Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Lieder de Schubert

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 13:57

Tout personnel, peut-être, mais à ce niveau objectif de qualité, quand même... Si quelqu'un me demande une bonne version, je recommande ça en premier. Sans rire.

Concernant Meyerbeer, je crois être incurable, mais c'est le genre. Je conviens que dans ce créneau-là, il excelle. Es tu as sans doute fait des adeptes.
Voire cachés... cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 14:35

Zeno a écrit:
Tout personnel, peut-être, mais à ce niveau objectif de qualité, quand même... Si quelqu'un me demande une bonne version, je recommande ça en premier. Sans rire.
Pour Müllerin, ça peut. Mais pour Winterreise, un petit DFD / Moore / Prades, ça me semble plus consensuel tout de même.


Citation :
Concernant Meyerbeer, je crois être incurable, mais c'est le genre. Je conviens que dans ce créneau-là, il excelle. Es tu as sans doute fait des adeptes.
Pas la peine de te forcer à faire bonne contenance, je suis déjà vexé. spiderman
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 18:55

En plus, je fais des coquilles.

Qui me servent de bouchons d'oreilles, non pour me protéger du divin Meyerbeer, mais pour ne pas entendre ta voix courroucée, frère David. pale
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 18:56

Revenons à Schubert : quand on a entendu Gothoni, franchement, Moore ça devient plus que ténu.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 19:50

Pauvre Gerald, ça tombe toujours sur lui, alors qu'il fait quand même du bon boulot (notamment en concert). Il est vrai qu'il se maintient toujours dans les limites de la discrétion et qu'il a été paradoxalement surexposé par EMI et DG.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 19:53

C'est surtout qu'il édulcore Schubert, alors que les parties de piano sont tout sauf accessoires et qu'avec peu de matériau, ce génie campe un décor où mille nuances se font sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 19:57

Mais justement, quand on regarde la partition, il les fait les nuances (peut-être pas mille). Il est au même niveau de respect de la partition que DFD, sinon ils ne se seraient pas entendus. Sauf qu'il n'a pas l'impact et la clarté du chanteur, et même, je suis bien d'accord, il édulcore, il tamise, il floute.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:11

Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:16

Zeno a écrit:
Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.

Oui, en voilà un qui nous entraîne "in die tiefsten Felsengründe"...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:22

Comme tout génie, Schubert est universel, non au sens où la planète entière fredonnerait la Truite, mais parce qu'il forge un monde où des rochers pleuvent dans les coeurs, des tempêtes dans la mort et des soleils dans les larmes.
C'est stupéfiant de profondeur, alors j'aime bien qu'on y mettre le relief, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:22

Zeno a écrit:
Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.
Pour bien jouer Schubert il ne faut pas hésiter à apporter de la violence, de la rage. Cet après-midi j'ai joué quelques Impromptus et je me dis de plus en plus qu'il faut parfois tout lâcher tant cette musique peut-être expressive. Moore reste souvent trop gentil alors que c'est une musique qui soit être un petit peu bousculée dans les moments où tout éclate (je pense à l'andantino de la D.959, même si ce n'est pas du lied). Et Richter l'a très bien compris, d'ailleurs son accompagnement de DFD à Salzbourg est sublime tant il fait ressortir toute la douleur contenue dans ces partitions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:46

La douleur ça n'est pas de la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:51

alexandreg a écrit:
Zeno a écrit:
Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.
Pour bien jouer Schubert il ne faut pas hésiter à apporter de la violence, de la rage. Cet après-midi j'ai joué quelques Impromptus et je me dis de plus en plus qu'il faut parfois tout lâcher tant cette musique peut-être expressive. Moore reste souvent trop gentil alors que c'est une musique qui soit être un petit peu bousculée dans les moments où tout éclate (je pense à l'andantino de la D.959, même si ce n'est pas du lied). Et Richter l'a très bien compris, d'ailleurs son accompagnement de DFD à Salzbourg est sublime tant il fait ressortir toute la douleur contenue dans ces partitions.

En ce moment, j'ai plutôt tendance à retenir un maximum et ne faire exploser que sur quelques climax très brefs mais effectivement très intenses. Si tu prend l'andantino de la D959 que tu cites, je le vis comme quelque chose qui tend entièrement sur la reprise du thème initial et les 5 mesures qui le précèdent ( 147 à 151). Et je me sens en osmose parfaite avec ce qui est inscrit : la 2e reexposition du thème est marquée PP ( mesure 157 ) alors qu'on aurait tendance justement à vouloir s'embaler sur cette réexposition. Le cesc n'est marqué qu'à partir de la mesure 171 et donc très bref, mais il doit êre intense finir ff pour lâcher toute cette émotion accumulée. Alors c'est vrai que j'ai parfois tendance, selon les jours, à commencer à lacher avant, vers la mesure 165, pour essayer de conduire quelque chose de plus "libératoire".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:51

Vazen a écrit:
La douleur ça n'est pas de la violence.
Je n'ai jamais dit ça. Seulement dans certaines pages de Schubert il faut un peu de violence de la part du pianiste, il ne faut pas faire du joli et jouer ça gentiment (comme beaucoup le font dans les sonates ou en accompagnement de lieder). Par exemple Sofronitsky fait un excellent I. de la D.784 en étant très noir, en déployant une rage phénoménale et en apportant d'une certaine façon de la violence dans son piano. Quand je dis violent, ce n'est pas dans le sens d'agressif puisque Schubert ne l'est jamais mais plutôt de jouer de façon non lisse. Sinon cette musique perd beaucoup de son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:53

Vazen a écrit:
La douleur ça n'est pas de la violence.

Sauf que quand tu la joues, que tu l'intériorises, elle est tellement intense que quand tu l'xtériorise, ça ne peut être que violent, en tous cas c'est ce que je vis en jouant Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:56

Ericc a écrit:
alexandreg a écrit:
Zeno a écrit:
Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.
Pour bien jouer Schubert il ne faut pas hésiter à apporter de la violence, de la rage. Cet après-midi j'ai joué quelques Impromptus et je me dis de plus en plus qu'il faut parfois tout lâcher tant cette musique peut-être expressive. Moore reste souvent trop gentil alors que c'est une musique qui soit être un petit peu bousculée dans les moments où tout éclate (je pense à l'andantino de la D.959, même si ce n'est pas du lied). Et Richter l'a très bien compris, d'ailleurs son accompagnement de DFD à Salzbourg est sublime tant il fait ressortir toute la douleur contenue dans ces partitions.

En ce moment, j'ai plutôt tendance à retenir un maximum et ne faire exploser que sur quelques climax très brefs mais effectivement très intenses. Si tu prend l'andantino de la D959 que tu cites, je le vis comme quelque chose qui tend entièrement sur la reprise du thème initial et les 5 mesures qui le précèdent ( 147 à 151). Et je me sens en osmose parfaite avec ce qui est inscrit : la 2e reexposition du thème est marquée PP ( mesure 157 ) alors qu'on aurait tendance justement à vouloir s'embaler sur cette réexposition. Le cesc n'est marqué qu'à partir de la mesure 171 et donc très bref, mais il doit êre intense finir ff pour lâcher toute cette émotion accumulée. Alors c'est vrai que j'ai parfois tendance, selon les jours, à commencer à lacher avant, vers la mesure 165, pour essayer de conduire quelque chose de plus "libératoire".
Cette accumulation de tension doit être parfaitement menée puisque c'est elle qui conditionne la libération et c'est très dur de le faire correctement puisque les partitions ne sont pas très denses (au niveau de l'écriture, pas au niveau émotionnel) et qu'il est alors compliqué de maintenir cette tension (Richter le réussit très bien malgré que l'on puisse contester ses tempi). J'adore les pianistes qui intensifient ces climax au maximum, créant un drame et un relâchement salvateur suite à cette accumulation.


Ericc a écrit:
Vazen a écrit:
La douleur ça n'est pas de la violence.
Sauf que quand tu la joues, que tu l'intériorises, elle est tellement intense que quand tu l'xtériorise, ça ne peut être que violent, en tous cas c'est ce que je vis en jouant Schubert.
Je suis dans le même cas, quand cette extériorisation intervient j'ai tendance à tout lâcher presque avec fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:04

alexandreg a écrit:
Ericc a écrit:
alexandreg a écrit:
Zeno a écrit:
Je reproche à Moore la même chose qu'à Brendel. On s'habitue, c'est rond, c'est joli...
Et puis un jour, on découvre que Schubert, ce sont des gouffres ouverts tous azimuts. Il vient d'une autre planète, ce bonhomme-là. Encore faut-il que l'interprète le fasse sentir. Comme Richter, par exemple.
Pour bien jouer Schubert il ne faut pas hésiter à apporter de la violence, de la rage. Cet après-midi j'ai joué quelques Impromptus et je me dis de plus en plus qu'il faut parfois tout lâcher tant cette musique peut-être expressive. Moore reste souvent trop gentil alors que c'est une musique qui soit être un petit peu bousculée dans les moments où tout éclate (je pense à l'andantino de la D.959, même si ce n'est pas du lied). Et Richter l'a très bien compris, d'ailleurs son accompagnement de DFD à Salzbourg est sublime tant il fait ressortir toute la douleur contenue dans ces partitions.

En ce moment, j'ai plutôt tendance à retenir un maximum et ne faire exploser que sur quelques climax très brefs mais effectivement très intenses. Si tu prend l'andantino de la D959 que tu cites, je le vis comme quelque chose qui tend entièrement sur la reprise du thème initial et les 5 mesures qui le précèdent ( 147 à 151). Et je me sens en osmose parfaite avec ce qui est inscrit : la 2e reexposition du thème est marquée PP ( mesure 157 ) alors qu'on aurait tendance justement à vouloir s'embaler sur cette réexposition. Le cesc n'est marqué qu'à partir de la mesure 171 et donc très bref, mais il doit êre intense finir ff pour lâcher toute cette émotion accumulée. Alors c'est vrai que j'ai parfois tendance, selon les jours, à commencer à lacher avant, vers la mesure 165, pour essayer de conduire quelque chose de plus "libératoire".
Cette accumulation de tension doit être parfaitement menée puisque c'est elle qui conditionne la libération et c'est très dur de le faire correctement puisque les partitions ne sont pas très denses (au niveau de l'écriture, pas au niveau émotionnel) et qu'il est alors compliqué de maintenir cette tension (Richter le réussit très bien malgré que l'on puisse contester ses tempi). J'adore les pianistes qui intensifient ces climax au maximum, créant un drame et un relâchement salvateur suite à cette accumulation.


Ericc a écrit:
Vazen a écrit:
La douleur ça n'est pas de la violence.
Sauf que quand tu la joues, que tu l'intériorises, elle est tellement intense que quand tu l'xtériorise, ça ne peut être que violent, en tous cas c'est ce que je vis en jouant Schubert.
Je suis dans le même cas, quand cette extériorisation intervient j'ai tendance à tout lâcher presque avec fureur.

... sachant qu'à y bien regarder, ce "relâchement salvateur" exige selon moi, une reprise immédiate de la concentration et du contrôle émotionnel pour le réussir... bon, on est HS complet dans la rubrique lied hehe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:11

Ericc a écrit:

... sachant qu'à y bien regarder, ce "relâchement salvateur" exige selon moi, une reprise immédiate de la concentration et du contrôle émotionnel pour le réussir... bon, on est HS complet dans la rubrique lied hehe
Pas tant que ça puisque ces qualités sont aussi nécessaires aux accompagnateurs de lieder (et Moore ne les a pas vraiment). Les parties de piano sont excellemment bien écrites et fonctionnent un peu de la même façon que les sonates avec ces constructions devant mener à des explosions qui sont sensées montrer le désespoir, la résignation de l'homme. Le tout évidemment avec une grande concentration des interprètes.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:08

Concentration, libération... Tiens, ça me plaît bien ce dyptique expressif, pour Schubert. Je me concentre, puis je lâche tout. L'instant devient divin et me submerge parce que j'ai d'abord fourni un effort de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Darshada
Mélomane du dimanche
Darshada

Nombre de messages : 67
Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:22

Bonjour,

Voilà, je suis un ténor et je dois choisir un lieder de Schubert à chanter pour mon audition. Seulement voilà, je ne connais absolument pas les lieder de Schubert...
Si vous pouviez me conseiller ce serait vraiment super afin d'avoir une piste pour commencer Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:31

Sans problème... mais ça dépend de ta tessiture et de tes points forts (cantilène legato, grand récitatif tempêtueux ?).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Darshada
Mélomane du dimanche
Darshada

Nombre de messages : 67
Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:42

Je suis un ténor "extra" léger et les récitatifs sont vraiment pas mon points fort. J'ai une voix très ronde avec un léger vibrato.
Je viens d'écouter "Der König in Thule", ça a l'air vraiment pas mal et ça me plaît assez.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:47

Darshada a écrit:
Je suis un ténor "extra" léger et les récitatifs sont vraiment pas mon points fort. J'ai une voix très ronde avec un léger vibrato.
Je viens d'écouter "Der König in Thule", ça a l'air vraiment pas mal et ça me plaît assez.
Oui, c'est un ultra tube.

Sinon, tu as bon legato ? Et ton allemand donne quoi ?
Tu as quel niveau aussi ?

Parce que Ihr Bild dans le Schwanengesang par exemple est très facile. Sinon, plus dur mais fantastique, Das Wirtshaus dans Winterreise.


D'ailleurs c'est le meilleur conseil : écoute Schöne Müllerin, Winterreise et Schwanengesang (même en faisant autre chose, ou regarde les partitions), et choisis ce qui te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Darshada
Mélomane du dimanche
Darshada

Nombre de messages : 67
Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:51

Je suis ne première année de chant au conservatoire et mon allemand est pas terrible, et en plus je sais pas rouler les "r" :p
Sinon oui j'ai un bon legato, enfin je pense ^^'
Je vais écouter ça.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:52

Darshada a écrit:
Je suis ne première année de chant au conservatoire
Ok, alors Ihr Bild est sans doute pas mal. Very Happy

Citation :
et mon allemand est pas terrible,
Je ne vais pas radoter, mais c'est un profond problème de l'enseignement du chant.

Citation :
et en plus je sais pas rouler les "r" :p
C'est la tradition en allemand chanté, mais dans l'absolu on n'est pas obligé de les rouler en allemand. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Darshada
Mélomane du dimanche
Darshada

Nombre de messages : 67
Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 12:57

J'ai écouté les deux et je les trouve pas super super pour être franc ^^'
Aurais-tu d'autres idées au cas où?
Bah j'imagine que mon allemand s'améliorera au fur et à mesure que je progresserai. En première notre cours d'ortophonie porte sur la langue française mais à partir de la deuxième on voit aussi les langues étrangères.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 13:03

Darshada a écrit:
J'ai écouté les deux et je les trouve pas super super pour être franc ^^'
Aurais-tu d'autres idées au cas où?
Tu mériterais d'être dévoré tout cru.

Dis-moi ce qui ne te plaît pas ou ce que tu rêverais, que je puisse te proposer autre chose... parce que c'est considéré comme un sommet de l'art occidental, donc je peux te proposer d'autres trucs tout aussi super, mais si tu n'aimes pas ça ne change rien à notre problème...

Citation :
Bah j'imagine que mon allemand s'améliorera au fur et à mesure que je progresserai.
C'est assez autonome et c'est bien le problème. Mais je n'ai que deux solutions : changer le système ( Mr. Green ) ou alors essayer de progresser de ton côté en écoutant des films allemands (si possible pas des films récents sur la Wehrmacht ou les Einsatzgruppen Laughing ) de la grande époque, du lied, de l'opéra allemand, et en essayant de le déclamer en parlant.


Citation :
En première notre cours d'ortophonie porte sur la langue française mais à partir de la deuxième on voit aussi les langues étrangères.
Et on te fait chanter dès la première année dans d'autres langues. [soupir]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Darshada
Mélomane du dimanche
Darshada

Nombre de messages : 67
Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 13:10

J'ai réécouté plus attentivement Ihr Bild avec la partition et je dois dire que ça me plaît de plus en plus. Oui je sais, quel cœur changeant :p
Tu nous aides à changer le système? ^^ Je crois qu'on sera pas trop de deux :p
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 20 Oct 2010 - 13:41

Bah, si chaque élève insiste pour ne changer que dans les langues qu'il maîtrise, quitte à traduire lui-même les morceaux donnés par son prof, ça peut déjà influer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyLun 7 Fév 2011 - 11:54

Le dernier Goerne est magnifique.
Lieder de Schubert - Page 4 41DL9h%2B2RQL._SL500_AA300_


Les lieder chantés sont : Nacht und Träume / Des blinde Knabe / Hoffnung / Totengräberweise / Tiefes Leid / Greisengesang / Totengräbers Heimweh / An den Mond / Die Mainacht / An Silvia / Ständchen / Des Schäfer und der Reiter / Die Sommernacht / Erntelied / Herbstlied / Der liebliche Stern / An die Geliebte

L'accompagnement de Schmalcz est tout à fait correct, pas de duretés, et surtout pas trop d'intentions.

Goerne est somptueux, portant une attention permanente à la ligne (son legato est d'une perfection remarquable et ça paraît assez naturel). Du coup, certains mots sont parfois difficilement intelligibles (les consonnes sont souvent un peu allégées). Expressivement, on reste dans la lignée des albums précédents, Goerne sait être vindicatif quand le texte le veut (Totengräberweise). Globalement il saisit très intelligemment l'esprit de chaque lied (quel contraste entre la première partie de l'album, plutôt sombre, et la deuxième partie).
J'ai l'impression que sa voix s'est légèrement assombrie par rapport aux précédents albums, mais je la trouve tout aussi pertinente dans le lied.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyLun 7 Fév 2011 - 17:58

Je ne suis pas allé au bout de l'écoute Embarassed
Peut être n'étais je pas disponible ?
Mais franchement je me suis rapidement ennuyé. Impression de déjà entendu. J'attendais qu'on me raconte des histoires, qu'on évoque des situations, des sentiments, des drames, qu'au moins couleurs et mots ou vers, fassent vivre tout cela. Je n'ai entendu qu'un hédonisme vocal très lassant.
Je verrais si une deuxième écoute complète cette fois me permettra d'accrocher. En tous cas c'est la première fois que je ne vais pas au bout d'un disque de lieder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyLun 7 Fév 2011 - 18:02

C'est sûr que cette recherche permanente de la ligne parfaite peut lasser et laisser une impression de manque. Il n'y a pas énormément d'aspérités, la voix est globalement très douce (et le pianiste ne montre pas plus d'aspérités).
Mais comme ces lignes sont magnifiques, j'ai pleinement adhéré.
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyDim 24 Juil 2011 - 13:24

DavidLeMarrec a écrit:
Goerne/Brendel, personne n'approche ça. Personne.

Personne, zavez compris !!

(Et même Sofro est d'accord.)




Je finis aussi par me le demander (je parle de Schwanengesang). Un concert, un état de grâce. Je n'arrive pas trop à comprendre ce qui se passe, de toute manière ils sont totalement ailleurs et en plus ils sont au même endroit, et les auditeurs avec. Une sorte de fusion avec le Grand Tout de la Forêt. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyJeu 10 Nov 2011 - 21:44

Naxos rassemble son intégrale des lieder de Schubert en un gros coffret de 38 disques.

http://www.abeillemusique.com/CD/Classique/8503801/0730099380140/Naxos/Franz-Schubert/Lieder-Integrale/cleart-56445.html
http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=8.503801

Qu'en pensent ceux qui connaissent ces enregistrements ?
Edit : Il y a un avis dès la première page de ce fil Wink

Le pianiste est le plus souvent Ulrich Eisenlohr, maître d'oeuvre de l'ensemble.

D'après ce que j'ai pu voir sur le site américain, les chanteurs sont :
- les ténors Christian Elsner, Johannes Kalpers, Rainer Trost, Markus Schäfer, Lothar Odinius, Marcus Ullmann, Jan Kobow, Ferdinand von Bothmer, Christoph Genz,
- les barytons Roman Trekel, Wolfgang Holzmair, Martin Bruns, Thomas Bauer, Michael Volle, Ulf Bästlein, Markus Eiche, Florian Boesch, Detlef Roth,
- les basses ou barytons-basses Cornelius Hauptmann, Marcus Schmidl, Markus Flaig, Wolf Matthias Friedrich, Konstantin Wolff, Hanno Müller-Brachmann
- les sopranos Ruth Ziesak, Christiane Iven, Maya Boog, Brigitte Geller, Simone Nold, Birgid Steinberger, Lydia Teuscher, Caroline Melzer, Julia Borchert, Sibylla Rubens, Silke Schwarz,
- les mezzos et altos Regina Jakobi, Daniela Sindram, Ingeborg Danz, Hildegard Wiedemann

Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyJeu 15 Déc 2011 - 17:08

J'ai écouté Die Schöne Müllerin dans une version dont personne ne parle ici… Celle de Lotte Lehmann en 1942 avec Paul Ulanowsky au piano. Bien sûr, la voix de Lehmann est au premier plan et cache le piano, mais quelle expressivité dans ces lieder ! Elle "joue" vraiment chaque lied, c'est épatant !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyJeu 22 Déc 2011 - 11:55

Hippolyte a écrit:
Naxos rassemble son intégrale des lieder de Schubert en un gros coffret de 38 disques.
J'ai presque achevé pour CSS un commentaire disque par disque des programmes et interprétations. Je te le transmettrai lorsque ce sera prêt. Je crois qu'au bout du chemin, ça surpasse Hyperion pour la qualité artistique (ce qui n'est pas un mince compliment). Pas pour l'appareil critique en revanche, c'est sûr.

Mariefran a écrit:
J'ai écouté Die Schöne Müllerin dans une version dont personne ne parle ici… Celle de Lotte Lehmann en 1942 avec Paul Ulanowsky au piano. Bien sûr, la voix de Lehmann est au premier plan et cache le piano, mais quelle expressivité dans ces lieder ! Elle "joue" vraiment chaque lied, c'est épatant !
Je la trouve meilleure dans le Winterreise, sa Meunière est particulièrement désappointante, surtout lorsqu'on aime Lehmann, je trouve. La voix est ternie, l'expression chiche, et la prise de son cruelle - pas le type de voix qu'il fallait capter le micro dans la bouche !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
oBlazeo
Mélomaniaque
oBlazeo

Nombre de messages : 533
Age : 51
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 13/02/2012

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012 - 17:56

Alors voilà, j'aurais bien besoin d'une petite discographie sélective sur la belle meunière et surtout sur le chant du cygne, car ce sont hélas des cycles que je connais fort mal ou pas du tout.

Alors au boulot tas de mélomanes amollis fouet

Une discographie sélective hein, ne me noyez pas sous une tonne de références !

Merci d'avance, c'est vraiment agréable d'avoir la possibilité d'interroger des gens qui ont une réelle culture musicale.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012 - 18:02

C'est marrant, mais tu as une façon de t'adresser aux gens qui donne vachement envie de te répondre… fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 03/04/2010

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012 - 18:42

oBlazeo a écrit:
Alors voilà, j'aurais bien besoin d'une petite discographie sélective sur la belle meunière et surtout sur le chant du cygne, car ce sont hélas des cycles que je connais fort mal ou pas du tout.

Alors au boulot tas de mélomanes amollis fouet

Une discographie sélective hein, ne me noyez pas sous une tonne de références !

Merci d'avance, c'est vraiment agréable d'avoir la possibilité d'interroger des gens qui ont une réelle culture musicale.

la belle meunière

Vinogradov; Munteaunu; Schreier/ Peter Zehr; Patzak; Partridge.


le chant du cygne

Schreier/Schiff; Kipnis; Hotter; Munteaunu; Fassbaender (studio); Husch

Revenir en haut Aller en bas
oBlazeo
Mélomaniaque
oBlazeo

Nombre de messages : 533
Age : 51
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 13/02/2012

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012 - 18:54

Mariefran a écrit:
C'est marrant, mais tu as une façon de t'adresser aux gens qui donne vachement envie de te répondre… fleurs

Aurais-je heurté ta sensibilité ?
Une rivière en crue d'excuses, en ce cas !

Et merci à Mandryka !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 30 Juin 2012 - 16:04

DavidLeMarrec a écrit:
Hippolyte a écrit:
Naxos rassemble son intégrale des lieder de Schubert en un gros coffret de 38 disques.
J'ai presque achevé pour CSS un commentaire disque par disque des programmes et interprétations. Je te le transmettrai lorsque ce sera prêt. Je crois qu'au bout du chemin, ça surpasse Hyperion pour la qualité artistique (ce qui n'est pas un mince compliment). Pas pour l'appareil critique en revanche, c'est sûr.


Que penser finalement de cette intégrale Naxos ? Est-ce un bon choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:16

Je vais tenter de rassembler tout ça, peser le pour et le contre de tous ces avis intéressés et éclairants.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:28

Peut-être que personne hormis David, qui ne vient plus sur le forum, n'a cette intégrale, figure-toi…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:31

Ca ne se vendrait donc pas aussi bien que Toscanini ?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:48

Mariefran a écrit:
Peut-être que personne hormis David, qui ne vient plus sur le forum, n'a cette intégrale, figure-toi…

Euh, si... moi, par exemple ! Et achetés de longue haleine en volumes séparés, qui plus est !
Relative constance dans la qualité (beau piano d'Eisenlohr). Quelques numéros un peu en-dessous (la Müllerin de Elsner, qui a enregistré Parsifal avec Janowski, récemment ; Regina Jakobi dans les Schiller, Bälstein pour les premiers Goethe) mais aussi des choses merveilleuses (Genz, vrai beau ténor viennois ; Ziesak, Volle, Trekel pour un Winterreise trop méconnu, Maya Boog dans le volume italien, etc.). Une musicalité, en général, une probité aussi ; quelque chose de simple dans le sentiment, sans enflure et des personnalités qui savent s'effacer derrière le compositeur et les poètes.


Dernière édition par bAlexb le Sam 7 Juil 2012 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 16:01

Merci pour ces impressions bAlexb.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMer 24 Oct 2012 - 10:28

Il me semble que personne n'a parlé de ces versions du Schwanengesang (mais peut-être y a-t-il une bonne raison à cela...):

Gerhaher - Huber
Lieder de Schubert - Page 4 5145VYW4PNL

Holzmair - Cooper (pour les 3 grands cycles)
Lieder de Schubert - Page 4 51DDh73%2BIKL

Pas chers du tout en tout cas mais est-ce que ça en vaut la peine?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27672
Date d'inscription : 21/09/2012

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyVen 31 Jan 2014 - 0:07

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Franz Schubert (1791-1828) :

Lieder sur des poèmes de Goethe

Am flusse - Trost in Tränen - Schäfers Klagelied - Meeres stille - Heidenröslein - Jägers Abendlied - Sehnsucht - Die Liebe - Rastlose liebe - Nähe des Geliebten

Der Fischer - Erster Verlust - Der König von Thule - Wer sich der Einsamkeit ergibt - Wer nie sein Brot mit Tränen ass - An die Türen will ich schleichen

An Schwager Kronos - An Mignon - Ganymed - An die Entfernte - Versunken - An den Mond - Der Musensohn - Auf dem See - Geistes Gruss


= Christoph Prégardien ; Andreas Staier, pianoforte

(DHM, octobre 1994)

Smile Je l'ai écouté des dizaines de fois cet album, depuis que je l'achetai voilà 20 ans. On doit s'habituer à la voix blanche, aux délicates opalescences du clavier... Une fois accoutumé, c'est un enchantement.

Tant de poésie dans ce Roi de Thulé pourtant mis au pain sec. Et quel capricant fils des muses ! Quel pétulant pêcheur ! Quel trépidant amour sans répit !

Je me demande si on a déjà chanté An Mignon avec tant d'humilité ; bouleversant...

Un récital frais, pur et innocent comme la rosée du matin.


Lieder de Schubert - Page 4 51KNpz1vgGL._SY450_

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31126
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptySam 1 Fév 2014 - 23:04

Il y a une série de lieder par DFD accompagné par Richter filmés. C'est quand même franchement poignant ! (et je découvre des lied que je ne connaissais pas)

watch?v=MHmzzu4FAnM&list=PLFA301369D41BC743

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
warren 60
Mélomane averti
warren 60

Nombre de messages : 319
Age : 47
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 EmptyMar 11 Fév 2014 - 3:04

Bonsoir à tous !

Quelqu'un pourrait-il me dire si, à sa connaissance, Gustav Neidlinger a gravé Winterreise, Schwanengesang ou tout simplement une petite sélection de lieder de Schubert ? Personnellement, je n'ai jamais trouvé trace d'enregistrement de cet illustre Alberich dans le lied, mais on ne sait jamais...et j'ai une amie inconditionnelle de Neidlinger qui me tarabuste régulièrement avec ça j'avoue que, vu le style et le format vocal du zouave, j'aimerais bien entendre ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lieder de Schubert - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lieder de Schubert - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lieder de Schubert
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coffret 30 CD The Classical collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: