Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Requiem

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 10:55

Le Requiem ou Messe de requiem, connu aussi en latin sous le nom de Missa pro defunctis ou Missa defunctorum est un service liturgique de l’Église Catholique Romaine. Cette messe est une prière pour les âmes des défunts et a lieu juste avant l’enterrement ou lors de cérémonies du souvenir. Ce service est parfois observé par d’autres Églises Chrétiennes comme les Églises Anglicane et Orthodoxe.
Requiem est aussi le nom de plusieurs compositions musicales utilées lors du service liturgique ou comme pièce de concert. (une version complète de la liturgie pour le requiem, en anglais, peut être trouvée en-dessous).
Alors que les prières de la messe normale comme l'Introït changent en fonction du calendrier des Saints, le texte du requiem ne varie pas. À la base, les compositions musicales de requiem étaient jouées pendant le service funèbre avec des chants. Du point de vue du nombre de morceaux chantés, la messe de requiem diffère de la messe ordinaire en ce que le Gloria et le Credo sont supprimés.

Liturgie catholique
Le titre requiem, qui signifie « repos », vient des mots d’ouverture de l’Introït : Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. La messe de requiem diffère de la messe usuelle du fait que certains passages joyeux sont supprimés comme le Gloria, le Credo et l’Alleluia et du fait de l’ajout du Dies Iræ.
Voici les textes du requiem dans la liturgie catholique :
Introït (Introitus) :
Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. Te decet hymnus Deus, in Sion, et tibi reddetur votum in Jerusalem. Exaudi orationem meam; ad te omnis caro veniet. Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis.
"Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière sans déclin. Dieu, c'est en Sion qu'on chante dignement vos louanges ; à Jérusalem on vient vous offrir des sacrifices. Écoutez ma prière, Vous, vers qui iront tous les mortels. Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière sans déclin".
Kyrie eleison, le Kyrie de la Messe ordinaire :
Kyrie eleison; Christe eleison; Kyrie eleison (Κυριε ελεησον; Χριστε ελεησον; Κυριε ελεησον).
"Seigneur, ayez pitié. Christ, ayez pitié. Seigneur, ayez pitié."
Graduel (Graduale), associé au Trait :
Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. In memoria aeterna erit justus : ab auditione mala non timebit.
"Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière sans déclin. Le juste restera dans un souvenir éternel, duquel il n'a pas à craindre une mauvaise réputation."
Trait :
Absolve, Domine, animas omnium fidelium defunctorum ab omni vinculo delictorum et gratia tua illis succurente mereantur evadere judicium ultionis, et lucis æterne beatitudine perfrui.
"Absolvez, Seigneur, les âmes de tous les fidèles défunts de tout lien de péché, et que, secourues par votre grâce, elles méritent, Seigneur, d’échapper au jugement vengeur et de goûter aux joies de la lumière éternelle."
Séquence (Sequentia) : Dies iræ, dies illa (Voir Dies Iræ pour le texte complet)
Offertoire (Offertorium ) :
Domine, Jesu Christe, Rex gloriæ, libera animas omnium fidelium defunctorum de poenis inferni et de profundo lacu. Libera eas de ore leonis, ne absorbeat eas tartarus, ne cadant in obscurum; sed signifer sanctus Michael repræsentet eas in lucem sanctam, quam olim Abrahæ promisisti et semini ejus.
Hostias et preces tibi, Domine, laudis offerimus; tu suscipe pro animabus illis, quarum hodie memoriam facimus. Fac eas, Domine, de morte transire ad vitam. Quam olim Abrahæ promisisti et semini ejus.
"Seigneur, Jésus-Christ, Roi de gloire, délivrez les âmes de tous les fidèles défunts des peines de l'enfer et de l'abîme sans fond : délivrez-les de la gueule du lion, afin que le gouffre horrible ne les engloutisse pas et qu'elles ne tombent pas dans le lieu des ténèbres. Que Saint-Michel, le porte-étendard, les introduise dans la sainte lumière. Que vous avez promise jadis à Abraham et à sa postérité.
Nous vous offrons, Seigneur, le sacrifice et les prières de notre louange : recevez-les pour ces âmes dont nous faisons mémoire aujourd'hui. Seigneur, faites-les passer de la mort à la vie. Que vous avez promise jadis à Abraham et à sa postérité."
Sanctus, le Sanctus de la Messe ordinaire :
Sanctus, Sanctus, Sanctus, Domine Deus Sabaoth; pleni sunt coeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis.
Benedictus qui venit in nomine Domini.
Hosanna in excelsis. (reprise)
"Saint, saint, saint le Seigneur, dieu des Forces célestes. Le ciel et la terre sont remplis de votre gloire. Hosanna au plus haut des cieux.
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux."
Agnus Dei, l’Agnus Dei de la Messe, mais avec miserere nobis changé en dona eis requiem, et dona nobis pacem changé en dona eis requiem sempiternam :
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem,
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem,
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem sempiternam.
"Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, donnez leur le repos.
Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, donnez leur le repos.
Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, donnez leur le repos éternel."
Communion (Communio) :
Lux æterna luceat eis, Domine, cum sanctis tuis in æternum, quia pius es. Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. Cum sanctis tuis in æternum, quia pius es.
"Que la lumière éternelle luise pour eux, Seigneur, au milieu de vos Saints et à jamais, car vous êtes miséricordieux. Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière sans déclin. Au milieu de vos Saints et à jamais, car vous êtes miséricordieux."
Le Dies irae est devenu optionnel dans le Requiem en 1967 et a été supprimé de la Messe en 1969.

Compositions musicales
Pendant plusieurs siècles, les textes du requiem furent chantés en grégorien. La première version polyphonique connue a été composée par Ockeghem vers 1460 ; son requiem est considéré comme une copie d’un compositeur plus ancien, Dufay. Les premiers requiems utilisent différents textes de plusieurs liturgies européennes avant que le Concile de Trente n’adopte le texte ci-dessus. Le requiem de Brumel, vers 1500, est le premier à inclure le Dies Iræ.
À ce jour plus de 2000 requiems ont été composés. Les versions de la Renaissance sont en principe a capella (c'est-à-dire sans accompagnement instrumental) et environ 1600 compositeurs ont préféré utiliser des instruments pour accompagner un chœur et utilisent également des chanteurs solistes.
La plupart des compositeurs omettent des parties de la liturgie, la plupart du temps le Graduel et le Trait. Fauré et Duruflé n’ont pas inclus le Dies Iræ (il est inclus dans le Libera me dans le requiem de Fauré), alors que ce texte a souvent été utilisé auparavant par les compositeurs français comme œuvre seule.
De temps en temps, les compositeurs divisent une partie de la liturgie en un ou deux mouvements à cause de la longueur du texte, le Dies Iræ est le plus souvent coupé en plusieurs morceaux (comme dans le Requiem de Mozart). L’Introitus et le Kyrie qui sont consécutifs dans la liturgie Catholique sont souvent rassemblés en un seul mouvement.

Mouvements ajoutés
Certains arrangements contiennent des textes additionnels comme le motet Pie Jesu (Dvořák, Fauré, Duruflé , et Lloyd Webber ; Fauré l’a placé comme soprano solo au centre). Le Libera me (en provenance de l’Absolution) et l’In paradisum (en provenance de l’enterrement qui dans le cas des funérailles suit la messe) terminent certains arrangements. D’autres mouvements ont aussi été composés comme les Psaumes anglais Out of the Deep et The Lord is My Shepherd inclus dans le requiem de John Rutter.
Libera me
« Libera me, Domine, de morte æterna, in die illa tremenda, quando coeli movendi sunt et terra. Dum veneris judicare sæculum per ignem. Tremens factus sum ego et timeo, dum discussio venerit atque ventura ira. Dies iræ, dies illa, calamitatis et miseriæ, dies magna et amara valde. Requiem æternam dona eis, Domine: et lux perpetua luceat eis. »
In paradisum
« In paradisum deducant te Angeli; in tuo adventu suscipiant te martyres, et perducant te in civitatem sanctam Jerusalem. Chorus angelorum te suscipiat, et cum Lazaro quondam paupere æternam habeas requiem. »
Pie Jesu
Le Pie Jesu combine et paraphrase les vers finaux du Dies Iræ et de l’Agnus Dei.
« Pie Iesu Domine, dona eis requiem. Dona eis requiem sempiternam. »

Requiems de concert
Du début du XVIIIe siècle et jusqu'au XIXe siècle, de nombreux compositeurs ont écrit des requiems si longs ou utilisant tant de musiciens qu’ils ne pouvaient pas être joués pendant un service funèbre normal ; les requiems de Gossec, Berlioz, Verdi, et Dvořák sont des oratorios. Une contre-réaction à ce mouvement vint du mouvement Cécilien qui recommandait un accompagnement restreint pour la musique liturgique et voyait d’un mauvais œil l’utilisation de solistes vocaux.

Requiems non catholiques
Le terme « requiem » est aussi utilisé pour désigner n'importe quelle composition sacrée au texte religieux approprié pour des funérailles, en particulier les requiems des autres confessions. Les requiems allemands composés au XVIIe siècle par Schütz et Praetorius font partie des plus anciens requiem de ce type ; ce sont des adaptations Luthériennes du requiem catholique. Ils ont servis d'inspiration au célèbre Requiem allemand de Brahms.
Requiems non catholiques :
Protestant
Luthérien (Allemand)
Anglican (Anglais)
Hebreux Kaddish
Orthodoxe
Service funèbre anglican
Le Livre des Prières publiques (en:Book of Common Prayer, 1662) anglican contient sept textes connus sous le nom de funeral sentences ; plusieurs compositeurs ont écrits à partir de ces sept textes connus sous le nom de service funèbre. Les principaux compositeurs de Requiems Anglicans sont Thomas Morley, Orlando Gibbons, et Henry Purcell.
Le texte des seven sentences tiré du Livre des Prières publiques :
I am the resurrection and the life, saith the Lord : he that believeth in me, though he were dead, yet shall he live : and whosoever liveth and believeth in me shall never die.
I know that my Redeemer liveth, and that he shalt stand at the latter day upon the earth. And though after my skin worms destroy this body, yet in my flesh shall I see God : whom I shall see for myself, and mine eyes shall behold, and not another.
We brought nothing into this world, and it is certain we can carry nothing out. The Lord gave, and the Lord hath taken away ; blessed be the Name of the Lord.
Man that is born of a woman hath but a short time to live, and is full of misery. He cometh up, and is cut down, like a flower ; he fleeth as it were a shadow, and never continueth in one stay.
In the midst of life we are in death : of whom may we seek for succour, but of thee, O Lord, who for our sins art justly displeased? Yet, O Lord God most holy, O Lord most mighty, O holy and most merciful Saviour, deliver us not into the bitter pains of eternal death.
Thou knowest, Lord, the secrets of our hearts; shut not thy merciful ears to our prayer ; but spare us, Lord most holy, O God most mighty, O holy and merciful Saviour, thou most worthy judge eternal, suffer us not, at our last hour, for any pains of death, to fall from thee.
I heard a voice from heaven, saying unto me, Write, From henceforth blessed are the dead which die in the Lord : even so saith the Spirit: for they rest from their labours.

Développements au XXe siècle
Le Requiem a évolué dans de nouvelles directions au siècle dernier. Le genre Requiem de Guerre, qui consiste en des oeuvres dédiées à la mémoire de personnes tuées en temps de guerre, est peut-être le plus notable. Ce genre inclue souvent des poèmes non liturgiques ou pacifistes ; par exemple le War-Requiem de Benjamin Britten juxtapose le texte latin avec des poésies de Wilfred Owen et dans en:Mass in Black, Robert Steadman entremêle la poésie écologiste et les prophéties de Nostradamus.
Pour finir, le XXe siècle a vu le développement des requiems profanes, écrits pour être joués sans rapport avec la religion (par exemple le requiem de Kabalevsky avec les poèmes de Robert Rozhdestvensky), et certains compositeurs ont écrits des œuvres purement instrumentales portant le nom de requiem comme la Sinfonia da Requiem de Britten.

SOURCE : http://fr.wikipedia.org/wiki/Requiem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:15

Mon préféré est celui de Dvorak: le meilleur de l'inspiration mélodique du génie tchèque, la ferveur, l'intériorisation du discours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:16

Requiems célèbres
Par ordre chronologique :
Roland de Lassus
Composé en 1580 porte aussi le nom de Missa Pro Defunctis
Eustache du Caurroy
Composé en 1590 porte aussi le nom de Missa Pro Defunctis
Giovanni Pierluigi da Palestrina
La Missa pro defunctis à cinq voix, chef-d'œuvre d'une incomparable beauté, fut composé en 1591.
Tomás Luis de Victoria
Composé en 1605 porte aussi le nom d’'Officium Defunctorium
André Campra
Composé vers 1695 porte aussi le nom de Messe de Morts
Jean Gilles
Composé vers 1705 porte aussi le nom de Messe de Morts
François-Joseph Gossec
Composé en 1760 sous le nom de Missa pro defunctis et également appelé Grande messe des morts
Andrea Luchesi
Composé en 1771 pour les funérailles solennelles de l'ambassadeur d'Espagne à Venise.
Wolfgang Amadeus Mozart
Dernière œuvre de Mozart, ce Requiem fut composé sur son lit de mort en 1791.
Luigi Cherubini
Requiem en ut mineur, composé en 1817. Œuvre grandiose, ce requiem fut composé pour l'anniversaire de la mort de Louis XVI.
Requiem pour chœur d’hommes et orchestre en ré majeur 1836
Hector Berlioz
Grande Messe des Morts, composé entre 1835 et 1837 donné aux Invalides le 5 décembre 1837 pour les obsèques du général Damrémont.
Johannes Brahms
Ein deutsches Requiem composé en 1869
Giuseppe Verdi
Cette superbe Messe de Requiem fut composée en 1875 pour l'anniversaire de la mort de Manzoni. Commencée à plusieurs mains pour Rossini, elle fut abandonnée avant d'être reprise par Verdi.
Gabriel Fauré
Sa Messe de Requiem a été composée et complétée entre 1877 et 1899. En réalité, il existe trois versions du Requiem de Fauré. La dernière date de 1900 et est une version à grand orchestre.
Charles Gounod
Requiem en do Majeur, composé en 1893
Robert Schumann
Requiem Opus 148 première version composée en Avril 1852, orchestrée entre le 16 et 23 mai 1852
Requiem für Mignon opus 98b
Antonín Dvořák
Composé en 1890
Maurice Duruflé
Le Requiem a été composé en 1947 pour chœur, grand orchestre et orgue, dans la lignée musicale de celui de Fauré. Duruflé en a fait une adaptation pour orgue seul, puis en 1961 une version pour chœur, orgue et petit orchestre à cordes.
György Ligeti
Composé de 1963 à 1965.
Krzysztof Penderecki
Le Requiem polonais a été composé entre 1980 et 1993.
Sandro Gorli
Composé en 1989 pour chœur mixte a capella, sur la commande du ministère français de la culture et créé par la Chapelle Royale sous la direction de Philippe Herreweghe. Il est dédié à la mémoire de Nathalie Méfano.
Benjamin Britten
War-Requiem écrit en réaction à la Seconde Guerre mondiale. Des poèmes de l'auteur Wilfred Owen sont inclus dans l'œuvre qui fut jouée le 30 mai 1962 dans la cathédrale reconstruite de Coventry, détruite lors du Blitz durant la Seconde Guerre mondiale. Benjamin Britten a dirigé la première, avec les solistes Peter Pears, Dietrich Fischer-Dieskau, et Heather Harper. Cette œuvre devait avoir un caractère unificateur et pacifiste. Pour cela, il était prévu que des chanteurs Allemands, Russes, Américains et Anglais viennent interpréter l'œuvre, dirigée par Britten lui-même. Cependant dans un contexte de guerre froide, l'URSS refusa d'envoyer ses solistes.
Andrew Lloyd Webber
Requiem composé en 1984 à la mémoire de son père, s'appuyant sur le texte latin traditionnel.

SOURCE : http://fr.wikipedia.org/wiki/Requiem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:18

Giovanni Pierluigi da Palestrina
La Missa pro defunctis à cinq voix, chef-d'œuvre d'une incomparable beauté, fut composé en 1591

Qui connait ce Requiem de Palestrina ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:30

Tentons d'abord de discerner deux catégories:

1- Le Requiem canonique:

Messe des morts suivant la liturgie chrétienne de l'eglise catholique romaine, le texte est en latin, divisé en général en
Requiem (Requiem aeternam donna eis domine) donne-leur seigneur le repos éternel
Kyrie (comme toute messe)
Dies Irae (offertoire, lui-même divisé parfois en différentes parties nommées d'après les versets initiaux: Tuba Mirum (trompettes du jugement dernier) Liber scriptus etc...
Sanctus, Benedictus, Agnus Dei
Requiem (reprise) +Libera Me, parfois suivi d'in Paradisum (optionnels)
(Mozart, Haydn Michael, Berlioz, Dvorak, par exemple)

A noter le thème du Dies irae grégorien (do-si-do-la-si-sol-la-la) traverse toute la musique du 19è siècle par allusion à la mort (Liszt, Saint-saens, Berlioz dans la fantastique, Rachmaninov, innombrables exemples)


2- Requiem par assimilation

a-oratorio religieux imitant le 1 dans d'autres langues (pour les protestants ou les orthodoxes type requiem allemand de Brahms)

b-toute oeuvre, autre qu'une simple marche funèbre, visant à célébrer le repos des défunts (ou en mémoire de) qu'il s'agisse de la mise en musique de textes profanes ou religieux (type Hindemith, Zimmermann), ou d'oeuvres purement instrumentales (Martinu, Penderecki, musique de chambre élégiaque des russes principalement)

c-par extension, oeuvre posthume ou inachevée qu'on considère comme une pierre tombale pour soi-même

Difficile d'établir des comparaisons entre le groupe 1 et le groupe 2, sinon la motivation, l'hommage aux morts

Mais je vois qu'entre-temps tu as développé toi-même et j'ai effectivement omis le Kaddish (Bernstein 3è symph pour l'exemple le plus célèbre)
Revenir en haut Aller en bas
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:46

sud273 a écrit:

Mais je vois qu'entre-temps tu as développé toi-même et j'ai effectivement omis le Kaddish (Bernstein 3è symph pour l'exemple le plus célèbre)

Moi-même, je ne crois pas ! Je remercie Une Encyclopédie en Ligne.
Sud273 un Requiem et Une Grande Messe, c'est pas même chose ? Par exemple le Requiem de Mozart ou sa Grosse Messe C-Moll ? Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 11:53

non, Grande Messe est une messe simple (sans Requiem, Dies Irae etc), pour le dimanche ou n'importe quelle action de grâce, le "grande" fait allusion à la longueur (par opposition à Messe Brêve, missa brevis), c'est une Messe Solennelle: celle de Mozart (ut mineur k427), quoique Grande est inachevée d'ailleurs (comme le requiem pour d'autres raisons)
Berlioz sous-titre son requiem "Grande Messe des Morts" en référence à l'étendue comme au dispositif orchestral, le plus gros jamais employé à son époque
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:02

Dans ton deuxième message j'aurais voulu voir la messe "Et ecce terrae motus" d'Antoine Brumel (faute de Wikipedia) qui, comme tu dis, introduit en polyphonie le "Dies irae, dies illa". Il en existe un excellent cd chez Sony classical (2001) de Paul Van Nevel et son Huelgas Ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:25

sud273 a écrit:
non, Grande Messe est une messe simple (sans Requiem, Dies Irae etc), pour le dimanche ou n'importe quelle action de grâce, le "grande" fait allusion à la longueur (par opposition à Messe Brêve, missa brevis), c'est une Messe Solennelle: celle de Mozart (ut mineur k427), quoique Grande est inachevée d'ailleurs (comme le requiem pour d'autres raisons)
Berlioz sous-titre son requiem "Grande Messe des Morts" en référence à l'étendue comme au dispositif orchestral, le plus gros jamais employé à son époque

Sud273 ! J'aime bien les Requiem, j'ai ceux de Mozart, Fauré et Gilles ! Tu me suggères lesquels de toutes les époques ? Baroque, classique, romantique et surtout fin 19ème et 20ème siècle ! J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9894
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:41

Tu peux éssayer celui de Ligeti de 1965, ou plus récent celui de Penderecki.

mais tu as réussi déjà à écouter les milliers de recommandations que tu as demandé ? geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:42

kougelhof 1er a écrit:
J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !
Commence par le Requiem Polonais de Penderecki, puis le Requiem de Ligeti et puis le Requiem pour un jeune poète de Zimmermann (beaucoup plus difficile à trouver et beaucoup plus difficile à assimiler aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:45

Morloch a écrit:
Tu peux éssayer celui de Ligeti de 1965, ou plus récent celui de Penderecki.

mais tu as réussi déjà à écouter les milliers de recommandations que tu as demandé ? geek

oui mais en très petits extraits sur amazon ou virginmusic, etc ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 12:54

Citation :
Wolfgang Amadeus Mozart
Dernière œuvre de Mozart, ce Requiem fut composé sur son lit de mort en 1791.


Toujours cette belle légende sur le Requiem de Mozart alors que dans les faits, on ne sait pas grand chose sinon rien, mais certains romantiques et cinéastes sont passés par là entre temps.... Rolling Eyes

Pour la énième fois, il s'agirait de démysthifier ce Requiem que j'écoute en plus à l'instant ben vi, l'un n'empêche pas l'autre. Que sait-on de ce qui est réellement de la main de Mozart, pas grand chose de fait au vue des dernières études manuscrites et que ses élèves ont largement mis la main à la pâte. De plus, largement " inspiré " du Requiem de Michael Haydn comme je l'ai déjà souligné sur ce forum il y a bien longtemps Mr. Green

Ceçi étant, le plus Requiem pour moi est celui de Fauré et de fort loin. Je ne crache pas non plus sur celui de Du Caurroy, de Gilles et de Campra. Tout dépend des versions de fait, certaines sont insupportables :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 13:03

Zoilreb a écrit:
kougelhof 1er a écrit:
J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !
Commence par le Requiem Polonais de Penderecki, puis le Requiem de Ligeti et puis le Requiem pour un jeune poète de Zimmermann (beaucoup plus difficile à trouver et beaucoup plus difficile à assimiler aussi).

Merci ils ont fait des Requiem Richard Strauss, Bruckner, Mahler ? Car leurs symphonies ou poèmes symphoniques sont mes préférés ! Je n'aime pas trop le violon de Paganini, par contre j'ai été agréablement surpris par son Requiem ou sa Messe je ne sais plus !


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 13:08

leo a écrit:

Dernière œuvre de Mozart, ce Requiem fut composé sur son lit de mort en 1791.
Toujours cette belle légende sur le Requiem de Mozart alors que dans les faits, on ne sait pas grand chose sinon rien, mais certains romantiques et cinéastes sont passés par là entre temps....

Pour la énième fois, il s'agirait de démysthifier ce Requiem que j'écoute en plus à l'instant ben vi, l'un n'empêche pas l'autre. Que sait-on de ce qui est réellement de la main de Mozart, pas grand chose de fait au vue des dernières études manuscrites et que ses élèves ont largement mis la main à la pâte.

Mon professeur de musique en 5ème-4ème disait que Salieri avait terminé le Requiem de Mozart !


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 13:10

kougelhof 1er a écrit:
Zoilreb a écrit:
kougelhof 1er a écrit:
J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !
Commence par le Requiem Polonais de Penderecki, puis le Requiem de Ligeti et puis le Requiem pour un jeune poète de Zimmermann (beaucoup plus difficile à trouver et beaucoup plus difficile à assimiler aussi).

Merci ils ont fait des Requiem Richard Strauss, Bruckner, Mahler ? Car leurs symphonies ou poèmes symphoniques sont mes préférés ! Je n'aime pas trop le violon de Paganini, par contre j'ai été agréablement surpris par son Requiem ou sa Messe je ne sait plus !
Bruckner oui, mais je trouve que ça ne casse pas la baraque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 13:14

leo a écrit:
Citation :
Wolfgang Amadeus Mozart
Dernière œuvre de Mozart, ce Requiem fut composé sur son lit de mort en 1791.


Toujours cette belle légende sur le Requiem de Mozart alors que dans les faits, on ne sait pas grand chose sinon rien, mais certains romantiques et cinéastes sont passés par là entre temps.... Rolling Eyes

Pour la énième fois, il s'agirait de démysthifier ce Requiem que j'écoute en plus à l'instant ben vi, l'un n'empêche pas l'autre. Que sait-on de ce qui est réellement de la main de Mozart, pas grand chose de fait au vue des dernières études manuscrites et que ses élèves ont largement mis la main à la pâte. De plus, largement " inspiré " du Requiem de Michael Haydn comme je l'ai déjà souligné sur ce forum il y a bien longtemps Mr. Green

Ceçi étant, le plus Requiem pour moi est celui de Fauré et de fort loin. Je ne crache pas non plus sur celui de Du Caurroy, de Gilles et de Campra. Tout dépend des versions de fait, certaines sont insupportables :face:

Que penses-tu de ce récit de wikipedia leo ?

Le Requiem KV 626 est la dernière œuvre de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791). Mozart n'a pas terminé cette œuvre car il est mort avant son achèvement.

Quelques légendes planent sur cette œuvre. Les études récentes ont montré que le requiem a été composé pour le comte Franz Walsegg-Stuppach qui voulait rendre hommage à sa jeune épouse décédée. Voulant garder cette commande discrète, il a dépêché un intermédiaire pour traiter avec Mozart. Le compositeur créa la majeure partie de ce requiem alité car alors très diminué physiquement. Le 4 décembre 1791, il profite d'une amélioration passagère de son état et des amis interprètent les parties déjà composées du requiem. Son état s'aggrave brutalement dans la soirée du 4 malgré la présence de deux des meilleurs médecins de Vienne. Il meurt le 5 décembre vers une heure du matin. Constanze, la femme de Mozart, demande à Franz Xaver Süßmayr, un élève de Mozart qui avait reçu les dernières indications du maître, de terminer le chef-d'œuvre, ceci afin de toucher la somme promise en fin de travail par le comte Franz Walsegg-Stuppach et d’autre part, pour honorer les derniers souhaits de son défunt mari.

En 1819, Sigismond von Neukomm composera un Libera me pour compléter cette messe de requiem. La version intégrale « Neukomm » n'a été donnée qu'une seule fois, le 19 décembre 1819 à Rio de Janeiro puis oubliée. En première mondiale depuis 1819, deux représentations du Requiem, conclues par le Libera me de Neukomm, ont eu lieu en novembre 2005 (le 19 pour la première) à Sarrebourg, en Moselle. Sous la direction de Jean-Claude Malgoire, avec la "Grande Ecurie et la Chambre du Roy" et la "Kantorei Saarlouis", un enregistrement de la seconde représentation a servi de support à la création du premier CD du Requiem intégral. Une autre représentation a eu lieu le 10 mars 2006 à Liévin lors de la commémoration de la catastrophe de Courrières.

Citons aussi une version retravaillée par Franz Beyer en 1971, et une fugue finale sur le « Amen » du Lacrimosa écrite en 1995 par Robert D. Levin.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Requiem_(Mozart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 13:20

kougelhof 1er a écrit:
Mon professeur de musique en 5ème-4ème disait que Salieri avait terminé le Requiem de Mozart !
Euh, ça c'est la version de Milos Forman… scratch

Le Requiem a été achevé par Franz Xaver Süßmayr:

Introitus (Mozart)
Kyrie (Mozart)
Dies iræ (Mozart et Süßmayr)
Tuba mirum (Mozart et Süßmayr)
Rex tremendæ (Mozart et Süßmayr)
Recordare (Mozart et Süßmayr)
Confutatis (Mozart et Süßmayr)
Lacrimosa (avant la mesure 8: Mozart et Süßmayr; après: Süßmayr)
Offertorium (Mozart et Süßmayr)
Hostias (Mozart et Süßmayr)
Sanctus (Süßmayr)
Benedictus (Süßmayr)
Agnus Dei (Süßmayr)
Communio (Süßmayr d'après l'Introitus et le Kyrie de Mozart)

… c'est donc le Requiem de Mozart et Süßmayr Laughing

* d'après l'Urtext de Bärenreiter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 14:17

Finalement mon Requiem préféré pourrait être celui de Kirchner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guigui
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 896
Age : 39
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 15:21

kougelhof 1er a écrit:
Zoilreb a écrit:
kougelhof 1er a écrit:
J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !
Commence par le Requiem Polonais de Penderecki, puis le Requiem de Ligeti et puis le Requiem pour un jeune poète de Zimmermann (beaucoup plus difficile à trouver et beaucoup plus difficile à assimiler aussi).

Merci ils ont fait des Requiem Richard Strauss, Bruckner, Mahler ? Car leurs symphonies ou poèmes symphoniques sont mes préférés ! Je n'aime pas trop le violon de Paganini, par contre j'ai été agréablement surpris par son Requiem ou sa Messe je ne sais plus !

Strauss on pourrait considérer que ce sont ses Métamorphoses....oui je sais c'est un peu léger ; Mahler sa Messe c'est sa 8e, son Requiem la 9e ; et Bruckner c'est un peu partout non ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 17:54

Bien qu'il porte le nom de Requiem, difficile de comparer celui de Ligeti avec les autres tellement il est déroutant.

Ce requiem met mal à l'aise......il fait peuuuur affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 17:57

.


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 17:57

Mes Requiems préférés?

Mozart, Brahms, Fauré, Duruflé, Penderecki, Ligeti.

Ceux que j'ai envie de découvrir: Liszt, Ropartz et Dvorak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 18:00

c 'est curieux, je me souviens de Ligetti, expliquant sur France-Musique son requiem en fonction du rapport qu'il entretenait avec la bande desssinée (de Disney!!!) et notamment de son intimité avec le personnage de Donald (non, je n'invente pas, le souvenir est ancien mais aussi ancré dans ma mémoire que le rapport du Grand Macabre à Chaplin)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 18:03

Ah Dvorak, d'abord le Stabat Mater, la Messe en Ré, les timbales fantastiques de l'intro du Te deum
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 18:21

kougelhof 1er a écrit:


Que me conseilles-tu Rubato comme Requiem entre 1850 et maintenant ?

Entre 1850 et maintenant, je connais ceux de Brahms, Faure, Bruneau, Penderecki et Gorli.
J'aime beaucoup celui de Penderecki. Il faudrait que je réécoute les autres Wink

EDIT:
et Ligeti affraid


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 18:25

Gorli???
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 23 Fév 2007 - 18:49

sud273 a écrit:
Gorli???

Sandro Gorli né à Côme en 1948. A étudié la composition et l'architecture à Milan.
Son requiem a été composé pour l'Ensemble Européen de la Chapelle Royale sur une commande du ministère de la culture et dédié à la mémoire de Nathalie Mefano. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipstouille
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 38
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 1 Mar 2007 - 0:04

Un requiem dont on parle peu mais qui est excellent, c'est celui d'Antonio Lotti. Il est dans la vague des italiens dits "pré-classiques" (avec Pergolese)
Très bonne et unique interprétation à ce jour:


Sinon pour la composition du requiem de mozart, il y a plein de contradictions concernant qui a écrit quoi, les deux premiers mouvements sont de sa main pour sûr, mais selon qui on lit, Sussmaÿr n'a pas tant que ça participé à sa composition.
En gros, jusqu'à la fameuse 8ème mesure du Lacrymosa (ainsi que les deux mouvements suivent) Mozart avait écrit la "particella" (en gros les notes sans précisions quant aux instruments)

N'oublions pas que le dernier mouvement est en plus une reprise des 2 premiers.

Enfin, apparement Sussmaÿr était super jeune à l'époque, et il faisait encore pas mal d'erreurs de jeunesse lorsqu'il écrivait. Il aurait été choisi par Constance (choix appuyé par Salieri, c'est la seule participation officielle au requiem qu'on lui connait...) notamment parcequ'il savait imiter l'écriture de Mozart...Mozart lui-même n'était pas très élogieux à son égard, alors de là à ce qu'il compose l'Agnus Dei...

Après, Mozart a très bien pu laisser des notes manuscrites, des indications, d'autres compositeurs auraient pu participer de manière "orale"...
Sussmaÿr n'a d'ailleurs pas été le seul à tenter l'écriture de la fin du requiem, il y avait également un autre élève de Mozart qui a laissé tomber avant Sussmaÿr (Beyer, je crois...)
Enfin, ya pas mal d'infos contradictoires ou qui se complètent dans les livrets des différentes versions que j'ai eu entre les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr
Luc Brewaeys
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 59
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Mes favoris + une recommandation !!   Mer 7 Mar 2007 - 11:21

Bonjour, mes Requiems favoris sont ceux de Palestrina, de Verdi (éh oui), également le "Requiem Canticles" de Stravinsky, un vrai chef d'oeuvre.
Mais je voudrais porter votre attention toute particulière sur le Requiem peut-être le plus expressioniste et "grandiose" du vingtième siècle : une oeuvre magistrale, c'est le Requiem de Sven-David Sandström, compositeur suédois qui a maintenant 64 ans. L'oeuvre a été composée entre 1978 et 1981, et ça dure au total environ 1 heure et 40 minutes (!!). C'est écrit our 4 solistes, trois choeurs mixtes, un choeur d'enfants et grand orchestre avec même quelques fragments pré-enregistrés (bande). C'est chanté principalement en Suédois, le texte n'est pas le Requiem "classique" mais un immense poëme de Tobias Berggren qui se veut une accusation contre le meurtre d'enfants par les Allemands durant la Seconde Guerre.
La musique est incroyablement expressive, il y a des masses sonores et des passages plus lyriques. Le dernier "mouvement" (Credo & Resurrectio Animarum) est pour les voeux seules (donc sans orchestre) et dure 19 minutes, d'une beauté insaisissante !
A trouver sur Caprice CAP 22027.
Plus qu'une recommandation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbrewaeys.com
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 7 Mar 2007 - 12:59

Luc Brewaeys a écrit:

Mais je voudrais porter votre attention toute particulière sur le Requiem peut-être le plus expressioniste et "grandiose" du vingtième siècle : une oeuvre magistrale, c'est le Requiem de Sven-David Sandström, compositeur suédois qui a maintenant 64 ans.

Je ne connais absolument pas, mais ce que tu en dis donne envie.
Je vais donc commencer mes recherches. Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 7 Mar 2007 - 13:07

Rubato a écrit:

Je ne connais absolument pas, mais ce que tu en dis donne envie.
Je vais donc commencer mes recherches. Merci Wink

Pour m'éviter du travail, tu me diras où tu as trouvé ? Merci. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 7 Mar 2007 - 13:23

Je n'ai trouvé que cette version, et uniquement disponible sur Amazon UK.
Je continue mes recherches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Brewaeys
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 59
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 7 Mar 2007 - 15:51

C'est exactement la version que j'ai aussi. Je suis assez certain que c'est la seule disponible. Je ne sais même pas si l'oeuvre a été remontée depuis lors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbrewaeys.com
PierreXIV
Néophyte


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mar 20 Mar 2007 - 18:56

kougelhof 1er a écrit:
J'aimerais écouter un Requiem "moderne" aux sons étranges, contemporains, mais de bonne facture ! Merci !

si tu veus un requiem qui sonne très comtemporain (voir trop ?) tu peus essayer celui de Michel Chion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 73
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 21 Mar 2007 - 17:46

Dans les Requiem il y a aussi ceux de :

Fauré
Verdi
Marvcello
Brahms
du Caurroy
Rosenmüller
Campra
Haase
Ockeghem
Gilles J.

question de Stabat mater, celui de Pergolèse vaut le détour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
brasilia
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 73
Age : 58
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 22 Mar 2007 - 15:23

Cit. Xavier: "Ceux que j'ai envie de découvrir: Liszt, Ropartz et Dvorak"

je connais celui de Ropartz; c'est très beau, un peu dans la lignée de celui de Fauré sur le plan harmonique mais que je trouve personnellement plus réussi. Il existe une version par l'excellent Michel Piquemal à la direction choeur/orchestre:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PJF
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 78
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Et Berlioz ?   Mar 27 Mar 2007 - 20:52

Je suis frappé de ne trouver ici pratiquement rien sur le Requiem de Berlioz. C'est pourtant une de ses oeuvres majeures.

Ah oui, vous allez dire que c'est théâtral, grandiloquent, etc... ?

D'abord ce n'est pas vrai du tout de toutes les pièces (écoutez le Quaerens me, par exemple !), et puis surtout c'est une fontaine bouillonnante de musique, sans aucune facilité ni banalité (bien loin de sa "Grande symphonie funèbre et triomphale", qui me fait fuir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nando
Mélomane averti


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Le Requiem   Mar 27 Mar 2007 - 21:00

Tout à fait d'accord avec toi...ce Réquiem ne ressemble pas à la "réputation" de Berlioz (coté extravagant, délirant, théatrale!) Je le trouve aussi très "recueilli" et poignant....Une version que j'aime beaucoup,( parmis d'autres plus célèbres)...chez Naxos avec un ténor de rève pour le sanctus: Michael Shade, le Toronto Mendelsshon Choir, Elora Festival orchestra dir: Noël Edison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mar 27 Mar 2007 - 21:00

PJF a écrit:
Je suis frappé de ne trouver ici pratiquement rien sur le Requiem de Berlioz. C'est pourtant une de ses oeuvres majeures.

Va sur un topic Berlioz. Wink

Arrow http://classik.forumactif.com/search.forum?search_keywords=berlioz&show_results=topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 44
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 14:22

Ma récente découverte du Requiem de Mozart est en train de développer mon intérêt pour ce type d'oeuvre. En fait, je ne suis pas du tout fan de la voix en classique mais je me rends compte que je fais une exception pour les choeurs, je ne sais pas trop pourquoi. En tout cas, après avoir lu cette discussion, je me pencherais bien sur les Requiems de Brahms, Dvorak ou Fauré. Disons que ce sont les choix les plus sûrs car j'aime déjà beaucoup ces compositeurs.

Mais j'ai aussi envie de bousculer un peu mes habitudes et de me lancer à l'aventure en louant ceux de Ligeti et / ou Pendercki ce qui me permettrait de faire d'une pierre deux coups pour ainsi dire: combiner ma découverte du Requiem ET de la musique de la fin du 20ème siècle. Ou alors, partir à l'opposé et écouter les Requiems anciens citées plus haut (Palestrina, Ockeghem...). En tout cas, j'ai envie d'une oeuvre bien sombre et tragique.

J'ai comme l'impression que ce genre va monopoliser mes prochaines visites à la Médiathèque pour un certain temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 14:24

Cello a écrit:
En fait, je ne suis pas du tout fan de la voix en classique mais je me rends compte que je fais une exception pour les choeurs, je ne sais pas trop pourquoi.
C'est très fréquent, on perd le côté individualisé de cette étrangeté.
Inversement, les amoureux de la voix ne sont pas toujours intéressés par les choeurs.


Citation :
En tout cas, après avoir lu cette discussion, je me pencherais bien sur les Requiems de Brahms, Dvorak ou Fauré. Disons que ce sont les choix les plus sûrs car j'aime déjà beaucoup ces compositeurs.

Mais j'ai aussi envie de bousculer un peu mes habitudes et de me lancer à l'aventure en louant ceux de Ligeti et / ou Pendercki ce qui me permettrait de faire d'une pierre deux coups pour ainsi dire: combiner ma découverte du Requiem ET de la musique de la fin du 20ème siècle. Ou alors, partir à l'opposé et écouter les Requiems anciens citées plus haut (Palestrina, Ockeghem...). En tout cas, j'ai envie d'une oeuvre bien sombre et tragique.

J'ai comme l'impression que ce genre va monopoliser mes prochaines visites à la Médiathèque pour un certain temps...
Parmi ceux à connaître, il y a aussi les deux Cherubini et celui de Ropartz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Lonely
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 14:30

Cello a écrit:
En tout cas, j'ai envie d'une oeuvre bien sombre et tragique.

Si tu veux du sombre et du tragique, je ne te recommande pas Brahms qui pour moi en est l'antithése compléte. Son requiem est profondément apaisante et plutôt porteuse d'espoir. On y perçoit la mort comme une délivrance et non pas comme un jugement implacable et effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nando
Mélomane averti


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 14:46

Lonely a écrit:
Cello a écrit:
En tout cas, j'ai envie d'une oeuvre bien sombre et tragique.

Si tu veux du sombre et du tragique, je ne te recommande pas Brahms qui pour moi en est l'antithése compléte. Son requiem est profondément apaisante et plutôt porteuse d'espoir. On y perçoit la mort comme une délivrance et non pas comme un jugement implacable et effrayant.

Bien d'accord avec Lonely, pour le requiem de Brahms, qui n'enest pas moins "bouleversant" ...dans l'apaisement ,en ce qui me concerne ; je dirai de même des réquiems "baroques" de Gilles et Campra !

Nettement plus tragique, celui de Verdi...mais les voix solistes y ont la part aussi belle que les choeurs,...ou celui de Berlioz qui lui n'a qu'une intervention de d'un ténor solo dans le Sanctus.

Pour ce qui est de la préférence choeur ou soliste...on peut aussi être amené à apprécier les deux à l'écoute de l'un! Moi non plus , au départ , je n'aimais pas les voix solistes...J'y suis venu à l'écoute d'oratorio où il fallait bien , au début, les supporter...et puis finalement les aimer autant que les choeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 14:57

un requiem tragique et appaisé à la fois, je renouvelle ma recommandation: Dvorak, et aussi le Stabat Mater du même (là on est vraiment dans la grandeur tragique)
Revenir en haut Aller en bas
Lonely
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 15:25

Dans un genre "connexe" au requiem tu peux aussi écouter le très poignant oratorio "the ways of Zion do Mourn" de Handel écrit suite à la mort de la reine Caroline à qui Handel voué une admiration sans borne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biboubs
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 17:08

Il y a aussi un requiem qui ma agréablement surpris, c'est celui de Duruflé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiqueclassique.relationstonales.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Mai 2007 - 23:17

Biboubs a écrit:
Il y a aussi un requiem qui ma agréablement surpris, c'est celui de Duruflé...
Dans la série "fauréenne", je préfère très nettement le Ropartz (peut-être le plus beau de tous pour moi).
Duruflé est un peu plus contemplatif, un peu rempli de bons sentiments.
Mais c'est du bon Requiem, assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Biboubs
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 1 Juin 2007 - 9:44

DavidLeMarrec a écrit:
Biboubs a écrit:
Il y a aussi un requiem qui ma agréablement surpris, c'est celui de Duruflé...
Dans la série "fauréenne", je préfère très nettement le Ropartz (peut-être le plus beau de tous pour moi).
Duruflé est un peu plus contemplatif, un peu rempli de bons sentiments.
Mais c'est du bon Requiem, assurément.

Je suis assez d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiqueclassique.relationstonales.com
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Ven 1 Juin 2007 - 10:46

chipstouille a écrit:
Sussmaÿr n'a d'ailleurs pas été le seul à tenter l'écriture de la fin du requiem, il y avait également un autre élève de Mozart qui a laissé tomber avant Sussmaÿr (Beyer, je crois...)
Tu veux parler de Joseph Eybler ? On parle aussi de Jacob Freistädtler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Requiem
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Requiem
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal
» Un requiem allemand ( Brahms )
» Requiem de Fauré
» Requiem de Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: