Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Richard Strauss - Oeuvres symphoniques

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 15 Juil 2005 - 18:31

Tout le monde (ou presque) connaît les fameux Don Juan, Till l'espiègle, Ainsi parlait Zarathoustra, Mort et transfiguration (pour ce dernier, voir l'excellente présentation de Discobole: http://classik.forumactif.com/t133p240-richard-strauss-oeuvres-symphoniques#724512 ), sans oublier l'ultime chef d'oeuvre que sont les Métamorphoses.

Mais hormis ceux-là beaucoup d'oeuvres symphoniques de Strauss sont assez mal considérées.
Récemment j'ai découvert ou redécouvert quelques oeuvres comme Une vie de héros, la Symphonie alpestre, Aus Italien...

C'est parfois un peu inégal, ou un peu long, mais il y a réellement des choses magnifiques là-dedans, souvent du grand Strauss.

La Symphonie alpestre par exemple est assez méprisée pour son côté descriptif... oui c'est assez descriptif, mais c'est tant mieux à la limite! C'est amusant de voir comment Strauss s'essaie à une sorte d'impressionnisme allemand: "lever du soleil", "Entrée dans la forêt", "Sur le glacier", "la Tempête", "coucher de soleil", etc...
Et franchement tout cela s'écoute vraiment sans ennui, au contraire.
La maîtrise orchestrale de Strauss (un des plus grands orchestrateurs de son époque) est réjouissante.
A découvrir sans modération! Smile


Dernière édition par Xavier le Mer 12 Oct 2011 - 0:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 15 Juil 2005 - 19:12

Ce que je préfère : Ein Heldenleben.
C'est extraordinaire! Quelle maîtrise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 25 Juil 2005 - 8:56

En effet? R. Strauss me semble beaucoup plus interressant dans ses poèmes symphoniques ( la plupart de jeunesse ) que dans ses opéras viennois ( à la limite de l'ennuyeux ). Guntram, Elektra, Salomé, post wagnérien et puis plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 25 Juil 2005 - 14:16

leo a écrit:
En effet? R. Strauss me semble beaucoup plus interressant dans ses poèmes symphoniques ( la plupart de jeunesse ) que dans ses opéras viennois ( à la limite de l'ennuyeux ). Guntram, Elektra, Salomé, post wagnérien et puis plus rien...

Pourtant le Chevalier à la rose et la Femme sans ombre (je ne connais pas encore les suivants), moins modernes peut-être que Salomé et Elektra (surtout le premier nommé) recèlent de grandes beautés; "ennuyeux" me semble être un jugement peut-être un peu rapide...
Strauss ne renonce pas du tout à son style et sa personnalité dans ses oeuvres; au contraire, c'est juste une évolution.
La Femme sans ombre, c'est vraiment fabuleux... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 25 Juil 2005 - 14:26

Certes oui, j'ai fait au plus rapide et succinct dans mes commentaires.
Pour être plus complet, les opéras de Strauss de sa période viennoise recèlent quelques fulgurences et éclats de génies... mais avec un bon siècle de retard sur son époque: on est revenu à un classicisme forme Mozart ( donc génial parfois, même souvent )... Mais je regrette que Strauss est considéré que Wagner ne pouvait être dépassé et qu'il n'est pas poussé plus loin ses recherches post-wagnériennes. Cela m'aurait semblé plus interressant et audible qu'un retour à Mozart, voire plus lumineux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 0:23

Non seulement je trouve que le Chevalier à la rose n'est pas que mozartien mais surtout straussien, mais en plus la Femme sans ombre est quasiment dans la lignée de Salomé et Elektra au niveau du style; (en moins moderne peut-être, mais est-ce l'essentiel?) et surtout l'essentiel c'est que ce sont 2 chefs d'oeuvre.

Les recherches post-wagnériennes, on a Schoenberg et Berg pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 9:06

Je conseille aussi la Sinfonia domestica, description de la vie de tous les jours. Très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 13:20

La symphonie alpestre de Strauss exprime plutôt bien les impressions que l'on peut ressentir face à la majesté des Alpes. Même si il faut reconnaître que les titres ne sont pas toujours bien choisis (trop desdcriptifs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 15:19

Ah bon Elektra ce n'est pas moderne? Je ne comprend plus Shocked


En tout cas, qu'est ce que ça sonne !

"Agammmeeemmmnnnnoooonnnn" *ta daaaa*
"VVaaaattttteerrrr" *ta da daaaa* Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 15:49

Bezout a écrit:
Ah bon Elektra ce n'est pas moderne? Je ne comprend plus Shocked


En tout cas, qu'est ce que ça sonne !

"Agammmeeemmmnnnnoooonnnn" *ta daaaa*
"VVaaaattttteerrrr" *ta da daaaa* Very Happy

Au contraire Xavier nous dit que la femme sans ombre est dans la lignée d'EleKtra (mais en moins moderne), ce qui sous-entend qu'Elektra est bien plus moderne. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 21:05

Bezout a écrit:
Ah bon Elektra ce n'est pas moderne? Je ne comprend plus Shocked

Je ne crois pas que quiconque ait dit ça, Elektra étant certainement ce qu'il a fait de plus moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 26 Juil 2005 - 21:05

Alex a écrit:
Je conseille aussi la Sinfonia domestica, description de la vie de tous les jours. Très beau.

Une des dernières grandes oeuvres de Strauss que je ne connais pas; il faut que je la découvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 29 Juil 2005 - 14:55

Xavier a écrit:
Non seulement je trouve que le Chevalier à la rose n'est pas que mozartien mais surtout straussien, mais en plus la Femme sans ombre est quasiment dans la lignée de Salomé et Elektra au niveau du style; (en moins moderne peut-être, mais est-ce l'essentiel?) et surtout l'essentiel c'est que ce sont 2 chefs d'oeuvre.

Les recherches post-wagnériennes, on a Schoenberg et Berg pour ça...


Pas trop d'accord là-dessus sur ce dernier point: on entre dans la musique sérielle ( que je goûte très peu ) et non dans une recherche de l'Opéra absolu, parfait en tout... Difficile en effet d'aller plus loin que le magicien de Bayreuth - mais je continue à regretter que Strauss n'aie pas chercher plus avant: avec Salomé et Elektra, il nous a pourtant prouvé qu'il le pouvait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 29 Juil 2005 - 14:58

leo a écrit:

Pas trop d'accord là-dessus sur ce dernier point: on entre dans la musique sérielle ( que je goûte très peu ) et non dans une recherche de l'Opéra absolu, parfait en tout... Difficile en effet d'aller plus loin que le magicien de Bayreuth - mais je continue à regretter que Strauss n'aie pas chercher plus avant: avec Salomé et Elektra, il nous a pourtant prouvé qu'il le pouvait....

Strauss avait ouvert de nouvelles voies avec Salomé et Elektra. Strauss était de la même trempe que Wagner, le roi de l'opéra. Dommage effectivemet qu'il ne soit pas allé + loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 29 Juil 2005 - 19:13

leo a écrit:
mais je continue à regretter que Strauss n'aie pas chercher plus avant: avec Salomé et Elektra, il nous a pourtant prouvé qu'il le pouvait....

Moi aussi un peu oui... mais pour autant je refuse de balayer le Chevalier à la rose, La Femme sans ombre, qui sont des chefs d'oeuvre pour moi, et tout ce qu'il a pu faire après.
Il ne faut pas voir les choses sur un plan purement historique ou progressiste, ce qui compte c'est qu'il a continué à écrire de grandes choses, Strauss n'est pas mort après Elektra, c'est ce que je voulais souligner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 29 Juil 2005 - 19:16

leo a écrit:
Xavier a écrit:
Non seulement je trouve que le Chevalier à la rose n'est pas que mozartien mais surtout straussien, mais en plus la Femme sans ombre est quasiment dans la lignée de Salomé et Elektra au niveau du style; (en moins moderne peut-être, mais est-ce l'essentiel?) et surtout l'essentiel c'est que ce sont 2 chefs d'oeuvre.

Les recherches post-wagnériennes, on a Schoenberg et Berg pour ça...


Pas trop d'accord là-dessus sur ce dernier point: on entre dans la musique sérielle ( que je goûte très peu )

Je pensais aux oeuvres tonales et atonales, pas forcément sérielles.
Je parle pour Schoenberg de la Nuit transfigurée, de la 1ère symphonie de chambre ou surtout des Gurrelieder qui est une sorte d'opéra post-wagnérien quand même; pour Berg la sonate opus 1 par exemple, sans oublier que celui-ci a pondu 2 chefs d'oeuvre en matière d'opéra.


Dernière édition par le Sam 30 Juil 2005 - 3:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
César-Alexandre
Poivrot averti
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 29 Juil 2005 - 20:26

J'adhère. La modernité pour la modernité, cela n'a guère d'intérêt. Eh bien oui, ce n'est pas un grand progressiste... Après le Sacre, il paraît ringard... bah ! Tant pis. le plaisir de la musique n'est pas intellectuel, n'est pas QUE intellectuel.
Il ne va pas plus loin ? Qu'importe. Que serait-ce d'ailleurs qu'aller plus loin ? Son univers est l'univers tonal et il y reste tout en en tirant tout ce que ce système peut donner.
Alors, des faiblesse ? certes, certes. Bon, on les passe. Mais Elektra etc. on ne va pas s'en passer.

Je lis de-ci de-là l'esquisse d'une critique de l'aspect descriptif de cette musique. Eh, les petits agneaux, n'oublions pas que ce n'est pas de la musique symphonique pure : nous avons affaire à des Poèmes symphoniques. C'est le genre même. Ou alors, c'est le genre que l'on n'aime pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crendiffusion.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Sam 27 Aoû 2005 - 15:42

J'ai découvert la Sinfonia domestica que j'ai bien aimé, même si ça reste inférieur aux grands poèmes symphoniques ou même à la Symphonie alpestre à mon goût.
Et Burlesque est pas mal aussi, ça m'a un peu surpris au niveau stylistique parce que c'est très lisztien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Sam 3 Sep 2005 - 20:44

leo a écrit:
En effet? R. Strauss me semble beaucoup plus interressant dans ses poèmes symphoniques ( la plupart de jeunesse ) que dans ses opéras viennois ( à la limite de l'ennuyeux ). Guntram, Elektra, Salomé, post wagnérien et puis plus rien...

Shocked plus rien = Ariadne, Chevalier à la Rose, Femme sans Ombre, Capriccio (sans parler des autres pacotilles...)

Certes il s'est montré moins "novateur" dans ses oeuvres ultérieures, mais on pourra penser qu'il a mené son "langage" musical à un aboutissement formel d'une rare perfection. C'est énorme comme contribution, et à mon sens, bien plus passionnant qu'un novateur-éclair et finalement stérile.

Bach non plus n'a pas fait beaucoup avancer le "discours musical", et pourtant.... cheers


Dernière édition par le Sam 3 Sep 2005 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Sam 3 Sep 2005 - 20:46

Xavier a écrit:
Alex a écrit:
Je conseille aussi la Sinfonia domestica, description de la vie de tous les jours. Très beau.

Une des dernières grandes oeuvres de Strauss que je ne connais pas; il faut que je la découvre.

Oui, la Symphonia Domestica, est, avec l'Alpestre, et Till Eulenspiegel et Don Juan, mes préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Sam 3 Sep 2005 - 20:58

Ouf1er a écrit:
leo a écrit:
En effet? R. Strauss me semble beaucoup plus interressant dans ses poèmes symphoniques ( la plupart de jeunesse ) que dans ses opéras viennois ( à la limite de l'ennuyeux ). Guntram, Elektra, Salomé, post wagnérien et puis plus rien...

Shocked plus rien = Ariadne, Chevalier à la Rose, Femme sans Ombre, Capriccio (sans parler des autres pacotilles...) hum... C'est un troll ??

Pourquoi tout de suite ce terme de "troll"?...

Moi aussi je me suis étonné de cette position radicale, et on a ensuite pu en discuter si tu lis tous les messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Sam 3 Sep 2005 - 21:00

Xavier a écrit:
Ouf1er a écrit:
leo a écrit:
En effet? R. Strauss me semble beaucoup plus interressant dans ses poèmes symphoniques ( la plupart de jeunesse ) que dans ses opéras viennois ( à la limite de l'ennuyeux ). Guntram, Elektra, Salomé, post wagnérien et puis plus rien...

Shocked plus rien = Ariadne, Chevalier à la Rose, Femme sans Ombre, Capriccio (sans parler des autres pacotilles...) hum... C'est un troll ??

Pourquoi tout de suite ce terme de "troll"?...

Moi aussi je me suis étonné de cette position radicale, et on a ensuite pu en discuter si tu lis tous les messages.

oui, excuse-moi, j'avais "édité" entre-temps... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mitia
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 19:24

C'est dans les poèmes symphoniques que je préfère Srauss. J'ai beaucoup de mal à apprécier la symph. Alpestre. C'est tellement lourd Rolling Eyes qu'à part deux ou trois passages, je m'y ennuie I don't want that
Ca manque de vie.
L'école allemande n'a jamais été très forte pour tout ce qui est descriptif, de ce point de vue là, je préfère de loin l'école russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 19:28

mitia a écrit:
C'est dans les poèmes symphoniques que je préfère Srauss. J'ai beaucoup de mal à apprécier la symph. Alpestre. C'est tellement lourd Rolling Eyes qu'à part deux ou trois passages, je m'y ennuie I don't want that
Ca manque de vie.
L'école allemande n'a jamais été très forte pour tout ce qui est descriptif, de ce point de vue là, je préfère de loin l'école russe.

On est pas fait pour s'entendre tous les deux... tu penses à qui en parlant de l'école russe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 19:37

Bon, je reviens sur le sujet. Ces nouveaux posts m'avaient échappé.
Je préfère le Strauss de jeunesse en effet: il me semble qu'il a exprimé l'essentiel de ses idées, sa musique dans ces années-là. Ensuite, une sorte de retour à un classicisme viennois hérité de Mozart. Je n'ai pas dit que je n'aimais pas: il y a des fulgurances en effet dans La femme sans ombre, Le chevalier à la rose, La femme silencieuse également. Je regrette juste que Strauss n'ait pas poursuivi le chemin dégagé par Elektra et Salomé: cela m'aurait semblé plus interressant

Pour répondre enfin à Mitia, il me semble qu'il y a plus de similitudes entre l'Ecole russe et l'Ecole allemande qu'entre l'Ecole française, plus spécifique... si l'on parle du XIX siècle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
mitia
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 21:18

oui, je suis d'accord, l'école Française c'est encore autre chose.

En fait, la différence essentielle qu'il y a entre les écoles Allemande et Russe, c'est que la première intellectualise trop la musique à mon goût. L'école Russe puise son inspiration dans son propre folklore, ce qui me touche plus. L'école allemande crée le discours de la première à la dernière note. Le mélancolisme naturel de la mentalité, de l'âme slave donne, selon moi des musiques beaucoup plus mélodique, sensibles et qui prennent aux tripes.

Prenez un quatuor ou un trio ou un symphonie de Chostakovitch, les poèmes symphoniques ou le thème du 3ème concerto pour piano de Rachmaninov, Petrouchka de Stravinsky, les concertos (violon et piano), la Pathétique de Tchaïkovsky, les symphonies de Borodine...et j'en passe.

Mais attention, tout ceci ne veut pas dire que je rejète l'école allemande. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 21:34

Citation :
Le mélancolisme naturel de la mentalité,

On dit "la mélancolie", tout simplement batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mitia
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 21:35

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 22:47

mitia a écrit:

Prenez un quatuor ou un trio ou un symphonie de Chostakovitch, les poèmes symphoniques ou le thème du 3ème concerto pour piano de Rachmaninov, Petrouchka de Stravinsky, les concertos (violon et piano), la Pathétique de Tchaïkovsky, les symphonies de Borodine...et j'en passe.

Je prends tout ca et je ne vois pas grand chose... On trouvera autant d'exemples dans la musique germanique, et je serais tenté de dire des exemples bien plus profonds et maitrisés. Les musiques de Beethoven, Schubert et Wagner ne sont pas des musiques mélodiques sensibles et qui prennent aux tripes?
Entre Rachmaninov/Tchaïkovsky/Stravinsky/Borodine et Beethoven/Wagner/Mahler/Schoenberg mon choix est vite fait en tout cas (je garde Stravinsky car il est assez unique - en tout cas dès qu'il sort de l'horrible musique russe de l'oiseau de feu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 23:11

Mr Bloom a écrit:
je garde Stravinsky car il est assez unique - en tout cas dès qu'il sort de l'horrible musique russe de l'oiseau de feu
V'là la provoc' ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 4 Sep 2005 - 23:18

Achille a écrit:

V'là la provoc' ! Mr. Green

Bah oui, je dois faire mon intéressant en public! batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 5 Sep 2005 - 1:20

Mr Bloom a écrit:
Achille a écrit:

V'là la provoc' ! Mr. Green

Bah oui, je dois faire mon intéressant en public! batman

Oui, là c'est exactement ça! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 5 Sep 2005 - 1:22

mitia a écrit:

En fait, la différence essentielle qu'il y a entre les écoles Allemande et Russe, c'est que la première intellectualise trop la musique à mon goût. L'école Russe puise son inspiration dans son propre folklore, ce qui me touche plus. L'école allemande crée le discours de la première à la dernière note. Le mélancolisme naturel de la mentalité, de l'âme slave donne, selon moi des musiques beaucoup plus mélodique, sensibles et qui prennent aux tripes.

Prenez un quatuor ou un trio ou un symphonie de Chostakovitch, les poèmes symphoniques ou le thème du 3ème concerto pour piano de Rachmaninov, Petrouchka de Stravinsky, les concertos (violon et piano), la Pathétique de Tchaïkovsky, les symphonies de Borodine...et j'en passe.

Je ne vois pas le rapport avec ce que tu disais plus haut de la musique descriptive; en plus tu ne cites que des exemples d'oeuvres qui justement ne sont pas descriptives... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mitia
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 5 Sep 2005 - 21:11

Oui, effectivement, "descriptif" n'était pas le bon mot. Non, en fait je veux dire que, selon mes goûts, l'école Russe puise parfois son inspiration dans son folklore national et que ça me touche davantage.
Je parle de l'école Russe mais j'élargis aux écoles slaves en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Lun 5 Sep 2005 - 21:27

Pauvre mitia... Tout le monde lui tombe dessus... Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
César-Alexandre
Poivrot averti
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 6 Sep 2005 - 11:45

Xavier a écrit:
Les recherches post-wagnériennes, on a Schoenberg et Berg pour ça...
Et Debussy, donc... recherches a contrario, mais recherches quand même. Je m'amuse souvent à dire que Pelleas est le fils illégitime de Tristan. Illégitime, mais fils quand même.
Quant à Richard Strauss je l'ai longtemps trouvé ennuyeux, c'est vrai. Mais j'y suis peu à peu venu. La Symphonie alpestre ? Un bijou. Don Quichotte, Dom Juan etc... superbes. Et le reste. même si, partant pour la sempiternelle île déserte, je n'emporterais pas de R. Strauss. mais comme je n'irai pas ! Lost is lost.
bounce
Oups, j'oubliais : et les 4 derniers Lieder ??? salut


Dernière édition par le Mar 6 Sep 2005 - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crendiffusion.com
César-Alexandre
Poivrot averti
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Mar 6 Sep 2005 - 11:59

Ouf1er a écrit:
Bach non plus n'a pas fait beaucoup avancer le "discours musical"
SCHGLURPS ! Faut très très vite le dire : qu'on ait pas le temps d'entendre...

Pour le reste, je ne comprends pas bien vos comparaisons Russes <=> Allemands : vous mettez en vis-à-vis des œuvres à vocation descriptive, à programme (les poèmes symphoniques de R. S.) et des œuvres qui n'en ont pas la volonté première, même si l'on y retrouve la terre natale... Stylistiquement comparer Liszt/Strauss comme quelqu'un l'a fait plus haut, ça se tient parfaitement. Mais Strauss versus Tchaïkovsky ou même Borodine, là, je ne suis plus. Il y a un monde entre Till et les Steppes, non ? Mad
Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crendiffusion.com
quintette op.57
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Ven 21 Avr 2006 - 15:12

Xavier a écrit:

Et Burlesque est pas mal aussi, ça m'a un peu surpris au niveau stylistique parce que c'est très lisztien.


Ecoute la sonate pour piano et violoncelle. L'utilisation du piano est très semblable, il y a une patte R.Strauss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 10:07

Dans la série on ne va pas bouder son plaisir, j'écoute en ce moment la symphonie alpestre op 64 de Richard Strauss.

Dernière grande oeuvre symphonique de Strauss écrite en 1915 (il se consacrera par la suite exclusivement à l'opéra), eine alpensinfonie op 64 est une oeuvre grandiose, une vaste peinture sonore aux thèmes faciles, parfois un peu pompeux, et au caractère descriptif, véritable hymne à la nature que l'on pourrait considérer comme un peu simpliste (cette oeuvre du reste a été contestée à sa création: il est tellement facile de se moquer de cet incroyable univers de sensations pastorales!)
Mais quelle expérience sonore à l'écoute de ce monument! on est fasciné par le raffinement des timbres, les contrastes, la beauté naturelle des thèmes, l'imagination musicale, la démesure orchestrale nécessitant des moyens extraordinaires: deux harpes, vingt cors, percussions nombreuses.

Une oeuvre vivifiante divisée en 22 épisodes: 1. Nuit, 2. Lever de soleil, 3. La montée, 4. Entrée dans le bois, 5. Promenade le long du ruisseau, 6. A la cascade, 7. Apparition, 8. Dans les prairies en fleurs, 9. Sur les pâturages, 10. Errance à travers fourrés et taillis, 11. Sur le glacier, 12. Moments dangereux, 13. Au sommet, 14. Vision, 15. Le brouillard monte, 16. Le soleil s’obscurcit peu à peu, 17. Élégie, 18. Calme avant la tempête, 19. Orage et tempête, 20. Descente, 20. Coucher de soleil, 21. Derniers reflets, 22. Paix, nuit.


Discographie: deux chefs et deux orchestres à la mesure de cette oeuvre monumentale:

Haitink: concergebouw



Karajan: orch phil Berlin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouf1er
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 10:19

César-Alexandre a écrit:
Ouf1er a écrit:
Bach non plus n'a pas fait beaucoup avancer le "discours musical"
[color=blue]SCHGLURPS ! Faut très très vite le dire : qu'on ait pas le temps d'entendre...


Ce que je voulais dire, c'est que Bach n'était pas à proprement parler un "précurseur" en musique, un "novateur". Mais il a su porter au plus haut degré de perfection les formes musicales en vigueur à son époque, ce qui a fait de lui un compositeur génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 10:43

Pour moi aussi, la Alpensinfonie fait partie de mes oeuvres préférées de Richard Strauss, c'est sans doute même MA préférée, quoique j'aime beaucoup aussi la Sinfonia Domestica et la plupart de ses poèmes symphoniques.

A propos, une petite question : il existe une oeuvre peu connue intitulée : Parergon zur sinfonia domestica, pour piano (main gauche) et orchestre (opus 73). Comme son intitulé l'indique, l'oeuvre est basée sur des thèmes de la sinfonia domestica.

Mais que signifie exactement "parergon"? Le mot n'est pas dans le Larousse... Ce doit être un équivalent de variations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 10:47

Ouf1er a écrit:
César-Alexandre a écrit:
Ouf1er a écrit:
Bach non plus n'a pas fait beaucoup avancer le "discours musical"
[color=blue]SCHGLURPS ! Faut très très vite le dire : qu'on ait pas le temps d'entendre...


Ce que je voulais dire, c'est que Bach n'était pas à proprement parler un "précurseur" en musique, un "novateur". Mais il a su porter au plus haut degré de perfection les formes musicales en vigueur à son époque, ce qui a fait de lui un compositeur génial.

Allons bon... avec mon alpensinfonie, j'exhume sans le vouloir les anciennes querelles, avec les morts, en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux roi d'Allemonde
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 11:56

joachim a écrit:

A propos, une petite question : il existe une oeuvre peu connue intitulée : Parergon zur sinfonia domestica, pour piano (main gauche) et orchestre (opus 73). Comme son intitulé l'indique, l'oeuvre est basée sur des thèmes de la sinfonia domestica.

Mais que signifie exactement "parergon"? Le mot n'est pas dans le Larousse... Ce doit être un équivalent de variations.

En grec ancien, ça signifie "supplément à quelque chose".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 15:13

J'aime beaucoup l'Alpensinfonie aussi, mais il est difficile de trouver une version un peu dégraissée ou qui ne passe pas au rouleau compresseur (Karajan+Berlin en DDD).

Le cluster qui cloture l'œuvre me fout chaque fois un frisson… j'y ai vraiment la vision d'une montagne gigantesque dont on ne voit que l'ombre dans la nuit. Il a fait mouche a plein d'endroits avec une impression de facilité dans l'utilisation de ses procédés de composition. C'est bluffant ce truc.

Mes versions préférées:

Dirigée par Richard Strauss lui-même, avec un son mono et pourri, mais suffisant pour tout entendre. Il met une tension très éléctrique dans la tempête et a des choix de tempis et phrasés qui mettent en évidence certaines lignes qui passent inaperçue dans les autres versions (enfin, c'est un peu le cas de toutes les versions finalement scratch), mais bon c'est convaincant je trouve.


Version très réussie… dégraissée donc Laughing et pourtant bien contrastée, énergique quand il faut, bel orchestre, tout est bien.

Je serai intéressé par la version de Mitropoulos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 15:15

Sinon Kempe... toujours grandiose dans Strauss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 15:18

Je suppose que Kempe est uniquement disponible en coffret (si je puis dire… dans cette atmosphère de funérailles Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 15:20

Oui tu peux avoir l'intégrale pour une trentaine d'euros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 15:24

Il est même en DVD ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 17:18

C'est en concert ou bien avec des photos qui viennent illustrer la musique ?
Car j'ai un DVD dans ce genre qui est sympa. Seulement ce n'est pas bien joué. Défauts de mise en place trop importants pour apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   Dim 27 Aoû 2006 - 17:44

ouannier a écrit:
C'est en concert ou bien avec des photos qui viennent illustrer la musique ?
Pas la moindre idée, je n'ai pas ce DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Strauss - Oeuvres symphoniques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Strauss - Oeuvres symphoniques
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» R. Strauss - Oeuvres a cappella
» Franz Schreker - Oeuvres symphoniques
» Dvorak: oeuvres symphoniques
» Claude-Achille DEBUSSY - Oeuvres symphoniques
» Liszt - Oeuvres symphoniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: