Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Analyse, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Ven 29 Oct 2010 - 12:09

Euh, oui, le ré (ah ! Cette clé de fa !). Embarassed
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Ven 29 Oct 2010 - 23:31

D'ailleurs avec ce ré au ténor, on a encore un exemple de contournement des règles (du moins celles auquelles j'ai eu droit l'an dernier Mr. Green ): sur le premier temps, le ré aurait dû être à une distance de neuvième du do de la basse (parce qu'il aura déjà été entendu à la même hauteur). Mais bon, il fait faire un saut d'octave dans le grave à la basse juste après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 30 Oct 2010 - 10:51

Voici mon analyse. Qu'en pensez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 30 Oct 2010 - 10:52

L'avant-dernière période, je l'aurais laissée en si bémol tout du long, avec un V/V puis une demi-cadence. J'ai vraiment pas l'impression d'être en fa. Smile Et pour le 3e accord de la dernière période, à mon avis c'est un V, c'est le sol qui est passage (ou II V à la croche, pour faire précis).
Sinon, je suis pas habitué à des chevauchements de tonalités aussi longs. On ne vous demande pas de choisir, d'en privilégier une, dans les passages à plusieurs possibilités d'interprétation ?
C'est joli comme tout, ta présentation sur ordi avec les petites notes rouges. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 30 Oct 2010 - 11:12

jerome a écrit:
L'avant-dernière période, je l'aurais laissée en si bémol tout du long, avec un V/V puis une demi-cadence. J'ai vraiment pas l'impression d'être en fa. Smile
Ce sont les IIIe dégrés qui me gênent : c'est assez inusité, non ?
Citation :
Et pour le 3e accord de la dernière période, à mon avis c'est un V, c'est le sol qui est passage (ou II V à la croche, pour faire précis).
Oui, c'est vrai. À ce moment là, on peut aussi considérer le sol à la fin de la mesure comme une neuvième de dominante sans fondamentale, non ?
Citation :
Sinon, je suis pas habitué à des chevauchements de tonalités aussi longs. On ne vous demande pas de choisir, d'en privilégier une, dans les passages à plusieurs possibilités d'interprétation ?
C'est la première et on a pas d'instruction très précise. J'ai trouvé cette méthode dans le Guide de la théorie de la musique de Claude Abromont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 30 Oct 2010 - 11:30

Pan a écrit:
Ce sont les IIIe dégrés qui me gênent : c'est assez inusité, non ?
Oui, tu as peut-être raison, je sais pas trop. Voyons ce qu'en dit Xavier. M'enfin à l'oreille, sérieux, on est en si bémol, non ?
Citation :
Oui, c'est vrai. À ce moment là, on peut aussi considérer le sol à la fin de la mesure comme une neuvième de dominante sans fondamentale, non ?
Non, ça ferait beaucoup là par contre. Le sol dont tu parles est clairement passage, l'impression de 9e c'est pas faux mais négligeable à mon avis.

----
EDIT : Je repense à la cadence de la 2e période, elle me fait délirer.
C'est un peu le genre de zig-zags très libres qu'on lit dans les madrigaux tardifs.
Les voix intérieures sont ultra-biscornues. La sensible abandonne sa résolution obligée, laquelle n'est même pas sauvée par la voix du dessus.
Le soprano se retrouve subitement tout seul dans l'aigu, sur un accord serré dans les mediums, à une octave d'intervalle.
En plus, il emprunte un mouvement de voix qui est d'habitude caché à l'intérieur de l'harmonie ; là, c'est on ne peut plus à découvert.
La question est : pourquoi Bach a-t-il choisi ça ?! Il doit y avoir une force spéciale dans cette configuration tarabiscotée... ça tombe sur le mot "Felder", est-ce un figuralisme, cette rudesse paysanne de l'enchaînement ? hehe
En même temps, j'ai un peu de mal à imaginer une autre solution qui tienne la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 30 Oct 2010 - 14:33

Pan a écrit:
jerome a écrit:
L'avant-dernière période, je l'aurais laissée en si bémol tout du long, avec un V/V puis une demi-cadence. J'ai vraiment pas l'impression d'être en fa. Smile
Ce sont les IIIe dégrés qui me gênent : c'est assez inusité, non ?

Non ça c'est encore des conneries de bouquins. Very Happy
Il y a pas mal de IIIè degrés dans les chorals de Bach, qui vont souvent sur des VI. (rapport de quarte)

Citation :
Citation :
Et pour le 3e accord de la dernière période, à mon avis c'est un V, c'est le sol qui est passage (ou II V à la croche, pour faire précis).
Oui, c'est vrai.

Oui ça c'est indiscutable.
En théorie les deux sont valables, mais on entend bien V, et puis I II I c'est quand même un peu bizarre là.

Citation :
Citation :
Sinon, je suis pas habitué à des chevauchements de tonalités aussi longs. On ne vous demande pas de choisir, d'en privilégier une, dans les passages à plusieurs possibilités d'interprétation ?
C'est la première et on a pas d'instruction très précise. J'ai trouvé cette méthode dans le Guide de la théorie de la musique de Claude Abromont.

C'est curieux, on a l'impression que tu ne t'es pas encore décidé. Mr. Green
Bon, pas le temps de tout vérifier là, mais il y a peu d'erreurs dans l'ensemble. La cadence de la 2è période tout de même, pour moi c'est une demi en si bémol avec V/V, le fa n'étant que retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Lun 1 Nov 2010 - 10:28

Xavier a écrit:
Pan a écrit:
jerome a écrit:
L'avant-dernière période, je l'aurais laissée en si bémol tout du long, avec un V/V puis une demi-cadence. J'ai vraiment pas l'impression d'être en fa. Smile
Ce sont les IIIe dégrés qui me gênent : c'est assez inusité, non ?

Non ça c'est encore des conneries de bouquins. Very Happy
Il y a pas mal de IIIè degrés dans les chorals de Bach, qui vont souvent sur des VI. (rapport de quarte)
Oui, mais le parcours I-VI-II-V-I est quand même un grand classique (2e période).

Citation :
La cadence de la 2è période tout de même, pour moi c'est une demi en si bémol avec V/V, le fa n'étant que retard.
Si tu mets une demi-cadence à la fin de la deuxième période, tu peux aussi en mettre une à la fin de l'avant-dernière période (et rejoindre ce que disais Jérome), non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Lun 1 Nov 2010 - 11:03

Voici la version corrigée à partir de vos remarques. Encore merci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Lun 1 Nov 2010 - 14:35

Pan a écrit:
Citation :
La cadence de la 2è période tout de même, pour moi c'est une demi en si bémol avec V/V, le fa n'étant que retard.
Si tu mets une demi-cadence à la fin de la deuxième période, tu peux aussi en mettre une à la fin de l'avant-dernière période (et rejoindre ce que disais Jérome), non ?

Je ne suis pas tout à fait d'accord, Fa majeur me semble plus installé ici avec le IV avant la cadence.
D'autre part l'enchaînement III I juste avant, c'est bizarre pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 2 Nov 2010 - 16:59

Wolferl a écrit:
jerome a écrit:
C'est pas de l'analyse Schenkerienne, le schéma wikipedia ?

Le 6e degré marqué "Tp" (tonique secondaire, ou un truc comme ça), par exemple, ça y ressemble.
J'y connais pas encore grand chose, pour moi l'analyse schenkérienne ce sont des graphes et des réductions, du coup je serais tenté de dire non. Surprised
J'ai redemandé à la personne qui m'avait montré ça, et en fait c'est le système Diether de la Motte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mer 3 Nov 2010 - 10:49

Un article sur le sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonction_(musique)
C'est vrai ça :

certains renversements d'accords dans la théorie des degrés sont des accords en position fondamentale dans la théorie des fonctions (exemple : l'accord fa-la-ré en do majeur peut être considéré comme accord de sous-dominante avec sixte ajoutée sans la quinte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:07

Xavier a écrit:
Je vois bien un retard mesure 8 mais c'est un ré...
En tout cas ta prof t'a dit une bêtise, cet exemple en est la preuve.
J'ai eu la correction de cette analyse. Ma prof a donc confirmé ce qu'elle avait dit avant : le ré ne peut pas être un retard puisqu'il n'est pas répété. Il s'agit pour elle d'une appoggiature. De même, le fa sur le premier temps de la mesure 4 est aussi une appoggiature. Sinon, concernant les fameux septièmes degrés, elle préfère les chiffrer VII mais a admis que l'on pouvait les chiffrer V. Voici donc la version corrigée :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:34

Pan a écrit:
Xavier a écrit:
Je vois bien un retard mesure 8 mais c'est un ré...
En tout cas ta prof t'a dit une bêtise, cet exemple en est la preuve.
J'ai eu la correction de cette analyse. Ma prof a donc confirmé ce qu'elle avait dit avant : le ré ne peut pas être un retard puisqu'il n'est pas répété. Il s'agit pour elle d'une appoggiature. De même, le fa sur le premier temps de la mesure 4 est aussi une appoggiature.

Premièrement un retard est une note étrangère préparée, qu'elle soit liée ou non.
Deuxièmement il n'y a pas d'appoggiatures dans les chorals de Bach.
Troisièmement une appoggiature ne se chiffre pas, seuls les retards sont chiffrés parmi les notes étrangères. (hors ta prof a chiffré ce ré apparemment)

Conclusion: comment s'appelle ta prof? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:39

Xavier a écrit:
Troisièmement une appoggiature ne se chiffre pas, seuls les retards sont chiffrés parmi les notes étrangères. (hors ta prof a chiffré ce ré apparemment)
Euh, non, c'est moi qui ait oublié d'enlever le chiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:43

Voilà, c'est corrigé :



Xavier a écrit:
Deuxièmement il n'y a pas d'appoggiatures dans les chorals de Bach.
Pourquoi n'y aurait-il pas d'appoggiature dans les chorals de Bach ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:44

C'est toujours II, dans la dernière période ? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:45

Oui, elle a dit que le la était note de passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:48

Non, là sérieux c'est... What the fuck ?!?
Bach ne fait pas I II I (bon ok, faut jamais dire "jamais") C'est-à-dire : s'il avait décidé de ne faire que des noires, à ton avis laquelle des deux notes aurait-il gardée ? Essaye les deux options sur le piano, tu verras bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 14 Nov 2010 - 19:56

Pan a écrit:
Pourquoi n'y aurait-il pas d'appoggiature dans les chorals de Bach ?

C'est juste une constatation... et sans doute le style qui ne s'y prête pas.
D'ailleurs les seules qu'on trouve, ce sont en fait des retards... Smile

jerome a écrit:
Non, là sérieux c'est... What the fuck ?!?
Bach ne fait pas I II I (bon ok, faut jamais dire "jamais") C'est-à-dire : s'il avait décidé de ne faire que des noires, à ton avis laquelle des deux notes aurait-il gardée ? Essaye les deux options sur le piano, tu verras bien. Smile

+ 1000

Là c'est de l'analyse purement théorique, mais ça ne fonctionne pas. (comme pour l'histoire du retard/appoggiature... en théorie les deux sont possibles, mais à l'oreille on entend un retard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 20 Nov 2010 - 15:28

jerome a écrit:
Non, là sérieux c'est... What the fuck ?!?
Bach ne fait pas I II I (bon ok, faut jamais dire "jamais") C'est-à-dire : s'il avait décidé de ne faire que des noires, à ton avis laquelle des deux notes aurait-il gardée ? Essaye les deux options sur le piano, tu verras bien. Smile
J'ai posé la question à ma prof et elle a convenu que l'on entendait effectivement un Ve degré, mais comme elle n'avait pas encore parlé des notes de passage sur le temps, elle a préféré une correction plus "théorique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 20 Nov 2010 - 15:51

Disons que de mon point de vue, l'analyse "théorique" qui ne correspond pas à ce qu'on entend ne sert à rien, n'a aucun sens.

Et effectivement, dès qu'on aborde les chorals de Bach, il y a déjà beaucoup de choses à expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 20 Nov 2010 - 15:55

Oui, elle m'a dit qu'elle pourrait prendre des textes types faits pour l'analyse harmonique, mais qu'elle préférait les chorals de Bach, même si c'était plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 20 Nov 2010 - 15:57

C'est sûr que c'est forcément plus musical et intéressant que les trucs "types" qui ne ressemblent à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 7 Déc 2010 - 13:02

Cet enchaînement d'accords, que l'on peut entendre à la fin d'un morceau employé un peu comme une cadence plagale, comment s'analyse-t-il ?







Le deuxième est-il un accord mineur avec quinte augmentée (sol - si♭- ré♯) ou un renversement de l'accord mi♭- sol- si♭ Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré


Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 7 Déc 2010 - 13:09

Je dirais VIe degré abaissé (en position 6) mais avec ce genre d'enchaînements on met déjà doucement le pied dans un monde où tout devient plus libre, et l'analyse fonctionnelle plus floue.
Mélodiquement on pourrait très bien noter ça comme le résultat de deux appoggiatures, donc la# (app. inf.) et mib (app. sup.) même si je doute que le compositeur l'ait orthographié comme ça, c'est plus lisible de tomber sur un accord parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 7 Déc 2010 - 14:18

Je pense que c'est forcément orthographié si bémol mi bémol, et effectivement VIè degré minorisé, il n'y a pas trop d'autre façon d'analyser ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe


Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 25 Jan 2011 - 18:16

Pour ceux que ça intéresse (oui, les trois là bas, au fond) voilà le site de mes profs de fac regroupant les cours d'Analyse schenkérienne, accompagnés de divers exemples, une bibliographie etc. Je vous conseille évidemment de commencer par les cours de Licence, même si certaines choses vous paraîtrons simplettes au début.

C'est à peu près la seule chose qu'on puisse trouver en français sur le sujet (il n'existe pour l'instant aucune traduction des livres consacrés à la discipline), mais vu que ces cours sont tout récents ils ne sont pas forcément tout à fait au point.

http://nicolas.meeus.free.fr/Schenker.html

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Niko
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3560
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Mar 25 Jan 2011 - 18:22

Super, merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hucbald
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Sam 12 Fév 2011 - 15:21

Wolferl a écrit:
Pour ceux que ça intéresse (oui, les trois là bas, au fond) voilà le site de mes profs de fac regroupant les cours d'Analyse schenkérienne, accompagnés de divers exemples, une bibliographie etc. Je vous conseille évidemment de commencer par les cours de Licence, même si certaines choses vous paraîtrons simplettes au début.

C'est à peu près la seule chose qu'on puisse trouver en français sur le sujet (il n'existe pour l'instant aucune traduction des livres consacrés à la discipline), mais vu que ces cours sont tout récents ils ne sont pas forcément tout à fait au point.

http://nicolas.meeus.free.fr/Schenker.html

Smile

Il me semble qu'il y a une traduction, "L'Écriture libre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darshada
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 67
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Analyse d'oeuvres après 1950   Ven 19 Avr 2013 - 12:34

Bonjour,

Je vais devoir analyser une pièce contemporaine écrite après 1950 dans le cadre de mon cours d'analyse. Le hic, c'est que je n'y connais pas grand-chose en musique contemporaine, ce n'est pas du tout ma tasse de thé...
Je me demandais si vous auriez des oeuvres à me conseiller de cette période-là qui ne seraient pas trop hardues à analyser, pour lesquelles on peut trouver pas trop difficilement de la documentation.

J'espère que vous pourrez m'aider Smile

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darshada
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 67
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 21 Avr 2013 - 17:19

Personne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 21 Avr 2013 - 19:21

Le Cantus in memoriam B.Britten d'Arvo Pärt: comme beaucoup de ses oeuvres, un canon très simple en la mineur (que des gammes de la mineur descendantes en augmentation ou en diminution), avec un résultat sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darshada
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 67
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Analyse, etc...   Dim 21 Avr 2013 - 19:57

C'est superbe, je ne connaissais pas, même si le compositeur ne m'est pas totalement étrangé. Mais il me semble que c'est un peu trop simple. Je vais approfondir sa discographie. Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: