Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Sam 24 Jan 2009 - 7:11

Morloch a écrit:
on ne saura jamais vraiment quel était le jeu de Rubinstein.
Ben si, il existe des trucs sur le vif... C'est certes moins raidasse, mais ça reste la même chose. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Philippe Agrippa
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Horowitz / Rubinstein : y a pas photos   Sam 24 Jan 2009 - 19:29

adriaticoboy a écrit:
Sud, tu n'arrêtes pas de dire que Rubinstein a toujours eu le même répertoire et ça m'étonnne à chaque fois ! Tu en connais beaucoup des pianistes de sa génération qui, en plus du répertoire germanique et chopino-lisztien, jouaient Debussy, Ravel, Saint-Saëns, Rachmaninov, Granados, Falla, Villa-Lobos, Franck, Fauré, Poulenc, Albéniz, Szymanowski, Milhaud, Mompou, Gershwin, Prokofiev, Stravinsky, Scriabine... ?
----------------------------------------------------
Horowitz m'a fait aimer le piano: Ses "CarnegieHall 65, 67 etc " ses scarlatti, ses Schumann,bref : à ce jour une centaine de cd de lui me suffisent...
Le personnage est moins "lumière" : ses biographes se sont chargés de dire tout ce qu'il faut pour le noircir ....reste que son jeu trouble :"il est peu être le plus grand pianiste du monde ,.... mais il n'est pas le seul."
Pour cette phrase de Bernard Gavoty,il a refusé de rejouer en France .
Dans les années trente,à Berlin, son impressario l'emmène dans une maison close :Horowitz prétexte le concert du soir pour décliner les dames,et voyant un piano, s'intalle et joue:lorsqu'il lève la tête ,toutes ces dames sont autour de lui.
Le soir du concert, il entre sur scène et salue :relevant la tête,il voit au premier rang toutes les dames intallées face à lui ....

Rubinstein ne m'a jamais fait "d'effets" musicalement parlant : par contre ,pour avoir lu ses mémoires et l'avoir entendu raconter des anecdotes au "grand échiquier" de Jacques Chancel :
j'aurais vraiment aimé qu'il soit mon meilleur Ami:quelle joie de vivre!!!
Mon anecdote préférée citée par lui :"A trente ans je laissais tomber tellement de notes en concert, qu'avec celles qui manquaient,... on aurait pu en refaire un autre !"Il repris alors les bases du piano a fond
Jamais Horowitz n'aurait eut cet humour sur lui même.... colors


Dernière édition par Philippe Agrippa le Sam 24 Jan 2009 - 19:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mar 27 Jan 2009 - 13:06

Enfin, Rubinstein optimiste (page 1), je demande à voir, lorsqu'il a voulu se pendre à un lustre.... (par la suite d'accord)
Sinon, c'est l'arrivée d'Horowitz qui a donné un peu des coups de pieds dans le derrière de Rubinstein qui avait une une formation technique beaucoup plus approximative.

Pour les répertoires
- Horowitz : j'associerai éternellement son nom au 1er concerto de Tchaïkovski. Une version avec Toscanini insurpassable. Sinon, je l'apprécie surtout dans le grand répertoire russe en général et pour Schumann.
- Rubinstein : des très bons Chopin (concertos, nocturnes...), d'autres moins réussis ; excellent aussi dans le 2ème concerto de Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Sam 31 Jan 2009 - 19:43

Le coffret Rubinstein a un son mauvais: quel dommage... mais c'est quand même une affaire.
Personnellement je recommande les mazurkas (oeuvres souvent sous-estimées de Chopin) qui sont si belles sous ses doigts, ce que je préfère de lui.
Les siennes et celles d'Horowitz: des joyaux. Deux références pour ces oeuvres, deux grands moments dans leurs discographies respectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianoguy
Mélomane averti


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Arthur Rubinstein   Mer 17 Mar 2010 - 21:06

Bonjour

je cherche une discographie complète d' Arthur Rubinstein

merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Ven 9 Avr 2010 - 15:04

pianoguy a écrit:
Bonjour

je cherche une discographie complète d' Arthur Rubinstein

merci à vous

La meilleure que je connais est celle de Manildi dans le livre de Harvey Sachs: Arhur Rubinstein: A Life


Voici une discographie de The Rubinstein Collection, que j’ai souvent trouvé utile.

Rubinstein Collection, Vol. 2
Chopin
1.Waltz No. 2, Op. 34, No. 1 In A-Flat Major
2.Waltz No. 7, Op. 64, No. 2 In C-Sharp Minor
3.Mazurka No. 23, Op. 33, No. 2 In D Major
4.Mazurka No. 35, Op. 63, No. 1 In B Major
5.Mazurka No. 39, Op. 63, No. 1 In B Major
Liszt
6.Consolation No. 3 In D-Flat Major
7.Hungarian Rhapsody No. 10 In E Major
8.Liebestraum No. 3 In A-flat Major
Rachmaninoff
9.Prelude, Op. 3 , No. 2 In C-Sharp Minor
Debussy
10.Preludes, Book I: No. 10: La cathedrale engloutie
11.Pour le piano, No. 1: Prelude In A Minor
Ravel
12.Le tombeau de Couperin: Forlane
Grandos
13.Goyescas, No. 4: The Maiden And The Nightingale
Falla
14.El Amor Brujo: Dance Of Terror
15.El Amor Brujo: Ritual Fire Dance
Villa-Lobos
16. Prole Do Bebe, Book I: No. 2: Moreninha
17. Prole Do Bebe, Book I: No. 6: A pobrezinha
18. Prole Do Bebe, Book I: No. 7: O Polichinelo
(1929-1937)

Rubinstein Collection, Vol. 3
Brahms:
1-4 Pno Qt No.1 in g, Op.25 with the Pro Arte Qt
5-8 Vn Son No. 3 Op. 108 with Paul Kochanski (1932)
9-11 Vc Son No.1 in e, Op.38 with Gregor Piatigorsky (1936)

Rubinstein Collection, Vol. 4
Chopin
1. Polonaise No.1 in c#, Op.26, No.1
2. Polonaise No.2 in e flat, Op.26, No.2
3. Polonaise No.3 in A, Op.40, No.1 ('Military')
4. Polonaise No.4 in c, Op.40, No.2
5. Polonaise No.5 in f#, Op.44
6. Polonaise No.6 in A flat, Op.53 ('Heroic')
7. Polonaise-Fant in A flat, Op.61
8. Andante Spianato & Grande Polonaise in E flat, Op.22: Andante Spianato
9. Andante Spianato & Grande Polonaise in E flat, Op.22: Grande Polonaise
10. Barcarolle in F#, Op.60
11. Berceuse in D flat, Op.57
(1928,1932,1935)

Rubinstein Collection, Vol. 5
Chopin:The 2 Concertos ; 19 Nocturnes (1937, 1931, 1936/37)

Rubinstein Collection, vol. 6
Chopin: Mazurkas, 4 Scherzos (1938/39, 1932)

Rubinstein Collection, Vol. 7
Isaac Albeniz, Gabriel Faure, Cesar Franck, Francis Poulenc
1. Son in A: Allegro Bene Moderato - Arthur Rubinstein/Jascha Heifetz
2. Son in A: Allegro - Arthur Rubinstein/Jascha Heifetz
3. Son in A: Recitativo - Fantasia - Arthur Rubinstein/Jascha Heifetz
4. Son in A: Allegro Poco Mosso - Arthur Rubinstein/Jascha Heifetz
5. Nocturne No.3 in A flat, Op.33
6. 3 Movts Perpetuels
7. Napoli Ste: Barcarolle
8. Napoli Ste: Nocturne
9. Napoli Ste: Caprice Italienne
10. Cordoba, Op.232 No.4
11. Sevillanas (Ste Espanola No.3)
12. Evocacion (Iberia No.1)
13. Triana (Iberia, No.6)
14. Navarra
(1929.1937,1938,1947)

Rubinstein Collection, Vol. 8
Bach:Toccata,Adagio and Fugue, BWV 564 (11/1934)
Schubert:Impromptus D.899 no.4 (04/18/1928)
Sonata D.894,3rdmovement (10/29/1936)
Schumann:Romances Op.28 no.2 (04/02/1937)
Arabeske Op.18 (10/01/1937)
Kinderszenen Op.15 no.7
Myrthen Op.25 no.1 (10/01/1947)
Brahms:Pieces for Piano Op.76 no.2 (03/09/1928)
Rhapsodies Op.79 no.2 (04/03/1937)
Songs Op.49 no.4 (10/01/1947)
Valse-Caprice (11/07/1935)

Rubinstein Collection, Vol.9
Mozart:Piano Concerto no.23 (John Barbirolli,01/09/1931)
Beethoven:Piano Concerto no.4 (Sir Thomas Beecham,09/30/1947)
Rachmaninoff: Rhapsody on a Theme of Paganini (Walter Susskind,09/16/1947)

Rubinstein Collection, Vol.10
Beethoven:Piano Sonata Op. 13 (08/26/1946)
Brahms: Rhapsodies Op.79 no.1,no.2
Intermezzo,Op.117 no.1,2; Op.118 no.2,6;Op.119 no.3;Op.76 no.2
Ballade Op.118 no.3
Hungarian Dance no.4
Wiegenlied Op.49 no.4 (1941,1947)

Rubinstein Collection, Vol.11
Beethoven:Piano Sonata Op.81a (12/31/1940)
Cesar Franck: Prelude, Chorale & Fugue
Gershwin: Preludes
Szymanowski: Mazurkas
Darius Milhaud; Heitor Villa-Lobos; Franz Liszt etc(1945,1946)

Rubinstein Collection, Vol.12
Beethoven: Piano Trio Op. 97
Schubert: Piano Trio D.898
(09/13/1941 with Heifetz, Feuermann )

Rubinstein Collection, Vol.13
Grieg:Piano Concerto,Op.16 (Ormandy,03/06/1942)
Ballade:Op.24 (11/06/1953)
11 Lyric Pieces (1953)

Rubinstein Collection, Vol.14
Beethoven: Piano Concerto no.3 Op.37 (Toscanini,10/29/1944)
Piano Sonata Op.31 no.3 (08/27/1946)
Piano Sonata Op.57 'Appassionata (05/22/1945)


Rubinstein Collection, Vol.15
Rachmaninoff:Piano Concerto no.2 Op.18 (Vladimir Golschmann,05/27/1946)
Tchaikovsky:Piano Concerto no.1 Op.23 (Dimitri Mitropoulos,11/16/1946)

Rubinstein Collection, Vol. 16
Chopin:24 Preludes, Op. 28 (6/10,11/1946)
Berceuse, Op. 57 (06/20/1946)
Barcarolle, Op. 60 (08/28/1946)
Sonata No. 2, Op. 35 (03/11,18,29/1946)
Impromptu No. 3, Op. 51 (03/26/1946)

Rubinstein Collection, Vol. 17
Chopin: Piano Concerto no.1 Op.11 (Alfred Wallenstein,12/12/1953)
Piano Concerto no.2 Op.21 (William Steinberg,03/25/1946)

Rubinstein Collection, Vol. 18
Music Of Spain: Works by Falla, Granados, Albéniz, Mompou (1949,1953,1954,1955)

Rubinstein Collection, Vol. 19
Mozart:Piano Concerto no.23 (Vladimir Golschmann,11/14/1949)
Schumann: Piano Concerto Op.54 (William Steinberg,05/09,10/1947)
Vogel als prophet;Arabeske;Traumerei;Widmung (1946,1947)

Vol. 20
Schumann: Carnaval, Op.9 (10/2,27,28,29/1953)
Fantasiestucke, Op.12 (06/16/1949)
Novellette in F, Op.21 no.1;no.4 (10/23,27/1953)
Romance in F#, Op.28 No.2 (12/12/1953)

Vol. 21 Brahms: piano sonata no. 3 Op. 5; Capriccio Op. 76, no.2; Intermezzo Op. 117, no. 2 (1949) Rhapsodies Op. 79, nos. 1 & 2 Op. 119, no. 4 (1953)

vol.22 Brahms concerto#2 (Munch), Grieg concerto (Dorati)
vol.23 Faure quartet#1, Schuman Quintet (Paganini Quartet) (1949)
vol.24 piano trio: Mendelssohn #1 (Heifetz, Piatigorsky), Brahms #1 (Heifetz, Feuermann)
vol.25 piano trio: Ravel, Tchaikovsky (Heifetz, Piatigorsky)
vol.26 Chopin: nocturne, scherzo
vol.27 Chopin mazurka
vol.28 Chopin 7 polonaise
vol.29 Chopin 14 walzers
vol.30 debussy, franck, etc: piano solo
vol.31 Liszt, Anton Rubinstein: piano solo
vol.32 Liszt concerto#1 (Dorati), Szymanowski symphony #4 for piano & orchestra (Wallenstein), Falla 'Nights in the Gardens of Spain' (Jorda)
vol.33 Beethoven sonatas #8\21\23
vol.34 Brahms concerto#1 (Reiner)
vol.35 Rachmaninov: concerto#2, Rhapsody on a Theme of Paganini (Reiner)
vol.36 Beethoven piano concerto 1-5 (Krips)
vol.37 Grieg concerto (Wallenstein), Tchaikovsky concerto#1 (Leinsdorf)
vol.38 Brahms: concerto#2, etc. (Krips)
vol.39 Schumann: concerto (Krips), symphonic etudes, etc
vol.40 Beethoven violin sonata #5\8\9 (Szeryng)
vol.41 Brahms violin sonata (Szeryng)
vol.42 Carnegie Hall Highlights
vol.43 Music of France
vol.44 Chopin concerto: #1 (Wallenstein) , #2 (Skrowaczewski)
vol.45 Chopin ballade, scherzo
vol.46 Chopin sonata #2\3, barcarolle, berceuse
vol.47 Chopin walzer, impromptu, bolero
vol.48 Chopin polonaise, andante spianato & grande polonaise
vol.49 Chopin 19 Nocturnes
vol.50 Chopin 51 Mazukas
vol.51 Schumann: piano solo
vol.52 Schumann: kleileriana, fantasie
vol.53 concerto: Schumann (Giulini), Liszt #1, Saint-Saens #2 (Wallenstein)
vol.54 Schubert: sonata#21, wanderer fantasia, etc

vol.55 Beethoven piano sonata Op. 2, no. 3 (1963); Schubert piano sonata D960 (1969)
vol.56 Beethoven piano sonatas Op. 13 ("Pathétique"), Op. 27, no. 2 ("Moonlight") (1962), Op. 57 ("Appassionata") (1963), Op. 81a ("Les Adieux") (1962)
vol.57 Beethoven concerto #1\3 (Leinsdorf)
vol.58 Beethoven concerto #4\5 (Leinsdorf)
vol.59 concerto: Beethoven #2, Brahms #1 (Leinsdorf)
vol.60 Grieg concerto (Wallenstein), Rachmaninov concerto#2 (Ormandy)
vol.61 Mozart concerto: 17-23(Wallenstein), 24(Krips)
vol.62 "Recital in Moscow, October 1, 1964"

vol.64 Brahms cello sonatas (Piatigorsky)
vol.65 Brahms piano quartet #1\3 (Quarneri quartet)
vol.66 Dvorak quartet#2, Schumann quintet (Quarneri quartet)
vol.67 quintet: Dvorak, Brahms (Quarneri quartet)


vol.71 Brahms concerto#2 (Ormandy), Schumann fantasy
vol.72 Brahms piano trio (Fournier, Szeryng)


vol.77 Beethoven: concerto#1\2 (Barenboim)
vol.78 Beethoven: concerto#3\4 (Barenboim)
vol.79 Beethoven: concerto#5 (Barenboim), sonata#18
vol.80 Recital for Israel in 1975
vol.81 Brahms concerto#1 (Mehta)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oleo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Ven 16 Sep 2011 - 6:45

quelqu'un a plus d'information sur ça ? http://www.amazon.fr/Arthur-Rubinstein-Complete-Album-Collection/dp/B005G0ETV0/ref=zg_bsnr_301174_45
est-ce une réédition à bas prix du coffret ultra cher "the rubinstein collection" ? mais 144 cds ne collent pas avec les 94 dudit coffret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Ven 16 Sep 2011 - 8:58

oleo a écrit:
quelqu'un a plus d'information sur ça ? http://www.amazon.fr/Arthur-Rubinstein-Complete-Album-Collection/dp/B005G0ETV0/ref=zg_bsnr_301174_45
est-ce une réédition à bas prix du coffret ultra cher "the rubinstein collection" ? mais 144 cds ne collent pas avec les 94 dudit coffret...
C'est normal que ça ne colle pas, les "Complete album collection" reprennent les couplages d'origine alors que la "Rubinstein Collection" était composée de couplages destinés à minimiser le nombre de cd.
Revenir en haut Aller en bas
oleo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Ven 16 Sep 2011 - 21:40

donc c'est la même chose 10 fois moins cher ? cheers
je ne trouve le détail des pistes sur aucun site encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jl2985
Néophyte


Nombre de messages : 4
Localisation : remouillé
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: horowitz live at carnegie hall.    Mar 24 Sep 2013 - 4:45

J'ai acheté ce coffret formidable, mais une mauvaise surprise nous attend à la lecture du cd 41, la sonate de liszt est tronquée, il y manque pas mal de mesures. Rien dans le livret nous précise en l'origine. Avez vous plus de renseignements?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mar 24 Sep 2013 - 8:33

J'ai fusionné avec le sujet existant sur Horowitz (et Rubinstein...) et me suis permis de rajouter une image pour savoir de quel coffret tu parles...

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5354
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mar 1 Oct 2013 - 10:50

Sujet fascinant car il oppose deux façons de concevoir, de faire et de vivre la musique. Personnellement je me retrouve beaucoup plus dans le piano de Rubinstein, que dans celui d'Horowitz. Ni l'un ni l'autre a une sonorité particulièrement belle - c'est même quelquefois laid chez Horowitz: quand il force la note (littéralement), il ne cherche pas à faire du beau piano. Au contraire, il nous sert une bête pharamine qui étonne et fait presque peur.

Chez Rubinstein, jamais rien de laid, aucune exagération. Et un style inimitable, patenté. C'est à la fois la qualité et la familiarité de son jeu et de son approche à la musique que j'aime. Ce qui ne veut pas dire qu'il est prévisible et ennuyeux. Peu de pianistes me satisfont autant dans les grandes oeuvres du répertoire (sauf le premier concerto de Brahms, qui n'est clairement pas fait pour lui).

Autre différence: la musique de chambre. Horowitz était un soliste, occasionnellement un concertiste (au répertoire très limité). Rubinstein était un omnivore: chambriste, concertiste et soliste. Le nombre de ses disques de musique de chambre est étonnant. Il savait s'intégrer à un ensemble, créer un partnership équilibré avec un violoniste ou un violoncelliste.

De Tchaikovsky, chacun a enregistré le premier concerto dans des versions totalement différentes, et que j'aime tout autant: avec Szell pour Horowitz, et avec Leinsdorf pour Rubinstein. Des interprétations aux antipodes l'une de l'autre. L'un, véritable casse-cou du clavier, accompagné par un Szell tout aussi survolté et bien plus intéressant que le beau-père du pianiste (Toscanini). L'autre jouant la carte de la Grande Manière, avec une fougue et une jeunesse conquérantes, tout en ne négligeant ni le romantisme, ni l'aspect folklorique du discours.

Il en va ainsi de la plupart des oeuvres que les deux pianistes avaient dans leur répertoire commun: les différences sont innombrables et ce, à plusieurs niveaux. Chacun fascine à sa manière. Rubinstein a peut-être un peu trop enregistré. Si on ne garde de lui que l'essentiel, il en reste encore beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21474
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Ven 18 Sep 2015 - 23:39

Very Happy Parution chez Sony d'une grosse boîte de live inédits (?) en cinquante 50 CDs : http://www.amazon.fr/Vladimir-Horowitz-Unreleased-Recordings-1966-1983/dp/B00RKSTMCC

Programme ici : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88843054582

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2604
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: 2 géants du piano   Lun 5 Oct 2015 - 8:39

kougelhof 1er a écrit:
Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein furent deux grands pianistes. Je connais plutôt le second. Mais étaient-ils les seuls à exceller à ce point au piano ? Quels étaient respectivement leurs répertoires de prédilection ? Et vous, préférez-vous l'un ou l'autre de ces deux virtuoses ? Ou les deux ? Merci pour vos points de vue !

Horowitz fut probablement le plus grand pianiste virtuose du vingtième siècle, Rubinstein l'avouait lui-même dans ses Mémoires: Horowitz lui volait littéralement la vedette, Gould en parle dans son livre Le dernier puritain et c'est aussi le point de vue de l'écrivain autrichien Thomas Bernhard qui l'affirme dans son roman Le naufragé en ajoutant cependant qu'il n'y que Glenn Gould qui ait détrôné Horowitz de son titre de plus grand pianiste virtuose du vingtième siècle, Horowitz ne m'attirait guère jusqu'à dernièrement, je fut vraiment impressionné de le voir jouer la Ballade en Sol mineur de Chopin sur la scène du Carnegie Hall il y a aussi le très beau film avec Carlo Maria Giulini en session d'enregistrement du Concerto en La K.488 de Mozart, quelle maitrise totale avec sa partition sur le pupitre, tout ça sur YouTube. Rubinstein fut sans doute plus mondain, je retiens de lui son interprétation de l'Impromptu op.90 no.4 de Schubert, ça reste dans mon livre à moi une version inégalée à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
musselshell
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mer 4 Nov 2015 - 20:00

Mélomaniac a écrit:
Very Happy Parution chez Sony d'une grosse boîte de live inédits (?) en cinquante 50 CDs : http://www.amazon.fr/Vladimir-Horowitz-Unreleased-Recordings-1966-1983/dp/B00RKSTMCC

Programme ici : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88843054582



Bonsoir à tous...juste un mot pour dire qu' avec ce coffret, on est bien au delà de l' exploitation d' un filon.
C' est souvent fascinant sur le plan artistique...sur le plan de l' humain, aussi.
Comme s' il se passait encore autre chose qu'à Carnegie...pas tant sur le plan consciemment expérimental que sur celui d' un laisser aller à l ' instant...à l' humeur...et même au malaise ( début des années 80).
Les doublons n' en sont pas. Le pianiste éclaire toujours autre chose, qui relève de son état du moment.
prodigieux instants de musique.
Même au début des années 80, la lutte contre le malaise, si elle nuit à la pure digitalité, n ' obère jamais un flux où s' entant le combat intérieur...et on est jamais indifférent.Les éclairages de pièces de Haydn ou Debussy par exemple...ouvre des paysages inentendus ailleurs..sans jamais, bien au contraire, jouer autre chose que ce qu' ont proposé les compositeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musselshell
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mer 4 Nov 2015 - 20:01

M�lomaniac a écrit:
Very Happy Parution chez Sony d'une grosse bo�te de live in�dits (?) en cinquante 50 CDs : http://www.amazon.fr/Vladimir-Horowitz-Unreleased-Recordings-1966-1983/dp/B00RKSTMCC

Programme ici : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88843054582



Bonsoir � tous...juste un mot pour dire qu' avec ce coffret, on est bien au del� de l' exploitation d' un filon.
C' est  souvent fascinant sur le plan artistique...sur le plan de l' humain, aussi.
Comme s' il se passait encore autre chose qu'� Carnegie...pas tant sur le plan consciemment exp�rimental que sur celui d' un laisser aller � l ' instant...� l' humeur...et m�me au malaise ( d�but des ann�es 80).
Les doublons n' en sont pas. Le pianiste �claire toujours autre chose, qui rel�ve de son �tat du moment.
prodigieux instants de musique.
M�me au d�but des ann�es 80, la lutte contre le malaise, si elle nuit � la pure digitalit�, n ' ob�re jamais un flux o� s' entant le combat int�rieur...et on est jamais indiff�rent.Les �clairages de pi�ces de Haydn ou Debussy par exemple...ouvre des paysages inentendus ailleurs..sans jamais, bien au contraire, jouer autre chose que ce qu' ont propos� les compositeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musselshell
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mer 4 Nov 2015 - 20:42

Oups
Désolé pour les bizzareries...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2604
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Lun 4 Jan 2016 - 18:34

Les deux pianistes étaient grands amis.
Il faut absolument relire le tome II de Mes longues années: Grande est la vie d'Arthur Rubinstein pour avoir plus de détails sur leur relation.
Rubinstein se considérait meilleur musicien qu'Horowitz et il en était convaincu, mais il (Rubinstein) concédait à Horowitz d'être le meilleur pianiste.
Après avoir entendu Horowitz en concert, Rubinstein avait honte de sa propre négligence des détails , c'est lui-même qui l'écrit, et celà le mena dans une dépression qui le força à réviser sa technique et son répertoire au piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5354
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Lun 4 Jan 2016 - 21:56

Cette énorme biographie de Rubinstein se lit comme un roman. C'est une mine d'informations sur le milieu musical et artistique, notamment du Paris des années 20-30.

Mon opinion personnelle a toujours été qu'un excellent pianiste pouvait être parfaitement inintéressant, alors qu'un grand musicien c'est quelqu'un qu'on est toujours heureux d'entendre. Ça correspond exactement à mes réactions de mélomane non expert ès-ivoires. Horowitz pour moi est I don't want that , alors que le Roi Artur... king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2604
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Lun 4 Jan 2016 - 22:06

André a écrit:
Cette énorme biographie de Rubinstein se lit comme un roman. C'est une mine d'informations sur le milieu musical et artistique, notamment du Paris des années 20-30.

Mon opinion personnelle a toujours été qu'un excellent pianiste pouvait être parfaitement inintéressant, alors qu'un grand musicien c'est quelqu'un qu'on est toujours heureux d'entendre. Ça correspond exactement à mes réactions de mélomane non expert ès-ivoires. Horowitz pour moi est I don't want that , alors que le Roi Artur... king

Je suis un peu déçu: la bibliothèque de ma ville n'a plus la biographie de Rubinstein (qui est en trois tomes).
J'ai quand même le deuxième volume (Grande est la vie) en ma possession...
Quelle vie incroyable!
Je partage avec vous mon enthousiasme pour le roi Arthur qui a rencontré tous les grands artistes du XXe siècle et aussi toutes sortes de monde: politique, scientifique, monarchique, etc.
Il a passé pratiquement toute sa vie en tournées sur les cinq continents.
C'est vraiment fabuleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
G. Le Gentil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2012

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Jeu 5 Mai 2016 - 20:53

sofro a écrit:
Rubinstein et Horowitz - étude comparative (simplifiée)
Le premier était cultivé, pas le second.

Je connais peu la vie de Rubinstein, mais Horowitz excellait tout de même dans au moins deux arts : la musique et la peinture, parlait quatre langues. La critique me semble un peu sévère.

Je suis tombé récemment sur deux interviews données à Paris au cours des années 1980 où Horowitz affirme par deux fois ne pas aimer le piano mais bien plus la musique. Cela explique peut-être son répertoire assez limité..

En tout cas quand j'écoute les deux artistes dans des répertoires familiers, je me retrouve beaucoup plus dans la musique d'Horowitz. Rubinstein est toujours parfait, rien de travers.. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2604
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Mer 25 Mai 2016 - 20:03

G. Le Gentil a écrit:
sofro a écrit:
Rubinstein et Horowitz - étude comparative (simplifiée)
Le premier était cultivé, pas le second.

Je connais peu la vie de Rubinstein, mais Horowitz excellait tout de même dans au moins deux arts : la musique et la peinture, parlait quatre langues. La critique me semble un peu sévère.

Je suis tombé récemment sur deux interviews données à Paris au cours des années 1980 où Horowitz affirme par deux fois ne pas aimer le piano mais bien plus la musique. Cela explique peut-être son répertoire assez limité..

En tout cas quand j'écoute les deux artistes dans des répertoires familiers, je me retrouve beaucoup plus dans la musique d'Horowitz. Rubinstein est toujours parfait, rien de travers.. I don't want that

C'est assez ambigü comme relation entre ces deux pianistes qui ont traversé des crises personnelles profondes. Rubinstein se sentait diminué par Horowitz qui le traitait avec condescendance. Le jeu sans faille d'Horowitz a servi de modèle à Rubinstein qui s'est ressaisi pour perfectionner le sien. Et Horowitz se considérait aussi comme un compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21474
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Dim 9 Oct 2016 - 2:06

xoph, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Muzio Clementi (1752-1832) :

Sonate en sol mineur Op. 34 n°2
Sonate en fa mineur Op. 14 n°3
Sonate en fa dièse mineur Op. 26 n°2

= Vladimir Horowitz, piano

(RCA, octobre 1954)

Et non, Horowitz n'était pas qu'un génial bûcheron du clavier.
Quelle finesse, quelle délicatesse de nuances, pas deux notes qui se ressemblent, qui aient le même poids ou exactement la même teinte.
Une leçon de toucher et de phrasé. Énorme !





Very Happy merci pour cette piste (qui ne me fait pas découvrir Horowitz, dont le Scarlatti m'avait ouvert à "mon cher Domenico" (pour paraphraser Hantaï), mais bien Clementi).



Sans doute le même disque, avec Op. 33 n°3 sonate en do majeur* et le rondo de la sonate Op.47 n°2 en plus  (ou pas écoutées par Mélo ce soir là)
*enregistrée plus tard : 1979



Smile Je n'avais écouté ce soir-là que le programme du vinyle Victor LM 1902. Effectivement, la Sonate en ut fut enregistrée en 1979.
Ravi que ces interprétations t'aient emballé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 56
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Dim 5 Mar 2017 - 11:06

Horowitz a-t-il joué et enregistré dans les Etudes-tableaux de Rachmaninov op.39 la n° 1 en ut mineur ?

De lui j'aime particulièrement :
- La Sonate pour piano n° 2 et l'opus 39 n°5 en mi bémol mineur (Rachmaninov)
- Vers la flamme (Scriabin), tout Scriabin en fait...
- L'Isle joyeuse (Debussy), bien que ma préférence aille à Samson François
- Mephisto Waltz n° 1 (Liszt)
- Scherzo n° 1 op.20, Ballade n°1 op. 23, Polonaise-Fantaisie op. 61 (Chopin)
C'est lui qui m'a fait découvrir et aimer Scarlatti
Quelques curiosités aussi... Les Variations sur un thème de Carmen, Liebestod, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9399
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Dim 5 Mar 2017 - 14:41

Sinbad a écrit:
Horowitz a-t-il joué et enregistré dans les Etudes-tableaux de Rachmaninov op.39 la n° 1 en ut mineur ?

En tous cas cette étude ne se trouve pas dans le coffret "The Original Jaket".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21474
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Dim 5 Mar 2017 - 21:55

Sinbad a écrit:

Horowitz a-t-il joué et enregistré dans les Etudes-tableaux de Rachmaninov op.39 la n° 1 en ut mineur ?


Smile Joué c'est probable.
Enregistré : non, à moins que ne surgisse une bande pirate.

Dans l'opus 39, Horowitz n'enregistra que le n°5, le n°7 et le n°9.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 56
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   Dim 5 Mar 2017 - 22:09

Merci Jacky et Melomaniac... C'est bien dommage qu'il ne l'ai pas enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vladimir Horowitz et Arthur Rubinstein
» Arthur Rubinstein (1887 1982)
» Vladimir Horowitz
» Antigone d'Arthur Honegger
» Arthur Honegger (1892-1955) Hors orchestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: