Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etudes musicales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 21:08

Bonjour, je voulais savoir dans quelles écoles musicales certains de vous sont allés, combien il en existe et vers quel sorte de métier elles débouchent.
Il y a évidemment le Conservatoire, mais faut il absolument jouer d'un instrument ou chanter pour y entrer ? Faut-il donc forcément y passer pour devenir prof de musique, ou chef d'orchestre etc ? Est-ce que "musicologue" est considéré comme un métier en temps que tel ?

Je me doute que dans ce milieu, l'autodidactisme n'ouvre aucune porte, c'est une espèce de rêve impossible... mais l'espoir fait vivre Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 21:43

Wolferl a écrit:
Bonjour, je voulais savoir dans quelles écoles musicales certains de vous sont allés, combien il en existe et vers quel sorte de métier elles débouchent.
Il y a évidemment le Conservatoire, mais faut il absolument jouer d'un instrument ou chanter pour y entrer ? Faut-il donc forcément y passer pour devenir prof de musique, ou chef d'orchestre etc ? Est-ce que "musicologue" est considéré comme un métier en temps que tel ?

Je me doute que dans ce milieu, l'autodidactisme n'ouvre aucune porte, c'est une espèce de rêve impossible... mais l'espoir fait vivre Rolling Eyes
Il y a plusieurs cursus qui se complètent :

1) Le cursus "pratique musicale". Pour y parvenir, il faut travailler de façon soutenue un instrument (donc, pour la plupart, cela signifie Conservatoire, qui a la particularité de délivrer des diplômes reconnus). C'est valable pour devenir interprète ou prof d'un instrument.

2) Le cursus "enseignement théorique" ou "recherche musicale". Pour ce faire, il faut suivre un cursus de musicologie à la faculté. Tu passes ensuite les concours de l'enseignement pour devenir prof (en collège-lycée), et une thèse pour faire la recherche. Un minimum de maîtrise instrumentale est requis.

Je ne sais pas si tu pratiques un instrument, mais vu ton jeune âge, ton ouverture et ta motivation, certains devraient être accessibles pour le niveau demandé, et il te reste toujours la voie de secours du chant, que tu pourras débuter dans quelques petites années.

Dans un cas comme dans l'autre, il est encore possible de te professionnaliser, donc ! Very Happy

Ou de rester amateur et esthète, c'est une autre possibilité pas plus désagréable.


A toi de voir !

Si tu veux des indications plus poussées, n'hésite pas, même par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 22:12

Merci beaucoup de ta réponse...

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a plusieurs cursus qui se complètent :

1) Le cursus "pratique musicale". Pour y parvenir, il faut travailler de façon soutenue un instrument (donc, pour la plupart, cela signifie Conservatoire, qui a la particularité de délivrer des diplômes reconnus). C'est valable pour devenir interprète ou prof d'un instrument.

2) Le cursus "enseignement théorique" ou "recherche musicale". Pour ce faire, il faut suivre un cursus de musicologie à la faculté. Tu passes ensuite les concours de l'enseignement pour devenir prof (en collège-lycée), et une thèse pour faire la recherche. Un minimum de maîtrise instrumentale est requis.
Donc le deuxième cursus ne requiert pas le premier si je comprends bien ?

Mais prof de musique en collège ou lycée ne me branche pas trop, c'est malheureusement très ingrat...
Ce dont je rêve c'est plutôt chef d'orchestre, ce qui est assez impossible sans avoir fait le conservatoire puisque j'ai cru comprendre qu'il fallait d'abord avoir été instrumentiste ; il y a pas d'écoles de chefs d'orchestres... Sad

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne sais pas si tu pratiques un instrument, mais vu ton jeune âge, ton ouverture et ta motivation, certains devraient être accessibles pour le niveau demandé, et il te reste toujours la voie de secours du chant, que tu pourras débuter dans quelques petites années.

Dans un cas comme dans l'autre, il est encore possible de te professionnaliser, donc !

Justement, la première voie me paraît également difficile, j'ai déjà 16 ans et mes 6 ans de piano ne me suffiront certainement pas pour entrer au Conservatoire. Et puis le Conservatoire me répugne par sa dégoulinante pudibonderie nauséabonde émanant d'exigeants professeurs gluants d'autorité et de rigueur technique qui exploitent les jeunes enfants amoureux de musique.
Bref, désolé pour mon coup de gueule dans le vent mais, outre le fait que je n'ai pas les capacités requises pour y entrer, je n'en ai même pas envie. Voilà ce qui rétrécit encore mon horizon...

Résultat des courses : je viens de m'apercevoir qu'une carrière musicale m'était totalement impossible mais j'ai encore d'autres cordes à mon arc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 22:46

Wolferl a écrit:

Mais prof de musique en collège ou lycée ne me branche pas trop, c'est malheureusement très ingrat...
Ce dont je rêve c'est plutôt chef d'orchestre, ce qui est assez impossible sans avoir fait le conservatoire puisque j'ai cru comprendre qu'il fallait d'abord avoir été instrumentiste ; il y a pas d'écoles de chefs d'orchestres... Sad

Je ne comprends pas trop ce que tu cherches... Tu veux devenir chef d'orchestre sans faire d'études? scratch
Les chefs d'orchestre sont des gens qui ont forcément tout un cursus avant, soit instrumentistes, soit compositeurs, mais en toute logique pour la grande majorité ils ont une formation des plus complètes (écriture, analyse...), on va pas te donner une baguette comme ça, ça n'aurait aucun sens.

Wolferl a écrit:

Justement, la première voie me paraît également difficile, j'ai déjà 16 ans et mes 6 ans de piano ne me suffiront certainement pas pour entrer au Conservatoire. Et puis le Conservatoire me répugne par sa dégoulinante pudibonderie nauséabonde émanant d'exigeants professeurs gluants d'autorité et de rigueur technique qui exploitent les jeunes enfants amoureux de musique.

C'est un simple a priori complètement arbitraire plus gros que Demis Roussos ou bien ça s'appuie sur une expérience traumatisante?

Wolferl a écrit:
Résultat des courses : je viens de m'apercevoir qu'une carrière musicale m'était totalement impossible

Si tu considères que tous les profs sont des abrutis, oui, certainement, sinon, je ne vois pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:02

Xavier a écrit:
Je ne comprends pas trop ce que tu cherches... Tu veux devenir chef d'orchestre sans faire d'études? scratch
Les chefs d'orchestre sont des gens qui ont forcément tout un cursus avant, soit instrumentistes, soit compositeurs, mais en toute logique pour la grande majorité ils ont une formation des plus complètes (écriture, analyse...), on va pas te donner une baguette comme ça, ça n'aurait aucun sens.
Oui, c'est vrai que ce serait bien ! Smile (Grah, saleté de flemmardise d'ado ! Mad )
Non, je me doute qu'on a rien sans rien et qu'on fait pas diriger un orchestre au premier mélomane venu, comme je l'ai dit, c'est un peu un rêve flou que j'aime bien m'inventer...

Xavier a écrit:
C'est un simple a priori complètement arbitraire plus gros que Demis Roussos ou bien ça s'appuie sur une expérience traumatisante?
Un peu des deux... C'est vrai que c'est complètement stigmatisant et j'en rajoute des tonnes mais ça se base quand même sur l'expérience d'un garçon de huit ans très doué au piano que les profs et les exercices incessant ont dégouté de la musique, mais ce n'est évidemment qu'un cas à part...

Xavier a écrit:
Si tu considères que tous les profs sont des abrutis, oui, certainement, sinon, je ne vois pas pourquoi.
Non non, j'ai pas du tout la prétentiuon de penser que les profs de conservatoire ne me méritent pas ou qu'ils ne sont pas assez bien pour moi. Je me suis juste rendu compte que les deux seules voies qui semblent exister, soit je n'ai pas les capacités pour y accéder, soit elles ne débouchent pas sur ce qui me plairait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:07

Wolferl a écrit:
C'est vrai que c'est complètement stigmatisant et j'en rajoute des tonnes mais ça se base quand même sur l'expérience d'un garçon de huit ans très doué au piano que les profs et les exercices incessant ont dégouté de la musique, mais ce n'est évidemment qu'un cas à part...

Il y a des profs, c'est sûr; mais il ne faut pas généraliser pour autant.

J'ai eu une prof de piano pas enthousiasmante (pas nulle, mais qui ne me convenait pas disons), je n'ai jamais eu envie d'aller loin dans le piano à cause de cela, dans mon conservatoire ça a été toute une histoire pour changer de prof; mais c'était trop tard.
Heureusement, parallèlement, j'ai eu un prof d'écriture génial, qui m'a permis de trouver ma voie.
Donc il ne faut pas généraliser, et puis tu as 16 ans, tu n'es pas un vieillard.
Mon ancien prof d'écriture a découvert la musique à l'adolescence, au bout de 2 ans il était admissible au CNSM en piano, et peu après il y rentrait en écriture... Alors! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:20

Bein c'est à dire que je suis aussi vachement angoissé à l'idée de devoir passer un entretient, d'être jugé... Etant assez... émotif de nature, je perds vite mes moyens et me mets à trembler dès que je joue devant ne serait-ce que mes parents (j'ai pris la très mauvaise habitude de jouer avec un casque).
Outre cela, aller au Conservatoire c'est vraiment un grand investissement, ça veut dire travailler, ratrapper mon gros retard en solfège etc, et je sais pas encore si je suis prêt à me lancer là dedans...
Au pire il y a le chant avec lequel je suis plus à l'aise mais je n'ai jamais pris de cours.
Et puis tout ça pour arriver à quoi ? Je ne suis pas sûr d'y arriver jusqu'au bout ou d'avoir la possibilité de faire ce que je veux. J'ai un peu peur de me retrouver pianiste dans un resto chic de Paris (au mieux !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:27

Wolferl a écrit:
Bein c'est à dire que je suis aussi vachement angoissé à l'idée de devoir passer un entretient, d'être jugé... Etant assez... émotif de nature, je perds vite mes moyens et me mets à trembler dès que je joue devant ne serait-ce que mes parents (j'ai pris la très mauvaise habitude de jouer avec un casque).

J'ai la chance de ne pas avoir le trac, mais je sais ce que c'est, et je sais qu'on peut perdre la totalité de ses moyens... Il y a un cap à passer.
Oui, les études, ce sont des examens, des jugements, des échecs... Pourquoi serait-ce différent en musique?

Wolferl a écrit:
Outre cela, aller au Conservatoire c'est vraiment un grand investissement, ça veut dire travailler, ratrapper mon gros retard en solfège etc, et je sais pas encore si je suis prêt à me lancer là dedans...

Il faut savoir ce que tu veux quand même!
Tu veux faire une carrière musicale sans travailler?
Tu crois qu'on devient chirurgien ou pilote d'élite en se roulant les pouces?

Wolferl a écrit:

Et puis tout ça pour arriver à quoi ? Je ne suis pas sûr d'y arriver jusqu'au bout ou d'avoir la possibilité de faire ce que je veux.

C'est le risque que prennent tous ceux qui se lancent à fond dans la musique, et c'est pour ça que beaucoup de parents vont contre cette volonté: on n'est jamais sûr d'arriver au bout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:45

Le genre de discussions difficile....ne pas casser un rêve c'est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:47

Guigui a écrit:
Le genre de discussions difficile....ne pas casser un rêve c'est compliqué.

Je ne voudrais surtout pas casser un rêve, juste montrer la réalité telle qu'elle est: pour faire une carrière musicale, il faut se donner, et forcément prendre des risques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:58

oui, si le rêve est assez fort, il est peut-être possible de l'atteindre, et même d'inventer de nouvelles modalités qui permettent de l'atteindre.

A contrario, travailler dans le domaine qu'on aime c'est prendre le risque de s'en dégoûter à jamais: mes études de lettres m'ont fait perdre tout intérêt pour la littérature, mes années d'ateliers m'ont découragé de prendre un pinceau, dès que j'ai su comment m'en servir.
Revenir en haut Aller en bas
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Mer 3 Jan 2007 - 23:58

Faut surtout pas avoir peur de quitter son pays je pense (enfin pas comme pendant la guerre froide pour les russes, pas dans ce sens hein). Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:03

Wolferl a écrit:
Justement, la première voie me paraît également difficile, j'ai déjà 16 ans et mes 6 ans de piano ne me suffiront certainement pas pour entrer au Conservatoire. Et puis le Conservatoire me répugne par sa dégoulinante pudibonderie nauséabonde émanant d'exigeants professeurs gluants d'autorité et de rigueur technique
Je suis mal placé pour te contredire, ne brillant pas, disons, par ma fascination pour l'institution. Mais si tu veux devenir professionnel en faisant de la musique, il sera très difficile de s'en dispenser. Peut-être à un niveau semi-professionnel en faisant des concerts dans des églises de temps à autre, mais tu n'en vivras pas, je le crains.


Citation :
Bref, désolé pour mon coup de gueule dans le vent mais, outre le fait que je n'ai pas les capacités requises pour y entrer, je n'en ai même pas envie. Voilà ce qui rétrécit encore mon horizon...
Je le comprends aisément.

Partons d'un principe simple. Tout est possible. Mais il faut en contrepartie fournir des efforts spécifiques.

Si tu juges qu'un avenir de musicien est ce qu'il te faut, alors il faut se soumettre à ses exigences, qui font partie du métier.
Si tu juges que le jeu n'en vaut pas la changelle, que les contraintes sont plus lourdes que les plaisirs, reste donc en amateur, ça n'exclut pas de s'amuser !

Le métier de musicien comporte beaucoup de contraintes, et le seul plaisir de la musique ne suffit pas, il faut aussi concevoir l'ensemble du métier.
Musicien d'orchestre, il faut supporter un minimum la collectivité : les seuls gens qu'on voit pendant les tournées sont les collègues. Soliste, il faut supporter la solitude des chambres d'hôtel, même après les plus grands triomphes.
Et bien sûr le travail quotidien qui représente plus de temps que l'ivresse de l'exécution. Sans parler de la sélection qui fait qu'être le dernier tubiste à l'orchestre de l'Opéra de Nancy représente déjà un réel niveau et une réelle réussite professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:09

Sinon, il est normal d'avoir des idées de projets, c'est même tout à fait stimulant. Ensuite, à toi d'évaluer s'ils valent la peine d'être tentés.

Des profs mauvais ou inadéquats, il y en a, oui - surtout en chant. Beaucoup. Mais ce n'est pas le cas de tous, c'est l'évidence. Dans le Conservatoire, même si on y trouve de sombres crétins (non, ne suivez pas mon regard), il y a tout de même une certaine garantie de niveau.


Citation :
Je me suis juste rendu compte que les deux seules voies qui semblent exister, soit je n'ai pas les capacités pour y accéder, soit elles ne débouchent pas sur ce qui me plairait...
Si je comprends bien, tu voudrais devenir chef et pas musicologue ?

Pour devenir chef, oui, il va falloir courir, mais tout est possible. A condition d'être prêt à ingurgiter un nombre phénoménal de choses (et pas seulement un peu de solfège), digérer des notions technique en nombre, savoir les appliquer, lire de la musique en quantité. A toi de voir, encore une fois, si le jeu en vaut la chandelle.

Le fait qu'on ne soit pas sûr d'y arriver est une autre question, qui ne tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:12

DavidLeMarrec a écrit:

Musicien d'orchestre, il faut supporter un minimum la collectivité : les seuls gens qu'on voit pendant les tournées sont les collègues. Soliste, il faut supporter la solitude des chambres d'hôtel, même après les plus grands triomphes.
Et bien sûr le travail quotidien qui représente plus de temps que l'ivresse de l'exécution. Sans parler de la sélection qui fait qu'être le dernier tubiste à l'orchestre de l'Opéra de Nancy représente déjà un réel niveau et une réelle réussite professionnelle.

Sans vouloir te contredire, je pense qu'il y a pire que ces contraintes là, à la rigueur pour un soliste dépressif. Et il m'étonnerait que des orchestres comme l'Opéra de Nancy recrutent plus d'un tubiste Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:13

DavidLeMarrec a écrit:

Pour devenir chef, oui, il va falloir courir, mais tout est possible. A condition d'être prêt à ingurgiter un nombre phénoménal de choses (et pas seulement un peu de solfège), digérer des notions technique en nombre, savoir les appliquer, lire de la musique en quantité.

Moi aussi j'aurais voulu faire ça, à la fin de mes études au CNSM j'ai pensé à rentrer dans la classe d'initiation à la direction, mais ça m'a semblé trop tard, et encore plusieurs années d'études en perspective... Au bout de toutes ces années je n'avais plus envie d'être élève, de passer des examens, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Muet ventriloque
avatar

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:14

T'embetes pas Woferl tu as la solution en haut de la page d'acceuil de ce forum C'est simple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autourdelatartemoder.forumactif.org
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:27

Guigui a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Musicien d'orchestre, il faut supporter un minimum la collectivité : les seuls gens qu'on voit pendant les tournées sont les collègues. Soliste, il faut supporter la solitude des chambres d'hôtel, même après les plus grands triomphes.
Et bien sûr le travail quotidien qui représente plus de temps que l'ivresse de l'exécution. Sans parler de la sélection qui fait qu'être le dernier tubiste à l'orchestre de l'Opéra de Nancy représente déjà un réel niveau et une réelle réussite professionnelle.

Sans vouloir te contredire, je pense qu'il y a pire que ces contraintes là, à la rigueur pour un soliste dépressif. Et il m'étonnerait que des orchestres comme l'Opéra de Nancy recrutent plus d'un tubiste Laughing
Je jette des exemples à la volée, tu peux tout à fait me contredire. Wink

Pour ce que qui est du tubiste, c'est une parabole. [où est le souriard "Messie" ? ] Je veux dire que beaucoup d'élèves tubistes de bon niveau ne parviennent pas à finir au fond d'une fosse de province. Tubiste dans un petit orchestre professionnel, c'est un boulot qui de l'extérieur peut sembler ridicule, mais qui réclame déjà une solide formation et qui représente, au fond, une réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:28

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Pour devenir chef, oui, il va falloir courir, mais tout est possible. A condition d'être prêt à ingurgiter un nombre phénoménal de choses (et pas seulement un peu de solfège), digérer des notions technique en nombre, savoir les appliquer, lire de la musique en quantité.

Moi aussi j'aurais voulu faire ça, à la fin de mes études au CNSM j'ai pensé à rentrer dans la classe d'initiation à la direction, mais ça m'a semblé trop tard, et encore plusieurs années d'études en perspective... Au bout de toutes ces années je n'avais plus envie d'être élève, de passer des examens, etc...
Et quand tu réussis, tu passes ton temps à étudier des partitions. Etudiant à vie ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:29

DavidLeMarrec a écrit:
Partons d'un principe simple. Tout est possible. Mais il faut en contrepartie fournir des efforts spécifiques.

Si tu juges qu'un avenir de musicien est ce qu'il te faut, alors il faut se soumettre à ses exigences, qui font partie du métier.
Si tu juges que le jeu n'en vaut pas la changelle, que les contraintes sont plus lourdes que les plaisirs, reste donc en amateur, ça n'exclut pas de s'amuser !

Le métier de musicien comporte beaucoup de contraintes, et le seul plaisir de la musique ne suffit pas, il faut aussi concevoir l'ensemble du métier.
Musicien d'orchestre, il faut supporter un minimum la collectivité : les seuls gens qu'on voit pendant les tournées sont les collègues. Soliste, il faut supporter la solitude des chambres d'hôtel, même après les plus grands triomphes.
Et bien sûr le travail quotidien qui représente plus de temps que l'ivresse de l'exécution. Sans parler de la sélection qui fait qu'être le dernier tubiste à l'orchestre de l'Opéra de Nancy représente déjà un réel niveau et une réelle réussite professionnelle.

C'est bien là que ça coince, en ai-je réellement envie ?
Voilà pourquoi j'ai l'air indécis ou exigeant : je ne sais pas du tout si je veux, peux ou n'ai pas d'autre choix que d'aller dans la musique...
C'est problématique et très confus, je l'accorde, mais c'est à peu près ce qui se passe dans ma tête...
Je peux tenter le Conservatoire, cela n'engage en rien, mais je sais que si je suis pris, il faudra que je passe à la vitesse supérieure. Je pense avoir les capacités pour y entrer et y évoluer mais ce sera au prix de gros efforts et je pense être prêt à les faire. Pourtant, même si je sais que la passion pour la musique ne me quittera jamais, la perspective d'apprendre toutes les caractéristiques de chaque style musical m'ennuie déjà, mais je sais bien que ce n'est pas à la carte...
Et puis mes projets vont sûrement changer, même si je pense garder un attrait pour la direction.

Bref, je vais peut être me lancer, qui ne tente rien n'a rien...
Merci de m'avoir aidé à mettre un peu d'ordre et d'avoir réussi à me faire décvider quelque chose !


Dernière édition par le Jeu 4 Jan 2007 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:29

DavidLeMarrec a écrit:
Tubiste dans un petit orchestre professionnel, c'est un boulot qui de l'extérieur peut sembler ridicule, mais qui réclame déjà une solide formation et qui représente, au fond, une réussite.

Quand j'étais petit je rêvais d'être le type qui fait "ding" sur son triangle 3 fois dans le concert, parce que, je me disais: il ne fait pas grand chose, mais il est au coeur de l'orchestre et il est payé pour écouter des concerts! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:30

Oui, il peut y avoir largement une bonne trentaine de très bons candidats pour ces concours qui ne semblent pas forcément aussi mirobolants que soliste à Amsterdam. C'est déjà très dur à ce niveau là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:38

il faut bien quand même quelques tubas-basse pour les opéras de Wagner, est-ce que le joueur d'ophicléide ordinaire maîtrise aussi le Tuba-Wagner comme l'appelait Berlioz? Je ferai bien ding (ou dong?) sur un Tam-tam (Berlioz encore pour les gongs) si c'est au milieu de Et expecto resurrectionem mortuori, la seule fois où j'ai vu Messiaen pour de vrai, moi qui ne vais jamais au concert, voilà une pièce que je trouve fascinante...
En tout cas si tu as la possibilité d'entrer au Conservatoire (le grand, celui de la rue de Madrid, sinon...) ne rate pas ça quitte à ne plus aimer la musique après, il y a au moins toute une bibliothèque à photocopier
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:48

sud273 a écrit:

En tout cas si tu as la possibilité d'entrer au Conservatoire (le grand, celui de la rue de Madrid, sinon...) ne rate pas ça quitte à ne plus aimer la musique après, il y a au moins toute une bibliothèque à photocopier

Il y a quelques années que le "grand" conservatoire a déménagé porte de Pantin. Rue de Madrid, c'est maintenant le CNR. (Conservatoire de Région)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:50

Guigui a écrit:
Oui, il peut y avoir largement une bonne trentaine de très bons candidats pour ces concours qui ne semblent pas forcément aussi mirobolants que soliste à Amsterdam. C'est déjà très dur à ce niveau là !
Je que pour entrer à l'armée, la sélection est féroce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:51

Wolferl a écrit:
C'est bien là que ça coince, en ai-je réellement envie ?
Voilà pourquoi j'ai l'air indécis ou exigeant : je ne sais pas du tout si je veux, peux ou n'ai pas d'autre choix que d'aller dans la musique...
C'est problématique et très confus, je l'accorde, mais c'est à peu près ce qui se passe dans ma tête...
Je peux tenter le Conservatoire, cela n'engage en rien, mais je sais que si je suis pris, il faudra que je passe à la vitesse supérieure. Je pense avoir les capacités pour y entrer et y évoluer mais ce sera au prix de gros efforts et je pense être prêt à les faire. Pourtant, même si je sais que la passion pour la musique ne me quittera jamais, la perspective d'apprendre toutes les caractéristiques de chaque style musical m'ennuie déjà, mais je sais bien que ce n'est pas à la carte...
Et puis mes projets vont sûrement changer, même si je pense garder un attrait pour la direction.

Bref, je vais peut être me lancer, qui ne tente rien n'a rien...
Merci de m'avoir aidé à mettre un peu d'ordre et d'avoir réussi à me faire décvider quelque chose !
Mais ne te gêne pas pour brasser tout ça, c'est bien d'y penser, comme cela, tu sauras clairement où tu vas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:53

Xavier a écrit:
sud273 a écrit:

En tout cas si tu as la possibilité d'entrer au Conservatoire (le grand, celui de la rue de Madrid, sinon...) ne rate pas ça quitte à ne plus aimer la musique après, il y a au moins toute une bibliothèque à photocopier

Il y a quelques années que le "grand" conservatoire a déménagé porte de Pantin. Rue de Madrid, c'est maintenant le CNR. (Conservatoire de Région)

A mon avis c'était volontaire comme interversion.. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:54

DavidLeMarrec a écrit:
Guigui a écrit:
Oui, il peut y avoir largement une bonne trentaine de très bons candidats pour ces concours qui ne semblent pas forcément aussi mirobolants que soliste à Amsterdam. C'est déjà très dur à ce niveau là !
Je que pour entrer à l'armée, la sélection est féroce...

Je que oui !!! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 0:55

Guigui a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guigui a écrit:
Oui, il peut y avoir largement une bonne trentaine de très bons candidats pour ces concours qui ne semblent pas forcément aussi mirobolants que soliste à Amsterdam. C'est déjà très dur à ce niveau là !
Je que pour entrer à l'armée, la sélection est féroce...

Je que oui !!! Mr.Red
Pardon. "Rien que".

Mon Moi doit être fatigué ce soir. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:02

Xavier a écrit:
Quand j'étais petit je rêvais d'être le type qui fait "ding" sur son triangle 3 fois dans le concert, parce que, je me disais: il ne fait pas grand chose, mais il est au coeur de l'orchestre et il est payé pour écouter des concerts! Very Happy

Sans dire que tu pourrais presque maintenant avoir ton ordinateur portable à côté de toi sur scène et poster sur ce forum entre deux "ding" ! Fabuleux, non? Razz

Cela dit, pour être chef d'orchestre, puisqu'on en parle, c'est intéressant. Je m'interroge aussi (et j'adresse mes questions aux autres, par la même occasion):

Quelles sont les qualités requises? Faut-il forcément être un instrumentiste de génie? Bien sûr que ça aide d'être bon pianiste (pour déchiffrer des symphonies avant de les répéter avec l'orchestre) et de surtout bien connaître les différentes techniques instrumentales pour donner des indications aux musiciens... mais sinon, quels sont les pré-requis obligatoires??

Je te vois dire que ça te semblait trop tard, Xavier, mais je n'ai encore jamais vu de chef diriger qui n'avait pas les cheveux blancs ou qui n'était pas totalement dégarni (sauf peut-être Louis Langrée), et j'ai l'intuition que pour être chef il faut des qualités qui se développent surtout avec l'âge, donc je ne comprends pas bien que tu estimes qu'il est trop tard à 25 ans pour commencer à faire de l'initiation à la direction...?! Que tu dises que tu n'avais plus envie d'étudier c'est une chose, mais à 25 ans, trop tard... !?!

Sinon, euh, Wolferl, moi qui n'ai pas eu la chance de découvrir la musique classique à ton âge ni de prendre goût à ces choses assez tôt, je regrette aujourd'hui de n'avoir pas fait de Conservatoire et de peiner un peu dans mon apprentissage du solfège. Je pense que si tu as fait du piano assez jeune, tu as des bases qui devraient te servir si tu veux maintenant reprendre sérieusement le piano (pas forcément pour devenir un virtuose de l'instrument et de la technique mais plus pour maîtriser la polyphonie et pouvoir jouer des partitions à vue, bref, acquérir une aisance et une "vue d'ensemble" de la musique et des répértoires sans forcément passer des heures à faire des études ou des exercices de Hanon, etc.).

Bon, j'ai développé un approche très intuitive de la musique et de la "composition" qui me permet aujourd'hui d'utiliser mon instinct et mon oreille pour me faire plaisir, mais je sais qu'à 24 ans il est un peu tard pour aller vraiment beaucoup plus loin, surtout que je suis un peu flegmard et que je n'ai pas le courage de bosser 5 heures par jour un instrument et des excercices de solfège... j'ai voulu m'inscrire cette année en piano au conservatoire et c'était déjà trop tard, reste qu'avec les cours de contrepoint et de solfège avancé que j'ai commencé depuis quelques mois, je prends mon pied et je ne crois pas être complètement nul, mais je regrette tout de même de ne pas avoir pris les choses en main à ton âge.

Mon conseil: lance toi à fond là-dedans, tu n'es pas obligé d'être un petit Wolfgang (Mozart ou Korngold) virtuose prodigieusissime et tu n'as pas besoin d'avoir composé 4 opéras à l'âge de 12 ans pour te lancer et devenir un bon musicien. Pratique le piano puisqu'à mon avis c'est un "tout terrain" très important pour savoir "tout" jouer et pour appréhender n'importe quelle partition (sauf si tu es un passioné de musique microtonale, bien sûr), et cultive ta culture musicale et musicologique si tu le veux. Mais je ne te recommanderais pas la "musicologie" pure puisqu'à mon avis tu risques vite d'être frustré et de tourner en rond dans des théories d'herméneutique pré-épistémologiques sur les raisons de la densité négative des rapports aux plateaux tonaux des cellules génératrices de la sonate beethovenienne et de leur interdépendance intrinsèque aux ornementations des madrigaux de Monteverdi dans les interprétations historiques de Harnoncourt.

Je dis ça un peu en connaissance de cause, j'aime bien la musique au logis mais ça peut vite être barbant et tu auras vite l'impression de "tourner autour du pot", de "parler beaucoup de musique", de "sur-théoriser" sans jamais rentrer au coeur des choses... mais ce n'est que mon avis, et bien sur la musicologie a des aspects passionants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:11

Swarm a écrit:

Quelles sont les qualités requises? Faut-il forcément être un instrumentiste de génie? Bien sûr que ça aide d'être bon pianiste (pour déchiffrer des symphonies avant de les répéter avec l'orchestre) et de surtout bien connaître les différentes techniques instrumentales pour donner des indications aux musiciens... mais sinon, quels sont les pré-requis obligatoires??

A mon avis: une grande connaissance de la musique (analyse, écriture...), une excellente oreille, une certaine autorité naturelle aussi je pense.

Swarm a écrit:

Je te vois dire que ça te semblait trop tard, Xavier, mais je n'ai encore jamais vu de chef diriger qui n'avait pas les cheveux blancs ou qui n'était pas totalement dégarni (sauf peut-être Louis Langrée), et j'ai l'intuition que pour être chef il faut des qualités qui se développent surtout avec l'âge, donc je ne comprends pas bien que tu estimes qu'il est trop tard à 25 ans pour commencer à faire de l'initiation à la direction...?! Que tu dises que tu n'avais plus envie d'étudier c'est une chose, mais à 25 ans, trop tard... !?!

Trop tard dans le sens que ça impliquait encore 3-4 ans d'études alors qu'il était temps de gagner ma vie.
Maintenant, si l'opportunité me vient plus tard, je pense que ça me tentera toujours, mais je ne vois pas comment une telle opportunité arriverait...

Swarm a écrit:
Mais je ne te recommanderais pas la "musicologie" pure puisqu'à mon avis tu risques vite d'être frustré et de tourner en rond dans des théories d'herméneutique pré-épistémologiques sur les raisons de la densité négative des rapports aux plateaux tonaux des cellules génératrices de la sonate beethovenienne et de leur interdépendance intrinsèque aux ornementations des madrigaux de Monteverdi dans les interprétations historiques de Harnoncourt.


J'ai eu un prof comme ça, quelqu'un de très connu et réputé pour ses qualités d'analyste pourtant... Mais j'ai démissionné de sa classe au bout de 15 jours. Laughing

Swarm a écrit:
Je dis ça un peu en connaissance de cause, j'aime bien la musique au logis mais ça peut vite être barbant et tu auras vite l'impression de "tourner autour du pot", de "parler beaucoup de musique", de "sur-théoriser" sans jamais rentrer au coeur des choses...

Oui, il manque le côté pratique de la chose.
La plupart des musicologues ne sont absolument pas musiciens, ils ne savent pas jouer d'un instrument, ne savent pas en écrire non plus, n'entendent rien en lisant une partition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:17

Xavier a écrit:

J'ai eu un prof comme ça, quelqu'un de très connu et réputé pour ses qualités d'analyste pourtant... Mais j'ai démissionné de sa classe au bout de 15 jours. Laughing

Des noms ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:18

Guigui a écrit:
Xavier a écrit:

J'ai eu un prof comme ça, quelqu'un de très connu et réputé pour ses qualités d'analyste pourtant... Mais j'ai démissionné de sa classe au bout de 15 jours. Laughing

Des noms ! Laughing

J'ai déjà assez de gens comme ça sur le dos! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:23

Xavier a écrit:
Swarm a écrit:

Quelles sont les qualités requises? Faut-il forcément être un instrumentiste de génie? Bien sûr que ça aide d'être bon pianiste (pour déchiffrer des symphonies avant de les répéter avec l'orchestre) et de surtout bien connaître les différentes techniques instrumentales pour donner des indications aux musiciens... mais sinon, quels sont les pré-requis obligatoires??

A mon avis: une grande connaissance de la musique (analyse, écriture...), une excellente oreille, une certaine autorité naturelle aussi je pense.
A propos de l'autorité naturelle, je ne sais pas si tu as lu les déclarations du violoncelle solo de New York, qui disait qu'un jeune chef qui commençait à dire "je suis très honoré de vous dirigé", l'orchestre jouait à sa place ?


Citation :
Trop tard dans le sens que ça impliquait encore 3-4 ans d'études alors qu'il était temps de gagner ma vie.
Maintenant, si l'opportunité me vient plus tard, je pense que ça me tentera toujours, mais je ne vois pas comment une telle opportunité arriverait...
Décision du TGI de Paris :
Suite aux abus constatés, nous condamnons l'Orchestre de *** à prendre, à titre de dédommagement, M. Xavier S*** comme chef invité à vie.

Attention, les enfants, vous allez avoir du nouveau répertoire sur la planche. Basketball


Citation :
Oui, il manque le côté pratique de la chose.
La plupart des musicologues ne sont absolument pas musiciens, ils ne savent pas jouer d'un instrument, ne savent pas en écrire non plus, n'entendent rien en lisant une partition...
C'est un métier différent, un métier de chercheur.

C'est la même chose pour les autres arts : les historiens de l'art ne savent pas forcément peindre, les lettreux pas forcément composer des textes - et les philosophes pas forcément penser, mais c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 38
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:27

DavidLeMarrec a écrit:
A propos de l'autorité naturelle, je ne sais pas si tu as lu les déclarations du violoncelle solo de New York, qui disait qu'un jeune chef qui commençait à dire "je suis très honoré de vous dirigé", l'orchestre jouait à sa place ?

David tes propos ne sont pas toujours clairement organisés ce soir tu sais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:30

Guigui a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
A propos de l'autorité naturelle, je ne sais pas si tu as lu les déclarations du violoncelle solo de New York, qui disait qu'un jeune chef qui commençait à dire "je suis très honoré de vous dirigé", l'orchestre jouait à sa place ?

David tes propos ne sont pas toujours clairement organisés ce soir tu sais Wink
Cette phrase frise le grand n'importe quoi...

Je la reprends : A propos de l'autorité naturelle, je ne sais pas si tu as lu les déclarations du violoncelle solo de New York, qui disait que lorsqu'un jeune chef qui commençait à dire "je suis très honoré de vous diriger", l'orchestre jouait à sa place ?

Il est temps d'aller retourner à de plus saines occupations. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:30

Guigui a écrit:

David tes propos ne sont pas toujours clairement organisés ce soir tu sais Wink

J'osais pas le dire mais c'est vrai que là j'ai pas vraiment saisi.

Citation :
l'orchestre jouait à sa place

Ca veut dire quoi ça précisément?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:37

Xavier a écrit:
Guigui a écrit:

David tes propos ne sont pas toujours clairement organisés ce soir tu sais Wink

J'osais pas le dire mais c'est vrai que là j'ai pas vraiment saisi.
Il faut oser, il faut oser, c'était de la bouillie. Smile


Citation :
Citation :
l'orchestre jouait à sa place

Ca veut dire quoi ça précisément?
Qu'il ne suivait pas les indications du chef. L'orchestre jouait tout seul, comme on dit parfois. Le violoncelliste revendiquait cette capacité d'ensemble, sans doute avec quelque raison, mais le dire est stupéfiant ! Si le chef ne les prend pas en main, ils peuvent tout à fait jouer tout seuls, et jouer bien.

C'est pourquoi je disais "jouer à sa place", ce qui est un peu le cas. Ou plutôt : "dirigeait à se place", "se dirigeait tout seul", "remplaçait le chef".

David - self-exégète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 1:40

En gros faut arriver et dire: "Attention les cocos, c'est moi le patron alors vous faites ce que je dis et vous fermez vos gueules".
Après on se plaint des chefs tyranniques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 2:22

Xavier a écrit:
En gros faut arriver et dire: "Attention les cocos, c'est moi le patron alors vous faites ce que je dis et vous fermez vos gueules".
Après on se plaint des chefs tyranniques...
Non, pas ça, mais c'est ce que tu dis, de l'autorité naturelle. Etre poli et humble n'est pas pris au sérieux, il faut tout de suite être ferme.

C'est du moins ce qui ressort de ces déclarations, mais je les crois assez représentatives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Coelacanthe
Bernard Pivot
avatar

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 9:16

Citation :
Oui, il manque le côté pratique de la chose.
La plupart des musicologues ne sont absolument pas musiciens, ils ne savent pas jouer d'un instrument, ne savent pas en écrire non plus, n'entendent rien en lisant une partition...
Es-tu sûr que tu n'exagères pas un peu?
Parce que théoriquement, pour rentrer en musicologie, en tout cas c'est le cas de Rouen et de Paris 8, il faut déjà savoir faire ce dont tu parles. Il faut connaitre un minimum un instrument, et maîtriser la lecture et l'écoute, donc être capable de chanter une partition, et de noter ce qu'on entend.

Je suppose que le niveau demandé n'est pas forcément énorme, enfin ça doit ausi dépendre de l'université, mais je trouve que tu exagères un poil quand même Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 12:49

Pour rentrer à la Sorbonne, il faut avoir un niveau de solfège de 5è année à peu près...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 13:47

Désolé d'en revenir un tout petit peu à mon cas, mais comment ça se passe au Conservatoire ?
Pour l'audition d'entrée, est-ce qu'on te demande de jouer n'importe quoi du moment que ça ressemble à quelque chose et que c'est bien exécuté, ou bien on t'impose une partition, que t'as un temps pour déchiffrer puis pour jouer ? Est-ce que c'est juste un jugement musical ou on demande un peu de solfège ? Est-ce que ça se fait en petit ou grand comité ? Combien y a-t-il de juges ? Le niveau exigé est-il élevé ?
Et une fois admis, comment marchent les cours ? Est-ce qu'il y a des "classes", des niveaux que l'on grimpe chaque année ou bien a-t-on fini le conservatoire lorsque qu'on vous juge suffisament bon ? A-t-on une heure de cours par semaine ou plus ? Le solfège est-il appris à part ou est-ce une "option" ?

Beaucoup de questions, mais je ne sais vraiment pas comment ça fonctionne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 13:54

Pfiou, beaucoup de questions Wolferl!

Tout d'abord, ça dépend des conservatoires.

Mais en règle générale pour rentrer dans un conservatoire il y a le(s) morceau(x) au choix et le(s) morceau(x) imposé(s).
Ensuite il peut y avoir un test pour juger ton niveau de solfège et voir dans quelle classe on te met.
Tu as normalement ton cours d'instrument (30 ou 45 minutes) et ton cours de formation musicale. (on ne dit pas solfège parce que ça regroupe d'autres choses que simplement lire le solfège, selon les niveaux, le cours varie entre 1 et 3 heures)
De plus en plus un cours d'analyse est imposé ainsi qu'une pratique collective. (orchestre ou chorale)
Sinon, tu as un examen en fin d'année, et tous les 3-4 ans, un examen de fin de cycle.
Les jurys sont en général composés de 5 personnes environ.
Pour ce qui est du niveau exigé, tout dépend dans quel conservatoire tu rentres et dans quel niveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:07

Merci de tes réponses Smile

Mais pour ce qui est de l'entrée, on postule donc pour un niveau spécial ou ils te rangent dans une classe selon tes performances ? C'est-à-dire que je dois avoir un niveau de piano de 6e année et de solfège de... 3e année peut être... Confused (un peu de mal avec la lecture de notes)

Donc au bout de 3-4 ans, si tu as le niveau requis, tu as fini ton apprentissage au Conservatoire et on te dirige vers des écoles musicales suivant tes diplomes ? Ce n'est donc qu'à partir de ce moment là que tu es considéré comme un étudiant, le Conservatoire n'étant pas véritablement une "école", je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:12

Wolferl a écrit:

Mais pour ce qui est de l'entrée, on postule donc pour un niveau spécial ou ils te rangent dans une classe selon tes performances ?

Ca dépend des conservatoires ça, je ne sais pas trop...

Wolferl a écrit:

Donc au bout de 3-4 ans, si tu as le niveau requis, tu as fini ton apprentissage au Conservatoire et on te dirige vers des écoles musicales suivant tes diplomes ?

Non, au bout de 3-4 ans tu passes en 2è cycle...
Et quand tu as fait tes 3 cycles, tu peux essayer de te perfectionner en rentrant dans un plus grand conservatoire, CNR (conservatoire de région) ou CNSM (conservatoire national, en France il y en a 2: Paris et Lyon), tu peux aussi rentrer dans un CNR plus rapidement, mais ce n'est pas forcément facile.

Wolferl a écrit:

Ce n'est donc qu'à partir de ce moment là que tu es considéré comme un étudiant, le Conservatoire n'étant pas véritablement une "école", je me trompe ?

Je ne vois pas de quelle autre école tu parles, c'est au Conservatoire qu'on apprend la musique; tu pensais à quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Muet ventriloque
avatar

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:19

Xavier a écrit:
et ton cours de formation musicale. (on ne dit pas solfège parce que ça regroupe d'autres choses que simplement lire le solfège, selon les niveaux, le cours varie entre 1 et 3 heures)
(...)
De plus en plus un cours d'analyse est imposé )

Pur curiosité :
C'est quoi cet "autre chose" que lire solfége qu'on apprend en formation musical ?
Est ce qu'une analyse de partition est comparable à une analyse litterraire par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autourdelatartemoder.forumactif.org
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80311
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:27

entropie a écrit:
C'est quoi cet "autre chose" que lire solfége qu'on apprend en formation musical ?

En plus des exercices de solfège purs comme la lecture de notes, de rythmes, les dictées musicales (ça c'est déjà du travail sur l'oreille), etc... on fait des commentaires d'écoute (apprendre à écouter une pièce et à en tirer le maximum, en comprendre la forme, reconnaître la nomenclature, l'époque, en trouver les caractéristiques, etc... bref, un exercice de culture musicale), on chante, on apprend les bases de l'harmonie (ça c'est surtout les dernières années), etc...

entropie a écrit:

Est ce qu'une analyse de partition est comparable à une analyse litterraire par exemple ?

Si on veut, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entropie
Muet ventriloque
avatar

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:31

Merci .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autourdelatartemoder.forumactif.org
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etudes musicales   Jeu 4 Jan 2007 - 14:35

Xavier a écrit:
Wolferl a écrit:

Donc au bout de 3-4 ans, si tu as le niveau requis, tu as fini ton apprentissage au Conservatoire et on te dirige vers des écoles musicales suivant tes diplomes ?
Non, au bout de 3-4 ans tu passes en 2è cycle...
Et quand tu as fait tes 3 cycles, tu peux essayer de te perfectionner en rentrant dans un plus grand conservatoire, CNR (conservatoire de région) ou CNSM (conservatoire national, en France il y en a 2: Paris et Lyon), tu peux aussi rentrer dans un CNR plus rapidement, mais ce n'est pas forcément facile.
Oulà, mais ça m'a l'air bien long tout ça ! Shocked
A partir de quand peut-on commencer à gagner sa vie avec la musique ?
Parce que, admettons que je rentre au Conservatoire l'année qui vient, j'aurais 17 ans, donc j'aurais fini mes 3 cycles à 29 et il faudra encore que je me spécialise je sais pas combien d'années...
J'aurais intérêt à garder des boulots sous le bars pour pas me retrouver à la rue quand j'habiterai plus chez mes parents...

Xavier a écrit:
Wolferl a écrit:

Ce n'est donc qu'à partir de ce moment là que tu es considéré comme un étudiant, le Conservatoire n'étant pas véritablement une "école", je me trompe ?
Je ne vois pas de quelle autre école tu parles, c'est au Conservatoire qu'on apprend la musique; tu pensais à quoi?
Ce que je veux dire, c'est que les études musicales se font forcément en parallèle avec d'autres études si j'ai bien compris... On ne peut pas se donner corps et âme dans la musique si on a que 2 ou 3 heures de cours par semaine au Conservatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes musicales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes musicales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etudes musicales
» Etudes musicales (2)
» Les formes musicales et leurs implications
» PUCES MUSICALES et SCENE OUVERTE
» Les revues musicales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: