Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles Gounod (1818-1893)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 11:23

franchom a écrit:
A priori il existe une version piano enregistrée de Cinq Mars .

Oui, mais bon, faut réussir à en extirper quelque chose tellement la prise de son est mauvaise et l'exécution aussi...

Citation :
Finalement faut il acheter cette Nonne Sanglante ?

Oui!! cheers cheers

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 11:43

Polyeucte a écrit:

Citation :
Finalement faut il acheter cette Nonne Sanglante ?

Oui!! cheers cheers

Attention ! c'est un gounolâtre hors carégorie qui te répond

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:09

Je n'avais jamais entendu parler de cet opéra ... Embarassed et pourtant Gounod est un des compositeurs français que je préfère.
Finalement, je ne connais que ces trois principaux opéras et quelques airs de Sapho et de Philémon et Baucis.
Je suis étonnée de lire qu'il a écrit autant d'autres opéras ... ils sont du même acabit que les trois connus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:18

Zémire a écrit:
Je suis étonnée de lire qu'il a écrit autant d'autres opéras ... ils sont du même acabit que les trois connus ?

Oh que non! pas mal de styles différents :

Grand Opéra : La Reine de Saba, Polyeucte, Le Tribut de Zamora
Opéra fantastique : La Nonne Sanglante
Opéra comique : Le Médecin Malgré Lui, Philémon et Baucis, La Colombe
Et puis le premier : Sapho


Disons que si Roméo, Faust et Mireille possèdent beaucoup de points communs, c'est parce qu'ils ont été composés pas très loin les uns des autres, pour une même salle, une même soprano... En gros dans un même contexte.


Après, tu as Sapho, le premier... plein d'essais, quelques baisses de tension, mais une oeuvre hyper personnelle.
La Reine de Saba et Polyeucte renouent plus avec le grand opéra, particulièrement le premier. Polyeucte étant beaucoup plus sobre et épurés par certains côtés.
Le Médecin Malgré Lui, c'est clairement de la comédie, avec une grande place aux dialogues. Pour Philémon, c'est beaucoup plus lyrique et développés je trouve, magnifique petit bijou en tout cas. On jettera un voile pudique sur la Colombe...

Après, pour Cinq-Mars, je n'arrive pas à la cadrer...
La Nonne Sanglante, pas encore totalement non plus.


Et puis après, il y a aussi Maître Pierre, basé sur l'histoire d'Eloïse et Abélard, magnifique partition dans le style épuré de Polyeucte.


Plein d'inspirations différentes dans la forme, mais on retrouve toujours la touche de Gounod, à savoir cette délicatesse et ce génie mélodique.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:21

Merci pour cette réponse claire et détaillée ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:22

Zémire a écrit:
Merci pour cette réponse claire et détaillée ! mains

Toujours présent pour parler de Gounod! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:33

Cassette usée ... mais ça existe en DVD

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:34

Cololi a écrit:
Cassette usée ... mais ça existe en DVD

scratch

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:36

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Cassette usée ... mais ça existe en DVD

scratch

Zémire disait que sa cassette du Roméo de Alagna / Vaduva été usée.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:37

Excusez moi, j'ai supprimé mon message par erreur Embarassed
Je disais que je devais à Gounod quelques unes de mes plus belles émotions d'opéra dont le 'Romeo et Juliette' de 1979 avec Alagna et Vaduva ... la cassette ayant été usée d'être visionnée ! Wink
Il existe effectivement un nouvel enregistrement, même s'il a fallu quelques années avant de le mettre sur le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:39

Cololi a écrit:
Zémire disait que sa cassette du Roméo de Alagna / Vaduva été usée.

Ah j'avais pas vu... oui, ça existe en DVD... et ça vaut le coup! Vaduva est splendide vocalement et scéniquement. Alagna magnifique vocalement (par contre niveau jeu de scène face à Vaduva... c'est pas ça! Laughing )


EDIT : Ah... je ne suis pas fou! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 12:43

Zémire a écrit:
Excusez moi, j'ai supprimé mon message par erreur Embarassed
Je disais que je devais à Gounod quelques unes de mes plus belles émotions d'opéra dont le 'Romeo et Juliette' de 1979 avec Alagna et Vaduva ... la cassette ayant été usée d'être visionnée ! Wink
Il existe effectivement un nouvel enregistrement, même s'il a fallu quelques années avant de le mettre sur le marché.
impossible! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 13:04

Otello a écrit:
Zémire a écrit:
Excusez moi, j'ai supprimé mon message par erreur Embarassed
Je disais que je devais à Gounod quelques unes de mes plus belles émotions d'opéra dont le 'Romeo et Juliette' de 1979 avec Alagna et Vaduva ... la cassette ayant été usée d'être visionnée ! Wink
Il existe effectivement un nouvel enregistrement, même s'il a fallu quelques années avant de le mettre sur le marché.
impossible! Laughing

Quelle année était-ce donc alors très cher ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 13:09

94

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 13:12

merci d'avoir rectifié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 13:13

Cololi a écrit:
94
Wink ben oui 15 ans de plus tout de même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 30 Juil 2010 - 17:11

franchom a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
On va quand même pas se plaindre hein! Manque plus que Cinq Mars et le Tribut de Zamora...

A priori il existe une version piano enregistrée de Cinq Mars .
Finalement faut il acheter cette Nonne Sanglante ?
Et comment qu'il faut ! C'est vraiment original, une des partitions les plus inspirées de Gounod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mer 15 Déc 2010 - 10:52

J'ai commencé hier soir Mireille, en écoutant les actes I à III de la version Étcheverry avec sa pochette peu engageante.

Il y a plus d'un an, je m'étais enfui du Palais Garnier au premier entracte. Mais depuis, j'ai subi le lavage de cerveau l'influence positive de alien et Polyeucte (pour ce coup-là, c'est surtout ce dernier qui fait de la pub).

Finalement, musicalement, ça me plaît, surtout l'acte III !

Par contre, dans les I et II, j'ai toujours un peu de mal avec les gentils chœurs du gentil peuple que j'ai un peu envie de baffer. Le coup du refrain "Ah c'Vincent" me fait un peu bizarre, je trouve ça chanté avec trop d'élégance pour un parler populaire (c'est peut-être moi qui me fait des idées, je viens d'un Sud bien plus lointain que la Provence).

J'aime bien Ourrias, la bête brute du village, mais pas l'idiot total non plus (il est con, mais il est sincère dans son amour et il est très lucide sur sa connerie avant de faire son "plouf").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mer 15 Déc 2010 - 11:01

Abnegor a écrit:
Finalement, musicalement, ça me plaît, surtout l'acte III !
Ben oui, l'acte III, c'est extraordinaire, un des sommets de l'opéra français du milieu du XIXe siècle ! Et clairement la demi-heure la plus inspirée de tout Gounod.

Citation :
Par contre, dans les I et II, j'ai toujours un peu de mal avec les gentils chœurs du gentil peuple que j'ai un peu envie de baffer. Le coup du refrain "Ah c'Vincent" me fait un peu bizarre, je trouve ça chanté avec trop d'élégance pour un parler populaire (c'est peut-être moi qui me fait des idées, je viens d'un Sud bien plus lointain que la Provence).
Je suis d'accord avec tout ça.


Citation :
J'aime bien Ourrias, la bête brute du village, mais pas l'idiot total non plus (il est con, mais il est sincère dans son amour et il est très lucide sur sa connerie avant de faire son "plouf").
Bête brute ? Au contraire, c'est à mon sens le "bon parti" (non dépourvu d'une certaine forfanterie, je te l'accorde), qui ne supporte pas la mésalliance de Mimi. (Moi non plus, je n'accepterais pas que Mimi aille avec n'importe qui !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mer 15 Déc 2010 - 11:09

Abnegor a écrit:
J'ai commencé hier soir Mireille, en écoutant les actes I à III de la version Étcheverry avec sa pochette peu engageante.

Peut-être pas la meilleure version... loin d'être mauvaise. Mais j'ai du mal avec Sénéchal... enfin c'est de la discographie là...

Citation :
Il y a plus d'un an, je m'étais enfui du Palais Garnier au premier entracte. Mais depuis, j'ai subi le lavage de cerveau l'influence positive de alien et Polyeucte (pour ce coup-là, c'est surtout ce dernier qui fait de la pub).

Et ça marche!! Mr.Red Mr.Red

Citation :
Finalement, musicalement, ça me plaît, surtout l'acte III !

Les deux tableaux sont en effet assez particulier, en dehors du typique régional pour passer dans le fantastique régional. On retrouve un peu ce que Gounod avait peu faire quelques années avant dans les passages fantastiques de la Nonne Sanglante pour le traitement de l'orchestre et même des choeurs.

Citation :
Par contre, dans les I et II, j'ai toujours un peu de mal avec les gentils chœurs du gentil peuple que j'ai un peu envie de baffer. Le coup du refrain "Ah c'Vincent" me fait un peu bizarre, je trouve ça chanté avec trop d'élégance pour un parler populaire (c'est peut-être moi qui me fait des idées, je viens d'un Sud bien plus lointain que la Provence).

Ah oui... c'est vrai que c'est une ambiance très marquée, surtout le premier... soleil, jeunes filles, chants... mais bon, c'est aussi pour placer les personnages et l'ambiance globale du début, qui va ensuite petit à petit sombrer. Le deuxième acte se termine déjà sur une note beaucoup plus dramatique!
Pour l'élégance... disons que ça reste inspiré de, mais je vois mal Gounod proposer aux parisiens du pur provençal à l'époque! Déjà que proposer une histoire typique d'une région reculée, c'était osé... Par contre, les mélodies (la chanson de Magali par exemple), sont adaptées et inspirées de chansons de la région... donc restent dans la mode provençale.

Mais continue, tu vas voir, la suite te réserve de bien beaux moments! Very Happy

Citation :
J'aime bien Ourrias, la bête brute du village, mais pas l'idiot total non plus (il est con, mais il est sincère dans son amour et il est très lucide sur sa connerie avant de faire son "plouf").

Ah? Moi c'est vraiment Mireille que je préfère... les autres personnages gravitant autour d'elle sans vraiment sortir du faire-valoir :*
- Vincent : amoureux transi un brin niais
- Ourrias : à l'image de ses taureaux, fier et brutal.
- Taven : sorcière (quoi que, avec un peu plus de personnalité, mais bon, le rôle est très court!)
- Ramon : père autoritaire (mais à priori fidèle transcription du père de Mistral par exemple).

Mireille quant-à elle est le seul personnage à évoluer dans l'histoire, passant de l'insouciance du premier acte à la martyre de la fin...

Après, tu pourras regarder la vidéo de Garnier et te ronger les ongles à l'idée de n'être pas resté jusqu'au bout!! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Jeu 16 Déc 2010 - 16:37

Je sens Ourrias un peu comme le Golaud de l'affaire, le seul à nous raccrocher à des passions un peu humaines, les autres étant plus réduits à des archétypes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Jeu 27 Oct 2011 - 1:12

Première écoute de Faust. (DVD Pappano, on en parle en discographie si vous voulez)

Je ne me suis presque pas ennuyé une seconde, il y a même quelques passages qui m'ont vraiment bien plu (toute l'ouverture, très chromatique, les différents climats de l'église, Walpurgis, la prison...), et une belle veine mélodique. (air de Valentin notamment)
Sans être particulièrement génial ou novateur à mon sens, il y a quelques beaux climats à l'orchestre, aux choeurs, et plus de variété harmonique que chez les italiens de l'époque.
Bon il faut dire que vu le livret et la présence de Méphisto, c'était plus que nécessaire.
Je ne réécouterai sans doute pas (de sitôt ou pas du tout même) en musique seule, mais avec une mise en scène inventive, j'ai passé un assez bon moment.


Dernière édition par Xavier le Jeu 27 Oct 2011 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Jeu 27 Oct 2011 - 1:15

Very Happy Y a plus qu'à continuer sur les autres maintenant! Mr.Red (non, je rigole! hehe)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mer 18 Juil 2012 - 14:07

ça faisait un petit moment que je n'avais pas écouté La Nonne Sanglante et je confirme vraiment l'intérêt de cette partition!

Jamais il ne va refaire un opéra dans cette veine! Il y a bien quelques touches qui reviendront dans Faust ou Mireille... mais là, on est vraiment toujours dans cette couleur gothique.
En fait, dès l'ouverture, on a un bel exemple de ce que sera l'opéra en entier. Original, inspiré plus de l'opéra Allemand (Le Vampire de Marschner par moments!) que de l'opéra comique français... Et puis des touches Grand Opéra par moments (on pense aux Huguenots pour certains choeurs...).

Et malgré cette orchestre plus "massif" que ce qu'il fera par la suite dans Faust par exemple, on a déjà la mélodie qui se déploie, le lien entre le texte et le mot qui fait que ça coule assez facilement...

Non vraiment une résurrection qui valait le coup et qui, je l'espère, ne restera pas une exception! Qu'au moins l'ouverture dramatique soit jouée en concert! Ce sera toujours ça de gagné! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Antidilettante
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 38
Localisation : Tours d'Ivoire
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: " (...) Goethe n'y comprend rien ! " Monsieur Croche   Mar 14 Aoû 2012 - 15:44

kougelhof 1er a écrit:
Ecoutez-vous Gounod ? Qu'aimez-vous chez ce compositeur ? Merci !

J'ai beaucoup écouté Faust durant mes années d'apprentissage musical. Je l'ai certainement écouté avec beaucoup trop d'insistance et j'ai essayé de le réécouter récemment : impossible ! Je crois que j'ai frôlé l'indigestion, dernière émotion que cet opéra m'a laissée lors d'une écoute antérieure.
Quant à Mireille, oeuvre désuète, poussièreuse !! Ce sont des impressions d'un homme qui après avoir beaucoup aimé, a fini par détester mais en aucun, je ne critiquerai ceux qui aiment cette esthétique de la France du XIXème siècle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 14 Aoû 2012 - 15:54

Antidilettante a écrit:
kougelhof 1er a écrit:
Ecoutez-vous Gounod ? Qu'aimez-vous chez ce compositeur ? Merci !

J'ai beaucoup écouté Faust durant mes années d'apprentissage musical. Je l'ai certainement écouté avec beaucoup trop d'insistance et j'ai essayé de le réécouter récemment : impossible ! Je crois que j'ai frôlé l'indigestion, dernière émotion que cet opéra m'a laissée lors d'une écoute antérieure.
Quant à Mireille, oeuvre désuète, poussièreuse !! Ce sont des impressions d'un homme qui après avoir beaucoup aimé, a fini par détester mais en aucun, je ne critiquerai ceux qui aiment cette esthétique de la France du XIXème siècle....

Mistral va se retourner dans sa tombe hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 14 Aoû 2012 - 15:59

Antidilettante a écrit:
J'ai beaucoup écouté Faust durant mes années d'apprentissage musical. Je l'ai certainement écouté avec beaucoup trop d'insistance et j'ai essayé de le réécouter récemment : impossible ! Je crois que j'ai frôlé l'indigestion, dernière émotion que cet opéra m'a laissée lors d'une écoute antérieure.
Quant à Mireille, oeuvre désuète, poussièreuse !! Ce sont des impressions d'un homme qui après avoir beaucoup aimé, a fini par détester mais en aucun, je ne critiquerai ceux qui aiment cette esthétique de la France du XIXème siècle....

Mr.Red Désolé, mais je suis obligé de répondre là! hehe (c'est plus fort que moi!)

Pour Faust, je peux comprendre une petite lassitude... je l'ai eu un peu... et puis avec d'autres versions dirigées et chantées de manière sensiblement différentes, j'ai accroché! Ainsi, si on prend les grands noms de la baguette que sont Bonynges, Beecham, Büsser, Plasson, Prêtre ou Rizzi... chacun est différent, porté par un esprit qui lui est assez propre. Tantôt lorgnant vers le grand opéra (Bonynge), tantôt beaucoup plus léger et délicat (Beecham, Büsser, Plasson), tantôt bouillant (Prêtre en direct et Rizzi)... et puis les à côtés dans d'autres langues.
En visitant toutes ces versions, j'ai redécouvert Faust. Longtemps arrêté sur la version de Plasson, je ne m'y replonge maintenant que rarement... (mais si tu veux discuter discographie, c'est ici : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/oeuvres-de-gounod-au-disque-t2600.htm )

Pour Mireille, le terme de désuet n'est pas péjoratif à mes yeux... Oui, l'histoire est très marquée par une époque... mais pensons bien qu'à l'époque de sa création, monter un sujet aussi "provincial" à Paris était une gageure!
Poussiéreuse? Alors là je ne suis pas d'accord tant la partition vie, pleine de couleur et de changements de ton, entre le bucolique premier acte, le festif deuxième, l'infernal troisième... Mais là aussi, les versions montrent des aspects différents entre Plasson et Cluytens par exemple.
Très riche en inventions et en couleurs, cette oeuvre a toujours eu le dont de m'emporter loin... très loin... Dès l'accord de l'ouverture je me retrouve dans un autre temps et d'autres couleurs.
(Là aussi, discographie ici : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/mireille-gounod-1864-t3345.htm )


Voilà... je comprends bien qu'on puisse ne pas accrocher à ces partitions... mais dans ce cas, ce n'est pas à mon sens que Gounod qui n'est pas aimé, mais bien tout le style d'opéra-comique du XIXème et même un certain nombre de Massenet qui suivront, tout comme bien sûr Les Pêcheurs de Bizet, Lakmé de Delibes... enfin bref, toute cette veine un peu "galante" de l'opéra français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 51
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 14 Aoû 2012 - 22:24


Le terme "désuet", je le comprends parfaitement. On peut trouver ainsi, dans une autre mesure, les mélodies de Fauré de style "désuet" par exemple (j'aime beaucoup les mélodies de Gounod Smile ). Faust, je trouve que c'est un opéra très réussi : la consistance et la beauté des airs, la structure et l'unité de l’œuvre, un style propre et inimitable. C'est, pour moi, plus que de la très bonne musique !

Polyeucte m'a donné farouchement envie d'écouter "Mireille " (œuvre célèbre) que..........je n'ai jamais écoutée Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 14 Aoû 2012 - 22:35

Si tu adores Faust, Mireille devrait te plaire... dans un registre un peu plus coloré et libre que Faust, mais on reste dans le même style d'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 27 Nov 2012 - 13:03

Nouvelle version du site consacré à Charles Gounod, réalisé par son arrière-arrière-arrière-petit-fils...

http://www.charles-gounod.com


Une très bonne nouvelle... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 5 Nov 2013 - 15:41

Un an sans rien sur Gounod Sad



Bon, voilà en tout cas une bonne nouvelle :
http://www.hyperion-records.co.uk/al.asp?al=CDA67975

Hyperion nous édite les compositions de Gounod pour piano à pédalier...
Une belle curiosité à priori! Very Happy

Sortie prévue ce mois-ci.

EDIT :
Le livret au format PDF, qui nous apprend un peu ce qu'est un piano à pédalier... et nous en dit un peu plus sur ces oeuvres (Merci Gérard Condé encore une fois!)
http://www.hyperion-records.co.uk/notes/67975-B.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Jeu 14 Nov 2013 - 10:28

Très parution donc que ce disque, qui présente non seulement un instrument que je découvrais (le piano-pédalier) mais aussi une partie trop méconnue de l’œuvre de Gounod : ses compositions ni lyriques ni religieuses... Car si on peut facilement trouver ses deux Symphonies, la petite symphonie pour instruments à vents ou de façon plus difficile ses quatuors, il est vraiment difficile de trouver des œuvres concertantes comme ici!

De ces quatre pièces rassemblée, se détache véritablement la Suite Concertante CG.526 (oui, Gounod aussi y a droit!). Je dois dire que j'ai été vraiment impressionné par la modernité de ce qu'il propose. Lui qui était plutôt dans la suite d'un Mozart dans ses autres compositions, il se détache ici d'une certaine tradition pour me faire penser à ce qui se faisait à son époque par la nouvelle génération de musiciens français! :schock: Pensez que ces oeuvres datent toutes de la fin de sa vie (1889 pour cette suite). L'orchestre y est important, coloré et délicatement traité, le piano se fait virtuose sans non plus de démonstration gratuite. Une vraie construction pour non pas juste un morceau de bravoure mais vraiment une oeuvre passionnant à mon sens.
Le Concerto est légèrement en deçà question inspiration, retrouvant des formes plus traditionnelles et des sonorités moins innovantes pour Gounod.
Et c'est un peu la même chose pour les deux petites pièces qui concluent le disque.

En tout cas, rien que pour cette Suite Concertante, c'est un vrai plaisir que ce disque!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1143
Age : 58
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Dim 26 Jan 2014 - 22:15

Je viens d'écouter Polyeucte dans la version Dynamic, qui, malheureusement, n'est pas très bonne (ah! cette prononciation de notre langue!); mais des passages qui m'ont vraiment impressionné: Venge donc ta statue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 3 Fév 2014 - 23:55

charles.ogier a écrit:
Je viens d'écouter Polyeucte dans la version Dynamic, qui, malheureusement, n'est pas très bonne (ah! cette prononciation de notre langue!); mais des passages qui m'ont vraiment impressionné: Venge donc ta statue!

De toute façon, c'est la seule version disponible Confused
Mais mis à part la prononciation, c'est quand même très bien chanté! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Sam 22 Fév 2014 - 21:47

Charles Gounod

La Reine de Saba

"Plus grand dans son obscurité"

Elīna Garanča

watch?v=gEGcAiHUrQM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Sam 22 Fév 2014 - 22:25

Diana Damrau

Je Veux Vivre

Roméo et Juliette.

Gounod

watch?v=Qo5qZQdbBns.

explication : j'aime aussi parfois écouter ce genre de musique, ce type d'airs d'opéra.....

car je n'ai pas besoin de réfléchir, d'analyser, de me concentrer,

écouter de la musique doit aussi pour moi être synonyme de distraction.

si la grande majorité des gens veulent d'abord apprécier ou aimer moi je veux d'abord connaître découvrir....cad écouter un peu de tout.

et puis gounod c'est joyeux, ça peut mettre de bonne humeur.....même si on peut trouver cela sirupeux, chocolaté, sucré, etc. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Sam 22 Fév 2014 - 22:33

ah mais ou, ça c'est un des meilleurs airs de soprano de l'opéra français, c'est déjà de la comédie musicale, du Sondheim ou du Bernstein. Il y a un très joli disque de Marylin Horne avec l'orch de Monte Carlo qui me rappelle ces atmosphères, Gounod, Godard, Offenbach, Saint-Saens
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Sam 22 Fév 2014 - 23:24

"Joli(e)" avec "disque de Horne" c'est de l'ordre de l'oxymore ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 24 Fév 2014 - 10:53

sud273 a écrit:
ah mais ou, ça c'est un des meilleurs airs de soprano de l'opéra français, c'est déjà de la comédie musicale, du Sondheim ou du Bernstein. Il y a un très joli disque de Marylin Horne avec l'orch de Monte Carlo qui me rappelle ces atmosphères, Gounod, Godard, Offenbach, Saint-Saens
tu parlais de "je veux vivre" ou "Plus grand dans son obscurite" ?
je ne sais pas s'il y a un sujet cantatrices ou Elina Garanca, mais qu'en pensez-vous cette dame a une voix pure, belle, ?
j'adore pratiquement cette Elina Garanca et toi Sud273 ?
en tout cas cet air de la reine de saba c'est du gounod à fond, je ne sais pas qui a dit que Gounod était un très bon mélodiste ?

mais c'est toujours pareil, il y a les pro et les anti,
ceux qui aiment le melodieux et ceux qui n'aiment pas le mélodieux
car le melodieux pour les anti c'est toujours du sirop ou facilement larmoyant.......

et puis il y a aussi les mélomanes ou simplement les gens sensibles émotifs et ceux qui ne le sont pas,

je crois que l'on écoute aussi tel ou tel compositeur ou oeuvre ou style en fonction de son caractère, de son comportement, de ses "sens"...
un type totalement froid sans émotions restera toujours de glace face à du mélodieux....
qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par hommepiano le Lun 24 Fév 2014 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 24 Fév 2014 - 10:57

hommepiano a écrit:
tu parlais de "je veux vivre" ou "Plus grand dans son obscurite" ?
De l'air de Juliette je pense. L'air de Balkis étant d'un autre format quand même... (on passe de l'opéra-comique au Grand Opéra quand même...)

Citation :
je ne sais pas s'il y a un sujet cantatrices ou Elina Garanca, mais qu'en pensez-vous cette dame a une voix pure, belle, ?
j'adore pratiquement cette Elina Garanca et toi Sud273 ?
Oui, ici : http://classik.forumactif.com/t3011-elina-garanca (tu peux te référer aux index des différentes parties du forum pour chercher un sujet.)

Citation :
en tout cas cet air de la reine de saba c'est du gounod à fond, je ne sais pas qui a dit que Gounod était un très bon mélodiste ?
C'est UN Gounod...
Le Gounod dans le versant Grand Opéra... difficile de comparer cet air à un air de Mireille, encore moins de Philémon et Baucis... par contre ça se rapproche un peu de certains airs de Sapho ou Polyeucte dans l'économie de moyens et les grandes lignes qui se dégagent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 24 Fév 2014 - 11:42

hommepiano a écrit:
mais c'est toujours pareil, il y a les pro et les anti,
ceux qui aiment le melodieux et ceux qui n'aiment pas le mélodieux
car le melodieux pour les anti c'est toujours du sirop ou facilement larmoyant.......
un type totalement froid sans émotions restera toujours de glace face à du mélodieux....
qu'en pensez-vous ?

Je pense qu'on peut aimer le sirop en sachant que c'en est.

(Et que ça n'est donc pas un critère de distinction des mélomanes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 24 Fév 2014 - 12:20

bonjour cher amis, je rajoute cet air :

Elina Garanca - O ma lyre immortelle

Gounod opera Sapho.

watch?v=TFplx79EBck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 6 Jan 2015 - 15:19

Issu du sujet : Vos géants. Comment les avez-vous découverts ?

Polyeucte a écrit:
Henri a écrit:
Gounod, j'avoue que je ne l'ai pas beaucoup écouté car j'ai beaucoup de mal avec l'opéra. Il me semble qu'il a composé aussi quelques symphonies et j'ai dû en écouter au moins une il y a longtemps, qui ne m'a sans doute pas beaucoup marqué car je n'y suis jamais revenu. Cela dit, il n'est jamais trop tard pour revenir et je pense que je vais y jeter une oreille. Ou plutôt deux car je préfère la stéréo.

Oui, deux symphonies... assez héritées de Mozart pour tout dire (son modèle!).
Sinon, ses quatuors sont très beaux, et il y a aussi un disque récent avec son oeuvre pour paino-pédalier qui est superbe! Very Happy

Henri a écrit:
J'étais justement en train d'écouter la symphonie n° 1 et je trouvais que ça sonnait un peu "vieillot" pour mon goût. Puis je suis tombé sur la valse de Faust et je me suis aperçu que je connaissais cet air sans même savoir ce que c'était ni de qui. Tu sais, laaa, la-li-la-la, la-li-la-la, la-li-la-li-la-li-la-li-la-laaa... etc.

Oui, ses symphonies ne sont clairement pas modernes... En même temps elles datent de 1855... donc alors que Gounod est encore très influencé par Mozart je pense... Il cherche à faire comme son modèle.
Pour valse de Faust, oui c'est "Ainsi que la brise légère"... super connu...

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Henri a écrit:
Gounod, j'avoue que je ne l'ai pas beaucoup écouté car j'ai beaucoup de mal avec l'opéra. Il me semble qu'il a composé aussi quelques symphonies et j'ai dû en écouter au moins une il y a longtemps, qui ne m'a sans doute pas beaucoup marqué car je n'y suis jamais revenu. Cela dit, il n'est jamais trop tard pour revenir et je pense que je vais y jeter une oreille. Ou plutôt deux car je préfère la stéréo.

Oui, deux symphonies... assez héritées de Mozart pour tout dire (son modèle!).
Sinon, ses quatuors sont très beaux, et il y a aussi un disque récent avec son oeuvre pour paino-pédalier qui est superbe! Very Happy

Ah oui cheers ! Ça paraît a priori anecdotique mais bien à tort ; la facture, pour des oeuvres de "commande" si ce n'est de circonstance, est d'un excellent faiseur (sans caractère péjoratif), sûr de son métier.

Oui, j'en parle un peu plus haut dans ce sujet...
Tout ça date de la deuxième moitié des années 1880... Et je n'avais jamais entendu Gounod dans ce style très romantique du concerto ou des pièces de concert. Une superbe surprise en effet qui montre un vrai savoir et aussi qu'il a beaucoup écouté toute la veine romantique du concerto pour piano je pense! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 6 Jan 2015 - 15:22

Polyeucte a écrit:

Henri a écrit:
J'étais justement en train d'écouter la symphonie n° 1 et je trouvais que ça sonnait un peu "vieillot" pour mon goût. Puis je suis tombé sur la valse de Faust et je me suis aperçu que je connaissais cet air sans même savoir ce que c'était ni de qui. Tu sais, laaa, la-li-la-la, la-li-la-la, la-li-la-li-la-li-la-li-la-laaa... etc.

Oui, ses symphonies ne sont clairement pas modernes... En même temps elles datent de 1855... donc alors que Gounod est encore très influencé par Mozart je pense... Il cherche à faire comme son modèle.
Pour valse de Faust, oui c'est "Ainsi que la brise légère"... super connu...

Sinon, le fragment de la 3ème symphonie (inachevée) entendu à la BNF était dans un autre style! Very Happy Plus moderne justement (elle date a priori de 1890-1892).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 6 Jan 2015 - 15:23

Polyeucte a écrit:
Very Happy Plus moderne justement (elle date a priori de 1890-1892).

C'est à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 6 Jan 2015 - 15:26

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Very Happy Plus moderne justement (elle date a priori de 1890-1892).

C'est à dire ?

Dans mes souvenirs, sans être novateur, on se rapproche quand même plus des symphonies de l'époque et moins de l'optique classique qui marque pas mal ses deux symphonies de jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 6 Jan 2015 - 16:32

Parution demain (le 7 janvier 2015) chez Acte Sud d'un recueil des lettres que s'échangèrent Charles Gounod et Pauline Viardot...
http://www.bru-zane.com/?pubblicazioni=lettres&lang=fr



ça peut être passionnant pour voir les influences de chacun dans la composition de Sapho!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mer 7 Jan 2015 - 2:15

De Sapho vient mon air de soprano préféré: Ô ma lyre immortelle... zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 19 Jan 2015 - 9:27

Polyeucte a écrit:
Parution demain (le 7 janvier 2015) chez Acte Sud d'un recueil des lettres que s'échangèrent Charles Gounod et Pauline Viardot...
http://www.bru-zane.com/?pubblicazioni=lettres&lang=fr

ça peut être passionnant pour voir les influences de chacun dans la composition de Sapho!!

Une recension ici : http://www.forumopera.com/livre/lettres-de-charles-gounod-a-pauline-viardot-je-crois-que-son-opera-sera-un-peu-chouette .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 19 Jan 2015 - 9:42

Oui, et ça a l'air intéressant ce livre... Acheté le jour de la sortie... mais j'ai encore le bouquin sur Massenet à terminer avant de m'y plonger! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Gounod (1818-1893)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charles Gounod (1818-1893)
» Charles Gounod (1818-1893)
» Henry Charles LITOLFF (1818-1891)
» Récitals d'Opéra Français
» Charles Valentin Alkan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: