Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Robert Schumann (1810-1856)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 6 Mar 2007 - 23:38

J'ai beaucoup d'estime pour ce compositeur, je possède la Symphonie n° 3 "Rhénane" dont j'admire le 1er Mouvement, mon préféré d'entre toutes les symphonies écoutées à ce jour, ce Mouvement représente selon moi la quintessence en musique classique romantique, tout comme l'oeuvre entière de Schumann.

Je possède également un CD avec Lieder et autres poèmes de Chamisso mis en musique chantés par Brigitte Fassbänder et accompagnés au piano par Irwin Gage.

Selon moi Schumann est le compositeur romantique par excellence, je n'oublie pas ses oeuvres pour piano adorables dont j'avais jouées quelques unes, celles faciles, durant mon adolescence.


Dernière édition par le Mer 7 Mar 2007 - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 0:43

J'oubliais, j'ai également dans ma discographie un CD qui m'est très cher de la collection ERATO avec le Concerto pour Violoncelle et Orchestre en La Mineur op.129 et le Concerto pour Piano et Orchestre en La Mineur op.54, j'aime beaucoup ces Concertos, 2 purs chefs-d'oeuvres orchestraux de la période romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 0:48

Pour moi le plus beau et le plus marquant de Schumann se trouve en premier lieu dans le domaine du lied (voir l'excellent sujet de David ici: http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/General-f1/A-la-decouverte-du-LIED-mode-d-emploi-t1257-20.htm?highlight=lied ), puis dans l'oeuvre de piano, avec un catalogue riche qui fait partie des lettres de noblesse du piano romantique.
Parmi mes oeuvres préférées, les Etudes symphoniques, puis les Scènes de la forêt, le Carnaval...

Ses symphonies sont assez pauvres au niveau orchestral, et Schumann n'est pas au mieux dans les grandes formes classiques, notamment dans les symphonies, plus conservatrices et classiques de style que son piano, même si on peut trouver beaucoup de qualités au concerto pour piano. Je ne connais pas encore ses autres concertos...
De même sa musique de chambre ne me paraît pas contenir de chefs d'oeuvre déterminants, même si j'aime beaucoup le Quintette pour piano et cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 0:57

Xavier a écrit:
Pour moi le plus beau et le plus marquant de Schumann se trouve en premier lieu dans le domaine du lied (voir l'excellent sujet de David ici: http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/General-f1/A-la-decouverte-du-LIED-mode-d-emploi-t1257-20.htm?highlight=lied ), puis dans l'oeuvre de piano, avec un catalogue riche qui fait partie des lettres de noblesse du piano romantique.
Parmi mes oeuvres préférées, les Etudes symphoniques, puis les Scènes de la forêt, le Carnaval...

Ses symphonies sont assez pauvres au niveau orchestral, et Schumann n'est pas au mieux dans les grandes formes classiques, notamment dans les symphonies, plus conservatrices et classiques de style que son piano, même si on peut trouver beaucoup de qualités au concerto pour piano. Je ne connais pas encore ses autres concertos...
De même sa musique de chambre ne me paraît pas contenir de chefs d'oeuvre déterminants, même si j'aime beaucoup le Quintette pour piano et cordes.
Tu devrais écouter son Concerto pour Violoncelle et Orchestre, je trouve qu'il ressemble à celui de Lalo. Ta réponse à l'égard de ses symphonies me surprend. Connais-tu sa 3ème la Rhénane ? J'admire le 1er Mouvement Lebhaft de cette Symphonie avec les grandes envolées produites par ses violons, ses altos, je me vois planer au dessus du Rhin , c'est très romantique, descriptif, très majestueux comme le cours de ce fleuve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 1:01

kougelhof 1er a écrit:
Ta réponse à l'égard de ses symphonies me surprend.

Attention je ne dis pas que c'est mauvais, mais que ce n'est pas très intéressant au niveau de l'orchestration, et que Schumann est assez bridé dans les grandes formes classiques. Il est plus fiévreux, plus inspiré et plus nouveau dans les petites formes.
Maintenant, c'est quand même de la très belle musique, notamment les 2 dernières.

kougelhof 1er a écrit:
Connais-tu sa 3ème la Rhénane ? J'admire le 1er Mouvement Lebhaft de cette Symphonie avec les grandes envolées produites par ses violons, ses altos, je me vois planer au dessus du Rhin , c'est très romantique, descriptif, très majestueux comme le cours de ce fleuve !

Oui j'aime bien, surtout le mouvement lent, très bachien, majestueusement émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 1:03

J'aimerais que tu me conseilles quelques unes de ses oeuvres pour piano, j'ai regardé sur wikipedia et amazon, mais il y en a trop ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 1:06

J'ai cité mes oeuvres préférées, les Etudes symphoniques, le Carnaval, les Scènes de la forêt, les Scènes d'enfants, les Fantasiestücke, mais aussi la 2è sonate... Y a pas grand chose à jeter de toute façon là-dedans. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 1:09

Xavier a écrit:
J'ai cité mes oeuvres préférées, les Etudes symphoniques, le Carnaval, les Scènes de la forêt, les Scènes d'enfants, les Fantasiestücke, mais aussi la 2è sonate... Y a pas grand chose à jeter de toute façon là-dedans. Smile

J'ai entendu un super extrait de son Arabesque en Ut Majeur et des Kreisleriana Opus 16 ! Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 1:11

Je t'ai dit, y a rien à jeter...
Mais je ne connais pas à fond certaines de ces oeuvres.
L'arabesque, c'est joli comme tout, mais sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 7:06

Tout ce que j'ai écouté de Schumann m'a paru bon voire excellent. Le concerto , les 4 symphonies , le Carnaval , les Scènes d'enfants et l'album pour la jeunesse. Smile J'essayerais bientot de me procurer le coffret Brillant en 7 CD pour la musique de chambre , que je ne connais absolument pas...


Dernière édition par Guillaume le Mar 1 Sep 2009 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Robert Schumann   Mer 7 Mar 2007 - 13:13

J'enfonce une porte ouverte, mais il faut bien que quelqu'un le dise que l'interprête par excellence de Schumann en ce moment est Jozef de Beenhouwer (voyez sa discographie). Il a tout enregistré, aussi l'oeuvre complète pour piano de Clara, il a obtenu le Prix Schumann de la ville de Zwickau, il est souvent accompagnateur au Concours de chant Reine Elisabeth, et si un jour vous le rencontrez... (mais ça n'a rien à voir, il ressemble à Robert comme deux gouttes d'eau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 14:18

La fantaisie op 17 est un monument du piano, une oeuvre de grande dimension, au même titre que la sonate de Liszt, la sonate Hammerklavier de Beethoven, la Funèbre de Chopin ou la troisième de Brahms:
Yves Nat, Edwin Fischer ou Vladimir Sofronitzki inégalés dans les versions historiques (ou Kempff)
Perahia ou Pollini pour les versions modernes.
Tout est pratiquement au même niveau chez Schumann, difficile de choisir, j'aime les oeuvres complexes comme les Davidsbündlertänze (Cortot Pollini Arrau), l'Humoresque (Horowitz, Arrau), les Kreisleriana (Horowitz, Cortot)



EXCLUSIF... EXCLUSIF... EXCLUSIF... EXCLUSIF... EXCLUSIF... EXCLUSIF...

L'histoire de la fantaisie op 17 à la manière de...






CLARA: Bob, le père Wieck veut nous séparer! (Quel vieux c...) Il faut que tu composes une oeuvre dans laquelle s'exprime ton état de trouble et d'effusion sentimentale...
ROBERT: Ah Clara, oui, ce sera l'écho d'un autre monde, le soupir d'un ange qui réside en nous lorsque la parole est impuissante.
CLARA: Oui, la musique est la voix par laquelle les hommes s'appellent du fond de leur prison, c'est elle qui fait cesser leur isolement et réunit les soupirs qu'ils poussent dans la solitude... (Ah! déguster un bon civet de lapin sur fond de Mozart...)
ROBERT: Je composerai une oeuvre pathétique, lyrique, pleine de grandeur, une Grande sonate de Florestan et Eusébius dont les parties s'intituleront: Ruines, Arc de triomphe, Palmes ou Couronnes d'étoiles...
CLARA: Ce sera un cri d'amour, un manifeste et la charte du romantisme allemand.
ROBERT: OK, je m'y mets...


[quelque temps après, nous sommes en 1836]


ROBERT: Ca y est, c'est terminé!
CLARA: Qu'as-tu voulu exprimer, Bob ?
ROBERT: J'ai voulu te convaincre, te retenir, de dire que notre amour ne se représentera pas et que tu es la musicienne qui doit couronner les désirs d'un musicien comme moi.
CLARA: Et le vieux, qu'est-ce que tu en fais ?
ROBERT: Vois-tu, Clara, ma fantaisie exprime bien autre chose que l'âme des choses animées et des êtres vils qui composent la Création. C'est le cri d'un coeur, d'une chair inassouvis qui frôlent le délire...
CLARA: (Hum... Bon, on verra ça ce soir...) Quelle tonalité ?
ROBERT: L'ut majeur: le premier mouvement, pathétique et intense, doit être joué d'un bout à l'autre avec passion, le second mouvement allie la violence et la tendresse. Dans le troisième mouvement rempli d'une nostalgie secrète, je retrouve le chemin de mon émotion.
CLARA: Par cette oeuvre qui me confirme dans mon choix, je découvre ton génie, et en dépit de la volonté de mon père, je consens à m'unir à toi.
Cette fantaisie servira de confession et de profession de foi pour tous les amoureux contrariés et les musiciens à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 14:36

thumleft

Si il était comme ça, je suis pas etonné qu'il se soit jeté dans le Rhin...

En tout cas GuiReu a inventé un nouveau système littéraire, qui se dévoue pour faire la version Glass?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 15:13

Shocked je ne sais pas ce que je dois dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 15:20

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 48
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 15:21

Guillaume a écrit:
Shocked je ne sais pas ce que je dois dire...

Je pense que "Merci" est bien.

C'est plutôt chouette comme intervention Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 7 Mar 2007 - 15:33

Merci sofro...Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quintette op.57
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Ven 9 Mar 2007 - 1:14

mon prochain achat :
inclu : andante et variations pour 2 piano, 2 violoncelle et 1 cor: http://opus100.free.fr/fr/Schumann6.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quintette op.57
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Ven 9 Mar 2007 - 1:17

J'adore la 4è sy de Schumann mais je suis d'accord pour dire qu'elles ont des limites.
Schumann, c'est avant tout la musique de chambre, les lieder, le piano et les concertos.
C'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lean
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 13 Mar 2007 - 19:04

Moi j'aime tout Schumann. Il est parmis mes compositeurs préférés.

Ce que j'aime le plus chez lui c'est sa musique de chambre. Nottament les deux sonates pour Violon et piano et les derniers trios pour piano. C'est magnifique!!!

Aprés, pour piano, ce que j'écoute le plus c'est la fantaisie op.17, les 8 fantasiestucke op 12 et la Kreisleriana. Mais j'aime aussi tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 13 Mar 2007 - 19:38

Pour ma part j'aime beaucoup la sonate op.11, un véritable sommet du piano romantique. Hormis cela, Schumann est une personnalité attachante, peut-être un peu trop romanesque justement, et parfois trop littéraire dans ses oeuvres musicales et dans son imagination alors que sa musique pourrait tout à fait se suffir à elle-même.( Certaines de ses "interpérations" sont tout bonnement délirante, une telle note qui représente un personnage qui parle à un autre etc,.. Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 25
Localisation : Somewhere
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 15 Mar 2007 - 20:04

Alors pour moi c'est : les scénes d'enfants, la fantestücke, les 3 sonates, les quators a cordes, le quatuor avec piano, le concerto pour piano, les 4 symphonies, les kleirsina, papillons, carnaval

Voila, c'est banal mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:05

Message supprimé par son auteur.


Dernière édition par pseudo le Mar 17 Juin 2008 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:06

Heu... Je supprime le topic "Etudes symphoniques" maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:10

Si Sauron n'y voit pas d'inconvénient, car il a laissé un message dessus. En ce qui me concerne j'ai noté la référence indiquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:15

Ben on peut peut-être déplacé e reste du fil ici?! Autrement je fais un copier/coller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:16

oui, c'est ce qu'il faut faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:18

Il y a un superbre enregistrement en live d'Arrau dans ces pièces avec les 6 études posthumes! C'est publié chez APR et couplé avec les préludes de Chopin! Un disque admirable! Very Happy
J'en profite pour ajouter que son enregistrement officiel chez Philips est tout aussi remarquable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:29

Les enregistrements live sont souvent de grands moments, très instenses et libérés de cette tension psychologique particulière à la création d'une version "éternelle" en studio. J'ai hâte de découvrir le disque dont tu parles. Je ne connais pas le label APR. J'espère qu'on le trouve facilement... Je citais Ivo Pogorelich dont l'interprétation est la meilleure que je connaisse, mais je crois qu'il est moins vrai qu'avec Scarlatti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:31

Merci de votre coopération. Wink

Je crois que j'ai surtout écouté ça par Schmalfuss (oui, je sais). Car le disque Naxos, comme souvent dans le grand répertoire en musique de chambre, est assez fade, et quand à Brendel dans ces pages... je n'y arrive pas.

Oeuvre grandiose en effet. Le final, pas si difficile, est d'un effet certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:36

DavidLeMarrec a écrit:

Je crois que j'ai surtout écouté ça par Schmalfuss (oui, je sais).

Eh mais c'est notre ami de chez Pilz! Very Happy

Donc je me répète ici: au passage, bienvenue selavy, et tu as un MP qui t'attend dans ta boîte. (dans les boutons en haut, juste sous le logo du forum; normalement, un pop-up s'ouvre quand tu as de nouveaux messages)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:39

Citation :
Je ne connais pas le label APR. J'espère qu'on le trouve facilement...
Je crois que ça se trouve assez bien oui!


Citation :
Je crois que j'ai surtout écouté ça par Schmalfuss (oui, je sais). Car le disque Naxos, comme souvent dans le grand répertoire en musique de chambre, est assez fade, et quand à Brendel dans ces pages... je n'y arrive pas.
Pourquoi essayer Brendel?! Je l'imagine pas du tout là dedans. Si tu as l'occasion d'essayer Arrau! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:45

Pourquoi Brendel ? Coffret Brilliant pas cher du tout (entre 6 et 10 euros les 8 CDs) qui me permettait de remplacer mon disque Naxos vraiment fade, et avec pas mal de répertoire dedans.
Conclusion : j'ai été incapable d'écouter un seul disque en entier. (Avec des Chopin, imagines-tu ! )


Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Je crois que j'ai surtout écouté ça par Schmalfuss (oui, je sais).

Eh mais c'est notre ami de chez Pilz! Very Happy
Pas seulement : Arabesque, Classica Licorne... Mais c'était bien Pilz pour le coup. D'ailleurs j'ai toujours préféré Dubravka Tomsić chez les mêmes. Very Happy

Il y avait à boire et à manger chez Schmalfuss, mais quelques petites choses vraiment bien. Il avait osé les Ballades de Chopin, quand même. (Avec un résultat, disons... mitigé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:46

Brendel ne me dit pas grand chose non plus. Il me semble qu'il faut jouer les Etudes avec une puissance expressive qui dépasse son horizon. C'est dire beaucoup de mal, mais la musique c'est la musique, non?
C'est comme pour la 1ère symphonie, je l'ai découverte par Charles Münch, (l'excellent disque RCA avec la 2ème de Schubert, une oeuvre fracassante). Il me semble que si je l'avais entendue par Bernstein je l'aurais envoyée promener (que d'esbrouffe!). On sent tout de suite la grandeur de sentiment de Münch, l'ampleur de la direction qui va droit au but sans perdre l'émotion, et ne fait jamais dans le chichi. Et c'est encore un 33T qui n'est pas réédité, ou j'ai mal cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:47

Sauron le Dispensateur a écrit:
Citation :
Je crois que j'ai surtout écouté ça par Schmalfuss (oui, je sais). Car le disque Naxos, comme souvent dans le grand répertoire en musique de chambre, est assez fade, et quand à Brendel dans ces pages... je n'y arrive pas.
Pourquoi essayer Brendel?! Je l'imagine pas du tout là dedans. Si tu as l'occasion d'essayer Arrau! Very Happy
Je n'écoute plus cette oeuvre depuis que je l'ai jouée moi-même, c'est un travers que j'ai. J'ai l'impression d'avoir été en contact avec l'essence de cette musique, et les interprétations des autres me sont difficiles à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:56

Les interprétations personnelles sont les meilleures, car elles sont les plus proches de nos sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 2:58

David a écrit:
Je n'écoute plus cette oeuvre depuis que je l'ai jouée moi-même, c'est un travers que j'ai. J'ai l'impression d'avoir été en contact avec l'essence de cette musique, et les interprétations des autres me sont difficiles à entendre.
Oui je comprend cette dimension des choses. Perso j'ai au contraire le sentiment qu'on se nourrit de ce que font les autres y compris quand on travaille les oeuvres en question. Et Arrau c'est tellement géant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lohengrin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 13:29

J'ai un faible pour l'Humoreske op. 20... mais j'adore aussi les autres oeuvres, le concerto, la Fantaisie, les Kreisleriana, les Etudes symphoniques... Il faut aussi découvrir les Chants de l'Aube (Gesänge der Frühe) op. 133, oeuvre tardive, magnifiquement inspirée et hélas peu souvent jouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 14:41

Oui, très curieux ces Chants de l'aube.
Tsdè épuré, un peu comme le dernier Liszt.
Mais je n'accroche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 14:48

selavy a écrit:

C'est comme pour la 1ère symphonie, je l'ai découverte par Charles Münch, (l'excellent disque RCA avec la 2ème de Schubert, une oeuvre fracassante). Il me semble que si je l'avais entendue par Bernstein je l'aurais envoyée promener (que d'esbrouffe!).
Je ne connais par la première de Munch, donc je n'en dirai rien, par contre celle de Bernstein est celle qui m'a fait aimé cette symphonie. Je n'y vois pas d'esbrouffe et au contraire une irrésistible pulsation dès les premières notes, d'ailleurs je n'ai jamais recherché d'autres version…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 18:13

Selavy a peut-être été gêné par le son très incisifs, les cuivres cassants...
(Mon non plus je n'aime pas ça.)

Oui, ça n'a rien à voir avec de l'épate, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 29 Juil 2007 - 19:56

DavidLeMarrec a écrit:
Selavy a peut-être été gêné par le son très incisifs, les cuivres cassants...

Bien vu, c'est justement ce qui m'a rebuté chez Bernstein. Je trouve qu'il donne trop d'importance aux sonorités, ce qui m'a paru étouffer totalement le SENS de l'oeuvre... Naturellement on peut ne pas être d'accord. J'ai tendance à privilégier des interprétations de symphonies qui privilégient l'atmosphère, le souffle apporté à l'oeuvre plutôt que le détail de l'orchestration. (J'aime les symphonies de Brahms par Schüricht)
Ce que je n'aime pas du tout, c'est ne pas retrouver le souffle d'une composition dans une interprétation, et c'est ce que je reproche à Bernstein. On peut avoir du respect pour lui, mais son jeu manque absolument de discrétion, et je dois dire que sa version m'a épouvanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 7 Aoû 2007 - 23:08

Si vous ne connaissez pas l'intégrale Sawallisch des symphonies, rendez-vous sur le fil 'Schumann Symphonies'.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû 2007 - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 7 Aoû 2007 - 23:15

Pour les symphonies, il y a un sujet discographique: http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/Discographie-f2/Robert-Schumann-symphonies-t1636.htm

Ca serait bien de ne pas diviser la discussion. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 46
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mar 7 Aoû 2007 - 23:18

Oui chef
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 3 Fév 2008 - 19:05

Je découvre L'Amour et la Vie d'une femme à l'occasion de mon examen de déchiffrage/accompagnement, puisque j'ai ce recueil à préparer pour cet examen.
Je déchiffre juste, et... c'est magnifique. Je croyais que rien ne pouvait me réconcilier avec le lied de cette époque, et pourtant... voilà c'est fait, je suis sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 3 Fév 2008 - 19:33

Eragny a écrit:
Je découvre L'Amour et la Vie d'une femme à l'occasion de mon examen de déchiffrage/accompagnement, puisque j'ai ce recueil à préparer pour cet examen.
Je déchiffre juste, et... c'est magnifique. Je croyais que rien ne pouvait me réconcilier avec le lied de cette époque, et pourtant... voilà c'est fait, je suis sous le charme.
... et pourtant, c'est à mon avis un des cycles faibles de Schumann (ça reste épatant, bien évidemment). Rassure-moi, tu ne connais ni les deux Liederkreis, ni Dichterliebe ? Parce que si Frauenliebe t'a séduit, là tu risques ne pas t'en remettre.

Sympa comme sujet d'examen, c'est en plus quelque chose qui sert souvent pour les accompagnateurs. La plupart des pièces sont très simples et demandent plutôt un sens de la nuance, mais il y a une ou deux vacheries, comme le mariage qui réclame une bonne rigueur des doigtés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 3 Fév 2008 - 19:39

J'avais déjà écouté beaucoup de lieders, et je ne me souviens plus des cycles dont tu me parles. Le problème c'est que j'étais beaucoup plus jeune. Et là redécouvrir le lied petit à petit me procure un immense plaisir I love you

Oui, sympa comme sujet d'examen, l'année dernière on avait fait quelques lieder de Mozart (mi fa sol sol sol sol soooooooool do do Mr.Red) qui servent pas mal aussi, toutes les chanteuses connaissent ça et c'est sympa pour passer un bon moment avec des ami(e)s Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 3 Fév 2008 - 19:57

Eragny a écrit:
J'avais déjà écouté beaucoup de lieders, et je ne me souviens plus des cycles dont tu me parles. Le problème c'est que j'étais beaucoup plus jeune. Et là redécouvrir le lied petit à petit me procure un immense plaisir I love you

Oui, sympa comme sujet d'examen, l'année dernière on avait fait quelques lieder de Mozart (mi fa sol sol sol sol soooooooool do do Mr.Red) qui servent pas mal aussi, toutes les chanteuses connaissent ça et c'est sympa pour passer un bon moment avec des ami(e)s Wink
Oui, sauf que comme tu le soulignes, là c'est du sérieux, Frauenliebe. Laughing

Les lieder de Mozart, hum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 3 Fév 2008 - 19:58

Ca fait toujours passer un bon moment siffle
Mais effectivement l'Amour et la Vie d'une Femme sont plus intéressants à bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Schumann (1810-1856)
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robert Schumann (1810-1856)
» Robert Schumann - Lieder
» Robert SCHUMANN – Cycles pour piano-pédalier… ou orgue
» Robert Schumann: symphonies
» Symphonie n°3 ( Schumann )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: