Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles Gounod (1818-1893)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19665
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Jeu 19 Avr 2018 - 11:52

Parution prévue des Quatuors le 27 avril :

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 30 Avr 2018 - 19:42

Adalbéron a écrit:

Gounod : Roméo et Juliette (actes I et II) — M. Plasson, Orchestre du Capitole, A. Gheorghiu (Juliette), R. Alagna (Roméo), S. Keenlyside (Mercutio), etc.

C'est agréable, mais un peu lassant. Comme Faust, ça me fait l'impression d'une succession de très beaux moments musicaux sans direction dramatique vraiment serrée. Évidemment, ce ne sont que les deux premiers actes, mais... Il faudrait que j'essaye des Gounod moins rebattus peut-être ?
Interprètes époustouflants cependant.

Benedictus a écrit:

Mireille, c'est quand même une tuerie, non?
Sinon, fonce sur Cinq-Mars, c'est génial est justement très «intégré», ça ne fait pas succession de tubes. C'est chez Singulares / Bru Zane avec une distributions géniale (Gens, Vidal...); j'en avais dit du bien ici et sq.

Mireille, j'ai écouté ça il y a quelques années (en 2010, en préparation d'une représentation aux Chorégies d'Orange. Je n'en ai gardé aucun souvenir Sad !). J'ai la version Plasson (Freni/Vanzo), je réessairai donc bientôt, mais je me souviens que le livret m'avait pas mal ennuyé.
Ce Cinq-Mars est tentant, en effet ! (Avec une telle distribution, j'écouterais n'importe quoi, cela dit I love you.)
Merci mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85783
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Lun 30 Avr 2018 - 23:28

Faust se tient très bien je trouve. En revanche, oui, Roméo, ça paraît étrange, ce mélange de récitatif très inspiré en arioso et d'airs assez dépareillés ; superbe, mais structurellement flottant.

Effectivement tu peux tenter Cinq-Mars (ou la Reine de Saba, pour des héros un peu plus méchants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 347
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 1 Mai 2018 - 8:51

Etant assez peu réceptif aux classiques chez Gounod (même Faust ça m'insupporte pas mal), j'ai moi aussi été séduit par Cinq-Mars, donc je ne peux que donner le même conseil que mes camarades !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85783
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 1 Mai 2018 - 11:17

Il te reste à creuser le genre du côté de Meyerbeer, donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Spineur
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2018

MessageSujet: Mélodies, Tassis Christoyannis   Mar 24 Juil 2018 - 10:33

Nouvelle parution chez Aparté, Mélodies interpretées par le duo Tassis Chrstoyannis, Jeff Cohen.





Les mélodies interprétées ne font pas double-emploi avec l'excellent double CD publié chez Hypérion il y a quelques années.  Juste 2 mélodies sont reprises.  La raison: Gounod a écrit plus de 160 mélodies et ces deux CD n'en couvrent que la moitié.

Sur les parutions récentes du bicentenaires, mes favorites sont Les quatuors mentionnés plus haut et ce CD de mélodies.  Les œuvres pour piano, interprétées par Prosseda sont à mon sens un peu moins intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19665
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 24 Juil 2018 - 11:51

Spineur a écrit:
Sur les parutions récentes du bicentenaires, mes favorites sont Les quatuors mentionnés plus haut et ce CD de mélodies.  Les œuvres pour piano, interprétées par Prosseda sont à mon sens un peu moins intéressantes.

Il ne faut pas oublier le double disque sur les oeuvres pour le Prix de Rome...
Et normalement en début d'automne doit sortir Le Tribut de Zamora.
Ces deux parutions sont (et seront) majeures vu la qualité des oeuvres.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6639
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Dim 7 Oct 2018 - 22:40


Mélodies
Tassis Christoyannis (baryton), Jeff Cohen (piano)
Venise, XII.2017
Aparté / Palazzetto Bru Zane


Une très belle surprise! C’est Polyeucte, dans ses carnets, qui m’avait incité à y jeter une oreille, et j’ai vraiment trouvé ces mélodies d’une très belle tenue. Qu’on ne s’attende pas à quelque chose de saillant (les raffinement d’un Saint-Saëns, les riches coloris atmosphériques d’un Duparc, les ambiguïtés harmoniques d’un Fauré - d’ailleurs postérieurs), ni même quelque chose de vocal ou d’opératique - l’art de Gounod se distingue ici par une belle simplicité: on y retrouve sa veine mélodique très directe, très immédiate, l’accompagnement est assez discret, mais tout est toujours subordonné à une articulation très naturelle et immédiate des poèmes; peu d’effets (sauf dans certaines mélodies plus développées ou plus chargées de couleur locale - Medjé ou La Chanson du pêcheur), mais toujours une attention scrupuleuse à la métrique et aux accents, une constante impression de justesse et d’évidence. Les textes en eux-même sont d’une belle qualité: beaucoup de poètes romantiques (Gautier, Hugo, Musset), quelques incursions du côté de la Renaissance (Baïf, Ronsard) et chez les poètes étrangers en langue originale (Byron, Shelley, Wither, Métastase), ainsi que des textes - d’assez bonne facture - de librettistes de Gounod (Augier, Barbier.)

Autant j’avais peu aimé les mirlitonades et les gros effets des mélodies de Lalo, autant j’ai été très heureusement surpris par cet art sobre et éloquent: j’ai écouté ce disque d’un bout à l’autre avec beaucoup de plaisir, sans aucun ennui, alors même que la matière en est assez homogène (en dépit du large ambitus chronologique de cette anthologie.)

Comme à leur habitude, Christoyannis et Cohen sont excellents. Le timbre du baryton est toujours aussi magnifique, ferme mais doux, et l’interprétation d’une éloquence admirable - la précision de la diction, l’art des nuances expressives de dynamique et de tempo! Beaucoup de finesse et d’allant dans l’accompagnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6639
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Dim 7 Oct 2018 - 22:44

Et toujours Gounod:


Symphonies nº1 en ré majeur, nº2 en mi bémol majeur et nº3 en ut majeur (fragments)
Oleg Caetani / Orchestra della Svizzera Italiana
Lugano, V.2011 & VIII.2012
CPO


Très bonne interprétation - avec beaucoup plus de netteté et de détail que dans la version Plasson / Toulouse (la prise de son CPO est prévisiblement très supérieur), de beaux timbres (quoique peu distinctifs); la direction, allante et souple, est aussi préférable quand à la mise en valeur de l’écriture rythmique et dans la mise en place (les entrées et les reprises ont une belle vivacité.)

Les deux symphonies achevées sont très plaisantes, dans le genre Mendelssohn francisé (sur le mode du classicisme enjoué dans la 1, du romantisme cambré dans la 2), mais me semblent quand même peu marquantes - moins colorées et inventives que l’ut majeur de Bizet, et sans ces atmosphères singulières qu’on trouve ponctuellement dans les symphonies de jeunesse de Saint-Saëns.

Paradoxalement, ce sont les deux mouvements d’une troisième symphonie inachevée qui font dresser l’oreille, avec leurs riches modulations et leurs coloris à la fois plus chatoyants et plus sombres - on y retrouve le Gounod des moments les plus singuliers de Mireille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19665
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 9 Oct 2018 - 11:27

Wahoo!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Alors en effet, pour les mélodies, chez Gounod c'est avant tout le texte et la simplicité qui sont importantes et qui du coup touchent par la beauté de la mélodie qui porte le texte.
Pour continuer, n'hésite pas à aller voir le double disque chanté par Felicity Lott, Ann Murray et Anthony Rolfe Johnson, accompagnés par Graham Johnson chez Hyperion... c'est vraiment passionnant aussi (et finalement pas tant de redites que ça!)

Et en effet, le ssymphonies sont superbes... pas si romantiques que ça mais fortement inspirées des symphonies de Mozart pour moi!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8412
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Mar 9 Oct 2018 - 11:34

Polyeucte a écrit:
Wahoo!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Alors en effet, pour les mélodies, chez Gounod c'est avant tout le texte et la simplicité qui sont importantes et qui du coup touchent par la beauté de la mélodie qui porte le texte.

Caballe, puisqu'on parle d'elle, mettait encore très tardivement (je l'ai entendue en 2009) et régulièrement Ni l'or ni la grandeur à son répertoire de concert ; entre autres. Les mélodies de Gounod sont d'une efficacité redoutable ; sans apprêt, il faut dire et sans que le traitement vocal prenne le pas sur le texte, tu as raison de le souligner. Prima le parole.
(EDIT : impossible de me souvenir laquelle de ses mélodies elle chantait, aussi, pendant ce même concert. Peut-être bien la Chanson de printemps, il faudrait que je vérifie Mad !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8412
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   Ven 12 Oct 2018 - 10:58

bAlexb a écrit:
Caballe, puisqu'on parle d'elle, mettait encore très tardivement (je l'ai entendue en 2009) et régulièrement Ni l'or ni la grandeur à son répertoire de concert ; entre autres. Les mélodies de Gounod sont d'une efficacité redoutable ; sans apprêt, il faut dire et sans que le traitement vocal prenne le pas sur le texte, tu as raison de le souligner. Prima le parole.
(EDIT : impossible de me souvenir laquelle de ses mélodies elle chantait, aussi, pendant ce même concert. Peut-être bien la Chanson de printemps, il faudrait que je vérifie Mad !)

Je confirme Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Gounod (1818-1893)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Gounod (1818-1893)
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Charles Gounod (1818-1893)
» Charles Gounod (1818-1893)
» Récitals d'Opéra Français
» Charles Valentin Alkan
» Roméo et Juliette ( Gounod )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: