Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Schubert - Trios

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Melo mann
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 28
Age : 66
Date d'inscription : 11/11/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 14:35

je ne crois pas qu'il y ait un sujet spécifique là dessus.
J'ai récemment acheté, pour une miette de pain, la musique de chambre de Franz le jeune, chez EMI. Dedans figurent les deux trios de Schubert, par JP Collard, A Dumay et F Lodeon. Ils étaient jeunes à l'époque, et pleins de fougue et d'idées. Pourtant je n'ai pas été emballé, loin de là, pour deux raisons:
1) une prise de son trop lointaine, où prédomine le piano, et où le pauvre Frédéric est noyé par un pianiste plutôt franc du collard, si je peux dire. Dommage car lorsqu'on l'entend, on a l'impression qu'il fait chanter son violoncelle.
2) des attaques pas vraiment à l'unisson, ce qui gache le plaisir.
J'ai comparé avec le Beaux Arts Trio, et comme dirait Pierrette Bresse, y a pas photo.

Comme je suis un mélomane inculte (aucune connaissance en solfège), je demande l'avis des spécialistes:
quelles sont les grandes interprétations (de préférence récentes)?
Comment faut-il jouer ces trios? allant ou mélancolique?
Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 15:03

On en avait déjà parlé dans un sujet "ce que vous écoutez en ce moment"

Trois tendances:

-vieilles cires: Trio Istomin, Rose, Stern.

-pas trop vieilles: Beaux Arts I

-récentes: Beaux Arts II (ma préférée de toutes les versions du marché).

Je n'aime pas les Wanderer au son super étroit. Je n'ai toujours pas eu l'occasion d'écouter le Trio Guarneri de Prague qui me tente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:46

Jorge a écrit:
On en avait déjà parlé dans un sujet "ce que vous écoutez en ce moment"

Trois tendances:

-vieilles cires: Trio Istomin, Rose, Stern.

-pas trop vieilles: Beaux Arts I

-récentes: Beaux Arts II (ma préférée de toutes les versions du marché).

Je n'aime pas les Wanderer au son super étroit. Je n'ai toujours pas eu l'occasion d'écouter le Trio Guarneri de Prague qui me tente.
Même avis que ci-dessus: la version la plus universelle et sans risque me semble être celle du trio Istomin/Rose/Stern, référence archi connue, mais j'aime beaucoup également le Beaux Arts Trio (1969) dont la sonorité est différente: colorée d'une façon que tout le monde peut ne pas apprécier, version plus subjective peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:59

Pour moi, c'est "vielles cires" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 20:32

La version Stern-Istomin-Rose est pratiquement contemporaine de celle du Beaux Arts Trio I !

Pour moi, les vieilles cires c'est Thibaud-Cortot-Casals dans l'Opus 99 et Serkin-Busch dans l'Opus 100 !
Ca gratte un peu mais ça fait de la musique comme personne d'autre ! Wink

Excellent report dans le coffret Andante:
Schubert - Trios B00009PJQL.01._AA240_SCLZZZZZZZ_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 20:46

oui, Beaux Arts Trio c'est magnifique,

dans les versions attachantes il y a Barenboïm, Zuckerman et du Pré,
j'aime bien aussi la version Menhuin frère et soeur avec Maurice Gendron.

Tout ça c'est un peu de la vielle cire, je ne connais pas les bonnes versions récentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Melo mann
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 28
Age : 66
Date d'inscription : 11/11/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 21:45

Morloch a écrit:
oui, Beaux Arts Trio c'est magnifique,

dans les versions attachantes il y a Barenboïm, Zuckerman et du Pré,
j'aime bien aussi la version Menhuin frère et soeur avec Maurice Gendron.

Tout ça c'est un peu de la vielle cire, je ne connais pas les bonnes versions récentes.

merci pour ces réponses. j'aimerais toutefois que vous motiviez vos choix. Je connais assez mal Stern Istomin Rose (j'ai dû les entendre à la radio, une fois ou deux dans Beethoven). Qu'est ce qu'ils font de génial dans Schubert?

Barenboim Zukerman Du Pré, je les ai dans Beethoven; on sent que le pianiste domine les débats; mme Du Pré est très "lyrique", "musicale" avec du vibrato (pour autant que je puisse en juger, n'étant pas musicien) et Mr Zukerman est un peu noyé (comme Lodeon dans Schubert) en tout cas c'est comme çà que le ressens. Dans cette interpértation (de Beethoven je le rappelle) il y a beaucoup de rubato (çà ralentit pour repartir si j'ai bien compris). Font-ils la même chose dans Schubert?

Je suis intrigué par Menuhin, car il a une personnalité très attachante. Comment joue-t-il ces trios? par rapport à Stern que vous semblez tous adorer? par rapport aux Beaux Arts 1, ma référence?

Pourquoi le Beaux Arts 2 est supérieur au Beaux Arts 1?

Par ailleurs, dans le opus 99 (1er mvt) il ya deux thèmes très différents, le premier est très martial, presque guerrier, disons "affirmatif", comme on dit à la caserne, le second très contemplatif et lyrique. Le Beaux Arts ralentit ce dernier énormément, ce qui accentue le contraste évidemment. Bien que j'aime beaucoup cette version globalement, je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce choix. mais peut être est-ce écrit dans la partition? Merci de m'éclairer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 22:38

Melo mann a écrit:
merci pour ces réponses. j'aimerais toutefois que vous motiviez vos choix. Je connais assez mal Stern Istomin Rose (j'ai dû les entendre à la radio, une fois ou deux dans Beethoven). Qu'est ce qu'ils font de génial dans Schubert?
Et vlan Exclamation (Bien envoyé, Melo Mann. Wink )

Pour ma part, je conserve un souvenir radieux d'un concert Faust/Meunier/Collard. Le disque est moins convaincant, parce que Collard n'a pas encore la même profondeur de vue, même si c'est sans doute là le plus beau piano de la discographie, et surtout à cause du son droit et un peu de maigre de Lodéon.
Le problème est fréquemment le même dans la littérature pour trio : le violoncelle est souvent réduit à un rôle de résonance, surtout au disque. Le violon tient le dessus et le piano fait déjà sonner des basses plus puissantes...


Mes choix ?

=> En premier lieu, Stern/Rose/Istomin. A cause du lyrisme intense, qui fonctionne encore mieux dans Mendelssohn mais qui séduit immanquablement. Il faut savoir que Rose est toujours très discret, et qu'Istomin, bien que très en forme ici, reste avant tout dans l'esprit d'un accompagnateur. Mais il n'empêche que le tout, à la suite de la fougue de Stern, convainc pleinement à peu près partout... et ici aussi.
Rééditions pas chères.

=> En second lieu, un très beau disque Pasquier/Pidoux/Pennetier (seulement le trio Op.100, collection 'Musique d'abord' pour une bouchée de pain). Tout y est très équilibré, avec une conception suspendue, et avec, chose parfois rare dans ces pages, le très beau piano, totalement ciselé, de Jean-Claude Pennetier. Prise de son un peu réverbérée.


Je signale juste en passant que la version Rubinstein est l'une des pires choses que j'aie entendues en musique de chambre. Vraiment à côté de l'esprit, amha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Fév 2007 - 23:41

je n'ai plus sous la main la version Barenboïm du Pré Zuckerman, j'en garde un bon souvenir et pas l'impression que Zuckerman soit si noyé que cela. mais j'imagine que tu y trouveras les mêmes qualités et défauts que dans Beethoven.

Je reécoutes en ce moment la version Menhuin/Gendron que je trouve particulièrement réussie.

C'est joué comme "de la vraie musique de chambre", je veux dire avec des partenaires sur un pied d'égalité et qui s'écoutent. Ce qui impressionne dans cette version est le piano subtil d'Hephzibah Menuhin qui fait naître un univers très schubertien sous ses doigts dès la première attaque. Il n'y a pas un pathos excessif dans le jeu de Yehudi Menuhin et de Maurice Gendron, cela reste très dynamique et joué avec une grande simplicité apparente, un style qui convient bien à Schubert je trouve (traduction pour certains : ce n'est pas chichiteux pour un sou alien ).

Peut-être que Maurice Gendron est un peu en retrait, mais sa sonorité de violoncelle est tellement magnifique, dans un dépouillement total, que ce n'est pas un problème.

L'autre version que j'ai et que j'aime beaucoup est le Beaux Arts Trio de 1966. C'est version I ou II ?

J'ai aussi entendu Stern Istomin Rose. Version splendide avec un lyrisme et un souffle fabuleux du violoncelle et du violon. Beaucoup plus déchaîné que la version Menhuin Gendron, je me souviens avoir été particulièrement frappé par la sonorité de Leonard Rose, violoncelliste que je ne connaissais pas avant, et que je sentais que Istomin était le socle de la formation, c'est un peu lui qui empêche que tout explose. En tout cas c'est la perception que j'en avais. Mais le son a un peu vielli ( c'est pas libre de droits ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Melo mann
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 28
Age : 66
Date d'inscription : 11/11/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 13 Fév 2007 - 14:36

Morloch a écrit:


L'autre version que j'ai et que j'aime beaucoup est le Beaux Arts Trio de 1966. C'est version I ou II ?

J'ai aussi entendu Stern Istomin Rose. Version splendide avec un lyrisme et un souffle fabuleux du violoncelle et du violon. Beaucoup plus déchaîné que la version Menhuin Gendron, je me souviens avoir été particulièrement frappé par la sonorité de Leonard Rose, violoncelliste que je ne connaissais pas avant, et que je sentais que Istomin était le socle de la formation, c'est un peu lui qui empêche que tout explose. En tout cas c'est la perception que j'en avais. Mais le son a un peu vielli ( c'est pas libre de droits ?)

Merci Morloch et David pour ces conseils et ces avis très éclairés. je vais chercher Stern et all. et aussi la famille Menuhin. Beaux Arts 1966 c'est le I je crois, en tout cas il me plaît beaucoup, mis à part cette histoire de ralenti dans le 1er mouvement du Trio 1. Une vétille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 13 Fév 2007 - 16:54

Pour rebondir sur ce que disais David:

La version Pidoux/Pasquier/Pennetier des trios est effectivement dans l'opus 100 une belle version. A éviter dans le trio n°1 cependant. J'ai commencé par cette version avant de découvrir les Beaux Arts. Le pb pour moi aujourd'hui c'est que la prise de son est trop reverbérée et que le violoncelle nous fait des basses trop gonflées. Par contre le piano est sublime, presque le meilleur de la discographie.

J'y reviens souvent néanmoins à cette version car celle des Beaux Arts II me parait un peu sèche, trop étroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
supernova

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyDim 20 Mai 2007 - 20:55

pour Schubert et ces trios, je suis résolument vieiiles cires; Cortot+, Busch+, Stern+, et par dessus tout (j'insiste), une version totalement méconnue, celle de Galimir; ça date des années 1950, c'est la plus moderne, coupante, tragique. Absolument fantastique, dans les style du quatuor Kolisch (Kolisch et Galimir étaient des viennois au fait de la musique de Schönberg).

Pour les modernes: Borodin(e).


Dernière édition par le Dim 20 Jan 2008 - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyDim 20 Jan 2008 - 0:30

je viens d'écouter letrio n°2 et l'Arpeggione par le trio Cooper ,Oleg , Wieder-Atherton , c'est fantastique, le piano est magnifique , tres délicat Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 7 Fév 2008 - 11:46

Je suis en train d'écouter ce disque dont je viens de faire l'acquisition :

Schubert - Trios 0794881875221tz9

Bon moi Schubert de toute façon à la base j'accroche. Comme tout le monde ou à peu près, d'ailleurs. Mais je dois dire que la qualité de ces interprétations est plus que savoureuse. Ça glisse tranquillement dans les oreilles, ça n'est ni timoré ni trop agressif, bref c'est exactement ce que j'espérais et je suis ravi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
TuC
Mélomane du dimanche
TuC

Nombre de messages : 23
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/01/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Inoubliable!   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 13:20

Il faut absolument écouter Heifetz, Rubinstein, Feurmann: du pur bonheur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 14:54

TuC a écrit:
Il faut absolument écouter Heifetz, Rubinstein, Feurmann: du pur bonheur!!
Il me semblait que c'était Rubinstein / Szeryng et non Rubinstein / Heifetz que je connaissais, mais souvenir d'une horreur assez intégrale, totalement hors esprit, avec une prétention virtuose hors de propos.

La version des Wanderer est assez idéale à mon avis. On peut bien sûr aller voir Stern / Rose / Istomin, ou même, pour le second, Pasquier / Pidoux / Pennetier.

Tout ça pour pas cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TuC
Mélomane du dimanche
TuC

Nombre de messages : 23
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/01/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: trios   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 15:16

Non, c'est bien Feuermann, Heifetz, Rubinstein. Je ne sais pas si c'est l'enregistrement "ingrat" dont tu souviens.
Quand bien même les puristes du style 'schubertien" puissent être choqués, j'ai trouvé cet enregistrement beau. Pour les Wanderer, je trouve ça bien What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 15:19

TuC a écrit:
Non, c'est bien Feuermann, Heifetz, Rubinstein. Je ne sais pas si c'est l'enregistrement "ingrat" dont tu souviens.
Je ne mets surtout pas en cause ton message ! Je me demandais si ma mémoire me trompait où s'il existe un autre enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TuC
Mélomane du dimanche
TuC

Nombre de messages : 23
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/01/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Stern   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 16:05

No soucis bedo j'ai commandé la version Stern, Istomin Rose sous tes conseils: ça a intérêt d'être bien affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 16:13

TuC a écrit:
No soucis bedo j'ai commandé la version Stern, Istomin Rose sous tes conseils: ça a intérêt d'être bien affraid
Du feu et de la mélancolie... comment peut-on rêver mieux pour Schubert ?

De toute façon, cette formation est le plus grand trio de tous les temps, à mon avis. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 9 Fév 2008 - 23:52

Sofro a écrit:
Beaux-Arts Trio
Non, rien à faire, je suis réfractaire. Je trouve le son du piano un peu gros, et le duo à cordes par particulièrement passionnant.

Pour ma part, si je veux un beau piano (et un duo hors du commun, surtout le violon), je vais du côté des Wanderer. Mais pour la conception d'ensemble et l'élan, je ne connais rien qui approche le trio Stern, mené il est vrai de très loin par Stern.


Citation :
Thibaud-Cortot-Casals
Gloups. Très mauvais souvenirs de Casals dans l'Archiduc - et partout, d'ailleurs, comme violoncelliste. Mais c'est avec Schneider et Istomin. Compositeur anecdotique et agréable, sinon ; et très-excellent chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 49
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 10 Avr 2008 - 13:49

Je me suis offert ceci :

Schubert - Trios 41KTRD31BSL

... principalement pour les Trios de Schubert.

En tout, il y a les 3 trios de Brahms, les 2 de Schubert et le premier de Mendelssohn.

C'est de la bombe.

J'avais la larme à l'oeil dans l'op. 100 Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 10 Avr 2008 - 14:43

Stadler a écrit:
Je me suis offert ceci :

Schubert - Trios 41KTRD31BSL

... principalement pour les Trios de Schubert.

En tout, il y a les 3 trios de Brahms, les 2 de Schubert et le premier de Mendelssohn.

C'est de la bombe.

J'avais la larme à l'oeil dans l'op. 100 Sad


Ahhhhh L'opus 100.....Sad
Je connais pas encore ceux de Brahms mais le 1er de Mendelssohn en ré mineur ets vraiment très beau. Je le trouve assez fièvreux d'ailleurs, très poétique. Le véritable facette romantique du compositeur il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyVen 9 Mai 2008 - 14:04

Schubert - Trios Cover1fu5


Je découvre. sunny
Pas facile de mettre des mots là dessus. En tout cas tellement moins évident pour moi que de décrire mon baroque à moi .
Donc mon premier trio. C'est ici à la fois très léger et plein de vitalité. Mais aussi par moment très "torturé" (je sais pas si le terme est exact) .Capuçon exprime cette impréssion dramatique à merveille.
Sur l'ensemble je trouve le mariage très beau, l'équilibre des instruments sonne à merveille à mes oreilles.
Le Trio n1 en si bemol majeur, Andante un poco mosso du trio n° 1 I love you d'une langueur et d'une nostalgie extrême.
Un avis, ici, avec une description détaillée et fine de l'oeuvre me serais bien utile.
Quelqu'un ?
Une âme charitable qui aurait quelques secondes à m'accorder .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 59
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 10 Mai 2008 - 14:06

J'ai écouté le deuxième trio (je préfère le premier) et comme le dit Atom tout est bien équilibré, une belle interprétation mais j'aurai aimé qu'ils se "lâchent" un peu. Il manque quelque chose de viennois peut-être, enfin je dit cela pour chipotter… Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 10 Mai 2008 - 14:09

atomlegend a écrit:

Le Trio n1 en si bemol majeur, Andante un poco mosso du trio n° 1 I love you d'une langueur et d'une nostalgie extrême.
Un avis, ici, avec une description détaillée et fine de l'oeuvre me serais bien utile.
Quelqu'un ?

Description du trio ou juste du mouvement?
Tu peux aller jeter un oeil au sujet général sur Schubert http://classik.forumactif.com/general-f1/franz-schubert-t465.htm et peut-être y poser ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TuC
Mélomane du dimanche
TuC

Nombre de messages : 23
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/01/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: haa   Schubert - Trios EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:36

Merci David!!

Enorme la version Stern Isomin, Rose!! Du pur bonheur: piou!!

quelle intelligence, quel son. Idem j'étais très emue dans l'op 100.
Quand au violoncelliste au son de velours, je me suis empressée de voir sa discographie. Malheureusement sa version du double de Brahms avec Stern et le 1er concerto de Saint Saens sont supprimés.
Vite, la médiathèque! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:45

TuC a écrit:
Merci David!!

Enorme la version Stern Isomin, Rose!! Du pur bonheur: piou!!

quelle intelligence, quel son. Idem j'étais très emue dans l'op 100.
Quand au violoncelliste au son de velours, je me suis empressée de voir sa discographie. Malheureusement sa version du double de Brahms avec Stern et le 1er concerto de Saint Saens sont supprimés.
Vite, la médiathèque! Mr. Green
Cadeau :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/12/20/802 .

Ca te fera patienter le temps qu'elle ouvre demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyDim 21 Nov 2010 - 20:28

supernova a écrit:
pour Schubert et ces trios, je suis résolument vieiiles cires; Cortot+, Busch+, Stern+, et par dessus tout (j'insiste), une version totalement méconnue, celle de Galimir; ça date des années 1950, c'est la plus moderne, coupante, tragique. Absolument fantastique, dans les style du quatuor Kolisch (Kolisch et Galimir étaient des viennois au fait de la musique de Schönberg).

Si vous voulez réviser vos classiques, je l'ai uploadé sur musique ouverte. C'est vrai que c'est une version qui ne fait aucune concession au lyrisme, si je compare avec la version Schnabel, Fournier, Szigeti en 1947. A côté, c'est presque froid. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 31
Date d'inscription : 29/04/2012

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMer 9 Mai 2012 - 21:47

Vous pensez quoi de Immerseel-Beths-Bylsma ? Cette version s'est fait allumé par la critique mais pourtant ce sont des grands noms...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4044
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMer 9 Mai 2012 - 22:02

Bylsma, j'ai du mal à l'imaginer en-dehors du baroque... mais alors beaucoup de mal Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
Ben.

Nombre de messages : 1874
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMer 9 Mai 2012 - 23:31

pacifique a écrit:
Vous pensez quoi de Immerseel-Beths-Bylsma ? Cette version s'est fait allumé par la critique mais pourtant ce sont des grands noms...

C'est vraiment mauvais et dispensable. En plus, la prise de son est moche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 10 Mai 2012 - 0:36

Ben. a écrit:
pacifique a écrit:
Vous pensez quoi de Immerseel-Beths-Bylsma ? Cette version s'est fait allumé par la critique mais pourtant ce sont des grands noms...

C'est vraiment mauvais et dispensable.
Ce fut un des premiers CDs de musique classique, et ça avait presque réussi à me rendre insignifiantes ces oeuvres pourtant géniales... pale


Citation :
En plus, la prise de son est moche.
Je me demande si ce n'est pas surtout la sonorité revêche leurs instruments qui ne convient pas du tout à Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 10 Mai 2012 - 8:27

Je n'ai que cette version des trios (tout simplement car c'était dans un coffret éco). Mais ça ne m'a pas du tout dégouté des oeuvres ... puisque je les trouve géniales.
Sans point de comparaison ce que vous dites ne saute pas aux oreilles.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Ben.
Mélomaniaque
Ben.

Nombre de messages : 1874
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 10 Mai 2012 - 8:36

Cololi a écrit:
Je n'ai que cette version des trios (tout simplement car c'était dans un coffret éco). Mais ça ne m'a pas du tout dégouté des oeuvres ... puisque je les trouve géniales.
Sans point de comparaison ce que vous dites ne saute pas aux oreilles.

Il faut que tu écoutes la version Beaux Arts (2) ou Menuhin frère et soeur, tu vas découvrir de nouvelles oeuvres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1457
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 21 Mai 2012 - 17:02

Le Beaux-Arts Trio est une valeur sûre de toute évidence

J'ai mis la main sur le Trio Florestan qui est magnifique - bel équilibre clarté et enregistrement au top

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 21 Mai 2012 - 17:33

C'est fade, les Florestan pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1457
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 21 Mai 2012 - 17:34

Mariefran a écrit:
C'est fade, les Florestan pig

Tu dis n'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 21 Mai 2012 - 19:09

C'est vrai que c'est assez lisse les Florestan. Quelle que soit la partition abordée.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1457
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyLun 21 Mai 2012 - 19:30

alexandre. a écrit:
C'est vrai que c'est assez lisse les Florestan. Quelle que soit la partition abordée.


Alors on ne doit pas écouter la même chose - perso je les trouve passionnants

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
Pärti

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 22 Mai 2012 - 11:09

Grâce à Mariefran [ kiss ] je viens d’écouter les Galimir.

Amoureux depuis toujours du trio Stern Istomin Rose (disons depuis 35 ans...) je découvre là une interprétation extraordinaire.

N'étant pas musicien je ne saurais guère dire pourquoi mais j'essaye :
Le trait est net, rien ne dépasse et pourtant c'est plein de vie, de tendresse même. Seul, peut-être, me manque le violoncelle de Rose.

Chaudement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 18 Mai 2013 - 22:14

Trio avec piano n°1 en si bémol majeur Op. 99

= Arthur Rubinstein, Jascha Heifetz, Emanuel Feuermann

(RCA, 13 septembre 1941)

Schubert - Trios Schube10

DavidLeMarrec a écrit:
TuC a écrit:

Il faut absolument écouter Heifetz, Rubinstein, Feurmann: du pur bonheur!!
Il me semblait que c'était Rubinstein / Szeryng et non Rubinstein / Heifetz que je connaissais, mais souvenir d'une horreur assez intégrale, totalement hors esprit, avec une prétention virtuose hors de propos.

Bien sûr, c'est du bonheur !
Cet admirable enregistrement provient d'une session de trois jours où furent aussi gravés L'Archiduc de Beethoven et l'opus 8 de Brahms. Pour l'anecdote, c'est l'altiste William Primrose qui tournait les pages pour Rubinstein.
Les chamailleries et conflits d'ego qui échaudèrent ces séances entre les trois musiciens restent célèbres. Pourtant, le résultat est magistral !

Evil or Very Mad J'espère que cette version n'est pas celle que DLM qualifie « d'horreur intégrale », auquel cas il devrait justifier cette inexplicable provocation.
La chaleureuse version que le vénérable pianiste polonais réenregistra en 1974 (il avait quatre-vingt-huit ans) avec Szeryng et Pierre Fournier ne se prête pas davantage à ces calomnies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyJeu 15 Aoû 2013 - 23:54

Je suis dans une phase Adolf Busch en ce moment et j'en profite pour fouiller dans les recoins méconnus de sa discographie. Par exemple, tout le monde ou presque connaît la gravure légendaire et multi-rééditée du Trio n° 2 par les frères Busch et Serkin en 1935 pour HMV, mais je viens de découvrir qu'il existe une autre version par les mêmes, chez Columbia: un enregistrement d'octobre 1951 effectué semble-t-il en marge du festival de Marlboro, et donc quelques mois avant la mort d'Adolf Busch.
Difficile de trouver des commentaires sur cette version, je ne sais pas pourquoi elle est tombée dans l'oubli, surtout qu'elle a été rééditée en CD par Sony. Quelqu'un l'a déjà entendue ? (Accessoirement c'est libre de droits...)

Schubert - Trios 51wO3DI5UtL._SL500_SX300_

Le microsillon original:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27303
Date d'inscription : 21/09/2012

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyVen 16 Aoû 2013 - 1:52

Surprised Bonne pioche Adriatico ; je connais bien le célèbre 78 tours de 1935, mais j'ignorais cette version de 1951.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyVen 16 Aoû 2013 - 2:21

Tiens, même toi, c'est dire !

Attendons que Mariefran passe par là, je ne serais pas étonné qu'elle ait ça dans ses archives. Ou Scherzian, qui est lui aussi un grand amateur des Busch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptySam 31 Aoû 2013 - 17:26

Et non, je ne connais pas mais je vais me le procurer Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 19 Mai 2015 - 11:54

Je ne connais pas non plus (et pas encore, même après presque deux ans...  Rolling Eyes ) le deuxième enregistrement de Rudolf Serkin et des frères Busch, mais, suite à un petit projet, j'ai beaucoup réécouté cette œuvre, le Trio en mi bémol majeur (D.929), dans leur premier enregistrement (octobre 1935), dans la réédition chez EMI Références. C'est un disque où le Trio est associé à la Fantaisie en do majeur, un de ces disques qu'on n'écoute qu'avec parcimonie, de peur que sa magie s'érode ou s'envole, qu'on en perde le chemin...

Aucun risque ! Je ne pense pas qu'on ait jamais porté plus haut qu'ici l'art de la musique de chambre. Et ça vaut aussi pour la Fantaisie. Déjà l'œuvre est d'une complexité redoutable, formelle et technique, et elle demande des musiciens accomplis et non interventionnistes. C'est un art de se fondre dans une phrase, sans rien y ajouter d'hétérogène ou d'étranger, mais sans amenuiser non plus sa plénitude. Pour moi, la plus haute forme d'art, c'est celle qui dissimule totalement l'art qu'on y a « mis », et Serkin et les frères Busch en sont quasi l'incarnation. Le violoncelle d'Hermann Busch peut être tour à tour solide ou merveilleusement allégé, selon qu'il fonde l'harmonie (ou participe à son assise) ou qu'il chante un thème par exemple. Le jeu de Rudolf Serkin est un exemple absolu de subtilité, de délié, de plénitude, de régularité, de filé, de finesse. Comme d'habitude (même à l'époque CBS ou DGG), il se méfie comme de la peste d'une trop grande caractérisation qui se surimprimerait à la musique : les rapports de phrasés, les accentuations, les nuances, etc., sont bien là et toujours parfaitement audibles, mais ils sont comme modulés par la phrase. C'est la phrase musicale qui en détermine l'amplitude, le modelé. L'amplitude de nuances, d'accents et de phrasés n'est en rien réduite, elle est tout aussi ample qu'avec n'importe qui, mais jamais elle ne s'exerce « contre » la phrase, la continuité, le flux rythmique. C'est ce qui lui donne dans son contexte une force parfois terrible. Du coup, tout est en place aussi pour une interprétation d'une fluidité hallucinante. Fluidité, c'est-à-dire la dissolution des barres de mesures, l'assouplissement des carrures. Il y a presque 750 mesures dans le finale : aucune n'est accusée ou interprétée, tout s'y écoule avec fluidité, dans un naturel confondant. Le jeu de Serkin est aussi une merveille de subtilité : les gammes immaculées, les trémolos d'octaves scintillants qui me rappellent à quel point le trille ou le trémolo ont avant tout une fonction harmonique. Bien sûr, son jeu n'a rien de mécanique, d'articulé ; avec lui, le piano cesse d'être le bête instrument à percussion que les actionneurs de touches en tirent envers et contre tout ; il devient l'instrument harmonique par excellence. Tout ça est bouleversant. Tout ça accuse aussi, sans pitié et en contrepartie, à quel point le jeu de Serkin a été abîmé par la technique débile de prise de son de CBS : beaucoup trop proche, indécente à force d'être inquisitrice et d'aller fourrer son nez partout (combien de temps faudra-t-il aux ingénieurs du son pour comprendre qu'on capte les instruments, en particulier le piano, à la même distance que les oreilles des auditeurs ?). Que dire du jeu d'Adolf Busch ? En ce milieu des années 1930, il est à son apogée. Je ne sais pas ce qu'il faut admirer le plus... Le legato immaculé ? Le sens horizontal de la musique, la continuité comme esthétique ? Ou plutôt le staccato vivifiant, cinglant parfois ? En fait, ces deux extrémités du spectre des phrasés, legato et staccato, fusionnent dans d'innombrables phrases, comme par exemple dans celles du finale (la seconde exposition, la partie centrale de la réexposition, etc.), où le jeu d'Adolf Busch fait naître une effroyable tension, presque hypnotique... qui disparaît ensuite comme par enchantement, quand Schubert place un de ses innombrables piano (ou pianissimo) subito qui ne cessent de relancer la phrase, la tension, la musique. L'œuvre dure trente-huit minutes, mais son écoute donne l'illusion d'un instant, d'un bloc de temps insécable. Étourdissant. Comme l'écoute mutuelle des trois musiciens. C'est un peu normal pour une œuvre de musique de chambre, mais c'est en fait si rare, et ici l'écoute réciproque atteint des sommets. À certains moments, on ne sait plus qui répond à qui. La fusion de pensée et de réalisation devient ensorcelante. Est-ce un pizzicato du violon ou du violoncelle, qui semble jouer sur la touche ? Est-ce plutôt le pianiste, dont les doigts courent sur le clavier comme s'ils étaient un archet ? C'est un des enregistrements que je choisirais pour définir l'idée de fluidité, le premier peut-être en musique de chambre. La forme si complexe du finale jaillit littéralement, elle survient, elle surgit. Je ne pense pas que sa force ait jamais été rendue avec autant d'évidence. Pour l'auditeur, c'est inestimable, même si c'est inexprimable.

L'enregistrement m'a fait penser aussi au célèbre conseil d'Heinrich Neuhaus à ses étudiants : « Do not find yourself in the music, but find the music in yourself. » Condition nécessaire pour que la musique jouée soit l'œuvre et que son enjeu soit transmis en apparence sans médiation, qu'il tombe du ciel.

EDIT. J'ai comparé les rééditions chez EMI Références et dans le grand boîtier sur l'art d'Adolf Busch, publié, je crois, au Japon. Une fois n'est pas coutume, l'édition EMI Références (CDH 7610142) vaut l'édition Toshiba/EMI (TOCE 6781-6797). Et c'est vrai aussi bien pour la Fantaisie pour piano et violon que pour le Trio en mi bémol.
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1205
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 19 Mai 2015 - 21:57

J'ignorais l'existence de cette deuxième version. je vais essayer d'écouter cela.
Ce que tu dis de l'enregistrement de 1935 du trio et de la fantaisie est très juste. Je n'ai retrouvé nulle part une telle émotion, même chez Stern/ Rose / Istomin. C'est comme leur Jeune fille et la mort, malgré les ans et les autres versions estimables, cela reste ce que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 19 Mai 2015 - 22:25

Sur Youtube, il y a un enregistrement du mouvement lent du Trio en mi bémol qui, si on en croit la référence, date de 1958 avec Rudolf Serkin, Hermann Busch et un violoniste dont le nom n'est pas indiqué (!) :

/watch?v=000tLGbhdjg

À propos de l'enregistrement de 1951, je me permets d'indiquer ci-dessous l'URL qui donne la discographie d'Adolf Busch au format PDF (vers le bas de la page, un des liens en rouge). On y voit, outre ce second enregistrement du Trio n°2 (le 11 octobre 1951), qu'il existe la bagatelle de six enregistrements connus de la Fantaisie en do...

http://www.max-reger-institut.de/de/bba.php

Tout à l'heure, j'ai réécouté l'enregistrement du Trio en mi bémol par le trio Istomin/Stern/Rose, mais je n'ai pas aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1205
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios EmptyMar 19 Mai 2015 - 22:49

bounce
Merci pour cette discographie et pour les liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Schubert - Trios Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Trios   Schubert - Trios Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Schubert - Trios
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lieder de Schubert
» Octuor en Fa Majeur de Schubert D.803
» Bernard Cavanna
» Tchaïkovsky : symphonie n°2
» Coffret Symphonies chez Brilliant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: