Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Federico Mompou (1893-1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 20 Juil 2011 - 13:39

Hough a notamment fait la plus belle version des Paysages, même si j'aime beaucoup celle de Mompou aussi, qui est c'est vrai beaucoup moins sobre.
Il fait beaucoup de décalages main gauche/main droite, pour mettre en valeur la mélodie, tel ou tel phrasé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1178
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 20 Juil 2011 - 13:50

C'est censé être dur à jouer en général? Je m'essaye au Cançones i dansas n°9. Je n'ai pas un bon niveau, mais je rencontre quelques difficultés à savoir ce qui doit être joué avec la main droite et ce qui doit l'être avec la main gauche... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 20 Juil 2011 - 13:53

Ca dépend, il y a pas mal de pièces présentant très peu de difficultés techniques.

Resigned a écrit:
C'est censé être dur à jouer en général? Je m'essaye au Cançones i dansas n°9. Je n'ai pas un bon niveau, mais je rencontre quelques difficultés à savoir ce qui doit être joué avec la main droite et ce qui doit l'être avec la main gauche... Embarassed

En principe ça doit bien être indiqué sur la partition, soit par rapport aux portées, soit indiqué carrément mg et md.
Ou alors c'est à toi de te débrouiller comme tu veux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 18 Jan 2012 - 3:29

Xavier a écrit:
Mompou: Paysages/Maso

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Mompou: Crèches/Maso

Very Happy Very Happy Very Happy

ysov a écrit:
A défaut d'une intégrale par Hough, celle de Maso est excellente, je dirais même qu'avec ce pianiste, son tempérament latin sied naturellement avec cet autre latin qui est Mompou.

Oui, surtout que l'intégrale de Mompou lui-même est incomplète, même si elle comporte l'essentiel de son corpus.
Maso est vraiment très très recommandable. Smile
Bien sûr, on peut compléter avec le superbe disque Hough effectivement (les plus beaux Paysages) et la Musica Callada d'Herbert Henck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Lun 23 Jan 2012 - 18:08

En écoutant Musica Callada et en relisant le message d'Entropie, je pense au Voyage de Chihiro (et à sa musique...) (Les impressions sont similaires... Est-ce qu'on peut dire que "Le Voyage de Chihiro" est un film impressionniste ?...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Lun 23 Jan 2012 - 21:10

la musique du voyage de Chihiro est de Joe Hisaishi (un grand compositeur qu'on prend généralement pour un genre de Clayderman). A l'époque j'avais adoré ce disque
http://classiqueinfo-disque.com/Visions-du-japon-interieur-d-Eiko.html?lang=fr
mais les partitions se trouvent assez facilement gratuitement (mises à disposition par l'auteur) et ce n'est pas difficile à jouer du tout -beaucoup moins que Monpou par exemple.
Je pense qu'en musique le mot "impressionnisme" ne renvoie à rien, et ne décrit qu'un ensemble de tendances allant du symbolisme au minimalisme en passant par l'ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 2 Mar 2012 - 0:36

c'est curieux, je suis le dernier à être intervenu dans ce fil...
J'ai écouté tout à l'heure un disque Columna Musica de Mac Mc Clure regroupant des pièces d'avant 1920, dont quelques inédits comme Impressions de la vie d'un mineur.
C'est mignon, gentil, mais à part quelques pièces jouant sur la résonance, comme Les heures, ça ne va pas très loin. Je comprends l'intérêt que ça présente pour un pianiste, mais comparer ça à Satie, ça me parait très anecdotique, du même ordre que lire le journal d'Amiel. Rien de très éblouissant hormis la possibilité de concevoir des pièces achevées qui fasent preuve d'une organisation qui dépasse l'accumulation d'impressions; un peu comme si Berg n'était jamais allé au-delà des lieder de jeunesse. un sentiment de vide cruel, d'aporie sans résolution, charmant oui sans doute dans le silence de la chambre.
La moindre cantate de Menotti me parait un chef d'oeuvre colossal en comparaison.


Dernière édition par sud273 le Ven 2 Mar 2012 - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 2 Mar 2012 - 0:38

Si c'est plus anecdotique que Satie, alors effectivement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 2 Mar 2012 - 0:47

mais je ne veux pas dénigrer, je ne trouve pas l'intérêt, ça me parait très inférieur à la moindre mélodie de Ferré, plus charmant mais encore moins construit que Debussy, je situe ça au niveau d'une variété très en retrait par rapport à Maurice Yvain ou Pablo Luna pour comparer des choses à peu près comparables. en fait je me renseigne, je crois que je vais avoir du mal à écrire quoi que ce soit dessus: Toldra, c'est Wagner en comparaison, et pourtant Toldra ce n'est même pas Albeniz ou Chapi!

Je veux dire par là que je comprends bien qu'on puisse s'y attacher, mais qu'alors je ne comprends pas qu'on ne nourrisse pas la même passion pour Astor Piazzola ou Ernesto Nazareth qui me remuent beaucoup plus que Mompou, à mon goût extrêmement terne.

Là où Mompou se distingue c'est qu'il semble une sorte de John Adams ou de Philip Glass catalan, ses mélodies naissent d'une harmonie minimale inspirée de la polyphonie du piano, peut-être son rapport aux spectraux, ou aux contemplatifs du nord est-il plus édifiant?
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 21 Avr 2012 - 15:29

J'ai écouté tout à l'heure le Propis del Temps d’Advent qui est une oeuvre pour choeur et orgue. Il s'agit, je crois, d'une de ses dernières oeuvres (composées en 1973).

C'est très intéressant, même si je n'ai trouvé qu'une version au disque relativement médiocre, avec un choeur un peu brouillon et un orgue qui manque de volume (choeur Granados de Lleida).
L'oeuvre est très équilibrée: trois mouvements d'une durée moyenne (3-5 minutes) séparés par deux mouvements plus brefs et transitifs (1-2 minutes). L'oeuvre se clôt sur un Gloria très bref (moins d'une minute).

On est dans en plein dans le minimalisme intimiste très typique du compositeur espagnol. Néanmoins, il y a de très belles trouvailles mélodiques et de jolies modulations. Il y a une certaine étrangeté, aussi, dans la grande économie de l'orgue. N'ayant écouté qu'une version (sans partition) je n'ai pas réussi à déterminer si le son de l'instrument était catastrophique ou si c'était une volonté de Mompou.

Il faudra que je réécoute l'oeuvre pour avoir un avis plus étayé, et surtout dans une autre version, mais j'ai beaucoup aimé la polyphonie, essentielle, lumineuse, et la grande humilité, pénétrée d'une religiosité très sobre.


Dernière édition par Ben. le Sam 21 Avr 2012 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 21 Avr 2012 - 22:53

Merci du tuyau, on peut écouter des extraits ici: http://www.allmusic.com/album/mompou-blancafort-msica-religiosa-per-a-cor-i-orgue-w127471

Effectivement ça n'a pas l'air brillant comme interprétation, mais bon ça a l'air d'être la seule de ces pièces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 21 Avr 2012 - 22:59

Xavier a écrit:
Merci du tuyau, on peut écouter des extraits ici: http://www.allmusic.com/album/mompou-blancafort-msica-religiosa-per-a-cor-i-orgue-w127471

Effectivement ça n'a pas l'air brillant comme interprétation, mais bon ça a l'air d'être la seule de ces pièces...

Tu peux l'écouter en intégralité sur Spotify il me semble aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Jeu 5 Sep 2013 - 23:02

Juste un mot pour rappeler à quel point son corpus de mélodies est précieux.

En dehors du fameux Combat del somni, voici quelques-unes des mélodies les plus merveilleuses à mon sens:
-Canço de la fira
-L'hora grisa
-Sant Marti
-Cançoneta incerta
-4 mélodias (1925) comportant Rosa del cami, Cortina de fullatge, Incertitud et Neu
-Cantar del alma
-5 mélodies sur des poèmes de P.Valéry

La difficulté c'est de trouver de bonnes versions, Marisa Martins est vraiment correcte, en plus elle donne l'intégralité (5 mélodies) du Combat del somni, mais la voix reste assez peu séduisante, un peu engorgée. (et le pianiste, Mac McClure, se plante dans les notes du passage piano solo de Damunt de tu...)
On peut ensuite se tourner vers Monteyrol ou Bustamante pour compléter, mais ces disques ne sont pas très satisfaisants.
On peut retrouver Martins pour des versions orchestrales du Combat et des poèmes de Valéry dans le disque dirigé par Marbà. (qui est aussi l'auteur des orchestrations)
Enfin il y a l'orchestration des 3 mélodies les plus connues du Combat del somni par le compositeur, par Parramon et Pons chez Harmonia Mundi.
Je ne connais que ça pour l'instant, évidemment on peut trouver plein de versions des 3 mélodies du Combat del somni (très belle version de Christiane Oelze par exemple), mais sinon on ne croule pas sous une discographie riche et abondante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 1:41

A propos de Musica callada:

lucien a écrit:
j’ai un peu de mal avec cette œuvre (seule que je connais du compositeur), d’ailleurs... je ne dirais que je n’aime pas, mais certaines pièces au moins me donne une sorte de nausée... — il faudrait peut-être que j’en parle dans le fil Mompou.

(amusant que cette simplicité te mette mal à l'aise, en ayant à l'esprit les trucs tordus que tu écoutes quotidiennement et en grande quantité!  Mr.Red )

A mon sens c'est quand même une de ses meilleures oeuvres... mais il te faut essayer au moins les Préludes et Paysages.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15264
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 1:44

ce n’est pas vraiment la simplicité qui me met mal à l’aise ; ce sont plutôt les mélodies (ou certaines mélodies) un peu languissantes, romantiques ou pittoresques... enfin, il faudrait que je réécoute pour pouvoir en dire plus. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 1:49

Pour moi c'est presque l'inverse du romantisme cette musique... tout est joué pianissimo presque tout le temps, tout est retenu... mais vu que tu écoutes peu de "vrais" romantiques, j'imagine que ça te paraît extrêmement romantique à côté de Protopopov et Obouhov.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15264
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 1:53

oui je suis d’accord, romantique n’est pas le bon mot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 12826
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 2:30

minimaliste peut-être, mais le terme est un peu galvaudé à cause des répétitifs (ceci dit, difficile de ne pas faire un rapprochement entre Mompou et certaines pièces pour piano de Satie, du moins pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 11:50

Je vois très bien ce que Lucien veut dire, je le ressens aussi : ces mélodies sans contours nets, presque lyriques mais sinueuses, dans une ambiance raffinée mais un peu douceâtre, j'entends très bien le mal de mer (voire l'écœurement) dont il parle.

Et pourtant j'aime assez Mompou. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 13:11

Alifie a écrit:
minimaliste peut-être, mais le terme est un peu galvaudé à cause des répétitifs (ceci dit, difficile de ne pas faire un rapprochement entre Mompou et certaines pièces pour piano de Satie, du moins pour moi).
en ce qui me concerne, je ne vois aucun rapport entre Mompou et Satie -à moins de viser l'orchestration peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 12826
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 13:55

S'il n'y a pas chez Mompou, dont la musique est plus évanescente, le côté ritournelle mécanique de Satie, pour prendre un raccourci, il partage tout de même avec celui-ci (celui au moins des Nocturnes, des Gnossiennes ? honnêtement, je n'écoute pas tous les jours du Satie) la volonté de ne pas donner trop de notes à entendre et des mélodies simples. Et il y a chez Mompou, ce qui met visiblement mal à l'aise lucien, une volonté de produire, pour le piano du moins, une oeuvre à demi-silencieuse (la justement nommée Musica Callada) pour ne pas dire encore ouverte et inachevée ou, ce qu'on ne manque généralement pas de reprocher à Satie, à peine ébauchée.

Mais tu sais que je suis plutôt un mélomane de raccroc qui préfère les cochonchetés jazziques qu'on tire de Gershwin que son oeuvre noble (pif, paf, pouf, 1 partout, balle au centre, c'était un vieux compte à régler, sud kiss ), donc ce n'est pas de moi qu'il faut attendre une approche musicologique digne de ce nom (surtout pendant que j'écoute dans le même temps du free jazz assez tonitruant hehe )... mais pour l'orchestre, je n'y avais pas pensé, tiens, je ne sais pas ce qu'en penserait Xavier, qui m'a l'air assez mompouphile, à en croire le jeu à dormir debout que tu boycottes désormais (je devrais peut-être lire le fil, je sais, mais j'ai la flemme, vu que le catalogue de l'oeuvre de Mompou n'est pas immense).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15264
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 13:58

Alifie a écrit:
Et il y a chez Mompou, ce qui met visiblement mal à l'aise lucien, une volonté de produire, pour le piano du moins, une oeuvre à demi-silencieuse (la justement nommée Musica Callada) pour ne pas dire encore ouverte et inachevée ou, ce qu'on ne manque généralement pas de reprocher à Satie, à peine ébauchée.
ah non non, c’est pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 13:59

Surtout que Mompou n'a à peu près rien orchestré, seulement les Impropères et Combat del somni, en tout cas dans ce qui a été enregistré.

Je suis d'accord avec toi sur le lien avec Satie, tout comme il y en a avec Debussy et Fauré.
Par contre il n'y a pas cette ironie, cette distance permanente, Mompou est un musicien plus sérieux, et je dirais même pour ma part, plus profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 14:02

je comprends les arguments, mais je ne vais pas y répondre ici, pour éviter de polluer le fil Mompou (que je n'aime pas du tout, sans doute à cause de son "évanescence").
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 14:08

Sinon, si tu connais d'autres oeuvres orchestrées par Mompou que celles que j'ai citées, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 14:12

je ne faisais le parallèle que pour dire que Satie n'a pas orchestré grand chose non plus; je pense que le rapprochement entre les deux vient de ce qu'on les considère généralement comme des compositeurs de musique pour piano -en oubliant les mélodies. Dans ce domaine le lien entre Mompou, Debussy et Chopin me paraît plus éclairant que celui avec Satie.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 14:15

Tu essaies de relier entre eux plutôt les compositeurs que tu n'aimes pas et de mettre Satie en dehors.  Mr.Red 
Mais par son minimalisme, son écriture de piano parfois très retenue, son refus du romantisme... je crois qu'il y a une influence de Satie sur Mompou, en plus de celles de Debussy et Chopin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 21 Fév 2014 - 14:21

Xavier a écrit:
Tu essaies de relier entre eux plutôt les compositeurs que tu n'aimes pas et de mettre Satie en dehors.  Mr.Red 
Mais par son minimalisme, son écriture de piano parfois très retenue, son refus du romantisme... je crois qu'il y a une influence de Satie sur Mompou, en plus de celles de Debussy et Chopin.
non, je m'explique ainsi que l'écriture de Mompou ne me séduise pas (encore que mon avis sur Chopin ait tendance à évoluer doucement et que ce que je préfère chez Debussy soit sa musique de piano). Je ne vois juste pas trop où est l'influence de Satie, alors que je la perçois chez Takemitsu (que je n'aime pas du tout non plus). Refus du romantisme pourrait constituer un lien en effet, mais je perçois Mompou comme un romantique régional.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 20 Déc 2014 - 23:59

Juste un mot pour souligner la réussite de deux beaux et récents enregistrements de mélodies.

D'abord le volume 1 d'un début d'intégrale Naxos des mélodies de Mompou, chanté par la soprano Marta Mathéu. (Combat del somni, cycle Paul Valéry, 4 mélodies)
C'est plus qu'honnête, et vu qu'on n'a pas tellement mieux à se mettre sous la dent, c'est presque une aubaine.

Et puis un récital de ténor avec Roger Pardullés. (Combat del somni, Comptines, Becquerianas)
La voix est assez belle mais l'ensemble un peu lisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3019
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Jeu 4 Juin 2015 - 21:49

En Playlist, Benedictus a écrit:
Mompou: Canción y Danza 7. Prélude 1. Cants Mágics. Canción y Danza 5. Prélude 5. Charmes. Canción y Danza 8. Prélude 7
Stephen Hough (piano)
Hyperion, 1996
Mompou: Música callada
Herbert Henck (piano)
ECM, 1993
Je n’avais pas réécouté de Mompou depuis au moins dix ans... Eh bien, c’est toujours le même envoûtement subtil.  drunken
Le style sobre voire austère de Henck et de Hough convient parfaitement à ce que j’ai envie d’entendre dans cette musique.

... D’ailleurs, dans mon souvenir, le jeu très rubato (et parfois pas très net) du compositeur et celui, plus coloré et capiteux, d’Alicia de Larrocha (dédicataire du 11ᵉ Prélude) desservaient presque ces pièces en les tirant trop vers une sorte de romantisme - mais il faudrait que je les réécoute.

Sinon, en parcourant le fil, j’ai vu tout le bien que Xavier pense des mélodies: je vais donc tâcher de découvrir ça.En revanche, sauf erreur de ma part, personne n’a parlé de la Música callada par Javier Perianes (Harmonia Mundi) et ni de l’anthologie Mompou d’Arcadi Volodos (Sony): quelqu’un connaît? C’est bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Jeu 4 Juin 2015 - 22:33

Volodos est très bien, oui, pour Musica callada je ne sais plus si j'ai écouté Perianes... mais je suis à peu près sûr que tu ne trouveras pas mieux qu'Henck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3019
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Jeu 4 Juin 2015 - 22:48

Xavier a écrit:
Volodos est très bien,
Merci, je vais donc tâcher de l'écouter. (En plus, ça me permettra de découvrir ce pianiste, que je ne connais que de nom.)

Xavier a écrit:
oui, pour Musica callada je ne sais plus si j'ai écouté Perianes... mais je suis à peu près sûr que tu ne trouveras pas mieux qu'Henck.
Probable: ne pas trouver mieux que Henck, ça m'est déjà arrivé dans Koechlin, Mossolov, Barraqué, Hauer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3019
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Ven 5 Juin 2015 - 23:17

Tiré du fil Playlist:
Benedictus a écrit:
Volodos plays Mompou (2 Préludes, Scènes d’enfants, Dialogues, extraits de Paisajes, Charmes et Música callada)
Arcadi Volodos (piano)
Sony, 2012
drunken  C’est vraiment très, très beau...
Une seule infime réserve, peut-être: ce style pianistique, intrinsèquement superbe, avec ses phrasés d’une grande plénitude qui dictent un certain rubato et ses riches résonances harmoniques (on est vraiment bien dans l’école russe) romantise un peu trop la musique de Mompou, la pare d’un peu trop de couleurs. Du moins à mon goût: Mompou m’émeut plus avec un son plus sec, un jeu plus évasif, des timbres plus «camaïeux de gris».
Mais c’est quand même tellement beau, le programme est composé avec tellement d’intelligence (encore que Música callada me paraisse gagner à être joué en entier et en continuité)...
Xavier a écrit:
Exactement le même ressenti: c'est plus du beau piano que Henck, et j'aime beaucoup, mais je préfère moi aussi Henck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Viesna
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 6 Juin 2015 - 19:54

Entièrement d'accord pour Volodos, qui est peut-être un peu trop chatoyant dans cette musique. Mais c'est beaucoup chipoter... Le disque est magnifique ; le programme superbement composé.
Et moi, ce "best-of" de la Musica callada me va très bien ; je trouve certaines pièces moins captivantes que d'autres. Sur le disque Volodos, tout est captivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3019
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 6 Juin 2015 - 20:24

Igor Viesna a écrit:
Entièrement d'accord pour Volodos, qui est peut-être un peu trop chatoyant dans cette musique. Mais c'est beaucoup chipoter... Le disque est magnifique ; le programme superbement composé.
Voilà. Quand j'ai dit:
Citation :
Mais c’est quand même tellement beau, le programme est composé avec tellement d’intelligence (encore que Música callada me paraisse gagner à être joué en entier et en continuité)...
j'ai failli écrire «que c'est vraiment chipoter» là où j'ai laissé des points de suspension.

Igor Viesna a écrit:
Et moi, ce "best-of" de la Musica callada me va très bien ; je trouve certaines pièces moins captivantes que d'autres. Sur le disque Volodos, tout est captivant.
Oui. Simplement, écouter Música callada en entier c'est une autre expérience. Je comparerais ça, mutatis mutandis, à une sorte d'expérience mystique mineure, qui inclurait paradoxalement un léger ennui, une pointe de lassitude, un vacillement de l'attention - comme l'expérience mystique contient en elle la tentation de l'acédie. Bien sûr, c'est très personnel et forcément discutable (mais, s'agissant de Mompou, et de ce Mompou-là, pas complètement absurde, je pense).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor Viesna
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Sam 6 Juin 2015 - 20:38

Benedictus, mon message était complètement redondant.
Rien à ajouter à ce que tu dis. Volodos - gros label, notoriété importante, qui publie très peu - a de surcroît le mérite de mettre en avant un compositeur méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 15 Fév 2017 - 1:40

Les volumes 5 et 6 de Jordi Maso (chez Naxos) ne comportent que des inédits enregistrés pour la première fois; il ne faut pas penser que ce sont des pièces de jeunesse ou sans intérêt, certaines pièces sont même quasiment du même niveau que les oeuvres les plus connues (par exemple le très debussyste Les amigues retornen del camp, de 1916, avec pas mal de gamme par tons, rarement utilisée par Mompou ailleurs), ce sont donc des enregistrements très très estimables, à recommander pour tout mélomane aimant Mompou. Smile
Ce sont aussi parfois des versions alternatives d'oeuvres connues, par exemple El pont pour violoncelle et piano (on trouve la version piano dans le volume 4) ou bien le très bref Cami de muntanya qui est la copie presque conforme d'un passage des Scènes d'enfants.
Etant donné que le volume 6 a été enregistré en 2009, on peut penser que c'était le dernier, en tout cas ça fait une intégrale beaucoup plus complète que ce qu'on trouve habituellement et notamment par Mompou lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 15 Fév 2017 - 12:17

Oh, du Mompou par ton, je veux ça !

Je n'avais pas essayé ces derniers volumes, mais s'il y a même des choses un peu neuves stylistiquement, alors… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79912
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Mer 15 Fév 2017 - 18:51

Dans l'ensemble, c'est du pur Mompou, pas de surprise majeure, mais oui, j'ai repéré de la gamme par tons dans plusieurs pièces au travers de ce volume 6. (pas des pièces entières quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5791
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Lun 20 Mar 2017 - 13:45

Alifie a écrit:




Oh ! Curieux ça, comme album Smile bounce Qu'est–ce que c'est Don Perlimplín ? Il faut que j'aille écouter ça compress .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 12826
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   Lun 20 Mar 2017 - 14:23

C'est la musique d'un ballet adapté d'une oeuvre de García Lorca * par Mompou et Montsalvatge. Il existe aussi une version (originale) pour piano seul, dont Montsalvatge, qui est l'auteur de l'orchestration de la première, n'a écrit que deux sections **. Xavier a posté les deux versions en playlist il y a quelques semaines. Wink

*   https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Amours_de_Don_Perlimplín_avec_Belise_en_son_jardin
** http://www.naxos.com/reviews/reviewslist.asp?catalogueid=8.570956&languageid=EN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Federico Mompou (1893-1987)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Federico Mompou (1893-1987)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Federico Mompou (1893-1987)
» Aarre MERIKANTO (1893-1958)
» UDO Animal House (1987)
» Photos de Marcel Huckel - Ravensburg 5 décembre 1987
» Photos de Jan Slob - Utrecht, 10 novembre 1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: