle de baryton?? Shocked
Oui.

Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !), en réalité. Sauf que les histrions italiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:45

DavidLeMarrec a écrit:

Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !), en réalité. Sauf que les histrions italiens...

"Oh regardez jusqu'à où je peux monter, regardez combien de temps je peux la tenir ma note aigüe! Chuis fort, hein!"

Je ne supporte pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:46

Des fois, ça colle bien avec le contexte dramatique. D'autres fois moins.

Bergonzi (chez Kubelik), lui, tient les croches notées sostenuto, dans une écriture en 6/8, comme des noires. C'est épouvantable.

Cela dit, les sopranes, chez Wagner, c'est "vous voyez comme il est ridiculement petit, cet orchestre, je crie plus fort".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 19:49

DavidLeMarrec a écrit:

Cela dit, les sopranes, chez Wagner, c'est "vous voyez comme il est ridiculement petit, cet orchestre, je crie plus fort".

C'est vrai.
Mais si elles ne le font pas, on dit qu'elles n'ont pas le "format"... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 20:50

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ce rôle est une gageure (enfin c'est ce que je me dis) pour les barytons. Il exige une présence scénique énorme et beaucoup d'aigus (La 3 affraid ). Malgré tout, ce chanteur reste le moins bon de tous les Rigoletto que j'ai entendu jusqu'à présent.
Qui sont ? McNeil est très solide, mais ce n'est pas très original, c'est le seul reproche qu'on puisse vraiment lui faire : pas de charisme spécifique qui le fasse retenir, alors même qu'il est vraiment bon.

Le premier que j'ai entendu dans ce rôle est Rolando Panerai. Le second a été le remplaçant de celui qui devait le chanter l'année dernière à Bastille lors de la deuxième représentation je crois, hélas j'ai oublié son nom. L'effet que m'a fait ce chanteur est vraiment indescriptible. Une voix de tonerre mais souvent un peu basse.

Citation :
Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol. Les sol et la bémol (je ne vois pas de la, où ça Question ), voire ut bémol pour Milnes, sont des ajouts de la tradition et ne sont absolument pas écrits. La plupart sont efficaces, mais la partition originale est globalement très chantable, surtout que l'orchestre n'est pas trop sonore et seconde bien les voix.

Un ut bémol ? Mais où le case t-il ?
Le "la 3" ne doit effectivement pas faire partie de la partition que je n'ai pas consultée, puisqu'il est absent de la version chantée par Rolando Panerai.
Mais le seul que j'ai entendu dans les deux autres versions se situe lors de la dernière phrase de Rigoletto à la fin du troisième acte donc.

"LA MALEDIZIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONE."

MI - MI - RE# - DO# - SOOOOOOOOOL#LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASOL# - DO# !!!

Une broderie quoi ! Laughing


Citation :
Citation :
Gilda ne casse pas des briques non plus. Encore une fois le timbre n'est pas très beau et il m'a semblé entendre assez peu de continuité dans ses phrases.
Souffle un peu court si tu veux, mais le timbre de Cotrubas, ce vert étincelant !

Moi je n'aime pas. Ici ce n'est pas beau.

Citation :
C'est un rôle de baryton??

Le type même de ce qu'on appelle le baryton Verdi je crois. Format vocal hors normes. Absolument fascinant.

Citation :
Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !)

Je ne crois pas que le rôle de Wotan monte au-delà du FA#. Si ? Dans Siegfried peut-être, et encore je ne vois pas. De toute façon le traitement vocal y est si différent qu'incomparable !

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !), en réalité. Sauf que les histrions italiens...

"Oh regardez jusqu'à où je peux monter, regardez combien de temps je peux la tenir ma note aigüe! Chuis fort, hein!"

Je ne supporte pas ça.

Ca n'a rien à voir avec ça ici ! Ces aigus ont un effet dramatique immense et sont tout simplement déchirants. Vraiment !


Dernière édition par ouannier le Sam 23 Déc 2006 - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:02

ouannier a écrit:

Le type même de ce qu'on appelle le baryton Verdi je crois. Format vocal hors normes. Absolument fascinant.

Si le baryton va jusqu'au la ou si, à quoi va servir le ténor? Laughing

ouannier a écrit:

Citation :
Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !)

Je ne crois pas que le rôle de Wotan monte au-delà du FA#.

David a dit "pas plus haut", ça va jusqu'au fa# effectivement. (au début du II de la Walkyrie, et peut-être ailleurs je ne sais pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:03

ouannier a écrit:

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !), en réalité. Sauf que les histrions italiens...

"Oh regardez jusqu'à où je peux monter, regardez combien de temps je peux la tenir ma note aigüe! Chuis fort, hein!"

Je ne supporte pas ça.

Ca n'a rien à voir avec ça ici ! Ces aigus ont un effet dramatique immense et sont tout simplement déchirants. Vraiment !

Si c'est rajouté à la partition, honnêtement... ça me fait penser que c'est pour se la péter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:06

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

Le type même de ce qu'on appelle le baryton Verdi je crois. Format vocal hors normes. Absolument fascinant.

Si le baryton va jusqu'au la ou si, à quoi va servir le ténor? Laughing

ouannier a écrit:

Citation :
Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !)

Je ne crois pas que le rôle de Wotan monte au-delà du FA#.

David a dit "pas plus haut", ça va jusqu'au fa# effectivement. (au début du II de la Walkyrie, et peut-être ailleurs je ne sais pas...)

Alors le rôle de Rigoletto tel qu'il est écrit monte plus haut d'un ton entier.
Mais sa note la plus basse doit être le "la 1" je pense, et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:09

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ca ne monte pas plus haut que Wotan (et descend moins bas !), en réalité. Sauf que les histrions italiens...

"Oh regardez jusqu'à où je peux monter, regardez combien de temps je peux la tenir ma note aigüe! Chuis fort, hein!"

Je ne supporte pas ça.

Ca n'a rien à voir avec ça ici ! Ces aigus ont un effet dramatique immense et sont tout simplement déchirants. Vraiment !

Si c'est rajouté à la partition, honnêtement... ça me fait penser que c'est pour se la péter.

Mais puisque je te dis que ça fait son effet !! OOOOh !! Et puis tout ce qui fait partie de la tradition du point de vue de l'interprétation n'est pas fait pour se la péter que je sache ! C'est peut-être le cas, mais à partir du moment où ce n'est pas superflu, la question se doit d'être évacuée ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:09

ouannier a écrit:
le rôle de Rigoletto tel qu'il est écrit monte plus haut d'un ton entier.

DavidLeMarrec a écrit:

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol.

Chez moi, sol bémol et fa dièse, c'est grosso modo la même chose. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:11

Xavier a écrit:
ouannier a écrit:
le rôle de Rigoletto tel qu'il est écrit monte plus haut d'un ton entier.

DavidLeMarrec a écrit:

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol.

Chez moi, sol bémol et fa dièse, c'est grosso modo la même chose. Laughing

Alors je pense que David se trompe. Mais encore une fois, je n'ai jamais vu la partition. Je suis très curieux d'y jeter un coup d'oeil. Si c'est la cas, alors tous les chanteurs que j'ai entendu en rajoutent un max ce qui me laisse perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:14

Je viens de lire dans le guide des opéras de Verdi que la tessiture de Rigoletto s'étend su si bémol1 au sol3. Mais alors je m'étonne du sol# de cette fameuse dernière phrase. Je veux bien que le la soit rajouté, mais pour le sol#, je ne vois pas ce qu'il y aurait à la place. scratch Il faut décidément que je jette un coup d'oeuil à la partoche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptySam 23 Déc 2006 - 21:35

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ce rôle est une gageure (enfin c'est ce que je me dis) pour les barytons. Il exige une présence scénique énorme et beaucoup d'aigus (La 3 affraid ). Malgré tout, ce chanteur reste le moins bon de tous les Rigoletto que j'ai entendu jusqu'à présent.
Qui sont ? McNeil est très solide, mais ce n'est pas très original, c'est le seul reproche qu'on puisse vraiment lui faire : pas de charisme spécifique qui le fasse retenir, alors même qu'il est vraiment bon.

Rigoletto n'est pas si difficile que ça, c'est un rôle très central qui ne monte pas au-dessus du sol bémol. Les sol et la bémol (je ne vois pas de la, où ça Question ), voire ut bémol pour Milnes, sont des ajouts de la tradition et ne sont absolument pas écrits. La plupart sont efficaces, mais la partition originale est globalement très chantable, surtout que l'orchestre n'est pas trop sonore et seconde bien les voix.

C'est ne pas tenir compte de ses changements d'humeur, du profil psychologique et de la dimension scénique en général, qui sont trois dificultés réelles du rôle. Mais peutêtre que je ne me rends pas bien compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 24 Déc 2006 - 5:15

En fait si j'ai bien compris la tessiture du baryton verdien, c'est grosso modo celle du ténor wagnérien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 24 Déc 2006 - 9:57

Grosso-modo:
Le Ténor dramatique monte au si et le Baryton Verdi monte au la, et ils descendent tous deux jusqu'au si.
Mais la couleur du Baryton Verdi est évidemment plus ronde et plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 24 Déc 2006 - 10:54

Zoilreb a écrit:
Grosso-modo:
Le Ténor dramatique monte au si et le Baryton Verdi monte au la, et ils descendent tous deux jusqu'au si.
Mais la couleur du Baryton Verdi est évidemment plus ronde et plus sombre.

Oui c'est ça je pense. Tessiture très proche mais au final ça n'a rien à voir, mais vraiment rien à voir. Et puis le baryton peut descendre au la1 quand même je pense, ça doit arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 9 Oct 2007 - 23:00

Deux DVD très différents de la même oeuvre, le Don Carlos de Verdi dans la version française dirigée par Pappano au Châtelet en 1996 et Don Carlo version italienne par Levine au Met en 1983.

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 34837
Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 5133WFXG84L._AA240_
La version française n'est pas jouée si souvent, et elle semble toujours avoir été coupée par les productions d'opera depuis la création de l'oeuvre, a tel point que Verdi, quand il a réalisé sa version italienne, a fait de grandes coupes lui-même pour éviter les incohérences qui en résultaient. Mais cela n'a pas empêché les théâtres de couper de nouveau cette version raccourcie.

Ici, c'est assez amusant car la version française Pappano avec pas mal de coupes se rapproche beaucoup de la version Levine qui est une version italienne très complète, comme si le chef anglo-italien avait voulu aboutir à une traduction française de l'opera italien. Je n'ai pas noté les différences avec un bloc notes et un crayon, le plus frappant est tout un passage de très beaux chants à la mort de Rodrigue qui figurent dans la version Pappano mais pas dans la version Levine.

Les équipes de chanteurs sont dans des styles très opposés, opposition renforcée par la différence de couleur des deux langues. La distribution Pappano menée par Roberto Alagna joue un Don Carlos intimiste et très bien incarné, alors que chez Levine, les formats vocaux font dans l'ultra spectaculaire, avec un Placido Domingo qui me semble là au sommet de ses moyens.

Bon allez tant que j'y suis, je continue une comparaison qui n'a pourtant pas beaucoup de sens.

Roberto Alagna est un Don Carlos fragile et qui doute de lui, il cherche en lui un moyen de surmonter ses contradictions alors que le Don Carlo de Placido Domingo est sombre mais inébranlable dans ses convictions. Difficile de faire plus opposé, mais vocalement comme pour le jeu d'acteur, il me paraît difficile de faire mieux. Placido Domingo hallucinant de présence.

Elisabeth de Valois jouée par Mirella Freni est un personnage tragique mais qui cherche à conserver sa dignité et sa droiture tout au long de l'opera, quoi qu'il en coûte, alors que Karita Mattila est résignée, presque placide - je trouve qu'elle est le point faible de cette version Pappano pour le jeu d'actrice. Vocalement elle joue une Elisabeth intériorisée, le duo final est très beau, pianissimo assez inattendu et qui est une conclusion idéale de cet opera très sombre alors que celle de Mirella Freni est plus démonstrative vocalement.

Jose van Dam parfaite incarnation de Philippe II, plus ascète et cassant que Nicolai Ghiaurov, grand d'Espagne dans toute sa pompe. Grace Bumbry fait surtout une performance vocale en princesse Eboli, alors que Waltraud Meier incarne le personnage, l'air " O don fatal " est extraordinaire, à repasser en boucle tellement c'est réussi. Pour Rodrigue, Thomas Hampson est un acteur parfait, il chante avec beaucoup d'intelligence cet idéaliste partagé entre plusieurs devoirs de fidélité, alors que Louis Quilico est plus monocorde. Eric Halfvarsoon est saisissant en grand inquisiteur, alors que j'attendais beaucoup de Ferrucio Furlanetto j'ai été déçu. Il ne ferait pas peur à grand monde.

Mention spéciale pour la direction d'orchestre dans ces deux versions, et en particulier pour Levine. Je trouvais ses Verdis conventionnels mais dans cet enregistrement il est parfait, très sombre et inquiétant. Pappano privilégie encore la clarté des pupitres de l'orchestre, avec une belle progression dramatique, tout en retenue.

Quand aux mises en scènes, c'est du met traditionnel d'un côté (par un certain John Dexter, un pseudonyme de Schenk, j'en suis sûr hehe ) mais si c'est un peu kitsch, l'ambiance très sombre de l'oeuvre est bien retranscrite et ça fonctionne. Quel dommage qu'il faille compter sur l'initiative personnelle des acteurs pour bouger, mais ici Domingo et Freni sont très bons. Chez Pappano, stylisation élégante de Luc Bondy, qui évoque les mises en scènes de grand opera avec un cheval sur scène au premier acte. C'est très bien vu dans la direction d'acteurs.

Bon, je pense que ce sont deux versions pas mauvaises du tout pour découvrir le grand opéra français de Verdi.


Dernière édition par le Dim 18 Nov 2007 - 19:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 9 Oct 2007 - 23:26

Morloch a écrit:
Ici, c'est assez amusant car la version française Pappano avec pas mal de coupes se rapproche beaucoup de la version Levine qui est une version italienne très complète, comme si le chef anglais
Anglo-italien, il me semble. Smile


Citation :
avait voulu aboutir à une traduction française de l'opera italien. Je n'ai pas noté les différences avec un bloc notes et un crayon, le plus frappant est tout un passage de très beaux chants à la mort de Rodrigue qui figurent dans la version Pappano mais pas dans la version Levine.
Les différences sont simples si l'on compare les versions en cinq actes (il existe des variantes, mais pour l'essentiel, on y est) :
- Choeur d'introduction des bûcherons (coupé chez Pappano)
- Duo Philippe/Posa (le récit de Posa et le credo de Philippe changent)
- le ballet du III (qui explique pourquoi Eboli est méconnaissable, car empruntant le masque de la reine), coupé chez Pappano
- la déploration sur le corps de Posa (sur le même thème que le Lacrymosa de son Requiem), magnifique en effet, dont il est difficile de se passer, et que certains chefs ont désormais choisi d'inclure à leur version italienne (ce qui n'a jamais été le cas dans les trois versions révisées par Verdi)
- la toute fin, sur le choeur des moines, bien plus mystérieuse et non pas tapageuse comme chez les Italiens.

Pappano avait tout de même le front d'être vendu par EMI comme "version française intégrale", alors qu'il manque bien trente minutes de musique...



Citation :
Les équipes de chanteurs sont dans des styles très opposés, opposition renforcée par la différence de couleur des deux langues. La distribution Pappano menée par Roberto Alagna joue un Don Carlos intimiste et très bien incarné, alors que chez Levine, les formats vocaux font dans l'ultra spectaculaire, avec un Placido Domingo qui me semble là au sommet de ses moyens.
Un des très grands rôles de Domingo, oui.


Citation :
alors que celle de Mirella Freni est plus démonstrative vocalement.
Et surtout, si j'en crois ses autres témoignages, un peu terne psychologiquement, comme le plus souvent avec cette chanteuse avant tout préoccupée d'un chant sain. [Oui, ça m'agace, parfaitement ! Smile ]


Citation :
Jose van Dam parfaite incarnation de Philippe II, plus ascète et cassant que Nicolai Ghiaurov, grand d'Espagne dans toute sa pompe.
Le rôle est tout de même bien trop grave pour lui, surtout à cette date où le médium s'effiloche un peu. Son fa1 ne sort pas, et le tout manque de mordant, de tenue, de corps. Magnifique bien entendu, mais à la Monnaie en 84, c'était autre chose ! I love you


Citation :
Grace Bumbry fait surtout une performance vocale en princesse Eboli, alors que Waltraud Meier incarne le personnage, l'air " O don fatal " est extraordinaire, à repasser en boucle tellement c'est réussi.
A la comparaison, même si Waltraud n'est pas la plus impressionnante à cause de la langue, c'est incontestablement celle qui cherche à dire le plus dans cet air - que la plupart de ses concurrentes.


Citation :
Pour Rodrigue, Thomas Hampson est un acteur parfait, il chante avec beaucoup d'intelligence cet idéaliste partagé entre plusieurs devoirs de fidélité,
Oui, c'est un rôle taillé sur mesure pour la dimension scénique de Hampson.


[quote]Pappano privilégie encore la clarté des pupitres de l'orchestre, avec une belle progression dramatique, tout en retenue.[quote]
... mais il fait ce qu'il peut avec un orchestre dont il n'est pas coutumier, et qui n'est pas non plus du niveau de ses standards...


Citation :
Quand aux mises en scènes, c'est du met traditionnel d'un côté (par un certain John Dexter, un pseudonyme de Schenk, j'en suis sûr hehe ) mais si c'est un peu kitsch, l'ambiance très sombre de l'oeuvre est bien retranscrite et ça fonctionne.
Difficile de faire pire que la mise en scène de Karajan, de toute façon, où les contresens psychologiques, les pantomimes ridicules et postures totalement nanardesques abondent. Insoutenable, tellement on est gêné pour le metteur en scène...


Citation :
Chez Pappano, stylisation élégante de Luc Bondy, qui évoque les mises en scènes de grand opera avec un cheval sur scène au premier acte. C'est très bien vu dans la direction d'acteurs.
Je ne trouve pas ça très riche, personnellement ; très sombre, comme toujours avec Bondy ; efficace. Mais pas non plus éloquent.


Citation :
Bon, je pense que ce sont deux versions pas mauvaises du tout pour découvrir le grand opéra français de Verdi.
Si on parle du DVD, oui. Sinon, il existe mieux, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 9 Oct 2007 - 23:44

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
alors que celle de Mirella Freni est plus démonstrative vocalement.
Et surtout, si j'en crois ses autres témoignages, un peu terne psychologiquement, comme le plus souvent avec cette chanteuse avant tout préoccupée d'un chant sain. [Oui, ça m'agace, parfaitement ! Smile ]

Oui, c'est de l'opera à la grand-papa dans le jeu d'acteurs. Mais sur cette soirée je trouve qu'il est juste de prendre la défense de Mirella Freni, qui fait vivre le personnage par un engagement vocal à 100 %. Elle en fait oublier le petit chapeau ridicule qu'on lui a collé sur la tête, c'est dire.

Citation :

A la comparaison, même si Waltraud n'est pas la plus impressionnante à cause de la langue, c'est incontestablement celle qui cherche à dire le plus dans cet air - que la plupart de ses concurrentes.

Son français est un peu étrange par moments, mais ça va. Son timbre ne sonne pas du tout italien, j'ai bien aimé même si elle n'est pas extraordinaire d'aisance ici, elle a un tel talent de tragédienne.

Citation :
Citation :
Bon, je pense que ce sont deux versions pas mauvaises du tout pour découvrir le grand opéra français de Verdi.
Si on parle du DVD, oui. Sinon, il existe mieux, bien sûr.

Oui, mais je ne connaissais pas cet opera qui m'avait toujours intimidé, c'est une bonne entrée en matière je crois. Et le choix DVD est limité.

Bon, bien, je suis psychologiquement pret pour les versions en inuit ou en esperanto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 9 Oct 2007 - 23:59

Morloch a écrit:
Oui, c'est de l'opera à la grand-papa dans le jeu d'acteurs. Mais sur cette soirée je trouve qu'il est juste de prendre la défense de Mirella Freni, qui fait vivre le personnage par un engagement vocal à 100 %.
Alors là, si je n'avais pas peur de te heurter, je te traiterais, à l'aveugle, de menteur. Laughing

Ce n'est pas possible. Freni a toujours chanté avec une prudence extrême. A part dans ses Fedora du début des années 90, avec un peu plus d'abandon que lui permet le vérisme, l'âge, l'aisance, je ne l'ai jamais entendu tourner qu'en troisième...

Tu piques ma curiosité, mais va savoir pourquoi, je devine ce que j'en penserais. Confused


Citation :
Son français est un peu étrange par moments, mais ça va. Son timbre ne sonne pas du tout italien, j'ai bien aimé même si elle n'est pas extraordinaire d'aisance ici, elle a un tel talent de tragédienne.
Oui, tout ça est tout à fait exact. Very Happy


Citation :
Oui, mais je ne connaissais pas cet opera qui m'avait toujours intimidé, c'est une bonne entrée en matière je crois. Et le choix DVD est limité.

Bon, bien, je suis psychologiquement pret pour les versions en inuit ou en esperanto...
J'ai une version charcutée en allemand libre de droits et une version en bulgare (avec des répliques en italien), pas mieux, désolé. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 0:06

DavidLeMarrec a écrit:
Morloch a écrit:
Oui, c'est de l'opera à la grand-papa dans le jeu d'acteurs. Mais sur cette soirée je trouve qu'il est juste de prendre la défense de Mirella Freni, qui fait vivre le personnage par un engagement vocal à 100 %.
Alors là, si je n'avais pas peur de te heurter, je te traiterais, à l'aveugle, de menteur. Laughing

Ce n'est pas possible. Freni a toujours chanté avec une prudence extrême. A part dans ses Fedora du début des années 90, avec un peu plus d'abandon que lui permet le vérisme, l'âge, l'aisance, je ne l'ai jamais entendu tourner qu'en troisième...

Tu piques ma curiosité, mais va savoir pourquoi, je devine ce que j'en penserais. Confused

Il y a quelque chose qui fonctionne bien ici, peut-être sur ce rôle particulier de recluse mélancolique, j'ai trouvé Freni touchante. Je n'arrive pas bien à dire pourquoi, mais je sens que tu as tort. Elle croit en son personnage.

Peut-être la contagion de Domingo qui interagit sur scène, ou autre chose, en tout cas ça m'a plus convaincu que Kartita Mattila, un peu mémère pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 0:33

Morloch a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Morloch a écrit:
Oui, c'est de l'opera à la grand-papa dans le jeu d'acteurs. Mais sur cette soirée je trouve qu'il est juste de prendre la défense de Mirella Freni, qui fait vivre le personnage par un engagement vocal à 100 %.
Alors là, si je n'avais pas peur de te heurter, je te traiterais, à l'aveugle, de menteur. Laughing

Ce n'est pas possible. Freni a toujours chanté avec une prudence extrême. A part dans ses Fedora du début des années 90, avec un peu plus d'abandon que lui permet le vérisme, l'âge, l'aisance, je ne l'ai jamais entendu tourner qu'en troisième...

Tu piques ma curiosité, mais va savoir pourquoi, je devine ce que j'en penserais. Confused

Il y a quelque chose qui fonctionne bien ici, peut-être sur ce rôle particulier de recluse mélancolique, j'ai trouvé Freni touchante. Je n'arrive pas bien à dire pourquoi, mais je sens que tu as tort. Elle croit en son personnage.

Peut-être la contagion de Domingo qui interagit sur scène, ou autre chose, en tout cas ça m'a plus convaincu que Kartita Mattila, un peu mémère pour le coup.
Karita Mattila, la diction n'est vraiment pas fameuse (comme d'habitude), et la voix un peu ternie par le français.

Pour Freni, peut-être, je m'aperçois que les versions Abbado ne l'avaient pas mise en couple avec Domingo (lui avait Price, elle Carreras). Peut-être. (Mais en fait je n'y crois pas beaucoup, tu nous fais encore Lou Ravi en découvrant ce chef-d'oeuvre et voilà tout. Like a Star @ heaven )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 0:36

DavidLeMarrec a écrit:
(Mais en fait je n'y crois pas beaucoup, tu nous fais encore Lou Ravi en découvrant ce chef-d'oeuvre et voilà tout. Like a Star @ heaven )

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 0:38

DALAF
Non piangere Louuuuuuuuuuu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 8:31

DavidLeMarrec a écrit:


Citation :
Jose van Dam parfaite incarnation de Philippe II, plus ascète et cassant que Nicolai Ghiaurov, grand d'Espagne dans toute sa pompe.
Le rôle est tout de même bien trop grave pour lui, surtout à cette date où le médium s'effiloche un peu. Son fa1 ne sort pas, et le tout manque de mordant, de tenue, de corps. Magnifique bien entendu, mais à la Monnaie en 84, c'était autre chose ! I love you


J'adore José Van Dam que je considère comme l'un des meilleurs artistes de sa génération. Mais Philippe II n'est vraimant pas un des rôles qui lui va le mieux. Dans Verdi je le préfère nettement dans Simon Boccanégra par expmple. C'est aussi, et surtout, un excellent mozartien. Je ne connais pas la version de la monnaie dont tu parles David, mais dans les années 80 à 2000, il était à son zénith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMer 10 Oct 2007 - 21:57

La voix a commencé à perdre de sa rondeur à partir de 1990 environ. C'est pourquoi, pour ma part, je ne le trouve plus très à l'aise dans Verdi à partir de cette période : le manque de mordant y est plus gênant, parce que le timbre s'abîme.

Mais j'ai un très grand respect pour van Dam, et il est encore capable dans les bons rôles de produire de grandes soirées.

Je l'aime surtout dans les vrais rôles de baryton et dans les années 80.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 1:40

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 41310KC8YTL.__

Comme je l'ai dit dans le sujet général, j'ai bien aimé l'oeuvre.

Il faut dire qu'on est là en présence d'excellents interprètes.

Fleming est plutôt dans un bon soir, elle a moins la flemme (oui pour moi son nom vient de là) d'aller chercher ses notes que d'habitude. (m'enfin elle est toujours incapable de faire un saut d'octave sans accrocher la septième voire la sixte...)
En plus je la trouve ici plutôt bonne comédienne.
David nous dira que la diction est certainement floue... oui, sans doute.
Entendre Morris dans Verdi m'a fait bizarre au début, on a l'impression qu'il n'a pas le temps d'installer sa voix et que l'agilité n'est pas son fort.
Finalement il s'en tire très très bien.
Domingo est superbe, endurant, brillant, et déchirant.
Je n'ai pas du tout reconnu Richard Croft (Cassio), le Pelléas de la version Davis/Vick.
En tout cas il était encore très bon.
Très beaux choeurs.
Belle direction de Levine; non ça n'est pas bourrin, mais l'orchestre est très présent et on entend bien tout ce qui s'y passe.
C'est dynamique et dramatique, c'est très réussi.

Mise en scène traditionnelle, très beaux décors, et non ça n'est pas trop statique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 10:46

Je n'ai jamais trop accroché à cet opéra qu'on décrit comme wagnerien surtout parce qu'on y entend beaucoup les cuivres...

Mais avec Levine et l'engagement brûlant de Fleming, je te l'abandonne. Smile

Enfin, c'est bien sinon, tu te mets à Verdi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 12:47

DavidLeMarrec a écrit:
l'engagement brûlant de Fleming, je te l'abandonne. Smile

Mais non, c'est qu'avec Dutilleux et Xavier, maintenant je ne suis plus tout seul dans mon mauvais goût Razz

Les convertis à Miss Renée vont bientôt affluer par milliers sur ce forum bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83672
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 12:55

Relisez bien ce que j'ai mis sur la performance de Fleming, c'est pas si élogieux que ça. Laughing

Et Dutilleux, c'est plutôt reconnu comme du bon goût en général... (c'est ça qui doit gêner David! Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 13:00

Non non, ce que je voulais dire c'est que Dutilleux est fan de Miss Renée bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 16:15

De Verdi, je n'aime vraiment que deux opera, d'ailleurs ses 2 derniers: Otello et Falstaff; Pour le premier je suis satisfait de l'enregistrement dirigé par R Muti, avec Domingo, Barbara Frittoli et L Nucci; pour le second, je recommande chaudement le dvd dirigé toujours par le même Muti, toujours Frittoli mais avec le superbe Ambrogio Maestri dans le role titre: un pur regal!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 18:00

andrino a écrit:
De Verdi, je n'aime vraiment que deux opera, d'ailleurs ses 2 derniers: Otello et Falstaff; Pour le premier je suis satisfait de l'enregistrement dirigé par R Muti, avec Domingo, Barbara Frittoli et L Nucci;
Ca existe en DVD, je crois. Une de mes versions favorites en effet. Du panache à revendre, et une mise en scène littérale mais tout à fait sympathique (comprendre : ça bouge suffisamment pour être regardable sans aucun déplaisir).


Citation :
pour le second, je recommande chaudement le dvd dirigé toujours par le même Muti, toujours Frittoli mais avec le superbe Ambrogio Maestri dans le role titre: un pur regal!!!!
L'idéal dans ce rôle reste pour moi Terfel, mais je n'ai pas de souvenir de Maestri, que j'ai pourtant dû entendre. Donc, qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyVen 19 Oct 2007 - 18:00

Xavier a écrit:
Et Dutilleux, c'est plutôt reconnu comme du bon goût en général... (c'est ça qui doit gêner David! Laughing )
Oui, c'est un peu ça, c'est que c'est trop gentil. Smile

Tout le monde en dirait du mal que je serais indigné, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 12:47

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD OA0829D



Production CoventGardenienne de 2001, mise en scène par David Mc Vicar, avec Marcelo Alvarez (le duc), Paolo Gavanelli (Rigoletto), Christine Schäfer (Gilda) et quelques autres.

Un Rigoletto très sombre dans une production qui veut re-insuffler le caractère provocant des sujets de Verdi qu'une vision plus classique peut affadir, le premier acte tourne à l'orgie sexuelle appuyée. Mais la couleur dominante de cette mise en scène est le noir, décors obscurs et éclairages interlopes, Rigoletto infirme et inquiétant, décors déglingués qui donnent un sentiment de danger. Je dois également être honnète et avouer que ma seule autre référence visuelle dans cet opéra est la version Ponelle avec Pavarotti qui donne envie de rire en permanence, je ne sais pas trop pourquoi mais il y a un genre de sentiment de n'importe quoi kitsch et sympathique qui est communicatif là dedans, et la perruque d'Edita Gruberova est une des plus grandes merveilles cinématographiques de tous les temps.

Tout a été pensé comme du théâtre, et c'est servi par des acteurs tous très investis dans leurs rôles. Paolo Gavanelli est particulièrement touchant et il joue sur les différentes facettes du personnage, de même que Christine Schäfer, qui paraît très fragile mais dissimule également une certaine ambivalence. Le moins bon acteur du lot est sans doute Marcelo Alvarez, mais son allure hautaine lui permet d'assurer le rôle du duc avec une certaine classe.

Les rôles plus secondaires sont tous bien assurés, Sparafucile est très impressionnant et il ressemble à Pascal Obisbo, donc naturellement très convaincant en assassin lâche et malsain.

Vocalement ça tient bien la route, Marcelo Alvarez en 2001 n'a pas encore la stature vocale hallucinante que je lui ai entendu à Bastille l'année dernière, ici il est seulement très très bon dans le rôle, plus sobre que d'autres sans aucun cabotinage d'acteur ou vocal ( sa donna e mobile est même étonnamment dépouillée, j'ai adoré);

Christine Schäfer a une voix magnifique, sans doute un peu légère pour les goûts de certains, d'autant que certains aigus sont un peu difficiles, mais c'est assez génial de nuances et d'incarnation.

Paolo Gavanelli est également très à l'aise dans le rôle de Rigoletto - je crois qu'il a exactement le timbre et la voix qu'il faut pour le rôle et cela lui permet de tenir presque à lui seul toute la représentation. Peut-être quelques soucis de justesse, mais rien de bien génant, je crois que j'adore ce type de voix sombre et chaude.

Direction d'orchestre sobre et précise d'un certain Edward Downes.

Bref bref Lou Ravi en action.

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Rohrigoletto2

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Rohrigoletto1

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Rigoletto1

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Rigoletto2


Dernière édition par le Dim 18 Nov 2007 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 14:00

Morloch a écrit:
Tout a été pensé comme du théâtre, et c'est servi par des acteurs tous très investis dans leurs rôles. Paolo Gavanelli est particulièrement touchant et il joue sur les différentes facettes du personnage, de même que Christine Schäfer, qui paraît très fragile mais dissimule également une certaine ambivalence. Le moins bon acteur du lot est sans doute Marcelo Alvarez, mais son allure hautaine lui permet d'assurer le rôle du duc avec une certaine classe.
Gavanelli, tu n'as pas été trop gêné par le vibratello ? Sinon, artiste sympathique, oui.

Pour ma part, souvenir extraordinaire de la mise en scène de Braunschweig à la Monnaie, en 97. Univers sombre, épuré à l'extrême. Déjà Alvarez (et Michaels-Moore) à l'époque.

Les Parisiens ont vu aussi celle de Savary, qui est très réussie, avec ses ruines aussi esthétiques que crépusculaires. Ca réclame un minimum d'investissement scénique des chanteurs, mais j'avais beaucoup aimé. Comme quoi on peut faire du Schenk avec du talent...

Citation :
Vocalement ça tient bien la route, Marcelo Alvarez en 2001 n'a pas encore la stature vocale hallucinante que je lui ai entendu à Bastille l'année dernière, ici il est seulement très très bon dans le rôle, plus sobre que d'autres sans aucun cabotinage d'acteur ou vocal ( sa donna e mobile est même étonnamment dépouillée, j'ai adoré);
Oui, grand seigneur ; mais c'est aussi parce qu'il n'est pas autant poussé à se dépasser que dans des rôles très difficiles.
Je te rejoins, cela dit, sur les progrès phénoménaux qui l'ont fait devenir, d'un très grand chanteur, un chanteur qui confine au légendaire par ses qualités.


Citation :
Christine Schäfer a une voix magnifique, sans doute un peu légère pour les goûts de certains, d'autant que certains aigus sont un peu difficiles, mais c'est assez génial de nuances et d'incarnation.
Je trouve sa voix assez vilaine, moi ; c'est toujours bizarre (surtout en italien), mais admirablement pensé.


Citation :
je crois que j'adore ce type de voix sombre et chaude.
Baryton-Verdi, en somme...


Citation :
Direction d'orchestre sobre et précise d'un certain Edward Downes.
Ce n'est pas tout à fait un inconnu qui ne dirigerait que des soirées italiennes de routine. Wink Mais il est vrai qu'il n'a pas de célébrité publique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 15:24

DavidLeMarrec a écrit:


Morloch a écrit:
Christine Schäfer a une voix magnifique, sans doute un peu légère pour les goûts de certains, d'autant que certains aigus sont un peu difficiles, mais c'est assez génial de nuances et d'incarnation.
Je trouve sa voix assez vilaine, moi ; c'est toujours bizarre (surtout en italien), mais admirablement pensé.

Il y a un mystère Christine Schäfer, elle a un parcours passionnant. A la base une chanteuse de rengaines faciles à la Boulez, mais qui a décidé de se compliquer la vie.

Recommandé par un site internet infâme, j'ai son Winterreise de Schubert qui doit être un des plus beaux disques de lieder que j'aie jamais entendu.

Je commence à être familier de sa Traviata, après être allée la voir de façon consentante la saison dernière, je l'ai revue dimanche denier, résultat maladroit de mes tentatives despérées de trainer des amis à l'opéra, je ne parviens qu'à me faire emmener dans des trucs que j'ai déjà vu ou que je n'ai pas envie de voir.

C'est, je crois, une très grande Violetta, qui réussit l'impossible et que je crains ne pas être près de revoir. Son premier acte est désastreux, il faut bien l'admettre, elle n'est pas dans le rôle de frivole et elle n'arrive pas à faire passer les aigus à un point que c'en est génant pour elle.

Mais les deux actes suivants ! Bon sang ! Elle est Violetta Valery. C'est la première fois que je vois cet opéra et à la différence de Rigoletto j'en ai vu et entendu un certain nombre (chut) et que je comprends ce qui se passe, sans avoir besoin de me figurer que la fille en pleine forme qui s'époumonne à tout va va rendre l'âme dans quelques minutes. Il y a une intensité dans son jeu, une infinité de nuances sans jamais la moindre ostentation ni préciosité qui est fabuleux. Quant à sa voix elle-même, c'est léger, ça ne monte pas haut et ça ne descend pas très bas. J'ai l'impression d'une chanteuse actrice née, musicienne et technicienne hors pair avec laquelle la nature aurait été partculièrement ingrate et n'aurait accordé qu'un léger truc informe et sans potentiel.

Sa Gilda est vraiment très belle, et à part quelques aigus qui ne passent pas, je voudrais savoir ce qu'on reproche à sa prestation dans ce rôle.


DavidLeMarrec a écrit:
Gavanelli, tu n'as pas été trop gêné par le vibratello ? Sinon, artiste sympathique, oui.

DavidLeMarrec a écrit:
Morloch a écrit:
je crois que j'adore ce type de voix sombre et chaude.
Baryton-Verdi, en somme...

Le vibratello (kézako ?) est peut-être ce qui m'adonné un sentiment de fausseté par endroits.

Il a une belle voix et paraît investi par son rôle, ça convient à mes crirères de Lou Ravi.


Dernière édition par le Dim 18 Nov 2007 - 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 16:22

Morloch a écrit:
Il y a un mystère Christine Schäfer, elle a un parcours passionnant. A la base une chanteuse de rengaines faciles à la Boulez, mais qui a décidé de se compliquer la vie.
Moi, je trouve ça génial : une chanteuse qui fait Alcina avec Rousset, Gilda avec Alvarez, Saint-François, Pli selon pli, qui programme Crumb en récital… cheers


Citation :
Recommandé par un site internet infâme, j'ai son Winterreise de Schubert qui doit être un des plus beaux disques de lieder que j'aie jamais entendu.
Je ne sais pas qui tu fréquentes, sans doute des gens infréquentables d’ailleurs alien , mais ils ont bon goût. Ce joyeux Winterreise est un enchantement – et une lecture, cette fois, vraiment nouvelle de l’œuvre.


Citation :
C'est, je crois, une très grande Violetta, qui réussit l'impossible et que je crains ne pas être pret de revoir. Son premier acrte est désastreux, il faut bien l'admettre, elle n'est pas dans le rôle de frivole et elle n'arrive pas à faire passer les aigus à un point que c'en est génant pour elle.
Pour moi, ça ne me gêne pas, tu le sais bien, vu ma référence absolue dans le rôle. hehe


Citation :
Il y a une intensité dans son jeu, une infinité de nuances sans jamais la moindre ostentation ni préciosité qui est fabuleux. Quant à sa voix elle-même, c'est léger, ça ne monte pas haut et ça ne descend pas très bas. J'ai l'impression d'une chanteuse actrice née, musicienne et technicienne hors pair avec laquelle la nature aurait été partculièrement ingrate et n'aurait accordé qu'un léger truc informe et sans potentiel.
C’est un peu mon impression aussi : une voix pas très intéressante, mais beaucoup d’intelligence et d’application.


Citation :
Sa Gilda est vraiment très belle, et à part quelques aigus qui ne passent pas, je voudrais savoir ce qu'on reproche à sa prestation dans ce rôle.
L’italien, sans doute. Il est toujours un peu bizarre.

Citation :
Le vibratello (kézako ?)
Un vibrato très rapide pas forcément maîtrisé. Effectivement, ça donne l’impression que la note bouge (et c’est peut-être vrai).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 19:26

DavidLeMarrec a écrit:
une chanteuse qui fait Alcina avec Rousset


La pauvre. Elle aussi a été bizutée avec les cors naturels ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 18 Nov 2007 - 19:55

Morloch a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
une chanteuse qui fait Alcina avec Rousset


La pauvre. Elle aussi a été bizutée avec les cors naturels ?
Disons que les tempi sont ceux de Furtwängler et la tension celle de Leppard, mais je n'ai pas entendu les parties avec des cors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 27 Nov 2007 - 0:38

je reécoute ce Rigoletto, en effet c'est bien le vibratello de Gavanelli qui m'avait donné une impression de fausseté. C'est curieux, on dirait un gros bourdon qui chante, pourquoi fait-il cela ?

Il y a des duos Gilda / Rigoletto dans lesquels il y a en même temps le vibratello de Gavanelli et les aigus cadavériques de Schäfer, et bien j'aime bien. C'est grave ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87338
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 27 Nov 2007 - 1:00

Morloch a écrit:
je reécoute ce Rigoletto, en effet c'est bien le vibratello de Gavanelli qui m'avait donné une impression de fausseté. C'est curieux, on dirait un gros bourdon qui chante, pourquoi fait-il cela ?
Généralement, c'est lié à la gestion du souffle : sur- ou sous-pression subglottique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyMar 26 Fév 2008 - 17:55

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 5133WFXG84L._AA240_

J'ai récement écouté ce DVD. Fidèle à son habitude le Met nous sert des costumes et des décors somptueux et la mise en scène est plutôt sympa.
Vocalement, Domingo qui est un habitué du rôle a un début laborieux faisant quelques fausses notes dans son aria du premier acte et ayant du mal à entrer dans son rôle, néanmoins il se reprend de très belle façon. Mirella Freni a également eu quelques soucis à entrer dans son rôle pour se reprendre de manière magistrale. Ghiaurov (Filippo), Quilico (Posa) et bumbry (Eboli) sont absolument magistraux donnant à leurs personnages une vigueur ahurissante. Le Tebaldo de Betsy Norden est très décevant tant vocalement qu'au niveau du jeu d'acteur quelle déception. L'inquisiteur de Ferruccio Furlanetto est convaincant mais connait des difficultés dans les graves, notament dans la scène avec Philippe II. Ce faux pas ne gâche en rien le reste de la prestation dont on peut regretter qu'elle soit si courte. Les autres rôles sont bien interprétés dans l'ensemble mais peut on en juger sur une seule intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD EmptyDim 30 Mar 2008 - 1:10

Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD 51S3BFWBD1L

Tout de même une très bonne version de Don Carlos.

La superstar ici, c'est Riccardo Muti : il donne des couleurs inouïes à une partition qui peut être couleur muraille chez d'autres, les phrasés sont magnifiques, la partition est détaillée, c'est lyrique et théâtral.

Muti galvanise son équipe de chanteurs, pas très homogène. Luciano Pavarotti est un excellent Don Carlos vocal mais n'a aucun engagement scénique. En revanche, tous les autres y croient et se laissent emporter par la vague Muti. Samuel Ramey est hallucinant en Phillippe II, le meilleur chanteur que j'ai entendu dans le rôle pour l'instant. Grand inquisiteur impressionnant de Alexander Anisimov.

Le reste du plateau me parait en dessous vocalement et compense par l'engagement théâtral : Daniela Dessi en Elisabetta, Paolo Coni en Rodrigo, Luciana d'Intino en Eboli. C'est très correct mais pas enthousiasmant.

C'est dommage, avec l'incroyable direction de Muti qui fait redécouvrir cet opéra, on avait une version ultime possible. Dommage que ce soit la version en IV actes, donc très coupée.

La mise en scène de Zeffirelli est correcte, c'est du Schenk de bon goût en gros. Il ne se passe pas grand chose mais ça se suit agréablement, les costumes sont beaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD   Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe Verdi - Otello d'après Othello
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008
» Verdi : Aïda
» Luisa Miller - Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: