Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Liszt - Sonate en si mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Zerkalo
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 10 Juin 2005 - 23:37

Bonjour à tous !

Je ne me considère pas du tout comme un grand connaisseur en musique classique ; ma culture en la matière ne fait encore que gratouiller le premier centimètre de la partie visible de l'iceberg.
Néanmoins, la sonate de Liszt est un peu une oeuvre fétiche pour moi. Mais c'est également une des oeuvres pour piano les plus jouées et enregistrées... Et j'ai l'impression que le moins qu'on puisse dire, c'est que pour cette oeuvre riche et complexe, les enregistrements sont très différents les uns des autres.

Comme je crois comprendre qu'il y a des connaisseurs éclairés et d'éminents pianistes dans le coin, ça m'intéresserait d'avoir vos avis et de lancer le débat sur le sujet...

Alors, quelles sont vos versions préférées ? Celles que vous n'aimez pas ? Pourquoi ?

Un site référence, qui recense les enregistrements de la sonate et leurs critiques presse : http://patachonf.free.fr/musique/liszt/sonate.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 11 Juin 2005 - 1:07

J'ai découvert ce chef d'oeuvre, surement un des sommets du romantisme musical, par l'interprétation de Stéphane Blet, pianiste un peu moqué par son look claydermanien; avec le recul cette version me paraît toujours aussi belle (même si elle est peut-être moins originale que les autres dont je vais parler par la suite), bien que je manque d'objectivité tant elle est familière à mes oreilles. (j'ai dû me la passer en boucle des dizaines de fois à l'époque, d'autant que le CD contient également deux autres chefs d'oeuvre, la 1ère Méphisto-Valse et la Vallée d'Obermann)

Mais depuis j'ai découvert d'autres grandes versions.
Je n'aime pas la version Horowitz, qui, non content de nous foutre des pains par dizaines, offre une interprétation décousue, je dirais même confuse.
Certains y voient des traits de génie (et c'est clair que par moments on sent qu'il est touché par l'inspiration) mais c'est très instable (ça fait longtemps que je n'ai pas écouté cette version mais dans mon souvenir c'est vraiment ça) et finalement c'est assez déstabilisant à écouter. (et pas forcément agréable)
La version Zimerman est intéressante; précise et analytique, sa vision est implacable.
Mais les passages lents et lyriques n'en sont pas forcément avantagés.
Je préfère la version Argerich, bouillonnante (parfois trop?), virtuose, inspirée.
Certainement une référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 11 Juin 2005 - 8:35

Pour ma part:
par ordre alpha:
Argerich

superbe.

Arrau

jeu de l'instant, spontanéité, superbe.



Barere
1947


Virtuosité sans faille, vision extérieure, un peu comme celle d'Horo de 32, un peu moins "chichiteuse" pour ceux qui trouve Horo trop maniéré. Mon choix n° 3bis

Guilels 64 et 70


Une cathédrale, tout en architecture, une reflexion sur les forces intrinsèques de l'oeuvre.


rapidité, mais le discourt me laisse assez froid...

Les 2 Horowitz:
fort différentes


fulgurance, virtuosité... Un sommet que certains trouveront peut être trop sophistiqué, mais un pur moment de grâce. mon choix numéro 3a


moins absolue, plus intérieure, me touche moins.

Richter 21 juin 66 M&A

Trés belle version, les fausses notes ne sont pas si nombreuses que ça... des moment de grâce mais inférieure à celle du mois de novembre.

Richter 21 nov 66 philips:

Vision d'ensemble de l'oeuvre sublimement bien construite, tout en précisant certains détails de façon magistrale, c'est un tout; jeu faisant preuve d'une prise de risque incroyable, engagement sans égal. Tension, dramaturgie. mon choix numéro 2


Rubinstein:

trés moyenne, à connaître pour savoir comment faire pour ne pas donner vie à une telle oeuvre...

Sofronitsky:
1960/ Arlecchino



Vision d'une noirceur absolue, Shocked , on reste sans voix face à cette merveille, romantique, exaltée, virtuose et j'en passe, à écouter, réécouter, à aimer. Mon choix numéro 1.

Vieru:
89

vision intérieure, superbe et admirablement couplée: des scriabine monumentaux et l'un des plus beau Kunst der Fugue!

Les commentaires dans les jours qui viennent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 15 Juin 2005 - 7:25

encolpio a écrit:

Vieru:
89

vision intérieure, superbe et admirablement couplée: des scriabine monumentaux et l'un des plus beau Kunst der Fugue!

Il joue quoi de Scriabine?
Je ne connais pas du tout ce pianiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 15 Juin 2005 - 9:22

Xavier a écrit:
encolpio a écrit:

Vieru:
89

vision intérieure, superbe et admirablement couplée: des scriabine monumentaux et l'un des plus beau Kunst der Fugue!

Il joue quoi de Scriabine?
Je ne connais pas du tout ce pianiste...
Sonate n°9 op 68 "Messe noire", "Désir" op 57 n°1; poème op 59 n°1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 15 Juin 2005 - 10:54

Juste mon petit grain de sel : pour moi, dans cette pléthore d'interprète, ce sera aussi Argerich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 19 Juil 2005 - 15:47

Encolpio semble bien mériter son pseudo d'encyclopédie vivante en nous citant autant d'interprètes de la fameuse sonate en si mineur de Liszt. Perso, ma préférence va vers Claudio Arrau. Smile de préférence à Argerich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shura
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 22 Juil 2005 - 17:10

Ceux qui aiment Argerich dans cette oeuvre devraient essayer la jeune Marylin Frascone (un disque XCP), encore plus incandescente, si si.
Et Pogorelich, c'est pas mal non plus dans ce répertoire, non ?
Dommage qu'il ne joue plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-blog.net/lavieseraituneerreur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 28 Juil 2005 - 13:59

shura a écrit:
Ceux qui aiment Argerich dans cette oeuvre devraient essayer la jeune Marylin Frascone (un disque XCP), encore plus incandescente, si si.
Et Pogorelich, c'est pas mal non plus dans ce répertoire, non ?
Dommage qu'il ne joue plus.

Comment ça, poorelich ne joue plus ? Why Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 19 Aoû 2005 - 2:05

La plupart des grandes versions et notamment celles que je préfère (Zimerman, Arrau) ont visiblemement déjà été citées. J'en rajoute une vraiment très belle, un peu méconnue, comme son interprète d'ailleurs, un grand oublié, pas mauvais dans Scriabine d'ailleurs (ça devrait intéresser le modo s'il ne connait pas encore Wink ), Sergio Fiorentino (1927-1998). Sa vision est radicalement opposée à celle de Zimerman, elle est plus humaine, plus fine, plus poétique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 19 Aoû 2005 - 10:34

Plutôt que de conseiller une version, je vais plutôt aller en sens inverse et vous en déconseiller une. C'est pourtant celle d'un grand pianiste et d'un grand interprète de Liszt puisqu'il a enregistré avec brillo, humour et sensibilité, dans les années 60 je crois, la totalité des Rhapsodies hongroises. Il s'agit de Georg Cziffra. Je ne sais pas s'il a enregistré plusieurs fois cette monumentale sonate, toujours est-il que la version qu'il confie aux microphones du studio Barclay Hoche, à Paris, le 30 janvier 1968 est véritablement bizarre. Sans grand engagement et très personnelle, irrespectueux de la parition et provocateur, j'menfoutiste et arriviste, cette interprétation ne présente finalement d'intérêts que dans certains passages lents qui sont pour la plupart vraiment reposants, doux, beaux et presque lyriques parfois.
Je ne sais plus si il a été question de la version proposée par François-René Duchâble, personnellement, je crois qu'elle est idéale pour qui veut se livrer à une analyse de la partition. En effet, le style y est anti-horrowitzien, par sa clarté, sa sobriété, sa froideur, sa métronomie et son petit côté son midi.
Voilà, bien à vous, c'était ouannier en direct de Abeille fréquence 101.10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaston
Mélomane gaffeur
avatar

Nombre de messages : 461
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 19 Aoû 2005 - 11:57

ouannier a écrit:
François-René Duchâble...sa clarté, sa sobriété, sa froideur, sa métronomie et son petit côté son midi
Mr. Green les adjectifs sont parfaitement adaptés, c'est pour celà que je n'aime pas Duchâble en général, le Catherine Deneuve du piano français, le degré zéro de l'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Aoû 2005 - 3:03

adriaticoboy a écrit:
La plupart des grandes versions et notamment celles que je préfère (Zimerman, Arrau) ont visiblemement déjà été citées. J'en rajoute une vraiment très belle, un peu méconnue, comme son interprète d'ailleurs, un grand oublié, pas mauvais dans Scriabine d'ailleurs (ça devrait intéresser le modo s'il ne connait pas encore Wink ), Sergio Fiorentino (1927-1998). Sa vision est radicalement opposée à celle de Zimerman, elle est plus humaine, plus fine, plus poétique.


Connais pas... mais ça m'intéresse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Aoû 2005 - 3:25

Pour ma part, je n'ai jamais écouté celle d'Argerich ; j'aime beaucoup celles de Zimerman et de Pogorelich ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 23 Aoû 2005 - 9:37

adriaticoboy a écrit:
La plupart des grandes versions et notamment celles que je préfère (Zimerman, Arrau) ont visiblemement déjà été citées. J'en rajoute une vraiment très belle, un peu méconnue, comme son interprète d'ailleurs, un grand oublié, pas mauvais dans Scriabine d'ailleurs (ça devrait intéresser le modo s'il ne connait pas encore Wink ), Sergio Fiorentino (1927-1998). Sa vision est radicalement opposée à celle de Zimerman, elle est plus humaine, plus fine, plus poétique.

+1 effectivement un grand oublié: j'adore aussi ses Bach, Scriabine et Rachmaninov, Chopin et Schubert, ses Liszt me semble un peu inférieur: mais ce n'est qu'un goût perso...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 1:28

Je viens d'écouter la version Arrau, c'est tout simplement admirable; sobre, poétique, profond.
On peut regretter la folie d'Argerich, c'est une vision plus tempérée, moins extérieure, moins brillante, mais non moins juste.

A l'occasion de ce disque j'ai redécouvert une pièce majeure extraite des Harmonies poétiques et religieuses: Bénédiction de Dieu dans la solitude.
Un titre à la Messiaen pour une pièce absolument fabuleuse, peut-être une des plus belles de Liszt, et idéale pour Arrau justement de par son intériorité.

Au fait, ce type a-t-il déjà mal joué quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 11:22

Xavier a écrit:
A l'occasion de ce disque j'ai redécouvert une pièce majeure extraite des Harmonies poétiques et religieuses: Bénédiction de Dieu dans la solitude.
Un titre à la Messiaen pour une pièce absolument fabuleuse, peut-être une des plus belles de Liszt, et idéale pour Arrau justement de par son intériorité.

Au fait, ce type a-t-il déjà mal joué quelque chose?
La bénédiction dans la solitude de Liszt par Arrau est une chose absolument insurpassable! (pour une oeuvre à la fois profonde et grandiose) Comme également ses jeux d'eau à la villa d'Este (démonstration d'une technique éblouissante: une fluidité inégalée), ses funérailles, son après une lecture du Dante et surtout ses études de concert (il lamento, la leggierrezza, un sospiro): la dernière pourrait vite passer pour une niaiserie sous d'autres doigts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaston
Mélomane gaffeur
avatar

Nombre de messages : 461
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 11:30

Xavier a écrit:
Au fait, ce type a-t-il déjà mal joué quelque chose?
Mal, non, différent oui. J'aime beaucoup Arrau, mais il fait souvent du Arrau, il donne parfois trop de poids à des musiques qui ne demandent pas forcément un tel traitement. Dans Liszt c'est superbe, dans les Diabelli c'est magnifique, dans certaines pièces de Chopin ou les sonates de jeunesse de Beethoven c'est un peu épais, tout en restant du très beau piano. Je ne sais plus ce que j'avais lu, il tenait sa technique de son maître, un perpétuel léger décalage des deux mains qui renforce cette sensation, ou un truc technique du genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Con MOTO
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 14:47

[quote="Xavier"]

Mais depuis j'ai découvert d'autres grandes versions.
Je n'aime pas la version Horowitz, qui, non content de nous foutre des pains par dizaines, offre une interprétation décousue, je dirais même confuse.



La sonate en si mineur est une des oeuvres majeures de l'histoire de la musique et de l'histoire de la sonate . Tous les plus grands interprètes sont ici évoqués: ce n'est que justice!
Malgré tout je trouve réducteur de parler et de s'arrêter aux pains d'HOROWITZ. Les conditions d'enregistrement ne sont pas toujours identiques et la comparaison des interprétations devrait prendre en compte ce genre de considération.
A la lecture de ce forum, qui je pense est ton forum XAVIER, cette omniprésence de la preoccupation du pain et de sa dénonciation perpétuelle doivent relever d'un tromatisme peut être lié à ta propre expérience . Je pense que les musiciens se doivent de dépasser cette notion s'ils tiennent à se produire en concert.
Murray PERAHIA étant certainement l'artiste vivant le plus génial illustrant le mieux mon propos. Les auditeurs de ses derniers concerts à Paris ont vécus les plus grands moments ou le génie cotoyait l'approximatif!
Peut être en reparlerons nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 14:51

Con MOTO a écrit:

Malgré tout je trouve réducteur de parler et de s'arrêter aux pains d'HOROWITZ.

Merci de lire la phrase que tu as cité en entier, je n'ai pas parlé que de ça.

Con MOTO a écrit:

A la lecture de ce forum, qui je pense est ton forum XAVIER, cette omniprésence de la preoccupation du pain et de sa dénonciation perpétuelle doivent relever d'un tromatisme peut être lié à ta propre expérience .

Là ça vire au n'importe quoi.

Simplement je suis exigeant et je supporte mal les fausses notes quand elles sont fréquentes voire omniprésentes.
Moi-même je suis très scrupuleux quand je joue, si c'est ce que tu veux savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wins 38
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 20:27

Xavier a écrit:
Con MOTO a écrit:

Malgré tout je trouve réducteur de parler et de s'arrêter aux pains d'HOROWITZ.

Merci de lire la phrase que tu as cité en entier, je n'ai pas parlé que de ça.

Con MOTO a écrit:

A la lecture de ce forum, qui je pense est ton forum XAVIER, cette omniprésence de la preoccupation du pain et de sa dénonciation perpétuelle doivent relever d'un tromatisme peut être lié à ta propre expérience .

Là ça vire au n'importe quoi.

Simplement je suis exigeant et je supporte mal les fausses notes quand elles sont fréquentes voire omniprésentes.
Moi-même je suis très scrupuleux quand je joue, si c'est ce que tu veux savoir.

Il n'y a pas de tare a évoquer un tel traumatisme.
La question que pose Con Moto est trés pertinante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 21:00

Pourquoi tant de haine gratuite envers Xavier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 21 Mai 2006 - 23:51

wins 38 a écrit:

Il n'y a pas de tare a évoquer un tel traumatisme.
La question que pose Con Moto est trés pertinante.

Toi, quand tu auras quelque chose de pertinent à dire concernant la musique, tu nous préviens, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 22 Mai 2006 - 0:35

Il n'en aura plus l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 22 Mai 2006 - 0:42

S'apre il cielo, io vado in pace!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Con MOTO
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 22 Mai 2006 - 1:43

Xavier a écrit:
Il n'en aura plus l'occasion.



Désolé, je ne pensais pas pouvoir déclencher un tel chaos aprés une telle réfléxion d'ordre personnel.
La notion mème de "Forum" devrait permettre l'expréssion de sa pensée.
L'acceptation de la polémique doit rester le terreau de tout échange; sinon, le forum se transforme en un blog; expréssion d'une collectivité de seulement quelques intervenants.
Tout cela parait tellement dérisoire au regard de ce qu'est le grand Franz LISZT, et de son apport dans l'histoire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 22 Mai 2006 - 2:17

Les attaques personnelles j'en ai marre, voilà tout.
Donc maintenant, je ne fais plus dans le détail.

Et je te conseille également de ne pas glisser sur cette pente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Paris 17°
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 24 Mai 2006 - 0:30

Xavier a écrit:

Et je te conseille également de ne pas glisser sur cette pente.

Cher con moto te voilà prévenu, j'apprécie tes analyses et je me régale de ta plume, si toutefois tu venais à glisser sur cette fameuse pente, dis moi ou tu iras j'irai!!! bien sûr je parle ici de forums!! La musique adoucit…etc. mais je m’aperçois qu’elle déchaîne aussi les passions !!! concernant Liszt et sa fameuse et monumentale sonate, voici la seule version que j’ai écouté, oui oui je sais honte à moi Embarassed Embarassed …promis si j'ai temps, je vais choisir dans la super liste plus haut

Hüseyin Sermet enregistré en 2000 :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Con MOTO
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 24 Mai 2006 - 2:05

[quote="Pierre"]
Xavier a écrit:

Et je te conseille également de ne pas glisser sur cette pente.

Cher con moto te voilà prévenu, j'apprécie tes analyses et je me régale de ta plume, si toutefois tu venais à glisser sur cette fameuse pente, dis moi ou tu iras j'irai!!! bien sûr je parle ici de forums!! La musique adoucit…etc. mais je m’aperçois qu’elle déchaîne aussi les passions !!! concernant Liszt et sa fameuse et monumentale sonate, voici la seule version que j’ai écouté, oui oui je sais honte à moi Embarassed Embarassed …promis si j'ai temps, je vais choisir dans la super liste plus haut

Hüseyin Sermet enregistré en 2000 :
[





Cher Maître , merci pour votre humour si inattendu!
Je ne connais pas encore cet enregistrement, mais vais m'y atteler.

Quelle drole d'idée quand mème, que de se présenter sur la pochette de ce CD dans cette posture qui n'est pas sans nous rappeler ...ce que chacun fait tous les jours dans la plus stricte intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 12:51

encolpio a écrit:
Richter 21 nov 66 philips:

Vision d'ensemble de l'oeuvre sublimement bien construite, tout en précisant certains détails de façon magistrale, c'est un tout; jeu faisant preuve d'une prise de risque incroyable, engagement sans égal. Tension, dramaturgie. mon choix numéro 2


Quelle déception !! Rien ne me plaît dans cette musique ! Des pains à la pelle, un son dégoutant, des tempos bigrement lents parfois et un manque d'engagement dans les forte assez caractéristique. Une sonate bien désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 13:33

ouannier a écrit:
encolpio a écrit:
Richter 21 nov 66 philips:

Vision d'ensemble de l'oeuvre sublimement bien construite, tout en précisant certains détails de façon magistrale, c'est un tout; jeu faisant preuve d'une prise de risque incroyable, engagement sans égal. Tension, dramaturgie. mon choix numéro 2


Quelle déception !! Rien ne me plaît dans cette musique ! Des pains à la pelle, un son dégoutant, des tempos bigrement lents parfois et un manque d'engagement dans les forte assez caractéristique. Une sonate bien désagréable.
Me serais je planté sur l'image? Car il existe 2 versions par Richter chez Philips, une de New York 1965 (on trouve aussi pour ce même enregistrement comme référence: Budapest 1960...!) qui correspond exactement à ce que tu dis, en revanche pour celle enregistrée à Livorno le 21 Nov 1966, c'est d'une toute autre tenue!
Peux tu me donner la date de l'enregistrement.
La meilleure c'est celle publiée en son temps dans la somme des enregistrements autorisés par Richter chez Philips.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 13:56

oui, je suis déçu par la version Richter que j'ai entendu chez Philips, maintenant je ne sais pas de laquelle il s'agit, elle est couplée avec les deux concertos avec Kondrashin, donc je suppose que c'esr la même.

Un enregistrement que j'adore de Richter dans Liszt c'est l'Etude d'exécution transcendante N°11 jouée sur ce disque Philips dans une compil un peu kitsch :


Richter : The Poet

écoutée en boucle, le bonheur pur cat

et aussi cet enregistrement de "Pensée des Morts"



qui se situe en "bouche-trou" après le quintette de Franck avec Piano.

Richter a lu le titre, et donne de cette pièce une lecture glaciale et sinistre, dans le sens qu'en l'entendant on reste comme pétrifié. On a l'impression de toucher à une sorte d'absolu. Dommage encore une fois que tout cela soit éparpillé (arf cte discographie Richter, quelqu'un s'y retrouve ?)


Dernière édition par le Sam 21 Oct 2006 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 14:05

Morloch a écrit:


et aussi cet enregistrement de "Pensée des Morts"



qui se situe en "bouche-trou" après le quintette de Franck avec Piano.

Richter a lu le titre, et donne de cette pièce une lecture glaciale et sinistre, dans le sens qu'en l'entendant on reste comme pétrifié. On a l'impression de toucher à une sorte d'absolu. Dommage encore une fois que tout cela soit éparpillé (arf cte discographie Richter, quelqu'un s'y retrouve ?)
Ce disque est un monument, j'en suis fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 14:16

et j'aime beaucoup cet enregiustrement par Alfred Brendel en 1991 :



Brendel n'a pas l'image d'un pianiste lisztien, pourtant je trouve son approche très intéressante. Il délaisse le côté virtuose de l'oeuvre pour privilégier la construction, il joue son Liszt comme du Beethoven. Du coup, le côté artificiel de Liszt disparaît et s'en dégage une grande poésie. J'imagine que tout le monde n'aime pas, mais c'est intéressant d'entendre Liszt de cette façon, très décapant à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 14:42

J'ai un disque Liszt/Brendel avec des extraits de la 3è année pélerinage et d'autres pièces tardives, il y a un côté un peu froid, mais j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 14:54

encolpio a écrit:
Peux tu me donner la date de l'enregistrement.

Au dos du disque sont inscrites les dates suivantes :

p 1961/1994
Cette compilation p 1995
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 15:10

ouannier a écrit:
encolpio a écrit:
Peux tu me donner la date de l'enregistrement.

Au dos du disque sont inscrites les dates suivantes :

p 1961/1994
Cette compilation p 1995
1961 c'est la date des concertos, 1994? Je ne connais pas d'enregistrement de la sonate par Richter à cette date...
Il existe:
1965, New York, Philips
12 Octobre 1965, Moscou, Brilliant
21 Juin 1966, Aldeburgh, Music and Art et Nuova Era
21 Novembre 1966, Livorno, Philips.

DE toute façon la dernière lecture est tellement personnelle que même s'il s'agit de cette dernière je comprends que l'on soit hermétique à son approche. Version très particulière comme celle de Sofro et celle de Barere (plus "classique").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 16:03

1994 doit être la date de la remasterisation. Pourquoi 1961 ne serait-elle pas la date et des concertos et de la sonate ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 392
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 16:16

Pour ma part, je reste un inconditionnel de la version de POLLINI avec laquelle j'avais découvert cette oeuvre.
Disque sur lequel figurent aussi "La Lugubre Gondole", "Nuages Gris", etc

Citation :
Munich, Herkulessaal, juin 1989 - CD : DG 427 322-2 (+ Nuages gris, Lugubre gondole...) / Philips, "Grands pianistes du XXe siècle vol. 78" 456 937-2
Durée : 29'15
9/8 Rép. n° 27 / 4d Compact n° 55 / 3f Télérama n° 2115

« Maurizio Pollini aura donc attendu d'avoir quarante sept ans pour oser enregistrer la Sonate de Liszt [...]. L'ayant rodée en concert à maintes reprises, il a su s'en imprégner, vivre avec elle, en connaître et déjouer les pièges. Celui de l'esbroufe notamment, où tant de pianiste moins scrupuleux cachent leur superficialité. La leçon que propose Pollini devient poésie des cimes, où l'intellect prend parfois le pas sur la sensibilité, mais où s'exprime sans partage un discours altier, souple et bien galbé, qui éclaire par une lisibilité infaillible, des tension supérieurement maîtrisées et une densité d'approche rarement atteinte. Lente et haute ascension spirituelle qui nous entraîne vers les sommets. » (Jean Gallois, Compact n° 55)

« Tout le monde n'apréciera pas et [...] on va encore le taxer de froideur. Pourtant, a y regarder de plus près, son cas n'est pas si simple. [...] La Sonate de Liszt répond -chez le compositeur - à un besoin de canaliser, dans des formes classiques rénovées, le bouillant flux virtuose et expressif du romantisme. C'est exactement cela que nous donne Pollini : les éléments romantiques y sont : le beau cantabile limineux, la puissance (Récitativo) la méditation recueillie (Andante sostenuto), mais le son est toujours hyper-contrôlé, sculpté comme chez le meilleur Arrau, mais avec plus de dynamisme que chez le pianiste chilien. [...] On reconnaîtra au pianiste italien une parfaite logique qui le fait avancer plus loin que ses collègues dans la d'un Liszt épuré, sensible et intelligent. [...] Pollini apporte une lecture approfondie, rénovée, franchement irremplaçable. » (Jacques Bonnaure, Répertoire n° 27)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 16:30

ouannier a écrit:
1994 doit être la date de la remasterisation. Pourquoi 1961 ne serait-elle pas la date et des concertos et de la sonate ?
Il n'y a pas d'enregistrement antérieur à 65... Remarques lors de sa première édition Philips la signalait de 60 (il a été démontré depuis que c'est bien New York 65), tout est possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 21 Oct 2006 - 19:43

L'enregistrement de la sonate par Richter qui est couplé aux 2 concertos avec Kondrachine (studio 1961) chez Philips en éco est bien celui de Livourne 1966.
D'autre part, il semble que le disque Philips qui contient le live de New York 1965 est aujourd'hui introuvable. Mais je crois que cette version est maintenant disponible chez Palexa:
http://www.amazon.fr/Sviatoslav-Richter-joue-Franz-Liszt/dp/B000AMPZQM/ref=sr_11_1/403-4341343-5916413?ie=UTF8

En ce qui concerne Livourne 1966, c'est une version qui souffre il est vrai de quelques légers passages à vide et fausses notes (n'oublions pas qu'il s'agit d'un live) mais je trouve que l'ensemble reste d'un très haut niveau, et Richter est capable de fulgurances vraiment uniques en leur genre.
Je ne connais pas NY 1965 mais je suis étonné qu'Encolpio ne soit pas emballé, car selon les dires de nombreux richtermaniaques, ce serait de loin sa meilleure version, et ce malgré la qualité sonore qui a l'air particulièrement catastrophique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 18 Jan 2007 - 19:21

La sonate de Brendel sonne tout de même bien carré, parfois assez raide et bousculée.
C'est sûr que c'est propre et net, et ça reste très musical quand même, mais par moments on se demande s'il comprend cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 18 Jan 2007 - 22:24

Citation :
Je viens d'écouter la version Arrau, c'est tout simplement admirable; sobre, poétique, profond.
On peut regretter la folie d'Argerich, c'est une vision plus tempérée, moins extérieure, moins brillante, mais non moins juste.

A l'occasion de ce disque j'ai redécouvert une pièce majeure extraite des Harmonies poétiques et religieuses: Bénédiction de Dieu dans la solitude.
Un titre à la Messiaen pour une pièce absolument fabuleuse, peut-être une des plus belles de Liszt, et idéale pour Arrau justement de par son intériorité.

Au fait, ce type a-t-il déjà mal joué quelque chose?
Oui Arrau a déjà joué quelque chose mal... c'est très rare mais il ya ces scherzos de Chopin vraiment pas défendables... Pour la sonate de Liszt c'est une version incomparable... la pate sonore est si dense et tout est si bien construit pensé... et expressif (Je trouve qu'Argerich prend le tgv comme d'habitude... et je trouve ça froid)... C'est un de ses meilleurs enregistrements... Il a réenregistrer cette sonate dans les années 80 c'est tout aussi admirable quoique plus lent et moins virtuose... J'ai deux enregistrements live de cette sonate tjrs par Arrau et tjrs aussi admirable... Il faut écouter son sonnet 123 de Pétrarque... c'est magique.... VIVE ARRAU!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 18 Jan 2007 - 22:31

Ah j'en ai oublié Liszt et sa sonate... Il y a Bolet qui est pas mal chez Decca... et j'ai une version assez surprenante de Cherkassky (qui est tjrs étonant)... ça nous donne une sonate très sensuelle avec sa sonorité très légère et une économie dans le jeu de pédale... c'est chez Nymbus... Zimerman est très bon aussi... très analytique bien sûr... En revanvhe l'enregistrement de RIchter me laisse perplexe... dans son livre (et dans le docu) avec Monsaingeon il raconte une anecdote amusante sur la façon dont il faut jouer les premiers sols énigmatiques de cette oeuvre... Liszt est un compositeur admirable... Quelqu'un connaît-il son chemin de croix... (Via Crucis) c'est superbe... bon après on peut aller se flinguer mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 18 Jan 2007 - 23:08

Sauron le Dispensateur a écrit:
Citation :
Je viens d'écouter la version Arrau, c'est tout simplement admirable; sobre, poétique, profond.
On peut regretter la folie d'Argerich, c'est une vision plus tempérée, moins extérieure, moins brillante, mais non moins juste.

A l'occasion de ce disque j'ai redécouvert une pièce majeure extraite des Harmonies poétiques et religieuses: Bénédiction de Dieu dans la solitude.
Un titre à la Messiaen pour une pièce absolument fabuleuse, peut-être une des plus belles de Liszt, et idéale pour Arrau justement de par son intériorité.

Au fait, ce type a-t-il déjà mal joué quelque chose?
Oui Arrau a déjà joué quelque chose mal... c'est très rare mais il ya ces scherzos de Chopin vraiment pas défendables... Pour la sonate de Liszt c'est une version incomparable... la pate sonore est si dense et tout est si bien construit pensé... et expressif (Je trouve qu'Argerich prend le tgv comme d'habitude... et je trouve ça froid)... C'est un de ses meilleurs enregistrements... Il a réenregistrer cette sonate dans les années 80 c'est tout aussi admirable quoique plus lent et moins virtuose... J'ai deux enregistrements live de cette sonate tjrs par Arrau et tjrs aussi admirable... Il faut écouter son sonnet 123 de Pétrarque... c'est magique.... VIVE ARRAU!

Et encore... il y a des gens qui les adorent, ses scherzos (moi par exemple), mais il faut dire qu'il se livre à une remise à plat et une reconstruction déroutantes (une lenteur et une anti virtuosité inhabituelles). Idem pour son Schumann: spécial, tout le monde n'entre pas.
Mais pour l'appréciation globale, je suis d'accord: VIVE ARRAU!

Comme modèle de fluidité dans Liszt: ses "jeux d'eau à la villa d'Este", grande deçon de technique liztienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 18 Jan 2007 - 23:19

Citation :
Idem pour son Schumann: spécial, tout le monde n'entre pas.
Le problème de Schumann c'est qu'il faut commencer par rentrer dedans... j'ai mis un sacré bout de temps... mais il y a des oeuvres avec lesquelles je suis incapable d'accrocher comme les Kreisleriana... J'ai un enregistrement live à Prague des études symphoniques par Arrau... c'est époustouflant... c'est couplé avec les préludes de Chopin bcp plus directement virtuose que son enregistrement Philips... Ce type est prodigieux... les impromptus de Schubert qui l'a gravé à la fin de sa vie... c'est très spécial... mais j'adore... En revanche reconnaît que ses scherzos ne sont pas sa plus grande réussite... quand on compare à ses Brahms par ex (le 2ème mvt de l'opus 5) Bref en outre cet homme est incroyablement humble et intelligent... tout ce qu'il explique sur la souplesse du corps ou la vanité est éloquent... Son livre d'entretiens avec J. Horowitz est très intéressant... j'ai aussi une vidéo avec un entretien privé... son regard est si expressif... il joue le sonnet 104 de Pétrarque... j'avais 16 ans quand j'ai découvert ce type et ça m'a bcp impressionné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 24
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 19 Jan 2007 - 21:42

A mon tour :
Arrau , Argerich , Richter , Cziffra , Brendel , Horowitz et François Chaplin ( il la joué en concert ) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 9 Avr 2007 - 13:51

quintette op.57 a écrit:

Quant a la sonate de Liszt, si vous n'avez pas HOROWITZ, vous ne la connaissez pas encore. Argerich, Arrau, tout ca c'est bien mais...
Cela dit je suis assez curieux d'entendre Zimerman et Pollini.

La version Horowitz est la pire que j'ai entendu.
Décousue, bancale, sèche, désarticulée, plein de fausses notes...
Peut-être l'a-t-il enregistrée plusieurs fois?

EDIT: oui 2 fois apparemment d'après Encolpio en 1ère page... Je ne sais plus quelle version j'ai entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit bouchon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 274
Localisation : pont du mont blanc, 3e carton en partant de la gauche...
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 9 Avr 2007 - 14:22

Nondidiou, comment vous faites pour comprendre quelque-chose à cette sonate? Personnellement quand j'arrive à la fin je ne me souviens plus du début. Alors d'ici à avoir un avis sur des enregistrements... il semblerait pourtant que j'en possède un très bon (Zimerman).
Je suis pourtant persuadée que je passe à côté d'une oeuvre grandiose. Mais alors vraiment, je passe à côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 9 Avr 2007 - 14:27

Horowitz l'a enregistrée deux fois: en 1932 pour EMI et en 1977 pour RCA. La première version est rapide et foudroyante (façon Simon Barrère), la seconde version d'une nervosité extrême, sérieusement malmenée mais non dénuée d'intérêt: Horowitz bien qu'étant au crépuscule de sa carrière arrive à dégager encore d'assez beaux moments à côté de nombreux dérapages et pertes de contrôle.
Les deux versions comprennent un nombre assez important de fausses notes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Liszt - Sonate en si mineur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Franz Liszt - Sonate en si mineur
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178
» Alan Walker: "La mort de Franz Liszt"
» L'Académie de musique Franz-Liszt
» Franz Liszt (1811-1886)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: