Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Strauss - Ariane à Naxos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 20:50

Guillaume a écrit:
J'ai cherché sur Operaclass mais je n'ai pas trouvé de version Sawallisch/Janowitz. Neutral

Peut être voulais tu parler de Kempe/Janowitz (EMI) ?
Effectivement. J'ai aussi une captation Sawallisch / Janowitz qui est inédite. (Tiens, me demande si c'est pas Böhm en fin de compte, avec Janowitz, et Sawallisch avec une autre distribe... hehe )

Le disque Böhm avec Della Casa est magique, effectivement, même si Kempe, donc, est sans doute une première approche plus équilibrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 20:54

Le problème : aucun livret dans ces deux versions (sauf p-e all/angl. dans Böhm-Della Casa)

C'est le seul inconvénient de la collection Böhm/Strauss. Shit

(en plus, ce sont toujours les moins bonnes versions qui ont un livret traduit !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:09

Ce sont les versions des majors, donc celles prestigieuses (et des studios en général).

Dans la version Böhm, il n'y a rien du tout. Dans la version Kempe, il y a le livret traduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:20

Même pas, c'est en collection mid-price, sans livret aucun :



(j'ai déja certains des titres de cette collection, c'est assez pauvre au niveau du "fascicule")

Par contre, Karajan (GROC, EMI) a son livret traduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 28
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:22

Guillaume a écrit:
Même pas, c'est en collection mid-price, sans livret aucun :




Oui mais pour ça, il y a ce site: http://www.emiclassics.com/theoperaseries/mid_price_opera_catalogue.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:37

Oui mais bon, les pdf en cherchant bien, pour la plupart des opéras on peut les trouver, sur ODB ou ailleurs...
Mais un vrai livret dans un coffret, c'est quand même pas la même chose que de regarder son écran ou d'imprimer 46 feuilles volantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:50

Voilà, exactement. Ces éditeurs sont vraiment des pingres. Tout ça pour économiser l'encre, pour réduire les frais.

Bientôt, si ce n'est pas déja fait, on nous vendra les disques dans des pochettes plastiques sans rien autour, si le disque n'est pas mort entre temps... Sad

Je crois que je vais prendre un DVD. Et aprés, béni soit l'ASO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:52

Guillaume a écrit:
Voilà, exactement. Ces éditeurs sont vraiment des pingres. Tout ça pour économiser l'encre, pour réduire les frais.

En même temps, ce sont des éditions à moitié prix, c'est logique aussi.

Guillaume a écrit:
Je crois que je vais prendre un DVD.

Effectivement, à moins de prendre des éditions économiques sans livret, les DVD d'opéra reviennent la plupart du temps moins cher que les CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 21:58

Oui, mais le DVD aussi a ses inconvénients (apparition récente, vision de l'oeuvre à travers l'optique du metteur en scène uniquement, témoignages provinciaux innombrables...etc)

Böhm 77 me paraît tout indiqué. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 22:00

Guillaume a écrit:
Oui, mais le DVD aussi a ses inconvénients (apparition récente, vision de l'oeuvre à travers l'optique du metteur en scène uniquement, témoignages provinciaux innombrables...etc)

Ah oui c'est souvent des trucs récents avec des chanteurs vivants, je te l'accorde.

Quoique, pour Elektra, je peux te recommander une horreur avec Nilsson et Rysanek si tu es sage. hehe

Quant à la question de la mise en scène... bah l'opéra c'est fait pour être joué sur scène quand même, pas écouté sur sa chaîne hi-fi a priori.
On peut ne pas aimer telle ou telle mise en scène, mais en faisant un petit effort d'adaptation on peut en retirer beaucoup sur les oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 1 Sep 2009 - 22:27

Citation :
Ah oui c'est souvent des trucs récents avec des chanteurs vivants, je te l'accorde

Et personnellement, puisque la grande majorité de mes chouchous se trouvent dans les années 40 à 70, cela me gène un peu.

Mébon.

Et j'adore le disque parce que je peux imaginer moi même la mise en scène et l'imagerie. Le DVD nous retire cette possibilité, même si il y a d'excellentes mises en scènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 8:06

Guillaume a écrit:
Même pas, c'est en collection mid-price, sans livret aucun :

Ah mince, je pensais que les PDF étaient les copies des livrets papiers disponibles. Shocked Bon, ok, on perçoit pourquoi c'est pas cher maintenant.

Je suis confus pour la mauvaise info. Embarassed


Citation :
Par contre, Karajan (GROC, EMI) a son livret traduit.
Oui, mais la version. Confused C'est extrêmement artificiel, pour le coup c'est le genre de son qu'on peut obtenir uniquement en studio. Ca peut plaire, sans doute, mais je trouve ça un peu forcé - à l'image de Schwarzkopf, il y a quelque chose qui sonne toujours un rien contraint, tordu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 8:10

Guillaume a écrit:
Et personnellement, puisque la grande majorité de mes chouchous se trouvent dans les années 40 à 70
C'est assez logique, puisque partant de ce principe tu n'écoutes que des disques de cette époque. Wink

Cela dit, je partage absolument ton avis sur le disque qui a un pouvoir d'évocation supérieur. Après ça, rien n'empêche de se confronter à la vision d'un metteur en scène bien sûr : c'est très enrichissant.

Ou de se servir du DVD pour des opéras vraiment difficiles. Lorsqu'on ne maîtrise pas du tout la langue, avoir le livret sous les yeux peut satisfaire des pervers dans mon genre qui vont essayer de retrouver des structures grammaticales connues pendant que la soprane fait ses variations dans la reprise de l'air, mais enfin, le DVD a quelque chose de très commode. Valable aussi pour les oeuvres très difficiles, ou avec de longues plages orchestrales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 8:43

DVD vs CD ? Ce combat n'a pas lieu d'être pour moi : il est déjà tranché, étant donné qu'un opéra ou un concert symphonique ce passe pas à l'aveugle comme un CD, mais bien plus comme un DVD. A quelques détails prés ... bien sur ... l'ambiance de la salle de concert, le contact physique avec la musique ou/et la voix, et l'impossibilité de voir aussi bien le jeu d'acteur qu'au DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 8:46

Justement, l'absence d'image permet de recréer, je trouve, un lien quasiment physique (par l'effort, c'est vrai). En tout cas, le CD me fait souvent plus d'effet que le DVD.

Après, avec une mise en scène de premier plan, c'est sûr que ce peut être vertigineux, mais c'est plus une émotion théâtrale, voire filmique, que musicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 8:52

Si on avait tout filmé depuis 1930, ce combat n'aurait pas lieu d'être, le problème c'est que la vidéo commence en 1970, ne filme pas nécessairement les meilleurs spectacles, tient éloigné un certain nombre d'interprètes, alors qu'avec nos 100 versions de Tosca au disque, on a tout le spectre chronologique depuis 1930.

Et je suis plus sensible au CD, même si le DVD est un spectacle total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 2 Sep 2009 - 9:18

Guillaume a écrit:
Si on avait tout filmé depuis 1930, ce combat n'aurait pas lieu d'être,
Si tu aimes l'Ariane d'Aix, très bien, mais ne crois pas que ça 'règlerait le problème'. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:23

Bien, donc je vais parler de ça, vu en intégralité ce soir :



Tout d'abord, la distribution est vraiment trés soignée et impressionante, difficile de faire mieux !

Gundula Janowitz (Primadonna/Ariane), excellente de présence dans le Prologue nous offre une Ariane somptueuse, hiératique. Si on peut lui reprocher un certain manque de vivacité dans l'expres​sion(mais elle ne doit pas de toute façon cabotiner dans ce rôle de femme délaissée), on est conquis par l'homogéinité, la beauté de toute la tessiture. Une dimension éthérée qui convient parfaitement au rôle. Là encore, je me demande qui pourrait faire mieux en terme de beauté pure. (Popp ?)

Edita Gruberova en Zerbinetta est idéale, elle chante parfaitement de bout en bout et se tire aisément du grand air pyrotechnique. Là encore, on pourrait reprocher une légère naïveté dans le jeu ; moi, je trouve cela approprié.

René Kollo est bien dans ce rôle de Bacchus où il ouvre grand les voiles ; cependant, je préfère le timbre de King, je l'avoue, je ne suis pas un immense fan de Kollo, malgré son aisance et son implication importante dans un rôle bidon comme la plupart des ténors de Strauss. (un peu moins bidon que les autres, certes)

Trudeliese Schmidt, enfin, un excellent compositeur, trés juste dans le ton comme dans la voix. J'aimerais savoir comment Seefried a chanté cela, d'ailleurs.

Walter Berry, Heinz Zednik complètent avec brio la distribution, auxquels on ajoutera de prestigieux comprimari : Kunz en majordome magistral, Equiliuz, Sramek, de superbes naïades.

Coté orchestre : c'est splendide, le Wiener Philharmoniker dresse un tapis de soie et se trouve parfaitement inspiré par le vénérable Karl Böhm, dans ses meilleures années. C'est à la fois incandescent et éthéré. On peut d'ailleurs voir le maître à l'oeuvre dans les deux ouvertures orchestrales (au demeurant trés belles)

La mise en scène de Filippo Sanjust est vraiment belle enfin. Le Prologue est trés vivant et nous fait pénétrer dans la coulisse, tandis que l'Opéra est superbement stylisé. On pourrait reprocher à l'Opéra un certain statisme surtout chez Ariadne et Bacchus, mais cela me semble juste dans les intentions.

Costumes et décors sont évidemment trés réussis, une réalisation plutôt dynamique aussi, tandis que le playback est tout à fait acceptable. Image et son sont bons. (de toute façon moi je m'en fiche un peu... )

J'ai énormément apprécié cet opéra, qui, en plus d'une grande variété, représente une certaine quintessence de l'opéra straussien. Le Prologue est sublime de bout en bout, et l'Opéra est trés varié. Les grands airs d'Ariane sont extatiques, l'air de Zerbinetta déjanté, et tout le reste magnifique.

Bon, je commence à manquer de mots pour louer cet opéra et ce DVD qu'il convient d'acquérir d'urgence, vous l'aurez compris, sauf si vous êtes un grognon qui a déja 500 versions d'Ariane au disque et au DVD. (non, non, je ne vise personne.)

LAPIN D'OR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:34

le Prologue sublime Surprised ?
Je l'ai écouté 1 seule fois ce Prologue ... pas eu le courage d'aller plus loin d'un ennuie mortel.

Du récitatif plat ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:36

Bon, j'ai tellement aimé cette oeuvre exquise qu'il me faut un disque. J'ai déja fait ma petite sélection :



Böhm 1944 (représentation en présence du compositeur)
Reining, Lorenz, Seefried, Noni, Schöffler


Sawallisch 1982
Tomowa Sintow (elle est comment ?), Gruberova, King, Schmidt, Berry
C'est donc la même production, donc ça risque de faire un peu doublon..


Böhm 1954
Della Casa, Güden (ça n'est pas trop léger pour Zerbinette ?), Seefried, Schock, Schöffler


Kempe 1964
Janowitz, King, Geszty, Zilys-Gara, Prey, Schreier, Adam
La distribution me paraît cependant plus inégale, même si Janowitz-King, ça doit être sublime.

Par ailleurs il existerait encore une autre version de Böhm, avec Troyanos, Fi-Di, Grist et Thomas, entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:38

Cololi a écrit:
le Prologue sublime Surprised ?
Je l'ai écouté 1 seule fois ce Prologue ... pas eu le courage d'aller plus loin d'un ennuie mortel.

Du récitatif plat ...

Bah oui, mais évidemment si tu écoutes Karajan en studio et en plus sans livret, comme pour Rosenkavalier, tu n'as aucune chance...

Justement, ce DVD pourrait te débloquer. (enfin, si c'est possible)

Et tu as écouté "Es gibt ein Reich" ou "Ein Schönes war" au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:45

Guillaume a écrit:
Cololi a écrit:
le Prologue sublime Surprised ?
Je l'ai écouté 1 seule fois ce Prologue ... pas eu le courage d'aller plus loin d'un ennuie mortel.

Du récitatif plat ...

Bah oui, mais évidemment si tu écoutes Karajan en studio et en plus sans livret, comme pour Rosenkavalier, tu n'as aucune chance...

Justement, ce DVD pourrait te débloquer. (enfin, si c'est possible)

Et tu as écouté "Es gibt ein Reich" ou "Ein Schönes war" au moins ?

Je parle bien du DVD ...
Le Prologue ... de la parlote sans intérêt ... sans musique Confused

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:45

Guillaume a écrit:
Cololi a écrit:
le Prologue sublime Surprised ?
Je l'ai écouté 1 seule fois ce Prologue ... pas eu le courage d'aller plus loin d'un ennuie mortel.

Du récitatif plat ...

Bah oui, mais évidemment si tu écoutes Karajan en studio et en plus sans livret, comme pour Rosenkavalier, tu n'as aucune chance...

Guillaume a raison. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:49

Cololi a écrit:
Guillaume a écrit:
Cololi a écrit:
le Prologue sublime Surprised ?
Je l'ai écouté 1 seule fois ce Prologue ... pas eu le courage d'aller plus loin d'un ennuie mortel.

Du récitatif plat ...

Bah oui, mais évidemment si tu écoutes Karajan en studio et en plus sans livret, comme pour Rosenkavalier, tu n'as aucune chance...

Justement, ce DVD pourrait te débloquer. (enfin, si c'est possible)

Et tu as écouté "Es gibt ein Reich" ou "Ein Schönes war" au moins ?

Je parle bien du DVD ...
Le Prologue ... de la parlote sans intérêt ... sans musique Confused

N'écoute jamais Capriccio alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:54

Merci pour cette présentation Guillaume. Ta sélection est très bien pressentie, puisqu'elle pourrait être ma discographie choisie. Mr. Green

J'y reviendrai plus longuement, mais Böhm / DGG est décevant, surtout par rapport au DVD superlatif (j'ai à peu près la même chose sur le vif). Kempe est superbe, moins frémissant comme tu t'en doutes, mais vraiment très très bien. Et Böhm I, c'est incontournable si tu aimes Della Casa (Güden est effectivement un peu limitée, mais c'est très correct). Sawallisch est aussi très à l'aise dans cette oeuvre, le même style que Böhm mais en plus rectiligne bien sûr. Tomowa-Sintow, c'est vaillant et beau, mais toujours très vocal, ce n'est pas très en mots.

Le disque avec Reining est une parution récente, étonnamment... Ce doit être assez phénoménal, Reining / Lorenz. Surprised


P.S. : Cololi est en plein délire je vois. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:58

Il existe 7 versions Böhm, David...

Böhm I, c'est le disque avec Reining, on est bien d'accord ?

Böhm/Della Casa, Güden, Seefried c'est chez DGG (collection Strauss)

Mais "Böhm DGG", c'est quoi au juste ?

(et en plus, operaclass ne marche pas bien chez moi en ce moment...)


Dernière édition par Guillaume le Mar 29 Déc 2009 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mar 29 Déc 2009 - 23:59

DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Cololi est en plein délire je vois. pig

P être parce que je dis ce que je pense Crying or Very sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:04

Guillaume a écrit:
Il existe 7 versions Böhm, David...
Le pire, c'est qu'elles sont toutes bonnes.

Citation :
Böhm I, c'est le disque avec Reining, on est bien d'accord ?
Oui, tu as raison, on va arrêter avec les chiffres, ça n'a plus de sens, à la vitesse où les vieilleries reparaissent... Böhm I, c'était jusqu'à présent Della Casa, mais il y avait des extraits antérieurs qui existaient, et à présent Reining.

Citation :
Mais "Böhm DGG", c'est quoi au juste ?
Oui, Böhm / Troyanos, donc. Ariane assez banale, et pas beaucoup d'électricité. Un peu le creux de la vague, même si ça reste très très bon.

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Cololi est en plein délire je vois. pig

P être parce que je dis ce que je pense Crying or Very sad
C'est bien la définition du délire. Shit Oui, c'est récitatif, mais tu as aussi des épanchements lyriques (les ariosos du compositeur, le duo avec Zerbinette...). Et puis le texte quand même ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:07

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Cololi est en plein délire je vois. pig

P être parce que je dis ce que je pense Crying or Very sad

C'est pas ça, mais à côté tu reproches aux autres d'être subjectif, et toi en 2 mots tu balayes un chef d'oeuvre d'une façon on ne peut plus subjective et quasiment sans argument...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:17

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Cololi est en plein délire je vois. pig

P être parce que je dis ce que je pense Crying or Very sad

C'est pas ça, mais à côté tu reproches aux autres d'être subjectif, et toi en 2 mots tu balayes un chef d'oeuvre d'une façon on ne peut plus subjective et quasiment sans argument...

Mais je n'ai jamais prétendu 1 seule seconde être objectif.

Simplement j'ai eu l'impression d'un récitatif interminable.
J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:22

Cololi a écrit:

J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

Alors tu ne peux pas juger l'oeuvre. Smile

Et on est HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:33

Cololi a écrit:
Simplement j'ai eu l'impression d'un récitatif interminable.
J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue
Dans ce cas : n'essaie pas Capriccio, et SURTOUT PAS Intermezzo. Smile

Mais finis Ariane, parce que le Prologue est justement ce qu'il y a de mieux, après c'est ultralyrique pouah. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:34

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

Alors tu ne peux pas juger l'oeuvre. Smile
Il a pas jugé l'oeuvre, il a juste dit que le Prologue était tout pourri. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 0:58

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

Alors tu ne peux pas juger l'oeuvre. Smile
Il a pas jugé l'oeuvre, il a juste dit que le Prologue était tout pourri. Sad

Tout à fait Razz

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 10:25

Operaclass marche de nouveau chez moi...je vais donc récapituler les versions Böhm.

(Chef année/Ariane, Bacchus, Komponist, Zerbinetta)

Böhm 1944/Reining, Lorenz, Seefried, Noni (Myto)
Böhm 1954/Della Casa, Schock, Seefried, Güden (DG) [difficilement disponible]
Böhm 1964/Ludwig, Thomas, Jurinac, Grist (Myto)
Böhm 1965/Hillebrecht, Thomas, Jurinac, Grist (DVD TDK)
Böhm 1967/Rysanek, King, Troyanos, Scovotti (Melodram ?)
Böhm 1969/Hillebrecht, Thomas, Troyanos, Grist (studio DG)
Böhm 1976/Janowitz, King, Baltsa, Gruberova (non publié)
Böhm 1977-78/Janowitz, Kollo, Schmidt, Gruberova (DVD DG)


en gras, celles qui sont disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 11:06

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

Alors tu ne peux pas juger l'oeuvre. Smile
Il a pas jugé l'oeuvre, il a juste dit que le Prologue était tout pourri. Sad

Tout à fait Razz

Oui mais si vous ne dépassez pas le prologue en pensant que la suite est du même acabit, vous vous trompez Après le prologue on pénètre dans un tout autre univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 12:01

Guillaume a écrit:
On pourrait reprocher à l'Opéra un certain statisme surtout chez Ariadne et Bacchus, mais cela me semble juste dans les intentions.
Toi aussi tu as remarqué. En même temps je vois mal comment faire autrement (sauf à faire n'importe quoi), c'est un peu (beaucoup) le livret qui veut ça, on est vraiment dans du pur lyrisme.

Je crois me souvenir que Strauss et Hofmannsthal se disputaient sur la teneur du livret, le premier trouvant la chose un peu "mince". Et effectivement malgré la beauté de la chose, ça s'étire, ça s'étire... Bon, en même temps, à côté de Tristan, ça reste quasiment un film d'action. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 12:14

Guillaume a écrit:
Böhm 1976/Janowitz, King, Baltsa, Gruberova (non publié)
Mais non pas indisponible. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30127
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 12:16

Ericc a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

J'ai pas eu le courage d'aller après le prologue

Alors tu ne peux pas juger l'oeuvre. Smile
Il a pas jugé l'oeuvre, il a juste dit que le Prologue était tout pourri. Sad

Tout à fait Razz

Oui mais si vous ne dépassez pas le prologue en pensant que la suite est du même acabit, vous vous trompez Après le prologue on pénètre dans un tout autre univers.

C'est fort possible je ne le sais pas. Faudra que je trouve le temps.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 12:19

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Böhm 1976/Janowitz, King, Baltsa, Gruberova (non publié)
Mais non pas indisponible. Cool

Par contre, je ne sais ce que vaut le report Gala de Böhm 54, qui est pratiquement indisponible dans son édition DGG...

Il y a aussi Line/Cantus Classics, mais j'ai trés peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Mer 30 Déc 2009 - 12:28

Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Böhm 1976/Janowitz, King, Baltsa, Gruberova (non publié)
Mais non pas indisponible. Cool

Par contre, je ne sais ce que vaut le report Gala de Böhm 54, qui est pratiquement indisponible dans son édition DGG...

Il y a aussi Line/Cantus Classics, mais j'ai trés peur...
Gala, en principe, c'est assez bon. L'original est dans un son tout à fait correct.

Quant à Line, tu n'as pas à avoir peur, c'est toujours atroce, donc pas de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Jeu 31 Déc 2009 - 18:55



C'est la version que j'ai choisi pour faire une découverte complète de l'oeuvre que je ne connaissais que par extrait. Il y a probablement mieux.
La direction de Solti n'est pas flamboyante et extraordinaire mais cela est satisfaisant à mon sens : le son est rond et beau, il y a du lyrisme et du rythme.
Leontyne Price ne rend pas justice à mon avis au rôle de la Prima Donna/Ariadne car ce n'est pas vraiment incarné à mon sens. C'est monotone et très lisse. La voix est superbe avec ses couleurs, le chant est sublime. Cependant, la diction est très floue, ce qui est vraiment gênant. Elle n'est pas à l'aise avec l'allemand. Ce n'était pas son répertoire.
Edita Gruberova est géniale en Zerbinette. Son grand air est interprété à la perfection et elle est truculente dans le rôle qu'elle incarne de manière magistrale.
Tatiana Troyanos illumine le rôle du Compositeur par la beauté du chant et sa très grande sensibilité. Elle est remarquable dans ce rôle à mon avis, très touchante, donnant sa pleine dimension dramatique au rôle.
René Kollo est tout à fait satisfaisant en Bacchus/Ténor, il donne de la voix. Cela manque d'une certaine poésie même s'il est passionné. Je ne suis pas fan de son timbre.
Walter Berry, Erich Kunz et Heinz Zednik sont géniaux dans leurs rôles respectifs dans le Prologue, ils sont parfaits à mon avis pour incarner ces personnages. Leur incarnation est très vivante. Ils ont de l'énergie et leur chant est parfait.
Barry McDaniel (Harlekin), Manfred Jungwirth (Truffaldin), Gerhard Unger (Brighella), Kurt Equiluz (Scaramuchio) sont bons. Ils sont impliqués dans leurs rôles.
Le trio Najade-Dryade-Echo/Deborah Cook-Enid Hartle-Norma Burrowes est agréable à entendre et convaincant.
Le reste des chanteurs est tout à fait satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Jeu 31 Déc 2009 - 19:09

Incroyable, ils ont copié Böhm VIII pour tous les seconds rôles ! Ca n'est pas le "remplacement" de Böhm par Solti et celui de Janowitz par Price qui va améliorer les choses cependant !

Maintenant, il faut que tu découvre le DVD Böhm Sanjust. Là, la direction est "flamboyante et extraordinaire" et Janowitz "rend justice à mon avis au rôle de la Prima Donna/Ariadne car c'est vraiment incarné à mon sens. C'est varié et pas du tout lisse. La voix est superbe avec ses couleurs, le chant est sublime. De plus, la diction est superbe, ce qui est vraiment important. Elle est à l'aise avec l'allemand. C'était son répertoire."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 14:57

Solti est vraiment raidasse ici, pour moi, ça ne passe pas. Confused Jouer Ariane avec sérieux, c'est un peu comme jouer l'Art de la Fugue avec guimbarde et piano préparé... c'est pas fait pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 14:58

DavidLeMarrec a écrit:
Solti est vraiment raidasse ici, pour moi, ça ne passe pas. Confused Jouer Ariane avec sérieux, c'est un peu comme jouer l'Art de la Fugue avec guimbarde et piano préparé... c'est pas fait pour.

Que penses tu de la distribution par contre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 15:18

Précipitez vous sur JPC, en ce moment, ceci est à 6€ :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 15:21

@ Aurèle :
Ce sont de très bons chanteurs, mais ils ne m'émeuvent pas d'habitude, donc...
Et puis Price en Ariadne... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 15:23

DavidLeMarrec a écrit:
@ Aurèle :
Ce sont de très bons chanteurs, mais ils ne m'émeuvent pas d'habitude, donc...
Et puis Price en Ariadne... silent

Troyanos ne t'a jamais ému??? Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Price n'est pas faite pour chanter le répertoire allemand. Elle était une remarquable verdienne et une bonne puccinienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 15:25

Troyanos, si, dans Cavalleria Rusticana et dans Le Château de Barbe-Bleue. Assez peu dans tout le reste.

C'est trop 'vocal' pour moi : peu de couleurs (presque une seule, très belle), et des voyelles un peu envahissantes même si la diction est bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   Sam 9 Jan 2010 - 15:27

DavidLeMarrec a écrit:
Troyanos, si, dans Cavalleria Rusticana et dans Le Château de Barbe-Bleue. Assez peu dans tout le reste.

Cela dépend évidemment des rôles. C'est surtout son timbre qui parvient à m'émouvoir. C'était une véritable tragédienne également mais on est HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strauss - Ariane à Naxos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Ariane à Naxos
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Strauss - Ariane à Naxos
» Strauss - Ariane à Naxos
» Reprise d'Ariane à Naxos à Bastille - Janvier - Février 2015
» Opéra de Bordeaux 2010/2011
» En ce moment à la télévision...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: