Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les différentes catégories vocales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 14:37

DavidLeMarrec a écrit:


Laughing  Pour que Rwan te croie, il faudrait quand même qu'il n'ait à peu près rien écouté en dehors de… Bach et Haendel.

Bach, je veux bien, parce que techniquement (mais quand on est chanteur, qu'est-ce que ça peut faire ?), il a effectivement une maîtrise qui ne se compare à nul autre. Mais Haendel, moi aussi je trouve ça très bien (et nettement supérieur à ses contemporains dans le Messie et Israël), mais en matière de seria, il n'y a aucune raison de le trouver intrinsèquement supérieur à Vivaldi, Hasse et plein d'autres.

Quant à exclure tous les compositeurs italien pré-seria (bien plus denses musicalement, pourtant) et toute l'école française, n'en parlons même pas. Rolling Eyes

Il est temps que tu écoutes du LULLY, manière que tu arrêtes de dire n'importe quoi. fleurs

Mais je m'en fiche du "intrinsèquement" ... car ça conduit à dire que Boulez est génial et Vivaldi une grosse daube. Et que Bach tricote ... ce n'est pas ça sa supériorité ... si il suffisait de tricoter beaucoup de compositeurs pourraient se dirent géniaux. D'ailleurs c'est quand Bach ne fait pas que du tricot qu'il est génial (j'entend par là qu'il transcende cela).

Il n'y a qu'une vérité en musique c'est celle du cœur.

A présent je peux sans problème confesser que je connais encore très mal le XVII°. Ca ne veut pas dire pour autant que ce que je dis est faux !  Evil or Very Mad 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 15:53

Cololi a écrit:

Il n'y a qu'une vérité en musique c'est celle du cœur.

C'est une citation d'Eve Ruggieri, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80169
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 15:57

Là on est hors-sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 16:05

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:

Il n'y a qu'une vérité en musique c'est celle du cœur.

C'est une citation d'Eve Ruggieri, non?

Ca pourrait  Mr. Green 
Mais j'assume ce que j'écris  Smile  Libre à toi d'y voir une niaiserie.

Xavier a écrit:
Là on est hors-sujet...

C'est vrai chef  Embarassed 
Pour ma part j'arrête là  salut 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 16:27

Cololi a écrit:
Mais je m'en fiche du "intrinsèquement" ... car ça conduit à dire que Boulez est génial et Vivaldi une grosse daube. Et que Bach tricote ...

Heu, non, pas du tout. De toute façon, je disais simplement que Haendel ressemblant beaucoup à d'autres contemporains (Hasse par exemple), sa supériorité n'est sans doute pas aussi évidente que tu le dis (en tout cas à l'opéra, parce que pour la musique sacrée, il y a clairement peu de concurrence à ce niveau).


Citation :
Il n'y a qu'une vérité en musique c'est celle du cœur.

Ok (et d'accord, d'ailleurs même si vous ne lirez jamais ce vocabulaire sous mes doigts), mais quand tu dis « Bach et Haendel écrasent les autres ... c'est même pas discutable », c'est pas tout à fait l'impression que ça produit. Smile


Citation :
A présent je peux sans problème confesser que je connais encore très mal le XVII°. Ca ne veut pas dire pour autant que ce que je dis est faux ! Evil or Very Mad

Je ne remettais pas en cause ta fréquentation du répertoire (sauf de LULLY, mais ça c'est juste parce que tu as peur de ne plus pouvoir nous casser les pieds taquiner), seulement la fausse évidence que tu énonçais (Haendel n'étant pas si différent des autres, comment pourrait-il être absolu — tu dirais Bach, Mozart, Beethoven, je suis d'accord ou pas, mais je ne contesterais pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Lun 28 Juil 2014 - 16:59

J'ai répondu en Flood le temps de voir où on place ça.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 9 Aoû 2014 - 18:43

Ténor fainéant c'est un timbre de Baryton mais avec des aiguës de ténor en un peu plus sombres ?
Je me demande si Vincent Niclo n'en est pas un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 9 Aoû 2014 - 18:57

Rwandrall a écrit:
Ténor fainéant c'est un timbre de Baryton mais avec des aiguës de ténor en un peu plus sombres ?

Non. Un ténor fainéant ... plus il essaye de faire le baryton ... plus il perd d'aigu. Car pour essayer de "faire baryton" évidemment il est obligé d'engorger ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 1:18

Rwandrall a écrit:
Ténor fainéant c'est un timbre de Baryton mais avec des aiguës de ténor en un peu plus sombres ?
Je me demande si Vincent Niclo n'en est pas un.

Ténor fainéant n'est pas une catégorie canonique, hein, mais en général ça désigne l'inverse de ce que tu décris : un baryton avec un timbre très clair, et dont on sent que les aigus ne sont pas très tendus (un peu comme une corde de guitare accordée trop bas). Parmi les professionnels, on l'a beaucoup dit de Jacques Jansen (il l'admettait lui-même avec beaucoup de franchise), j'ai des doutes assez forts sur Wolfgang Holzmair, et une quasi-certitude sur Miljenko Turk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 1:33

En quelque sorte, un baryton-martin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:01

L'étiquette baryton-Martin est souvent un cache-misère pour ténors qui ne montent pas, oui — je me méfie des profs qui cataloguent volontiers leurs élèves ainsi. Smile Non pas que cette voix n'existe pas, mais elle est rare et pousse plutôt à autoriser des techniques inachevées.

Mais un ténor fainéant, c'est tout simplement un baryton dont on estime, à tort ou à raison, qu'il ne chante pas dans sa vraie tessiture, et qu'il n'a pas construit sa voix en conséquence (d'où un son un peu grêle et délavé, en général, et bien sûr un manque de tonicité dans le soutien, l'une des causes du problème).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:09

J'ai entendu Jacques Jasen chanter. C'est bizarre, un coup je l'entends Baryton un autre coup je l'entends ténor, mais un ténor qui refuse de chanter au dessus du Si  hehe

Ténor fainéant, Baryton-martin, Basse légère ... Ceux qui ont inventé le nom de ces voix ont un sens de l'humour redoutable  fesse 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:19

Il n'entendre pas trop mal dans la catégorie Martin parce qu'il a une assise grave suffisante et une émission très éclaircie de l'aigu, qu'il émet de façon très atypique pour l'époque, mais en faisant une sorte de dégradé qui donne de plus en plus de clarté, mais pas de mollesse. Mais il a avait quand même assez manifestement le potentiel pour devenu ténor si nécessaire. Dans son cas cela dit, il n'a pas vraiment de problèmes dans la tessiture de baryton (ce qui est moins évident avec les deux autres exemples que je citais).


Rwandrall a écrit:
Ténor fainéant, Baryton-martin, Basse légère ... Ceux qui ont inventé le nom de ces voix ont un sens de l'humour redoutable  

Pourquoi ? Martin t'amuse ? Surprised

Et puis basse légère, ça existe, bien sûr… basse désigne une étendue, il peut y avoir des couleurs claires et des grains peu épais. Il en a même beaucoup plus que de véritables basses profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:26

DavidLeMarrec a écrit:
Et puis basse légère, ça existe, bien sûr… basse désigne une étendue, il peut y avoir des couleurs claires et des grains peu épais. Il en a même beaucoup plus que de véritables basses profondes.

Je ne peux que l'affirmer, j'ai entendu une basse chanter dans l'octave 0 avec une aisance redoutable, une puissance incroyable et avec une voix tellement pleine ... J'avais essayé de trouver la note sur laquelle il parle et j'avais trouvé un Sol 0.
ça ferait rougir certaines Basses profondes  pété de rire

Si son nom t'intéresse, il s'appelle Rodney Britt ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80169
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:48

Rwandrall a écrit:
J'ai entendu Jacques Jasen chanter. C'est bizarre, un coup je l'entends Baryton un autre coup je l'entends ténor, mais un ténor qui refuse de chanter au dessus du Si  hehe

Je ne crois pas l'avoir entendu dans autre chose que Pelléas, qui ne monte pas au-dessus du la3. Je doute qu'il soit allé plus haut, s'il n'a pas chanté de rôles de ténor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:52

Je sais qu'il a chanté l'air du Barbier de Séville qui termine sur un Sol 3. J'ai pas encore écouter en profondeur ce qu'il a chanté. Mais je pense qu'il a dû s'y aventurer ^^
J'ai dit Si 3 pour émettre une supposition sur sa tessiture, vu que la tessiture des baryton-martins va jusqu'au au Si 3 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80169
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 2:56

Où as-tu lu cette limite si précise?

La plupart des rôles de ténors ne vont pas plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 3:01

Dans les faits, il n'a jamais rien chanté de plus haut que Pelléas, justement parce qu'il trouvait déjà périlleux de faire un la3. De toute façon, sauf à chanter des rôles de ténor, difficile de trouver plus haut que le la dans un rôle de baryton. D'écrits, à part dans Figaro (le trio de l'échelle, mais c'est pour imiter le ténor, donc le fausset est autorisé) et Pelléas, je ne vois pas trop.

Après, qu'il ait eu le si3 dans la voix, c'est très possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 10 Aoû 2014 - 3:01

Sur Wikipédia. Y'a une version française de ce qu'est la voix de baryton, mais la version anglaise est beaucoup plus approfondie. Cela dit, ce sont juste des tessitures pour donner une idée aux chanteurs concernés quelle tessiture minimale [Requise] ils doivent avoir. (Seulement pour de l'Opéra à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:21

Milka a écrit:
La basse chantante qui se rapproche du baryton-basse , mais plus grave
(tessiture fa 1-fa 3) a beaucoup d éclat dans le medium et de profondeur dans le grave.

On reconnaît très facilement une Basse Chantante. C'est une voix caverneuse et sombre à la Samuel Ramey (C'est très souvent le cas avec cette voix) mais dotée d'une agilité folle et d'une aisance incroyable tant dans les aiguës que dans les graves. Comparée aux voix des Barytons-Basses les graves sonneront beaucoup mieux. La Basse chantante reste une Basse dans les aiguës, certes claire mais pas autant que le Baryton-Basse qui lui se rapproche beaucoup des aiguës de ses confrères Barytons centraux.
Donc qui se rapproche de Baryton-Basse ... Mouiiii mais avec beaucoup de réserve cela dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:29

Ah non, ce que tu décris est un excellent baryton-basse plutôt typé basse. Les basses chantantes, au contraire, ce sont les basses les plus communes, pas très sombres, celles qui n'ont pas l'assise ou la couleur de véritables basses nobles.

Pour l'agilité, c'est la composante colorature (en général plutôt sur des basses chantantes, en effet, mais ce n'est pas un absolu).

Pardon de me citer, mais c'est justement écrit pour essayer de mettre un peu d'ordre dans ces classifications pas toujours claires :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2013/08/10/2295-la-voix-de-basse-histoire-et-nomenclature-ii-techniques-et-classification
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:39

Samuel Ramey est un Baryton-Basse ? James Morris est un Baryton-Basse ? Mais ce sont deux voix très très différentes pourtant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:44

Rwandrall a écrit:
Samuel Ramey est un Baryton-Basse ? James Morris est un Baryton-Basse ? Mais ce sont deux voix très très différentes pourtant !

Je suis bien d'accord. On peut aussi classer Ramey dans les basses coloratures (donc basse chantante avec de l'agilité, et en plus il avait du grave !). Moi je l'entends davantage comme une basse chantante que comme un baryton-basse, comme en témoignent ses rôles (à part Scarpia, pas vraiment de barytons).

Après, en comparant Morris et Ramey, tu compares surtout deux écoles de chant excessivement différentes, Morris assez nasal et plutôt spécialisé dans la robustesse pour chanter le répertoire germanique et d'une manière générale les rôles larges (il a aussi fait des rôles de basse, même jeune, par exemple dans le répertoire français), Ramey beaucoup plus équilibré et centré sur l'agilité et l'homogénéité du timbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:44

Et je viens de lire tes descriptions.

Sol1-Fa#3 ? Fa1-Fa#3 ?

Wikipédia me mentirait alors ? pété de rire 

Tout ça ne peut que m'étonner mais positivement et surtout me rassurer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:47

Rwandrall a écrit:
Wikipédia me mentirait alors ? 

Sur Wikipédia, il peut y avoir tout et n'importe quoi, ce n'est pas une nouveauté. Surtout, il faut être d'accord sur ce dont on parle, tessiture ou étendue, et selon quels codes. De mon côté, j'ai essayé de parler du point de vue du mélomane, c'est-à-dire en prenant en compte les rôles des œuvres couramment jouées sur les scènes.

Si on parle d'étendue du point de vue de l'étudiant en chant, on n'obtiendra pas du tout les mêmes résultats. Mais ça ne concerne pas vraiment les auditeurs, c'est alors une affaire interne qui peut être très variable d'un individu à l'autre.

Qu'est-ce qui te surprend dans mes propositions (qui ne sont en rien parole d'Évangile, juste un essai de guide simple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 22:59

C'est que tes propositions sont précises. Cela dit je peux comprendre que définir une nomenclature soit compliquée. On peut définir que la tessiture requise pour un chanteur soit Fa1-Fa3 pour un Baryton-Basse en prenant comme exemple le "Dunque il Trono" dans Verdi qui fait faire une pirouette de 3 octaves. (Oui oui 3 octaves, le début "Dunque" est sur un Fa2, "Trono" est sur un Fa3 et la fin est sur un Fa1). Mais Sol1 paraît cependant une note extrême moins dangereuse.

Ce qui me rassure beaucoup cependant c'est que tu aies défini ce fameux Sol1 comme note extrême, or comme je débute et que je ne sais pas encore très bien si je suis Baryton-Basse ou Baryton-Verdi (Mes aiguës ne sont pas encore très bien formées) au moins je sortirai toujours un Sol1 avec une très grande facilité et timbrée (Sombre cela dit). Alors que le pauvre Fa1 en air ne sort pas beaucoup, il est discret. Ceci dit en parlant de tessiture, je ne serai me placer. Fa1-Fa3 pour le Baryton-Basse contre Sol1-Sib3 pour le Baryton-Verdi ? Diantre, je peux aller du Do1 au La3. Que suis-je ?  Shocked 

Après je sais très bien que c'est une question de timbre. Mais même là je pêche hehe

Le plus compliqué est de définir sa propre catégorie que celle des autres je crois hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Sam 16 Aoû 2014 - 23:46

Rwandrall a écrit:
C'est que tes propositions sont précises.

Elles se fondent sur une moyenne (définie à la louche), donc elles paraissent peut-être l'être, mais elles ne le sont pas. Smile


Citation :
Cela dit je peux comprendre que définir une nomenclature soit compliquée.

… d'autant plus que je ne suis pas forcément d'accord avec elle (et encore, je n'ai pas parlé de la Fach, parce que là c'est n'importe quoi). Le type de technique est au moins aussi pertinent que les affaires de tessitures. Et ça éviterait de se retrouver avec de prétendus ténors dramatiques à 20dB, ou avec des chanteurs de lied incapables d'assumer les nuances.


Citation :
On peut définir que la tessiture requise pour un chanteur soit Fa1-Fa3 pour un Baryton-Basse en prenant comme exemple le "Dunque il Trono" dans Verdi qui fait faire une pirouette de 3 octaves. (Oui oui 3 octaves, le début "Dunque" est sur un Fa2, "Trono" est sur un Fa3 et la fin est sur un Fa1).

Exact, sauf que si mes notions en mathématiques sont exactes, l'intervalle entre 1 et 3 et de 2. Smile Par ailleurs, il y a un fa dièse 3 dans Philippe (il peut être un peu crié, mais il faut le tenir).


Citation :
Mais Sol1 paraît cependant une note extrême moins dangereuse.

Pour une véritable basse, le fa 1 exploitable à découvert est quand même indispensable. Dans les partitions pour chœur, on peut trouver des ré bémol 1 (alors quand c'est du baroque, au bon diapason, tu vois…). De toute façon, pour que le médium ait le grain requis, on ne peut pas ne pas avoir de réserve dans le grave.


Citation :
Ce qui me rassure beaucoup cependant c'est que tu aies défini ce fameux Sol1 comme note extrême, or comme je débute et que je ne sais pas encore très bien si je suis Baryton-Basse ou Baryton-Verdi (Mes aiguës ne sont pas encore très bien formées) au moins je sortirai toujours un Sol1 avec une très grande facilité et timbrée (Sombre cela dit). Alors que le pauvre Fa1 en air ne sort pas beaucoup, il est discret. Ceci dit en parlant de tessiture, je ne serai me placer. Fa1-Fa3 pour le Baryton-Basse contre Sol1-Sib3 pour le Baryton-Verdi ? Diantre, je peux aller du Do1 au La3. Que suis-je ?  Shocked 

On te l'a déjà dit, tu as une voix naturellement, longue, c'est bien. (La mienne, à l'état naturel, n'excède pas l'octave et demie… et je ne suis même pas le plus mal loti.)
Ensuite, l'étendue n'est pas forcément la tessiture exploitable. Dans le grave, est considéré exploitable, en matière lyrique, ce que tu peux faire entendre dans un théâtre. Il m'est arrivé de produire des ré 1, mais on ne devait pas l'entendre dans la pièce à côté même portes ouvertes. Et dans l'aigu, il faut voir ce que tu arrives à timbrer en voix pleine, dans quelles configuration.

Mais il y a des chanteurs aux voix particulièrement longues qui ont tenu les deux tessitures : Adam (d'Henri L'Oiseleur à Alberich), Bastin (d'Ochs à Méphisto chez Berlioz), Raimondi (du Grand Inquisiteur à Iago), Ramey (de Philippe II à Scarpia), Ezio Flagello (de Sparafucile au Duc dans Borgia… où il sort un la bémol 3 sans difficulté).

Tu es peut-être l'un d'eux, n'en fais pas un cas de conscience, tant mieux pour toi !



Citation :
Le plus compliqué est de définir sa propre catégorie que celle des autres je crois hehe

Bien sûr que c'est très compliqué tant que la voix n'est pas bâtie. Et même après sa construction : l'émission lyrique devant être entendue sans amplification, elle est souvent dans des zones un peu tendues, pas très confortables (avec aussi la recherche de couleurs extrêmes par les compositeurs, et le goût des contre-notes par le public).

C'est pourquoi, dans un premier temps, tu ne peux pas vraiment te fier au timbre, il faut voir ta limite grave, et essayer de débloquer l'aigu (qui apparemment n'est pas très bloqué chez toi Surprised). Et ensuite ton centre de confort. Tu peux tout à fait avoir une grande extension grave mais être à l'aise plus haut, ou inversement. Quand tu voix la facilité des aigus de Ridderbusch, Bastin ou Moll… ils n'en sont pas moins des basses, à l'aise dans leur tessiture d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 17 Aoû 2014 - 0:03

Oui c'est vrai deux octaves, pardon hehe

Le répertoire baroque reste alors le plus fiable si on souhaite connaître la grande partie des tessitures des chanteurs. Après, certains chanteurs ne cachent pas leurs notes graves ou aiguës dans les Opéras (Les notes non-écrites et la volonté du chanteur de toujours parfaire son art).

Et tiens, toi qui doutait du La3 d'Ildebrando D'Arcangelo : /watch?v=le0hbfJypV8&list=FLBolGlmn1XsIZseMHkFm-7g&index=17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Dim 17 Aoû 2014 - 1:13

Rwandrall a écrit:
Le répertoire baroque reste alors le plus fiable si on souhaite connaître la grande partie des tessitures des chanteurs. Après, certains chanteurs ne cachent pas leurs notes graves ou aiguës dans les Opéras (Les notes non-écrites et la volonté du chanteur de toujours parfaire son art).

Pas vraiment, parce que les rôles sont écrits plus bas en général, pour des raisons techniques (déconnexion très forte après le passage, à cette époque). Donc on a des sopranos qui chantent des tessitures de mezzo et des ténors assez barytonnants, sans que la couleur doive être celle-là.
Après, s'ils ornementent (mais ça vaut essentiellement pour les airs à da capo du XVIIIe italien), ça peut donner des indications sur leur aisance, oui.

Citation :
Et tiens, toi qui doutait du La3 d'Ildebrando D'Arcangelo : /watch?v=le0hbfJypV8&list=FLBolGlmn1XsIZseMHkFm-7g&index=17

Étonnant, et très ténorisant en plus. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 1:34

Ildebrando D'arcangelo Basse chantante ? Tu en es certains David ? hehe (Oui j'ai lu ton sujet sur les Basses et je réagis que maintenant)

Certes il a des bonnes graves, bien timbrées jusqu'au Do1 mais ça n'a absolument pas l'ampleur et le poids d'une Basse chantante, ses médiums et aiguës sont barytonnantes/ténorisantes et il garde une couleur sombre mais trop claire pour être basse chantante.

Après y'a l'exemple qui fait douter, dans les noces de Figaro il a assombri sa voix très fortement à un seul moment (D'après ce que j'ai lu des critiques, j'ai pas encore vérifié) Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 9:31

Ah non, d'Arcangelo, c'est bien une basse chantante (ou un baryton-basse à la limite)... sa façon d'aborder Don Giovanni par exemple est vraiment celle d'une basse, on est loin des barytons dans ce type de rôle. Et regarde un peu ses rôles... quelques rôles médians chez Mozart, mais sinon c'est plutôt des rôles de basse, un peu à l'image d'un Ramey en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 12:14

Ah oui en effet  Very Happy 
C'est vrai que c'est très Basse Chantante dans Don giovanni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 13:12

Oui, voilà, vous avez tout dit. On peut dire baryton-basse si on veut, effectivement, il a un peu le choix. Mais la couleur et les emplois me paraissent tirer plus nettement vers la basse chantante (qui n'est pas supposée être particulièrement ample ou lourde, les basses chantantes ne sont pas forcément de format dramatique, façon Philippe II).

Ça nous fait toucher une fois de plus à la limite des catégories, parce que si Figaro et Philippe II, D'Arcangelo et Ghiaurov sont basses chantantes, ça pose un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 13:39

Faut dire que Baryton-Basse et Basse Chantante c'est très proche, après y'a le timbre qui joue. Samuel Ramey était un Baryton-Basse quand il était plus jeune mais plus il a vieillit plus il est devenu Basse  hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 13:45

Les catégories peuvent évoluer, oui. DFD racontait qu'il avait été baryton léger, puis lyrique, puis de caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 13:47

DavidLeMarrec a écrit:
Les catégories peuvent évoluer, oui. DFD racontait qu'il avait été baryton léger, puis lyrique, puis de caractère.

En réalité ... c'est un baryton assez inclassable. Moi au départ en l'écoutant je pensais à un baryton-basse, car il chantait plein de rôle vraiment graves ... et en même temps quand on l'écoute chez Schubert ... c'est presque ténorisant ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 13:59

Rwandrall a écrit:
Samuel Ramey était un Baryton-Basse quand il était plus jeune mais plus il a vieillit plus il est devenu Basse  hehe 

Pas si simple... les graves dans sa jeunesse il les avait! (voir son Bertram!) et puis parmi ses derniers rôles importants, on trouve quand même Scarpia, donc clairement baryton...
Non, Ramey c'est juste une voix capable de couvrir plusieurs cases... comme beaucoup de chanteurs au final!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 14:01

Après on peut nuancer sa voix, l'assombrir ou au contraire l'éclaircir. Vu que D'Arcangelo interprète des rôles de Basse, il assombrit sa voix. Peut être que pour du Schubert, DFD fait tout le contraire pour rendre ça léger et très mélodieux.
Apparemment les nuances sont légions chez les barytons hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 14:06

Polyeucte a écrit:
Rwandrall a écrit:
Samuel Ramey était un Baryton-Basse quand il était plus jeune mais plus il a vieillit plus il est devenu Basse  hehe 

Pas si simple... les graves dans sa jeunesse il les avait! (voir son Bertram!) et puis parmi ses derniers rôles importants, on trouve quand même Scarpia, donc clairement baryton...
Non, Ramey c'est juste une voix capable de couvrir plusieurs cases... comme beaucoup de chanteurs au final!

Les graves, tu parles des notes ou du timbre ? Parce que si c'est les notes, bien que la voix change, je doute que la tessiture en prenne un coup.
Ce que j'entends par là, c'est quand un jeune chanteur lyrique travaille sa tessiture et qu'il la maîtrise, même si au fil du temps elle devient plus grave, il aura toujours la technique pour atteindre sa note la plus aiguë (Avec moins de facilité peut être) et il aura éventuellement gagné des notes en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 14:07

Cololi a écrit:
En réalité ... c'est un baryton assez inclassable. Moi au départ en l'écoutant je pensais à un baryton-basse, car il chantait plein de rôle vraiment graves ... et en même temps quand on l'écoute chez Schubert ... c'est presque ténorisant ...

Il a quand même très peu de graves et un aigu très clair. C'est clairement un lyrique, assez aigu d'ailleurs (sans avoir jamais manifesté d'appétence vers le suraigu au demeurant – à part pour le Don Gio en allemand avec Fricsay, je crois qu'on n'a aucun la3).

Il a fait le Hollandais en studio seulement, ça aurait été dangereux sur scène…

Et puis, quand la voix devient plus nasale et cassante, moins ample, il devient logiquement baryton de caractère.


Rwandrall a écrit:
Après on peut nuancer sa voix, l'assombrir ou au contraire l'éclaircir.

C'est quand même compliqué, dans les rôles en général assez extrêmes de la littérature lyrique, de s'amuser à ce genre de chose. Rester sur « sa voix » est quand même beaucoup plus sûr.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 14:08

Rwandrall a écrit:
Après on peut nuancer sa voix, l'assombrir ou au contraire l'éclaircir. Vu que D'Arcangelo interprète des rôles de Basse, il assombrit sa voix.
Pas sûr du tout qu'il assombrisse. La voix me semble déjà bien sombre par nature...

Citation :
Peut être que pour du Schubert, DFD fait tout le contraire pour rendre ça léger et très mélodieux.
Apparemment les nuances sont légions chez les barytons hehe

Mais DFD chante pareil du Wagner ou du Strauss au final. Si tu prends DFD sur une même époque dans deux répertoires différents, la voix est assez égale je trouve. Alors oui, c'est plus allégé dans du Lied, mais le timbre n'est pas plus clair.

Les nuances, elles sont légions partout en fait! Pareil chez les ténors, les sopranos...
Après il ne faut pas non plus se contraindre à tout classer pour moi.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 14:17

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
En réalité ... c'est un baryton assez inclassable. Moi au départ en l'écoutant je pensais à un baryton-basse, car il chantait plein de rôle vraiment graves ... et en même temps quand on l'écoute chez Schubert ... c'est presque ténorisant ...

Il a quand même très peu de graves et un aigu très clair. C'est clairement un lyrique, assez aigu d'ailleurs (sans avoir jamais manifesté d'appétence vers le suraigu au demeurant – à part pour le Don Gio en allemand avec Fricsay, je crois qu'on n'a aucun la3).

Il a fait le Hollandais en studio seulement, ça aurait été dangereux sur scène…

Et puis, quand la voix devient plus nasale et cassante, moins ample, il devient logiquement baryton de caractère.


Tu n'as pas entendu ses graves dans Bach (un beau fa grave !) ou même Wagner ? On sent que sur le couleur ce n'est pas un baryton-basse, c'est clair, mais le grave est presque aussi facile.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80169
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 15:54

DFD dans le Vaisseau, c'est quelle version?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Ven 22 Aoû 2014 - 16:30

Polyeucte a écrit:
Pas sûr du tout qu'il assombrisse. La voix me semble déjà bien sombre par nature...

D'Arcangelo laisse légèrement la matière en gorge, mais il est clair qu'il a déjà une voix parlée de baryton-basse, au minumum.

Citation :
Mais DFD chante pareil du Wagner ou du Strauss au final. Si tu prends DFD sur une même époque dans deux répertoires différents, la voix est assez égale je trouve. Alors oui, c'est plus allégé dans du Lied, mais le timbre n'est pas plus clair.

Tout à fait, la voix varie plutôt pendant les époques qu'entre les rôles. Et comme il était astucieux, il chantait de sa voix normale même les rôles plus graves.
Moi, j'aurais au contraire été curieux de son Pelléas (en allemand).


Citation :
Les nuances, elles sont légions partout en fait! Pareil chez les ténors, les sopranos...
Après il ne faut pas non plus se contraindre à tout classer pour moi.

Il y en a même plus chez eux, le baryton étant plus ou moins, historiquement et techniquement, une sous-catégorie de basse haute. D'ailleurs ça se vérifie facilement : il y a quantité de barytons qui chantent des parties de basse et vice-versa, alors que c'est toute une logistique spectaculaire pour passer de baryton à ténor (et inversement).


Cololi a écrit:
Tu n'as pas entendu ses graves dans Bach (un beau fa grave !) ou même Wagner ? On sent que sur le couleur ce n'est pas un baryton-basse, c'est clair, mais le grave est presque aussi facile.

Parce qu'il susurre dans le micro. Mais dès le la1, c'est assez faiblement projeté. À partir du sol1, la note n'est plus vraiment timbrée et projetée. On l'entend uniquement parce qu'on est en studio et qu'on peut mettre l'orchestre en arrière-plan, voire tourner le potentiomètre.


Xavier a écrit:
DFD dans le Vaisseau, c'est quelle version?

Konwitschny, avec Schech et Frick. Pas terrible d'ailleurs, vraiment une version de routine de radio, comme d'hab avec ce chef. Il reste le Hollandais atypique de DFD, mais avec sa couleur claire, ça peine un peu à prendre de la substance dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 13:20

Par contre je sais pas si ça été dit pour les sopranos, mais il y aussi celles qui se spécialisent pour chanter du Mozart et qui ont un Sol1 assez sonore (Qu'on entend dans "die entführung aus dem serail" et dans le duo "Ich gehe, doch rate ich dir").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 13:24

Sol 2 (comme dans Vitellia). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 14:05

sol1 pour Osmin sûrement Mr. Green

Je vais pouvoir chanter Osmin dans ce duo Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 16:07

DavidLeMarrec a écrit:
Sol 2 (comme dans Vitellia). Smile

Sol2 ? Tu sais après la descente jusqu'au Mib1 d'Osmin, derrière Blondchen descend dans l'octave 1 en tout cas. Après j'entends un Sol1, mais c'est peut-être une octave dessus.

Cololi a écrit:
sol1 pour Osmin sûrement Mr. Green

Je vais pouvoir chanter Osmin dans ce duo Mr. Green

Va falloir que tu bosses ton Mib1 si tu veux chanter Osmin dans ce duo hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28621
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 16:11

Rwandrall a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sol 2 (comme dans Vitellia). Smile

Sol2 ? Tu sais après la descente jusqu'au Mib1 d'Osmin, derrière Blondchen descend dans l'octave 1 en tout cas. Après j'entends un Sol1, mais c'est peut-être une octave dessus.

C'est sûr ... sol1 c'est ton sol grave à toi hehe

Citation :

Cololi a écrit:
sol1 pour Osmin sûrement Mr. Green

Je vais pouvoir chanter Osmin dans ce duo Mr. Green

Va falloir que tu bosses ton Mib1 si tu veux chanter Osmin dans ce duo hehe

Arf ... alors je reste à Pedrillo !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   Mer 8 Oct 2014 - 16:14

C'est moi Osmin! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les différentes catégories vocales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les différentes catégories vocales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les différentes catégories vocales
» [Tour 2009] HALLE TONY GARNIER LYON les 12, 13 et 15 Juin 2009
» Problème d'images et de catégories...
» Le son de différentes guitares
» Les différentes voix de Libera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: