Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lieder de Schubert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3757
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lun 8 Fév 2016 - 12:43

Ça serait tellement dommage de parler du Winterreise sans mentionner Siegfried Lorenz...
Idem pour Gérard Souzay avec La Belle Meunière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lun 8 Fév 2016 - 13:19

Ravelavélo a écrit:
Ça serait tellement dommage de parler du Winterreise sans mentionner Siegfried Lorenz...
Idem pour Gérard Souzay avec La Belle Meunière.

Ou de Josef Greindl ; ou de Kim Borg, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3757
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mar 9 Fév 2016 - 1:29

bAlexb a écrit:


Ou de Josef Greindl ; ou de Kim Borg, aussi.

Merci de citer ces deux noms qui me sont inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 31 Mai 2017 - 16:33

Un petit point sur les intégrales "Hyperion" et "Naxos".

D'abord, l'intégrale Hyperion (40 CDs) est présentée de façon chronologique, ce qui n'est pas toujours une bonne chose.
Chez Naxos (38 CDs), le classement est fait par auteurs ou par thèmes, ce qui donne pratiquement au moins un récital par interprète.

Les interprètes.

Hyperion:

Ténor: Paul Agnew – John Mark Ainsley – Ian Bostridge – James Gilchrist – Martyn Hill
Philip Langridge – Jamie McDougall – Daniel Norman – Mark Padmore – Christoph Prégardien
Tom Raskin – Michael Schade – Anthony Rolfe Johnson – Peter Schreier – Toby Spence
Adrian Thompson

Baryton: Sir Thomas Allen – Nathan Berg – Gerald Finley – Matthias Goerne – Thomas Hampson
Richard Jackson – Simon Keenlyside – Maarten Koningsberger – Stephan Loges – Christopher
Maltman – Paul Robinson – Stephen Varcoe – Brandon Velarde

Basse: Neal Davies – Michael George – Charles Gibbs

Soprano: Elly Ameling – Lorna Anderson – Nacy Argenta – Arleen Auger – Juliane Banse
Christine Brewer – Elizabeth Connell – Lynne Dawson – Stella Doufexis – Susan Gritton
Dame Felicity Lott – Edith Mathis – Geraldine McGreevy – Marie McLaughlin – Lucia Popp
Dame Margaret Price – Patricia Rozario – Christine Schäfer –

Mezzo-soprano: Dame Janet Baker – Brigitte Fassbaender – Marjana Lipovsek – Ann Murray
Sarah Walker – Catherine Wyn-Rogers

Contralto: Catherine Denley

Récitant: Dietrich Fisher-Dieskau
Clarinette: Dame Thea King
Cor: David Pyatt
Violon Marianne Thorsen
The London Schubert Chorale
Holst Singers
Graham Johnson: piano

Naxos:

Soprano: Maya Boog – Julia Bborchert – Brigitte Geller – Christiane Iven – Caroline Melzer
Simone Nold – Sibylla Rubens – Silke Schwarz – Birgit Steinberger – Lydia Teuscher
Ruth Ziesak –

Mezzo-soprano: Regina Jakobi – Daniela Sindram

Alto: Ingeborg Danz – Hildegard Wiedemann

Ténor: Ferdinand von Bothmer – Christian Elsner – Chritoph Genz – Johannes Kalpers

Jan Kobow – Lothar Odinius – Markus Schäfer – Rainer Trost – Marcus Ullmann

Baryton: Ulf Bästlein – Florian Boesch – Martin Bruns – Markus Eiche – Wolfgang Holzmair
Detlef Roth – Roman Trekel – Michael Volle

Basse-baryton: Thomas E. Bauer – Wolf Matthias Friedrich – Hanno Müller-Brachmann
Konstantin Wolff

Basse: Markus Flaig – Cornelius Hauptmann – Marcus Schmidl

Piano: Ulrich Eisenlohr – Jens Fuhr – Burkhard Kehring – Stefan Laux – Wolfram Rieger
Violon: Reto Kuppel – Peter Riehm
Violoncelle: Daniel Grosgurin
Clarinette: Nikolaus Friedrich
Cor: SjönScott
Harpe: Uta Jungwirth


Bien que l'édition Hyperion comprenne plus de "vedettes", l'intégrale Naxos n'a pas à en rougir, et tient largement la comparaison; on y trouve d'excellents interprètes que j'ai découverts à cette occasion.

Comme toute intégrale, il y a du très bon et du moins bon, voire du mauvais. Je ne vais pas passer chaque Lied en détail, mais pour les cycles, "Die schöne Müllerin" de Naxos est raté; c'est chanté par Christian Elsner, et pour moi ça ne passe pas. Rien à voir avec la version de Ian Bostridge chez Hyperion.
Un volume consacré à Goethe (Naxos) dans lequel on a Erlkonig est également raté à mon avis. Le ténor Johannes Kalpers n'est pas à la hauteur…et je n'aime pas son timbre de voix.

Chez Hyperion, on a deux versions du Erlkonig de Schubert: l'une à trois voix et l'autre interprérée par Sarah Walker.

J'aime bien les deux "Winterreise", Goerne pour Hyperion et Trekel pour Naxos.
Par contre, étant donné ce classement chronologique d'Hyperion", le Winterreise est en deux parties…sur deux CD différents!..pas top.

Schwanengesang d'Hyperion est en deux parties, chantées par les deux ténors John Mark Ainsley et Anthony Rolfe Johnson (chacun sa partie).
Chez Naxos c'est chanté par le baryton Michael Volle; belle version de baryton.

Chez Naxos on trouve un CD composé de raretés / fragments / versions alternatives. Il y a des choses intéressantes.
Chez Hyperion, trois volumes sont consacrés aux amis et contemporains de Schubert avec par exemple les "Erlkonig" de Loewe, Spohr, Reichardt et Zelter.


J'ai lu ici, que techniquement les enregistrements de Naxos étaient mauvais: c'est faux ! Franchement rien ici n'a heurté mes oreilles ! Et ça tient la comparaison avec Hyperion...à moins de chipoter...

Le contenant:
Hyperion: grosse boite en carton de 29 cm de long, contenant 40 CDs + le livret (420 pages) avec les textes (allemand/français). Le texte de présentation est en français.

Naxos: un (presque) cube de 13cm de côté avec à l'intérieur les CDs dans des pochettes cartonnées + un livret de 420 pages (présentation de chaque volume en anglais) mais sans les textes des Lieder.

Tout en restant très subjectif, on peut dire que ces deux intégrales se tiennent, voire se complètent: une approche chronologique pour l'une, une approche thématique pour l'autre.

Je viendrai compléter au cas ou quelque chose d'important m'aurait échappé, et aussi au fil de nouvelles écoutes. Very Happy


Dernière édition par Rubato le Sam 3 Juin 2017 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 31 Mai 2017 - 17:53

Rubato a écrit:
D'abord, l'intégrale Hyperion (40 CDs) est présentée de façon chronologique, ce qui n'est pas toujours une bonne chose.
Chez Naxos (38 CDs), le classement est fait par auteurs ou par thèmes, ce qui donne pratiquement au moins un récital par interprète.
L'ordre a dû être modifié chez Hyperion entre la première publication en disques séparés et cette mise en coffret, parce que les deux volumes que j'avais achetés à leur sortie étaient deux récitals thématiques, chacun par une chanteuse - le volume 11 autour du thème de la mort par Brigitte Fassbaender et le 15 autour du thème de la nuit par Margaret Price.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 31 Mai 2017 - 17:58

Tout à fait : le coffret intégral (beaucoup moins cher) ne contient pas les notes de programme de Johnson et est réorganisé par ordre chronologique (ce qui n'est pas inintéressant du tout, mais effectivement un peu frustrant musicalement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 31 Mai 2017 - 19:33

DavidLeMarrec a écrit:
Tout à fait : le coffret intégral (beaucoup moins cher) ne contient pas les notes de programme de Johnson et est réorganisé par ordre chronologique (ce qui n'est pas inintéressant du tout, mais effectivement un peu frustrant musicalement).

Il y a un long texte explicatif  de Graham Johnson sur l'élaboration de cette intégrale, et en français ("souvenirs d'un accompagnateur") Wink Mais effectivement pas de notes de programme pour chaque volume puisque tous les rôles ont été "redistribués" en fonction de cette classification chronologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 31 Mai 2017 - 22:51

Mais précisément, dans les volumes séparés de l'intégrale Hyperion, l'intérêt n'est pas le propos général mais un commentaire détaillé, lied par lied ! Comme le Schubert Companion, mais en beaucoup plus subtil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 1 Juin 2017 - 8:31

On est d'accord !
Et c'est un peu ce que l'on trouve dans ce livre que je parcoure régulièrement.

:

Sinon, il n'y a pas de version française du "Schubert songs companion" ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 7 Juin 2017 - 9:12

Zeno a écrit:
Je viens de recevoir Die Schöne Müllerin et Winterreise par Hynninen et Gothoni. Je n'aurais pas pensé à ces interprètes mais David est passé par là.

Je suis scotché, ça écrase tout ce que je connais en termes d'éloquence. Et quelle partie de piano ! Le moindre accord est passionnant.

Rien que le Gute Nacht du voyage, ce travail sur le tempo à la fin... On est glacé tout de suite, saisi, c'est impossible de résister à ça.

Un seul bémol : la réverb dans la Belle Meunière, qui rappelle les égarements du label Nimbus.

Même constatation pour moi qui viens de découvrir cette version: la réverbération, sur la voix, avec un léger écho de temps à temps. Dommage, il va falloir s'y habituer !


Pour l'interprétation, on est d'accord, c'est drunken . Mais écoute perturbée par cette réverb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 7 Juin 2017 - 14:32

Il n'y en a pas dans le DVD du Winterreise. Pour la Meunière en revanche, je n'ai que le studio à proposer – et moi qui n'aime pas la réverbération dans le lied, je trouve quand même ça assez discret, en tout cas pas gênant sur le spectre musical utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 7 Juin 2017 - 17:30

DavidLeMarrec a écrit:
Il n'y en a pas dans le DVD du Winterreise. Pour la Meunière en revanche, je n'ai que le studio à proposer – et moi qui n'aime pas la réverbération dans le lied, je trouve quand même ça assez discret, en tout cas pas gênant sur le spectre musical utile.

Il n'y a pas de problème pour le Winterreise studio.
Je vais réécouter la Meunière sur les enceintes (ma première écoute était au casque )... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 9:41

J'écoutais un volume (le 29) de l'intégrale (coffret) Hyperion.

...que du bonheur  Smile . Le volume couvre la période allant de mars 1824 à avril 1825.

C'est une succession de petites pépites, et pour l'interprétation nous avons: Rolfe Johnson - Fassbaender - M.Price - Maltman - Brewer - McLaughlin - Schreier (dont je ne suis pas vraiment fan, mais ici ça passe)...
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 14:46

Tu pourrais donner quelques titres ? Le 29, en séparé, c'est Lipovšek, avec des œuvres moins fableuses, un peu le creux de la production de Schubert, là où il commence à devenir ambitieux et où manque un peu le naturel de ses premières et dernières productions (dans les D.600, avec un bout des Abendröte-Lieder sur les Schlegel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 16:01

Abendstern D806
Der Sieg D805
Auflösung D807
Gondefahrer D808
Gondefahrer D809
Wandrers Nachtlied II D768
Gebet D815
Lied eines Kriegers D822
Im Abendrot D799
Der Einsam D800
Die junge Nonne D828
Lied der Anne Lyle D830
Gesang der Norna D828
Des Sängers Habe D832
Auf der Bruck D853
Im Walde D834
Der blinde Knabe D833
Totengräbers Heimweh D842

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 17:04

Ah oui, dans les D.800, il n'y a plus de déchet (dans les D.700, déjà…), et dans les D.900, que des lieder ultimes.

Il y a même quelques tubes dans la liste. (La première partie de Totengräbers Heimweh, c'est quelque chose !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 17:54

Effectivement, pas de déchet.

Et j'ai continué avec le volume 30 dans lequel on a "SiebenGesänge aus Walter Scotts" avec le "tube" Ellens Gesang III" (Ave Maria). Very Happy

Puis:
Das Heimweh D851
Die Allmacht D852
Fülle der Liebe D854
Wiedersehn D855
Abendlied für die Entfernte D856
Zwei Szenen aus dem Schauspiel D857

Avril 1825 à septembre 1825.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 18 Juin 2017 - 23:07

Ah, les Scott, ils sont très chouettes… Les deux autres Ellen (avec le cor tandis que le chasseur repose), ou le rythme de cabalette du Prisonnier de la Tour grand'mère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 21 Juin 2017 - 19:23



Schwanengesang  Henschel / Schwinghammer

Un très bel album.
Henschel m'avait déjà marqué dans le "Dr Faust" de Busoni et aussi dans des Lieder de Beethoven.

Le Schwanengesang est vraiment bien ("Doppelgänger" glaçant) avec un très beau piano de Schwinghammer.

En complément:
Prometheus
Ganymed
Freiwilliges
Gruppe aus dem Tartarus
Elysium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lun 26 Juin 2017 - 8:55

Je poursuis ici:

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
Die schöne Magelone - Hynninen / Gothoni

Je me disais qu'une version avec une voix (interprète) pour chaque personnage, Le troubadour, Pierre de Provence, Magelone et Sulima pourrait-être intéressante...une sorte d'opéra de poche. Smile

Disons que ça irait à rebours de la manière du lied : comme chez Schubert avec Erlkönig, In der Nacht (avec les bardes d'Ossian), l'Altschottische Ballade… ça perd de sa force quand c'est platement juxtaposé. Ou alors je veux bien lorsqu'il y a vraiment deux blocs de texte successifs, comme dans Shilric und Vinvela.

Justement, j'ai réécouté la version à trois voix d'Erlkönig de l'intégrale Hyperion, et j'ai trouvé qu'elle perdait en intensité dramatique.
Et puis je ne pense pas que Schubert ait envisagé cette éventualité.

Pour aller au bout de cette logique, il aurait même fallu 4 voix.

Ça reste une curiosité interprétative. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lun 26 Juin 2017 - 9:08

C'est vrai que c'est toujours très bien, Henschel. Son Winterreise avec Gage est un peu « standard » (mais impeccable), mais avec sa maturité actuelle, ce doit être intéressant, d'autant qu'il n'y a pas du tout autant de versions du Schwanengesang (ni aussi bonnes) que des deux autres cycles principaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Lun 26 Juin 2017 - 17:49

Avec le volume 32 du coffret Hyperion, c'est encore une fois "que du bonheur" !  Smile
On débute avec un somptueux "Im Freien" par Margaret Price, et puis les pépites s'enchainent.

Fischerweise  / Stephen varcoe
Dithyrambe / Fassbaender
Hippolits Lied / Hampson
Nachthelle / J.M. Ainsley avec le London Schubert Chorale
Grab und Mund / London Schubert Chorale
Alinde / Rolfe Johnson
Der Vater mit dem Kind / Rolfe Johnson
....
....
Seule ombre au tableau pour moi, trois Lieder chantés par Peter Schreier... Confused

Le volume couvre la période de mars 1826 à janvier 1827.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 11:10

Je viens de réécouter la version Hynninen/Gothóni de "Die schöne Müllerin" !!!

Elle est vraiment fabuleuse cette version! Au sommet de la discographie. Avec ces interprètes le cycle prend une autre dimension.
Il faut entendre "Die liebe Farbe" drunken

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 13:22

Oui, comme chez Goerne-Schneider, ça devient une tragédie beaucoup moins badine, mais non sans esprit. (Gothóni y est gigantesque !)

Sans doute un peu éloigné des intentions premières du volkslied qu'on entend encore fortement dans ce cycle, mais ça rend vraiment justice à l'œuvre. Une des toutes plus belles pour moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 13:23

Dans un esprit voisin, outre Goerne-Schneider (plus suspendu dans le genre sombre), il y a Kaufmann-Deutsch, pour le côté combattif et extraverti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 14:34

DavidLeMarrec a écrit:
Dans un esprit voisin, outre Goerne-Schneider (plus suspendu dans le genre sombre), il y a Kaufmann-Deutsch, pour le côté combattif et extraverti.

Il faut que je le réécoute.
Je ne connais pas celle Kaufmann-Deutsch...mais je ne suis pas trop tenté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 14:59

J'avais noté ton tropisme pour les voix graves. Smile Leur Winterreise est assez terne,maisen l'occurence, c'est vraiment de la dynamite.

Cela dit, il y a suffisamment d'excellentes versions pour que tu ne commences pas par écouter celles qui te tentent moins ; je la mentionnais parce que, sur le papier, elle paraît moyennement prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Ven 14 Juil 2017 - 15:12

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais noté ton tropisme pour les voix graves. Smile  

Ah oui! c'est bien vu; Baryton et mezzo. Smile ...mais pas que, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 14:40



J'avais apprécié le Winterreise de Matthew Rose et Gary Matthewman.

Son Schwanengesang avec cette fois Malcom Martineau est du même tonneau; toujours cette profondeur de voix assez impressionnante, et qui à mon avis convient très bien au Lied "Der Atlas" avec le beau piano de Martineau.

En bonus, on a "Der Hochzeitsbraten", à trois voix donc: Christina Gansch, Robert Murray et Matthew Rose.

À noter l'effort éditorial du label STONE records qui, comme pour le Winterreise présente l'album sous forme de petit livre CD, avec textes allemand/anglais ainsi que de nombreuses photos des sessions.
À l'heure de la dématérialisation, je dis "chapeau" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 16:59

J'avais été très désappointé au contraire, j'avais trouvé ça sec, aussi bien vocalement qu'en intentions. Et puis on ne gagne pas au change avec Martineau, toujours assez falot au disque.

Vraiment pas comparable à la belle réussite du Winterreise de M. Rose, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 17:40

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais été très désappointé au contraire, j'avais trouvé ça sec, aussi bien vocalement qu'en intentions. Et puis on ne gagne pas au change avec Martineau, toujours assez falot au disque.

Vraiment pas comparable à la belle réussite du Winterreise de M. Rose, je trouve.

Je ne suis pas d'accord...mais ce n'est pas grave ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 17:48

C'est pas grave pour toi. Very Happy

(Pour moi, c'est plus frustrant, mais ça va, dans le flot de publications schubertiennes, je peux survivre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 18:08

DavidLeMarrec a écrit:
C'est pas grave pour toi. Very Happy

(Pour moi, c'est plus frustrant, mais ça va, dans le flot de publications schubertiennes, je peux survivre.)
Je ne comprends pas ce que tu sous-entends ici . scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 18:25

Ben, que c'est toujours plus satisfaisant d'aimer que de ne pas aimer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 22 Juil 2017 - 19:14

DavidLeMarrec a écrit:
Ben, que c'est toujours plus satisfaisant d'aimer que de ne pas aimer…

Oui. Tu es sans doute plus exigeant que moi, mais j'ai eu moi aussi ma part de frustrations... Wink

Et pour en revenir au Schwanengesang de M.Rose, au niveau des intentions je ne vois pas trop ce que tu trouves de différent par rapport à son Winterreise.
J'y trouve la même implication, le chant est le même...bref je ne comprends pas trop ce que tu lui reproches. Si tu pouvais expliciter.
...et puis Martineau falot...  Rolling Eyes

En même temps je ne dis pas que c'est LA version de l'oeuvre; il y a certains Lieder que je préfère ailleurs, et d'autres qui, pour moi, conviennent très bien à cette voix de basse, comme par exemple Der Atlas.

Je vais bien le réécouter. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Dim 23 Juil 2017 - 12:59

Rubato a écrit:

Je vais bien le réécouter. Smile

Voilà, c'est fait ; et je maintiens ce que j'ai dit auparavant. Smile


Dernière édition par Rubato le Lun 31 Juil 2017 - 8:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mar 25 Juil 2017 - 14:44

"Im Freien" D880...

...qu'il est beau ce Lied ! drunken
J'ai envie de dire "merci Franz".    

Une belle façon de débuter le volume 32 d'Hyperion (coffret).
Pas de sélection ici puisqu'il n'y a rien à jeter...

...et ce sera ainsi jusqu'à son dernier Lied (amha).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3087
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mar 25 Juil 2017 - 14:57

Rubato a écrit:
"Im Freien" D880...

...qu'il est beau ce Lied ! drunken

Oh que oui ! (intégrale DG Dietrich Fischer-Dieskau/Gerald Moore pour moi, ce CD est un de ceux que j'ai le plus écoutés - An Silvia, Der Vater mit dem Kind, Am Fenster...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mar 25 Juil 2017 - 15:39

Les titres que tu cites sont également sur ce volume.

Pour "Im Freien" c'était par Margaret Price et j'ai une autre version par Christoph Genz (ténor). Smile

...et j'ai envie de citer "Alinde" aussi, mais bon il faudrait tous les citer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 2 Aoû 2017 - 17:47

Dans certaines versions de "Die schöne Mullerin", en plus des 20 poèmes chantés, on trouve d'autres poèmes, toujours de Müller, mais parlés.

Exemple:
Dans la version Bostridge / Johnson on a un prologue, un interlude entre 6 & 7, entre 10 & 11, entre 15 & 16, entre 17 & 18, puis un épilogue.

Je ne pense pas que Schubert ait voulu cela; personnellement, je les zape...
Et puis ça manque de cohérence puisque la voix n'est plus la même alors que c'est toujours le même personnage; dans cette version on passe de Bostridge à DFD !

Personnellement je n'y vois pas d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Mer 2 Aoû 2017 - 21:18

C'est simplement que la version Bostridge-Johnson inclut les poèmes non mis en musique. C'est intéressant (et un hommage à DFD), mais effectivement, ce n'est pas passionnant (et DFD n'est, étrangement, pas très bon pour déclamer).

J'avoue ne guère les écouter non plus, malgré leur effet de contexte bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 3 Aoû 2017 - 8:49

DavidLeMarrec a écrit:
C'est simplement que la version Bostridge-Johnson inclut les poèmes non mis en musique. C'est intéressant (et un hommage à DFD), mais effectivement, ce n'est pas passionnant (et DFD n'est, étrangement, pas très bon pour déclamer).

J'avoue ne guère les écouter non plus, malgré leur effet de contexte bienvenu.

Oui, oui, ça j'avais bien compris ! hehe
Je me posais juste la question de l'utilité de la chose.

Et puis ce qui m'étonne, c'est qu'à l'origine Müller a écrit 25 poèmes dont 20 mis ont été mis en musique par Schubert, et ici on se retrouve avec un total de 26... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 3 Aoû 2017 - 11:19

Rubato a écrit:
Et puis ce qui m'étonne, c'est qu'à l'origine Müller a écrit 25 poèmes dont 20 mis ont été mis en musique par Schubert, et ici on se retrouve avec un total de 26... scratch

J'ai peut-être une explication:
Je pense que le poème (parlé) "Der Dichter" a été scindé en deux parties, la première en tant que prologue et la deuxième en tant qu'épilogue.
Ce n'est qu'une supposition...mais qui "tient la route" (amha). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 17 Aoû 2017 - 15:19

Die schöne Müllerin

Robert Murray: ténor
Andrew West: piano



J'ai bien aimé cette version de Murray & West.
Avec sa voix, Murray est très bien dans le rôle du jeune meunier; un côté "rafraîchissant". Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 17 Aoû 2017 - 21:35

C'est chez quel label ? Je ne vois pas sur l'image (et je n'ai pas vu passer ce disque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 17 Aoû 2017 - 22:09

DavidLeMarrec a écrit:
C'est chez quel label ?  Je ne vois pas sur l'image (et je n'ai pas vu passer ce disque).

C'est chez "Stonerecords"; en fait c'est le label de Mark Stone. Wink
Tu peux d'ailleurs l'écouter en intégralité sur deezer.

Sa sortie est restée plutôt discrète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82668
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Jeu 17 Aoû 2017 - 23:00

Ah oui, j'en ai écouté plusieurs, des Stone, ça se trouve (sans être forcément annoncé dans les revues, que je ne lis pas de toute façon Mr. Green ). Bon, une version de plus à ajouter à la liste de celles à découvrir, puisque tu en sembles satisfait ! (du frais et du jeune, en plus, ça va bien à la Meunière !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7159
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   Sam 25 Nov 2017 - 16:56



Qu'il est beau ce recueil que je viens de réécouter, quel beau programme !
Des petites merveilles ici !

Et Bernarda Fink est tout simplement drunken
Très beau piano de Gerold Huber.

Une vraie réussite.

Le programme:
Spoiler:
 

Je me disais que Bernarda Fink aurait fait un très beau Winterreise ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lieder de Schubert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lieder de Schubert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Lieder de Schubert
» Catalogue Berlin Classics
» Schubert: les lieder
» Gaveau - Les cycles de Schubert par Mark Padmore
» Votre sélection de lieder/mélodies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: