Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles TOURNEMIRE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 6:47

Bon, eh bien il semble hélas que la réédition soit uniquement en téléchargement... Merci amazon pour les faux espoirs  Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 8:24

Jof M a écrit:
Bon, eh bien il semble hélas que la réédition soit uniquement en téléchargement... Merci amazon pour les faux espoirs  Crying or Very sad 

Bizarre ... ce n'est PAS la pochette de l'édition précédente   
Amazon n'a pas pu "inventer" cette pochette !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17013
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 8:40

Cololi a écrit:
Amazon n'a pas pu "inventer" cette pochette !
bah, je pense que si... des pochettes sont souvent créées pour ce genre d’éditions numériques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 8:44

lucien a écrit:
Cololi a écrit:
Amazon n'a pas pu "inventer" cette pochette !
bah, je pense que si... des pochettes sont souvent créées pour ce genre d’éditions numériques.

Ah ?
Bon ce n'est pas pour vous décourager les amis, mais étant donné le public ultra restreint potentiellement acheteur d'une telle intégrale, les chances de réédition sont des plus réduites. Neutral 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 21:47

Cololi a écrit:
Bon ce n'est pas pour vous décourager les amis, mais étant donné le public ultra restreint potentiellement acheteur d'une telle intégrale, les chances de réédition sont des plus réduites. Neutral 

A-t-on vraiment fouillé dans tous les méandres de la toile ?  Shit 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 22:40

Jof M a écrit:
Cololi a écrit:
Bon ce n'est pas pour vous décourager les amis, mais étant donné le public ultra restreint potentiellement acheteur d'une telle intégrale, les chances de réédition sont des plus réduites. Neutral 

A-t-on vraiment fouillé dans tous les méandres de la toile ?  Shit 

Quand Amazon n'a plus un seul exemplaire même en occase c'est que ça va être très dur.
Je n'ai pas regardé sur d'autres sites.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Mai 2014 - 22:41

Sur qobuz il est à 13€ (moins d'1€ de l'heure  hehe ) en qualité CD...
http://www.qobuz.com/album/tournemire-lorgue-mystique-georges-delvallee/0002894811056
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 2 Juin 2014 - 18:04

Hier soir avant le dodo, j'ai écouté les deux albums de Tournemire et son Orgue Mystique pour les temps de l'Avent, Noël, Pâques et Pentecôte, par Harald Feller au superbe orgue Jann de la Cathédrale de Munich, un des orgues idéals pour la musique d'orgue de ce compostieur,alternés par les mélodies grégoriennes appropriées. Feller est à mon avis un des meilleurs interprètes de Tournemire.



Dispo via Qobuz: http://www.qobuz.com/album/charles-tournemire-anonymous-choral-music-easter-gregorian-chants-and-organ-music-feller-schola-gregoriana-monacensis-goschl/4011222323392


http://www.qobuz.com/album/johannes-berchmans-goschl-christmas-and-epiphany-music/4011222323699


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mar 10 Juin 2014 - 23:35

Jof M, in Playlist, a écrit:


Charles Tournemire : Symphonie n° 8 "Le triomphe de la Mort"
Moscow Symphony Orchestra, dir. Antonio de Almeida

Tournemire a du mal avec l'expression de la mort  hehe
C'est pas folichon folichon : pas de pathos déchirant, pas de cris désespérés des cuivres, pas de chant extatique et stagnant qui s'élève vers Dieu... C'est sautillant, un peu de dissonances, des genres d'arabesques des bois et des cordes, avec comme une ombre qui plane, un léger sentiment de douleur... Ah si quelques passages funèbres quand même... Qui croirait que c'est en mémoire de sa femme décédée... Etrange cette symphonie !


L'univers orchestral de Tournemire, un des rares symphonistes français de grande forme, est rarement démonstratif, jamais exubérant, mais c'est un monde à apprivoiser.
C'est surtout dommage de trouver si peu d'enregistrements au disque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 11 Juin 2014 - 10:06

Mélomaniac a écrit:
L'univers orchestral de Tournemire, un des rares symphonistes français de grande forme, est rarement démonstratif, jamais exubérant...

Absolument, c'est la plupart du temps assez méditatif, je me souviens de la "Danse sanglante" de la 7ème Symphonie qui n'était pas tellement sanglante, par exemple.

Mélomaniac a écrit:
... c'est un monde à apprivoiser.

Oui, je trouve l'expression très juste  Very Happy 

Mélomaniac a écrit:
C'est surtout dommage de trouver si peu d'enregistrements au disque.

Voilà qui flatte ma fainéantise en m'évitant de longues séances de comparaison des différentes versions...  hehe 
Effectivement, c'est assez triste que la moitié des Symphonies ne disposent que de la version d'Almeida. Mais cette musique touche hélas un publique très restreint (je suis tout de même content de voir que ses Symphonies ont chacune entre 500 et 3500 visionnages à leur actif sur Youtube), et donc très peu de potentiels acheteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 27 Juin 2014 - 21:55

Est-ce que quelqu'un connait l'intégrale de l'Orgue mystique faite par Sandro R. Müller ? Qu'est-ce que ça vaut ?
Il faut bien trouver de quoi remplacer Delvallée, dont les disques sont introuvables...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 28 Juin 2014 - 2:29

Oui j'ai fait la gaffe de me procurer deux volumes de cette intégrale. Si tu veux t'endormir à tout coup en plein office, achètes-la. hehe 

Si tu veux faire changement de Delvallée avec une autre intégrale, mais comparable, optes plutôt pour la version de Tjeerd van der Ploeg au bel orgue de Charles Mutin successeur de Cavaillé-Coll de la Cathédrale de Douai. C'est du label Prestare.



EDIT: Je viens de vérifier et sont disponibles en cd chez JPC.

En plus de l'Orgue Mystique, cet organiste a enregistré les autres oeuvres comme les Fresques symphoniques sacrées, la Suite
évocatrice, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 28 Juin 2014 - 10:54

Merci bien, je ne connaissais pas cet organiste  mains 
Par contre, ces CDs semblent aussi difficiles à trouver...  Confused 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 28 Juin 2014 - 14:53

Tu peux les commander chez JPC de Lübeck. De chez moi au Québec je reçois mes commandes en deux semaines seulement,
alors qu'entre la France et l'Allemagne ce sera encore plus court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:13

Dans Playlist, à propos de ce CD :


DavidLeMarrec a écrit:
Jof M a écrit:
Tournemire : Dialogue sacré, op. 50
Michael Bundy (baryton), Claire Seaton (soprano) et Helen Crayford (piano)

 drunken 
C'est du Tournemire de la maturité (comme depuis l'op. 43 il me semble).

Je n'ai vraiment pas été emporté du tout par ce disque : la musique vocale faisait plutôt résonner les manques du Tournemire organistique que ses forces. À mon sens.

Qu'est-ce que tu entends en parlant des manques du Tournemire organistique ?

J'avoue que ces Lieder ne sont pas des chefs d'oeuvres, même parmi le catalogue de Tournemire, mais je les trouve malgré tout tout à fait appréciables. Dans ceux des jeunes années on ressent vraiment la marque romantique, et dans ceux de la maturité on retrouve les harmonies caractéristiques. En tout cas, ces Lieder me font bien plus d'effet que ceux de Schubert...


Dernière édition par Jof M le Ven 4 Juil 2014 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85577
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:20

Jof M a écrit:
Qu'est-ce que tu entends en parlant des manques du Tournemire organistique ?

Pas d'évidence mélodique, forme un peu cursive, raffinement harmonique qui n'est pas toujours en lien avec des effets précis... Une très grande maîtrise de l'écriture musicale qui n'est pas toujours disposée de façon avenante, à des articulations importantes, mais plutôt distillée également au fil du temps...

Et autant pour de la musique instrumentale, ça peut très bien fonctionner, autant pour de la musique vocale, le côté robinet d'eau (même si elle est délectablement ultra-fraîche) me dérange un peu.

En plus de ça, sur le plan strictement musical, je ne trouve pas ces lieder particulièrement intéressants. À réessayer en lisant la partition ou avec des interprètes plus à l'aise avec langue — mais il est déjà inespéré de disposer d'un album, j'étais enchanté lorsque j'avais vu que c'était sorti. Un peu moins à l'issue de l'écoute, je l'admets.


Citation :
En tout cas, ces Lieder me font bien plus d'effet que ceux de Schubert...

Pour sûr, ils sont très différents, et c'est bien ton droit (on parle plutôt de mélodies, quand c'est en français). Tu devrais alors creuser chez les autres français de l'époque : Fauré, Dupont, Caplet, Debussy, Cras, Ravel, Roussel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:29

Tu oublies Hanh. fesse 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:34

DavidLeMarrec a écrit:
Pas d'évidence mélodique, forme un peu cursive, raffinement harmonique qui n'est pas toujours en lien avec des effets précis... Une très grande maîtrise de l'écriture musicale qui n'est pas toujours disposée de façon avenante, à des articulations importantes, mais plutôt distillée également au fil du temps...

Et autant pour de la musique instrumentale, ça peut très bien fonctionner, autant pour de la musique vocale, le côté robinet d'eau (même si elle est délectablement ultra-fraîche) me dérange un peu.

Forcément, avec Tournemire...
J'avoue n'avoir pas remarqué tout ce que tu lui reproches, et ça ne m'a donc pas dérangé.  Wink 
N'empêche que j'avais trouvé que les Mélodies de jeunesse étaient réussies et dégageaient un pathos qui m'avait beaucoup touché (je ne sais plus lesquelles, en revanche).

DavidLeMarrec a écrit:
En plus de ça, sur le plan strictement musical, je ne trouve pas ces lieder particulièrement intéressants. À réessayer en lisant la partition ou avec des interprètes plus à l'aise avec langue — mais il est déjà inespéré de disposer d'un album, j'étais enchanté lorsque j'avais vu que c'était sorti. Un peu moins à l'issue de l'écoute, je l'admets.

Ah oui, je reconnais qu'on peut trouver tellement plus intéressant chez Tournemire...
Et effectivement, les interprètes ne sont pas les meilleurs qu'on puisse trouver, mais bon, je m'en contente.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85577
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:35

Non : j'aime beaucoup Hahn, mais la saveur harmonique n'est pas (du tout) la même. Je le recommanderais plus volontiers à un amateur de Schubert, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85577
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:36

Jof M a écrit:
Ah oui, je reconnais qu'on peut trouver tellement plus intéressant chez Tournemire...

Pour sûr, on est loin des Préludes-Poèmes ou même de la Sixième Symphonie !

Citation :
Et effectivement, les interprètes ne sont pas les meilleurs qu'on puisse trouver, mais bon, je m'en contente.  Very Happy 

Vu la date probable de parution du prochain album de mélodies, c'est la seule attitude raisonnable en effet. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 0:38

DavidLeMarrec a écrit:
Non : j'aime beaucoup Hahn, mais la saveur harmonique n'est pas (du tout) la même. Je le recommanderais plus volontiers à un amateur de Schubert, justement.

Mais non, il est d'avantage slave que teuton voyons. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 4 Juil 2014 - 9:15

plenum a écrit:
Tu oublies Hanh. fesse 

C'est vrai ... mais il oublie aussi et surtout Duparc !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 9 Juil 2014 - 16:42

Pour les 7 Chorals-poèmes, op. 67, quelle version vous me conseillez ?

Je viens d'en écouter quelques uns par Delvallée, et la prise de son est vraiment pas top. Et encore une fois, il ne fait pas vrombir l'orgue, comme l'indique pourtant la registrations de l'auteur. Quand des accords fff arrivent, je m'attend à une cascade sonore immense, mais non, il préfère rester dans un plein-jeu plus petit (ou alors, il ne sait pas gérer les crescendos et il a déjà tout mis, mais j'en doute), et du coup, la musique perd un peu de son impact, c'est dommage.

Ceci dit, bien évidemment et comme tout le temps, ça reste excellent, mais c'est seulement disponible à partir de 50 euros en neuf sur la Fnac...

Je vois que Torvald Toren et Ulla Olsson les ont aussi enregistré. Quelqu'un connait ?  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 12 Juil 2014 - 22:45

Dans Playlist :

Jof M a écrit:
Tournemire : 7 Chorals-poèmes
Delvallée

C'est vraiment génial ! Je pense qu'on peut les mettre au même niveau que les Préludes-poèmes.
Et maintenant, on sait où Messiaen a trouvé certaines idées...  Cool 

 Shocked  On trouve même des mesures ternaires sur deux portées et une mesure binaire sur une autre dans le 6ème.

DavidLeMarrec a écrit:
Jof M a écrit:
 Shocked  On trouve même des mesures ternaires sur deux portées et une mesure binaire sur une autre dans le 6ème.

Si elles coïncident, ce n'est pas une révolution : on en trouve chez Mozart !

(D'ailleurs je trouve ça très inférieur aux Préludes, même si ça reste très bon.)

Ah bon ? C'est la première fois de ma vie que je vois ça.  Surprised 

En quoi est-ce tant inférieur aux Préludes-poèmes ? Je trouve ça visionnaire.

lucien a écrit:
Jof M a écrit:
Et maintenant, on sait où Messiaen a trouvé certaines idées...  Cool 
n’oublions pas que Messiaen avait déjà écrit ses premières œuvres pour orgue... Surprised 

Certes, mais la ce cycle, composé en 1935, m'a beaucoup rappelé la Nativité, que Messiaen a composée en 1935-1936.
Je reconnais que ça fait un peu court comme intervalle, mais je suis sûr que Messiaen a un peu pioché dedans.

plenum a écrit:
Les chorals-poèmes furent assujettis à une thématique plus précise que les préludes, qui ses derniers sont issus de thématiques libres.

Certes, mais les Préludes-poèmes ont tout de même une inspiration religieuse.

plenum a écrit:
lucien a écrit:
Jof M a écrit:
Et maintenant, on sait où Messiaen a trouvé certaines idées...  Cool 
n’oublions pas que Messiaen avait déjà écrit ses premières œuvres pour orgue... Surprised 

En effet. Seul point majeur qui leur sont similaires, fut l'intérêt d'utiliser non seulement les modes anciens grecs, mais également
des modes indiens, cependant beaucoup plus évidents avec Messiaen.

Cololi a écrit:
lucien a écrit:
Jof M a écrit:
Et maintenant, on sait où Messiaen a trouvé certaines idées...  Cool 
n’oublions pas que Messiaen avait déjà écrit ses premières œuvres pour orgue... Surprised 

C'est vrai, mais l'influence de Tournemire n'en demeure pas moins importante. Cette musique il s'en est clairement nourri avec abondance, et ne cachait pas du tout une admiration sans borne pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Juil 2014 - 14:54

Jof M a écrit:
plenum a écrit:
Les chorals-poèmes furent assujettis à une thématique plus précise que les préludes, qui ses derniers sont issus de thématiques libres.

Certes, mais les Préludes-poèmes ont tout de même une inspiration religieuse.

Inspiration religieuse mais libre, alors que les chorals-poèmes sont sur les dernières paroles du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Juil 2014 - 15:07

plenum a écrit:
Inspiration religieuse mais libre, alors que les chorals-poèmes sont sur les dernières paroles du Christ.

Oui    et d'ailleurs il me semble qu'il a intervertit les sixième et septième paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85577
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Juil 2014 - 15:24

Jof M a écrit:
 Shocked  On trouve même des mesures ternaires sur deux portées et une mesure binaire sur une autre dans le 6ème.

DavidLeMarrec a écrit:
Si elles coïncident, ce n'est pas une révolution : on en trouve chez Mozart !

Jof M a écrit:
Ah bon ? C'est la première fois de ma vie que je vois ça.  Surprised 

Don Giovanni (3/4, 3/8, 2/4 simultanément) :




Et puis pour Rheingold (3/4 et 9/Cool :


et


Chez Wagner, c'est plutôt une commodité d'écriture, et ni l'un ni l'autre ne sont de réelles mesures indépendantes, qui ne coïncideraient que toutes les cinq pages… mais ce n'est pas non plus une réelle innovation.

Côté superpositions retorses, il y a bien pire chez Scriabine, Szymanowski et Roslavets, même si ce n'est pas noté, en général, sous la forme de mesures fixes.



Citation :
Je reconnais que ça fait un peu court comme intervalle, mais je suis sûr que Messiaen a un peu pioché dedans.

… ou plus probablement ça faisait partie d'un univers ambiant à l'époque. Intéressant de déterminer d'où ça pouvait venir. Des aspirants thésards parmi vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Juil 2014 - 15:55

Dans l'invocation aux dieux infernaux au Vème acte des Troyens de Berlioz, on a une mesure à 3 temps qui se balade librement dans un 4/4...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Juil 2014 - 16:02

DavidLeMarrec a écrit:
Chez Wagner, c'est plutôt une commodité d'écriture, et ni l'un ni l'autre ne sont de réelles mesures indépendantes, qui ne coïncideraient que toutes les cinq pages… mais ce n'est pas non plus une réelle innovation.

Côté superpositions retorses, il y a bien pire chez Scriabine, Szymanowski et Roslavets, même si ce n'est pas noté, en général, sous la forme de mesures fixes.

Eh bien merci, c'est la première fois que je rencontre ce genre de chose !  Very Happy 

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Je reconnais que ça fait un peu court comme intervalle, mais je suis sûr que Messiaen a un peu pioché dedans.

… ou plus probablement ça faisait partie d'un univers ambiant à l'époque. Intéressant de déterminer d'où ça pouvait venir. Des aspirants thésards parmi vous ?

Ah, je n'y avais pas pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 3 Déc 2014 - 19:24

Je ne vais peut-être pas devenir un fanatique absolu de Tournemire, mais après avoir testé les Chorals, qui passent à peu près (reconnaissant une grande science de l'écriture pour gros orgue "bien gras"), je suis en train de télécharger l'Orgue Mystique. Mais 12 CD, c'est quand même impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 3 Déc 2014 - 20:46

shushu a écrit:
(reconnaissant une grande science de l'écriture pour gros orgue "bien gras")

Justement, Tournemire sait faire autre chose des orgues symphoniques. Quand Widor et Vierne mettent tous les fonds pour les mouvements lents, ou les mixtures et bombardes pour en mettre plein les oreilles dans les finals, Tournemire se contente parfois de 2 ou 3 jeux, installe différents plans sonores et joue avec les textures et les ambiances.

Ceci est valable pour l'Orgue Mystique encore plus que pour les Chorals-poèmes.


51 Offices, chacun divisés en 5 pièces : Prélude à l'Introït (1 à 2 mn), Offertoire (plus développé, autour de 4 mn), Élévation (1 à 2 mn de même), Communion (là aussi environ 4 mn) et Pièce terminale (de 5 à 12 mn). Les pièces sont basées sur les thèmes grégoriens de l'office correspondant.

=> Les 4 premières pièces développent toujours des procédés nouveaux les unes par rapport aux autres, quasiment toujours sur des fonds et des anches. Un art de la miniature parfaitement maîtrisé, et une musique tout de suite parlante (pour peu qu'on soit sensible à cette musique). On sent vraiment l'influence de l'expérience que Tournemire a acquis en improvisation : la liberté d'écriture est totale.

=> Ce dernier point est aussi valable dans les pièces terminales, qui se finissent souvent sur le plein jeu. Mais pas le plein-jeu romantique un peu lourdaud, plutôt des guirlandes de notes dans les aigus de l'orgue (comme dans la Paraphrase de Noël, par exemple, ou la célèbre Paraphrase-Carillon de l'Assomption).
Il y a aussi le cas du final sur des jeux doux, assez étrange pour une sortie a priori, mais très séduisant aussi (l'austère et magnifique Choral n° 1 du 10ème dimanche après la Pentecôte, ou les Préludes et Louanges de la Nativité de la Vierge, une méditation d'une sublime profondeur).

Le langage : On trouve beaucoup de "guirlandes", comme je le disais, mais aussi des trilles, des arabesques et autres motifs qui s'entrecroisent. Du côté de l'harmonie, beaucoup de modal, et une utilisation abondante des quintes à vide (ou des accords à beaucoup de sons) ; et pour le rythme, changements d'indication de mesure fréquents, de même que des passages (sortes de monodies ou récitatifs) sans mesure.


Au final, une musique planante, élévatrice et sublime ! Méditation, joie, austérité, exaltation, extase, triomphe, tristesse et plénitude se succèdent dans ces pièces. Je sens vraiment une spontanéité qui me touche beaucoup, et si je veux me ressourcer c'est assurément dans cette musique que je vais chercher.
L'Orgue Mystique est un puits de lumière(s).

Alors, oui, 15h c'est beaucoup, mais 1 ou 2 Offices de temps en temps c'est très agréable. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 11:07

C'est délicieux, certes.
Mais l'intégrale Delvallée est mal enregistrée.
Sûrement avec des micros à 100€.
Un bon micro, c'est 2k€.
Plus le préampli au même niveau derrière, 6k€.
Pour une voie.
Mais écoutons quand même les voies célestes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 13:43

Entendre des euros quand on écoute de la musique, c'est quand même pousser la synesthésie audiopathe assez loin... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9415
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 14:19

Pas assez cher mon fils…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 14:25

Golisande a écrit:
Entendre des euros quand on écoute de la musique, c'est quand même pousser la synesthésie audiopathe assez loin... What the fuck ?!?

Alors, on se lâche ?

Vous ne préféreriez pas entendre ces orgues-là dans toute leur classe ? Et là c'est grave, car l'oeuvre de Tournemire risque de ne pas être enregistrée souvent.

Donc je confirme : il fallait des micros à 2k€ pièce pour toutes les pièces. Persiste et signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 14:50

shushu a écrit:
C'est délicieux, certes.
Mais l'intégrale Delvallée est mal enregistrée.

C'est la seule chose que l'on puisse déplorer de cette intégrale. On ne comprend complètement le texte qu'avec les partitions sous les yeux (et Dieu sait que certains passages sont fichtrement denses).

Ça manque de netteté, c'est vrai, mais je ne pense pas que l'on puisse se plaindre : Delvallée joue divinement bien, et il sait comment faire sonner cette musique ! C'est assez inespéré d'avoir une intégrale de ce niveau.

D'autres existent cependant : Tjeerd van der Ploeg (apparemment la meilleure alternative à Delvallée, dont les disques sont presque introuvables), et Sandro R. Müller (qui n'est pas recommandable : la prise de son est pire que celle de Delvallée).

Il y a aussi l'intégrale de l'œuvre d'orgue en cours de Vincent Boucher, dont les 3 premiers volumes sont à éviter du fait de l'utilisation d'orgues assez insipides. Les prochains numéros devraient être joués sur le Beckerath de l'Oratoire St-Joseph de Montréal (selon Plenum, qui connait Boucher), un orgue magnifique, disques très prometteurs !


Dernière édition par Jof le Lun 8 Déc 2014 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 14:54

J'ai essayé Boucher ... c'est à fuir en comparaison de Delvallée. Ce dernier a une prise de son moins parfaite ... mais est 1000 fois plus inspiré.
La prise de son pour Delvallée est bonne ! Elle n'est pas parfaite, mais franchement c'est déjà du grand art. J'ai bien peur que ceux qui tentent de faire une telle intégrale tombent tous dans l'insipide en comparaison de Delvallée.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85577
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 14:55

Golisande a écrit:
Entendre des euros quand on écoute de la musique, c'est quand même pousser la synesthésie audiopathe assez loin...

hehe

Assez d'accord avec Jof et Cololi, sinon : ce que fait Boucher est très bien, mais quel que soit le prix des micros, la prise de son mate fait beaucoup perdre aux atmosphères. De toute façon l'intégrale Delvallée, achevée et disponible, est la perfection d'équilibre, de maîtrise, de poésie, sur tous les critères — et en plus, à en croire Shushu, le label Accord a fait vœu de pauvreté évangélique.

Que demander de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 6 Déc 2014 - 15:19

Cololi a écrit:
J'ai bien peur que ceux qui tentent de faire une telle intégrale tombent tous dans l'insipide en comparaison de Delvallée.

Moi aussi, alors espérons que les prochains Boucher seront à la hauteur, car ils n'auront plus l'excuse des mauvaises orgues.

DavidLeMarrec a écrit:
ce que fait Boucher est très bien, mais quel que soit le prix des micros, la prise de son mate fait beaucoup perdre aux atmosphères.

Carrément, c'est très désagréable.

DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon l'intégrale Delvallée, achevée et disponible, est la perfection d'équilibre, de maîtrise, de poésie, sur tous les critères

Absolument d'accord !
Enfin, disponible seulement en numérique (ou à prix exorbitant).

DavidLeMarrec a écrit:
et en plus, à en croire Shushu, le label Accord a fait vœu de pauvreté évangélique.

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 12 Déc 2014 - 9:22

DavidLeMarrec a écrit:
et en plus, à en croire Shushu, le label Accord a fait vœu de pauvreté évangélique.

Que demander de plus ?  

Hélas, hélas, dans ce domaine, la pauvreté évangélique éloigne plus de la spiritualité qu'elle n'en rapproche. Il ne faut jamais lésiner sur les micros, jamais. Quitte à loger dans un tonneau à côté. Et là je ne parle pas de son de tonneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 12 Déc 2014 - 9:24


A vendre : micro DPA 4006 état neuf, sans préampli. Prix d'achat : 1 bras. Prix demandé : 1 avant-bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 14 Déc 2014 - 16:23

Jof, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Charles Tournemire (1870-1939) :

Symphonie n°7 Op. 49 « les Danses de la vie »

Danses des temps primitifs - Danses de la Gentilité - Danses médiévales - Danses sanglantes - Danses des temps futurs

= Pierre Bartholomée, Orchestre philharmonique de Liège

(Adda, septembre 1992)



Tiens, j'ai mis ce CD en haut de ma liste depuis un moment...
Dis-moi, est-ce meilleur qu'Almeida ?  bounce


Pas de bol, la est le seul élément de l'intégrale d'Almeida que je n'ai pas encore acheté.
J'ai découvert l'oeuvre avec Bartholomée, et quitte à manquer de repères comparatifs je dirais que c'est remarquablement interprété et enregistré.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 1 Fév 2015 - 14:13


Je pense que les amateurs de l'Orgue Mystique pourrait établir leur play-list qu'ils se compareraient mutuellement.

Je commence juste à m'établir ma sélection.

Je ne sais pas quelle sera ma relation avec cette oeuvre dans dix ans (si Dieu me prête vie, donnez moi la force), mais elle a fait une entrée remarquée dans ma petite vie, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 4 Fév 2015 - 0:54

Au niveau des citations dans l'Orgue Mystique :

Que l'on ne s'attende pas à ce j'en trouve beaucoup, mon inculture musicale étant notoire. Néanmoins, une d'elles m'a sauté aux oreilles ; CD5, plage 5, (interprétation Delvallée) toute la pièce est abondamment nourrie de la citation du thème de la Symphonie Romane de Widor, lui-même venant peut-être d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 4 Fév 2015 - 18:06

Smile Tu pourrais nous dire à quel Office tu fais allusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 4 Fév 2015 - 20:06

Oh punaise, y a-t-il plusieurs mises en boîtes et peut-être tout le monde n'a-t-il pas les boîtes en plus ?

Maintenant, avec les téléchargements, je mets un CD, mais pour en connaître le menu, il faut que j'aille ouvrir un fichier, quelle galère (je sais, je suis un arriéré du bulbe).

Alors dans ma pagination à moi que j'ai, CD 5 plage 5 = attention attention (roulement de tambour) = attention attention (maintenant on sent que les cymbales s'y mettent) = Pâques (rien moins que ça) et le morceau s'intitule (vous allez voir comme c'est bien vu) Paraphrase et double choral.

Le recours à des citations est donc explicite dans le titre. Bon, j'ai reconnu de quoi c'était malgré ma notoire insuffisance culturelle crasse et indécrottable.

Au fil des plages, j'ai aussi reconnu des passages de Marcel Dupré il me semble et d'autres choses.

Si je lis bien mon fichier-notice de Qobuz pour une fois lisible (grrrr....) mais c'est parce que c'est une édition spéciale téléchargement, il y a quatre autres morceaux dans l'Orgue Mystique qui s'intitulent "Paraphrase", donc je vais essayer de voir à quoi ça ressemble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25601
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 5 Fév 2015 - 0:16

Dans la mesure où la Symphonie romane emprunte à des motifs plain-chantesques (Haec Dies, Victimae paschali laudes...) propres à la circonstance pascale, ce n'est guère étonnant qu'on les retrouve dans l'Office 17 de Tournemire, destiné à la liturgie du dimanche de Pâques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 7 Fév 2015 - 16:30

OK.

Plus troublant, dans la pièce CD5 N°15 (qui est le deuxième dimanche après Pâques donc), je retrouve nettement le (très intéressant) thème de la Fugue  du Prélude et Fugue op.7 n.1 de Marcel Dupré (1912).
Et le titre est "Rapsodie sacrée", il n'est pas question de paraphrase.

Quelqu'un peut-il m'expliquer. Etait-il commun pour les organistes à cette époque de faire circuler des thèmes entre eux ?

Si même moi avec ma faiblesse notoire de culture musicale étendue je peux trouver aussi facilement des citations dans l'Orgue Mystique, c'est j'imagine qu'il doit y en avoir beaucoup d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30262
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 7 Fév 2015 - 17:08

Ce qui est sûr c'est que Tournemire utilise les thèmes grégoriens. Et il est très loin d'être le seul à les utiliser ... donc ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 7 Fév 2015 - 21:39

Oui, mais là ça ne ressemble pas à du grégorien à mon avis (les thèmes), mais pas du tout, ou alors après bien des mutations.

Mais qui a l'opus 7 de Dupré chez lui (ou en partition pour ceux qui...) ? (c'est d'ailleurs de ce que je connais de Dupré mon oeuvre préférée avec la Symphonie Passion bien sûr et certains Noëls).


Dernière édition par shushu le Sam 7 Mar 2015 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles TOURNEMIRE
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charles TOURNEMIRE
» Retour de chez RF Charles
» Charles Mouton
» Charles Gounod (1818-1893)
» Charles Valentin Alkan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: