Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Strauss - Ariane à Naxos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8371
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 3 Jan 2014 - 11:43

DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement qu'il y a Unger en Brighella pour la seconde partie, parce Hillebrecht + Thomas, ça risque de faire un peu mal – enfin, pas dans l'absolu, mais par rapport à ce qu'on pourrait avoir...

Oui : Ludwig l'année précédente, par exemple  Sad !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 3 Jan 2014 - 11:45

En l'occurrence, je crois que je serais plus touché par la fragilité de Hillebrecht (dont j'aime l'investissement, ici ou ailleurs, même si le résultat ne correspond pas toujours à l'intention) que par l'homogénéité plastique de Ludwig. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8371
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 3 Jan 2014 - 11:55

DavidLeMarrec a écrit:
En l'occurrence, je crois que je serais plus touché par la fragilité de Hillebrecht (dont j'aime l'investissement, ici ou ailleurs, même si le résultat ne correspond pas toujours à l'intention) que par l'homogénéité plastique de Ludwig. Embarassed

A Salzburg, Hillebrecht c'est quand même très induré (oui, c'est moi qui écris ça  affraid ; là, il n'y a pas le confort du studio DGG avec une bonne partie de cette distribution). Oui Ludwig c'est plastique, c'est sûr ; mais pas uniment/uniquement pace que c'est, aussi, nourri d'une vraie intuition de tragédienne qui sort Ariadne des travers contemplativo-chichiteux ou hédonisto-érotisant dans lequel le rôle peut facilement être confiné. Bref, ça fendille suffisamment le marbre pour susciter un peu d'empathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 3 Jan 2014 - 21:46

Je ne suis plus sûr des versions que j'ai écoutées, mais Hillebrecht-Thomas, il est probable que ce ne soit pas celle l'a que j'ai écoutée. Le studio, sûr en revanche.

Sinon, sur Ludwig, oui, tu as raison... en fait j'ai écouté ça il y a quelques années, et ça ressemble à ce que tu dis, une Ariadne généreuse malgré sa maîtrise, et sans excès joufflus. Un peu comme son Immolation (et même mieux – alors que son Fidelio me laisse beaucoup plus froid).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 10:59


Emily Magee (Prima Donna/Ariadne), Elena Moșuc (Zerbinetta), Jonas Kaufmann (The Tenor/Bacchus), Eva Liebau (Naiad/A Shepherdess), Marie-Claude Chappuis (Dryad/A Shepherd), Eleonora Buratto (Echo/A Singer), Gabriel Bermúdez (Harlequin), Michael Laurenz (Scaramuccio), Tobias Kehrer (Truffaldino), Martin Mitterrutzner (Brighella), Peter Matić (The Major-Domo), Cornelius Obonya (M. Jourdain), Thomas Frank (The Composer)

Wiener Philharmoniker, Daniel Harding, Sven-Eric Bechtolf (director)

Sortie prévue le 17 février 2014


Bon, on va dire que je fais du anti-kaufmann primaire... mais ne pas mettre Emily Magee en premier sur la pochette... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 11:08

J'ai vu une pochette différente sans Magee. L'opéra s'appelle effectivement Ariadne auf Naxos mais c'est du pur marketing et Kaufmann est sous contrat avec Sony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8371
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 11:34

Polyeucte a écrit:
Bon, on va dire que je fais du anti-kaufmann primaire... mais ne pas mettre Emily Magee en premier sur la pochette... Confused

Mais Ariadne n'existe que pour ses "hommes", non  Wink ? Un air pour nous parler de Thésée et elle ne prend, finalement, son envol que pour le duo avec Bacchus. Pour le coup (et c'est toute l'intelligence pour ne pas dire le coup de génie du travail de Hoffmannstahl/Strauss) "Ariadne au Naxos" c'est le nom de l'opéra dans l'opéra, autant dire du prétexte ; mais il n'y a pas plus de raison que d'appeler l'oeuvre "Work in progress" ou "Zerbinetta" ou que sais-je encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 11:37

bAlexb a écrit:
Mais Ariadne n'existe que pour ses "hommes", non  Wink ? Un air pour nous parler de Thésée et elle ne prend, finalement, son envol que pour le duo avec Bacchus. Pour le coup (et c'est toute l'intelligence pour ne pas dire le coup de génie du travail de Hoffmannstahl/Strauss) "Ariadne au Naxos" c'est le nom de l'opéra dans l'opéra, autant dire du prétexte ; mais il n'y a pas plus de raison que d'appeler l'oeuvre "Work in progress" ou "Zerbinetta" ou que sais-je encore...

Oui, mais de mon perchoir lointain (je n'ai jamais écouté Ariadne Embarassed), c'est Ariadne/Prima Donna qui reste le rôle principal non?
Et Bacchus/Ténor un rôle quand même moins important...

Ou je me trompe? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 11:40

Bacchus chante 15 minutes à peine, et Ariane 1h30 environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8371
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 11:48

Xavier a écrit:
Bacchus chante 15 minutes à peine, et Ariane 1h30 environ.

Pas 1h30, non et en tout cas pas en continu (1h30, c'est la durée de l'acte seul et elle fait plus que le partager avec les personnages de la comedia dell'arte) ; au prologue lorsqu'elle est la Prima Donna, elle n'a pas tellement plus de musique que le Tenor et pour l'opéra lui-même, "Ein Schönes war" & "Es gibt ein Reich" en-dehors de ce qu'elle chante en duo avec Bacchus. A bien y regarder, en durée pure elle ne doit pas beaucoup plus chanter que le Komponist qui est omniprésent au prologue et peut-être moins que Zerbinetta (qui a une psychée variée/variable à disposition). Réellement, le titre est un trompe-l'oeil, à mon avis, et peut-être un cadeau empoisonné du tandem H&S ; ce qui ne veut pas dire que le rôle ne présente pas d'intérêt (il y a, déjà, le profil de Janus, prologue/opéra à faire vivre et sa musique est fort belle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 14:22

Oui j'ai exagéré, mais elle est quand même présente tout du long, et chante facilement 2 ou 3 fois plus que Bacchus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8371
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 22 Jan 2014 - 14:36

Xavier a écrit:
Oui j'ai exagéré, mais elle est quand même présente tout du long, et chante facilement 2 ou 3 fois plus que Bacchus.

Moins que Bacchus, c'est difficile de toute façon, non  hehe ? Je ne vois guère que les personnages du prologue (et encore, le Musiklehrer...) ou ceux de la comedia dell'arte...
On connait le désamour de Strauss pour les voix de ténor.
L'idée c'est de dire qu'Ariadne n'est centrale que sur le papier, ou peut-être comme objet ; presque comme repoussoir (voire comment elle est "utilisée" par Zerbinetta, même dans des productions traditionnelles). Et qu'en tout cas, elle n'a pas plus de musique qu'aucun autre personnage sur scène pour mériter le "titre" de l'opéra ; lequel n'est de toute façon, pour moi, qu'une poursuite du thème dans le thème par Hoffmannstahl.
A part ça, je comprends que voir Kaufmann plus haut que Magee ça puisse au moins étonner ; mais l'honnêteté veut aussi qu'on reconnaisse que JK reste plus vendeur que peu ou prou toutes les Ariadne qu'on peut vouloir lui apparier (qui pour contrebalancer en terme de box office seul : peut-être Harteros, Fleming ?).
Regarde la pochette de l'Ariadne de Böhm, chez TDK ; dans l'ordre : Jurinac, Grist, Hillebrecht. Pour celle de Thielemann, Fleming est bien en tête, suivie par Koch (ok), puis Dean Smith alors que Archibald/Zerbinetta arrive en 4e position (elle a pourtant le seul "tube" de l'oeuvre). C'est dire qu'il n'y a rien de rationnel ; si ça se trouve, ce positionnement se négocie même sur contrat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 851
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 18 Mai 2014 - 14:57

Je connais que 4 versions :

- Celle de Karajan : ma préférée, en particulier pour le compositeur de Seefried, mais aussi pour Streich, Prey, Schwarzkopf, Cuenod et Karajan même si la prise de son porte son âge

- Kempe : je l'écoute surtout pour Janowitz I love you , King et Prey. Sinon Zylis-Gara est bien, mais son compositeur n'est pas du même niveau que celui de Seefried. Par contre je ne supporte pas du tout Gestzy et je n'aime pas Adam dans cet opéra. Et surtout je trouve cette version trop sérieuse.

- Sinopoli : direction superbe, très beau compositeur de Von Otter, Zerbinette survoltée de Dessay, Hepner parfait. Le reste est un cran en dessous, mais tout de même très bon. Au final une version que j'aime beaucoup aussi.

- Böhm 1977 en vidéo : j'adore bounce avec Janowitz drunken , Gruberova fleurs , Berry cheers  ... tout est parfait !!!

 Question  Question Sinon, est-ce que quelqu'un sait si Fassbaender et Von Stade ont chanté le Compositeur ?  Question  Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 18 Mai 2014 - 20:23

Von Stade l'a au moins chanté en 1982 à Hambourg (Gwyneth Jones était Ariadne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 1:39

Le DVD de Colin Davis, mise en scène Marelli, a été seulement évoqué dans les premières pages.
C'est une très belle version.

       

Il y a beaucoup de figurants, certains détails qui parfois m'ont semblé un peu parasites, superflus, mais l'ensemble est très intelligent, surtout la fin, pas mal d'idées.
On sourit pas mal aussi.

La composition de la toute jeune Sophie Koch (on est en 2000, elle a à peine 30 ans) est vraiment formidable, à tout points de vue.
Iride Martinez est étonnante, excellente.
Jon Villars se tire très bien du très difficile rôle de Bacchus, la voix reste belle. (juste un aigü écorné)
Susan Anthony m'a également étonné, ce n'est pas extrêmement personnel mais assez habité et maitrîsé vocalement.
On remarque aussi Theo Adam en maître de musique (très correct) et Klaus Florian Vogt qui vient juste pour une réplique. (l'officier, au tout début)

La direction de Colin Davis est un peu quelconque, mais l'orchestre très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 2:04

Merci pour ces détails. Very Happy

D'ailleurs, Villars, j'ai vu une vidéo avec lui, diffusée sur Arte à l'époque, je me demande si c'était ça (rien de très marquant au demeurant, donc probablement que non, il tenait beaucoup ces rôles héroïques, faute de meilleur titulaire).

Effectivement, dans les extraits en ligne fournis par Opus Arte, je vois qu'Anthony est en pleine forme. Je l'ai toujours assez aimé, mais ici, pas une stridence, tout est magnifiquement contenu… qu'est-ce qu'elle est devenue, au fait ?  Elle était sur les plus grandes scènes dans les plus grands rôles de lyrico-dramatiques germaniques, et je n'entends plus parler d'elle. Rien sur Operabase, et son site n'est pas mis à jour depuis 2007. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 2:10

Ce n'est pas la mise en scène de Pelly que tu as pu voir à la télé?

Je te confirme pour Anthony, je ne sais plus dans quoi je l'ai écoutée, mais je n'en avais pas un bon souvenir, ici effectivement c'est assez beau et très maîtrisé, pas de stridences ni de vibrato excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 2:18

Xavier a écrit:
Ce n'est pas la mise en scène de Pelly que tu as pu voir à la télé?

C'était il y a une dizaine d'années, je doute que Pelly ait fait Ariadne à cette époque, non ?

Voilà, j'ai trouvé, c'était la production de Jossi Wieler à Salzbourg, avec Dohnányi, Dessay, Polaski, Graham, Villars, Broecheler, Braun, et dans les petits rôles Damrau (Najade), Coote (Dryade) et Selig (Truffaldin).

Visuellement pas terrible, d'ailleurs. Musicalement, ça ne m'avait pas beaucoup impressionné, mais en en remettant un bout sur YouTube, Polaski et Villars ont l'air en forme (pas du tout l'impression que j'en avais gardé), et il y a au moins Dohnányi qui envoie la musique ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 2:21

Xavier a écrit:
Je te confirme pour Anthony, je ne sais plus dans quoi je l'ai écoutée,

Tu as mentionné un disque ou un DVD Strauss il n'y a pas longtemps (un an ?), je crois.

Sinon, tu as dû la voir sur scène dans la Femme sans Ombre de Wilson (création de la production, avec J. Henschel, DeVol et Lafont, direction Schirmer). J'avais écouté ça avec émerveillement à la radio, malgré les hurlements. Mais Anthony était pas mal, même s'il y a des duretés çà et là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 2:46

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Je te confirme pour Anthony, je ne sais plus dans quoi je l'ai écoutée,

Tu as mentionné un disque ou un DVD Strauss il n'y a pas longtemps (un an ?), je crois.

Je cherche mais je ne vois vraiment pas.

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, tu as dû la voir sur scène dans la Femme sans Ombre de Wilson (création de la production, avec J. Henschel, DeVol et Lafont, direction Schirmer). J'avais écouté ça avec émerveillement à la radio, malgré les hurlements. Mais Anthony était pas mal, même s'il y a des duretés çà et là.

Non j'étais à la reprise avec Westbroek plus récemment, j'ai dû voir juste un extrait des représentations avec Anthony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 9:09

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, tu as dû la voir sur scène dans la Femme sans Ombre de Wilson (création de la production, avec J. Henschel, DeVol et Lafont, direction Schirmer). J'avais écouté ça avec émerveillement à la radio, malgré les hurlements. Mais Anthony était pas mal, même s'il y a des duretés çà et là.

Non j'étais à la reprise avec Westbroek plus récemment, j'ai dû voir juste un extrait des représentations avec Anthony.

Ah... ma découverte de La Femme sans Ombre! drunken
Sinon pour Susan Anthony, peut-être dans le Roi Arthus dirigé par Viotti?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 13:38

Pas encore écouté, non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 13:57

En réécoutant Masur… sévère, le contraste entre la divine bouillie de Norman et l'élocution au cordeau de Bär. Surprised Un peu à front renversé, d'ailleurs, mais on peut essayer de se dire que l'une et marmoréenne et l'autre gouailleur.

Sinon, version merveilleuse à tout point de vue. Je reste juste frustré, comme toujours avec Norman, de ne pas avoir assez de mots, surtout dans un rôle avec de l'aussi belle déclamation. Mais j'admets qu'elle est plus tendue de bout en bout que n'importe qui d'autre – même Della Casa paraît tranquille à côté. Je l'avoue, aussi merveilleuse qu'elle soit, je l'aurais volontiers échangée contre un second couteau de l'époque (Schröder-Feinen ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 14:45

Tiens, je n'en avais pas gardé cette impression, et j'en avais souvent lu du mal (dans les revues, Xavier a toujours été juste avec lui), mais Paul Frey est excellent. Le timbre n'est pas particulièrement personnel, sans doute, mais c'est beaucoup plus facile et élégant que King finalement.

En revanche, la fin alternative de cette version Masur est un peu troublante, lorsque Ariadne viole Bacchus qui piaille sans pouvoir s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 4 Aoû 2014 - 20:55

Böhm 44. Je tire vraiment mon chapeau aux musiciens, parce que Lorenz mange plein de temps (pas forcément les plus compliqués, à plusieurs reprises, il y a une blanche, une noire et un soupir, et il démarre la mesure suivante sur le soupir), et non seulement ils retombent sur le temps, mais ils suivent à la lettre son phrasé (bizarre et pas toujours insérable dans la mesure).

Respect.

(Reining et Lorenz dans leurs bonnes années, mazette, ça envoie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 8 Oct 2014 - 16:51

Juste pour signaler que je suis tombé par hasard si une version du Bourgeois Gentilhomme, enfin Der Büger als Edelmann / Ariane, de 1962 avec Rysanek et Thomas sous la baguette de Leitner :
http://www.amazon.de/gp/product/B00NH6F8AQ/ref=oh_aui_detailpage_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

ça doit être un enregistrement live mais en direct à la radio.
La première partie semble avoir son succès auprès du public mais ne m'intéresse pas trop.
Rysanek a une couleur très sombre au départ avec des graves inattendus et inhabituels puis la voix s'échauffe et monte.
La curiosité c'est la Zerbinetta de Ruth-Margret Pütz qui est la Papagena de Klemperer auprès de Berry.
La voix est dans la lignée de Köth avec du mieux et du moins bien, le souffle notamment.
Rien de fascinant en définitive dans cet enregistrement sauf pour les graves de Leonie!

Je vais écouter un autre live dans les prochains jours avec cette fois de Vienne en 1967, toujours la Rysanek entourée de Troyanos, King et Scovotti (Böhm / Vienne 1967) :
http://www.amazon.com/Ariadne-Auf-Naxos-Richard-Strauss/dp/B000KEY53E/ref=sr_1_9?ie=UTF8&qid=1412779717&sr=8-9&keywords=cd+ariadne+rysanek

Peut-être qu'Orfeo l'éditera un jour officiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 8 Déc 2014 - 8:37

Ecoute de la nouvelle version (live) de Sebastian Weigle à l'Opéra de Francfort avec Camilla Nylund notamment.

Une bien belle version, inattendue, grâce notamment à une magnifique prise de son qui permet d'entendre beaucoup de choses dans l'orchestre.
Les voix sonnent comme un ensemble harmonieux, à part peut-être les nymphes.
Camilla Nylund est vaillante en même temps que touchante, face à un valeureux Bacchus.

Zerbinetta a un timbre avec plus de volume que d'habitude mais rend le personnage plus intéressant quelque part, tandis que le compositeur est également joliment interprété(e).

Des personnalités à la scène qui passent dans ce pur enregistrement sonore sans images (à part dans le livret très bien fait), des timbres différenciés, un superbe orchestre, une très heureuse surprise!

J'espère bien que Weigle enregistrera d'autres Strauss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 14 Déc 2014 - 21:41

Que voilà un fil plein d'opinions d'experts !

Je ne connais pas Ariadne, ne l'ai jamais eu dans ma collection. J'en ai une connaissance livresque de base, et en ai des extraits (Ariadne, Zerbinetta) par ci par là.

Je viens d'acheter le DVD de Böhm avec Janowitz et Gruberova. Pas encore écouté, mais d'après ce que je lis ici c'est très bien. J'aurai éventuellement besoin d'une version cd complémentaire (j'écoute rarement les DVD, c'est dans une autre pièce de la maison).

Alors: Sinopoli, Levine ?? Voire Karajan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 14 Déc 2014 - 22:02

J'aime beaucoup Böhm avec Della Casa, mais c'est très typé. Sinon, Masur est un excellent choix, équilibré et généreux (ou Kempe, un peu plus sage).

Dans celles que tu cites, Karajan est vraiment un objet bizarre de studio (pas mauvais au demeurant, mais étrange, hors sol), Levine est très bien dans le genre lyrique moderne, et Sinopoli est fantastique orchestralement, mais distribué de façon un peu fruste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 14 Déc 2014 - 22:13

Merci ! coucou

Je verrai d'abord ce qui m'accroche dans l'oeuvre avec ce DVD. Ensuite je ferai le lien avec ce que tu suggères, selon ce qui me semble compléter au mieux.

J'aime BEAUCOUP Strauss, mais son oeuvre est tellement vaste - et à cheval sur plusieurs esthétiques - que je suis loin d'en avoir exploré tous les méandres, loin s'en faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 15 Déc 2014 - 9:23

André a écrit:
Merci !  coucou

Je verrai d'abord ce qui m'accroche dans l'oeuvre avec ce DVD. Ensuite je ferai le lien avec ce que tu suggères, selon ce qui me semble compléter au mieux.

J'aime BEAUCOUP Strauss, mais son oeuvre est tellement vaste - et à cheval sur plusieurs esthétiques - que je suis loin d'en avoir exploré tous les méandres, loin s'en faut.

Ah oui mais Ariadne ça fait vraiment partie des oeuvres importantes. C'est vraiment génial Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Lun 14 Déc 2015 - 18:28

Est-ce que certains d'entre vous ont eu l'occasion d'entendre un live de Salzburg de 1955 dirigé par Böhm avec Christa Ludwig en Komponist ? Son interprétation de l'air qui clôt le prologue est disponible dans un coffret Orfeo mais ce serait plus intéressant de l'entendre dans l'ensemble du rôle. J'ai vu qu'une version pirate existe (avec Della Casa ou Zadek, mystère en revanche). Ce serait bien qu'un jour ce live soit édité officiellement.

Concernant son Ariadne avec Böhm qui avait été officialisée, ce serait bien qu'elle soit rééditée un jour car c'est une très belle incursion de cette merveilleuse artiste dans ce rôle. Pour dire cela, je ne me base que sur son interprétation des deux airs qu'elle a laissés également en studio. Le live était un temps sur spotify me semble-t-il mais il ne l'est plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 851
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 15 Déc 2015 - 22:07

J'ai écouté des extraits de Christa Ludwig en Arianne : je n'aime pas du tout.
Son air "Es gibt ein reich" manque de nuance, car il est trop tendu pour elle. On la sent en difficulté, on est très loin de Schwarzkopf, Janowitz, Price (les 2) ou Tomowa-Sintow.

Par contre, je pense que l'absence de son Compositeur est à l'inverse une très grosse lacune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 2 Jan 2016 - 17:17

enregistrement de Sinopoli :

Je l'ai écouté récemment en entier et j'ai été un peu déçu. Je n'en avais entendu que des passages clés auparavant.

Sinopoli râte pour moi le Prologue notamment, sa direction ne m'a pas passionné, l'esprit de ce moment de l’œuvre lui échappe. Cela manque d'énergie, de sensibilité même, il ne travaille que le son. L'orchestre qui n'est autre que la Staatskapelle de Dresde est évidemment magnifique et Sinopoli réussit mieux la partie opéra.

Deborah Voigt est l'élément faible de la distribution, ce qui est embêtant. Le vibrato large en 2000 est déjà développé, elle fait de la musique, ce qui est très bien mais ne m'émeut pas. Le timbre est moins séduisant par ailleurs que dans les années 1990. Son meilleur moment, c'est le duo avec Terfel. Je lui préfère Jessye Norman, Gundula Janowitz, Lisa Della Casa.

Natalie Dessay et Sinopoli, cela ne fonctionne pas, la rencontre n'a pas lieu alors que Zerbinetta est un rôle dans lequel je l'adore. Vocalement, c'est très bien mais Dessay sans l'image dans ce rôle, ce n'est pas passionnant.

Ben Heppner est un Bacchus remarquable, en pleine possession de ses moyens, sans doute le ténor qui à l'époque était à enregistrer dans ce rôle donc on peut remercier Sinopoli. Le timbre est superbe, le musicien sensible.

Von Otter est un Komponist touchant mais comme elle n'a chanté ce rôle me semble-t-il que dans cet enregistrement de studio, on sent qu'elle ne vit pas le rôle comme Troyanos ou Seefried qui sont à ce jour mes deux interprètes préférées du rôle. Par ailleurs, elle est un peu gênée aux extrêmes de la tessiture, notamment dans l'aigu. C'est intelligent car c'est une remarquable diseuse mais je la préfère en Octavian, rôle qu'elle a incarné à la scène.

Albert Dohmen est très bien en Musiklehrer tout comme Stephan Genz en Harlekin. Néanmoins, je préfère Berry ou Fischer-Dieskau en Musiklehrer et Prey en Harlekin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 2 Jan 2016 - 18:22

aurele a écrit:
Est-ce que certains d'entre vous ont eu l'occasion d'entendre un live de Salzburg de 1955 dirigé par Böhm avec Christa Ludwig en Komponist ? Son interprétation de l'air qui clôt le prologue est disponible dans un coffret Orfeo mais ce serait plus intéressant de l'entendre dans l'ensemble du rôle. J'ai vu qu'une version pirate existe (avec Della Casa ou Zadek, mystère en revanche). Ce serait bien qu'un jour ce live soit édité officiellement.

Concernant son Ariadne avec Böhm qui avait été officialisée, ce serait bien qu'elle soit rééditée un jour car c'est une très belle incursion de cette merveilleuse artiste dans ce rôle. Pour dire cela, je ne me base que sur son interprétation des deux airs qu'elle a laissés également en studio. Le live était un temps sur spotify me semble-t-il mais il ne l'est plus.

C'est un live du 12.8.55 avec Zadek, Ludwig, Güden, Schock, Schöffler.
On est donc un an après les bandes publiées par DG avec Zadek à la place de Della Casa et Ludwig à la place de Seefried.

On y gagne et on y perd. Zadek comme toujours n'est pas inintéressante (plus qu'une Hillebrecht plus tard) mais il manque l'ingrédient qui fait les stars, notamment un timbre plus remarquable. Mais Della Casa un an plus tôt n'était pas au mieux, tendue (malgré le souffle), elle sera bien meilleure au tournant de la décennie 50/60 quand la voix aura plus de matière, la maturité aidant.

Ludwig est encore jeune, comme sa Dorabella en studio avec Böhm et avant l'Oktavian de studio encore, avec Karajan, qui montrera plus d'autorité.
Mais je lui préfère Seefried qui est magique dans ce rôle.

Les autres semblent plus libérés qu'un an auparavant, notamment Güden.
Si le souffle est toujours un peu court, le timbre est cette fois plein et en chair, les aigus plus audacieux.
Et globalement la prise de son radio de 1955 est supérieure à l'édition officielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 2 Jan 2016 - 18:28

Merci pour ce commentaire détaillé AD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 17 Aoû 2018 - 5:00

Je viens d'écouter la version Weigle (2013), et je vais dans le sens d'AD plus haut, c'est une superbe version, digne de sa Frosch avec le même orchestre et chez le même label.
Qualité sonore et orchestrale exceptionnelles, et le live est plus que palpable.
Au passage, König fait les fameux aigüs rajoutés traditionnels à 322 sur la partition, qui n'ont vraiment pas de sens.
La distribution est sans faute à mon sens, même si on peut préférer d'autres Zerbinettes. (ici, Brenda Rae, plus qu'honorable toutefois)
J'ai découvert beaucoup de merveilles dans l'œuvre grâce à la partition et grâce à cet enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 17 Aoû 2018 - 13:50

Ah oui, Brenda Rae, vraiment pas ce que j'aime ici (elle émet assez en arrière et les aigus sonnent un peu poussés, pas brillants comme la plupart des titulaires du rôle). Je crois que sa présence (et le goût actuel pour les couleurs plus sombrées) ont beaucoup fait pour l'imposer comme une Zerbinette incontournable (elle doit être celle qui en fait le plus, et sur les plus grandes scènes, actuellement.

König, c'est Michael König, je suppose ? Je l'ai peu entendu depuis qu'il abandonné les rôles de purs lyriques (comme son Lenski en 1998 avec Rozhdestvensky), mais sa voix a assez bien tenu dans cette évolution (il fait pas mal de Wagner désormais, non ?).

Les aigus ajoutés n'ont pas de sens du point de vue de la progression (l'acmé est la première fois à l'orchestre seul, puis au chanteur doublé par l'orchestre), mais du point de vue de la glotte, ça fait deux fois plus d'aigus, je ne vois vraiment pas le problème. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82411
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 17 Aoû 2018 - 13:54

Pas deux fois plus, juste un de plus en fait, parce qu'il y a plein de la et de la# déjà, je ne les ai pas comptés, mais il y en a un paquet.

Oui, Michael König, pas très séduisant, mais robuste, il s'en sort très bien.

Brenda Rae, elle assure tout parfaitement et de façon impressionnante tout de même, mais ses aigüs sont en force en effet.

Nylund, j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 17 Aoû 2018 - 14:55

Xavier a écrit:
Pas deux fois plus, juste un de plus en fait, parce qu'il y a plein de la et de la# déjà, je ne les ai pas comptés, mais il y en a un paquet.

Je parlais à ligne mélodique constante, évidemment. Smile


Citation :
Brenda Rae, elle assure tout parfaitement et de façon impressionnante tout de même, mais ses aigüs sont en force en effet.

Ah, c'est impeccable, complètement, mais ça manque de malice pour moi, et ça ne me procure pas d'ivresse vocale parce que j'entends surtout ce qui va lui poser des problèmes en vieillissant (là ça passe très bien avec un instrument jeune et un entraînement manifestement très sérieux). C'est très bon, mais considérant que ce n'est pas un type de voix rare, je trouve dommage de donner la prime à celle qui pourrait faire mieux.


Citation :
Nylund, j'ai beaucoup aimé.

Il me semble que j'avais écouté son air et que c'était bien, en effet (son vibrato grisâtre ne me plaît pas toujours dans les rôles lourds).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 851
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Ven 7 Sep 2018 - 23:06



Je viens d'écouter la version de Böhm en studio chez DGG en 1969 avec :

Primadonna / Ariane  : Hildegard Hillebrecht
Ténor / Bacchus : Jess Thomas
Zerbinetta : Reri Grist
Compositeur : Tatiana Troyanos
Maître de Musique : Dietrich Fischer-Dieskau
Maître de Danse : Gerhard Unger
Arlekino : Barry McDaniel
Naiade : Arleen Auger[/list]

C'est une très belle surprise et j'ai été étonné que cette version soit tombée dans l'oubli.

Le très grand atout de cet enregistrement est la direction très dynamique, fouillée et vibrante de Böhm. C'est curieux comme je trouve sa direction souvent trop classique dans Mozart, alors qu'il me surprend toujours par sa vivacité dans Wagner et Strauss.

Le second intérêt de cette intégrale est la présence du plus beau compositeur que je connaisse en la personne de Tatiana Troyanos. Je pensais que Seefried était inégalable dans ce rôle, mais Troyanos se hisse au même niveau et réussit même à la surpasser. Le personnage est aussi bien campé, mais surtout sa jeunesse alliée à son timbre velouté, ambré et unique me la fait préférer à Seefried dans la version Karajan.

Je craignais un peu la Zerbinette de Reri Grist. J'avoue que, hormis sa Blonchen de l'enlèvement, son Oscar du Bal masqué ou sa Gilda de Rigoletto, je la trouve souvent très "acide" et "pointue". Là, bien au contraire, je la trouve rayonnante et lumineuse avec un timbre qui convient parfaitement à la piquante Zerbinette. Elle donne un côté déluré qui manque à Rita Streich, un peu trop classique et corseté, ou à Gruberova un peu plus pimbêche. Son personnage est finalement très proche de celui composé par N.Dessay. Donc, Reri Grist est le 3ème atout de cette version.

Dietrich Fischer-Dieskau est absolument parfait en Maître de Musique, bien préférable à Adam ou Karl Dönch (version Karajan). Il me semble également plus à sa place que Berry ou Prey (version Levine). Prey pour moi, c'est l'Arlekin idéal. Là Barry McCauley est très bien, mais il n'est pas Prey ...

Jess Thomas est un Ténor et un Bacchus efficace, il s'impose aisément face à Kollo, Schock, Lakes, Frey (pour ne parler que de ceux que je connais) et se hisse pratiquement au même niveau que Heppner, King et Kauffman. Mais je lui préfère malgré tout King et Kauffman, question de timbre et de présence.

Les seconds rôles sont tous très bien tenus, avec une mention spéciale pour la délicieuse Naiade d'Arleen Auger.

Finalement, la seule déception vient d'Hildegard Hillebrecht. Non pas que sa prestation soit contestable sur le plan musical ou dramatique. Elle est même assez bien, mais face à un tel entourage on la sent clairement un cran en dessous et du coup, elle fait pâle figure. De plus, si on considère le reste de la discographie, on est obligé de la comparer à Janowitz, Schwarzkopf, Norman, les 2 Price, Tomowa-Sintow, Della Casa ou Rysanek et là ça fait mal ... Pourquoi DGG n'a pas réussi à capter Janowitz avant EMI pour la version Kempe ? On aurait eu une version parfaite.

Mais ne boudons pas notre plaisir, la prestation d'Hildegard Hillebrecht ne suffit pas à gâcher cette très belle version qu'il faut absolument écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 8 Sep 2018 - 10:56

Je ne peux que partager ton avis car j'ai exactement le même sur tous les chanteurs.

Si on peut trouver l'édition japonaise du coffret CD qui reprend exactement la pochette de la première édition du vinyle, c'est encore mieux car le son y est remarquable, timbré et aéré :





La question de la distribution d'Ariadne reste un point-clé car effectivement en renommée et première écoute, Hillebrecht semble un cran en dessous des autres.
A l'époque la grande détentrice du rôle à la scène était incontestablement Rysanek. Même si elle avait déjà enregistré le rôle une dizaine d'années avant pour RCA, elle l'aurait pu à nouveau compte tenu de sa collaboration avec Boehm par ailleurs.
Janowitz était déjà internationalement connue mais pas encore en Ariadne et elle sera celle quasiment attitrée du chef quelques années plus tard.
J'aime les Ariadne de Rysanek et Janowitz sans les considérer parfaites pour autant, question de puissance et de matière, mon idéal se situerait entre les deux.
Au début des  années 60, della Casa alternait le rôle à la scène avec Rysanek au MET et en 1969 elle chantait encore Ariadne en live, sa voix s'étant élargie aurait pu enfin bénéficier d'une intégrale en studio.
Sinon on aurait aussi pu faire appel à Bjoner.

Après avoir mis de côté longtemps cette version, plus je la réécoute, plus je me dis que le choix de Hillebrecht était le bon pour Bohm.
Une version fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 851
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 8 Sep 2018 - 12:01

Idea  Ah, oui bonne idée Bjoner aurait été très bien. J'aime beaucoup son Impératrice dans La Femme sans ombre.

Pour Janowitz, je pense que le problème vient du fait qu'elle venait d'enregistrer le rôle un an plus tôt pour EMI sous la direction de Kempe, donc ... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 9 Sep 2018 - 6:35

La distribution reprend partiellement celle des représentations de Salzburg dirigées par Böhm avec Thomas, Grist et Hillebrecht déjà.
Une différence majeure est le compositeur de Jurinac. Il y a une vidéo de 1965.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 851
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 9 Sep 2018 - 11:05

AD a écrit:
La distribution reprend partiellement celle des représentations de Salzburg dirigées par Böhm avec Thomas, Grist et Hillebrecht déjà.
Une différence majeure est le compositeur de Jurinac. Il y a une vidéo de 1965.
Effectivement, Jurinac / Troyanos : grosse différence, surtout pour moi qui n'apprécie pas Jurinac Shit (je n'aime pas son timbre et elle ne m'a jamais ému) alors que je suis un fan absolu de Troyanos   violon I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Dim 9 Sep 2018 - 12:35

Moi c'est le contraire.
D'emblée je n'aimais pas trop la Carmen de Troyanos, ni son second Compositeur mais elle est ici splendide. J'aime aussi son Oktavian (Salzburg 1969 avec Boehm).

Jurinac est une chanteuse qui m'a plu de suite... moins en Compositeur.
Toutefois je la trouve vraiment touchante, avec un timbre qui m'émeut en Donna Anna (Fricsay) ou Butterfly par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Ariane à Naxos
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Strauss - Ariane à Naxos
» Strauss - Ariane à Naxos
» Reprise d'Ariane à Naxos à Bastille - Janvier - Février 2015
» Opéra de Bordeaux 2010/2011
» En ce moment à la télévision...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: