Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Liszt - Sonate en si mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 25 Oct 2008 - 12:48

Peut-être. J'ai quand même l'impression que la beauté sonore fait beaucoup (au lieu de la virtuosité fulgurante, il est vrai).
Pour moi, l'architecture est beaucoup plus sensible, puisque les échos entre motifs sont bien plus nets.

Après, suis-je le bon étalon pour conseiller sur une sonate que je ne goûte pas comme le Liszt le plus dépouillé, ce n'est pas sûr en effet.


Les versions que tu dis ne m'ont pas franchement transporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 25 Oct 2008 - 13:04

La seule personne qui arrive à concilier de façon irréprochable l'inspiration et les contrastes demandés par cette œuvre c'est bien Arrau de ceux que je connais.
Ce qui me fait préférer Cherkassky, c'est la spontanéité extrême comparée au Chilien... Puis il ne faut pas oublier qu'il est âgé lorsqu'il enregistre cette sonate... Ecoute Arrau deuxième version tu verras ce que c'est que le vieillissement...
Le meilleur fugato, le plus rebondissant et moqueur que je connaisse: c'est Pollini en effet. Mais celui de Shura n'est pas si élégant que ça, c'est un peu rond, oui, mais il y a ces "dépressions" tellement bien mises en valeur, on perd en ironie ce qu'on gagne en insanité, c'est plutôt noir.
Les parties rapides sont souvent prises à contre-pied de ce qu'on entend d'habitude, mais ça n'abîme pas la forme (réécouter à ce sujet la reprise après le fugato: tellement déséquilibrée et imprévue...). Pour moi, Cherkassky donne toute la souplesse dont la sonate a besoin... un chant naturel (pourquoi essayer de percevoir les variations de tempo plutôt que de se laisser imprégner de cette ultra-sensibilité?), une vision certes anti-conformiste, mais à mon sens pas à l'encontre de l'esprit.
Dernier point: le son... personne ne donne autant de force et de poésie sonore que lui, même quand il martèle, on adhère, et pour finir, comme disait David, les motifs sont appuyés, on perçoit tout. (pareil, l'architecture en souffre-t-elle?)
La version la moins carrée donc, la moins robotique, pas la plus méphistophélique, mais pour moi la plus expressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 25 Oct 2008 - 17:09

Au fait, sait-on ce que Liszt lui-même voulait comme interprétation de sa sonate ? Comment la jouait-il lui-même ?

Personnellement, j'aime un Liszt assez "virtuose" comme vous dites, ce que je n'assimile pas à ostentatoire ou "tape à l'oeil". Pour moi, cette sonate doit être percutante, martelée, mais aussi bien évidemment toute en nuances (je ne veux pas d'une version "bourrin", c'est clair).

C'est pourquoi je trouve par exemple la version d'Arrau trop "retenue", intériorisée, et un peu trop "mielleuse" (rien de péjoratif, et je pense que vous comprenez ce que je veux dire par mielleux), pas assez fougueuse.
Je le préfère nettement dans les Nocturnes de Chopin, par exemple, où son jeu pianistique me parait plus adapté ... mais ce n'est que mon avis.

Argerich, je ne la connais pas dans cette sonate, mais il y a de fortes chances que ça me plairait ... tout comme Frascone (et oui, j'y revient !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 0:10

Christophe a écrit:
Au fait, sait-on ce que Liszt lui-même voulait comme interprétation de sa sonate ? Comment la jouait-il lui-même ?
Excellente question! (N'en déplaise aux défenseurs de l'idée selon laquelle une œuvre n'appartient plus au compositeur une fois en liberté...)

Voici en exclusivité une révélation sur le jeu de Liszt dans cette sonate, soigneusement décrit en son temps:

Spoiler:
 

Pour être franc, je n'en sais rien. Mais le jeu d'Arrau, de Sauer, de Busoni (quoiqu'il ne l'a entendu que très jeune), entre autres, peut aider à cerner certaines caractéristiques... Et comme je l'ai dit, le jeu a sûrement beaucoup évolué:

Dans ses jeunes années de virtuose triomphant, il était décrit comme un pianiste à l'imagination bouillonnante, au style déconcertant (rubato extrême probablement), aux coups de tonnerre et tempêtes soudains... au jeu parfois brutal... (les critiques ont-ils confondu le touché avec le style justement?). Et il a beaucoup travaillé par la suite, sans cesse, le jeu, en a émerveillé plus d'un au cours de masterclasses ou de cours particuliers...
En dehors de tout ça, je ne sais pas comment il pouvait la jouer, ou la vouloir entendre jouer. Mayem sait peut-être?

Citation :
Personnellement, j'aime un Liszt assez "virtuose" comme vous dites, ce que je n'assimile pas à ostentatoire ou "tape à l'oeil". Pour moi, cette sonate doit être percutante, martelée, mais aussi bien évidemment toute en nuances (je ne veux pas d'une version "bourrin", c'est clair).
Martelée? toute en nuance? Essaie Zimerman... je ne sais pas trop quoi te conseiller... j'ai déjà parlé des différentes versions que j'avais écouté, surtout celles pour lesquelles j'ai une nette préférence, c'est vrai.

Citation :
C'est pourquoi je trouve par exemple la version d'Arrau trop "retenue", intériorisée, et un peu trop "mielleuse" (rien de péjoratif, et je pense que vous comprenez ce que je veux dire par mielleux), pas assez fougueuse.
Je le préfère nettement dans les Nocturnes de Chopin, par exemple, où son jeu pianistique me parait plus adapté ... mais ce n'est que mon avis.
Quelle version as-tu? il y a un live ou deux qui traînent et deux versions studio...

Citation :
Argerich, je ne la connais pas dans cette sonate, mais il y a de fortes chances que ça me plairait ... tout comme Frascone (et oui, j'y revient !!!)
Jette une oreille ou deux sur le "Tuyau"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 0:12

Citation :
Brando a joué la sonatensi?
d'une seule main en plus?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 0:14

la caricature montre bien l'essence du jeu lisztien : la cabotinage et les effets.

Vers la fin de sa vie, en effet, il s'est orienté vers la grandiloquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 0:15

Laughing

C'est le concerto pour la main gauche de Ravel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Mayem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 12:02

MickeyZeVrai a écrit:
En dehors de tout ça, je ne sais pas comment il pouvait la jouer, ou la vouloir entendre jouer. Mayem sait peut-être?

Non, nous savons très peu de choses sur son interprétation. Sad En règle générale, Liszt n'était pas intéressé par une seule interprétation sacro-sainte, mais on aurait pourtant pu se rapprocher de ses intentions musicales si seulement son disciple Arthur Friedheim (1859-1932) nous avait laissé un enregistrement. Liszt trouvait que Friedheim, contrairement aux autres élèves, arrivait à reproduire parfaitement l'idée qu'il s'était faite de cette pièce durant sa composition.

Le Liszt-Pädagogium, un recueil dans lequel ont été rassemblés (par Lina Ramann, premier biographe de Liszt) des notes de ses élèves, nous apprend qu'il n'aurait pas approuvé des pizzicati à la Horowitz (suivant l'édition d'Eugen d'Albert) dans les premières mesures de l'œuvre. Il voulait plutôt entendre quelque chose ressemblant au son d'une timbale étouffée... ce qui est évident et pas très intéressant en fait. Laughing Dans l'édition de Sauer, on retrouve des ajouts de pédales et des renforcements de basse qui auraient été préconisés par Liszt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 12:25

MickeyZeVrai a écrit:
Christophe a écrit:
C'est pourquoi je trouve par exemple la version d'Arrau trop "retenue", intériorisée, et un peu trop "mielleuse" (rien de péjoratif, et je pense que vous comprenez ce que je veux dire par mielleux), pas assez fougueuse.
Je le préfère nettement dans les Nocturnes de Chopin, par exemple, où son jeu pianistique me parait plus adapté ... mais ce n'est que mon avis.
Quelle version as-tu? il y a un live ou deux qui traînent et deux versions studio...


J'ai cette version : "Sonate en si mineur, Bénédiction de Dieu dans la solitude, 2 études de concert" / Claudio Arrau / Philips / 1969 - 1970
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 13:52

Mayem a écrit:
Le Liszt-Pädagogium, un recueil dans lequel ont été rassemblés (par Lina Ramann, premier biographe de Liszt) des notes de ses élèves, nous apprend qu'il n'aurait pas approuvé des pizzicati à la Horowitz (suivant l'édition d'Eugen d'Albert) dans les premières mesures de l'œuvre. Il voulait plutôt entendre quelque chose ressemblant au son d'une timbale étouffée... ce qui est évident et pas très intéressant en fait. Laughing Dans l'édition de Sauer, on retrouve des ajouts de pédales et des renforcements de basse qui auraient été préconisés par Liszt.
C'est tout ce que contient ce bouquin comme informations sur son jeu?? Shocked

Horowitz est irrécupérable, je l'ai déjà dit! Cool


Christophe, ta version est la plus tardive... moins allante et nuancée que la première, mais dans l'esprit c'est assez similaire, alors ça changera peu de choses en fait. Enfin je pense.

Personne n'a reconnu Shura Reggiani au piano sur la dernière photo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 14:08

MickeyZeVrai a écrit:
Personne n'a reconnu Shura Reggiani au piano sur la dernière photo...
Si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mayem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 26 Oct 2008 - 15:02

MickeyZeVrai a écrit:

C'est tout ce que contient ce bouquin comme informations sur son jeu?? Shocked

Comme je l'ai dit plus haut, on ne sait pas grand chose sur son interprétation de la Sonate. Si tu parles de son jeu, toutes compositions confondues, alors il existe de la littérature en abondance sur le sujet (surtout si tu n'as pas peur de lire en anglais ou allemand). Je ne possède pas de copie du Liszt-Pädagogium, connais mal son contenu et je crains fort qu'il soit devenu introuvable à l'heure actuelle (en tout cas, je ne le trouve pas en vente sur le net: ISBN 3765102237).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 30 Oct 2008 - 1:04

Churkassky donc.

Je peine à y trouver tout ce que j'ai lu précédemment.

Le thème majestuoso est pris beaucoup trop lent, la cohérence, l'articulation sont pour moi défaillants.
Le 3è thème est tout simplement raté, les notes répétées sont bêtement frappées les unes à la suite des autres.
A d'autres passages, la ligne n'est pas bien conduite, avec certaines notes manquantes.
Je passe sur les pains mais les fautes de lecture, ça par contre je ne supporte pas! Evil or Very Mad
Bref, ça ne manque peut-être pas d'intérêt par endroits, mais c'est très irrégulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 30 Oct 2008 - 1:13

Entre 19'00 et 19'06 il y a des occurrences du thème que je n'avais jamais perçues!
Là je dis chapeau monsieur Cherkassky!

Ca mérite vraiment réécoute.
Il y a des choses vraiment trop frappées, trop brutales, des irrégularités, mais effectivement, c'est plus qu'instructif!

En fait je trouve que c'est un peu du Horowitz en mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 30 Oct 2008 - 1:36

Ça m'a tout de suite gêné ces irrégularités, ces hésitations lors de la première écoute mais j'ai trouvé ça plus libre que par Arrau, plus de souffle. J'écoute vraiment les deux avec autant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 30 Oct 2008 - 1:39

Le souffle, je ne suis pas convaincu, ça marche par à coups et ça retombe, ça me frustre.
Je réécouterai Arrau mais c'est à coup sûr plus abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Jeu 30 Oct 2008 - 16:23

Xavier a écrit:
Churkassky donc.

Je peine à y trouver tout ce que j'ai lu précédemment.

Hum... j'ai dit que c'était un peu décousu et hétérogène, que ça manquait parfois de tension et que je voyais certaines versions avec plus d'unité.
Effectivement certaines notes de basse cruciales correspondant à des motifs de grande importance sont manquantes ou très peu saillantes, je l'ai remarqué également.
Par exemple ici, à deux endroits (dans la première illustration je pense plutôt à un problème technique, par la suite par contre, il n'y a pas de doute, c'est bien intentionnel, ou alors la prise de son le trahit...)

[lien supprimé]


C'est un jeu très détaillé, peu "global", et comme parfois dans ce cas, l'essentiel passe après les intentions précises.
Par conséquent, il vaut mieux écouter Cherkassky en ayant intériorisé une autre version pour faire mentalement les substitutions nécessaires.
Cependant on peut piocher dans cette version plein de bonnes choses et de belles intentions (le toucher est magnifique) mais au coup par coup. J'adhèrerais plus aux détails qu'à l'ensemble.


Dernière édition par sofro le Mar 11 Nov 2008 - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 8 Nov 2008 - 13:26

Ecouté la version de Gilels pour RCA aujourd'hui, tendre et mélancolique autant que Horowitz est exhibitionniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 16 Nov 2008 - 14:19

Hier, la version de Cortot, qui avait eu entre les mains la partition de Liszt prêtée par Cosima. Aujourd'hui, celle de Georgy Sebok.
Je n'ai pas aimé la version Cortot, que j'ai trouvée un peu fade, mais il faudra que la réécoute dans de meilleures conditions.
En revanche, très agréablement surprise par Sebok. J'aime beaucoup cette version, tendre là où il faut, "fine" me semble le qualificatif le plus approprié. Et je comprends mieux désormais ce qu'a de tapageur et "frimeur" la version d'Horowitz (qui me met tout de même en joie pour des raisons purement subjectives). Quelqu'un connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 16 Nov 2008 - 20:25

mariefran a écrit:
Hier, la version de Cortot, qui avait eu entre les mains la partition de Liszt prêtée par Cosima. Aujourd'hui, celle de Georgy Sebok.
Je n'ai pas aimé la version Cortot, que j'ai trouvée un peu fade, mais il faudra que la réécoute dans de meilleures conditions.
Cortot peut être superbe dans la sonate (malgré toutes les fausses notes qui atteignent une cadence impressionnante dans les passages virtuoses), mais il faut aimer les vieux machins. Voilà un passage typique, plein d'énergie désespérée et de beaux accents dramatiques, la technique n'est plus celle d'aujourd'hui, les basses sont ronflantes, les accords exécutés de façon peu orthodoxe, le chant mis en relief d'une façon que certains pourront juger outrancière (avec la spécialité locale de "chaude sonorité de violoncelle" servie sur un motif à deux reprises à 1:00 et 1:07), mais quel style !


un extrait ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 1 Déc 2008 - 17:54

Je ne connais pas Cherkassky mais, purée !, Sofronitsky… écoutée 3 fois de suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 2 Déc 2008 - 19:25

Je viens d'écouter Cherkassky, c'est éclatant ! Un pied absolu, ce type est complètement fou…

Pour résumer, il y a DEUX sonates en si… Sofro d'un côté, quand on a l'âme mélancolique et Cherkassky plus Horowitz quand on a envie de s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 3 Déc 2008 - 19:50

Mariefran a écrit:
Ecouté la version de Gilels pour RCA aujourd'hui, tendre et mélancolique autant que Horowitz est exhibitionniste.

Pour Gilels, on peut à profit écouter la version de 1961, en live à Moscou, très noire et finalement différente de celle de RCA. Autrefois, c'était édité chez Chant du Monde, mais maintenant je m'y perds. ce doit être chez Melodya, dans la Gilels Edition. La version chez Brilliant Classics date de 1965. C'est aussi un live à Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 1:16

Un choc. Terrassée. Une vision surhumaine, hors du monde, d'une noirceur apocalyptique, d'une technique hallucinante - la plus courte de la discographie, je pense. Les basses sont prodigieuses, prise de risque maximale. Une version totalement atypique, tournée vers le xxème, j'en ai encore des frissons et nous avons été incapables d'écouter une autre version sérieusement tant le choc a été grand.
Maria Grinberg, 1952. Libre de droits. Sera postée en fin de semaine. Préparez-vous à un choc pour cette version totalement atypique - pas d'à priori, il faudra découvrir une autre vision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 1:19

Merci MarieFran, j'attends avec impatience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 2:13

Faites que je ne meure pas avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 8:34

Mariefran a écrit:
Un choc. Terrassée. Une vision surhumaine, hors du monde, d'une noirceur apocalyptique, d'une technique hallucinante - la plus courte de la discographie, je pense. Les basses sont prodigieuses, prise de risque maximale. Une version totalement atypique, tournée vers le xxème, j'en ai encore des frissons et nous avons été incapables d'écouter une autre version sérieusement tant le choc a été grand.
Maria Grinberg, 1952. Libre de droits. Sera postée en fin de semaine. Préparez-vous à un choc pour cette version totalement atypique - pas d'à priori, il faudra découvrir une autre vision

J'adore lire vos posts !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 9:15

Ça fait un peu peur quand même. On se croirait dans un film fantastique, on serait damnés pour le restant de ses jours à écouter ça. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 9:22

natrav a écrit:
damnés pour le restant de ses jours à écouter ça. pale

Tu l'ignorais donc ? Désolé Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 22:30

Je propose Richter ou Cziffra. Deux versions peut-être assez opposées et toutes les deux particulièrement réussies je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mer 11 Fév 2009 - 22:55

Je connais bien la version de Richter à Aldeburgh en 1966, c'est de celle-ci dont tu parles ? C'est, en effet, une version magnifique.
Je viens de mettre Grinberg sur musique ouverte. J'attends vos réactions… I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 1:02

Mariefran a écrit:
Un choc. Terrassée. Une vision surhumaine, hors du monde, d'une noirceur apocalyptique, d'une technique hallucinante - la plus courte de la discographie, je pense. Les basses sont prodigieuses, prise de risque maximale. Une version totalement atypique, tournée vers le xxème, j'en ai encore des frissons et nous avons été incapables d'écouter une autre version sérieusement tant le choc a été grand.
Maria Grinberg, 1952. Libre de droits. Sera postée en fin de semaine. Préparez-vous à un choc pour cette version totalement atypique - pas d'à priori, il faudra découvrir une autre vision

Je viens d'écouter cette version de la Sonate par Grinberg, que je ne connaissais pas. J'en ai encore la chair de poule !

On a l'impression en écoutant cela que son coeur va décrocher à chaque instant... cela ne ressemble à rien d'existant, en termes de virtuosité diabolique, d'effets de terreur (les basses brisées !), de grandeur terrible. Cela commence dès le début: les premières notes traînent dans une résonance étrange, baignées d'une lumière inquiétante. Puis se déchaîne une inspiration folle mais très structurée cependant, sans précédent dans la discographie, jusqu'à la fin de l'oeuvre, joué avec un accablement terrible qui laisse anéanti. Pourtant: aucun débordement hystérique, une extrême modestie dans le déchaînement le plus terrifiant, jamais d'effets de manche et toujours un chant schubertien très phrasé même dans la rapidité la plus folle. Techniquement ahurissant, au début de certains passages on se demande comment elle va tenir dans des tempos démentiels, qu'elle réussit à assumer pourtant, écrabouillant de son impressionnante supériorité tout ce que l'on a pu entendre jusqu'à présent, et allant jusqu'à placer une foule d'effets et de détails qu'il est normalement impossible de placer dans une difficulté pareille.
Venant de Grinberg, j'attendais la musicalité mais pas un abattage pareil...


Grâce à Mariefran, nous tenons la version numéro 1 de référence de la sonate de Liszt, dont nous n'aurions pas rêvé même dans nos rêves les plus fous.


On peut dire un gros merci à Mariefran. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 10:49

Est-ce ce disque là ?

http://www.alapage.com/-/Fiche/MusiqueClassique/931826/CD/the-art-of-maria-grinberg-vol-2-franz-schubert-franz-liszt-piano.htm?id=14781234514637&donnee_appel=GOOGL

Comment est la qualité de l'enregistrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 15:12

Christophe a écrit:
Est-ce ce disque là ?

http://www.alapage.com/-/Fiche/MusiqueClassique/931826/CD/the-art-of-maria-grinberg-vol-2-franz-schubert-franz-liszt-piano.htm?id=14781234514637&donnee_appel=GOOGL

Comment est la qualité de l'enregistrement ?

Ce n'est pas ce disque là (Schubert Impromptus op.90 + transcriptions Schubert/Liszt par ailleurs remarquables).
Je ne sais pas où Mariefran est allée chercher cette sonate de Liszt qui ne se trouve ni sur le site HMV (Denon), ni sur CD diffusion (Vista Vera), qui sont les deux fournisseurs habituels de cette artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 15:40

J'étais sûre de ta réaction, Sofro, mais ça fait plaisir de ne pas être la seule à penser qu'elle écrase toutes les autres versions !

@ Christophe, c'est un disque Triton (japonais), rigoureusement introuvable car épuisé et non réédité. Il appartient à l'ami avec lequel je me fais des soirées comparaison de versions. Il ne l'avait jamais écoutée de peur de ne plus pouvoir apprécier Barrère et Richter ensuite… Il m'a demandé de la diffuser au plus grand nombre possible tant cette version bouleverse la discographie !
Comme, je l'ai uploadé en flac, tu peux l'apprécier sur ta chaîne - ce qui est indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 15:50

Mariefran a écrit:
elle écrase toutes les autres versions !

Tsss tssss, pas de remarques désobligeantes sur le physique de Maria Grinberg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 18:07

C'est une grande version que cette Maria Grinberg 1952, tout paraît joué à la limite des possibilités techniques, mais tout est maitrisé, chaque voix est détaillée, ciselée avec des phrasés très précis. On entend absolument tout, et ce n'est pas au détriment de la progression d'ensemble : la tension est palpable de la première à la dernière seconde. Je me demande comment il est possible de jouer à ce tempo rapide tout en conservant un discours articulé et construit. J'apprécie aussi que ce ne soit pas surjoué, on est pas dans un pathos dégoulinant mais dans une vision très noire de l'oeuvre. Une leçon de piano romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 20:26

Morloch a écrit:
C'est une grande version que cette Maria Grinberg 1952, tout paraît joué à la limite des possibilités techniques, mais tout est maitrisé, chaque voix est détaillée, ciselée avec des phrasés très précis. On entend absolument tout, et ce n'est pas au détriment de la progression d'ensemble : la tension est palpable de la première à la dernière seconde. Je me demande comment il est possible de jouer à ce tempo rapide tout en conservant un discours articulé et construit. J'apprécie aussi que ce ne soit pas surjoué, on est pas dans un pathos dégoulinant mais dans une vision très noire de l'oeuvre. Une leçon de piano romantique.

Les coups de folie ne se font pas au détriment de la cohésion globale: cela reste une vision d'ensemble, avec effectivement des progressions (à effet de terreur), et un jeu de nuances constant dans toutes les parties, jamais affecté par la présence ou la proximité d'un climax. A aucun moment, le discours ne semble désarticulé, la pianiste garde en permanence le contrôle de ce qu'elle fait.
La prise de risque technique est maximale. L'éventail des moyens est considérable (voir comment elle réalise les accords, de mille et une façons, comme elle joue sur l'acoustique en créant des effets de résonance) et dépasse largement ce que l'on peut entendre aujourd'hui... Les vieux pianistes de l'ère soviétique savaient très bien tirer des ressources incroyables de leurs vieux pianos déglingués, pour obtenir des climats qu'il serait très difficile de reproduire sur nos Steinways modernes!



Notons que l'on n'aurait pas eu tout cela si elle était née deux ans plus tard: soit après 1910, date charnière d'évolution vers le piano moderne... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 13 Fév 2009 - 20:51

Bah, on verra comment les jeunes pianistes actuels évolueront. Il y aura forcément des surprises.

De l'armée de pianistes chinois décidés à envahir le monde, il y en a une qui vient juste de sortir la sonate en si, Yuja Wang que j'avais entendue en concert et qui m'avait fait une très forte impression (attention, elle est née sensiblement après 1910) avec des moyens pianistiques colossaux. Reste à voir ce qu'elle en fera... Je prendrai peut-être ce disque par curiosité, parce que j'ai beau me vanter, l'essentiel de mes versions de cette sonate sont désespérément jouées par des pré-1910... hehe



Dans les autres post-1910, existe-il un enregistrement de cette sonate par Boris Berezowsky ? J'ai l'impression que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 14 Fév 2009 - 16:35

Mariefran a écrit:
Je connais bien la version de Richter à Aldeburgh en 1966, c'est de celle-ci dont tu parles ? C'est, en effet, une version magnifique.

Ca m'a permis de réaliser que j'avais cette version Aldeburgh 1966 dans un recoin de disque et que je ne l'avais jamais écoutée hehe je croyais que c'était un doublon avec la version 1965 chez Philips que je n'aime pas trop...

Merci Mariefran Very Happy

En effet, c'est magnifique bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 14 Fév 2009 - 18:47

La version Grinberg est en effet impressionnante. Je suis surpris de ne pas l'avoir trouvée noire comme beaucoup, au contraire. C'est très coloré et lumineux, léger. Extrêmement tendue, sur le fil du rasoir, elle se jette à l'eau avec ce tempo fou. Mais il y a un enthousiasme, un amour, un espoir immense en même temps. Les phrasés et le discours tenu de bout en bout nous tiennent en haleine jusqu'à la fin sans qu'on perçoive la durée de l'oeuvre, c'est étonnant et magistral. Merci MarieFran Very Happy


Dernière édition par natrav le Dim 15 Fév 2009 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 15 Fév 2009 - 15:31

Je l'ai ressentie un peu comme Natrav, très passionnée mais absolument pas noire, merci Marifran!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 16 Fév 2009 - 11:21

Bon alors, cette version Grinberg ! J'arrive un peu après la bataille et je n'ai pas grand chose à rajouter aux commentaires fort judicieux déjà postés par Sofro, Morloch etc.
Incontestablement, dans le genre électrique et tendu, Grinberg se place parmi les références à côté de Richter, Horowitz, Barère etc.
Ce n'est pas nécessairement comme cela que je préfère d'habitude cette Sonate mais on ne peut être qu'époustouflé et happé par la performance de Grinberg.
Merci Mariefran !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 25 Avr 2009 - 14:08

Bon, zou, je vais poster ça ici...



J'ai entendu le récital-carte-de-visite de Yuja Wang, avec un programme assez ambitieux pour un premier disque :

- Liszt : Sonatensi
- Chopin : Sonate n°2
- Scriabine : Sonate n°2
- Ligeti : deux études (4 & 10)

A la fois conforme à ce que j'espérais et un peu décevant.

La maîtrise du piano est exceptionnelle, la grande classe, aucune concession à la facilité, la pédale juste ce qu'il faut, un beau son, un jeu toujours limpide qui détaille toutes les voix, toutes les harmonies avec de beaux et amples phrasés.

Mais c'est un vrai beau studio comme DG sait les faire, aseptisé de chez aseptisé. Malgré tout s'en dégage par moment une certaine intensité, c'est d'autant plus dommage : on sent en permanence qu'un live aurait pu être bien plus enthousiasmant.

Sur le programme, on le trouvera convenu, ambitieux, comportant une touche d'originalité ( 6 minutes de Ligeti) selon ses opinions, mais je trouve intéressant d'entendre la benjamine (je pense) des interprètes de la Sonatensi au disque avec une lecture déjà pensée et aboutie (dans un style très international, je vous entends déjà, c'est vrai, mais il n'en reste pas moins que c'est exceptionnellement bien joué).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Beirgla
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 12:50

Je travaille (tant bien que mal) cette sonate depuis 2-3 mois, et je me suis lancé, chose que je ne fais quasiment jamais, dans une écoute comparée des grandes versions disponibles (Merci, au passage, à Mariefran pour cette sublimissime version de Maria Grinberg !).
Je possède actuellement Horowitz (1932), Anda (1955), Grinberg donc, Richter (Aldeburgh), Arrau (1970), Bolet (1982), Howard (1990), Pletnev (1997) et Pogorelich. Il me manque Zimerman et Brendel, parmi les récentes.
J'aimerais beaucoup entendre la version Cortot (je connais bien son édition de la Sonate, passionnante malgré son style, si caractéristique, parfois à la limite du ridicule), ainsi que celles de Sofronitsky et Cherkassky.
Pourriez-vous m'aider ? Smile
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 20:26

La version Cortot (HMV 1929) se trouve dans le récent coffret "Icon" d'EMI, en libre écoute sur musicMe:
http://www.musicme.com/#/Alfred-Cortot/albums/Icon:-Alfred-Cortot-5099921730450-07.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 20:49

Et Cziffra dans tout ça ? Faudrait pas l'oublier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 20:54

pianissimo a écrit:
Et Cziffra dans tout ça ? Faudrait pas l'oublier....
Vraiment ? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 20:57

J'oubliais que personne n'aime Cziffra sur ce forum.......
Je me retrouve un peu isolé à défendre sa version qui pour moi est une réussite totale (d'ailleurs comment aurait-il pu en être autrement dans un enregistrement de Liszt ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 26 Mai 2009 - 20:58

pianissimo a écrit:
J'oubliais que personne n'aime Cziffra sur ce forum.......
Oh non, ne dis pas ça, je suis sûr que vous devez au moins être un et demi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Liszt - Sonate en si mineur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Franz Liszt - Sonate en si mineur
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178
» Alan Walker: "La mort de Franz Liszt"
» L'Académie de musique Franz-Liszt
» Franz Liszt (1811-1886)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: