Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dmitri Hvorostovsky

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Lun 11 Juil 2016 - 11:24

Et un nouveau récital russe à paraître chez Dellos :


Au programme :
Prokofiev, Guerre et Paix : Scène 1
Tchaikovsky, Mazeppa : Air de Mazeppa de l'acte II
Tchaikovsky, Iolanta : Air de Robert
Tchaikovsky, La Dame de Pique : Ballade de Tomsky - Chanson de Tomsky
Rubinstein, Le Démon : Scène 6

Avec pour l'accompagner :
Asmik Grigorian (soprano), Irina Shishkova (mezzo), Mikhail Guzhov (basse), Igor Marozov (ténor) et Vadim Volkov (contre-ténor!! Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 10:14

Sa famille a annoncé officiellement son décès - des rumeurs couraient ces derniers temps - survenu hier à Londres après un combat de deux ans et demi face à la maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 10:32

Je suis ému suite à cette disparition, même si je ne l'ai jamais entendu en salle. Je l'avais entendu dans quelques rôles verdiens en particulier, il a marqué ce répertoire ainsi que le rôle d'Onéguine et le répertoire russe de manière plus globale. Dommage qu'on ait pas de captation officielle de Guerre et paix avec lui et Netrebko. Je n'ai pas encore mis la main d'ailleurs sur le live du Met dont on trouve un extrait dans un disque consacré aux lives au Met de Netrebko. Comme la plupart des gens qui l'ont connu, elle doit être bouleversé. J'ai une pensée pour ses proches avant tout au niveau familial et amical dont faisaient partie plusieurs collègues à lui, pour le maestro Gergiev également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 13:21

C'est une bien triste nouvelle. C'était un excellent baryton que j'avais vu dans Don Carlo à Paris et dans Faust lors d'une retransmission en direct de Londres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 13:26

luisa miller a écrit:
C'était un excellent baryton que j'avais vu dans Don Carlo à Paris

Idem (ma seule incursion à Bastille à ce jour, pour ma part, et une expérience marquante notamment du fait de sa prestation).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 14:35


Quelques souvenirs :
Vu pour la première dans un Il Trovatore de sinistre mémoire en 2004 à Paris (Mescheriakova indigne en Leonora, Shicoff qui s'économisait tout ce qu'il pouvait, Manistina transparent tout comme Sigmundsson...) où il pensait plus à se montrer qu'à faire exister son personnage. mais en même temps vu l'entourage et la mise en scène...

Moins de trois ans après, c'était Simon Boccanegra où il avait été fascinant de présence. La mise en scène de Simons était assez laide, mais quelle autorité pour Boccanegra. On retrouvait là l'interprète dans toute sa grandeur, au service de son personnage.

Toujours cette même année 2007, un concert à Peyel qui m'a fortement marqué : un mélange d'airs d'opéra, de chant litturgique et de chansons populaires. Toujours avec cette même franchise, ce même amour de chanter. Des découvertes, des grands moments et un bis a capella qui restera longtemps dans les mémoires! Le concert avait été enregistré il me semble... à rechercher...

2008, il était Posa sur la scène de Bastille entouré par une distribution masculine magnifique (Furlanetto et Secco) mais des dames beaucoup moins à leur places. Mais il semblait être Posa avec cette petite morgue, ce chant extrêmement racé et noble. Et ce souffle infini lors de sa mort. Quel miracle de le voir aussi imprégné et superbe. Le duo avec Furlanetto était magique (il existe une captation de France-Musique!).

Toujours cette même année, retour pour un récital de mélodies russes (Tchaikovsky, Medtner et Rachmaninov) avec rien de moins que Evgueny Kissin au piano. Et là on a touché au sublime... sublime déjà par le répertoire proposé mais aussi par les interprétations fouillées, détaillées sans être maniérées... et cet amour de la mélodie russe qui se sentait.

Enfin, en 2012, un récital au Châtelet qui offrait un beau bouquet de mélodies : Rachmaninov, Taneïev, Liszt et Tchäikovski. Encin un vrai bonheur dans la mélodie russe. L'italien de Liszt le montrait peut-être un peu trop expansif, mais sinon quelle intelligence de chant et de nuances.
Un compte-rendu que j'avais rédigé à l'époque :
Spoiler:
 

Et 2014 enfin pour un Germont à Bastille : face à la Violetta d'Ermonela Jaho, il était un Germont sensible avec ce juste mélange entre le père de famille implacable pour ce qu'il pensait être le bien de sa famille, mais aussi le père attendri par cette enfant perdue.


En 1989 pour sa remise de prix au Concours de Cardiff (où il a été classé devant un certain Terfel)

Quelques disques :

Malgré la tristesse d'apprendre sa mort, je vais sans nul doute écouter de nombreux enregistrements dans les jours qui viennent. Et notamment tous ses disques consacrés à la mélodie russe qu'il a enregistré depuis une dizaine d'années :




(mélodies de Glinka, Dargomijzky, Borodine, Rimsky-Korsakov, Cui, Medtner, Vlasov, Rachmaninov, Tchaikovsky et Sviridov)


Peut-être le plus beau de tous!


(avec entre autres les Chants et danses de la mort dans la version piano).

Quatre disques importants pour lui bien sûr, mais aussi pour la mélodie russe car c'est là qu'il est à mon sens irremplaçable actuellement.

Parmi les disques plus anciens, il ne faut pas oublier aussi celui consacré à Sviridov (je n'ai pas écouté celui sorti récemment) :


Du côté de l'opéra, comment passer à côté de ses airs russes :

(Sadko, Katsheï l'Immortel, La Jeune Fille de Neige, La Fiancée du Tsar, Prince Igor, Le Démon, Néron, Aleko... et les Chants et Danses de la Mort en version orchestrale de Shostakovith)


(Prince Igor, Boris Godounov, Khovanshchina, Le Démon, Néron, Tannhäuser, Andrea Chénier, I Pagliacci, Faust, Tosca, Hérodiade, Carmen, Hamlet)


(Un Ballo in Maschera, Don Carlo, Simon Boccanegra, Il Trovatore, Don Giovanni)


(Guerre et Paix, Mazeppa, Iolanta, La Dame de Pique, Le Démon)

Et puis niveau sucrerie, comment résister à la chanson populaire russe :

Pour les intégrales d'opéra, il y un certain nombre d'enregistrements, mais se détachent pour moi :

Onegin déjà passionnant et superbement entouré


Boccanegra de grand standing.

Doit bientôt sortir en France un Rigoletto aussi :


Enfin, deux DVD qui me tiennent à coeur :

Onegin magistral, mise en scène splendide, Fleming superbe, Gergiev de même...


Entre documentaire et récital, où les chanteurs passent par différents lieux pour différents répertoires... opéra occidental, opéra russe, mélodies russes... superbe d'un bout à l'autre.

Une critique que j'avais écrit à l'époque :
Spoiler:
 


Et pour conclure...

Je suis très triste... non pas que cette annonce me surprend tant que ça, mais Hvorostovsky a été l'un de chanteurs que j'ai appris à découvrir alors que je me plongeais de plus en plus dans l'opéra, que je découvrais la mélodie russe... il avait bien un petit défaut de cabotinage par moments, mais aussi une vraie présence, un chant qui savait se faire aussi doux que puissant, une vraie implication dans ses incarnations et une beauté de timbre rare.
Maintenant, il nous reste certes des disques... de nombreux disques même (je n'ai noté ici que ceux qui me semblent les plus remarquables... et il y en a déjà beaucoup). Mais ce n'est pas pareil.

La voix n'était pas extrêmement puissante, mais elle passait et surtout touchait l'auditeur. Il y avait quelque chose de magnétique et de fascinant à le voir chanter sur scène et il le savait très bien. Il en jouait même, tout comme de sa crinière blanche.


Désolé pour ce grand message... mais j'avais envie de me replonger un peu dans mes souvenirs et égoïstement je vous en fais profiter...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 14:51

Mais tu as complètement raison. C'était un grand baryton qui mérite un bel hommage; si on peut regretter ses départs toujours très rapides après les représentations il n'y a pas grand chose qu'on puisse lui reprocher sur scène


Dernière édition par luisa miller le Mer 22 Nov 2017 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 15:59

Merci pour ton hommage Polyeucte.

J'ai acheté ce matin le Simon Boccanegra dont tu mets la couverture pour lui et l'entourage également, pour l’œuvre que j'aime beaucoup.

Quand un chanteur disparaît, on a tendance à se replonger dans sa discographie / vidéographie.

Son Onéguine, je le connais uniquement à travers la production de Carsen et il était magistrale, vu à l'époque où j'étais novice dans ma découverte de l'opéra, sur Arte.

Je vais pouvoir récupérer aussi la captation de 2002 du Met de Guerre et paix, avec une très belle distribution, opéra dont je possède depuis longtemps l'ASO mais que je n'ai toujours pas écouté intégralement. Je veux éviter le HS mais c'est surtout car je n'avais lu qu'une grosse partie du premier tome en Folio du roman avant d'arrêter car comme à mon habitude, je me laissais dépasser par mes lectures. De toute manière j'avais vu il y a quelques années une adaptation TV de cette œuvre magistrale de la littérature mondiale.

Hvorostovsky était un représentant important de son pays au niveau de l'art lyrique. Je n'ai pas encore vu de réaction d'Anna Netrebko sur ses pages officielles mais elle préfère sans doute pour le moment le silence, ce qui est tout à fait respectable. Il y a eu un message sur la page officielle de Kaufmann et Patrizia Ciofi et plusieurs artistes russes ou même Alex Penda se sont exprimés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 16:33

aurele a écrit:
Merci pour ton hommage Polyeucte.

J'ai acheté ce matin le Simon Boccanegra dont tu mets la couverture pour lui et l'entourage également, pour l’œuvre que j'aime beaucoup.

Je vais continuer à m'auto-citer... mais sur cet enregistrement :
http://erikcarnets.fr/?p=579

Citation :
Son Onéguine, je le connais uniquement à travers la production de Carsen et il était magistrale, vu à l'époque où j'étais novice dans ma découverte de l'opéra, sur Arte.

L'enregistrement dirigé par Bychkov est plus ancien, mais assez passionnant aussi. Un Onegin moins glacial peut-être mais tout aussi impressionnant!

Citation :
Je vais pouvoir récupérer aussi la captation de 2002 du Met de Guerre et paix, avec une très belle distribution, opéra dont je possède depuis longtemps l'ASO mais que je n'ai toujours pas écouté intégralement. Je veux éviter le HS mais c'est surtout car je n'avais lu qu'une grosse partie du premier tome en Folio du roman avant d'arrêter car comme à mon habitude, je me laissais dépasser par mes lectures. De toute manière j'avais vu il y a quelques années une adaptation TV de cette œuvre magistrale de la littérature mondiale.
Jamais écouté cette captation... mais l'oeuvre est assez chouette une fois qu'on accepte le côté "tableaux disparates"!

Citation :
Hvorostovsky était un représentant important de son pays au niveau de l'art lyrique. Je n'ai pas encore vu de réaction d'Anna Netrebko sur ses pages officielles mais elle préfère sans doute pour le moment le silence, ce qui est tout à fait respectable. Il y a eu un message sur la page officielle de Kaufmann et Patrizia Ciofi et plusieurs artistes russes ou même Alex Penda se sont exprimés.

Oui, Hvorostovsky était à mes yeux LE chanteur russe de cette époque par sa défense constante du répertoire de son pays.
Encore il y a quelques années il a chanté Le Démon et c'est sur sa propre volonté qu'une version semi-scénique avait été montée. il s'y était énormément investi... et le résultat était assez chouette... ça faisait parti des rôles où je rêvais de le voir... de même pour une Boris version originale, ou un Prince Igor Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 17:13

Il avait des projets dans le répertoire russe et notamment Igor justement si je ne me trompe pas, d'après une interview d'il y a quelques années. Sa maladie est venue tout remettre en question, plus d'autres aspects probablement.

Étonnant que tu n'ais pas encore écoute cette version de Guerre et paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 17:19

aurele a écrit:
Étonnant que tu n'ais pas encore écoute cette version de Guerre et paix.

J'ai trouvé avec la version dirigée par Melik-Pashayev la version qui me convient parfaitement. Peu de coupures et une distribution/direction de folie.
Et j'écoute pas très souvent cet opéra pour tout dire.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mer 22 Nov 2017 - 22:57

Le disque de mélodies sur des poèmes de Pouchkine est très réussi, même si je n'ai pas cherché de traduction des textes en l'écoutant en streaming. Grande intensité de l'interprète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Sam 25 Nov 2017 - 19:47

Est-ce que le fait qu'il a vécu une vie riche et intense d'artiste compense la précocité de son adieu ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mar 28 Nov 2017 - 14:09

Quelle étrange question. Comme si la mort pouvait avoir une quelconque compensation en pécunes ou en nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Jeu 30 Nov 2017 - 18:31

Demain, Alain Dutrissotin lui consacre son émission sur Radio Classique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mar 9 Jan 2018 - 14:34

Quelqu'un ici a-t-il écouté le Rigoletto du regretté baryton russe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mar 9 Jan 2018 - 15:23

luisa miller a écrit:
Quelqu'un ici a-t-il écouté le Rigoletto du regretté baryton russe?

Je l'ai commandé mais pas encore reçu malheureusement... Mad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Mar 9 Jan 2018 - 16:29

Il est vraiment pâteux et fatigué sur ce disque : le timbre est voilé, il n'y a plus vraiment de mordant, et même l'expression s'en ressent.

En revanche, la direction d'Orbelian est, encore une fois, la plus belle de la discographie, généreuse, nerveuse mais enveloppante, toujours très juste aussi bien dramatiquement que musicalement.

Et Sierra en américaine capiteuse, Demuro en ténor étroit mais net, s'écoutent avec beaucoup de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Lun 13 Aoû 2018 - 15:30



Bellini - I Puritani, Acte I : "Ah! Per sempre io ti perdei"
Rossini - Il Barbiere di Siviglia, Acte I : "All'idea di quel metallo"
Tchaikovsky - La Dame de Pique, Acte II : "Ya vas lyublyu"
Verdi - Don Carlo, Acte I : "Signora! Per Vostra Maestà"
Verdi - Rigoletto, Acte I : "Pari siamo" - "Figlia! Mio padre!"
Tchaikovsky - Eugen Onegin, Acte I : "Vi mnye pisali" - "Kogda bi zhizn domashnim krugom"
Verdi - Simone Boccanegra, Acte I : "Plebe! Patrizi! Popolo"
Verdi - La Traviata, Acte II : "Pura siccome un angelo"
Verdi - Un ballo in maschera, Acte III : "Alzati!... Eri tu"

Avec : Olga Guryakova, Barbara Frittoli, Ferruccio Furlanetto, Violeta Urmana, Patrizia Ciofi, Ramon Vargas, Marina Rebeka
Direction : Placido Domingo, Simone Young, Vjekoslav Sutej, Michael Güttler, Kirill Petrenko, Marco Armiliato, Speranza Scappucci, Jesus Lopez Cobos

Bel hommage...
Parution prévue pour mi septembre.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Lun 13 Aoû 2018 - 15:54

Je n'ose même plus l'écouter. Son décès a été un traumatisme plus important que je ne le pensais. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Lun 13 Aoû 2018 - 16:32

Ah moi je continue justement... parce que sa voix reste... et son art aussi! Very Happy
Triste qu'il soit mort, mais ses disques de mélodies russes par exemple restent indispensables!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3701
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   Lun 13 Aoû 2018 - 16:42

Polyeucte a écrit:
Ah moi je continue justement... parce que sa voix reste... et son art aussi! Very Happy
Triste qu'il soit mort, mais ses disques de mélodies russes par exemple restent indispensables!

Ah mais je ne dis pas le contraire Smile . Je le réécouterai un jour, mais j'ai besoin d'attendre encore un peu avant de remettre les pendules à l'heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dmitri Hvorostovsky   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitri Hvorostovsky
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Playlist (70)
» Dmitri Kabalevski
» Patrizia Ciofi
» Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)
» Sviridov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: