Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'italienne à Alger - Rossini

Aller en bas 
AuteurMessage
Milka
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'italienne à Alger - Rossini   Dim 14 Jan 2007 - 13:16

Je propose cette discussion parce que , d une part, c est une oeuvre que
j aime beaucoup et, d autre part, parce que j ai entendu la plupart des versions existant au disque.
Pour ceux qui les connaissent, je vous propose de comparer les versions avec les artistes suivantes dans le role d Isabella

Lucia Valentini Terrani
Agnes Baltsa
Marilyn Horne
Jennifer Larmore

La discussion est ouverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82219
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 16 Jan 2007 - 0:17

Milka, je t'ai sans doute déjà demandé mais... Tu n'as pas d'apostrophes sur ton clavier? scratch
Ca fait très bizarre à la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82219
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 17 Jan 2007 - 0:55

Il est étrange que Calbo n'ait pas fait son apparition sur ce topic! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 17 Jan 2007 - 21:47

Xavier a écrit:
Il est étrange que Calbo n'ait pas fait son apparition sur ce topic! Smile

Me voila xavier. Je voulais d'abord regarder le DVD que j'ai acheté la semaine dernière avec Maryline Horne dans le rôle titre. Je ne connais que des etxraits de l'italienne d'Agnès Baltsa qui sont au mieux très corrects et je ne connais pas du tout les interprétations de Jenifer Larmore et de Lucia Valentini-Terrani.
Maintenant j'en viens au DVD de Horne (version du met donnée en 1986) : Cette italienne la est tout simplement ébouriffante. Quelle distribution magique entre toute et quelle homogénéité vocale; le metropolitan opéra a fait très fort.
A tout seigneur tout honneur Maryline Horne dans le rôle titre est magistrale. Quelle Isabella splendide; il n'y a rien à redire, la technique est parfaite, c'est une comédienne hors pair et elle est totalemnt investie dans son rôle. Je ne vois pas qui parmi les mezzi actuelles pourrait lui arriver à la cheville. Douglas Ahlstedt est un très beau Lindoro et malgré une entrée quelque peu hésitante, il se reprend très vite et donne à Lindoro une très belle image. Montarsolo est un Mustafa magnifique; quel bey bouffon à souhait. Il fonce dans tous les pièges avec une incurable naïveté, même les plus grossiers. Le Taddéo d'Allan Monk est également un personnage du plus haut comique. Malas (Haly), Merritt (Elvira) et Kesling (Zulma) complètent à merveille cette distribution splendide en tous points. James Levine à la tête de l'orchestre du metropolitan opéra parachève magistralement cette version superbe de "L'Italiana in Algeri". La mise en scène de Ponelle est digne des meilleurs. Quand aux décors et aux costumes, ils sont tout à fait dans le ton de la conception qu'a Ponelle de ce chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 17 Jan 2007 - 22:36

Je n'en doute pas: c'est LE rôle de Marylin Horne: pour les amateurs de vieilles cires, et ce n'est hélas qu'en extrait (assez nombreux) avec un orchestre maigre, je crois que son modèle a été la magnifique Conchita Supervia: ça vaut toujours le coup d'être entendu, une voix splendide, un tempérament d'actrice extraordinaire
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 17 Jan 2007 - 22:39

Et c'est peu de le dire. La c'est tellement formidable qu'il n'y a pas de mot pour dire ce que j'ai ressenti. C'est volcanique.


Dernière édition par le Lun 24 Sep 2007 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Milka
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: De mon coté....   Ven 19 Jan 2007 - 19:54

Je n ai pas trop aimé la version avec Marilyn Horne qui, a l origine, n est pas une mezzo mais une soprano dramatique (ou du moins une soprano
grave)
On l entend assez vite parce qu elle "gonfle " sa voix mais n a pas le velours d une vrai mezzo.
Je n aime pas trop non plus ses effets , en particulier ses vocalises tout a la fin sur le mot "felicita".
La version de 1814 comportait des vocalises sur "felicita" mais beaucoup plus harmonques. Du reste, ce sont celles que faisaient Lucia Valentini Terrani qui , elle, était une vraie mezzo.

Je l avais oublié mais il y aussi une version avec Tereza Berganza et Luigi Alva. Tereza Berganza , plus mezzo-soprano que mezzo-contralto,
était, a mon avis, bien dans ce role.

La voix d Agnes Baltsa est un peu particuliere: parfois, on dirait une voix de variété.

Pour ce qui est de la version avec Jennifer Larmore....bof !
Je n aime pas beaucoup ses graves et la préfere dans d autres oeuvres.

Ma version préférée est celle avec Lucia Valentini Terrani.
Elle ne faisait peut etre pas autant d esbrouffe que Marilyn Horne mais comme elle avait un vrai timbre de mezzo-contralto, l interprétation n en
était que plus charmante.

En revanche, j ai beaucoup aimé Marylin Horne dans l air "Nobles siegneurs, salut " de Meyerbeer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 21:45

Le Monde 2 proposait ce samedi dans son supplément opéra L'Italienne à Alger dans une version de 1978, un enregistrement réalisé à Dresde, Gary Bertini comme chef d'orchestre, Lucia Valentini-Terrani, Ugo Benelli et Sesto bruscantini parmi les interprètes... Je n'ai encore eu que le temps de jeter une petite oreille, et évidemment je n'ai pas points de comparaison, mais ça me semble pas mal du tout. Le bonhomme qui a rédigé l'appareil critique explique cependant que l'orchestre de Dresde a tendance à donner une intonation plus allemande qu'italienne à son interprétation, mais bon ça sonne quand même comme du Rossini bouffe bien fougueux. Ça commence à me plaire Rossini. Encore un compositeur sur lequel il va falloir que je me penche afin de remédier à ma profonde inculture. Ça n'est jamais que le cinquantième... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 21:55

Avec Valentini-Terrani et Bruscantini, de toute façon, difficile d'être mieux servi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 21:56

DavidLeMarrec a écrit:
Avec Valentini-Terrani et Bruscantini, de toute façon, difficile d'être mieux servi...

Je te crois sur parole... Tant mieux alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 22:04

penche toi bien sur l'Italienne à Alger, c'est sans doute le meilleur (avec Cendrillon qui est très réjouissant aussi)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 22:08

Dans le Rossini comique, le Turc est encore meilleur, avec son livret totalement jouissif avec son Auteur-Acteur, ce n'est pas tout le temps le cas dans ce répertoire.

Mais l'Italienne, oui, est à connaître vraiment.

Ensuite on t'enverra chez Guillaume Tell en espérant te faire passer à la meyerbeerie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Sam 22 Sep 2007 - 22:11

sud273 a écrit:
penche toi bien sur l'Italienne à Alger, c'est sans doute le meilleur (avec Cendrillon qui est très réjouissant aussi)

Le peu que j'en ai entendu pour le moment me donne très envie de m'y pencher, en effet ! Il y a certains opéras auxquels j'accorde une oreille distraite et que je range quelque part en me disant que j'y reviendrai peut-être un jour, mais cela ne sera certainement pas le cas de celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 22 Juil 2008 - 14:37

Milka a écrit:


Je n ai pas trop aimé la version avec Marilyn Horne qui, a l origine, n est pas une mezzo mais une soprano dramatique (ou du moins une soprano grave)


Horne explique elle même qu'elle était affreusement mal à l'aise dans les rôles de soprano dramatique qu'elle chantait effectivement en début de carrière. Elle s'est arrêté un ou deux ans, me semble-t-il, pour retravailler sa voix et la technique et ensuite entamer la carrière de mezzo que tout le monde lui connait. Concernant L'italienne à Alger elle est, amha, inégalable dans ce rôle; si quelqu'un connait Bartoli dans cet opéra je serai curieuse d'avoir vos avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 3 Juin 2009 - 11:47



Qu'est ce que ça vaut ? J'aime énormément Abbado dans Rossini cependant, à l'image de son Viaggio de référence, ou de son Barbier avec Berganza.

(je me mets à Rossini) colors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 12:52

Je viens de recevoir ce DVD de l'Italiana in Algeri avec Larmore dans le rôle titre. Il s'agit d'une captation de la production montée à l'Opéra de Paris en 1998.



Ceux qui l'ont vu en live ou qui ont déjà le DVD, vos en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30135
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 13:04

Alaimo + Corbelli, surtout en 98, ça ne peut qu'être bon non ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 13:09

Oui sans aucun doute, mais comme je ne connais pas du tout... Ceci dit la mise en scène est ridcule, mais bon, c'est pa nouveau Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 13:19

calbo a écrit:
Je viens de recevoir ce DVD de l'Italiana in Algeri avec Larmore dans le rôle titre. Il s'agit d'une captation de la production montée à l'Opéra de Paris en 1998.



Ceux qui l'ont vu en live ou qui ont déjà le DVD, vos en pensez quoi?
J'ai vu ça, mais il me semblait que c'était une série avec Ramey. C'est assez kitsch, pas très fin, mais ça se regarde sans difficulté. Larmore tube beaucoup, mais c'est chouette. Very Happy

De toute façon, y a-t-il tellement le choix ? Avec une telle distribution, ce n'est pas non plus un risque. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 13:31

C'est vrai que Ramey en Mustafa ça doit être assez explosif, mais Alaimo est pas mal du tout pour ce que j'ai pu en entendre pour l'instant. Pour la mises en scène t'es sympa en disant que c'est kitch, je la trouve ridicule et à côté la MES et le décor unique de la production aixoise paraissent plutôt gentils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 13:35

Je "suis" beaucoup plus Alaimo que Ramey, de toute façon ! cheers

calbo a écrit:
Pour la mises en scène t'es sympa en disant que c'est kitch, je la trouve ridicule
Oui, on peut voir ça aussi comme ça. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 18:43

calbo a écrit:
C'est vrai que Ramey en Mustafa ça doit être assez explosif, mais Alaimo est pas mal du tout pour ce que j'ai pu en entendre pour l'instant. Pour la mises en scène t'es sympa en disant que c'est kitch, je la trouve ridicule et à côté la MES et le décor unique de la production aixoise paraissent plutôt gentils.


C'est vrai que le top de l'Italienne à Alger reste la version Erato dirigée par Scimone avec une Marilyn Horne déchainée et un Ramey royal ! Baltsa, en comparaison est plus féminine mais aussi moins à l'aise techniquement en savonnant un peu ses vocalises en dépit de la belle direction d'Abbado. De surcroit Raimondi n'a quand même pas l'abattage de Ramey...

Bref, Scimone plutôt dix fois qu'une : on le trouve encore sur internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 18:58

J'ai un peu du mal avec le reste la version, mais l'ouverture dirigée par Varvisio est génialissime, je la préfère nettement celle-ci que la version Abbado ! Ca me met de bonne humeur, terriblement humouristique, et très expressive !

Je me la passe en boucle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1713
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 22:12

DavidLeMarrec a écrit:


calbo a écrit:
Pour la mises en scène t'es sympa en disant que c'est kitch, je la trouve ridicule
Oui, on peut voir ça aussi comme ça. Mr. Green

Moi c'est mon seul dvd de Rossini et j'ai bien aimé grâce à cette mise en scène. Ridicule ? plutôt bouffonne et délirante, mais ça tombe bien non ? Les stéréotypes représentés par les choristes sont vraiment rigolos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 22:16

Ce n'est que mon avis Mr. Green . Je dois cependant reconnaitre que c'est la première fois que je vois le coup du sauna dans une mise en scène de L'Italienne à Alger hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1713
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 22:19

Bah oui, c'est spectaculaire. Serban fait souvent des choses farfelues, mais en général c'est très adapté à la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 26 Avr 2010 - 22:21

Oui spectaculaire, mais un spectaculaire qui me laisse indifférente Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 27 Avr 2010 - 16:15

Et si on reste attaché à López-Cobos, on reçoit combien de coups de bâtons ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 27 Avr 2010 - 16:18

T'es ouf toi hehe , tu fais comme tu veux mon petit Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 6 Juil 2010 - 12:27



J'ai écouté cet opéra pour la première fois en "entier" dans cette version. J'ai mis des guillemets car il y a beaucoup de coupures dans les récitatifs.
La direction de Varviso n'est pas transcendante, c'est satisfaisant mais sans plus.
Berganza est irréprochable sur le plan vocal et technique surtout. Néanmoins, c'est comme souvent très plat, guère passionnant.
Alva a une voix que je trouve pas belle du tout. Il ne sait pas vocaliser, c'est très scolaire.
J'attendais beaucoup de Corena et je suis un peu déçu. C'est bien chanté semble-t-il mais comme je ne connais pas assez l'oeuvre, je ne peux pas dire si c'est parfait sur le plan du chant. Sur le plan de l'incarnation, c'est un peu trop monolothique, pas assez investi.
Panerai en revanche est génial en Taddeo. L'acteur est parfaitement convaincant. Sur le plan vocal, c'est bien.
Le reste de la distribution est tout à fait satisfaisant. Il faut souligner la présence de Paolo Montarsolo en Haly qui a aussi été un Mustafà célèbre.
Je pense que la prochaine version que j'écouterai sera celle de Scimone avec Ramey et Horne en particulier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mar 24 Aoû 2010 - 13:38

Otello, j'aimerais savoir quelles versions ont ta préférence. Ce serait bien si tu pouvais donner tes impressions brièvement. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kewnapse
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 30
Localisation : Paris/Lyon
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Jeu 28 Juil 2011 - 20:35

Que pensez-vous de ce DVD ? : https://www.amazon.fr/LItalienne-Alger-G%C3%BCnter-Von-Kannen/dp/B0000541Y1/ref=sr_1_8?ie=UTF8&qid=1311878007&sr=8-8
C'était mon premier contact avec L'Italiana, et j'ai littéralement pleuré de rire. En particulier à la fin du premier acte, et au moment du "Pappataci da mangiar, pappataci da dormir"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 20 Fév 2012 - 11:24

DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Je viens de recevoir ce DVD de l'Italiana in Algeri avec Larmore dans le rôle titre. Il s'agit d'une captation de la production montée à l'Opéra de Paris en 1998.



Ceux qui l'ont vu en live ou qui ont déjà le DVD, vos en pensez quoi?
J'ai vu ça, mais il me semblait que c'était une série avec Ramey. C'est assez kitsch, pas très fin, mais ça se regarde sans difficulté. Larmore tube beaucoup, mais c'est chouette. Very Happy

De toute façon, y a-t-il tellement le choix ? Avec une telle distribution, ce n'est pas non plus un risque. Very Happy

J'avais vu la reprise à Garnier, avec Florez, notamment ; un pur plaisir !

Dans les versions que je connais, je ne vois pas de mauvais enregistrement ; ce qui est suffisamment rare pour être rappelé. Peut-être certains me séduisent moins (Berganza en studio ou en live, que je trouve un peu légère, trop foncièrement propre et lyrique et malgré de beaux entourages, cf. Bruscantini chez Sanzogno), en revanche.

Quelques unes parmi mes versions favorites :

- Giulini, pour Simionato (on ne parle jamais assez d'elle, à mon sens, dans Rossini dont elle "parlait" la langue exacte avec une voix substantielle) et Valletti (Petri donne moins tant dans le chant que dans une caractérisation générique, c'est dommage).
- Abbado, pour un orchestre jouissif, coloré (qualités partagées avec son second Barbiere, de loin son meilleur, à mon sens) et pour un plateau éruptif, vaguement éméché (Pace, c'est rare chez elle) : Lopardo très à son affaire, Raimondi peu ou prou idéal (la présence, la couleur générale) et Baltsa sanguine, féminine, etc. (j'ai un live viennois de 2004, dir. Chaslin avec Florez, dans lequel elle porte encore beau en showgirl !).
- Zedda (Naxos à un prix défiant toute concurrence) : peut-être la référence moderne pour une direction "informée" qui coupe dans un tissu orchestral hyper-coloré, suivant un patron parfaitement adapté à un plateau qui frôle la perfection (une vraie dimension de drama giocoso, pour une fois : Pizzolato, Regazzo, Brownlee).
- Larmore est à connaître soit en vidéo, soit chez Lopez-Cobos (orchestre un peu léger, dans tous les sens du terme, sans la texture juteuse d'Abbado et Zedda) : Corbelli y est génial mais je regrette simplement que Gimenez se soit substitué (très professionnellement, d'ailleurs) à son Lindoro à la scène, Blake !
- Pour Horne, c'est plus difficile. Scimone est très bien (et l'entourage aussi) mais, finalement, c'est en vidéo avec Rescigno (DGG) que j'ai envie de la retrouver. Parce que le personnage y prend toute sa dimension extra-vocale (où Horne est, on le sait, plus ou moins idéale), notamment face à un Montarsolo, cabossé mais génial, cauteleux, comique mais pas seulement, etc. Un régal !
- Place à part, à mon avis, pour Valentini-Terranni chez Ferro (voire avec Bertini) qui saisit un prisme beaucoup plus dramatique que giocoso (et avec une voix qui n'est pas exactement celle que j'aime, ici ; pas idéalement mobile et finalement pas si colorée que ça). Le personnage fonctionne cependant, avec des moments sublimes comme "Per lui che adoro" ; mais ce n'est peut-être pas la version la plus immédiatement recommandable (Araiza excellent, Ganzarolli et Dara traditionnels).
- On peut difficilement faire sans Florez qui a chanté le rôle de Lindoro à peu près partout. J'avoue un faible pour sa version du MET (Levine, avec Borodina et Furlanetto) assez sulfureuse du strict point vocal. Et, si j'excepte la version Chaslin dont j'ai parlé plus haut, je recommanderais De Marchi, en 2000 à Turin (D'Intino plutôt surprenante, ici, Doss & Rinaldi) où Florez cisèle, détaille (un peu mollement ou complaisamment, parfois) un personnage qu'il s'est parfaitement approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Lun 20 Fév 2012 - 11:38

Merci pour ces commentaires Benoit. J'ai mis dans mon panier amazon en version économique la version de Scimone. Je ne l'achèterai pas tout de suite en revanche. Pour Abbado, Ferro, Bertini et Zedda, c'est écoutable sur spotify. La version Lopez Cobos n'est pas disponible à l'écoute intégralement, idem pour ce qui est de la version Scimone. Je ne pense pas réécouter tout de suite l'opéra puisque le fait de l'avoir vu en live est beaucoup trop récent évidemment. J'aime varier mes écoutes par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 517
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   Mer 28 Fév 2018 - 13:48

Une autre version, AMHA, à placer parmi les références : la captation de Pesaro 2013 :

http://www.tutti-magazine.fr/test/detail/Rossini-Italienne-Alger-Davide-Livermore-Alex-Esposito-Anna-Goryachova-Yijie-Shi-Mario-Cassi-DVD-fr/

Anna Goryachova est une Isabella superbe, vocalement, pour l'incarnation, mais aussi grâce à une indéniable séduction érotique..
Esposito, sans égaler Ramey est un Mustafa truculent.
Et la mise en scène intelligemment déjantée de Livermore ajoute à la séduction du spectacle.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'italienne à Alger - Rossini   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'italienne à Alger - Rossini
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'italienne à Alger - Rossini
» L'Italienne à Alger de Rossini
» L'Italienne à Alger de Rossini
» L'Italienne à Alger - Norrington - TCE - 10 juin
» Pleyel 7/10/2011 Berlioz/Mendelssohn/Rossini Philhar/Chung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: