Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Paul Hindemith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 2 Oct 2009 - 13:40

Très belle découverte dans le coffret Furtwängler d'Audite: le Concerto pour orchestre, pièce de 12 minutes colorée, violente, tourbillante, pleine d'énergie et de fougue: du très bon Hindemith, avec la tenue rythmique que ça suppose. Excellent! Furtwaengler dirige cette musique remarquablement bien (ça vaut aussi pour la symphonie Harmonie der Welt enregistrée en 1954, c'est assez redoutablement tendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 18 Nov 2009 - 10:46

Je continue pour ma part l'exploration de sa musique de chambre.

La Sonate pour alto et piano op.11 n°4 est encore assez romantique. Très accessible, fraîche et chantante, peut-être une porte d'entrée facile pour ceux qui aimeraient découvrir Hindemith mais craignent d'être rebutté par d'affreuses dissonances. Très agréable bien qu'un peu anonyme.

La Sonate pour alto solo op.25 n°1 est une autre bête. D'approche plus austère, elle correspond mieux à ce que je connais (et j'apprécie) de lui. Par rapport à l'oeuvre précedente, on a le sentiment qu'il a trouvé sa voix. Les deux premiers mouvements sont brefs. Dans le troisième et le cinquième (lents) on retrouve ces délicieuses ambiances suspendues dont j'ai parlé plus haut. Entre les deux, un mouvement très rapide et fougueux avec des rythmes très appuyés. Comme presque toute sa musique de chambre, c'est tout à fait à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 18 Nov 2009 - 13:30

De bien belles œuvres, en effet. Elles sont parmi les plus jouées dans le répertoire d'alto et bien que difficiles elles sont admirablement pensé pour l'instrument.

Le feignant pourraient (légalement) jeter une oreille ici et écouter l'op25 n1 magnifiquement interprété. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 25 Jan 2010 - 13:23

Voilà, j'ai fait le tour des Kammermusik: c'est absolument excellent. Des mouvements rapides remplis d'une énergie incroyable, frénétiques, obsessionnels (le premier du n°5 est mon préféré du lot, impossible de ne pas battre du pied) ou alors pleins de gaité voire même franchement gaillards (la sirène du n°1 est quand même rigolote). Et puis les mouvements lents lunaires, en apesanteur, lugubres parfois avec un côté boite à musique détraquée (n°2, n°7). C'est vraiment de la très grande musique abstraite. Il faut aimer le genre, mais moi, je marche à fond. Une découverte majeure.

Der Schwanendreher pour alto et orchestre m'a moins marqué. C'est du néo-classique plus sage.

Par contre, les sonates pour instruments à vent et piano sont magnifiques. Elles datent de la fin des années 30. Le language s'est assagi ou plus exactement épuré par rapport aux oeuvres précédentes. Les textures sont aérées, les lignes mélodiques moins chargées mais ces dernières continuent à prendre des détours inattendus, à virer brusquement à l'acide. Globalement cela dit, c'est serein et chantant - même celle pour basson qui évite le burlesque qu'on colle souvent à cet instrument - avec quelques échos debussyistes dans celle pour flûte. Il y a aussi de belles figurations au piano qui ne se contente pas d'accompagner mais prend souvent l'initiative des changements d'ambiance, relance le discours de manière discrète mais efficace, avec beaucoup d'inventivité.

Je ne comprends vraiment pas que Hindemith soit tellement négligé. A son meilleur niveau, il est à mon avis bien plus intéressant que Bartók, presque tout le Stravinsky post-Sacre du Printemps et les viennois.


Dernière édition par Cello le Mar 23 Fév 2010 - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 21 Avr 2010 - 9:42

Puisqu'il faut poster quelque chose sur ce fil, je me permets de porter à votre attention le cycle de lieder Marienleben. C'est très étonnant pour du Hindemith : toujours aussi riche, mais diaphane, délicat, on est plus dans des blancs à reflets jaunes que dans les couleurs ou bigarrées de Kammermusik ou les moires de gris de certaines oeuvres pour grand orchestre.
Un versant lyrique très accessible du compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 21 Avr 2010 - 9:43

Et puisqu'il y a de quoi en 'Playlist'.

Cello a écrit:
Hindemith: Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres Smile

C'est pas mal mais pour le moment, je suis infiniment plus convaincu par sa musique de chambre.
Je trouve que cette simplicité presque néo-, qui n'est pas si fréquente chez Hindemith, a un charme fou. Dire qu'il y en a qui se pâment devant Schnittke...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 21 Avr 2010 - 12:10

Merci David mains . Un homme de parole, je le savais.

Bon alors, Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres. J'aime bien, en particulier les cordes galopantes dans la première partie et les cuivres qui s'interpellent laconiquement à plusieurs endroits. C'est très typé, Hindemith est un de ces compositeurs qu'on reconnaît assez vite.

Après, comme je l'ai dit en playlist je n'ai encore rien trouvé de lui à l'orchestre qui me fascine autant que sa musique de chambre, en particulier celle du début des années 20.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 21 Avr 2010 - 12:12

Pourtant, là tu es allé chercher quelque chose de personnel d'inspiré de bout en bout, je crois. Il reste bien la Suite Mathis, qui est plus touffue...

Il y a un très beau double ou triple disque de Blomstedt qui réunit remarquablement interprétés les principales oeuvres orchestrales, ça fait une palette de styles assez différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 21 Avr 2010 - 16:48

Une oeuvre hautement recommandable aux amateurs de piano et pas encore citée : Ludus Tonalis "Etudes contrapuntiques, tonaux et techniques pour le piano".
L'oeuvre dure une petite cinquantaine de minutes et se compose de 25 parties (prélude, alternance de préludes et de fugues).
D'une manière générale, Hindemith est un compositeur que j'aime beaucoup, dans tous les domaines du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 23 Avr 2010 - 15:08

Petit à petit, on va commencer à attirer du monde ici cheers .

Ludus Tonalis, ça m'intéresse vu que c'est une oeuvre à vocation en partie didactique qui cherche à exposer son système harmonique. Je vais me passer ça. En attendant, mes dernières écoutes:

Le concerto pour violoncelle (1940). Le dernier mouvement donne un peu trop dans les flonflons de carnaval à mon goût mais les deux premiers sont très beaux. On est clairement dans une optique néo-classique: le langage est assez sage et bien équilibré mais on y retrouve les ingrédients typiques de Hindemith (motifs mélodiques qui changent soudain de direction, brusques ruptures de climat, cuivres rutilants... etc.). En tout cas, son néo-classicisme me convainc plus que celui de Stravinsky. Je le trouve à la fois tout à fait assumé, sans artifice et en même temps animé d'une vraie énergie, d'une belle vitalité là où celui du russe me laisse souvent une désagréable impression de cynisme.

Quant à la symphonie Mathis der Maler, c'est peut-être son oeuvre la plus conventionnellement belle. Très agréable et pleine de reflets irisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 12:37

Milles excuses pour le côté redondant de la chose(en même temps ça permettra de remonter le fil de ce compositeur très peu en cour semble-t-il), mais pourriez vous me conseiller quelques oeuvres d'Hindemith susceptibles de me plaire?

Merci d'avance. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 13:22

La version pour quatuor de l'Ouverture du Vaisseau, bien sûr, pour la rigolade.

Ensuite, sans doute Mathis ou la Suite qui en est tirée, je crois que c'est le plus approprié dans un premier temps.

Les Kammermusik aussi pourraient t'étonner et éventuellement te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 13:37

Et Othmar Schoeck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 14:22

Merci pur les conseils David.

Hindemith:Kammermusik n°1 (Abbado)

Ce que j'entends me ravit!!!! sunny

Ca me fait penser a du Chostakovitch pour le côté grinçant et rigolo.

A noter un mouvement lent magnifique.

Vivement la suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 14:32

Guillaume a écrit:
Et Othmar Schoeck.
C'est un peu moins dans le genre d'Arnaud, peut-être, mais c'est effectivement la plus belle oeuvre de Hindemith. hehe

Sinon, Arnaud, attention parce qu'il y a vraiment du Hindemith en tout style, donc tu risques avoir de bonnes comme de mauvaises surprises. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 14:46

Oui j'ai l'impression que sa production est pléthorique mais ce que j'entends me donne vraiment envie d'explorer. Very Happy
La par exemple, je suis dans la Kammermusik n°2 et j'ai l'impression d'être en plein dans le Stravinski de la période néo-classique. Laughing

Mais j'aime l'espece de truculence qui se degage de cette musique. jocolor

Je réinterviendrai de façon plus substantielle lorsque j'aurai ecouté plus d'oeuvres du bonhomme, vu la prolixité du corpus considéré. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 15:16

J'ajouterais aussi le Concerto pour orchestre, que tu peux écouter ici dans la version du compositeur:
http://www.musicme.com/L%27orchestre-Philharmonique-De-Berlin/albums/Hindemith-Conducts-Hindemith-8888880002009.html
Peut-être pas une œuvre majeure, mais très caractéristique, et c'est court! Le second mouvement est épatant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 15:58

Merci pour le lien c'est effectivement roboratif et enthousismant!
je viens d'ailleurs de commander le coffret. Cool
Pour l'instant j'ai aimé le peu que j'ai entendu de lui (à savoir les 3 premiers Kammermuzik,le Concerto pour Orchestre et la Symphonie "Die Harmonie Der Welt").
Beaucoup de vitalité, de verve, de richesse et un metier evident.Je crois que ce type à tout pour me plaire. Very Happy
Mais je reviendrai en parler lorsque j'aurai entendu plus de choses.
C'est Cello qui va être content. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 16:12

Ah, c'est sûr que toi qui aimes les contrechants biscornus... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Sam 1 Mai 2010 - 16:15

Que oui! cool-blue
(Tu me connais mieux que moi même ça fait peur Mr. Green )


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Dim 17 Oct 2010 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 2 Mai 2010 - 1:03

Je viens d'écouter les 2 premières Kammermusik... c'est peut-être de la musique bien faite, et pas dépourvue d'idées, mais je trouve ça complètement anecdotique.
Au risque de répéter mes précédentes interventions sur Hindemith, je trouve ça assez inexpressif dans l'ensemble.
Il y a du grinçant, du léger, du ludique, du motorique... Mais rien de vraiment prenant ou émouvant je trouve. Je ressens toujours un côté neutre, un côté musique pour la musique, les notes pour les notes. (j'avoue que voir que Cello peut mettre ça au-dessus de Bartok ou Schoenberg, ça me scie! Sans compter que ces deux-là ont une importance historique bien plus importante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 2 Mai 2010 - 3:02

J'ai découvert Hindemith il y a peu (Symphonies, Variations sur un thème de Webern, Kammermusik n°1) et j'adore Very Happy
A première vue je mets aussi sans hésiter tout ça au dessus de Schoenberg Mr. Green Je reviens en reparler quand j'aurais creusé là question.
Pour Bartok je ne m'avancerai pas par contre : tout ce que j'ai écouté pour le moment me plaît beaucoup (Barbe-Bleue, le Mandarin, les concertos pour piano).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 3 Mai 2010 - 9:33

arnaud bellemontagne a écrit:
... pourriez vous me conseiller quelques oeuvres d'Hindemith susceptibles de me plaire?

Dans les Kammermusik, ma préférée est la 5ème, pour alto et ensemble. Sinon, la sonate pour alto seul op.25/1, la sonate pour violoncelle seul op.25/3, la Kleine Kammermusik op.24/2 et le quintette avec clarinette op.30 sont essentiels.

Dans un deuxième temps, Ludus Tonalis dont je vais parler tout de suite.

arnaud bellemontagne a écrit:
C'est Cello qui va être content. coucou

Tu parles! mains

Xavier a écrit:
Mais rien de vraiment prenant ou émouvant je trouve... (j'avoue que voir que Cello peut mettre ça au-dessus de Bartok ou Schoenberg, ça me scie! Sans compter que ces deux-là ont une importance historique bien plus importante)

C'était de la provocation pour faire un peu avancer le fil Twisted Evil . Maintenant, sur le fond, je reste infiniment plus sensible à Hindemith qu'à Bartók même si je sais que l'importance historique de ce dernier est considérable. Il se fait juste que sa musique me laisse presque toujours indifférent. Pure question de sensibilité personnelle. Hindemith, ça m'a immédiatement captivé.

Ludus Tonalis (1942) pour piano, ma découverte la plus récente, est également excellente. Cette oeuvre a un caractère didactique puisqu'elle vise à exposer son système harmonique. Elle s'ouvre sur un prélude et se conclut sur un postlude qui en est l'image en inversion rétrograde. Entre les deux, on trouve douze fugues à trois voix, séparées par onze interludes de transition. Elles sont organisées par pôles suivant la gamme chromatique (fugue 1 = Do, fugue 2 = Do#... etc.). Il y en a 12 et non 24 car l'harmonie de Hindemith ne conserve pas l'opposition majeur/mineur qui est remplacée par la notion d'intervales consonants ou dissonants. La référence à Bach, en particulier à Das Wohltemperirte Clavier, est claire et assumée. On pourra trouver cette oeuvre moins excitante mais je suis sensible à la démarche intellectuelle et surtout, ça dépasse l'exercice froid: de nombreuses fugues sont franchement belles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 11:51

Je suis en train d'écouter Mathis der Maler, version Kubelik réeditée récemment :



Je recopie donc ce que j'ai écrit hier en playlist, en ajoutant que ça a l'air intéressant comme oeuvre, et que cette version est très enthousiasmante, surtout pour les groupies de King et Fi-Di comme moi, mais aussi pour tous les autres. Mr. Green

Guillaume a écrit:
Hindemith : Mathis der Maler
Kubelik - Fischer-Dieskau (et aussi dans ce tableau Cochran, Koszut et D. Grobe)
Premier tableau
[je suis avec l'ASO nouvellement paru]

Très prometteur pour l'instant, un super sujet, de la belle musique ! Very Happy Et puis ça a l'air d'être un rôle taillé pour DFD.


J'attends avec impatience l'entrée de James ! [/mode fan de Rysanek off] Mr. Green


Guillaume a écrit:
Hindemith : Mathis der Maler
Kubelik - King
Deuxième tableau

Un tableau très politique, avec l'introduction de ce qui constitue apparemment l'autre personnage principal : le prince-archevêque de Mainz, Albrecht von Brandenburg, chanté ici magnifiquement par un rayonnant James King.

Ténor dramatique, c'est bizarre comme tessiture pour un homme du pouvoir spirituel (et temporel), vous ne trouvez pas ?

De la très belle musique, notamment dans la scène chorale du début. C'est très touffu par contre : le discours part dans tous les sens, il faut suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6907
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 11:55

Guillaume a écrit:
Je suis en train d'écouter Mathis der Maler, version Kubelik réeditée récemment :



Tiens, moi aussi!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 11:57

Et j'ai le livret par le biais d'un assez bon ASO paru récemment - avec un article de Furt, un d'Hindemith, un autre sur le Künstleroper (ils parlent même des Gez' Very Happy), et puis toujours le livret complet et une analyse relativement longue.

Le livret est indispensable pour cet opéra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 19:34

Et je te répondais donc qu'au vingtième en mal d'idéal, le doute se porte sur le ténor, qui est trop brillant pour être honnête : il devient ridicule, pusillanime, perfide, manipulateur et pervers. Typiquement ce qu'on donne aux hommes de pouvoir pour rendre leur autorité révoltante. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 19:40

DavidLeMarrec a écrit:
Et je te répondais donc qu'au vingtième en mal d'idéal, le doute se porte sur le ténor, qui est trop brillant pour être honnête : il devient ridicule, pusillanime, perfide, manipulateur et pervers. Typiquement ce qu'on donne aux hommes de pouvoir pour rendre leur autorité révoltante. Smile

Oui voir Hérode ou Egisthe chez Strauss, ou le Capitaine chez Berg.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 17 Oct 2010 - 20:36

Oui, mais Albrecht ne me semble pas un tyran, mais plutôt un homme d'Etat éclairé... scratch En plus, un cardinal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 30 Mar 2011 - 14:01

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
C'est cette vague impression qui m'a tenu à l'écart en effet. Mais bon, j'ai longtemps hésité à écouter Hindemith pour des raisons comparables et puis finalement, j'aime beaucoup.


... mais Hindemith, lui, est vraiment abusivement qualifié de néo !

D'accord pour sa musique des années 20, très moderniste et singulière, mais tu ne trouves pas qu'à partir des années 30, tout en restant très personnelle, elle se tourne vers le passé? Peut-être pas vers le classique mais vers le baroque avec cet intérêt pour le contrepoint qui structure beaucoup de ses oeuvres, quand il ne fait pas l'objet même d'une pièce (Ludus Tonalis par exemple)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 30 Mar 2011 - 16:23

Le résultat reste tout à fait personnel cependant, et absolument pas seulement-néo-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 4 Avr 2011 - 11:26

Quatuor à cordes n°4 (1921)

Rien qu'en voyant la date, on sait que ça va être bon bounce . Et ce l'est, excellent même. Ce quatuor est d'ailleurs considéré comme une de ses oeuvres de chambre les plus abouties.

Il comporte cinq mouvements en arche presque symmétrique lent-rapide-lent-rapide-rapide, le troisième étant en quelque sorte le point culminant de la pièce.

Le premier mouvement commence comme une voix dans le désert: un beau chant languide et esseulé, assez chromatique qui se densifie avec l'arrivée de différentes lignes en un contrepoint élaboré. Le deuxième, chargé, rapide, très marqué et robuste, apporte un brusque contraste. Le mouvement central est le plus long et le plus développé. Il reste relativement calme tout du long avec un thème mi-espègle, mi-grimaçant que se relancent les instruments, le tout accompagné par des pizzicatos doux. Le quatrième est une cavalcade abrupte et très rapide qui ne relâche pas la tension. Enfin, le dernier, un rondo, revient au chant comme dans le premier mais est plus enlevé et faussement rieur, jamais loin de l'ironie.

Et on retrouve dans chaque mouvement ces thèmes tordus mais obsédants alliés à la vigueur rythmique et au travail contrapuntique qui font tout le sel de la musique de Hindemith.

/watch?v=hhC_FXgN1O4
/watch?v=IQLMUT5fRt0

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1204
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Dim 29 Mai 2011 - 11:04

On parle peu de son concerto pour violon et pourtant il est vraiment à écouter ou réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Lun 30 Mai 2011 - 10:02

marc.d a écrit:
On parle peu de son concerto pour violon et pourtant il est vraiment à écouter ou réécouter.

Je ne le connais pas et, autant j'aime le Hindemith des années 20, mordant, plein de vitalité et original, autant j'ai été déçu par son tournant néo-classique ultérieur. Son concerto pour violoncelle qui date de la même période que celui pour violon m'a assez déçu. La seule pièce qui m'ait plu de cette période, c'est le double concerto pour trompette et basson:

Citation :
J'étais un peu sceptique... je trouvais l'association du basson et de la trompette plutôt incongrue. Première bonne surprise, ça marche franchement bien, les deux timbres se complétant de façon convaincante. L'oeuvre en elle-même n'est pas mal du tout pour du Hindemith de cette période: il y a de vrais moments d'inspiration, le duo de solistes permet de varier les plans sonores (ensemble contre l'orchestre, l'un contre l'autre, unis en solo ou tout à fait seuls chacun à son tour) et comme ça ne dure qu'un gros quart d'heure, on évite le bavardage.

Mais si tu peux me donner envie de jeter une oreille au concerto pour violon, ce sera avec plaisir Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangdor
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:12

Bonsoir, je ne sais pas si la question a déjà été posée mais j'essaye.

Il y a peu j'ai découvert Hindemith, un compositeur que j'ai plutôt bien accroché mais avec un certain éloignement, ce à cause d'un article de wikipédia qui m'a pas mal embrouillé.
Voici l'extrait qui me bloque :

Citation :
Sa rythmique, désignée sous le nom de Motorik (« motorisme »), est percutante et se veut, à l'instar de la machine, obsédante. Elle se fait l'écho de l'ère industrielle, Hindemith répugnant à la sentimentalité, à la subjectivité et à la psychologie. Ainsi, entre musique moderne et musique néoclassique, signe-t-il une musique très personnelle qui a pu être qualifiée de Gebrauchsmusik (musique utilitaire).

Que veut dire cette qualification de "musique utilitaire" ? Que dois je entendre de cet ordre chez le compositeur ? Devrais-je écouter la musique avec une joie mécanique ? Toutes ces questions m'embrouillent beaucoup. J'ai peur de passer à côté du coeur de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:15

Peut-être que tu te poses trop de questions, de toute façon tu entends la musique comme tu l'entends, il n'y a pas à se forcer à entendre ce qui est marqué dans tel bouquin ou sur Wikipédia ou à ressentir tel sentiment sur telle ou telle oeuvre...
Ce que j'en retiens, c'est qu'Hindemith ne cherche pas forcément l'expressivité, il y a un côté très abstrait dans sa musique. (voire neutre... ce qui me repousse pas mal d'ailleurs)
Si toi tu l'apprécies, apprécie-la comme tu le souhaites en y entendant ce que tu veux, rien ne vaut ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangdor
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:19

L'idéal serait de pouvoir arrêter les questions. Mais ce terme revient sans arrêt. Je suis persuadé qu'il me pollue l'écoute.
C'est comme lorsqu'une personne nous loue trop abondamment une oeuvre, on finit par la gouter avec un recul qui nous brouille les sens.

Je me demande surtout en quoi on peut qualifier une musique d'utile. Cela danse comme un non sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:21

Da Ponte a écrit:
Je me demande surtout en quoi on peut qualifier une musique d'utile. Cela danse comme un non sens.

Déjà c'est une traduction (sans doute approximative) d'un terme allemand.
Si ça te pollue l'écoute, alors n'y pense pas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangdor
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:30

Xavier a écrit:
Da Ponte a écrit:
Je me demande surtout en quoi on peut qualifier une musique d'utile. Cela danse comme un non sens.

Déjà c'est une traduction (sans doute approximative) d'un terme allemand.
Si ça te pollue l'écoute, alors n'y pense pas. Smile

Je vais partir dans ce sens. Et je retiens le mot "neutre contre "utile". Toutefois, je ferais des recherches.
J'en viens à me demander quel est le but de la musique avec ce compositeur... La musique serait-elle une science avant d'être un art ?
Je n'ai jamais fait de conservatoire, je n'y entends pas grand chose. Je te pris d'être indulgent à mon égard..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 31 Aoû 2011 - 23:35

Si ce n'est déjà fait, je pense que la chose utile à faire serait de lire les pages précédentes et de voir quelles sont les oeuvres qui retiennent l'attention et pourquoi.
Pour ma part je serais de mauvais conseil, c'est vraiment un compositeur que j'aime très très peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 1 Sep 2011 - 12:50

Da Ponte a écrit:
J'en viens à me demander quel est le but de la musique avec ce compositeur... La musique serait-elle une science avant d'être un art ?
Je n'ai jamais fait de conservatoire, je n'y entends pas grand chose. Je te pris d'être indulgent à mon égard..

J'arrive spiderman .

Tout d'abord, tu dis que tu as accroché à sa musique. C'est l'essentiel. Pars de là.

Ensuite, concernant le terme Gebrauchsmusik, auquel Hindemith est associé bien qu'il ait récusé cette appellation, tu trouveras ceci:

Citation :
... the musicologically conceived term Gebrauchsmusik somehow came to be construed as a concept of modern political administration. Some composers and government officials identified a need for community music, to be played by amateurs and young people at large festivals; the long German tradition of community singing benefited greatly from this impulse.

Il s'agit d'une musique qui a un but concret, qui est écrite pour une occasion, un objectif ou un public particulier et qui est donc opposée à toute forme de musique "pure" qui tient pour elle-même. Hindemith a en effet écrit pas mal d'oeuvres destinées à des amateurs. D'autres ont poussé le concept dans la sphère politique se servant de la musique pour promouvoir leurs opinions.

Personnellement, je me fiche un peu de tout ça surtout que Hindemith lui-même a pris ses distances avec le terme. D'ailleurs, s'il a bien écrit plusieurs oeuvres à "message", la majorité de sa musique est franchement abstraite (je préfère ce mot à "neutre"). Ce qu'il refuse, c'est le sentimentalisme, le larmoyant. Par contre, on trouve une vitalité incroyable dans ses oeuvres, surtout celle des années 20. Et puis, j'aime beaucoup son langage acide très facilement identifiable.

Tiens, voilà les pièces que je recommanderais en priorité, plus ou moins dans cet ordre:

Kammermusik 1-7 (surtout la 1ère et la 5ème)
Sonate pour violoncelle seul
Kleine Kammermusik
pour quintette à vents
Quintette pour clarinette et cordes
Quatuor à cordes n°4
Sonate pour alto solo op.25 n°1


En plus épuré, il y a ses sonates pour bois et piano. J'aime bien celle pour clarinette. Si tout ça passe, tu peux tenter Ludus Tonalis pour piano.

A l'orchestre, j'aime nettement moins (c'est souvent un peu balourd) mais le concerto pour basson et trompette ainsi que la Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres ne sont pas mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4036
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 1 Sep 2011 - 17:46

Hindemith a aussi composé un intéressant concerto pour violoncelle (en réalité il y en a deux, mais le premier est quasiment inconnu, malgré un premier mouvement robuste), dans l'optique opposition orchestre-violoncelle : dans le 3e mouvement, le violoncelle et l'orchestre s'ignorent superbement, le premier restant très poétique, alors que le dernier entame une marche militaire - ce n'est qu'à la fin que le violoncelle se résout enfin à rejoindre l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 2 Sep 2011 - 11:46

Horatio a écrit:
Hindemith a aussi composé un intéressant concerto pour violoncelle (en réalité il y en a deux, mais le premier est quasiment inconnu, malgré un premier mouvement robuste)...

En réalité, il y en a trois si on compte la Kammermusik No. 3 (1925) qui est un concerto pour violoncelle et ensemble (6 des 7 Kammermusik sont ouvertement concertantes). Je le précise parce que c'est de très, très loin mon préféré. Comme toute la série des Kammermusik, je trouve ça franchement génial.

Celui dont tu parles, qui est en fait le 3ème (1940), fait vraiment dans le néo-classique lourdaud à mon avis. Le dernier mouvement, avec sa marche flonflonnante m'énerve pas mal. Ca été une grosse déception pour moi ce concerto.

Le 1er, une oeuvre de jeunesse (1916), est en effet peu connu. Je ne l'ai jamais écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4036
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 2 Sep 2011 - 17:21

Cello a écrit:
Horatio a écrit:
Hindemith a aussi composé un intéressant concerto pour violoncelle (en réalité il y en a deux, mais le premier est quasiment inconnu, malgré un premier mouvement robuste)...

En réalité, il y en a trois si on compte la Kammermusik No. 3 (1925) qui est un concerto pour violoncelle et ensemble (6 des 7 Kammermusik sont ouvertement concertantes). Je le précise parce que c'est de très, très loin mon préféré. Comme toute la série des Kammermusik, je trouve ça franchement génial.

Celui dont tu parles, qui est en fait le 3ème (1940), fait vraiment dans le néo-classique lourdaud à mon avis. Le dernier mouvement, avec sa marche flonflonnante m'énerve pas mal. Ca été une grosse déception pour moi ce concerto.

Le 1er, une oeuvre de jeunesse (1916), est en effet peu connu. Je ne l'ai jamais écouté.

Oui, j'ai aussi entendu la 3e Kammermusik - mon œuvre préférée dans son corpus pour violoncelle. Et je préfère aussi son premier concerto au dernier Embarassed - il y a un disque édité par CPO avec toutes ces œuvres, David Geringas au violoncelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Mer 25 Juil 2012 - 22:08

Si d'autres comme moi ont du mal avec Hindemith, écoutez Sancta Susanna!

C'est un opéra de 25 minutes génial par son atmosphère, son orchestration, avec certaines harmonies et des passages parlés qui m'ont même un peu évoqué Flammen de Schulhoff.
En tout cas je n'aurais jamais pensé à Hindemith.
C'est la première oeuvre d'Hindemith que j'aime vraiment, et beaucoup en plus.
Rien à voir avec le côté neutre ou "objectif" que j'ai ressenti dans Mathis, Cardillac et les oeuvres instrumentales que j'ai pu écoutées.

J'ai vu la retransmission de l'Opéra de Lyon sur Mezzo, dirigée par Kontarsky, vraiment chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 26 Juil 2012 - 11:03

Ca m'interesse! Very Happy

Tu as un enregistrement de reference auquel on peut se referer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 26 Juil 2012 - 11:42

Je précise que je n'en connais pas d'autre: la version d'Albrecht est excellente notamment au niveau de l'orchestre, un lyrisme mystérieux, et la mise en valeur des subtilités orchestrales pour créer cette atmosphère particulière; au niveau du chant c'est très bien aussi. Ca se trouve chez Wergo ou sur YT (/watch?v=w3W-uL76uf4). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6226
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 26 Juil 2012 - 13:47

Heureux de voir que ça t'a tant plu Xavier Very Happy Je me suis fais la même réflexion que toi quant je l'ai vu sur Mezzo aussi, à la différence que ça m'a un peu moins plu que toi, mais je suis quant même séduit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Jeu 26 Juil 2012 - 21:50

Percy Bysshe a écrit:
Je précise que je n'en connais pas d'autre: la version d'Albrecht est excellente notamment au niveau de l'orchestre, un lyrisme mystérieux, et la mise en valeur des subtilités orchestrales pour créer cette atmosphère particulière; au niveau du chant c'est très bien aussi. Ca se trouve chez Wergo ou sur YT (/watch?v=w3W-uL76uf4). Smile

Oui, il n'y en a pas 50 apparemment: Albrecht et Tortelier, très bien aussi. (disponible sur Deezer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Paul Hindemith   Ven 27 Juil 2012 - 11:39

A noter que la version Tortelier offre le livret avec traduction française (idem pour les lieder opus 9 sur le même CD) et que ce livret est téléchargeable librement en pdf sur le site de Chandos. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul Hindemith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Hindemith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mathis der Maler - Paul Hindemith - Bastille, nov.2010
» Paul Hindemith
» Paul Hindemith (1895-1963)
» Paul Hindemith: DVD Cardillac
» Le Quintette à vents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: