Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Paul Hindemith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Paul Hindemith   Lun 15 Jan 2007 - 10:00



Un compositeur que je trouve difficile à classer, classé comme néo-classique parfois, il semble avoir voulu incarner à lui tout seul en Allemagne une avant-garde concurrente à l'école de Vienne. Il a su s'inspirer de la musique populaire écoutée à son époque, musiques de cabaret mais aussi en travaillant sur les idées musicales de Prokoviev et Stravinski.

Né en 1895, il a connu le succès dans l'Allemagne de Weimar mais identifié par le régime nazi comme faisant partie de la pire avant garde dégénérée, il a du fuir et il s'installe aux Etats Unis. Il est revenu en Allemagne après la guerre et est mort à Francfort en 1963.

Sa musique, après avoir dans un premier temps proscrit tout romantisme, va progressivement y revenir. Sa musique est donc assez variée dans les inspirations qui vont du classicisme à la musique russe du XXè en passant par Stravinski, Mahler, l'expresionnisme allemand, mais aussi les compositeurs français du XXè siècle, surtout Debussy.

Son système harmonique était original, une création personnelle qui refusait l'atonalité à la façon de Schönberg et Webern mais prenait acte de l'insuffisance du système tonal classique, il l'a théorisé et exposé de façon systématique dans Ludus Tonalis pour piano seul. Son but semble être une synthèse musicale pouvant concilier la tradition musicale allemande du contrepoint avec Bach et les évolutions du XXèsiècle, tout en restant en prise avec son époque par les sujets traités. La rythmique de certaine pièces peut rappeler Prokoviev, il la voulait obsessionelle et mécanique comme écho à l'industrialisation de son époque.

Son oeuvre la plus connue est la symphonie "Mathis le peintre", créé par Furtwängler en 1934 et qui avait fait scandale avant d'être reprise sous forme d'opéra en 1938. Il a écrit beaucoup de musique de chambre pour formations très diverses mais aussi quelques lieder pour faire plaisir à DLM (sur des poèmes de Rilke et Morgenstern), ainsi que de la musique vocale religieuse.

Chef d'orchestre lui-même, il a écrit de la musique symphonique avec un grand talent d'orchestrateur (euh... ça se sent que je n'ai pas entendu sa musique symponique là, ou bien je fais illusion ? hem...)

Il est un compositeur à part avec une façon d'écrire originale. Malgré les influences très diverses qu'il a suivi au cours de sa vie, il y a une certaine unité dans son style, mais je dois avouer que je connais surtout sa musique de chambre écrite pendant les années 30, j'aimerais bien connaître tout cela un peu mieux.

Il y a un site internet bien fait ici => http://www.hindemith.org/F/sommaire.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 15 Jan 2007 - 11:04

je lorgnais au passage sur ce disque assez éco :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 15 Jan 2007 - 22:02

je regarde le programme des deux volumes de ce disque; oui ça a l'air assez intéressant en effet même si le plupart des oeuvres doivent dater d'après-guerre, à une époque ou Hindemith retourne vers un certain néo-classicisme.
Les oeuvres qui me touchent le plus, sont en générales celles d'avant 1933, et Hindemith a beaucoup écrit dans ses turbulentes années de jeunesse, une grande quantité de musique de chambre. Les premiers quatuors sont aussi très bons, ce qui n'est pas des plus étonnant de la part d'un virtuose du violon, de l'alto, qui fut un des premiers aussi à s'intéresser aux instruments anciens.
J'aime particulièrement les Kammermusik (et au-dessus de tout, la première, celle avec les "mélodies" de percussions, xylo, triangle, sur fond de flute,trompette et accordéon, les emprunts au jazz et aux danses de cabaret qui font irrésistiblement penser à la même veine satirique chez Shostakovich). Il y a une bonne version de Chailly avec les membres du CG.
Je l'ai dit ailleurs j'aime aussi beaucoup les outrances expressionnistes de ses opéras en un acte des années 1925, le récemment redécouvert concerto pour piano main gauche.
Après il y a des rencontres avec certains disques, Oïstrakh dans le concerto pour violon, les sonates pour cuivres avec Glenn Gould (il faut évidemment supporter le son du tuba basse...) le tardif "requiem" sur les textes de Whitman.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:04

Un compositeur que je connais mal, et qui est effectivement assez difficile à aborder.
Je n'ai pour l'instant souvenir d'aucune oeuvre que j'ai aimé de lui, et, bien qu'ayant entendu plusieurs de ses oeuvres, je n'ai de souvenir précis d'aucune. scratch

Ah si! Je me souviens de Cardillac bien sûr (je l'avais déjà oublié...), entendu l'an dernier à Bastille, oeuvre que j'avais trouvé bavarde et sans intérêt; style harmonique informe (à l'exception d'une scène que j'avais bien aimé), style mélodique très bavard mais peu intéressant, style orchestral inexistant, sens dramatique peu évident... Je m'étais pas mal emmerdé en fait.

A rééssayer sans doute dans les oeuvers symphoniques, même si je n'y crois pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:27

Pourtant "Mathis der Maler" (créé en 1938) est un chef d'oeuvre expressioniste, inspiré par le retable d'Isenheim (au Musée de Colmar) qui, quoique peint vers 1525, est aussi un tableau pré-expressioniste.
"Mathis" coûta à W. Fürtwangler la démission de toutes ses fonctions par les Nazis (mais ça ne dit rien des valeurs d'Hindemith).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:30

felyrops a écrit:
Pourtant "Mathis der Maler" (créé en 1938) est un chef d'oeuvre expressioniste

Je ne l'ai jamais entendu. (peut-être les fragments symphoniques mais je ne suia pas sûr...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:38

Xavier a écrit:
felyrops a écrit:
Pourtant "Mathis der Maler" (créé en 1938) est un chef d'oeuvre expressioniste

Je ne l'ai jamais entendu. (peut-être les fragments symphoniques mais je ne suia pas sûr...)

Un de mes opéras préféré. Wink

Je ne dirais pas expressionniste, c'est plutôt néoclassique-néopompier, mais difficile à étiqueter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:40

Et le retable d'Issenheim du musée unterlinden de Colmar, j'ai dû vous l'accrocher quelque part ici. Un de mes plus grand choc en peinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 17 Jan 2007 - 1:44

Opéra introuvable dans sa belle version Kubelik avec DFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 25 Jan 2007 - 9:23

Les seules oeuvres d'Indemith que je connaisse sont ses quatuors à cordes .Il en a composé 7 ( n°0 à 6) plus 2 autres oeuvres pour quatuor dont l'une s'intitule: "Ouverture du vaisseau fantôme, jouée à vue par un orchestre thermal sur le coup de 7h du matin" Rolling Eyes
J'aime beaucoup ces oeuvres et je pense qu' elles sont vraiment à découvrir pour tout amateur de quatuors comtemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 25 Jan 2007 - 11:27

Merci Morloch pour cette présentation !

Et bienvenue à Rubato.

Parmi les quatuors, les premiers sont tout de même d'un postromantisme à la fois assez dégoulinant et austère. Pour avoir entendu l'un d'eux une sacré paquet de fois lors d'un concours de quatuor à cordes (j'étais obligé, il y avait la dernière oeuvre de Kurtág en même temps), je peux témoigner que c'est à la fois dégoulinant, austère et indigeste.

Par ailleurs, il y a de bonnes choses dans Hindemith, à commencer par ses opéras.

Et son humour. Notamment l'Ouverture du Fliegende Holländer, mais je n'ai pas le même titre que toi : comme joué à vue par un orchestre de seconde zone à 10h du matin sur la place du village. Je n'ai pas retrouvé le titre allemand qui nous départagerait, mais j'ai en effet lu ta traduction, tu dois être dans le vrai.
Et bien sûr Othmar Schoeck, Othmar Schoeck, Schoeck, Schoeeeeeeeeeeck qui rappellera des souvenirs à certains d'entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 25 Jan 2007 - 13:51

J'aurai l'occasion, le 13 avril, d'aller écouter un concert à Bruxelles avec au programme :

Paul Hindemith : sonate pour alto et piano, op. 11/4 et Quatuor n° 5, op. 32
Wolfgang Amadeus Mozart : Trio avec piano KV 498 "Les Quilles" et Quintette à cordes KV 516

Ce sera une découverte en ce qui concerne Hindemith... et je vous ferai part de mon avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 25 Jan 2007 - 18:47

Le titre en allemand: OUVERTURE zum "FLIEGENDEN HOLLANDER"
wie sie eine schlechte Kurkapelle morgens um 7 am Brunnen vom Blatt spielt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 26 Jan 2007 - 9:44

DavidLeMarrec a écrit:


Parmi les quatuors, les premiers sont tout de même d'un postromantisme à la fois assez dégoulinant et austère. Pour avoir entendu l'un d'eux une sacré paquet de fois lors d'un concours de quatuor à cordes (j'étais obligé, il y avait la dernière oeuvre de Kurtág en même temps), je peux témoigner que c'est à la fois dégoulinant, austère et indigeste.

J'ai reécouté ce matin le quatuor n°1 et pour l'instant aucun symptômes d'indigestion ne sont apparus. pale
Je vais essayer avec son 1er quatuor(n°0).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 7 Nov 2007 - 16:53

steph-libouton a écrit:
J'aurai l'occasion, le 13 avril, d'aller écouter un concert à Bruxelles avec au programme :

Paul Hindemith : sonate pour alto et piano, op. 11/4 et Quatuor n° 5, op. 32
Wolfgang Amadeus Mozart : Trio avec piano KV 498 "Les Quilles" et Quintette à cordes KV 516

Ce sera une découverte en ce qui concerne Hindemith... et je vous ferai part de mon avis Wink

Oups Embarassed , j'ai oublié de vous en parler. Par contre, je l'avais fait pour un autre Forum. Je reproduis ici :

Stéphane a écrit:
Je suis donc allé au concert du 13 avril :

Paul Hindemith : Quatuor n° 5 op. 32 (1923)
Je ne connaissais pas Hindemith et j'ai eu un peu de mal à entrer dans le premier mouvement de ce quatuor. Le deuxième mouvement combine binaire et ternaire et est très agréable. Le troisième mouvement est une petite marche "sempre crescendo" selon l'indication du compositeur. Le dernier mouvement est une passacaille violente avec 27 variations sur un thème innocemment énoncé au violoncelle. Très enlevé bom

Wolfgang Amadeus Mozart : Trio pour piano, clarinette et alto, KV 498, "Les Quilles"
Tabea Zimmermann est rejointe par Chen Halevi à la clarinette et la pianiste Silke Avenhaus.
Une interprétation magnifique, aérienne de l'altiste et du clarinettiste. J'ai déploré le jeu un peu lourd d'Avenhaus.

Paul Hindemith : Sonate pour alto et piano, op. 11/4
Cette sonate est composée d'une Fantasie, d'un thème avec variation ("sur un thème calme et simple comme une musique populaire") et un Finale avec 7 variations (dont la sixième doit être jouée "fugato avec une lourdeur bizarre", d'après Hindemith).
Très belle sonate. C'est sûrement cette "lourdeur bizarre" qui avait été anticipée dans le Trio Evil or Very Mad Laughing Wink

Wolfgang Amadeus Mozart : Quintette à cordes KV 516
Le Quatuor est rejoint par Antoine Tamestit, qui est un ancien élève de Tabea Zimmermann.
Une interprétation magistrale où le jeu des interprètes est très équilibrés et qui rend bien l'atmosphère de cette période de la vie de Mozart (en pleines difficultés financières, et sachant son père très souffrant ; il mourra d'ailleurs peu de temps après la composition de ce quintette KV 516 et de son "jumeau" KV 515)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 30 Nov 2007 - 18:55

Je viens d'écouter son Concerto pour Cor et je suis enchanté. Very Happy

Un compositeur de plus à mon panthéon, qui commence à s'ouvrir de manière accelérée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 30 Nov 2007 - 19:06

Spiritus a écrit:
Je viens d'écouter son Concerto pour Cor et je suis enchanté. Very Happy

C'est clair que ce concerto est magnifique.

Un seul reproche : la longueur des deux premiers mouvements. A l'inverse de Mahler qui scribouille des partitions pour ne rien dire, ici, Hindemith a condensé son propos à l'extrême. Cela donne un concerto d'à peine un quart d'heure mais quelle musique cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Markus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Genève
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 17 Déc 2007 - 22:34

Je ne connaissais rien de ce compositeur, mais je l'ai découvert hier dans le cadre d'un festival Haydn/Hindemith organisé par l'Orchestre de la Suisse romande (direction Marek Janowski).
Le programme était le suivant: symphonies de Haydn n°82 ("L'Ours") et 87, Kammermusik n°1 et 4 d'Hindemith.

J'ai particulièrement aimé la Kammermusik n°1, celle dont Sud a déjà parlé, avec son instrumentation assez originale (cordes, piano, flûte, clarinette, basson, trompette, accordéon, xylophone, et une sirène à la fin !). J'ai eu un peu plus de mal à accrocher au début de la Kammermusik n°4 avec violon solo, mais j'ai bien aimé les trois derniers mouvements (sans doute que ça me plairait plus après une deuxième écoute).

Evidemment, je ne serais sans doute pas allé à ce concert s'il n'y avait pas aussi eu les symphonies de Haydn, que j'aime tant. Je connaissais déjà très bien la 82, mais moins la 87, qui est une merveille à redécouvrir, notamment pour son superbe adagio (je m'arrête vu que je suis hors sujet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 2:29

Spiritus a écrit:
Je viens d'écouter son Concerto pour Cor et je suis enchanté. Very Happy

Un compositeur de plus à mon panthéon, qui commence à s'ouvrir de manière accelérée !

Apparemment tu es devenu fan; tu peux nous en dire plus sur les oeuvres qui t'ont convaincu?

Pour l'instant j'ai toujours beaucoup de mal avec ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 16:54

A vrai dire, il m'en reste encore à écouter, notamment la symphonie "Der Harmonie del Welt" dont j'attends beaucoup, "Matisse le peintre", et encore d'autres...

Si tu veux bien, j'en parlerai quand j'aurai fini d'écouter le coffret Blomstedt. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 17:08

Mais tu peux déjà commencer !

Moi aussi je suis preneur de bons tuyaux dans Hindemith, parce qu'il y a beaucoup de choses différentes dans sa production. Entre ce qui est postromantique (je n'aime pas beaucoup), ce qui est plus décadent (miam), le postclassique, l'humour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 22:23

Mais oui Tus, commence par nous dire ce que tu as aimé.
Car pour ma part, pour l'instant, rien.
Donc j'attends toute suggestion. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 22:35

Xavier a écrit:
Car pour ma part, pour l'instant, rien.
Ni Cardillac, ni Mathis, ni Schoeckschoeckschoeck ?

Si, tu devrais aimer Das Marienleben, des sortes d'icônes presque naïves, très chouette.

Après, dans le symphonique et la musique de chambre, il est plus difficile de naviguer, tant les styles différents cohabitent d'une oeuvre à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Car pour ma part, pour l'instant, rien.
Ni Cardillac, ni Mathis, ni Schoeckschoeckschoeck ?

Je ne connais que le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 22:38

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Car pour ma part, pour l'instant, rien.
Ni Cardillac, ni Mathis, ni Schoeckschoeckschoeck ?

Je ne connais que le premier.
Essaie au moins la version orchestrale de Mathis, c'est chatoyant. Et tu trouveras ça moins long que Cardillac (tu avais trouvé que ça ne se renouvelait pas assez, c'est ça ?).

Pour Schoeckschoeckschoeck, tu connais, j'avais même posté l'extrait sur le forum. Pour te rafraîchir la mémoire : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/01/01/474 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mar 8 Jan 2008 - 22:42

DavidLeMarrec a écrit:

Essaie au moins la version orchestrale de Mathis, c'est chatoyant. Et tu trouveras ça moins long que Cardillac (tu avais trouvé que ça ne se renouvelait pas assez, c'est ça ?).

Bavard, un peu creux, monotone, pas très beau et pas très intéressant. Mais j'ai prévu de refaire un essai.
Oui j'essaierai Mathis de toute façon, c'est une de ses oeuvres phares je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 14:23

Bon ! eh bien je vais déjà vous en toucher, sans avoir même commencé à écouter Blomstedt (je suis très en retard dans mes CD, ça devient hallucinant... et dire qu'une livraison Wagner arrive affraid ).

Bref, personnellement je possède ce CD :



C'est un double EMI qui se trouve pour une bouchée de pain, et qui regroupe, dans un son stéréo d'une qualité exemplaire, six oeuvres qu'Hindemith a dirigées lui-même en studio en novembre 1956 avec le Philharmonia. Pas grand chose à dire sur le plan de l'interprétation, sinon qu'Hindemith, qui était chef professionel (à l'inverse de Stravinski par exemple, qui a souvent dirigé sa musique tout en étant un chef médiocre), connaît la chanson et que le Philharmonia de la grande époque est absolument décoiffant.

La plus ancienne des six oeuvres du CD est le Konzertmusik pour cordes et cuivres op.30 qui date, de mémoire, de 1931. C'est une oeuvre courte (16 minutes) et assez peu marquante, malgré une rythmique déjà intéressante. En vérité, je crois qu'Hindemith mérite assez mal son appellation de post-romantique : sa musique est en effet très peu sentimentale, ne s'épanche jamais, et refuse complètement l'héritage romantique. On est dans une musique peu mélodique, essentiellement rythmique, qui joue plus avec les associations de sonorités parfois jazzy, comme ici, qu'avec des harmonies complexes.

Plus intéressante est la plus belle oeuvre d'Hindemith à mon goût (mais il me reste à écouter Mathis et Die Harmonie der Welt), Noblissima visione. Ecoutez la cantilène du début, si ça, ce n'est pas de la musique ! Ce qui m'attire ici, c'est la sonorité particulière, le caractère personnel de la musique. J'aime un peu moins Sinfonia serena, plus longue et un peu déroutante dans son finale, même si les cors du premier mouvement et les pizzicati du second sont très plaisants. Là encore, j'aime ces alliages orchestraux particuliers, qui me changent du post romantisme qui fait mon pain quotidien. C'est peut être pour ça que j'aime plus Hindemith que vous : c'est quasiment mon premier compositeur "moderne" (il y en a d'autres depuis), donc j'y trouve de la nouveauté et de l'intérêt là où vous ne voyez qu'un truc pas très émouvant ni finalement très original, puisque votre culture est plus étendue que la mienne.

Sinon, les concertos, celui pour clarinette et celui pour cor, sont tous deux accessibles et fort sympathiques. Celui pour clarinette est un peu virtuose, mais dans un style "expérimental", comme si Hindemith voulait tester les possibilités de l'instrument. Le cor est plus mélodique, avec "l'horrible" thème du premier mouvement (une vacherie à jouer, je peux vous le dire Laughing ) et la poésie du troisième. Je suis très sensible à ce genre de compositions très courte (un quart d'heure), et ma foi fort agréables à mon oreille de néophyte-qui-se-voudrait-spécialiste-plus-vite-qu'il-ne-le-sera-mais-finira-par-l'être.

La symphonie en sib pour concert-band (1950) est une oeuvre concise (17 minutes), très "jazzy", avec du saxophone, qui m'a intéressé tout de suite, là aussi pour les raisons susmentionnées : sonorité nouvelle pour moi, rythmique personnelle, et un certain humour auquel je ne dédaigne pas.

Il y a en effet beaucoup d'humour chez Hindemith : il "joue" avec les styles, se payant la tête du romantisme extasié comme je l'aime dans Noblissima (mais ça donne un résultat émouvant quand même Exclamation ), se moquant du jazz, et composant même une oeuvre nommée Der Schwandreher (le tourneur de cygnes). Celle-ci est curieusement un concerto pour alto Laughing Wink

S'il est vrai que je suis devenu fan (mais mon répertoire s'élargit tellement vite ! ma curiosité est exponentielle depuis que j'ai découvert les sonates de Scriabine), je comprends que ça ne puisse pas plaire, parce que ce n'est pas troublant, pas très mélodique, pas complexe... En fait Hindemith ne se prend pas au sérieux, il refuse la profondeur et préfère jouer avec les sons et les rythmes. Ca le rend attachant mais ne suffit pas pour intéresser à tous les coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 14:34

Merci Spiritus.

Petit HS:

Spiritus a écrit:
Hindemith, qui était chef professionel (à l'inverse de Stravinski par exemple, qui a souvent dirigé sa musique tout en étant un chef médiocre)

Plus j'avance dans l'écoute du coffret Stravinsky, plus je peux confirmer que cette affirmation est totalement fausse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 15:24

Spiritus a écrit:
Bref, personnellement je possède ce CD :



Sinon, les concertos, celui pour clarinette et celui pour cor, sont tous deux accessibles et fort sympathiques. Celui pour clarinette est un peu virtuose, mais dans un style "expérimental", comme si Hindemith voulait tester les possibilités de l'instrument. Le cor est plus mélodique, avec "l'horrible" thème du premier mouvement (une vacherie à jouer, je peux vous le dire Laughing ) et la poésie du troisième. Je suis très sensible à ce genre de compositions très courte (un quart d'heure), et ma foi fort agréables à mon oreille de néophyte-qui-se-voudrait-spécialiste-plus-vite-qu'il-ne-le-sera-mais-finira-par-l'être.

J'ai aussi ce double CD.

Comme je l'ai déjà dit, je trouve son Concerto pour Cor trop court tellement il est bon.

Xavier a écrit:
Petit HS:

Spiritus a écrit:
Hindemith, qui était chef professionel (à l'inverse de Stravinski par exemple, qui a souvent dirigé sa musique tout en étant un chef médiocre)

Plus j'avance dans l'écoute du coffret Stravinsky, plus je peux confirmer que cette affirmation est totalement fausse.

Tant mieux car j'attends ce coffret mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 15:26

Bon j'emprunterai un peu d'Hindemith à ma prochaine virée en médiathèque. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 18:27

De rien ! Wink

Si je t'ai donné envie, ça me fait plaisir.

Citation :
Spiritus a écrit:
Hindemith, qui était chef professionel (à l'inverse de Stravinski par exemple, qui a souvent dirigé sa musique tout en étant un chef médiocre)

Plus j'avance dans l'écoute du coffret Stravinsky, plus je peux confirmer que cette affirmation est totalement fausse.

J'ai écouté il y a peu une 2e de Tchaïkovsky qu'il dirigeait à New York en 1940 et franchement... Confused
Manque de tension, l'orchestre sonne de façon très quelconque, et même imprécise, sans compter les choix de tempi hasardeux et un défaut de conviction total. Peut-être pour sa musique est-il plus convaincu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80894
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 18:28

Je ne savais pas qu'il avait dirigé autre chose que sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 10 Jan 2008 - 18:34

Pas beaucoup je pense, c'était peut-être un complément lors d'un concert qui lui était consacré... en tous cas c'était clairement mauvais, vraiment pas de la bonne direction. Toutefois, je ne l'ai jamais entendu dans sa musique à lui - ma discographie Stravinski reste pour l'instant embryonnaire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 11 Jan 2008 - 10:51

Les Métamorphoses symphoniques sur un thème de Carl Maria von Weber sont géniales ! Comme souvent avec Hindemith, ce n'est pas d'une abyssale et ténébreuse profondeur, mais sur le plan de la musique pure, quelle dynamique, quelle énergie, que d'alliages étonnants, notamment du côté des percussions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 12 Jan 2008 - 17:14

Tout en confirmant mon impression précédente sur les Métamorphoses, je voudrais témoigner d'une légère déception concernant le concerto pour alto Der Schwanendrehen. Cette oeuvre assez longue (27 minutes chez Blomstedt) me semble par ailleurs d'un intérêt limité, sans motif mélodique marquant (même si elle se base sur des chansons populaires, dont on peut se demander de quel folklore elles ont été tirées), sans beaucoup d'originalité ou de "plus" sur le plan de l'orchestration ou de l'harmonie. De surcroît, il y a quelques longueurs. Des passages agréables aussi, certes, où le tempérament ludique d'Hindemith manifeste son talent, mais pas de quoi retenir cette oeuvre mineure au palmarès des plus inspirées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 12 Jan 2008 - 18:40

en fait, en plus de celui-ci et de la merveilleuse Trauermusik, il y a un concerto pour alto d'Hindemith, non?
Je suis très intéressé par tes remarques. J'aime beaucoup aussi la musique pour cuivres (op50 je crois, une autre encore que celle dont tu parlais précédemment, mais je confonds peut-être), les métamorphoses d'après Weber, beaucoup plus que les grandes symphonies.
En dehors des Kammermusik de jeunesse qui restent mes oeuvres préférées, il y a aussi le tardif "requiem" sur des textes de Whitman que je trouve important dans la production d'Hindemith.
Musicien finalement difficile d'accès car il faut aller fouiller dans le moins connu pour trouver le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 13 Jan 2008 - 9:34

Oui, il y a un autre concerto pour alto, qui n'est pas sur les CD que j'ai déjà.

Merci sud, je vais continuer mes explorations et mes compte-rendus, il y a vraiment du très bon chez ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 13 Jan 2008 - 15:01

Sud m'a vaguement parlé d'un concerto pour la main gauche (pour le piano bien sûr, pour le violon ce serait un défi encore plus intéressant). fleurs

Comme celui de Ravel, il joue l'opposition entre le côté percussif du soliste et de l'orchestre qui engagent un combat digne de Stalingrad pour déboucher sur une romance accompagnée par de rares instruments à vent, la mélodie y devient presque atonale, se resserre, des silences... Un très beau moment. Le dernier mouvement très percussif là encore, presque militaire avec ces couleurs modales archaïsantes qu'on retrouve dans Matthis est superbe de dynamisme et de couleurs.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 13 Jan 2008 - 15:01

Et l'écoute en aveugle de la symphonie Die Harmonie der Welt (1951) confirme ce jugement : c'est une belle oeuvre, nettement plus complexe que d'habitude chez Hindemith, pas forcément plus moderne (au contraire, je sens comme un retour à la tonalité), mais touffue, riche à tous les points de vue (mélodique, orchestration, durée aussi puisque c'est long de 35 minutes).

Hindemith s'y montre émouvant, jamais bruyant, en tous cas, agréable à écouter dans le premier abord même si je pense qu'il faudra quelques écoutes supplémentaires pour épuiser l'oeuvre de ses multiples facettes. Les bois sont sympathiques, et le second mouvement, tout doux, plein de quiétude, est pour une fois émouvant (c'est assez rare chez Hindemith, généralement anti-romantique notoire, quoiqu'on en pense). J'ai eu plus de mal avec un finale long (15 minutes) et fourni, qui s'achève d'une curieuse façon. Une réécoute s'impose. Mais c'est déjà un succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:02



Je ne sais pas ce que vaut cette version de l'opéra, mais à 9€ chez caïman, c'est bien tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:06

Il ne doit pas y avoir des masses de choix de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:07

Disons qu'avec la distribution, c'est plus simple pour dire... Je vois Young est Struckmann, c'est du solide. Maintenant, que vaut l'ensemble, la prise de son ?

Si tu connais déjà Kubelik, pourquoi pas. Sinon, il n'y a pas lieu de se priver de ce luxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:08

Spiritus a écrit:
Il ne doit pas y avoir des masses de choix de toute façon...
Effectivement, je viens de faire une recherche... Confused

On peut écouter de nombreux extraits (1mn) sur JPC.de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:14

Si, si, il existe quatre versions !

Leopold Ludwig en 61, avec Lorengrar, Grobe et DFD ! Ludwig est toujours honnête mais un peu indolent ; cependant avec ces gens, ma foi !

Kubelik en 79, avec King et DFD notamment.

Albrecht dans les années 80, avec notamment Sabine Haas.

Young avec Struckmann, j'ai vérifié, c'est aussi avec Kalna et Anthony, ma foi, ça ne peut pas être vilain ! Struckmann, c'est toujours un peu prosaïque, mais enfin, on ne va pas faire la fine bouche.

Vérifie si tu as un livret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:18

Après coup d'oreille, oui, c'est ce que j'imaginais : tout à fait bon, mais un peu sec, légèrement prosaïque, et pas bien chanté par tous.

Maintenant, à toi de voir selon ton budget, ce n'est certes pas indigne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:20

Le livret est sur ODB, j'ai déja vérifié Wink

Les versions que tu cites sont introuvables.....Kubelik à 326€ d'occasion affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:25

Rubato a écrit:
Le livret est sur ODB, j'ai déja vérifié Wink

Les versions que tu cites sont introuvables.....Kubelik à 326€ d'occasion affraid
Kubelik se trouve très bien en médiathèque, et Albrecht, d'ordinaire difficile à dénicher, pour 40€ sur jpc. En cherchant, tu devrais trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:29

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
Le livret est sur ODB, j'ai déja vérifié Wink

Les versions que tu cites sont introuvables.....Kubelik à 326€ d'occasion affraid
Kubelik se trouve très bien en médiathèque
tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:30

Attention à toi, Rubato, leur livret ne fonctionne pas, sur ***.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6838
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 16 Jan 2008 - 20:33

DavidLeMarrec a écrit:
Attention à toi, Rubato, leur livret ne fonctionne pas, sur ***.
..Ah oui, tu as raison. Sad

Albrecht, c'est bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul Hindemith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Hindemith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mathis der Maler - Paul Hindemith - Bastille, nov.2010
» Paul Hindemith
» Paul Hindemith (1895-1963)
» Paul Hindemith: DVD Cardillac
» Le Quintette à vents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: