Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Offenbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 23
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Lun 14 Sep 2009 - 18:07

Cololi a écrit:
natrav a écrit:
Mais au moins, en ce qui me concerne c'est de la musique que je n'ai jamais entendue, c'est toujours intéressant.
Dire que c'est ce que je trouve de plus excitant cette année au programme. Crying or Very sad

Jenufa ? West Side Story ? Le viaggio ? Le balcon ? La flûte ? Jephta ( puker ) ?

Moi je vais essayer d'aller voir Jephta Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach   Lun 14 Sep 2009 - 19:12

Cleme a écrit:
Cololi a écrit:
natrav a écrit:
Mais au moins, en ce qui me concerne c'est de la musique que je n'ai jamais entendue, c'est toujours intéressant.
Dire que c'est ce que je trouve de plus excitant cette année au programme. Crying or Very sad

Jenufa ? West Side Story ? Le viaggio ? Le balcon ? La flûte ? Jephta ( puker ) ?

Moi je vais essayer d'aller voir Jephta Mr. Green

Et oui et oui ... c'est Agniou Very Happy

Sinon pour répondre à Natrav sur l'enthousiasme de la saison, je répondrais autre chose :

Difficile avec 7 productions de contenter ttlm.
Le programme est varié au moins
Milieu 18° (Jephta), Fin 18° (La Flûte), Début 19° (Viaggio), Milieu/Fin 19° (Les Brigands), Début 20° (Jenufa), Milieu 20° (West Side), Début 21° (Le balcon).

Donc pour moi le vrai pb ... c'est le nombre de production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 28 Avr 2010 - 0:25

DavidLeMarrec a écrit:
Offenbach avait pensé que Giulietta évoquait, plus que les expériences d'adolescence, la séduction difficile d'un homme mûr. C'est peut-être bien par bienséance qu'on a feint de ne pas s'en apercevoir, et qu'on joue effectivement dans l'ordre inversé le plus souvent les deux actes.

Je trouve au contraire que jouer l'acte d'Antonia avant celui de Giulietta est plus logique si on suit l'ordre des expériences amoureuses du personnage d'Hoffmann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 28 Avr 2010 - 0:56

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Offenbach avait pensé que Giulietta évoquait, plus que les expériences d'adolescence, la séduction difficile d'un homme mûr. C'est peut-être bien par bienséance qu'on a feint de ne pas s'en apercevoir, et qu'on joue effectivement dans l'ordre inversé le plus souvent les deux actes.

Je trouve au contraire que jouer l'acte d'Antonia avant celui de Giulietta est plus logique si on suit l'ordre des expériences amoureuses du personnage d'Hoffmann.
C'est exactement ce que je viens de dire...
Et d'autant plus qu'il y a une allusion à Giulietta dans l'acte d'Antonia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:06

Cololi a écrit:
natrav a écrit:
On risque d'avoir une mise en scène amusante, c'est capital dans ce répertoire. Je n'attends pas vraiment de révélation concernant la musique ceci dit. Mr. Green

Mais je précise que j'aime beaucoup Offenbach.
Je verrais sur scène et en entier, mais ça m'a l'air quand même nettement en dessous de La belle Hélène, Orphée aux enfers, La vie parisienne (et surtout son grand chef d'oeuvre Les contes d'Hoffman).

Tiens, tu peux me dire ce que tu aimes là-dedans?
Je m'y suis ennuyé (le premier tiers seulement pour l'instant) comme rarement devant un opéra. (c'est-à-dire à peu près comme pour du Lully)
Il ne connaît que deux accords ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:12

Heu, Xavier, pour dire que l'harmonie des Contes est pauvre, je suppose que tu n'as jamais écouté d'autre Offenbach ? Surprised Non seulement je trouve que c'est injuste, mais en plus il y a vraiment une très grande différence avec sa production habituelle.

Et je vois difficilement comment lui dénier le titre de chef-d'oeuvre. Evidemment, si tu regardes quelles innovations il a apportées, à part l'adaptation littéraire patchwork qui est assez rare, il y a peu de choses. Mais ce n'est pas pour cela qu'on l'écoute. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:15

Je n'ai pas fini d'écouter l'opéra, mais je n'entends que V-I-V-I-V-I quasiment. (avec quelques II et quelques IV, c'est vrai Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:51

Pourquoi un chef d'oeuvre ? Car le livret est je trouve très bien ficellé et touchant, et en plus très original. Et Offenbach est très inspiré dans cette oeuvre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:54

Oui le livret a l'air sympa.

Mais la musique... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:55

Comme Verdi. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 20:58

Même pire que Verdi je crois. (puisque je comparais à Lully hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:02

C'est une oeuvre qui me touche. L'acte d'Antonia est le plus beau de cet opéra. Essaye d'écouter au moins cet acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:03

Xavier, j'aimerais vraiment que tu écoutes Elisabetta Regina d'Inghilterra (Rossini), Anna Bolena (Donizetti) ou La Battaglia di Legnano (Verdi) et que tu dises ton avis (dix minutes d'un seul suffit). hehe

Mais la force d'Offenbach réside grandement dans la simplicité de ses moyens, c'est sûr. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:04

Tu veux vraiment qu'il n'écoute plus jamais d'opéra italien, David ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:04

aurele a écrit:
C'est une oeuvre qui me touche. L'acte d'Antonia est le plus beau de cet opéra. Essaye d'écouter au moins cet acte.

Ah mais je vais tout écouter de toute façon. Smile

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier, j'aimerais vraiment que tu écoutes Elisabetta Regina d'Inghilterra (Rossini), Anna Bolena (Donizetti) ou La Battaglia di Legnano (Verdi) et que tu dises ton avis (dix minutes d'un seul suffit). hehe

Apparemment c'est deviné d'avance. Mr.Red
Mais je ne veux pas savoir ce qui est mauvais chez les autres, je veux savoir ce qui est bon ici, musicalement en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:05

Non, je me demandais juste la marge de négativité qu'il te restait pour juger l'harmonie, parce que dans ces opéras (au moins les deux premiers), c'est VRAIMENT du V-I en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:07

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier, j'aimerais vraiment que tu écoutes Elisabetta Regina d'Inghilterra (Rossini), Anna Bolena (Donizetti) ou La Battaglia di Legnano (Verdi) et que tu dises ton avis (dix minutes d'un seul suffit). hehe

Mais la force d'Offenbach réside grandement dans la simplicité de ses moyens, c'est sûr. Very Happy

Tu veux le tuer ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:08

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier, j'aimerais vraiment que tu écoutes Elisabetta Regina d'Inghilterra (Rossini), Anna Bolena (Donizetti) ou La Battaglia di Legnano (Verdi) et que tu dises ton avis (dix minutes d'un seul suffit). hehe

Mais la force d'Offenbach réside grandement dans la simplicité de ses moyens, c'est sûr. Very Happy

Tu veux le tuer ? Mr. Green
Comme je peux pas être administrateur par l'intrigue, je le serai par la force. [rire sardonique avec écho Culshaw]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:12

GUGLIELMO DI POSA
La paaaaaaaaaaaaaaaaaaace del sepoooooolcriii !

*gros cuivres*

Ei fù Nerone !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:19

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier, j'aimerais vraiment que tu écoutes Elisabetta Regina d'Inghilterra (Rossini), Anna Bolena (Donizetti) ou La Battaglia di Legnano (Verdi) et que tu dises ton avis (dix minutes d'un seul suffit). hehe

Mais la force d'Offenbach réside grandement dans la simplicité de ses moyens, c'est sûr. Very Happy

Comment achever Xavier hehe ? Faites lui écouter du Bel Canto pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 21:48

DavidLeMarrec a écrit:
Non, je me demandais juste la marge de négativité qu'il te restait pour juger l'harmonie, parce que dans ces opéras (au moins les deux premiers), c'est VRAIMENT du V-I en permanence.

Mais tout ça date d'au moins 30 ans avant les Contes d'Hoffmann, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 22:37

Tout à fait. Mais à l'époque, il y avait quand même Chopin, Schumann, Berlioz et... Meyerbeer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80504
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 22:56

Vous aviez raison, le 2è acte est bien meilleur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 5 Mai 2010 - 22:59

Xavier a écrit:
Vous aviez raison, le 2è acte est bien meilleur. Smile

L'effet champion, surement Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Offenbach   Lun 26 Sep 2011 - 23:14

Ophanin a écrit:

Mais personne ne parle de ce que composait Offenbach avant l'opéra. Ses duos pour violoncelles, qui ont servis à se faire un nom à Paris, sont tout à fait délicieux. Ses quatuors aussi. Sans parler de son concerto "militaire" pour violoncelle. D'une manière générale il sait maintenir l'attention et offrir de bien belles mélodies sans trop se répéter et en variant continuellement les formules d'accompagnements ; on peut l'expliquer par une musique de chambre de facture très classique.

J'ai ses duos, il faudrait que je réécoute un jour, dans mon souvenir c'est charmant (sans plus Mr. Green ).
Par contre c'est clairement supérieur à son Concerto militaire, qui consiste en un étalage de virtuosité complètement inutile, et ce pendant près d'une demi-heure me semble-t-il. Pour les grands fans quoi Confused ...

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Offenbach   Dim 2 Oct 2011 - 19:27

Bon, j'ai réécouté les deux duos pour violoncelles d'Offenbach (les op. 54, je crois qu'il y en a en tout cas deux autres) - et c'est charmant comme je me souvenais. Offenbach ne trahit pas son talent de mélodiste inspiré, ces deux suites possèdent une fraîcheur rare, c'est même très piquant. Personnellement, je préfère la première suite, plus relevée, à la seconde, plus académique.
Cependant, du point de vue de l'écriture, on ne vole malheureusement pas très haut ; ce n'est pas vraiment un duo, encore moins un dialogue, puisque le deuxième violoncelle remplace en quelque sorte le piano. Pendant que le premier est gratifié de la mélodie, le second violoncelle est chargé du soutien rythmique et harmonique, qui se répète inlassablement sans aucune originalité, sans même avoir quelque chose d'important à dire par rapport à la mélodie. Par souci d'équité, on remarquera cependant qu'Offenbach a daigné confié la première voix au second violoncelle à quelques rares occasions Mr. Green .
Bref, on ne dépasse pas la musique de salon et c'est bien dommage violon .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offenbach   Ven 7 Oct 2011 - 6:36

[


Dernière édition par Dri le Mar 8 Nov 2011 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offenbach   Mar 18 Oct 2011 - 23:56

.


Dernière édition par Dri le Mar 8 Nov 2011 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 23
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 19 Oct 2011 - 8:28

Dri a écrit:


* Il ne manque, comme dans la plupart des productions, que l’acte dit « de madame de Quimper-Caradec ».

Dans ce DVD cet acte y est : Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 19 Oct 2011 - 9:54

[


Dernière édition par Dri le Mar 8 Nov 2011 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orfeo Euclides
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 19 Oct 2011 - 10:23

Aprés une audacieu "Roi Carotte" au Festival de Sain-Ceré ce dernier août, la Compagnie Opéra Eclaté metra en scéne La Belle Hëlène a l?Odyssud de Blagnac en mars.
Ça a l'air bien rigoló.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mar 14 Mai 2013 - 10:19

Des infos sur la Princesse de Trébizonde ?
Je vais l'entendre à Saint-Etienne ce dimanche, avec une distribution ma foi bien sympathique sur le papier : http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-12-13/spectacles//type-lyrique/la-princesse-de-trebizonde/s-170/ !
La "manchette" du théâtre reprend une critique bien élogieuse/éloquente de l'époque : "Offenbach, lui, n’y a mis que des perles, et s’il a péché quelquefois, cette partition rachète toutes ses défaillances. Il peut se présenter au dernier jugement avec Orphée dans une main et La Princesse de Trébizonde dans l’autre, il est bien sûr d’être nommé maître de chapelle du Bon Dieu." (Emile Blavet, Le Figaro, n° 214 du 3 août 1869).
Qu'en penser ?
Moi je suis définitivement acquis à la cause du compositeur : exceptionnel mélodiste, orchestrateur disert (ça vaut, notamment, pour la ribambelle d'opéras en un acte, d'une inventivité folle compte tenu des contraintes qui lui lui étaient imparties), pas à l'abri de la "tentation de la formule" mais toujours frais et "bien disant".
J'aime cette musique qui ne s'embarasse d'aucune prétention, finalement assez protéiforme (Rheinnixen différentes de Ba-ta-clan, lui même plutôt différent de Robinson, de Fantasio ou de Vert-vert, eux-mêmes fort différents des Contes, etc.).
L'argument de la Princesse paraît séduisant ; mais je n'en ai aps trouvé d'enregsitrement. Peut-être des airs séparés à rabouter, de récital en récital ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Offenbach   Jeu 1 Jan 2015 - 23:49

Il semblerait que Les Contes d'Hoffmann est truffé de pistaches d'autres Opéras.
(oui, Mélo, un peu comme certains saucissons cuits...)
De pastiches, donc....
J'y ai bien entendu Lakmé,
Mais y'en-a-t-il d'autres que mon incurie m'aurait fait éluder ?
En tout cas j'y entends une vraie parenté d'avec La Flûte Enchantée et Don Giovanni de Mozart, d'ailleurs cité deux fois nommément au 1er acte.
J'enfonce sûrement des portes ouvertes, mais ça m'a sauté aux oreilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Offenbach   Dim 25 Jan 2015 - 18:59

Pan a écrit:


Personnellement, je trouve qu'Offenbach s'est inspiré avec bonheur de Mozart. Son génie mélodique est colossal. Son seul inconvénient est qu'il est parfois difficile de se sortir ses airs de la tête.
Vieille citation que j'avais lue et eu cœur à rechercher :
C'est, hélas, très exactement observé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mar 24 Mar 2015 - 14:16

Le site du Dictionnaire est en cours d'élaboration par Jean-Christophe Keck : http://www.dicoffenbach.com/ ; mais il mérite déjà largement qu'on y fasse quelques embardées (Keck oblige) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dave r symph chamber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Offenbach   Mar 24 Mar 2015 - 20:22

Un opéra méconnu d'Offenbach est son opéra romatique allemand, Die Rheinnixen, Les Fées du Rhin.
Cet opéra est fort réussi : le livret est faible, mais la musique est remarquable.
Et bien sur, son ouverture et thême principal (le leitmotiv des elfes) est connue est célébrée dans le monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mar 24 Mar 2015 - 20:45

dave r symph chamber a écrit:
Un opéra méconnu d'Offenbach est son opéra romatique allemand, Die Rheinnixen, Les Fées du Rhin.
Cet opéra est fort réussi : le livret est faible, mais la musique est remarquable.
Et bien sur, son ouverture et thême principal (le leitmotiv des elfes) est connue est célébrée dans le monde entier.

On a, effectivement, la version de Montpellier pour se faire une (plutôt très bonne) idée de l'oeuvre ; moi, je regrette qu'on n'ait pas capté la version Minkowski de Lyon en 2005 (pas nécessairement pour Hahn/Wottrich mais avant tout pour Wesseling/Polegato/Cavallier et l'infini caractère du travail orchestral du chef).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Offenbach   Lun 29 Juin 2015 - 21:56

La Périchole, direction AlainLombard. Avec les superbes voix de Crespin, Vanzo et Bastin. Label Erato.

Superbement chanté, mais Lombard dirige sans finesse et sans entrain, comme s'il n'avait aucune affinité avec la musique et le livret. C'est lourd et métronomique. L'enregistrement des choeurs laisse à désirer. Le livret est indispensable pour comprendre leurs couplets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Jeu 21 Jan 2016 - 16:07

A "visiter" : http://offenbachmuseum.com/ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 9:55

Plutôt côté Discographie ou plutôt ici, dans les "généralités" ?
Jean-Christophe Keck, décidément infatigable (après, entre autres, avoir [r]établi les deux versions de Fantasio, la version opéra-comique et la version Grand-Opéra des Contes, le récent Roi Carotte, etc.) a mis la main sur les manuscrits autographes du Prologue et de l'Acte d'Olympia des Contes d'Hoffmann.
On hésite à parler de version "définitive" compte tenu des rebondissements sans fin qu'a connu l'établissement d'une édition critique de la partition "mosaïque" ; il n'empêche, il semblerait bien qu'on s'en approche.

http://www.forumopera.com/breve/les-contes-dhoffmann-suite-et-fin-du-feuilleton

Après avoir vu en scène les deux derniers "états" en date de la partition et comme le rédacteur de FO, on espère maintenant un enregistrement sur la base de cet ultime matériel siffle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2430
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:00

C'est un peu comme le requiem de Mozart : chaque nouvelle sortie CD est une édition définitive Neutral . M'enfin , on verra bien ce que donnera l'enregistrement à venir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:06

luisa miller a écrit:
C'est un peu comme le requiem de Mozart : chaque nouvelle sortie CD est une édition définitive  Neutral . M'enfin , on verra bien ce que donnera    l'enregistrement à venir Smile

S'il y en a un (croisons fermement les doigts et tout ce qu'on peut humainement croiser) ; et à ceci près que, cette fois, on disposera d'une partition complète, à la différence du Requiem de Mozart, pour reprendre ton exemple, qui est une (re)constitution par définition dans laquelle on connaît, par ailleurs bien la part "manuscrite" de Mozart (cf. l'enregistrement de Spering) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:13

bAlexb a écrit:
S'il y en a un (croisons fermement les doigts et tout ce qu'on peut humainement croiser) ; et à ceci près que, cette fois, on disposera d'une partition complète, à la différence du Requiem de Mozart, pour reprendre ton exemple, qui est une (re)constitution par définition dans laquelle on connaît, par ailleurs bien la part "manuscrite" de Mozart (cf. l'enregistrement de Spering) .

Quand on voit comment les deux versions Keck ont été ignorées par les enregistrements (on a juste le DVD de la deuxième version avec récitatif), je ne suis pas certain qu'on ait droit à un enregistrement grand luxe, à moins qu'une fondation bien connue ne se penche dessus... ?

Et puis bon... l'ONP continuant à nous proposer sa vieille version sans tenir compte des évolutions, on est pas aidés de ce côté là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:34

Polyeucte a écrit:
Et puis bon... l'ONP continuant à nous proposer sa vieille version sans tenir compte des évolutions, on est pas aidés de ce côté là!

J'entends bien ; mais il n'y a pas que l'ONP (le Palazzetto BZ, tu as raison, a peut-être une sérieuse carte à jouer, ici). Et c'est à Montpellier qu'on a eu La Jacquerie de Lalo, de Genève & Saint-Etienne pour Le médecin malgré lui de Gounod, sans parler des Massenet/Saint-Saëns/Hahn de Saint-Etienne, encore ; Fantasio d'Offenbach, aussi, dans l'édition établie par Keck a été donné à Montpellier et c'est Lyon qui s'est engagé pour la résurrection du Roi Carotte (et Montpellier, déjà, pour les Rheinnixen par exemple). Ajoutons que le Komische Oper de Berlin vient de monter "l'autre" Fantasio (celui pour ténor), là aussi dans une version établie par Keck ; version qui doit faire l'objet d'une diffusion radio, au moins.
Si bien que même avec des forces centripètes qui nous éloignent de Paris, voire de la France, il est toujours permis d'espérer de bonnes nouvelles ; pour les Contes et pour beaucoup d'autres partitions, en fait.
(Je garde donc les doigts solidement croisés Wink !)


Dernière édition par bAlexb le Mer 2 Mar 2016 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:38

bAlexb a écrit:
J'entends bien ; mais il n'y a pas que l'ONP (le Palazzetto BZ, tu as raison, a peut-être une sérieuse carte à jouer, ici). Et c'est à Montpellier qu'on a eu La Jacquerie de Lalo ; Fantasio d'Offenbach, aussi, dans l'édition établie par Keck (et à Montpellier, déjà, les Rheinnixen par exemple). Ajoutons que le Komische Oper de Berlin vient de monter "l'autre" Fantasio (celui pour ténor), là aussi dans une version établie par Keck ; version qui doit faire l'objet d'une diffusion radio, au moins.
Si bien que même avec des forces centripètes qui nous éloignent de Paris, voire de la France, il est toujours permis d'espérer de bonnes nouvelles ; pour les Contes et pour beaucoup d'autres partitions, en fait.
(Je garde donc les doigts solidement croisés Wink !)

Ah mais bien sûr! On peut avoir des choses merveilleuses ailleurs...
Mais quand on regarde que les deux séries dirigées par Minkowski n'ont pas eu droit aux honneurs d'un enregistrement commercial malgré des distributions ahurissantes... ça laisse rêveur Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach   Mer 2 Mar 2016 - 11:44

Polyeucte a écrit:
Mais quand on regarde que les deux séries dirigées par Minkowski n'ont pas eu droit aux honneurs d'un enregistrement commercial malgré des distributions ahurissantes... ça laisse rêveur Confused

Au moins pour la version de Lausanne, je ne suis pas intimement persuadé, même si elle était formidablement "intégrée" et prodigieusement vivante (intensément, immédiatement et avec quelle variété dans le silhouettage "à vue", si j'ose dire), que Delunsch ait été un argument de nature à peser en faveur d'un enregistrement ; assurément, il en aurait été autrement si ça avait été, comme prévu, Dessay qui avait endossé les quatre "peaux" féminines.
De la même manière, je ne suis pas certain que la version Grand-Opéra soit fondamentalement vendeuse, aux yeux d'une major ; à tort, sans doute (même si, pour moi, la version opéra-comique est beaucoup plus équilibrée, notamment à l'acte de Venise ; mais c'est un autre débat).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach   Jeu 16 Fév 2017 - 13:45

Juste un petit mot rapide... sur {Fantasio}. J'ai vu la première du spectacle au Châtelet ce 12 février... et j'ai vraiment été saisi par l'ensemble (ouvrage, mise en scène, distribution, direction...).

Un grand succès. Donc si jamais vous n'avez pas votre place... courrez-y!
En plus pour les jeunes, il y a moyen d'avoir des places pas chères! (25 euros pour les moins de 25, et 35 euros pour les moins de 35!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Offenbach   

Revenir en haut Aller en bas
 
Offenbach
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Offenbach
» Offenbach 1976 [Bootleg]
» Jacques Offenbach (1819-1880)
» Atrium de Chaville - Offenbach - les brigands
» Offenbach: "Opéras" en CD&DVD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: