Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Krzyzstof PENDERECKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 3 Jan 2010 - 18:48

Xavier, tu veux bien cesser d'alimenter le HS ? Laughing Alors que Frédéric a "recollé" au sujet avec Polymorphia, en plus. Pour la discussion plus générale, il y a un fil "Vous et le contemporain".

Faut tout leur dire à ces admins, ils sont intenables. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 7:52

Fin du HS!

J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Vraiment bien cette oeuvre! Une symphonie qui fait plus penser à un oratorio.

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder au bruit à la musique de Penderecki! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 9:11

Ce matin: symphonie n°1 de 1973.

Le compositeur avait déjà 40 ans quand il composa sa 1ère symphonie.

Bien qu'antérieure de plus de 20 ans à la 7ème, elle paraît plus moderne, plus "contemporaine". C'est très différent au niveau des sonorités (stridence, dissonance).

Une écoute qui demande plus d'attention mais qui s'avère très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 9:35

Oui ça fait encore partie de la première période, il y synthétise une grande partie de ses expérimentations des années 50-60.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5458
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 13:08

Concerto pour violoncelle n°2 (1982).

Ca commence de façon saissante: des notes aigues aux cordes qui se déphasent lentement tout en glissant vers le grave. On dirait des bruissements d'ailes ou des cris d'oiseaux. Soudain, un son de cloche solennel vient mettre un terme à la chute. La suite est plus convenue mais cette séquence d'introduction, qui revient d'ailleurs une ou deux fois par la suite, est vraiment réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 14:22

Cello a écrit:
Concerto pour violoncelle n°2 (1982).

Ca commence de façon saissante: des notes aigues aux cordes qui se déphasent lentement tout en glissant vers le grave. On dirait des bruissements d'ailes ou des cris d'oiseaux. Soudain, un son de cloche solennel vient mettre un terme à la chute. La suite est plus convenue mais cette séquence d'introduction, qui revient d'ailleurs une ou deux fois par la suite, est vraiment réussie.
Je ne connais, pour ma part, que le concerto pour violoncelle n° 1 de 1972 qui est intéressant également. Peux-tu me dire dans quelle édition tu as écouté ce deuxième opus ? Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5458
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 14:36

J'en ai écouté deux: Rostropovitch, qui en a assuré la création, et Noras. Tu peux écouter ce dernier ici:

http://jiwa.fr/#album/227484
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 16:57

Cello a écrit:
J'en ai écouté deux: Rostropovitch, qui en a assuré la création, et Noras. Tu peux écouter ce dernier ici:

http://jiwa.fr/#album/227484
Merci beaucoup pour ces renseignements. L'effet utilisé sur le début du concerto n° 2 est intéressant et me rappelle vaguement la musique de Psychose (Vertigo) d'Alfred Hitchcock écrite par Bernard Hermann. Ceci dit, comme tu l'expliques fort bien, le reste de l'oeuvre n'est pas transcendant et reste seulement agréable à écouter.
Je ne sais pas pour quelle version opter dans la mesure où je n'ai pas trouvé de possibilité d'écoute de celle de Rostro. Mais je vais finir par trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 19:44

Rubato a écrit:
J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Vraiment bien cette oeuvre! Une symphonie qui fait plus penser à un oratorio.

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder au bruit à la musique de Penderecki! Smile
Cette 7e symphonie fait justement partie de ce Penderecki a produit de plus "sagement" post-romantique dans sa deuxième période d'inspiration. Attention, je trouve ça très chouette, j'aime beaucoup cette symphonie moi aussi, simplement ce n'est pas pour autant une "porte d'entrée" pour les œuvres antérieures de Penderecki qui s'attiraient cette qualification de "bruit".

[HS le retour]
Cocotier a écrit:
L'effet utilisé sur le début du concerto n° 2 est intéressant et me rappelle vaguement la musique de Psychose (Vertigo) d'Alfred Hitchcock écrite par Bernard Hermann.
Le titre original de Psychose, c'est Psycho, et le titre français de Vertigo, c'est Sueurs froides. A part d'être réalisés par Hitchcock, d'être mis en musique par Hermann, et d'être des chefs-d'œuvre, les deux films n'ont pas grand chose en commun. Wink
[/HS le retour]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric L
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 19:48

Rubato a écrit:
J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder à la musique de Penderecki! Smile

Je vais écouter cette symphonie

Rubato a écrit:
au bruit

Je veux que ce soit clair, j'ai abordé ce sujet sur un ton provocateur à la seule fin de susciter l'échange, c'était probablement inopportun tout comme une partie de ce qui a été écrit par la suite. Mea Culpa !

Fin du HS Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 19:49

Frédéric L a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder à la musique de Penderecki! Smile

Je vais écouter cette symphonie

Rubato a écrit:
au bruit

Je veux que ce soit clair, j'ai abordé ce sujet sur un ton provocateur à la seule fin de susciter l'échange, c'était probablement inopportun tout comme une partie de ce qui a été écrit par la suite. Mea Culpa !

Fin du HS Wink
Pas de problème! Wink


Dernière édition par Rubato le Lun 4 Jan 2010 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 19:54

Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Vraiment bien cette oeuvre! Une symphonie qui fait plus penser à un oratorio.

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder au bruit à la musique de Penderecki! Smile
Cette 7e symphonie fait justement partie de ce Penderecki a produit de plus "sagement" post-romantique dans sa deuxième période d'inspiration. Attention, je trouve ça très chouette, j'aime beaucoup cette symphonie moi aussi, simplement ce n'est pas pour autant une "porte d'entrée" pour les œuvres antérieures de Penderecki qui s'attiraient cette qualification de "bruit".
Tout à fait d'accord.
Je pensais à Penderecki en général, pour la personne qui ne connaît rien de lui et qui ne voudrait pas être découragée par l'écoute de certaines oeuvres de la 1ére période. Wink
Une entrée en douceur en quelque sorte! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric L
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 21:04

Rubato a écrit:
Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté hier soir la Symphonie n°7 "Seven gates of Jerusalem". 1996

Vraiment bien cette oeuvre! Une symphonie qui fait plus penser à un oratorio.

Une des portes d'entrée sans doute pour accéder au bruit à la musique de Penderecki! Smile
Cette 7e symphonie fait justement partie de ce Penderecki a produit de plus "sagement" post-romantique dans sa deuxième période d'inspiration. Attention, je trouve ça très chouette, j'aime beaucoup cette symphonie moi aussi, simplement ce n'est pas pour autant une "porte d'entrée" pour les œuvres antérieures de Penderecki qui s'attiraient cette qualification de "bruit".
Tout à fait d'accord.
Je pensais à Penderecki en général, pour la personne qui ne connaît rien de lui et qui ne voudrait pas être découragée par l'écoute de certaines oeuvres de la 1ére période. Wink
Une entrée en douceur en quelque sorte! Smile

Excellente suggestion mains . Je ne sais finalement pas quelle oeuvre est la plus représentative du compositeur entre "Thrènes pour les victimes d'Hiroshima" et cette 7° symphonie mais j'y trouve peu, voire aucun point commun Shocked a moins qu'elles ne soient chacune représentative de deux périodes distinctes de l'artiste . Cette 7° symphonie me plait. Je devrai la réécouter car la première écoute m'a donné l'impression d'un thème assez constant du début à la fin, mais je n'ai certainement pas perçu les nuances. Mais l'atmosphère et l'expression me plaisent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Jan 2010 - 21:47

Frédéric L a écrit:
Je ne sais finalement pas quelle oeuvre est la plus représentative du compositeur entre "Thrènes pour les victimes d'Hiroshima" et cette 7° symphonie mais j'y trouve peu, voire aucun point commun Shocked a moins qu'elles ne soient chacune représentative de deux périodes distinctes de l'artiste .
J'irai jusqu'à dire que ce sont des exemples assez "extrêmes" de chacune de ses deux périodes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mar 5 Jan 2010 - 0:27

Les 7 portes de Jerusalem est une boursouflure en cinémascope. Heureusement le passage d'Ezéchiel sauve un peu la partition.
Sinon quand on parle de la première période on cite toujours la Thrène. Pour moi je pense que De natura sonoris ou Polymorphia, ou encore dans un autre genre, La passion selon St Luc sont des oeuvres plus fondamentales.


Dernière édition par Utnapishtim le Mer 6 Jan 2010 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mar 5 Jan 2010 - 1:47

Utnapishtim a écrit:

Sinon quand on parle de la première période on cite toujours la Thrène. Pour moi je pense que De natura sonoris ou Polymorphia, ou encore dans un autre genre, La passion selon St Luc sont des oeuvres plus fondamentales.

Parmi mes oeuvres préférées de la 1ère période je citerais aussi Anaklasis et les Diables de Loudun dont on a pas mal parlé dans les pages précédentes suite à la sortie du DVD.

Pour la 2è période, je recommande surtout le Requiem polonais comme porte d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mar 5 Jan 2010 - 7:58

Utnapishtim a écrit:
Les 7 portes de Jerusalem est une boursoufure en cinémascope.
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 10:23

J'ai réécouté sa 8ème symphonie ce matin. On en a déjà parlé sur le fil.

C'est vraiment beau.
Ce recueil de 12 chants est un peu son "Chant de la terre". I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 16:26

Xavier a écrit:
Utnapishtim a écrit:

Sinon quand on parle de la première période on cite toujours la Thrène. Pour moi je pense que De natura sonoris ou Polymorphia, ou encore dans un autre genre, La passion selon St Luc sont des oeuvres plus fondamentales.

Parmi mes oeuvres préférées de la 1ère période je citerais aussi Anaklasis et les Diables de Loudun dont on a pas mal parlé dans les pages précédentes suite à la sortie du DVD.

Pour la 2è période, je recommande surtout le Requiem polonais comme porte d'entrée.

Deux très belles oeuvres en effet de la 1e période. Je ne suis pas du tout un fan de la 2e période, mais on m'a fait écouter ce Requiem il y a peu, et j'avoue que je suis agréablement surpris par cette composition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 19:27

Rubato a écrit:
J'ai réécouté sa 8ème symphonie ce matin. On en a déjà parlé sur le fil.

C'est vraiment beau.
Ce recueil de 12 chants est un peu son "Chant de la terre". I love you
Moui, enfin, il ne faut rien exagérer quand même. J'ai du mal à comprendre l'ébahissement lyrique que cette œuvre suscite chez pas mal de forumeurs. Attention, je ne dis pas que c'est mauvais, mais je ne placerais pas ça parmi ses plus grandes réussites. Bon, il faut dire que la version Wit (Naxos) qui doit être la seule existante "bénéficie" d'une prise de son bizarrement ratée par rapport aux standards de la série, et qu'on n'a pas le droit aux textes, ça ne doit pas arranger mon point de vue sur la question, mais enfin, même d'un point de vue "strictement musical", est-ce qu'il y a vraiment de quoi s'enthousiasmer outre mesure?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 19:43

J'ai le droit de l'aimer comme tu as le droit de ne pas l'aimer!

Il n'y a pas de problème de prise de son! C'est même très bon.

Les textes sont téléchargeables sur le site de Naxos!(c'est indiqué sur le CD) ce que j'ai fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 20:32

Rubato a écrit:
J'ai le droit de l'aimer comme tu as le droit de ne pas l'aimer!
Parfaitement, c'est même un peu le principe d'un forum d'avoir ce genre de confrontations de subjectivités, simplement il se trouve que tu n'es pas le premier à noter ici un point de vue très laudatif sur cette œuvre et que j'ai l'impression d'être le seul de trouver cette œuvre et sa réussite "en demi-teinte"...

Et qu'en tout état de cause, comparer ça au Chant de la Terre de Mahler m'a semblé quand même un poil exagéré. Wink

Rubato a écrit:
Il n'y a pas de problème de prise de son! C'est même très bon.
J'ai du mal à croire que mon exemplaire soit le seul où il y ait des problèmes. Je suis obligé de mettre le son deux ou trois fois plus fort que pour un CD "normal" pour arriver à entendre (ça c'est pour le côté objectif), et ce n'est pas très détaillé je trouve (ça c'est pour le côté plus subjectif).

Rubato a écrit:
Les textes sont téléchargeables sur le site de Naxos!(c'est indiqué sur le CD) ce que j'ai fait.
Au temps pour moi, c'est vrai que je n'ai jamais pris cette peine. Mais euh... y a une traduction française au moins avec?... Neutral (Je ne suis pas David moi, pour de l'allemand j'ai besoin d'une traduction, au minimum en anglais.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 6 Jan 2010 - 22:10

Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté sa 8ème symphonie ce matin. On en a déjà parlé sur le fil.

C'est vraiment beau.
Ce recueil de 12 chants est un peu son "Chant de la terre". I love you
Moui, enfin, il ne faut rien exagérer quand même. J'ai du mal à comprendre l'ébahissement lyrique que cette œuvre suscite chez pas mal de forumeurs. Attention, je ne dis pas que c'est mauvais, mais je ne placerais pas ça parmi ses plus grandes réussites. Bon, il faut dire que la version Wit (Naxos) qui doit être la seule existante "bénéficie" d'une prise de son bizarrement ratée par rapport aux standards de la série, et qu'on n'a pas le droit aux textes, ça ne doit pas arranger mon point de vue sur la question, mais enfin, même d'un point de vue "strictement musical", est-ce qu'il y a vraiment de quoi s'enthousiasmer outre mesure?...

Je l'ai entendue en concert cette symphonie, dirigée par le compositeur durant le festival Présences qui lui était consacré. Hé bien moi j'ai trouvé ça très mauvais, mais bien entendu ce n'est que mon avis, au moins dans la 7e il y avait un bon passage et c'était parfois rigolo, mais là même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 9 Jan 2010 - 21:26

Eh bien moi, je suis assez d'accord avec Frédéric. Smile

Le Thrène de Pende, ce n'est pas forcément conçu pour être écouté ; c'est une musique funèbre, qui doit communiquer un sentiment presque rituel de désolation. C'est en quelque sorte une émotion purgatoire, qui tient plus de la cérémonie collective que de la programmation de concerts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 8:42

Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté sa 8ème symphonie ce matin. On en a déjà parlé sur le fil.

C'est vraiment beau.
Ce recueil de 12 chants est un peu son "Chant de la terre". I love you
Moui, enfin, il ne faut rien exagérer quand même.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là !! Tu mets en doute ma bonne foi et celle de tous ceux qui apprécient cette oeuvre?

Octavian a écrit:
J'ai du mal à comprendre l'ébahissement lyrique que cette œuvre suscite chez pas mal de forumeurs.
Et pourquoi pas! Il y en a bien qui s'ébahissent à l'écoute de "thrène" (ce que je respecte) alors que personnellement j'ai vraiment du mal à l'écouter.

Octavian a écrit:

Et qu'en tout état de cause, comparer ça au Chant de la Terre de Mahler m'a semblé quand même un poil exagéré. Wink
Si tu avais lu les textes, tu aurais peut-être mieux compris pourquoi j’ai écrit cela !

Octavian a écrit:

Rubato a écrit:
Il n'y a pas de problème de prise de son! C'est même très bon.
J'ai du mal à croire que mon exemplaire soit le seul où il y ait des problèmes. Je suis obligé de mettre le son deux ou trois fois plus fort que pour un CD "normal" pour arriver à entendre (ça c'est pour le côté objectif), et ce n'est pas très détaillé je trouve (ça c'est pour le côté plus subjectif).
Niveau de gravure un peu plus faible, oui, mais il y a un réglage « volume » sur les amplis ! …et tout rentre dans l’ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 11:48

Il est difficile d'apprécier avec force les 2 périodes de Penderecki ce qui montre à quel point le chemin artistique de ce compositeur est contrasté.
En ce qui concerne le niveau de gravure faible, chacun aura compris qu'il suffit d'augmenter le volume sur l'ampli à moins d'être complètement demeuré. Pour autant, le rapport signal/bruit (le bruit étant le souffle) est inutilement dégradé et ça sent le travail de studio vite fait. C'est pénible lorsque l'on écoute un empilage de CD ou un enregistrement ancien (ce qui n'est présentement pas le cas.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 13:28

Franchement, je trouve cet enregistrement très bon techniquement (je ne parle pas du niveau de gravure qui n'est pas un problème).

Au casque c'est même excellent!
On profite entièrement de la dynamique importante, sans avoir à tendre l'oreille dans les pianissimos (problème récurrent quand même pour le classique).
Quant au rapport S/B, il est excellent puisque le souffle est inexistant.
Bon on vire au HS là! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 17:25

Rubato a écrit:
Octavian a écrit:
Rubato a écrit:
J'ai réécouté sa 8ème symphonie ce matin. On en a déjà parlé sur le fil.

C'est vraiment beau.
Ce recueil de 12 chants est un peu son "Chant de la terre". I love you
Moui, enfin, il ne faut rien exagérer quand même.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là !! Tu mets en doute ma bonne foi et celle de tous ceux qui apprécient cette oeuvre?
Non, mais je ne vois pas non plus pourquoi je dois m'en prendre plein la g..... pour avoir exprimé, moi, un avis différent, et a fortiori dans des termes plus mesurés que d'autres ne l'ont fait concernant d'autres œuvres, et toutes périodes d'inspiration de Penderecki confondues (ce qu'ils avaient au demeurant, eux aussi, parfaitement le droit de faire). Qu'Utnapishtim qualifie la 7e symphonie de "boursouflure en cinémascope", il ne s'attire qu'un " Rolling Eyes " ; que j'exprime le fait que je ne me joins pas au chœur de louanges concernant la 8e, que la mise sur un pied d'égalité de cette œuvre, que je ne trouve pas très inspirée de la part de Penderecki, avec le Chant de la terre de Mahler que je considère comme un chef-d'œuvre, et je me retrouve aussitôt étiqueté méchant agresseur qui remet en question le "bonne foi" de ceux qui, de leur côté, apprécient cette symphonie - et doive répondre de mes propos plusieurs jours d'affilée?... Je ne comprends pas la logique de la chose. scratch

Alors non, je l'ai déjà dit, je n'ai pas lu les textes dont il est question, mais d'un point de vue strictement musical, à mes oreilles, et sans faire revenir sur le tapis des œuvres comme la Thrène qui n'ont strictement rien à voir en termes de logique de composition (et que je ne passe pas mon temps à écouter, d'ailleurs), Penderecki a réalisé par le passé des choses beaucoup plus intéressantes dans le registre du mélange de sonorités "classiques" (ou romantiques, ou post-romantiques, comme on voudra) et atonales, que celle-ci.

Et j'ai trouvé le bouton pour monter le volume, merci, ce que je disais ne se résumait pas à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 23:27

Faut se calmer les amis. Smile

Disons que "faut rien exagérer" a peut-être eu une sonorité un peu condescendante pour Rubato, genre "calme-toi petit, on ne mélange pas les serviettes avec les torchons". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 10 Jan 2010 - 23:33

Il y a eu un peu de survoltage de part et d'autre, mais nous avons aplani cette histoire en MP, tout va bien à présent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 21 Juil 2010 - 1:52

Je suis en train d'écouter la 8è symphonie, très chouette, dommage que je n'aie aucune idée de ce qui est dit.
On peut trouver les textes en allemand et anglais sur le site de Naxos je crois, m'enfin...

Cello a écrit:

Spiritus a écrit:
On entend Mahler, Schönberg, Webern, Scriabine et sûrement bien d'autres que je ne connais pas et dont je rate les influences.

Ah moi, j'ai vraiment entendu du Chostakovich. Dans le quatrième mouvement et le final, certainement. J'ai aussi pensé à la Symphonie des Psaumes de Stravinsky mais de façon plus lointaine.

Et moi, comme souvent dans la période tonale de Penderecki, j'y entends par moments du Szymanowski dernière manière (celui du Stabat mater), mais en plus sombre.
Sinon, d'accord pour Chostakovitch (celui de la 13è symphonie notamment pour le caractère très sombre, les choeurs...), par contre Scriabine et Webern je ne vois franchement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Utrenja   Sam 2 Oct 2010 - 8:56

UTRENJA

L’oeuvre a été écrite pour chœur, solistes (soprano, mezzo, ténor, basse, basse profonde)et orchestre.
Elle est inspirée de la « liturgie orthodoxe du samedi saint ».
Elle est composée de 2 parties :
1/ La mise au tombeau du Christ » (1970)
2/ La résurrection du Christ (1971)

La 1ère partie fut créée le 8 avril 1971 à Altenberg
La 2ème partie fut créée le 28 mai 1971, précédée de la 1ère partie, à Münster.

Musicalement, c’est une oeuvre qui devrait plaire aux amateurs de la 1ère période.

La 1ère partie (40mn) ressemble à une longue lamentation : d’entrée j’ai pensé au requiem de Ligeti.
Le chœur tient le 1er rôle et l’orchestre passe quasiment au second plan. Un chœur qui souvent se fragmente, et chacun des membres semble « chanter » sa propre partition ; on assiste alors à une sorte de cluster vocal.
On est en pleine atonalité, et c’est souvent très dissonant. Peut-on vraiment parler de chants ? C’est la plupart du temps récité, psalmodié, crié, murmuré voire chuchoté.
De temps en temps, un « vrai » chant vient s’intercaler, avec un semblant de mélodie, tonale, qui contraste vraiment avec le reste, mais ça ne dure pas longtemps.
C’est d’une noirceur !

La 2ème partie (35mn) est légèrement différente ; ce n’est plus vraiment une lamentation, et l’on assiste parfois à une sorte d’hystérie collective : ça part un peu dans tous les sens et c’est à la limite de la cacophonie.
Pour le reste le style vocal est identique à celui de la 1ère partie.
L’orchestre est plus présent, souvent dans le bas registre, et les percussions ont un rôle très important.
Ici aussi ces dissonances sont entrecoupées par des chants (soliste ou chœur) qui apportent un peu de lumière dans cette oeuvre très sombre.

Une nouvelle fois, une belle performance d’Antoni Wit, de ses musiciens et des chanteurs.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 2 Oct 2010 - 10:47

Merci, Rubato, pour cette écoute critique très précise. J'aime beaucoup le Penderecki-première-période et je te sais gré de le préciser tant j'ai été déçu par sa 2° période qualifiée de néo-tonale.
Utrenja fait partie pour moi des oeuvres "à écouter d'urgence". Du reste, j'aime beaucoup Antoni Wit que j'avais découvert à la direction d'orchestre dans le coffret Naxos consacré aux concertos pour piano de Prokofiev (qui date d'une bonne dizaine d'années au moins). Je donnerai mon avis ici.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 2 Oct 2010 - 13:25

Je l'ai réécoutée récemment, c'est une de mes oeuvres préférées de Penderecki, sans aucun doute!
Dans le genre je préfère même assez largement à la Passion selon saint Luc.
A ne pas manquer Cocotier. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 3 Oct 2010 - 18:20

Je viens d'écouter Utrenja de Penderecki et j'avoue que ça m'a conquis. Rubato décrit très bien l'oeuvre et je n'ai donc rien à ajouter qui vaille la peine d'être lu. Le début rappelle, en effet, le Requiem de Ligeti.
Merci pour cette découverte !!!
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 4 Oct 2010 - 17:59

Je me joins à votre concert de louanges! Very Happy
La musique de Penderecki en général fait partie des plus grandes du 20eme à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Jeu 16 Déc 2010 - 11:11

Rubato (Sam 2 Oct - 7:56) a écrit:
UTRENJA
L’oeuvre a été écrite pour chœur, solistes (soprano, mezzo, ténor, basse, basse profonde)et orchestre.
Elle est inspirée de la « liturgie orthodoxe du samedi saint ».
Elle est composée de 2 parties :
1/ La mise au tombeau du Christ » (1970)
2/ La résurrection du Christ (1971)

La 1ère partie fut créée le 8 avril 1971 à Altenberg
La 2ème partie fut créée le 28 mai 1971, précédée de la 1ère partie, à Münster.

Musicalement, c’est une oeuvre qui devrait plaire aux amateurs de la 1ère période.

La 1ère partie (40mn) ressemble à une longue lamentation : d’entrée j’ai pensé au requiem de Ligeti.
Le chœur tient le 1er rôle et l’orchestre passe quasiment au second plan. Un chœur qui souvent se fragmente, et chacun des membres semble « chanter » sa propre partition ; on assiste alors à une sorte de cluster vocal.
On est en pleine atonalité, et c’est souvent très dissonant. Peut-on vraiment parler de chants ? C’est la plupart du temps récité, psalmodié, crié, murmuré voire chuchoté.
De temps en temps, un « vrai » chant vient s’intercaler, avec un semblant de mélodie, tonale, qui contraste vraiment avec le reste, mais ça ne dure pas longtemps.
C’est d’une noirceur !

La 2ème partie (35mn) est légèrement différente ; ce n’est plus vraiment une lamentation, et l’on assiste parfois à une sorte d’hystérie collective : ça part un peu dans tous les sens et c’est à la limite de la cacophonie.
Pour le reste le style vocal est identique à celui de la 1ère partie.
L’orchestre est plus présent, souvent dans le bas registre, et les percussions ont un rôle très important.
Ici aussi ces dissonances sont entrecoupées par des chants (soliste ou chœur) qui apportent un peu de lumière dans cette oeuvre très sombre.

Une nouvelle fois, une belle performance d’Antoni Wit, de ses musiciens et des chanteurs.
Je viens de recevoir ce CD et je n'ai pas été déçu*. Cette oeuvre évoque immédiatement le Requiem de Ligeti mais s'en démarque rapidement cependant. Personnellement, je place Utrenja au-dessus dudit Requiem. Quant à l'interprétation et la prise de son, elle sont de haut niveau. Décidément, cette musique est très dense. Mais attention : à éviter les jours de déprime...

* Merci à Xavier et à Rubato d'en avoir parlé avec conviction !
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Ven 17 Déc 2010 - 17:58

Bonjour, j'écoute en ce moment "Kosmogonia" oeuvre commandée pour le 25 ième anniversaire des Nations Unis et jouée pour la première fois à New York en décembre 1970.

Oeuvre pour soprano, ténor, basse, choeur mixte et orchestre.
Choeur et orchestre symphonique de la Philharminie Nationale de Varsovie, sous la direction d'Andrzej Markowsky.


Deux parties, l'une retraçant le commencement du monde (Archée) avec un choeur magnifique sur lequel vient se greffer la soprano et le ténor"en force" Après ce Big bang, une trilogue s'instaure entre les trois voix avec des cuivres surpuissants et des enchainements de causes à effets spectaculaires. Trois saxophones, six cors, quatre trompettes viennent rappeler qu'on a pas crée le monde pour rigoler.

L'autre partie s'appelle "Apeiron" ou infinité , il s'agit de la conquète de l'espace où la soprano appèle "Icare, Icare, où es-tu (apparemment un problème technique), et le choeur répond les sensations de John Glen dans sa capsule( Je suis dans une grosse masse de minuscules particules luminiscentes , je n'ai jamais rien vu de semblable...C'est une avalanche qui passe près de la capsule" Tout vibre autour des ces mots . Le choeur final culmine en en accord majeur sur les mots "Au centre vrai de toutes choses est le soleil".

Le texte (que j'ai condensé) était sur la pochette, je ne connais pas tout ça de moi-même.

sunny
Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Ven 17 Déc 2010 - 21:56

d.grammophone a écrit:
Bonjour, j'écoute en ce moment "Kosmogonia" oeuvre commandée pour le 25 ième anniversaire des Nations Unis et jouée pour la première fois à New York en décembre 1970.
...
Daniel.
Je ne connais pas cette oeuvre. Peux-tu nous dire de quel éditeur est ce CD ?
S'agissant d'Utrenja, je viens de réaliser que Naxos propose un coffret de 5 CD des oeuvres chorales de Penderecki pour environ 23€. Je le signale donc pour ceux que ça intéresse :

PENDERECKI, K.: Choral Works (Masterpieces of the 20th Century) (5CD Box Set)
Penderecki is without a doubt one of the most influential and respected composers of the 20th and 21st centuries. This collection contains his most important compositions within the realm of choral music. Though Penderecki drew his inspiration from traditional Orthodox liturgy, the compositions themselves are stark, jarring, monumental, and contain a vivid beauty that has yet to be equaled. This set also includes Polymorphia, one of Penderecki’s best known and most challenging orchestral pieces.

PENDERECKI, K.: Utrenja (Warsaw Philharmonic, Wit) 8.572031
PENDERECKI, K.: Polish Requiem (A) (Klosinska, Rappe, Minkiewicz, Nowacki, Warsaw National Philharmonic, Wit) 8.557386-87
PENDERECKI, K.: St. Luke Passion (Klosinska, Kruszewski, Tesarowicz, Kolberger, Warsaw National Philharmonic, Wit) 8.557149
PENDERECKI, K.: Te Deum / Hymne an den Heiligen Daniel / Polymorphia / Ciaconna (Klosinska, Rehlis, Warsaw National Philharmonic, Wit) 8.557980

Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 18 Déc 2010 - 8:38

Bnjour Cocotier,
ce n'est pas un cd mais un lp; l'éditeur est Philips et sur le même album il y a De natura sonoris II, Anaklasis, Fluorescences. Toutes les oeuvres sont intéressantes, la plus longue est Kosmogonia (18'31'').

Les oeuvres que tu cites dans le coffret sont-elles interprétées de façon intéressante?

L'interprétation de Kosmogonia (et des autres oeuvres) est magistrale pour moi.

sunny
Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80033
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 18 Déc 2010 - 11:15

Oui, les Naxos en question, dirigés par Wit, sont tous superbes, on les a souvent commentés dans les pages précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 18 Déc 2010 - 11:22

Merci Xavier, ce sera alors un achat en janvier quand la poste sera redevenue normale.
Au fait ce que j'avais vu en "live" à Bordeaux c'était "A la mémoire des victimes d'Hiroshima".
fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 18 Déc 2010 - 15:20

Xavier a écrit:
Oui, les Naxos en question, dirigés par Wit, sont tous superbes, on les a souvent commentés dans les pages précédentes.
Je confirme : ils sont tous d'excellente qualité (je n'ai pas écouté le Te Deum cependant).
A acheter les yeux fermés et le portefeuille.. ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Dim 19 Déc 2010 - 13:32

Si l'un de vous veut s'acheter Kosmogonia à bas prix, c'est le moment :
http://cgi.ebay.fr/LP-33T-K-PENDERECKI-KOSMOGONIA-EXPERIMENT-POLAND-/310271522107?pt=FR_VC_Vinyle&hash=item483d9fb53b
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toucan
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mer 22 Déc 2010 - 22:11

Une petite merveille méconnue de Penderecki, son Capriccio pour Hautbois, que Heinz Holliger joue à la merveille, parce que l'oeuvre est délurée, et que Holliger lui aussi est déluré (comparez à l'interprétation si timorée de Vladimir Spivakov, par exemple, vous verrez):



Penderecki (pendant sa bonne époque, son époque innovante, les années 1960) avait une faculté de tirer des sonorités nouvelles d'instruments anciens, qui égalait et même surpassait Xenakis. Oui, j'ose dire cela. Ce sont des sonorité terrestres, nourrissantes, charnelles, presque sexuelles et mêmes obscènes, - sonorités d'homme qui aime croquer franchement dans le con de sa femme. Aussi c'est avec grande intelligence que Penderecki réussissait à exprimer clairement son intention - aussi clairement qu'un simple phrase en langue française - quoique se servant d'une langue quasi abstraite.

Ses deux premiers quatuors a cordes sont savoureux:



Le CD qui suit ne contient que des bonnes oeuvres. A noter particulierement est la Partita pour Clavecin et Orchestre, ou il tire du clavecin des sonorités comparables au piano traité par ordinateur dans le Répons de Pierre Boulez:



Cela dit, même quand j'aime Penderecki, je ne le place pas parmi les plus grands (parmi ses contemporains directs, Lutoslawski est tout de meme de loin le meilleur, il me semble). Mais des oeuvres telles que ces deux quatuors, que le Capriccio et que la Partita sont des oeuvres que je classe dans la catégorie d'oeuvres secondaires mais exaltantes, au coté de l'Octuor pour instruments a vent de Spohr, par exemple, ou que le Sextette pour Piano et instruments a vent de Francis Poulenc.

Quel dommage que Penderecki soit devenu si pompier, avec sa Seconde Symphonie, un vrai Bougereau musical - pis, Carolus Durand!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Sam 8 Jan 2011 - 15:40

Le capriccio pour hautbois et 11 cordes est en effet une merveille que j'ai fréquemment écouté.
A noter que le cd the artistry Holliger est une compilation de divers cd denon ; on trouve le capriccio sur un cd uniquement contemporain avec notamment du Yun et du Denisov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Mar 11 Jan 2011 - 15:07

Bonjour à tous !

Il y a un concerto pour piano, nommé "Résurrection" qui est absolument magnifique.
C'est très accessible comme musique, ce concerto a été écrit en l’honneur des victimes des attentats du 11 septembre 2001.
Ce concerto rappelle en vrac Prokofiev, Chostakovitch et même Moussorgski par moments.
Si vous ne le connaissez pas, je vous le conseille, je suis sûr que vous ferez une agréable découverte !
Personnellement, je le trouve très bon, c'est tonal élargi...on va dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5458
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Ven 18 Mar 2011 - 15:32

J'ai (ré)écouté quelques-unes de ses oeuvres récemment et je reste très réservé.

Xavier a écrit:
Au début de sa carrière entre 1958 et 1976 grosso modo, il fait partie de l'avant-garde musicale de l'époque, quoique dans un versant très différent des Boulez, Stockhausen, Xenakis...
Il est dans une optique plus sensuelle et plus directement sensible de la musique.
Parfois proche du Ligeti de l'époque (Ramifications, Atmosphères, Requiem...), il utilise à l'image de celui-ci des nouvelles techniques, comme l'ultra-divisions de l'orchestre et en particulier des cordes, avec les Thrènes pour les victimes d'Hiroshima, oeuvre violente et stridente s'il en est, mais néanmoins empreinte d'une grande beauté, ou encore Anaklasis.
Ses autres oeuvres marquantes de cette époque sont les 2 De Natura Sonoris, la Passion selon saint Luc, Polymorphia, la 1ère symphonie... et surtout son opéra Les Diables de Loudun, absolument démentiel; jamais joué...
Cocotier a écrit:
Je ne connais, pour ma part, que le concerto pour violoncelle n° 1 de 1972 qui est intéressant également.

De cette période, j'ai écouté les Thrènes pour les Victimes d'Hiroshima, le concerto pour violoncelle n° 1 ainsi que De Natura Sonoris I et II. Je trouve la première très réussie dans la mesure où il y a une parfaite adéquation entre le sujet et le résultat sonore. Maintenant, ça ne veut pas dire que j'aime écouter ça, au contraire même, mais disons que je suis convaincu d'un point de vue purement intellectuel: le fond et le forme collent parfaitement. Je ne peux pas en dire autant des trois autres oeuvres. Elles commencent souvent très bien, dans des sonorités étonnantes et lugubres mais dès que ça commence à péter, je décroche complètement: ça m'agresse et, contrairement aux Thrènes, je ne saisis pas le moindre fil conducteur.

Je suis assez d'accord pour la comparaison avec Ligeti même si ce dernier me parle infiniment plus, y compris dans ses moments les plus déchaînés. D'ailleurs, il m'a semblé entendre des effets communs chez les deux mais chronologiquement ce sont les oeuvres du polonais qui arrivent en premier, à 2-3 ans près.

Xavier a écrit:
1974 marque un tournant avec la dé-radicalisation de sa musique avec le Songe de Jacob (utilisé par Kubrick dans Shining), qui semble à mi-chemin entre ses 2 périodes créatrices.
Les lignes mélodiques sont plus claires, on entend distinctement certaines harmonies...
Quoiqu'il en soit ça reste une oeuvre très angoissée et très réussie, même une de mes préférées de son auteur.

Le Songe de Jacob, j'ai trouvé ça très bien, c'est ma pièce préférée de lui. Peut-être devrais-je écouter son 1er concerto pour violon qui date de la même époque et semble appartenir aussi à cet entre-deux.

Xavier a écrit:
La 2è période sera sous le signe d'un post-romantisme influencé par Mahler et surtout Chostakovitch.
Son style est très reconnaissable mais n'a il me semble aucun point commun avec celui de la 1ère période.
Son chef d'oeuvre de cette période est peut-être le Requiem polonais, absolument bouleversant.
Il y a également un beau concerto pour alto, le superbe 2è concerto pour violon, et des symphonies à la pelle.
De très belles choses donc, mais tout de même un manque de renouvellement assez criant au fur et à mesure, ce qui fait que je suis loin d'être au courant de toutes ses oeuvres.

Pour la deuxième période, je ne connais que ça:

Cocotier a écrit:
Cello a écrit:
Concerto pour violoncelle n°2 (1982).

Ca commence de façon saissante: des notes aigues aux cordes qui se déphasent lentement tout en glissant vers le grave. On dirait des bruissements d'ailes ou des cris d'oiseaux. Soudain, un son de cloche solennel vient mettre un terme à la chute. La suite est plus convenue mais cette séquence d'introduction, qui revient d'ailleurs une ou deux fois par la suite, est vraiment réussie.
L'effet utilisé sur le début du concerto n° 2 est intéressant et me rappelle vaguement la musique de Psychose (Vertigo) d'Alfred Hitchcock écrite par Bernard Hermann. Ceci dit, comme tu l'expliques fort bien, le reste de l'oeuvre n'est pas transcendant et reste seulement agréable à écouter.

A la réécoute, j'aime toujours cette oeuvre. Même s'il y a pas mal de longueurs (le soliste tricote souvent), pas assez de matière pour la durée (presque 40 minutes) et que ça n'est pas puissamment novateur, on trouve de beaux passages dont, outre l'effet marquant mentionné ci-dessus, un court moment du suspension au milieu avec des sonorités minérales. La fin est assez réussie aussi.

Tiens, on dirait que j'ai aussi écouté sa 8ème symphonie. Quasiment aucun souvenir. Pourtant, j'avais l'air d'aimer à l'époque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 6 Juin 2011 - 12:33

Bonjour

Je suis passée chez mon disquaire acheter, en CD Audio, la Symphonie n°7 et il m'a proposé une version par Penderecki en personne (chez Dux).
Quelqu'un(e) quels sont les mérites comparés des versions Wit et Penderecki ?
La qualité de l'enregistrement est elle la même ?

Par ailleurs quelqu'un sait il qui est l'interprète de la version sur Youtube (découpée en 9 morceaux) ?

Merci de votre aide

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   Lun 6 Juin 2011 - 13:39

Rebonjour

En regardant les temps de chaque mouvement, je crois qu'on peut en déduire que la version fournie par Youtube est celle de Witt.
Witt interprète plus lentement que Penderecki : 60'41" versus 55'51".

Est-ce mieux ou moins bien ?

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Krzyzstof PENDERECKI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Krzyzstof PENDERECKI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Krzyzstof PENDERECKI
» Krzysztof Penderecki
» Krzysztof Penderecki - Oeuvres orchestrales
» Krzysztof Penderecki
» Les compositeurs que vous ne supportez pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: