Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'art de la fugue de Bach

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Kirkpatrick
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 15:28

Taper Carl Philipp Emanuel Bach: Litaneien; Motetten; Psalmen

Il y a un tout petit extrait de tous les morceaux de l'album et donc du dernier contrepoint de l'Art de la Fugue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 18:51

Kirkpatrick a écrit:
Taper Carl Philipp Emanuel Bach: Litaneien; Motetten; Psalmen

Il y a un tout petit extrait de tous les morceaux de l'album et donc du dernier contrepoint de l'Art de la Fugue

sinon, c'est sur spotify:



http://open.spotify.com/track/4LXkAX4uRjwctPFQXTYK8K

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirkpatrick
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 19:05

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric L
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:38

antrav a écrit:
Je suis toujours plongé dans la version Leonhardt II.
Une des plus aboutie à mon avis. Je me plais à imaginer qu'elle l'est moins pour le public que pour l'interprète. Chaque note est pondérée, ajustée aux autres, chaque appui, chaque retard semble se fondre dans un ensemble très pensé, il y a de l'intention derrière chaque détail. Elle m'est totalement familière en quelques écoutes et je la porte aux nues, voilà c'est dit, c'est ma référence au clavecin malgré un petit manque assez cruel.
Et ajouter que le clavecin est une merveille du grave aux aigus, timbre, brillance...
je comprends que Leonhardt ne revienne plus à cette oeuvre, il a peut-être tout dit ici.

Bonsoir,
quand vous faites référence à Léonhardt II faites-vous référence à cette version ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:43

Oui, l'enregistrement de 69 pour DHM (l'autre est chez Vanguard).
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 56
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:47

Ouais et la version Vanguard fut jouée sur un Neupert si je me souviens bien, car cet enregistrement fut tout juste antérieur à son acquisition de son Martin Skovroneck copie d'un Duelken d'Anvers. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric L
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:52

90€ chez Amazon affraid c'est normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:53

Frédéric L a écrit:
90€ chez Amazon affraid c'est normal ?
C'est devenu plus ou moins introuvable, mais DHM ressort pas mal de Bach par Leonhardt en Janvier, espérons qu'il soit dans le coffret qu'ils préparent.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mer 30 Nov 2011 - 22:55

Ah, ça serait une sacrée aubaine...

Un tel disque devrait être édité à 10 000 000 exemplaires et distribué gratuitement dans les écoles ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 1 Déc 2011 - 0:12

alexandre. a écrit:
Frédéric L a écrit:
90€ chez Amazon affraid c'est normal ?
C'est devenu plus ou moins introuvable, mais DHM ressort pas mal de Bach par Leonhardt en Janvier, espérons qu'il soit dans le coffret qu'ils préparent.
Tu penses à ça: http://www.amazon.fr/dp/B005TLWO6S ?
Je peux me tromper, mais, au vu du titre, je pense qu'il va s'agir d'un regroupement des enregistrements Seon/Sony (Suites anglaises et françaises, Inventions, Brandebourgeois, Offrande musicale, Sonates pour flûte...), qui représentent justement une dizaine de CDs, de quoi remplir ce genre de coffret économique de manière cohérente.
Cela dit, si au contraire ce coffret propose un mix avec quelques enregistrements solo du catalogue DHM de Leonhardt (Goldberg, WTK, Partitas...), ce serait presque mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 1 Déc 2011 - 0:14

Frédéric L a écrit:
90€ chez Amazon affraid c'est normal ?

Oui, ça les vaut. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 1 Déc 2011 - 20:48

adriaticoboy a écrit:
alexandre. a écrit:
Frédéric L a écrit:
90€ chez Amazon affraid c'est normal ?
C'est devenu plus ou moins introuvable, mais DHM ressort pas mal de Bach par Leonhardt en Janvier, espérons qu'il soit dans le coffret qu'ils préparent.
Tu penses à ça: http://www.amazon.fr/dp/B005TLWO6S ?
Je peux me tromper, mais, au vu du titre, je pense qu'il va s'agir d'un regroupement des enregistrements Seon/Sony (Suites anglaises et françaises, Inventions, Brandebourgeois, Offrande musicale, Sonates pour flûte...), qui représentent justement une dizaine de CDs, de quoi remplir ce genre de coffret économique de manière cohérente.
Oui, effectivement la description correspond aux enregistrements Seon. C'est moins intéressant que les DHM, mais c'est bien néanmoins que ça ressorte.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 1 Déc 2011 - 21:58

Je n'ai que la version de P-L Aimard. Mais je trouve ça excellent, vraiment, du moins ça me suffit je crois.

Le son du piano est très travaillé, mieux que la tendance de Aimard à parfois tomber dans une rondeur flirtant avec le pâteux (enfin, à ce niveau, c'est relatif bien sûr), mais là c'est bien son son, au meilleur !
Tant au discours musical, j'ai moins de points de comparaison, mais belle clarté et musicalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mar 22 Mai 2012 - 14:20

Piem a écrit:
Gould est bouleversant dans la dernièrze fugue (mais d'où sort-il cette fin, qui n'est pas du tout de Bach ni d'un autre achèvement connu...??? -> si qqun en sait plus ...!)
Piem

La version de Gould est effectivement époustouflante. Gould semble comme habité par une énergie et une force incroyable quand il joue Bach. J'aime aussi beaucoup la version pour orchestre de Malgoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mar 22 Mai 2012 - 14:35

Pour ceux qui ne connaissent pas cet indispensable absolu de toute discothèque classique, DHM a réédité l'Art de la Fugue par Leonhardt :
http://www.amazon.fr/gp/product/B007AR7QQC

C'est couplé avec un Clavier bien tempéré tout aussi indispensable et un superbe disque d'orgue, ça ne coûte que 2€ par cd.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Mar 22 Mai 2012 - 19:26

Rubsam joue L’art de la fugue comme si c’est une seul pièce de musique, plutôt que 20 fugues reliées entre eux par des thèmes communs. Moi, quand j’entends son interprétation, j’imagine qu’il raconte une histoire de turbulence qui finalement mène à la paix. En fait je pense que le disque de Rubsam mérite d’être en tête de liste des versions pour orgue, avec Gert Zacher

Une autre interprétation qui est également originale et intéressante est celle de Sergei Vartolo, cette fois-ci sur le clavecin. Leonhardt2 et Vartolo sont aux antipodes l'un de l'autre!

Je parle des disques de chez Naxos, pas le premier enregistrement de Rubsam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 21 Juin 2012 - 23:45

Que pensez vous du Collegium Aureum en 1969 ?
http://www.amazon.fr/LArt-De-Fugue-Jean-S%C3%A9bastien-Bach/dp/B000B7G0T2/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1340317903&sr=8-3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 28 Juin 2012 - 9:46

Bonjour; j'ai la flemme ce matin de regarder les six pages de ce fil, mais j'ai beaucoup aimé la version de Léon Berben à l'orgue magnifique de Wagner à Angermünde, 1742-44. Elle tient très bien face au monument de Walcha, mieux que les autres (Koito, Alain, Isoir…). Autrement j'ai chez moi 4 enregistrements de Scherchen, dont je ne veux quitter aucun; le clavecin de Leonhardt II bien sûr, comment faire autrement; le piano de Charles Rosen; une curiosité des années 30, un deux-pianos de Buhling et Kuhnle, et une version stupéfiante de Paolo Borciani en quatuor (la dernière fugue dure 17 minutes, deux fois plus que la moyenne: impossible de s'en décoller). Que pensez-vous de ces versions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 18:58

Bonjour, Smile 

L’Art de la fugue, l’une des première œuvre que j’ai écouté en musique classique, est un peu pour moi l’œuvre absolue. Je la chantonne très fréquemment, et de façon très libre. Du coup, je me demandais s’il en existai[en]t des enregistrements très libres, des recompositions, etc. Surprised 


Question annexe : Leonhardt, Vanguard ou DHM ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:02

DHM. Essaye de trouver ceci :
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:07

Ma médiathèque a un truc en deux cds, avec l’Ouverture française et le Concerto italien. C’est la même chose ?

J’ai cru lire quelque part dans ce fil que l’enregistrement DHM n’avait pas la fugue inachevée, c’est vrai ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:10

C'est la même chose. Dans cette ancienne édition, tu dois en plus avoir l'essai où Leonhardt justifie l'exécution de cette œuvre au clavecin.
Et il n'a jamais joué la fugue inachevée.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:13

Merci.

alexandre. a écrit:
Et il n'a jamais joué la fugue inachevée.
D’accord ; cela devait être une erreur (car on disait que le Vanguard l’avait).

C’est triste, cela dit. Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:14

Lucien a écrit:
Merci.

alexandre. a écrit:
Et il n'a jamais joué la fugue inachevée.
D’accord ; cela devait être une erreur (car on disait que le Vanguard l’avait).
Ah si, c'est sur le Vanguard, je dois me tromper.
Mais prends le DHM quand même.
Revenir en haut Aller en bas
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:29

Lucien a écrit:
Bonjour, Smile 

L’Art de la fugue, l’une des première œuvre que j’ai écouté en musique classique, est un peu pour moi l’œuvre absolue. Je la chantonne très fréquemment, et de façon très libre. Du coup, je me demandais s’il en existai[en]t des enregistrements très libres, des recompositions, etc. Surprised 


Question annexe : Leonhardt, Vanguard ou DHM ?
il y a plusieurs variations très libres mais très travaillées de la dernière fugue par Busoni, dans la Fantasia contrappuntistica ; c'est irritant et fascinant. Sinon: Scherchen a joué la version pour orchestre de Vuataz (enr. de 1949) puis la sienne propre. Des complétions de la dernière fugue. Orchestrations pour quatuors, ensembles de vents en tout genre, arrangement pour trois orgues, etc. Tout ce qu'on veut!

Dans son premier enregistrement chez Vanguard, Leonhardt joue la dernière fugue, moins les quelques mesures terminales où les trois sujets se combinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 9 Aoû 2013 - 19:38

supernova a écrit:
il y a plusieurs variations très libres mais très travaillées de la dernière fugue par Busoni, dans la Fantasia contrappuntistica ; c'est irritant et fascinant.
I love you I love you 

supernova a écrit:
Sinon: Scherchen a joué la version pour orchestre de Vuataz (enr. de 1949) puis la sienne propre. Des complétions de la dernière fugue. Orchestrations pour quatuors, ensembles de vents en tout genre, arrangement pour trois orgues, etc. Tout ce qu'on veut!
Oui (merci), mais ce — d’autres instrumentations — n’est pas tout à fait ce que je cherche... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Sam 10 Aoû 2013 - 10:17

Quand même! n'oublie pas le tripatouillage mozartien: adagio sonate en trio BWV 527 + contrepoint VIII AF > Adagio et fugue pour trio à cordes; très rarement joué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 15 Sep 2013 - 13:35

Le saxophoniste Raphaël Imbert improvise au soprano par-dessus le Contrapunctus 1 du quatuor Manfred, sur l'album Bach Coltrane.

http://www.ninespirit.org/?BACH-COLTRANE

La note d'intentions est pleine de belles références à la spiritualité et à des liens profonds entre Bach et le jazz, c'est intéressant à lire, mais à l'écoute j'entends purement et simplement un trublion qui échoue à coller au parcours harmonique de la fugue et la barbouille de fausses notes. A plusieurs moments-clés, c'est carrément contradictoire, difficile même de goûter ça comme un subtil pied-de-nez ou comme un collage, à mes oreilles c'est juste... un échouage.

Curieusement, cette entreprise est co-chapeautée par André Rossi, organiste et professeur d’improvisation baroque au CNR de Marseille. Incompréhensible...

-----------
supernova a écrit:
Quand même! n'oublie pas le tripatouillage mozartien: adagio sonate en trio BWV 527 + contrepoint VIII AF > Adagio et fugue pour trio à cordes; très rarement joué
Peux-tu donner la référence exacte ? Je n'en trouve pas trace. Il y a bien l'adagio et fugue KV546, mais c'est pour quatuor, et je n'y entends pas de citation directe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 15 Sep 2013 - 16:46

Il est possible que le premier n'ait pas une grande culture du contrepoint baroque, et que le second aime le jazz sans vraiment en maîtriser le langage...

Ou alors ils voulaient juste rigoler un peu, ça se fait souvent dans les cours d'impro (mais en contemporaine plutôt qu'en baroque Surprised ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 15 Sep 2013 - 17:14

Ta première hypothèse ne tient pas vraiment quand on entend le résultat, ce n'est même plus une question d'idiome, la saxo joue presque dans le style du quatuor, mais à contre-sens, comme décalé d'un temps. A ce niveau-là, ce n'est plus une histoire de culture jazz ou baroque, ils sont tous musiciens, c'est pour ainsi dire juste une question de musique.
Je pencherais plus pour une première prise loupée ("oh, désolé, j'étais pas dedans, j'ai complètement merdé... allez, on la refait.") et les 4 membres du quatuor un peu gênés qui prétextent une pause-pipi et qui s'enfuient par le vasistas des toilettes.

Quant à rigoler un peu, c'est pas tellement ce que suggère le petit texte de présentation, et puis faire ça sur un chef-d'oeuvre galactique pour le vendre ensuite comme un brassage spirituel archi-aware, il faut oser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 15 Sep 2013 - 17:25

Troisième hypothèse, j'étais le conseiller artistique. « Une prise ça suffit, ce n'est que L'Art de la Fugue après tout, personne n'y verra que du feu à part Jérôme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 17 Oct 2013 - 20:42

Lucien, plus haut, a écrit:

L’Art de la fugue, l’une des première œuvre que j’ai écouté en musique classique, est un peu pour moi l’œuvre absolue. Je la chantonne très fréquemment, et de façon très libre. Du coup, je me demandais s’il en existai[en]t des enregistrements très libres, des recompositions, etc. Surprised 
 
 
Lucien, in Playlist aujourd'hui, a écrit:
Bach, Die Kunst der Fuge, contrapuncti I, IV, X, IX, VIII, XI & XV

Yuji Takahashi, Moog-Type 55 / EMS-Synthi 2

Denon/Nippon Columbia, 2011 (enregistrement 1975)



c’est du délire, ce truc ! tant d’inventivité dans les timbres, les effets... et les rythmes !
 
 
Beh ça va t'as enfin trouvé ton bonheur Mr. Green 
 
J'ai jeté une oreille au Contrapunctus I.flv : oui, effectivement une telle débauche d'effets c'est du délire. L'ambiance vaporeuse, passe encore, mais ces échos, ces scintillements façon Galactica, on dirait de la musique de science-fiction sous emprise psychédélique.
 
J'ai aussi écouté le Contrapunctus XV : j'ai la désagréable impression que ça joue faux (et pas qu'un peu). Le synthé est accordé à quel tempérament, quel diapason ? Mr.Red 
Pour le timbre, ça m'évoque très vaguement un cromorne qui n'aurait pas été accordé depuis trois siècles et qui aurait subi d'inavouables ravages... J'en ai le mal de mer.
 
Il se dégage certes une certaine poésie, gâchée par toutes ces options et (mauvais ?) traitements qui me semblent assez puérils.
 
J'ai presque idée qu'on doit être un peu pervers pour aimer pareille dépravation acoustique infligée à ce chef d'oeuvre de la polyphonie baroque.
 
Enfin 23 euros ça coûte moins cher qu'un bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 17 Oct 2013 - 20:49

et encore, les contrepoints I et XV (les seuls disponibles sur le tube) sont loin d’être les plus délirants (le XV est même plutôt sage). Laughing drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 17 Oct 2013 - 20:56

Je n'ose pas en savoir davantage...
 
Tu peux toujours essayer de refourguer ton CD à un DJ de rave party.

Pour une after, ça pourrait ptet convenir... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 27 Oct 2013 - 2:03

Par curiosité, j’ai écouté [le début de] la version Koroliov. Eh bien franchement... je me sens un peu ignorant... je ne vois vraiment pas ce que vous [principalement Jerome et Alexandre sur ce fil] lui trouvez... Je trouve le touché franchement dur (alors que vous le louez) et le jeu fort métronomique, très rigide... — pas beaucoup de musicalité, en bref. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 27 Oct 2013 - 2:23

Par contre, j’essaie Feltsman, et ça, je trouve ça intéressant. Surprised 

***

D’ailleurs, si vous connaissez une version avec force rubato et décalages au point d’en devenir (quasi) inintelligible, je suis (vraiment) intéressé. drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 27 Oct 2013 - 10:11

Lucien a écrit:
D’ailleurs, si vous connaissez une version avec force rubato et décalages au point d’en devenir (quasi) inintelligible, je suis (vraiment) intéressé.
Comme c'est étrange... phone Il y a vraiment de drôles de perversions par ici... (À moins que ça ne soit pur isme, du genre "Qui connais une transcription du Ring pour trois harmonicas et guimbarde ?")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 27 Oct 2013 - 10:36

Golisande a écrit:
(À moins que ça ne soit pur :snob:isme, du genre "Qui connais une transcription du Ring pour trois harmonicas et guimbarde ?")
mais non, ça c’est David. Mr. Green Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Dim 27 Oct 2013 - 11:08

Non, voyons, David connaît toutes les transcriptions. Ses disciples, en revanche... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Lun 28 Oct 2013 - 14:56

Lucien a écrit:
Par curiosité, j’ai écouté [le début de] la version Koroliov. Eh bien franchement... je me sens un peu ignorant... je ne vois vraiment pas ce que vous [principalement Jerome et Alexandre sur ce fil] lui trouvez... Je trouve le touché franchement dur (alors que vous le louez) et le jeu fort métronomique, très rigide... — pas beaucoup de musicalité, en bref. Confused
La tenue du tempo n'est pas très fantaisiste, mais de là à la qualifier de rigide... pour Leonhardt, je comprendrais, mais Koroliov me semble souple dans son exécution tout en ne "lâchant pas le morceau", la combinaison de ces deux qualités exhale une espèce de force intérieure, de conviction mystique qui en fait ma (ou notre) version préférée. C'est sûr, il n'est pas là pour rigoler, c'est pas une version Pop Art ou rococo, c'est les Tables de la Loi, b*rdel, un peu de respect !
 
Mettre des moustaches à la Joconde ça peut être marrant cinq minutes, mais à mon sens l'Art de la Fugue reste une sorte de manifeste philosophique, et Koroliov assume magnifiquement bien cet aspect.
Après, je comprends que ça puisse te sembler pesant, peut-être qu'on n'entend pas l'oeuvre de la même façon.
Je t'encourage à développer ton point de vue, puisque c'est une oeuvre que tu as l'air d'écouter quand même fréquemment, dans le fil général : http://classik.forumactif.com/t3241p150-bach-musikalisches-opfer-kunst-der-fuge

Lucien a écrit:
Par contre, j’essaie Feltsman, et ça, je trouve ça intéressant. Surprised 
J'aime bien aussi. Pas réécoutée depuis longtemps.
Cette version a encore peu été commentée, je crois qu'elle divisait certains amateurs ici ; perso je le trouvais très fertile, mais d'autres y entendaient une affectation pénible ("histrionique", disait Natrav ?)

Citation :
D’ailleurs, si vous connaissez une version avec force rubato et décalages au point d’en devenir (quasi) inintelligible, je suis (vraiment) intéressé. drink
Tu aimes le clavecin ?
Il y a Koopman qui en fait des tonnes, avec une joie communicative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Lun 28 Oct 2013 - 15:01

jerome a écrit:
Lucien a écrit:
Par curiosité, j’ai écouté [le début de] la version Koroliov. Eh bien franchement... je me sens un peu ignorant... je ne vois vraiment pas ce que vous [principalement Jerome et Alexandre sur ce fil] lui trouvez... Je trouve le touché franchement dur (alors que vous le louez) et le jeu fort métronomique, très rigide... — pas beaucoup de musicalité, en bref. Confused
La tenue du tempo n'est pas très fantaisiste, mais de là à la qualifier de rigide... pour Leonhardt, je comprendrais, mais Koroliov me semble souple dans son exécution tout en ne "lâchant pas le morceau", la combinaison de ces deux qualités exhale une espèce de force intérieure, de conviction mystique qui en fait ma (ou notre) version préférée. C'est sûr, il n'est pas là pour rigoler, c'est pas une version Pop Art ou rococo, c'est les Tables de la Loi, b*rdel, un peu de respect !
 
Mettre des moustaches à la Joconde ça peut être marrant cinq minutes, mais à mon sens l'Art de la Fugue reste une sorte de manifeste philosophique, et Koroliov assume magnifiquement bien cet aspect.
Étonnant, j'entends au contraire beaucoup de souplesse chez Koroliov. Peut-être qu'il tient son tempo, mais ça ne s'entend pas vraiment, il y a beaucoup de vie intérieure dans l'articulation des phrasés ; pas besoin d'alanguissements belcantistes pour ça.

Citation :
Il y a Koopman qui en fait des tonnes, avec une joie communicative.
Certes, mais même pour moi qui révère Landowska, je trouve ça un tout petit peu exagéré. Mr. Green

D'ailleurs, en concert dans Bach, dans une très grande salle, j'entendais (à vingt mètres au moins) le son de son toucher martelant son positif. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17014
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Lun 28 Oct 2013 - 18:35

jerome a écrit:
C'est sûr, il n'est pas là pour rigoler, c'est pas une version Pop Art ou rococo, c'est les Tables de la Loi, b*rdel, un peu de respect !
 
Mettre des moustaches à la Joconde ça peut être marrant cinq minutes, mais à mon sens l'Art de la Fugue reste une sorte de manifeste philosophique, et Koroliov assume magnifiquement bien cet aspect.
Après, je comprends que ça puisse te sembler pesant, peut-être qu'on n'entend pas l'oeuvre de la même façon.
Mmh... je ne pense pas que ce soit ça. En fait, si j’aime écouter des versions fantaisistes de temps en temps, ce n’est pas pour ça que je ne jure que par elles. D’ailleurs, j’aime beaucoup Leonhardt, ainsi que Walcha...

Bon, après... Je n’ai pas été convaincu par mon écoute de Koroliov, et j’essayais de comprendre pourquoi ; mais je me trompe peut-être sur l’explication. Wink 

Je ne sais pas... J’avais vraiment l’impression d’entendre un tac... tac... tac... tac... obsédamment régulier, impression que je n’ai pas avec d’autres versions (même en excluant les fantaisistes) — mais bon en fait j’en connais assez peu. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 3 Juil 2014 - 23:39

Dans Playlist :
Jof M a écrit:
Bach : L'Art de la Fugue (contrapunctus 1 à 5)
Isoir

Mouais. Je ne pense pas qu'Isoir soit l'idéal pour découvrir L'Art de la Fugue.

arnaud bellemontagne a écrit:
Jof M a écrit:


Bach : L'Art de la Fugue (contrapunctus 1 à 5)
Isoir

Mouais. Je ne pense pas qu'Isoir soit l'idéal pour découvrir L'Art de la Fugue.

Pour toi qui serait idéal?  bounce 

plenum a écrit:
Jof M a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Pour toi qui serait idéal?  bounce 

Plutôt un claveciniste, pour bien cerner toutes les polyphonies complexes. Après, lequel, je ne sais pas.
Ou peu-être Gould, qui est très intelligible.

Gould. Rolling Eyes  Il a enregistré seulement un volume à un insipide orgue Casavant pour Columbia.

A l'orgue Kei Koïto et son approche française! Dieu que c'est convaincant comme résultat!

Jof M a écrit:
plenum a écrit:
Gould. Rolling Eyes  Il a enregistré seulement un volume à un insipide orgue Casavant pour Columbia.

A l'orgue Kei Koïto et son approche française! Dieu que c'est convaincant comme résultat!

Glenn Gould.  hehe 

Mélomaniac a écrit:
plenum, au sujet de l'Art de la Fugue, à l'orgue, a écrit:

A l'orgue Kei Koïto et son approche française! Dieu que c'est convaincant comme résultat!

 
 cheers Voilà !
 
 Surprised Un disque énorme !

plenum a écrit:
Oui tout-à-fait.

Une autre version que je déteste pas encore aujourd'hui et un des rares enregistrements de Marie-Claire Alain dont je ne me lasse pas
est sa version de cette Art de la Fugue au Marcussen de Rotterdam.

Pour la version clavecin, il y a bien-sûr Leonhardt, cette musique va bien d'ailleurs avec sa nature ''Meisterprufung'' , mais heureusement que ce n'est pas à l'orgue, car souvent Gustav est un valium puissant. hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 3 Juil 2014 - 23:51

Merci Jof M.  kiss 

Prenez exemple sur lui, les autres.


Isoir me paraît quand même une très bonne porte d'entrée, justement parce que les voix sont très clairement identifiables, et que le tout manifeste une pudeur assez touchante. Si ça ne t'a pas suffi, il y a ma version de chevet, Tribukait (beaucoup plus vif, encore plus net dans les voix), ou Kei Koito effectivement (infiniment plus chaleureux qu'Isoir, mais je ne crois pas que ce soit là que le bât blessait).

Au clavecin, je trouve au contraire qu'on entend beaucoup moins bien : pas de possibilités dynamiques (Koroliov s'en sert très bien au piano), et pas de différenciation de timbres, ni de souffle continu. Tous les expédients pour rendre la polyphonique plus claire disparaissent.

J'ai bien conscience du blasphème, mais si tu veux vraiment entendre les voix à la fois fondues et conduites de façon très distinctes, prends une version pour plusieurs musiciens — après tout, puisque personne n'est d'accord sur la destination ultime de l'œuvre...
Personne n'a mieux réussi cet aspect, à mon sens, que le Canadian Brass Band.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Jeu 3 Juil 2014 - 23:56

Mais j'ai trouvé qu'avec Isoir c'était assez plat. Je me souvenais d'avoir écouté quelques Contrapunctus par Sébastien Guillot au clavecin, et ça m'avait plu ! Là, Isoir m'a laissé de marbre.   

Et puis j'ai eu la sensation que l'orgue n'était pas l'instrument approprié pour cette oeuvre, mais bon, sachant que je ne connais l'Art de la Fugue que très superficiellement, mon avis ne vaut pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 4 Juil 2014 - 0:01

Jof M a écrit:
Mais j'ai trouvé qu'avec Isoir c'était assez plat.

Sa lecture est paisible, en tout cas. Si on veut tout écouter à la suite, oui, c'est un peu long sans doute.


Citation :
Et puis j'ai eu la sensation que l'orgue n'était pas l'instrument approprié pour cette oeuvre,

Malheureux ! Tu vas ranimer deux siècles de controverse musicologique ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 4 Juil 2014 - 0:04

DavidLeMarrec a écrit:
Malheureux !  Tu vas ranimer deux siècles de controverse musicologique ! hehe

Oui, j'y ai pensé en écrivant.  hehe 
Mais je le répète : mon jugement ne vaut pas grand chose puisque je n'ai jamais écouté ne serait-ce que la moitié des Contrapunctus...


Dernière édition par Jof M le Ven 4 Juil 2014 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6671
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 4 Juil 2014 - 0:05

DavidLeMarrec a écrit:

J'ai bien conscience du blasphème, mais si tu veux vraiment entendre les voix à la fois fondues et conduites de façon très distinctes, prends une version pour plusieurs musiciens — après tout, puisque personne n'est d'accord sur la destination ultime de l'œuvre...

 mains 

DavidLeMarrec a écrit:
Personne n'a mieux réussi cet aspect, à mon sens, que le Canadian Brass Band.


Cela dit, si tu veux quelque chose qui fasse plus grand genre qu'un ensemble de cuivres, il existe de très bonnes choses en quatuor à cordes: par exemple les Juilliard (Sony; austère, très anguleux, avec une sonorité assez dense) ou les Keller (ECM; comme d'hab': style épuré, sonorité presque pincée - ce qui permet vraiment de faire entendre la différentes voix).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25732
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 4 Juil 2014 - 0:09

DavidLeMarrec a écrit:

Sa lecture est paisible, en tout cas. Si on veut tout écouter à la suite, oui, c'est un peu long sans doute.


Smile Oui, paisible, sereine, fervente, grâce à des registrations toutes de lumière... là où Kei Koito avive le drame, multiplie les climats, profitant de toutes les ressources du Dom Bedos de Sainte-Croix...
Les contrepoints joués sur les anches sont une tuerie dont on ne sort pas indemne...  pale 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   Ven 4 Juil 2014 - 0:13

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

J'ai bien conscience du blasphème, mais si tu veux vraiment entendre les voix à la fois fondues et conduites de façon très distinctes, prends une version pour plusieurs musiciens — après tout, puisque personne n'est d'accord sur la destination ultime de l'œuvre...

 mains 

DavidLeMarrec a écrit:
Personne n'a mieux réussi cet aspect, à mon sens, que le Canadian Brass Band.


Cela dit, si tu veux quelque chose qui fasse plus grand genre qu'un ensemble de cuivres, il existe de très bonnes choses en quatuor à cordes: par exemple les Juilliard (Sony; austère, très anguleux, avec une sonorité assez dense) ou les Keller (ECM; comme d'hab': style épuré, sonorité presque pincée - ce qui permet vraiment de faire entendre la différentes voix).

Justement, on entend mieux les voix (et l'ensemble est plus fondu, finalement moins anachronique que le « son quatuor ») chez les canadiens. Mais, oui, les Keller, c'est très chouette, une version à découvrir de toute façon — je me suis même déplacé pour les entendre jouer ça. ok, j'avoue, c'est parce qu'il y avait du Kurtág.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de la fugue de Bach
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toccata et Fugue en Ré mineur - J.S Bach
» J. S. Bach et les nombres
» Bach : Musikalisches Opfer & Kunst der Fuge
» Transcriptions de Bach
» Bach: transcriptions diverses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: