Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles TOURNEMIRE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 19 Fév 2015 - 18:08

Dans le livret fourni avec la copie téléchargée (l'Orgue Mystique par Delvallée ne semble disponible qu'en téléchargement), il y a effectivement le détail des thèmes grégoriens pour chaque pièce. Il faudra que j'approfondisse ça et que je tente de relier à des oeuvres d'autres Maîtres par ce biais.

J'ai le temps, car je crois que j'aurai dorénavant bien du mal à me passer de cette oeuvre par Delvallée. C'est un p...de sacré (sens propre/figuré) panard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 6 Mar 2015 - 22:07

Ne faudrait-il pas ouvrir un sujet sur le chant grégorien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29960
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 6 Mar 2015 - 22:18

shushu a écrit:
Oui, mais là ça ne ressemble pas à du grégorien à mon avis, mais pas du tout, ou alors après bien des mutations.

Mais qui a l'opus 7 de Dupré chez lui (ou en partition pour ceux qui...) ? (c'est d'ailleurs de ce que je connais de Dupré mon oeuvre préférée avec la Symphonie Passion bien sûr et certains Noëls).

Mais ça veut dire quoi "ressembler à du grégorien" ? Puisque Tournemire n'utilise que les thèmes Smile
Messiaen les utilisent aussi. Ce qui est intéressant c'est évidemment ce qu'ils en font.

Pour un sujet sur le chant grégorien : à ton aise si le sujet n'existe pas Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 6 Mar 2015 - 23:48

Je voulais parler du thème, ou du moins ce que je prends pour le thème de ces pièces, bien sûr.

Quant au grégorien, le hic c'est que je n'y connais rien. Apparemment, Tournemire a au préalable accompli un lourd travail de sélection à partir du travail de défrichage (ou déchiffrage ?) effectué par l'abbaye de Solesmes. En tout cas, ça a bien dû le mettre en condition, parce que selon mes critères, l'Orgue Mystique c'est tout bonnement génial pour une certaine frange de la population en âge de voter d'après moi. Pour le moment, je relativise sacrément le reste de la littérature pour orgue, c'est un constat clair. L'indicible me semble logé dans cette musique de manière plus concentrée que dans toute autre.

Bon, ça me passera (?) scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mar 24 Mar 2015 - 15:59

A visiter :

Mais que faites-vous donc pour promouvoir la grandeur au lieu de rester vautrés dans vos certitudes mesquines ?
http://classik.forumactif.com/t7749-vos-efforts-pour-promouvoir-l-orgue-mystique-tournemire


Le site de cololi avec une petite promo de la musique qui vous empêchera de rester vautrés dans vos certitudes mesquines
http://discopathe-anonyme.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mar 24 Mar 2015 - 23:43


Bon, je me calme Mr. Green

Depuis décembre 2014, c'est très récent, les mémoires de Charles Tournemire, mémoires pour lesquelles sa veuve n'a jamais réussi à trouver un éditeur sont disponibles ici :

http://ml-langlais.com/Tournemire.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mar 24 Mar 2015 - 23:46

Mon Dieu, shushu se transforme en Monomaniac. shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 20:29

shushu a écrit:
Depuis décembre 2014, c'est très récent, les mémoires de Charles Tournemire, mémoires pour lesquelles sa veuve n'a jamais réussi à trouver un éditeur sont disponibles ici :

http://ml-langlais.com/Tournemire.html

Ca m'avait été signalé il y a un petit moment par Carillon.

C'est publié par la femme de Jean Langlais, Marie-Louise, à partir d'extraits des mémoires de Tournemire (que la femme de ce dernier avait épluchées afin d'en retirer toutes les vacheries qui auraient pu choquer leurs destinataires vivants, Tournemire étant d'une misanthropie virulente et non moins comique).

Ca se lit très bien (je n'en suis qu'au début), et le style hautain et condescendant de notre Charles me plait beaucoup. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 20:43

Shocked  J’ai lu ce qu’il dit de Ravel ... Je crois qu’on ne va pas être copains  pété de rire Effectivement, quel c.. !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 20:50

Où il en parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 20:58

J’ai tapé Ravel dans la recherche, ça a montré tout les endroits où son nom apparait, et de là je suis tombé sur cette flagrante démonstration de la bêtise d'un immense compositeur ^^ siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 21:07

C'est-à-dire :

Citation :
Du 7 décembre au 29 décembre 1937
Maurice Ravel vient de mourir. Il paraît qu’il suffit d’avoir un très élégant métier, de
remuer admirablement de petites idées pas très saines, sans horizon, et surtout sans
« Dieu », pour avoir droit à l’admiration des hommes. Evidemment, ces qualités de
second ordre sont à la portée des esprits moyens et des coeurs desséchés… Et ils sont
nombreux…
Ce compositeur nous quitte comme un « chien » ; ses restes ont été transportés par les
voies les plus rapides –du domicile au cimetière- C’est un exemple !!!

Moi je trouve ça savoureux, même si c'est pas forcément vrai. hehe
Tournemire n'en était pas moins un grand créateur, et je ne vois pas comment l'avis d'un homme misanthrope, aigri, peut-être à moitié fou et exclu de la société (après la Première Guerre) peut te pousser à juger son auteur de la sorte.
Ce commentaire n'a pas énormément de valeur, sinon sa drôlerie et la façon dont il nous renseigne sur la personnalité ravageuse de Tournemire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 21:23

Non mais bien sûr, ces textes sont drôles, et savoureux Wink , mais étant un adorateur, membre de la secte des Raveliens, je me dois de réagir comme ça ^^ . Et puis bon, même si, faire ce genre de discours le jour de la mort de Ravel, le jour de toutes les larmes .. là ça ne va pas !
Je dis non tutut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 22:06

Rav-phaël a écrit:
faire ce genre de discours le jour de la mort de Ravel, le jour de toutes les larmes

Faut pas pousser, ce n'était pas destiné à publication… et il était manifesté excédé par l'irréligiosité de son temps. Il a bien le droit d'avoir ses humeurs par écrit.

(Et puis pour écrire des cycles mystiques aussi monumentaux, il faut forcément avoir un peu désespéré des hommes, non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 22:20

DavidLeMarrec a écrit:

Il était manifestement excédé par l'irréligiosité de son temps. Il a bien le droit d'avoir ses humeurs par écrit.

Wink  Oui remarque, ça, je comprends bien ce qu’il pouvait ressentir !
( par écrit, ou même pensé ... le jour où ... tiens, j’arrive même pas à le dire  Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 22:36

Cela dit, je te l'accorde bien volontiers, le bonhomme a l'air moins sympathique que Dubois — qui n'aimait pas la musique de Ravel, mais laissait plutôt poindre, sans vraiment s'attarder, sa perplexité sur ces voies peu fécondes… tout reste très mesuré et respectueux, finalement. Alors que ce sont aussi des carnets personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29960
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 22:45

C'est sans dicernement c'est sûr ... mais on s'en fiche pas mal. L'histoire montre que beaucoup de compositeurs ont eu des jugements peu éclairés sur des collègues ... pourtant plus que doués ... et même quand eux-mêmes le sont tout autant.
Il ne faut quand même pas oublier les rivalités ... les passions ... d'une époque. En plus nous jugeons avec un recul énorme ... C'est facile maintenant de dire que Ravel c'est génial.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 22:48

Bien évidemment mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 23:27

Cololi a écrit:
C'est facile maintenant de dire que Ravel c'est génial.

Ravel génial ? Il ne faudrait pas trop exagérer. Le problème du jugement de Tournemire (que sa femme avait laissé, probablement parce que Ravel était mort sans descendant), c'est qu'il tombe un peu dans le caniveau par la forme. Mais le fond j'aurais tendance à y adhérer (car il n'y a pas de Téflon).

Vu sa musique, le fond de Tournemire valait bien plus que l'apparence de ses propos. Un humain typique, quoi : ne dit-on pas que l'intérieur "compense" l'extérieur et vice-versa ? Comme le soutient justement le proverbe, les chiens qui grognent et aboient ne mordent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 26 Mar 2015 - 23:51

shushu a écrit:

Ravel génial ? Il ne faudrait pas trop exagérer.

roh dis donc Lucien ^^ , t'es pas possib… Oh ! Shushu  tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8283
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 18 Juin 2015 - 18:27

Il est bien dommage que ça ne soit pas destiné à une diffusion "officielle" ; France Musique a fait enregistrer, en plus d'un beau bouquet de mélodies de Widor, l'immense/intense "Sagesse" de Tournemire par Cyril Dubois/Christian Ivaldi, http://www.francemusique.fr/emission/le-mitan-des-musiciens/2014-2015/ex-cathedra-charles-tournemire-charles-marie-widor-4-5-06-16-2015-16-23 . Une vraie découverte pour moi (la manière de lier le texte et la musique, l'élément musical/musicien proprement dit, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Jeu 18 Juin 2015 - 20:18

N'écoutant que rarement la radio, je n'avais pas vu passer ces émissions, merci de les partager ! Very Happy

C'est vrai que c'est bête qu'ils ne veuillent pas sortir ça en CD (ils ont de quoi, avec toutes les mélodies françaises enregistrées à l'occasion), surtout que cette interprétation est meilleure que celle de Bundy...

Du coup j'écoute avec beaucoup d'intérêt ces 3 émissions : http://www.francemusique.fr/emission/le-mitan-des-musiciens/2014-2015/ex-cathedra-charles-tournemire-et-charles-marie-widor-3-5-06-16-2015-15-24
Et l'émission de demain : http://www.francemusique.fr/emission/le-mitan-des-musiciens/2014-2015/ex-cathedra-charles-tournemire-et-charles-marie-widor-5-5-06-19-2015-13-00

Et je découvre avec grand étonnement qu'il existe un 3ème enregistrement des Préludes-Poèmes par Marie-Catherine Girod !
http://www.amazon.fr/Etudes-Chaque-Op-70-Charles-Tournemire/dp/B00004UKXB/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1434651354&sr=1-1&keywords=Charles+Tournemire
Quelqu'un connait ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 19 Juin 2015 - 9:44


C'est l'"actu" de Charles T. ? Il est en tournée promotionnelle ?

Qui a déjà rencontré le spectre de Tournemire (en tournée promotionnelle, donc) ? Je rappelle que sa fin de vie et sa mort n'ont pas été des plus enviables. Et peut-être les personnes qui disparaissent comme lui ne laissent-elles pas trop de traces spectrales justement d'après mes théories). (alors que Vierne (fauché brutalement sur sa console), lui, en a laissé une, j'ai du reste fait sa connaissance Very Happy ).

(PS : je crois assez aux "fantômes" tout en étant assez persuadé que la bonne explication de ces phénomènes ne court pas les rues, alors que je crois la connaître).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 19 Juin 2015 - 20:41

Intéressant, Shushu. Surprised

Sinon, Girod m'a pas l'air mauvaise du tout dans les Préludes-poèmes et Etudes de chaque jour, c'est anguleux et fougueux.
Je serais vraiment curieux d'entendre le disque entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 31 Juil 2015 - 10:02


A mes oreilles, après avoir parcouru (un peu en diagonal il est vrai), la production de Charlie, je trouve pour le moment qu'il n'a jamais été meilleur que dans l'Orgue Mystique, surtout quand cette oeuvre est magnifiée par Georges (Delvallée) mais ce n'est guère une découverte finalement. Enfin, ceci ne concerne que mes oreilles et mon cerveau (ou ce qu'il en reste).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8283
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 31 Juil 2015 - 11:09

shushu a écrit:

A mes oreilles, après avoir parcouru (un peu en diagonal il est vrai), la production de Charlie, je trouve pour le moment qu'il n'a jamais été meilleur que dans l'Orgue Mystique, surtout quand cette oeuvre est magnifiée par Georges (Delvallée) mais ce n'est guère une découverte finalement. Enfin, ceci ne concerne que mes oreilles et mon cerveau (ou ce qu'il en reste).

"Sagesse" dont j'ai parlé plus haut, par son développement, est quand même d'une vraie originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Sep 2015 - 22:09

Jof a écrit:

Hunter16g a écrit:
De la musique pour piano en premier lien, j'apprécie l'attention  Razz
On peut peut-être continuer sur le(s) fil(s) dédié(s) (Il y en a un pour l'Orgue mystique et un pour le reste si j'ai bien compris)

Ah oui mais ce n'est pas de la daube d'un organiste-qui-écrit-pour-le-piano-alors-qu'il-sait-pas-faire, c'est vraiment un cycle très réussi ! (un vrai chef-d'oeuvre, à mon avis)
Ce que je t'ai proposé ici a déjà été évoqué dans les fils Tournemire, mais si tu décides d'écouter ce que je t'ai balancé et que tu te sens d'écrire un petit quelque chose, n'hésite pas à poster là-bas !  Very Happy

Première écoute des préludes-poèmes hier soir. Déjà, j'ai écouté l’œuvre en entier, alors que c'est assez rare que j'écoute une pièce de plus de 30-45 mn d'une traite en enregistrement. A première vue j'aime bien, c'est très particulier (j'aurais bien du mal à reconnaître une influence ou filiation, même si je me doute bien qu'il y en a). Avec cette première écoute j'ai un peu l'impression de n'avoir qu'effleuré l’œuvre, ce en sera certainement pas la dernière en tous cas (j'ai pas mal réécouté séparément certaines pièces dans la journée).
Je vais laisser quelques jours au moins pour décanter, ce n'est qu'avec le temps que je verrai si c'est une pièce qui "reste" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 13 Sep 2015 - 22:35

L'oeuvre est structurée en 3 parties de 4 pièces, mais le cycle entier présente une vraie cohérence d'ensemble.
La partition est trouvable en libre de droits sur l'IMSLP (on y trouve cependant quelques fautes d'édition).

Hunter16g a écrit:
Je vais laisser quelques jours au moins pour décanter

Moi-même je ne l'écoute que rarement.

Pour le piano, il a aussi composé un Poème mystique, triptyque un peu post-franckiste (il était plus jeune) et assez chouette, et des Etudes de chaque jour qui ne sont pas mal, dans le genre des Préludes-poèmes mais en plus froid (la ferveur religieuse du compositeur ne transparaît que peu ici) et avec une modernité un peu plus poussée.
Le tout est trouvable par Delvallée, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 14 Sep 2015 - 12:24

Pour le moment, j'ai beaucoup de mal à saisir une unité de langage et de style dans les œuvres de Girophare que j'ai écoutées : j'ai l'impression qu'il change de planète avec chaque nouvelle œuvre, comme aucun autre compositeur de ma connaissance avant ou en même temps que lui (sauf peut-être, à la rigueur, Bartók).
J'ajoute que seule la 5e Symphonie et quelques pièces du Gros Moustique (que je ne connais encore que très partiellement) me plaisent vraiment jusqu'à présent ; les Préludes-poèmes, par exemple, me traversent le conduit auditif sans laisser de trace. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 14 Sep 2015 - 21:45

Qu'est-ce que tu as écouté ?
C'est vrai que le langage de Tournemire est en constante évolution au cours de sa vie, mais je ne crois pas qu'il y ait de réelle rupture de style dans son catalogue.

Oui, elle est chouette la 5ème Symphonie (la version Bartholomée étant préférable à celle d'Almeida, il me semble). J'aime beaucoup la 4ème aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 14 Sep 2015 - 22:44

J'ai écouté principalement les symphonies, les Préludes-poèmes et (partiellement) l'OM, plus deux ou trois autres trucs qui ne m'ont pas marqué.
Jof a écrit:
C'est vrai que le langage de Tournemire est en constante évolution au cours de sa vie, mais je ne crois pas qu'il y ait de réelle rupture de style dans son catalogue.
Je ne connais pas assez son œuvre, du coup, mais je voulais dire que certaines œuvres (ou certaines parties d'œuvres) chez lui m'emballent alors que d'autres me laissent totalement indifférent – ou me déplaisent carrément, comme par exemple les symphonies 6 et 7 dont je ne suis venu à bout qu'à grand peine.
La 4e en revanche m'a plu mains – contrairement à toutes les autres sauf la 5 –, mais je ne l'ai écoutée qu'une fois ; en revanche la 5 (plus précisément les deux premiers mouvements) m'a vraiment donné envie d'approfondir. (Concernant les deux versions disponibles, Bartholomée est certes plus propre et moins débraillé qu'Almeida – surtout l'orchestre, en fait –, mais au bout du compte je trouve ce dernier beaucoup plus habité et intéressant : le deuxième mouvement lentissime a un côté somnolent et languide, après-midi-d'un-faunesque, que je trouve vraiment prenant alors que Bartholomée t'expédie ça en deux coups de cuiller à pot.)


Dernière édition par Golisande le Lun 14 Sep 2015 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 14 Sep 2015 - 22:53

Golisande a écrit:
en revanche la 5 (plus précisément les deux premiers mouvements) m'a vraiment donné envie d'approfondir. (Concernant les deux versions disponibles, Bartholomée est certes plus propre et moins débraillé qu'Almeida – surtout l'orchestre, en fait –, mais au bout du compte je trouve ce dernier beaucoup plus habité et intéressant : le deuxième mouvement lentissime a un côté somnolent et languide, après-midi-d'un-faunesque, que je trouve vraiment prenant alors que Bartholomée t'expédie ça en deux coups de cuiller à pot.)

Je réessaierai Almeida alors. On trouve une analyse assez pointue de cette 5ème dans le livret du disque Bartholomée si ça t'intéresse.
En tout cas c'est sûr qu'il n'y a pas beaucoup de redite d'un opus à l'autre. Smile

Sinon tu peux essayer d'autre oeuvres pour piano, ses symphonies pour orgue et ses Chorals-poèmes, ses mélodies ou sa musique de chambre en fonction de ce qui t'attire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 14 Sep 2015 - 22:55

J'avais laissé mon post en friche, j'ai édité... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 19 Sep 2015 - 16:10

Je vous signale la série Ex Cathedra du Mitan des Musiciens de France Mu en juin dernier, consacrée aux organises quand ils se décollent de leur console.

Par exemple, le dernier épisode de la série, avec le Quatuor, des extraits de la 6ème symphonie, et les commentaires qui vont avec.

http://www.francemusique.fr/emission/le-mitan-des-musiciens/2014-2015/ex-cathedra-charles-tournemire-et-charles-marie-widor-5-5-06-19-2015-13-00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 18 Oct 2015 - 0:34

J'ai (enfin) mis la main sur deux volumes de l'orgue mystique par Delvallée, ce qui m'a permis de découvrir ce cycle.
Je ne sais pas trop quoi en dire, à part que j'écoute un ou deux offices par jour depuis une semaine. C'est vraiment un monde à part, ça ne ressemble à rien de ce que je connais.
Peut-être bien le début d'un grand amour Cool
En tous cas ça va me motiver à travailler mon orgue.

(et effectivement, c'est fou ce que ça détend)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 18 Oct 2015 - 11:44

C'est de la musique révolutionnaire.

PS : le Delvallée est téléchargeable en intégralité sur Qobuz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Dim 18 Oct 2015 - 12:16

Hunter16g a écrit:
Peut-être bien le début d'un grand amour Cool
En tous cas ça va me motiver à travailler mon orgue.

Un converti de plus ! Mr.Red

Les 4 premières pièces des offices sont très abordables, peuvent être jouées sur des petits orgues et remplissent très bien leur fonction dans la liturgie (mis à part le fait que l'Offertoire est souvent trop long et la Communion pas assez, donc on peut éventuellement inverser les 2).
Les pièces terminales sont plus conséquentes et requièrent un certain niveau, mais quand on en choisit une belle ça vaut le coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Ven 15 Avr 2016 - 11:07

bAlexb a écrit:
Il est bien dommage que ça ne soit pas destiné à une diffusion "officielle" ; France Musique a fait enregistrer, en plus d'un beau bouquet de mélodies de Widor, l'immense/intense "Sagesse" de Tournemire par Cyril Dubois/Christian Ivaldi, http://www.francemusique.fr/emission/le-mitan-des-musiciens/2014-2015/ex-cathedra-charles-tournemire-charles-marie-widor-4-5-06-16-2015-16-23 . Une vraie découverte pour moi (la manière de lier le texte et la musique, l'élément musical/musicien proprement dit, etc.).

Sagesse a été un choc pour moi aussi, j'ai trouvé deux versions en CD. Le premier est le disque de musique de chambre de l'INA (Henriette Puig-Roget, Bernard Plantey), sinon il y a un CD naxos consacré aux mélodies de Tournemire (http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=8.572347) (Michael Bendy, Helen Crayford). Je pense que je préfère la version INA mais le CD de naxos contient d'autres mélodies, toutes enregistrées pour la première fois (et probablement la seule pour un bon bout de temps). Dialogue sacré est très chouette notamment.

(on peut éditer le premier post du coup : "En dehors de la mélodie « Sagesse » Op.34 sur texte de Verlaine (par Bernard Plantey et Henriette Puig-Roget, disque épuisé INA-Mémoire Vive), aucune de ces œuvres n’a jamais été enregistrée.")

J'écoute l'émission de ce pas  Very Happy

Note pour ceux qui cherchent désespérément le disque de l'INA : L'enregistrement de Sagesse a été publié dans un deuxième disque de l'INA, Verlaine et ses musiciens, pas encore épuisé celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 26 Aoû 2017 - 14:33

Pour la première fois, j'ai passé une symphonie, la 5ème.
Relativement inclassable comme presque tout Tournemire, mais assez "champêtre" à vrai dire, avec des accents Sibéliens amha (si l'ordre des reconnaissances était inversé, on parlerait sans doute d'accents Tournemiresque chez Sibelius ??). Pas d'ennui pour moi à cette écoute, et de nouveau la constatation qu'il ouvre la fenêtre sur des panoramas intérieurs nouveaux (bon, c'est bien normal pour un musicien, mais pas toujours facile à trouver chez certains que je ne nommerai pas....).
Sans relire ce qui a été mis avant, je me demandais s'il avait eu l'occasion de faire créer ses symphonies ou au moins certaines d'entre elles ?
Et en fait, ça n'est peut-être jamais donné en concert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Sam 26 Aoû 2017 - 15:07

Je crois bien qu'elles ont été créées, mais oui, elles ne sont jamais données en concert. Il y a eu les concerts Bartholomée dont sont issus les disques, mais pour le reste…

Il faut dire que, pour la période récente (et en mettant de côté le fait que les symphonies françaises sont délibérément écartées par les programmateurs), on n'a longtemps disposé que de la quasi-intégrale Almeida (il manque la 6), très molle, terne et mal captée, qui ne magnifie vraiment pas cette musique déjà assez étrange…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 31 Jan 2018 - 15:21

J'en parlais déjà dans le fil playlist mais je n'arrive plus à me passer des 12 Préludes-poèmes, Op.58. Ça me semble une musique complètement hors du temps et des modes. J'évoquais Bartok, le Messiaen dès début, maintenant j'y vois parfois un peu du Shostakovitch des 24 Préludes et fugues, mais Tournemire va beaucoup plus loin que tout cela à mon sens.

C'est une recherche permanente d'harmonies, des mélodies qui naissent à peine, sous forme de courtes séries, des pauses fréquentes, des itérations. On retrouve tous les "trucs" du piano, du martellement dissonant, du rebond, des glissandi, mais d'une façon qui semble très personnelle, ça ne sonne pas comme du "grand piano".

Surtout on a parfois l'impression d'écouter la composition de l'oeuvre, d'assister aux recherches harmoniques du compositeur.

Bon je répète ce que je disais sur le fil playlist mais je trouve étrange qu'une telle oeuvre ne soit pas plus défendue au disque, c'est relativement monumental, il y a une dimension mystique évidente. Je ne vois que la version de Lise Boucher que j'écoute et celle de Georges Delvallé au disque.
C'est fou le creuset de compositeurs français qui semblent complétement négligés aujourd'hui, c'est pourtant typiquement le genre d'oeuvre qu'on pourrait imaginer un jeune pianiste défendre, plutôt que les habituels Chopin-Schubert.

En tous cas l'oeuvre se hisse dans mon podium pianistique.
Etant assez insensible à l'orgue je me tâte à essayer son orgue mystique mais il est évident que j'essayerai ses symphonies.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 31 Jan 2018 - 16:11

Je me rappelle encore l'impression que me fit la deuxième de ces pièces, Bas âge, que je découvrai lorsque je travaillai sur la poétique de l'enfance. Les premières mesures sont sublimes, rien que celles–là, et m'ont emporté avec elles sans que je comprenne quoi que ce soit. Cet espèce de trille (je ne sais plus ce que c'est exactement), qui vibre au centre de ces harmonies, c'était ça, et toute la pièce particulièrement vivifiante, et tout le recueil, je suis resté scotché sur place par son efficacité, sa richesse, sa justesse !



Dernière édition par Rav-phaël le Mer 31 Jan 2018 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29960
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 31 Jan 2018 - 16:17

De toutes les façons, oui, Tournemire est beaucoup trop peu connu relativement à ses qualités de compositeur.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 31 Jan 2018 - 17:01

Oui le début de Bas âge ferait croire à de l'impressionnisme avant que Tournemire casse un peu l'harmonie et fasse vibrer des accords dans les graves.
Ça serait trop compliqué pour moi, sans y perdre des heures, d'analyser les accords mais ces changements des premières mesures semblent au premier abord peu naturels, et Tournemire joue sur cette étrangeté, jusque dans la fin avec la reprise des notes seules dans les aigus, on voit réapparaître tout le long du morceau cette suite d'accord sans qu'elle ne se déroule jamais pleinement.

On sent que Tournemire joue beaucoup sur la notion de tension et de résolution, ça n'explose jamais vraiment, sans être non plus trop retenu.

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mer 31 Jan 2018 - 17:04

Cololi a écrit:
De toutes les façons, oui, Tournemire est beaucoup trop peu connu relativement à ses qualités de compositeur.

Surtout quand on voit son nombre d'opus et ce qui existe en enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 5 Fév 2018 - 23:06

Je me permets de remercier chaleureusement Cololi pour son lobbying pro Orgue mystique. Je pensais que mon allergie aux sonorités de l'orgue ne me permettrait pas d'apprécier ce qui semble être le magnum opus de Tournemire mais finalement j'ai vraiment été conquis par ce qu'en fait le compositeur. J'ai vécu une nouvelle épiphanie (surtout que j'écoute ça en parallèle de la Messe de Stravinsky, découverte récemment et que j'adore.)

Ne connaissant en fait de l'orgue que Buxtehude, Bach et un peu de Reger, j'ai été rapidement saisi par la différence de Tournemire. Déjà il me semble qu'il est beaucoup moins démonstratif avec l'orgue, il utilise le côté tonitruant avec beaucoup plus de parcimonie que ce qu'on entend d'habitude je trouve. J'ai l'impression qu'il utilise vraiment les "jeux" (je n'y connais pas grand chose en orgue désolé) dont il a besoin pour chaque pièce, sans chercher à trop étoffer artificiellement les morceaux.

Et surtout je retrouve ce qui m'a plu dans les Préludes-poèmes, une certaine science des silences, une mélodie de l'harmonie. Et parfois des touches très modernes qui apparaissent, des notes qui semblent s'extraire de l'orgue.

Bon par contre j'écoute ça pour l'instant de façon morcelée mais il faudrait que je me force à un peu de discipline pour respecter la liturgie que diable !  zen

Vraiment merci à Colololi (et au forum, typiquement le genre de découverte que j'espérais en m'inscrivant)

J'écris notamment ce message en écoutant l'offertoire du 10ème Dimanche après la Pentecôte, c'est superbe, ce traitement en douceur de l'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 5 Fév 2018 - 23:46

Ah oui, face à l'orgue tonitruant des compilations, il y a quantité d'autres façons, et effectivement Tournemire, dans une œuvre avant tout fonctionnelle, explore quantité de subtilités tout en se contentant des jeux de fond.

Et comme tu dis, au détour de ces bouts de liturgie traditionnels, éclatent soudain des détails d'une modernité troublante. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29960
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Mar 6 Fév 2018 - 8:28

Bon, je suis très content, car effectivement, quand on saisit cette musique, oui il ne peut s'agir que d'un choc, d'une épiphanie Very Happy

Oui, j'ai insisté, car j'estime que le "l'orgue ça ne me dit rien" repose souvent sur des images d'Epinal ... et que précisément Tournemire est capable de faire changer d'avis pas mal de monde sur l'instrument.

Ce que tu dis, c'est ce que je disais en gros quand j'ai découvert l'œuvre, et donc je ne peux qu'être d'accord. J'insisterai cependant sur l'harmonie ensorcelante et surtout sur cet équilibre écrit/improvisé qui se dégage de l'écoute que je trouve peut être le plus gros point fort de l'œuvre.

Tu cites Bux/Bach/Reger, perso ça serait plutôt "l'orgue à la Franck" qui à la base m'aurait rebuté ... mais finalement ... j'ai fini par aimer l'orgue de Franck. Alors tout est possible.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Fév 2018 - 15:01



Sans atteindre la réussite des 12 préludes-poèmes, toutes ces pièces sont très belles, le disque forme un petit panorama du piano de Tournemire, très bien défendu par Delvallée.

La Rhapsodie et le Poème Mystique sont encore dans un style tonal reconnaissable, là où les deux pièces suivantes, particulièrement les Etudes de chaque jour, composées une trentaine d'années plus tard, sont beaucoup plus aventureuses. C'est vraiment d'une invention constante comme musique, le Poème mystique joue sur l'héritage franckiste (ça c'est le livret qui le dit, je ne connais pas assez la musique de Franck pour me prononcer), il y a une façon de travailler les accords, un certain martellement du piano qui annonce les recherches futures.
Dans les Etudes de chaque jour, on pense parfois sombrer dans un modernisme très aride mais la musique arrive pourtant à être très intelligible, donnant l'impression d'être à la lisière d'une sonate de Krenek mais sans jamais franchir le pas de la franche atonalité.

J'ai écouté ça et la première symphonie (qui dans un style beaucoup plus classique me plait aussi beaucoup) tout en lisant en parallèle les Mémoires de Tournemire, en tous cas les extraits consultables en PDF sur internet. C'est assez saisissant de voir que derrière les recherches formelles, les passages sur la technique de l'orgue, les inspirations littéraires évidemment mystiques, ses mémoires montrent surtout le poids du matériel sur la vie du créateur, la moitié des entrées concerne ses difficultés pécuniaires, les relances constantes d'éditeurs, les élèves qui lui doivent des leçons, les chefs qui ne jouent pas sa musique, son emploi à la Basilique Sainte-Clotilde qui ne lui rapporte pas assez et la peur d'être mis à la retraite de son emploi au Conservatoire.

Tout cela évolue en un ressenti solitaire et misanthrope, autant lorsqu'il parle des compositeurs à la mode (Fauré, Ravel et Stravinsky en prennent pour leur grade) que lorsqu'il évoque ses pairs organistes (le portrait de Widor semble parfois sortir d'un Flaubert).

J'ai d'ailleurs vu au même moment d'anciens reportages suédois sur Allan Pettersson (inclus en complément sur les dernières versions BIS des symphonies par Christian Lindberg) et bien que les deux hommes soient assez opposés on retrouve ce même aspect très terre-à-terre et pitoyable (il faut voir Pettersson suivre la retransmission de sa neuvième à la radio en suivant sa partition dans son deux pièces terne).

Cette image du créateur comme un homme ecrasé par les contingences matérielles et rongé par le ressentiment face à un manque de reconnaissance est un lieu commun mais les Mémoires de Tournemire en sont une illustration parfaite, d'autant qu'il est assez convaincu de sa supériorité, n'hésitant pas à comparer son oeuvre d'orgue à celle de Bach (avec un peu d'humour). Finalement j'avais l'impression de lire une version très premier degré des Mémoires de Dirk Raspe de Drieu. Ou en plus trivial cela m'a rappelé le sketch des Monty Pythons sur le poète irlandais Ewan McTeagle dont l'oeuvre est en réalité constituée de ses diverses demandes de prêts d'argent, son poème phare étant Can I have 50 pounds to mend the shed ?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29960
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   Lun 26 Fév 2018 - 16:52

Je préfère largement Tournemire à Bach hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles TOURNEMIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles TOURNEMIRE
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charles TOURNEMIRE
» Retour de chez RF Charles
» Charles Mouton
» Charles Gounod (1818-1893)
» Charles Valentin Alkan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: