Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Liszt - Sonate en si mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:26

C'est un plaisir de discuter avec vous de cela!
L'écoute comparée s'annonce passionnante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:28

Wolfgang a écrit:
Hippolyte a écrit:
Wolfgang a écrit:
Ah oui, c'est effectivement un piqué! C'est donc encore pire pour Sofro!

La note doit être jouée furtivement, très vite relâchée.

Sauf qu'elle doit avoir quand même la valeur d'une noire et pas d'une double croche. Je ne suis pas pianiste et ne sais pas comment on fait, mais il faut assurément que le son dure la valeur d'une noire. C'est là qu'on utilise la pédale ?
Zimerman pique très bien ses sols, mais ils ne durent qu'une double croche chacun.

Bon, mais on s'en fiche du moment que ça a un sens au regard de l'interprétation de l'ensemble.

Non, non, il ne faut pas que cela dure une noire. Zimerman fait effectivement cela très bien.

On s'en fiche pas tellement en fait.
Le fait de piquer donne de la tension et suspend le temps. Laisser durer le sol alourdit, stabilise beaucoup plus l'ambiance.
Certes, cela a peu d'incidence sur l'ensemble, mais ce sont des petites choses qui additionnées les unes aux autres différencient les versions formidables des bonnes versions.

Certes. Mais je disais que je m'en fichais à une condition : que ça prenne sens au sein de l'interprétation d'ensemble. D'une certaine manière, comme le disait Scherzian, ces trois premiers sol donnent, selon la façon dont ils sont joués, une indication sur l'interprétation qui va suivre (dans les meilleurs des cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:33

Du coup je me suis replongé dans la partition (avec Pogo dans les oreilles, je n'ai pas remis la main sur Grinberg que j'ai rangé quelque part).

Je suis frappé par le fait que c'est beaucoup moins difficile que j'avais le souvenir : beaucoup d'effets et de virtuosité, mais finalement des choses assez carrées, et très pianistiques. C'est à des années-lumière de la difficulté des Etudes, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:34

Certes, mais lorsque Franz Liszt note ces indications d'interprétation, c'est bien qu'il prêtant guider l'interprète dans les décisions d'interprétations. Et Liszt avait une vision lui aussi de l'ensemble de l'oeuvre.

D'autant qu'il a deux manières de noter le staccato: pointé et piqué. Ce n'est certainement pas un hasard.

Je suis malgré cela tout à fait preneur de prises de positions différente de l'interprète qui permettent une meilleure unité de l'oeuvre. Mais c'est assez rarement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:39

D'ailleurs, Pogo joue les petits récitatifs marqués forte en piano parce que c'est écrit en petit. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:40

DavidLeMarrec a écrit:
D'ailleurs, Pogo joue les petits récitatifs marqués forte en piano parce que c'est écrit en petit. Mr. Green

De toute manière, lui, il joue l'inverse de ce qui est noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 21:46

Wolfgang a écrit:
Certes, mais lorsque Franz Liszt note ces indications d'interprétation, c'est bien qu'il prêtant guider l'interprète dans les décisions d'interprétations. Et Liszt avait une vision lui aussi de l'ensemble de l'oeuvre.

Tu ne sauras jamais si ces indications étaient essentielles pour le compositeur ou s'il était prêt à s'asseoir dessus, comme il arrive lorsqu'un compositeur entend une interprétation différente de ce qu'il avait imaginé et qu'il la trouve excellente.

Bon, je ne parle pas de la vision du compositeur, mais de celle de l'interprète. Vaste et éternel débat sur ce que doit être l'interprétation. Mais disons que si j'achète plusieurs versions d'une oeuvre ou si on fait une écoute comparée, pour moi ce n'est pas pour au final dire quelle est la meilleure avec une médaille (diapason ?) d'or, mais pour apprécier des approches différentes, des conceptions différentes. En l'occurrence, on a trois grands pianistes, Sofro, Grinberg et Fiorentino, qui ne font pas ces noires comme indiqué dans la partition, cela veut-il dire que leur version est nulle ? non, ce choix évidemment conscient est déterminé par un choix interprétatif global, à nous de voir si nous sommes convaincus ou non, et s'ils apportent un éclairage original sur l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 23:17

EDIT : Au début du paragraphe qui suit, je parle des six accords sur sol qui ouvrent la Sonate (dans le Lento assai initial). Je précise parce que la version initiale de ce courrier n'était guère compréhensible sans cette précision...

Je viens d'écouter sur divers sites le début de la version de Krystian Zimerman de la Sonate en si mineur de Liszt. Ce n'est effectivement pas staccato, mais très bref, avec une résonance absolument magnifique durant la phase d'extinction du son des accords en question. Je comprends que l'on y entende la définition d'un espace immense, l'établissement d'une tension et d'une mise en suspens du temps. Mais alors, pour moi, cette idée poétique du début de l'œuvre est complètement perdue dès la première gamme descendante, qui est ici totalement dépourvue de mystère. Il y a presque un sforzando sur le fa bécarre (à 0'12'') qui, mine de rien, se trouve quand même à la moitié d'une mesure (au tempo Lento assai !) avant l'apogée du crescendo (et le decrescendo qui suit). Quoi qu'il en soit, cela donne une teneur très prosaïque à ce début de l'œuvre. Peut-être même une teneur doctorale, comme s'il s'agissait de souligner le premier frottement de seconde (sol-fa bécarre) de l'œuvre. En d'autres termes, il ne s'agit pas de jouer l'œuvre mais d'en faire un exposé, une dissertation.

Bien sûr, je ne tire aucune conclusion de ces extraits trop brefs (mais très décevants), sinon le fait que respecter la partition n'est pas seulement une affaire de lecture minutieuse des notes, mais surtout d'identification de la clef de voûte (ou des clefs de voûte) de l'œuvre, du type de nécessité qui l'a inspirée, et ensuite affaire de décision de tous les paramètres de l'interprétation à partir de cette idée directrice. C'est pour cela qu'il est impossible de dire, par exemple, que tel ou tel tempo est trop rapide ou trop lent (dans un passage donné), sans avoir précisé également l'ensemble de tous les autres paramètres (intensité, coloration tonale, rubato, agogique, texture, phrasé, etc.) par lesquels une interprétation s'incarne.

À titre d'exemple supplémentaire, Sofronitsky 1960 joue les six sol également comme prescrit sur la partition. Ces six sol -- sauf probablement le quatrième, je veux dire le second du deuxième groupe, qui est moins réussi -- sont certainement moins piqués que par Zimerman, mais ils sont indiscutablement joués comme la partition l'exige. Je souligne aussi la différence très subtile du jeu de Sofronitsky entre la première gamme descendante (mesures 2 et 3) et la seconde (mesures 5 et 6). La seconde enchérit légèrement sur la première par le biais d'un crescendo et decrescendo légèrement plus amples, et son apogée tient pratiquement sur trois notes avant la décroissance. Et quelle magie oratoire, comme son jeu dit et raconte ! Quel sens du mystère, justement ! Le sixième et dernier accord sur sol, toujours sotto voce, est un peu plus faible que les cinq premiers, presque pianissimo. Bien sûr, l'Allegro energico dira pourquoi. Ce n'est pas que ce dernier soit joué plus fort qu'ailleurs (il reste forte et non fortissimo, ce qui serait une grave erreur, puisque les vrais fortissimos et fff de l'œuvre sont encore à venir), mais préparé par ce sixième et dernier sol évanoui entre piano et pianissimo, l'Allegro energico surprend plus. C'est une affaire de contraste, de rapport, d'aspiration de la fin d'une idée poétique par ce qu'elle induit ou par ce dont elle était le lever de rideau.


Dernière édition par Scherzian le Ven 5 Mar 2010 - 23:55, édité 1 fois (Raison : J'ai replacé ce courrier dans le contexte par un EDIT en amont.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 23:47

Scherzian a écrit:
Bien sûr, je ne tire aucune conclusion de ces extraits trop brefs (mais très décevants), sinon le fait que respecter la partition n'est pas seulement une affaire de lecture minutieuse des notes, mais surtout d'identification de la clef de voûte (ou des clefs de voûte) de l'œuvre, du type de nécessité qui l'a inspirée, et ensuite affaire de décision de tous les paramètres de l'interprétation à partir de cette idée directrice. C'est pour cela qu'il est impossible de dire, par exemple, que tel ou tel tempo est trop rapide ou trop lent (dans un passage donné), sans avoir précisé également l'ensemble de tous les autres paramètres (intensité, coloration tonale, rubato, agogique, texture, phrasé, etc.) par lesquels une interprétation s'incarne.
[...]
C'est une affaire de contraste, de rapport, d'aspiration de la fin d'une idée poétique par ce qu'elle induit ou par ce dont elle était le lever de rideau.

On ne saurait mieux dire ! Bravo Scherzian. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Ven 5 Mar 2010 - 23:55

En quelques mots, la lettre et l'esprit…
Scherzian, je suis admirative !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:11

En fait, ce qui se passe avec Sofronitsky, c'est qu'il faut écouter quand les étouffoirs reviennent sur les cordes. C'est là qu'on s'aperçoit que les six sol en question sont assez brefs (certes moins que chez Zimerman, bien entendu) et joués comme la partition l'indique. En revanche, la résonance de ces six accords (résonance dans le piano, dans la salle ?) est plus présente et plus longue, bien que l'on soit frappé par les silences sur les temps impairs (1 et 3) des mesures en question : ces accords sont parfaitement séparés les uns des autres. Donc la différence entre Sofronitsky et Zimerman, ici, est due en petite partie à une attaque/vibration plus courte chez Zimerman (sans qu'elle soit longue chez Sofronitsky), et en majeure partie à une résonance plus longue à s'étouffer chez Sofronitsky après le retour des étouffoirs sur les cordes.

EDIT : On entend d'ailleurs clairement que Sofronitsky fait redescendre les étouffoirs (trop) tard pour le quatrième accord sur sol, qui est donc moins réussi. À moins que je sois en train de passer à côté de ce que le vieux sorcier a voulu dire ici.


Dernière édition par Scherzian le Sam 6 Mar 2010 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geolopinho
Néophyte


Nombre de messages : 13
Age : 26
Localisation : Peninsula Ibérica
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:14

Pardonnez mon ignorence, mais vous avez un moyen d'écouter ces interprétations, avant d'acheter celle qui vous semble la plus vénérable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:20

Là, on trouve un bon nombre de disques : http://www.musicme.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:30

Geolopinho a écrit:
Pardonnez mon ignorence, mais vous avez un moyen d'écouter ces interprétations, avant d'acheter celle qui vous semble la plus vénérable ?

Il y a des sites de vente en ligne (par exemple JPC en Allemagne http://www.jpc.de) qui proposent des écoutes d'extraits (souvent 30 ou 45 secondes) de la plupart de leurs disques. Les Français ont encore une fois beaucoup de chance avec MusicMe (http://www.musicme.com) qui leur propose des écoutes en intégralité. Pour les adresses IP qui ne viennent pas de France, MusicMe propose quand même des extraits de 25 secondes à peu près (pour chaque piste du CD). Sinon, il y a le « toituyau » qui héberge des milliers d'enregistrements audio. Lorsqu'il ne s'agit pas d'enregistrements libres de droits, c'est parfaitement illégal, et tu n'en trouveras aucune mention ici (sauf éventuellement d'une manière très détournée, notamment sans en donner le lien URL explicite).

Sinon, il faut acheter le CD, sur la base de conseils, d'une intuition ou d'une impulsion incoercible. Mais même les « mauvaises » interprétations sont porteuses d'enseignements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:44

Tu n'as pas écouté Yvonne Loriot là dedans pour dire ça hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:47

Geolopinho a écrit:
Pardonnez mon ignorence, mais vous avez un moyen d'écouter ces interprétations, avant d'acheter celle qui vous semble la plus vénérable ?

Tu en trouveras des libres de droits ici : http://www.i12.ch/musiqueouverte/index.php/accueil/toutafficher
Tape Liszt après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 0:52

Mariefran a écrit:
Tu n'as pas écouté Yvonne Loriot là dedans pour dire ça hehe

Certes non, mais ma dernière phrase était quand même un peu sarcastique. Du genre : « garder ces mauvaises interprétations comme pièce à conviction sur la manière de ne pas jouer l'œuvre en question ». J'ai plusieurs exemples de ce type en magasin sur les sonates de LvB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:01

Excuse-moi, je suis un peu fatiguée… Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:04

C'est le brainwash du BT live... drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:05

Tu parles de tout le 1er thème Scherzian, et effectivement, tout n'est pas noté staccato. Cette ligne descendante est effectivement difficile à négocier à mettre en relief, d'autant quelle est différente la deuxième fois. Moi, je vois vraiment un decrescendo sur l'ensemble de la gamme descendante.

Il faudrait que je réécoute pour être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:07

Avec le fa en point d'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:12

En tout cas, pour les trois fois deux accords sur sol, ils sont tous avec ce fameux piqué qui nous obsède depuis trois ou quatre heures. Les gammes descendantes sont bien sûr à jouer legato avec un ample phrasé et une gradation difficile des nuances, où doivent encore se graver les frottements harmoniques (c'est phrygien sauf erreur).

Et Sofronitsky 1960 respecte bel et bien les piqués (certes en les interprétant selon sa sensibilité). Na. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 6 Mar 2010 - 1:16

Il y a notamment une dissonance fa/sol puis fa#/sol, puisque le sol est tenu, qui donne effectivement ces frottements.

Sofro peut se le permettre car la pédale n'est pas notée sur la partition (elle n'est notée qu'à de rares moments, dont le grandioso).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 13 Avr 2010 - 18:15

J'ai rajouté sur musique ouverte la version d'Edith Farnadi. Une vision atypique de l'œuvre, poétique, qui pousse la sonate vers son dédicataire. Iconoclaste mais j'aime bien.

Personne n'a ici la version 1956 d'Annie Fischer ? J'aimerais bien l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 7 Juin 2010 - 20:03

Juste un petit mot sur la Sonate interprétée par Ernst Levy: j'ai été assez intrigué et séduit par certains choix. Bien sûr, je vais réécouter pour affiner un peut tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 16 Oct 2010 - 19:22

Picrotal a écrit:
Liszt, sa sonate en H mou et d'autres oeuvres pour piano, interprétées par Krystian Limerman. Une belle interprétation je trouve, plutôt sobre et « dénudée » (c'est le mot qui me vient à l'esprit), mais du coup un petit peu froide aussi. Le clavier sonne métallique par moment. Rien de rédhibitoire, ça reste très agréable à écouter.

Zimerman je suppose?

Oui c'est assez froid, sobre, ou sombre peut-être... Mais une version assez forte et cohérente en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Sam 16 Oct 2010 - 20:12

Xavier a écrit:
Picrotal a écrit:
Liszt, sa sonate en H mou et d'autres oeuvres pour piano, interprétées par Krystian Limerman. Une belle interprétation je trouve, plutôt sobre et « dénudée » (c'est le mot qui me vient à l'esprit), mais du coup un petit peu froide aussi. Le clavier sonne métallique par moment. Rien de rédhibitoire, ça reste très agréable à écouter.

Zimerman je suppose?

Oui c'est assez froid, sobre, ou sombre peut-être... Mais une version assez forte et cohérente en tout cas.

Ah oui, Zimerman... Le Z ressemblait à un L... hehe

Cohérente est le mot, je suis par contre beaucoup moins enthousiaste concernant ses interprétations, sur le même disque, de la Lugubre Gondola ou des Funérailles... Trop sèches à mon goût, et pour le coup le clavier sonne « pauvre » plus que « nu »... Il y a des moments de grande intensité, mais c'est beaucoup moins convaincant pour mes oreilles dans l'ensemble que son interprétation de la Sonate en si mineur...

Sachant que pour ces morceaux isolés, ma référence en matière d'interprétation c'est Immerseel... Mais là je suis hors-sujet, je me rends compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 13:56

Guilels studio :



Assez atypique comme version, mais extrêmement bien réussie dans ses partis pris.
C'est une version millimétrée (sans que ça paraisse forcé pour autant), il y a peu d'abandon (ce qui n'empêche pas d'avoir beaucoup de poésie dans les passages lents). Le pianiste ne recherche pas l'exaltation, mais plutôt la construction sonore, tout doit tenir par la structure. C'est extrêmement sobre, aucun effet de manche.
Et c'est assez typique de Guilels en studio, c'est-à-dire qu'il n'y a absolument aucune dureté, à un point qui est totalement ahurissant. C'est d'ailleurs peut-être la version la mieux timbrée, tout sonne riche et large (et c'est très bien retranscrit par une prise de son très agréable). Les fortissimos sont tous d'une qualité sonore exceptionnelle.
Globalement j'ai trouvé ça assez apaisé comme version, beaucoup de passages quasiment rêveurs (avec un chant magnifique). Ça manque un peu d'animation, ça n'en reste pas néanmoins très tendu.


Sinon, en ce qui concerne les lives de Guilels, je pense qu'il faut privilégier l'enregistrement Melodiya (celui du récital avec la 2ème de Chopin et la 1ère de Schumann). Il y a une prise de risque phénoménale, et c'est radicalement différent du studio. Dans ce concert, c'est une vision violente, très noire qui est développée.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 14:10

Guilels Octobre 10 1961 est très très bon . Egalement la sonate de Chopin dans le même disque.

Mais pour mon préféré, il faut aller à Ernst Levy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 14:18

Mandryka a écrit:
Mais pour mon préféré, il faut aller à Ernst Levy
Je ne connais pas encore Levy.
Pour l'instant c'est Grinberg que je préfère.

Sinon j'ai vu qu'HM avait en catalogue une version Ránki, quelqu'un sait ce que ça vaut ?
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 14:54

Mariefran a écrit:
J'ai rajouté sur musique ouverte la version d'Edith Farnadi. Une vision atypique de l'œuvre, poétique, qui pousse la sonate vers son dédicataire. Iconoclaste mais j'aime bien.

Personne n'a ici la version 1956 d'Annie Fischer ? J'aimerais bien l'entendre.

Où ça? En fait je ne savais pas qu’un 1956 existait. J’ai le 1953..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 14:57

Mandryka a écrit:
Mais pour mon préféré, il faut aller à Ernst Levy


+1 mains

Mon coup de coeur pendant l'écoute comparée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:03

Mandryka a écrit:
Mariefran a écrit:
J'ai rajouté sur musique ouverte la version d'Edith Farnadi. Une vision atypique de l'œuvre, poétique, qui pousse la sonate vers son dédicataire. Iconoclaste mais j'aime bien.

Personne n'a ici la version 1956 d'Annie Fischer ? J'aimerais bien l'entendre.

Où ça? En fait je ne savais pas qu’un 1956 existait. J’ai le 1953..

Je me suis donc trompée de date… Tu pourrais me l'envoyer ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:05

@ Alexandre, j'avais uploadé le CD Liszt de Levy sur Musique ouverte, en flac. Le lien est toujours valide Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:07

Mariefran a écrit:
@ Alexandre, j'avais uploadé le CD Liszt de Levy sur Musique ouverte, en flac. Le lien est toujours valide Wink
OK, merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:24

Mariefran a écrit:
Mandryka a écrit:
Mariefran a écrit:
J'ai rajouté sur musique ouverte la version d'Edith Farnadi. Une vision atypique de l'œuvre, poétique, qui pousse la sonate vers son dédicataire. Iconoclaste mais j'aime bien.

Personne n'a ici la version 1956 d'Annie Fischer ? J'aimerais bien l'entendre.

Où ça? En fait je ne savais pas qu’un 1956 existait. J’ai le 1953..

Je me suis donc trompée de date… Tu pourrais me l'envoyer ? fleurs

Mon plaisir

J'espère que vous savez tous qu'il y aura un nouveau coffret de disques de Levy chez Marston (Vol. 4)?

http://www.marstonrecords.com/html/future.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:33

... avec une si mineur live (et une opus 111 de LvB idem et peut-être [ce n'est pas très clair sur le site] une D959 de Schubert).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:38

Citation :
including a virtually unknown performance of the Schubert Posthumous Sonata in A
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:42

Mariefran a écrit:
Citation :
including a virtually unknown performance of the Schubert Posthumous Sonata in A
scratch

Ce ne peut être que la D. 959 en effet, publiée à titre posthume des années après la mort de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:44

Pour moi, ça ne garantit pas que cette la majeur soit la D959, parce qu'il y en a deux de cette tonalité qui ont été éditées de manière posthume (la D959 sans numéro d'opus, mais aussi la D664 avec le numéro d'opus 120 à la fin de 1829).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 15:46

Scherzian a écrit:
Pour moi, ça ne garantit pas que cette la majeur soit la D959, parce qu'il y en a deux de cette tonalité qui ont été éditées de manière posthume (la D959 sans numéro d'opus, mais aussi la D664 avec le numéro d'opus 120 à la fin de 1829).

Ah, je ne savais pas que la D. 664 avait été publiée après sa mort. Donc le mystère durera jusqu'à l'obtention du précieux objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 16:41

alexandre. a écrit:

Sinon j'ai vu qu'HM avait en catalogue une version Ránki, quelqu'un sait ce que ça vaut ?

C'est une très belle version d'après mon souvenir (ça fait longtemps que je ne l'ai pas écoutée), un enregistrement Quintana commercialisé par HM. C'est son deuxième enregistrement, le premier date des années 80 chez Denon, je n'ai jamais réussi à mettre la main dessus.

http://www.chaumiereonline.com/Musique-Classique/Page-Resultat-Recherche.aspx?type=1&rch=ranki%20liszt



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 33
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 22 Mai 2011 - 16:56

D'après quelque chose que j'ai lu je ne sais plus où, il s'agit bien de la 959 et non de la 664 (de toute façon, on peut aussi partir du principe que Lévy n'enregistrait que les oeuvres les plus difficiles de chaque compositeur !).

Je suis d'accord avec Scherzian pour privilégier le live Melodya de Gilels sur le studio : dans le programme dément de ce récital du 10/10/62 (Schumann 1, Chopin 2, Liszt) c'est de loin la plus grande réussite à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Lun 23 Mai 2011 - 22:06

Dezső Ránki :

J'ai pu écouter deux versions : le deuxième studio (Quintana / HM) et un live de 2009 à Budapest (merci à ceux qui m'ont permis de les écouter).
Ce qui me frappe comme souvent avec Ránki, c'est la beauté intrinsèque de son piano, c'est très riche (mais pas lourd ou gras), sans duretés (dans le live c'est édifiant) et avec une belle variété de couleurs. Alors ici ça nous donne une sonate assez colorée, avec des accords denses et magnifiques. De plus son usage de la pédale est d'une finesse et d'une discrétion remarquables. L'articulation me semble de très haut niveau, tout est assez distinct et quasiment rien de savonné.
Au niveau de l'interprétation les deux sont relativement proches, c'est une vision très poétique, avec assez peu d'emportements et une violence presque absente. Certains passages sont quasi extatiques, les grandioso arrivent baignés d'une lumière éblouissante. D'ailleurs il fait une belle distinction entre le premier et le deuxième grandioso, le deuxième étant beaucoup plus intense, encore plus riche au niveau du son. Les indications de dynamique et de caractère sont scrupuleusement respectées (beaucoup de crescendi sont d'ailleurs menés avec une science exemplaire), mais ça n'est pas du tout pour autant scolaire, Ránki a vraiment une vision globale pertinente de cette œuvre. Les passages lents sont magnifiques, avec des aigus cristallins, et ne deviennent jamais mièvres ou complaisants. Le live m'a paru encore plus intéressant, parce-que parcouru de nombreux idiosyncratismes absents du studio, et qui rendent cette interprétation plus ambigüe, moins univoque dans ce caractère presque apaisé. En tout cas je pense qu'il serait très intéressant de mettre en boîte cette sonate telle qu'il la joue aujourd'hui, il aurait probablement sa place dans la discographie, les versions lumineuses et réussies étant assez rares.

Je risque de revenir à cette interprétation assez régulièrement, ça me fait un très beau pendant aux versions nerveuses type Grinberg.
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 33
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 24 Mai 2011 - 8:47

Tu as un cd pour le live ?...

Je l'ai écouté à Bruxelles dans la Sonate il u a trois mois, je suppose que tu avais vu : je le reconnais tout à fait dans ta description.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Mar 24 Mai 2011 - 9:15

Théo a écrit:
Tu as un cd pour le live ?...
Non, c'est pour ça d'ailleurs que je dis qu'il serait intéressant de mettre en boîte ce qu'il fait actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 29 Mai 2011 - 12:31

Mon  morceau préféré de cette sonate est la séquence de  neuf accords à la fin.

Sofronitsky (1960) crée un air de mystère par le biais de sa contrôle des  couleurs et des dynamiques. Cortot les joue plutôt rapidement, peut-être trop. Le plus impressionnant que je connais  dans ces neuf accords est Shura Cherkassky dans un 33 tours de 1951 – j’ai les FLACs si tu t’intéresses.


Qui connais-tu qui joue ces accords d’un façon intéressant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 29 Mai 2011 - 14:10

Mandryka a écrit:
Mon  morceau préféré de cette sonate est la séquence de  neuf accords à la fin.

Sofronitsky (1960) crée un air de mystère par le biais de sa contrôle des  couleurs et des dynamiques. Cortot les joue plutôt rapidement, peut-être trop. Le plus impressionnant que je connais  dans ces neuf accords est Shura Cherkassky dans un 33 tours de 1951 – j’ai les FLACs si tu t’intéresses.


Qui connais-tu qui joue ces accords d’un façon intéressant?
Comme ça, je n'ai pas d'idée sur qui me plaît le plus pour ces accords. En fait ça dépend vraiment de ce qui s'est passé avant dans la sonate, chez Ranki (que je cite parce-que c'est celle que j'ai écouté le plus actuellement) ces accords sont jouée de façon totalement apaisée, c'est un accomplissement.
J'ai tendance à préférer les pianistes qui jouent ces accords de façon plus mystérieuse (c'est le cas je trouve chez Sofronitsky) ou qui donnent carrément l'impression de relancer la sonate (Horowitz).
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 29 Mai 2011 - 16:18

[quote="alexandre."]
Mandryka a écrit:
Mon  morceau préféré de cette sonate est la séquence de  neuf accords à la fin.

. . . ou qui donnent carrément l'impression de relancer la sonate (Horowitz).

Intéressant. Lequel? 1932 ou après la guerre ou les deux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   Dim 29 Mai 2011 - 16:19

[quote="Mandryka"]
alexandre. a écrit:
Mandryka a écrit:
Mon  morceau préféré de cette sonate est la séquence de  neuf accords à la fin.

. . . ou qui donnent carrément l'impression de relancer la sonate (Horowitz).

Intéressant. Lequelle? 1932 ou après la guerre ou les deux?
1932 si je me souviens bien. Je n'ai pas l'impression d'une véritable conclusion, c'est quasiment un nouveau départ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Liszt - Sonate en si mineur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Liszt - Sonate en si mineur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Franz Liszt - Sonate en si mineur
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178
» Alan Walker: "La mort de Franz Liszt"
» L'Académie de musique Franz-Liszt
» Franz Liszt (1811-1886)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: