Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les plus belles pièces d'orgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Dim 14 Fév 2016 - 3:51


Smile Tirées de ma playlist d'aujourd'hui, deux pièces du répertoire contemporain.
Ce n'est pas la première fois que j'écoutais Salva Venia (écrite en 1983), mais l'occasion m'en vient de dire que j'aime beaucoup cette spiritualité oppressante, installée dès la reptation suffoquée du 16' qui introduit l'oeuvre.
Pour Healing the pain, ce fut ce soir une découverte -enthousiasmante.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'Institut mormon d'Études proche-orientales, sur le Mont Scopus


Josef Tal (1910-2008) :

Salva Venia

= Elisabeth Roloff, Orgue Marcussen du Near Eastern Studies Center de Jérusalem

(MDG, novembre 1993)

Smile Tal étudia à Berlin avec Hindemith et Schreker.
Il enseigna au conservatoire de Jerusalem et à l'Université hébraïque, avant d'en devenir respectivement directeur.
Attiré par diverses techniques contemporaines (sérialisme, écriture aléatoire...), il créa en 1961 le premier studio de musique électronique en Israël.
Cette pièce d'un quart d'heure, sorte de prélude de choral d'un calme très contemplatif, se fonde sur le déchant du Psaume CXLVII.
Construit en 1987 par le facteur danois Marcussen, cet orgue rassemblait 48 jeux, dont la seule trompette en chamade du pays.





Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Fabrizio Cassol (1964-) :

Healing the pain

= Bernard Foccroulle, orgue Grenzing de la Cathédrale de Bruxelles

(Ricercar, mars 2002)

I love you Écouté trois fois de suite.
Composée par le saxophoniste belge à la demande de Bernard Foccroulle et enregistrée ici en première mondiale, cette pièce cite le standard Love Supreme de John Coltrane, « juste comme une révérence ou un code secret vers des mondes où tout est possible sans qu'il soit question de style ou de frontière. »
Après cette introduction en à-plats et interjections harmoniquement chargées et prospectives, l'écriture ne procède pas d'une technique jazzistique, si ce n'est en sa partie médiane, rythmée en syncope et égrenant des petites grappes qu'on dirait improvisées.
« En portant la douleur est un des principaux leitmotiv de la musique negro-spiritual, de la church expression et du blues [...] Même si cette pièce ne se réfère pas du point de vue stylistique à ces musiques, elle tente toutefois d'en porter l'essence. »
Durant vingt minutes se dégage une profonde poésie, parfois complexe mais toujours d'une juste sensibilité, teintée d'une mélancolie qui puise à l'âme de son influence revendiquée.

L'instrument bruxellois venait d'être inauguré deux ans auparavant.
Pour en savoir davantage sur le projet et sa réalisation, voir cette page : http://www.grenzing.com/pdf/bru_iso.pdf
J'ai déjà vu cet orgue in situ, mais hélas je ne l'ai encore jamais entendu en concert.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3269
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Mer 17 Fév 2016 - 2:41

J'en rajoute une autre, toujours de Buxtehude, une miniature, le choral Puer natus in Bethlehem BuxWV 217, un pur ravissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Ven 11 Mar 2016 - 0:05

Mélomaniac, in playlist le 04 03 2016, a écrit:


Le campus de la Southern Methodist University de Dallas (USA, Texas)


Arvo Pärt (1935-) :

Annum per annum

= Michael Harris, orgue Fisk du Caruth Auditorium de la Southern Methodist University de Dallas

(Gothic, 1994)

 Écrite pour commémorer le neuf centième anniversaire de la Cathédrale de Spire, cette fascinante pièce débute et s'achève par un decrescendo / crescendo à couper le souffle, encadrant des gazouillis mystico-poétiques du plus mélancolique effet.
Interprétation très convaincante, on souhaiterait juste une acoustique moins analytique et plus réverbérée.


La Cathédrale de Spire :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Ven 11 Mar 2016 - 0:10

Je chéris deux versions de cette pièce, étant celle de Helen Tucker et Vincent Boucher aux grandes orgues Beckerath de l'Oratoire Saint-Joseph.

Helen Tucker

https://soundcloud.com/sanysov/7-part-annum-per-annumwav

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Mar 31 Mai 2016 - 23:17

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'abbaye de Pernegg (Autriche)


Johann Caspar Kerll (1627-1693) :

Canzone I-VI
Passacaglia variata en ré mineur

= Elisabeth Ullmann, orgue Prackh de l'abbaye de Pernegg


(Ifo, septembre 2005)

Smile La Passacaille est un des tubes du répertoire baroque.
A ma connaissance, c'est Leonhardt (sur le joyau de l'abbaye de Schlägl, -Sony) qui en a enregistré la version la plus éblouissante, d'une vélocité et d'une précision à toute épreuve.
La lecture plus prudente de Mme Ullmann courtise une certaine majesté qui peut étonner dans cette page volubile, mais elle défend sa vision avec une grande intelligence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Dim 6 Nov 2016 - 23:59

Jof, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Vincent-Aloïse Amann (1834-1889) :

La Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ

= Pierre Pfister, orgue Stiehr-Mockers de l'église protestante de Bischwiller

(Arion, juillet 1987)

C'est quoi ça ?


On sent dans cette question une pointe de mépris curiosité Mr.Red

Un petit maître alsacien, fort populaire en son temps paraît-il.
Une oeuvre inédite, redécouverte dans la Bibliothèque de Sélestat par l'organiste qui le joue ici.
Neuf tableaux se déclinent sur une quinzaine de minutes :
Descente des anges des cieux
Chant des anges
Silence de la terre succédant à l'apparition céleste
Les bergers se réunissent et se disent : allons à Bethléem
Départ des bergers
Les bergers se prosternent et élèvent leurs pensées à Dieu
Prière d'adoration
Les bergers se lèvent et se retirent
Retour des bergers (marche pastorale)


Des vignettes sans prétention, d'une rhétorique assez naïve et conventionnelle, comme les organistes de nos terroirs en écrivirent beaucoup pour les paroissiens du Second Empire.
Nullement impérissable, mais ça a le charme des choses simples.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Lun 7 Nov 2016 - 0:32

Smile J'adore tout ce qu'a écrit Eben, car il sait allier un langage exigeant à une expression très communicative, et intimement inspirée par les thèmes ou mythes qu'il exploite à l'orgue.
Dommage que les disques enregistrés par Gunther Rost sont devenus difficilement trouvables, il insuffle à ce Faust une vitalité ébouriffante. Et l'instrument moelleux et chatoyant de Memmingen est le medium idéal pour faire resplendir cette fresque.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'interprète écoutant les volumes
de son intégrale Eben



Petr Eben (1929-2007) :

Faust

Prologue - Mysterium - Complainte du mendiant - Choeurs de Pâques - Chansons d'étudiants - Marguerite - Requiem - Nuit de Walpurgis - Épilogue

= Gunther Rost, orgue Goll de l'église St Martin de Memmingen


(Motette, novembre 2001)

Smile Un jeune organiste (27 ans lors de l'enregistrement) élève de Günther Kaunzinger que je viens d'écouter dans Widor.
Dans son exploration du célèbre mythe faustien, Eben n'hésite pas à mêler les éléments triviaux (rengaines populaires) à des pages d'inspiration bien plus élevée.
Une fresque très évocatrice, et intensément colorée, comme tout ce qu'a écrit ce compositeur tchèque
 colors

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Lun 7 Nov 2016 - 0:35

C'est que le label Motette n'est pas disponible en streaming d'une part et en téléchargement d'autre part. Seul le site Orgelseite en propose
l'achat. Tu peux les acheter via ce site de Martin Doering.

http://www.die-orgelseite.de/cdliste_e.php

Ou bien, tu peux les acheter via le site JPC Produktion, propriété du label CPO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Dim 22 Jan 2017 - 2:45


Smile Au sein d'un disque-récital qui présente les capacités de ce récent instrument,
charmante découverte que cette série de pièces en hommage au classicisme français mais qui parlent un langage très personnel.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'église luthérienne de Siófok (Hongrie, -Somogy)


Gábor Lehotka (1938-2009) :

Suite Française

Entrée - Petite Fugue avec basse continue - Dialogue sur trompette - Variations - Danse - Ornements sur les flûtes - Passacaille avec coda

= Miklós Teleki, orgue Aquincum de l'église luthérienne de Siófok

(Hungaroton, 2011)

Smile Le compositeur est un des plus grands organistes hongrois du second XX° siècle.
Ces pièces ne sont en rien un pastiche de l'orgue Grand-Siècle, mais plutôt des inventions postromantiques pleines de caractère et surtout de poésie, pimentée par une pointe de folklore mitteleuropa.
Construit par la manufacture Aquincum de Budapest, ce petit instrument (17 jeux) date de 2004. Les tuyaux de pédale et du clavier principal saillissent en surplomb, ceux du positif se situent en boîte expressive au-dessus de la console.
L'église a été designée par l'architecte Imre Makovecz (1935-2011).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Dim 5 Fév 2017 - 23:25


Smile Guide idéal pour découvrir les symphonies de Nowowiejski dans toute leur flamme, Jerzy Erdman ne les a hélas pas toutes enregistrées (à ma connaissance). Le même coffret chez CPO inclut aussi les n°4 et 7. Et on trouve chez l'éditeur Polskie Nagrania les n°3 et 5 dans un CD capté à l'église Sainte-Anne de Janów.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'église St. Stephanus de Beckum
(Allemagne,  Rhénanie-du-Nord-Westphalie)



Felix Nowowiejski (1877-1946) :

Symphonie n°6, Op. 45 n°6

= Jerzy Erdman, orgue Klais de l'église St. Stephanus de Beckum

(CPO, août 1991)

Smile Rigueur, fougue (et quel rebond dans les phrasés !), sensibilité : la quadrature du cercle ! Ce jeune organiste polonais respire cette musique comme nul autre, et il en connaît les rouages puisqu'il en a préparé l'édition.
Malgré la traction pneumatique, les claviers de l'instrument (60 jeux) répondent avec précision et agilité. C'est cet orgue qu'avait choisi Rudolf Innig pour enregistrer Brahms et Schumann chez MDG, -Innig qui grava aussi les symphonies de Nowowiejski, mais sur l'instrument plus froid de la Cathédrale de Brême.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Jeu 23 Fév 2017 - 0:41


Very Happy Le coup de coeur du soir.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église du monastère de Tytuvénai (Lituanie)


Jadwiga Dygulska (1722-1796) :

Aria vocetur Slowik, en si majeur
Marche de ballet, en si majeur
Menuet, en sol mineur
Presto, en si majeur
Bourrée, en ré mineur
Aria, en sol majeur
Prélude, en mi mineur

= Martin Rost, orgue Jantzon du monastère de Tytuvénai


(MDG, août 2008)

Smile L'instrument date de 1789 et compte environ 25 jeux. Il fut restauré par le facteur letton Alvis Melbardis, spécialement pour cet enregistrement.
Hélas, depuis, un incendie a ravagé l'église. L'orgue a pu être épargné par les flammes, même s'il a ensuite dû subir les fuites ruisselant de la toiture dévastée.
Jadwiga Dygulska, religieuse de l'ordre bénédictin, n'est pas le compositeur de ces piècettes, mais elle a donné son nom au recueil qui les conserve à la bibliothèque diocésaine de Sandomir.
Ces pages sans prétention sentent bon le style galant du milieu du XVIII° siècle, et cet orgue balte leur offre un charme fou
I love you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   Mer 15 Mar 2017 - 22:21


Smile Un enregistrement prioritaire pour découvrir le chef d'oeuvre pour orgue du répertoire sud-africain.
Excellente prise de son, et la pochette s'avère très informative, expliquant la partition en détail et analysant le style du compositeur.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Université de Pretoria (Afrique du Sud)  :
 


Stefans Grové (1922-2014) :

Afrika Hymnus

= Edward August Davey, orgue Rieger du Old Memorial Hall de l'Université de Pretoria

(Querstand, 1997)

Smile A ce jour, cette oeuvre reste la plus vaste pièce pour orgue composée en Afrique du Sud,
écrite par un de ses compositeurs emblématiques, élève de Walter Piston et Aaron Copland.
Ce triptyque d'une large demi-heure intègre des influences indigènes où il puise notamment sa farouche énergie rythmique (motricité, interjections abruptes, ostinatos...)
Les chants d'oiseau qui parsèment les accalmies évoquent le langage d'un Messiaen des savanes, collecteur de gazouillis exotiques.
L'instrument date de 1995, c'est la première fois qu'il était enregistré.
L'acoustique mate renforce les couleurs étranges et les odeurs fauves de cette superbe partition
 I love you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les plus belles pièces d'orgue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plus belles pièces d'orgue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Les plus belles pièces d'orgue
» Samuel Rousseau
» Louis James Alfred Lefébure-Wely
» Écoute comparée : Bach, Canzona BWV 588 (annulé)
» Messiaen : oeuvres pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: