Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lutoslawski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
kfigaro
Invité



MessageSujet: Lutoslawski   Lun 26 Mar 2007 - 16:34

Je rêve ou ce compositeur n'a pas de topic dédié ? (j'ai cherché en vain dans le moteur de recherche)

Pour moi son "Concerto pour orchestre", son inquiétante "Musique funèbre" et plein d'autres oeuvres sont magistrales et ont surement marqués mon adolescence (sans lui et Gorecki, je n'aurais jamais écouté de la "musique contemporaine").

Je viens de découvrir son cycle de mélodies avec orchestre "Les Espaces du sommeil" (1975) dirigé par Salonen, c'est très réussi : l'écriture est atonale mais la mélodie reste chantante, et l'orchestre est très riche au niveau des coloris (on pense à Dutilleux ou certains Messiaen dans sa période 60-70s)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Lun 26 Mar 2007 - 16:40

kfigaro a écrit:
Je rêve ou ce compositeur n'a pas de topic dédié ?

Non c'est exact. Wink

kfigaro a écrit:
Pour moi son "Concerto pour orchestre", son inquiétante "Musique funèbre" et plein d'autres oeuvres sont magistrales et ont surement marqué mon adolescence (sans lui et Gorecki, je n'aurais jamais écouté de la musique contemporaine).

Dans sa première période post-Prokofiev-Szymanowski je recommande aussi la 1ère symphonie et les Variations symphoniques.
Mais j'aime surtout les 2 oeuvres que tu as citées, la Musique funèbre est clairement influencée par la Musique pour cordes de Bartok, et le Concerto pour orchestre est superbe au niveau de l'orchestration.

kfigaro a écrit:
Je viens de découvrir son cycle de mélodies avec orchestre "Les Espaces du sommeil" (1975) dirigé par Salonen, c'est très réussi : l'écriture est atonale mais la mélodie reste chantante, et l'orchestre est très riche au niveau des coloris (on pense à Dutilleux ou certains Messiaen dans sa période 60-70s)

Si tu aimes, je ne sais pas si c'est sur le même CD mais il y a aussi les Paroles tissées et les Chantefleurs et Chantefables. J'aime assez, sans être non plus bouleversé...

Pour ce qui est des oeuvres de la maturité, je suis mitigé, j'écoute avec un certain intérêt la 4è symphonie par exemple, en revanche le concerto pour violoncelle et le quatuor à cordes, c'est très aride...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Brewaeys
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Lun 26 Mar 2007 - 18:44

Moi j'aime bien son "Concerto pour violoncelle".
Mais : n'est-il pas très frappant que la musique de Lutoslawksi -que j'ai bien connu personnelement dans les années '86 et après : très, très charmant !- est beaucoup moins joué depuis son décès..?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbrewaeys.com
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Lun 26 Mar 2007 - 18:57

Peut-être le rédouvrira-t-on dans quelques années! Mahler aussi n'a plus trop été joué apres son décès, il a fallu attendre un certains temps,..comme avec d'autres compositeur aussi d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mar 27 Mar 2007 - 15:39

Parmi les "grands" concertos pour violoncelle créé par Rostropovich, celui de Lutoslawski est celui qui me plaît le moins. Encore que... Autant la partie soliste est intéressante et même très séduisante par endroits autant l'orchestration m'énerve. Ces plages ultra-dissonnantes où les cuivres braillent pendant parfois près d'une minute, ça m'agresse. J'ai lu qu'il y a là derrière une petite métaphore de l'artiste (violoncelle) harcelé et étouffé par un système totalitaire (l'orchestre) mais franchement ça me gave vite.

Par contre, j'ai entendu récemment "Les Espaces du Sommeil" et des extraits du concerto pour Hautbois et Harpe et c'était pas mal du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 26 Mai 2007 - 0:50



Superbes ces chants de Noël polonais! Very Happy (oeuvre pour soprano, choeur de femmes et orchestre)

Cette oeuvre de relative jeunesse, écrite en 1946, rappelle énormément Szymanowski, et en particulier le dernier Szymanowski, celui du Stabat Mater et des Litanies.
Même écriture vocale, même harmonie modale, même orchestration scintillante.
Une oeuvre vraiment réjouissante, musique qui se contente d'être simple et belle.
Ca rappelle d'autant plus Szymanowski que c'est ici (superbement) interprété par Antoni Wit et son orchestre de la radio polonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 26 Mai 2007 - 1:16

Pour la fin du disque, le Lacrimosa est absolument sublime (encore une fois très szymanowskien) et les 5 mélodies, oeuvre de maturité cette fois, sont remarquables de poésie et de subtilité instrumentale.
Un disque que je vous recommande!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 26 Mai 2007 - 2:57

Je poursuis ma soirée Lutoslawski avec un CD dirigé par Lutoslawski lui-même.

D'abord le Concerto pour orchestre (1954), cette superbe page de démonstration harmonique et orchestrale, dans la lignée des Szymanowski et Bartok, puis des pièces de la maturité, avec lesquelles j'ai plus de mal, Jeux vénitiens, le Livre pour orchestre, et Mi-parti.

Jeux vénitiens (1961) et le Livre pour orchestre (1968) emploient semble-t-il des techniques d'écriture aléatoire.
Cela s'entend car plusieurs passages ressemblent à un véritable foutoir.
D'autres sont à mes oreilles d'une grande laideur. (les cuivres qui canardent à qui mieux mieux)
Bref, une musique que j'ai du mal à comprendre.
En tout cas c'est dense, il se passe beaucoup de choses, il y a de belles recherches de sonorités, mais difficile de s'y repérer...
J'ai mieux apprécié Mi-parti, pièce plus tardive (1976) où j'ai noté des influences dutillesques qui m'ont bien plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 26 Mai 2007 - 20:33

Ce que j'ai écouté de lui est trop "moderne" pour moi, mais j'avoue n'avoir pas écouté beaucoup d'oeuvres (aucune symphonie par exemple), une quinzaine tout au plus.

Le concerto pour orchestre ne m'a pas trop déplu, ainsi que le double concerto pour hautbois, harpe et orchestre de chambre. C'est à peu près tout ce que j'apprécie un peu. J'oubliais les chants de noël polonais : très bien.
Par contre, par exemple je n'aime pas le Quatuor à cordes, le concerto pour violoncelle, Chain I...On ne sait pas où le compositeur veut en venir, on a l'impression du "n'importe quoi", enfin c'est ce que je ressens..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 23 Juin 2007 - 3:25

Il faut redire à quel point les enregistrements de Wit chez Naxos sont recommandables.



On trouve notamment ici les Paganini Variations, superbe oeuvre de jeunesse orchestrée tardivement. (avec l'excellent Bernd Glemser au piano)

Sur ce CD également 2 beaux recueils de mélodies pour voix d'homme et la 3è symphonie. (qui m'enchante moins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse gramophone
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 52
Localisation : Liège (Belgique)
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 27 Jan 2008 - 2:08

Ouaip.

On le dira jamais assez.
Lutoslawski est un des mes compositeurs absolument préférés.

Et l'interprétation de Wit est d'une belle intégrité.

Y a longtemps, je ne cessais de fréquenter le coffret de l'intégrale (du moins jusqu'en 76) dirigée par Lutoslawski chez Emi, mais l'intégrale naxos est une aubaine pas possible.

Au débotté, mes oeuvres préférées:

- les trois Postludes

- Mi-parti (my fav: étourdissant, cette manière, typique chez lui, de "préparer" l'auditeur - au sens d'une psycho-acoustique - au matériau en devenir, à partir d'une dispersion de poussières qui étincèlent dans la fragmentation, et puis, lentement, ça se coalise, une énorme masse compacte, énergétique, qui vous propulse, vous envahit, vers un magma phosphorescent, puis, césure brutale, retour au silence, et développement d'un murmure de cordes au plus aigü, vers l'évanouissement. Dans la 2è symphonie, déjà, il agençait cette structure divisée -"hésitant"/"direct" -, mais dans Mi-Parti, c'est plus diabolique, le passage, puis retour, de l'un à l'autre)

- le concerto pour violoncelle et orchestre (ça tue net un troupeau de rednecks au galop, ça. C'est que sous ses airs de délicat raffiné, c'est un barbare, le Luto. Le passage évoqué plus haut, moi, je l'avoue, ça me fouette jusqu'au sang. Bourrin? Oui, sans l'ombre d'un doute, mais c'est si bon. lol.
Gardons-nous cependant, selon moi, de plaquer des significations ou interprétations "psychologiques" là-dessus - oppression, totalitarisme, etc : ça réduit, affadit, appauvrit en la contournant l'expérience de l'écoute.

On est pas chez Walt-Disney : le matériau musical, les affects qu'il suscite, ne devraient pas se ramener à des arguments "extra-musicaux", du moins dans ce cas de figure. N'est-ce pas Debussy qui s'agaçait de la pastorale de Beethoven, parce que sollicitant trop une illustration d'épinal? La musique à programme, quoi... )

- Les espaces du sommeil (là encore, ça ne tombe jamais dans l'illustration. L'alchimie du truc, c'est que le chant, presque une déclamation parlée, précise, donnant toute l'attention au texte de Desnos, est, là encore, apparemment "scindé" du tissu orchestral, lequel poursuit un discours parallèle, qui refuse de souligner les images verbales.

C'est donc l'association, non hasardeuse pourtant, de ces deux séries parallèles, qui entraine de nouvelles "visualisations" étranges, des fantasmagories semi-conscientes, improbables, furtives, ces "espaces du sommeil" entre la musique et les mots. Bref, c'est du grand art).

- Paroles tissées (autre cycle chanté, d'après Chabrun: même topo)
- Chain pour orchestre
- Livre pour orchestre
- la quatrième symphonie (un "retour", mais pas ringard, à un certain mélodisme quasi "dutillien")
- le quatuor à cordes
- une fanfare (je peux plus dire laquelle, à brûle pourpoint; ça dure 2 minutes environ, et c'est magique)
- Trois poèmes d'Henri Michaux


Dans sa première veine (post-bartokienne):

- Musique funèbre pour cordes
- Concerto pour orchestre (déjà ce mélange de raffinement et de barbarie)


Rien n'est aride, ou abstrait, dans tout ça: c'est une musique extrêmement physique, sensuelle, suggestive, y compris dans sa crudité.

Pour ce qui est du "semi-aléatoire contrôlé" censé définir la méthode compositionnelle de la seconde période, bcp s'accordent aujourd'hui à dire que c'était surtout une manière pour lui de se "signaler" comme entrant dans la "modernité": rien de plus écrit au tire-ligne, cependant, avec un perfectionnisme de précision (ce n'est pas par hasard qu'on a si souvent rapproché Lutoslawski et Dutilleux).
Les différentes versions discographiques d'une même oeuvre l'attestent: quel que soit le chef ou l'orchestre, la partition ne subit strictement aucune altération.

Et, par rapport à son compatriote Penderecki, Lutoslawski n'use pas des ficelles de la "sonoristique" (effets très impressionnants sur le plan auditif, mais au bout du compte, il ne se passe pas grand chose en terme d'événement compositionnel, le "discours" est plutôt formaliste, et plat).

D'ailleurs, Penderecki, musicien plutôt opportuniste, a pris par la suite un tournant, qui est une "restauration", pas très cohérente ni convaincante, consistant à "imiter" Shostakovitch, par exemple. Pourquoi faire? Ce revirement esthétique n'est pas neutre, chez Penderecki, son catholicisme orthodoxe pétri de mysticisme, ce retour aux liturgies, ça me chipote un peu, je dois dire...
Non tant parce que j'y serais opposé, mais parce que j'y perçois un opportunisme assez frileux, justement. ça s'inscrit dans le "revival" d'une certaine tendance, très porteuse, y compris commercialement, du Sacré, façon Pärt.
Comme si, aujourd'hui, on ne pouvait plus composer, en Europe, une musique en phase avec la sensibilité du public (après le divorce compositeur/public engendré et consommé par le postsérialisme de type boulézien), sans automatiquement verser dans cette veine du recueillement mystique... Chuis pas convaincu...

Gorecki, pareil (même si on peut saluer la 2è symphonie "Copernic", et la 3è, "minimaliste" dans la veine de Pärt, devenue comme on le sait un véritable hit commercial, non sans raisons. Bon, faut reconnaître que c'est très réussi, et émouvant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot Lunaire
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Houston, Texas
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 17 Fév 2008 - 3:55

Ulysse gramophone a écrit:


On le dira jamais assez.
Lutoslawski est un des mes compositeurs absolument préférés.
Je corrige:
"On ne le dira jamais assez.
Lutoslawski est un des plus grands compositeurs du XXe siecle"

La, on peut le dire avec vous !!!


Citation :
- Mi-parti (my fav: étourdissant, cette manière, typique chez lui, de "préparer" l'auditeur
Oui, c'est vrai, Lutoslawski sait menager ses effets, et nous conduire - a condition qu'on veuille bien lui ceder, s'abandonner a lui - jusqu'a ce murmure sublime de profondeur (et de profonde sensualite) de la fin, cette basse profonde et ces notes mysterieuses, qui rappellent les notes egalement mysterieuses du quatrieme mouvement du Concerto pour Violoncelle de Dutilleux, l'un et l'autre (Luto et Dutilleux), nous menant dans une partie de l'univers, ou la difference entre la vie et la mort, semble s'estomper...


Citation :
- le concerto pour violoncelle et orchestre (ça tue net un troupeau de rednecks au galop, ça.
Ah, je ne savais pas qu'on se definissait contre les rednecks, en France. Et les pequenods, alors, qu'est ce qu'ils deviennent?! Qu'importe, vous avez raison, et le jour ou l'on se definira plus contre les ignares, toute civilisation se sera ecroulee.



Citation :
C'est que sous ses airs de délicat raffiné, c'est un barbare, le Luto.
Bien vu. Un violent, meme, certains passages de ses oeuvres sont des passages a tabac.
Dans la meme veine, on peut dire que sous ses airs de Bourgeois conservateur il y a un innovateur, un debride (pardon, les accents aigus n'existent pas aux USA), dont l'audace, et l'imagination, feraient palir d'envie la racaille punko-hipopistes, s'ils etaient capables de le comprendre.

Citation :
- une fanfare (je peux plus dire laquelle, à brûle pourpoint; ça dure 2 minutes environ, et c'est magique
Probablement la Fanfare for Louisville, qui dure une minute et demi.


Citation :
Rien n'est aride, ou abstrait, dans tout ça: c'est une musique extrêmement physique, sensuelle, suggestive, y compris dans sa crudité.
Absolument.

Jeux Venitiens
Quelle angoisse!
Livre pour Orchestre
Lutoslawski est un fou, un fou incontrolable, un desiquilibre, un desaxe, un aliene - bref, un Genie !!!

Symphonie N. 3 Je fais faire l'heretique et dire que Barenboim la dirige mieux que le compositeur, plus energique, mieux colore, mieux construit. C'est peut-etre le Chef d'Oeuvre de Lutoslawski, tous ses themes s'y resument et s'y deploient. Les quatre notes par lesquelles elle debute et termine meritent d'etre aussi celebres que les quatre notes de la Cinquieme Symphonie de Beethoven. Et certains passages, y compris la partie finale (Poco lento), sont grands, au-dessus de leur temps, intemporels, comme les oeuvres les meilleures de Debussy et de Scriabine (Il semble que Lutoslawski s'addresse a eux, au-dessus du commun des mortels, un clin d'oeil qu'il leur fait, par dela deux guerres, deux tyrannies, et deux cent millions de massacres. Cet innovateur a su maintenir la grande tradition musicale Occidentale, en depit de tout).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acco
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 17 Fév 2008 - 19:00

Merci de continuer à évoquer ce compositeur ! Cool

Après avoir découvert le Concerto pour Orchestre (un véritable choc !), j'ai commencé à acheter les différents volets sur Naxos par Antoni Wit, une référence ! Finalement, Lutoslawski est un compositeur très riche, au regard de la variété des styles d'écriture qu'il emploie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 5:01



Réécoute du Concerto pour violoncelle.

Ca n'est toujours pas ma tasse de thé, musique étrange, tension et violence permanente, ça fait un certain effet tout de même, il faut voir dans les canardages de cuivres des agressions, la lutte contre le soliste, plus que de la musique "pure".
Cette lutte violoncelle-orchestre est assez prenante finalement, j'aime bien la fin même si on peut regretter une séquence finale qui n'amène pas vraiment de tension supplémentaire ni de réel climax.
Une musique qui interroge et dont on se dit qu'on comprendra peut-être mieux la fois suivante...

J'enchaîne avec Novelette, oeuvre tout aussi curieuse, mais le final m'a bien plu, j'aime quand Lutoslawski se met à faire tourbillonner son orchestre de la sorte.

Chain n°3, ça me parle un peu plus, mais c'est quand même bien obscur...

Pour résumer, en dehors des oeuvres de jeunesse que j'adore (Variations symphoniques, Symphonie n°1, Musique funèbre, Concerto pour orchestre, Variations Paganini, Chants de Noël polonais...), un compositeur que j'essaie d'apprivoiser en faisant d'énormes efforts, mais qui ne me parle que par intermittence (ce que je préfère finalement c'est le vocal, les mélodies avec orchestre, puis les symphonies 3 et 4), et qui se révèle souvent fatiguant à la longue.
Mais il y a de la matière, c'est indéniable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 5:33



Ca faisait longtemps que je n'avais pas écouté la Symphonie n°4, une de ses toutes dernières oeuvres, et c'est presque une bouffée d'air frais pour moi par rapport aux oeuvres du disque précédent!
Le début fait penser à Dutilleux. (et pas que le début en fait)
On a là une alternance entre les passages énigmatiques à l'orchestration dispersée et des séquences plus stables, plus clairement harmoniques, avec tapis de cordes, et des mélodies, certes torturées mais finalement très bartokiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 9:17

Xavier a écrit:


Réécoute du Concerto pour violoncelle.

Ca n'est toujours pas ma tasse de thé, musique étrange, tension et violence permanente, ça fait un certain effet tout de même, il faut voir dans les canardages de cuivres des agressions, la lutte contre le soliste, plus que de la musique "pure".
Cette lutte violoncelle-orchestre est assez prenante finalement, j'aime bien la fin même si on peut regretter une séquence finale qui n'amène pas vraiment de tension supplémentaire ni de réel climax.
Une musique qui interroge et dont on se dit qu'on comprendra peut-être mieux la fois suivante...
...
Mais il y a de la matière, c'est indéniable...

Ah ben, tu n'as pas traîné!!

Globalement, on a la même impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 9:25

Vous me tentez. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 13:14

Oh, tu peux franchement y aller, c'est un très bon concerto. Un peu agressif par endroits et certainement pas le meilleur du répertoire à mon humble avis mais tout à fait recommandable quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 13:35

Tus, je recommande pour l'instant en priorité les oeuvres de la première période, 1ère symphonie, Concerto pour orchestre, Variations symphoniques... Ca ça te plaira, sans aucun doute!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mer 27 Fév 2008 - 17:00

J'imagine... Je l'ajoute à ma liste bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acco
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Ven 29 Fév 2008 - 17:38

Pour débuter, et pour rester dans les œuvres à la fois "accessibles" et efficaces, je recommande surtout le "Concerto pour orchestre" et "Mi-Parti", tous les deux disponibles sur le disque Orchestral Works Vol. 5, dirigés par Antoni Wit :


Cette collection est vraiment la référence concernant Lutosławski (et pas Lutoslawski ! Mr. Green ), l'interprétation y est toujours de très haut niveau.

"Mi-Parti", une pièce pour orchestre, ne dure que 14 minutes mais résume toutes les qualités du compositeur : elle commence dans un silence pesant puis peu à peu se développe avec toute l'intelligence des arrangements de Lutosławski, jusqu'à atteindre une intensité assez remarquable, puis finir dans un brouillard, comme elle a débuté.

Le "Concerto pour orchestre" a déjà été évoqué, et il n'y a pas grand chose à ajouter : immédiat, violent parfois, presque désabusé... Une très grande œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 4 Mai 2008 - 21:27

Anne-Sophie Mutter a donné, sous la direction du compositeur, une belle version du concerto pour violon n°2 «Métamorphoses». Chez DG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 4 Mai 2008 - 21:53

Tu ne confonds pas avec Penderecki?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mar 6 Mai 2008 - 0:03

Xavier a écrit:
Tu ne confonds pas avec Penderecki?

Ben, oui. Embarassed Embarassed Embarassed

La honte! Toutes mes excuses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mar 6 Mai 2008 - 4:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Mar 6 Mai 2008 - 13:39

Ouah le sourire Freedent pété de rire

C'est une belle pochette tarte ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 17 Mai 2008 - 21:01

Je viens d'écouter sur Mezzo les "Variations sur un thème de Paganini" pour 2 pianos (Bertrand Chamayou et Jonas Vitaud). Sympa, mais on peut pas vraiment juger sur des variations comme ça. C'est comme si on jugeait Rachmaninov sur ses variations sur la Follia Smile

Je vais peut être le laisser tranquille au jeu (une ou deux semaines Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 9:53


C'est parti ! Very Happy
J'ai commencé avec les Variations Symphoniques, oeuvre de jeunesse de neuf minutes déjà fort intéressante. Le thème initial de cette série de variations pour orchestre est très beau, du genre Stravinsky, puis il est développé avec une complexité harmonique et rythmique saisissante. C'est le nom du compositeur russe que m'évoque cette musique intéressante, bien que pas émouvante - mais le côté expérimental me plaît bien, c'est bien écrit et on ne s'ennuie pas. La coda déploie d'ailleurs une force surprenante.
La symphonie n°1 me laisse un peu sur la réserve. Là aussi, musique expérimentale, mais plus moderne que les Variations, qui me rappelle Hindemith et Bartok, surtout le premier. L'orchestration est très colorée, agressive, pas clinquante, le tout se tient et ne faiblit pas. Mais ça me semble manquer d'âme - c'est un peu aride pour moi. Le premier mouvement est violent, à la façon d'Hindemith, énergique; le deuxième part sur un thème assez moche puis déploie des harmonies assez fouillées. Scherzo et finale sont dans la même veine, menaçants, cuivrés et un peu agressifs. J'aime bien, mais je trouve quand même cette musique un peu trop "cérébrale" - pas que le côté complexe me rebute, comprenez-moi bien, mais je préfère quand c'est réellement émouvant en plus de la recherche, et je ne vois pas ça ici. C'est quand même pas mal, je suis trop sévère.
La Musique funèbre est coulée dans un seul moule totalement atonal et sériel. Là aussi c'est sévère, mais à la limite j'aime mieux que la symphonie, car c'est émouvant et mystérieux, plus méditatif, dira t-on. Le nom de Schönberg est là, mais c'est peut-être à cause de la technique sérielle employée par Lutoslawski. La musique culmine dans un sommet d'intensité cauchemardesque et retombe peu à peu de façon réellement troublante. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 13:50

Je pensais que tu aimerais davantage, je trouve au contraire que c'est très direct comme musique, je ne vois pas ce qu'il y a d'expérimental dans ces oeuvres de jeunesse...
Qu'est-ce que tu vas dire quand tu vas écouter Jeux vénitiens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 15:47

Non, tu as mal compris ce que je voulais dire par "expérimental". Pour moi ce terme s'oppose à "sentimental" si l'on peut dire, j'ai le sentiment, ici, que ça ne vient pas du coeur. Un peu trop intellectuel, quoi. Mais encore une fois j'ai été trop méchant, j'ai passé un bon moment quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 18:06

Moi je trouve ça au contraire très direct et très sincère, relativement simple même. (au contraire justement des Mi-Parti et autres Jeux vénitiens...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 19:18

j'ai "tout un monde lointain" couplé avec le "concerto pour violoncelle", mais j'ai eu beaucoup de mal à écouter cette musique, donc je n'ai pas persévéré, il y a peut-être d'autres œuvres plus accessibles. C'est vraiment très contemporain pour moi, et vu comme c'est écrit sur la partition également, d'ailleurs, je ne sais même plus où je l'ai mis ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 19:27

Oui il y a des oeuvres beaucoup plus accessibles dont on a parlé plus haut, les chants polonais, la 1ère symphonie, le Concerto pour orchestre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 19:34

c'est noté pour la 1re symphonie, dès que je mets la main dessus, j'avais pris ce disque à tout hasard à l'époque, car je ne connaissais pas ce compositeur, mais ce n'était pas évident pour moi de "digérer" cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 19:35

Ben moi, je vais me faire le string quartet et le concerto pour orchestre... Il faut bien que je connaisse celui que tous les lullistes dont moi, ont éliminé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Sam 31 Mai 2008 - 20:32

Xavier a écrit:
Moi je trouve ça au contraire très direct et très sincère, relativement simple même. (au contraire justement des Mi-Parti et autres Jeux vénitiens...)

Ah oui, c'est vrai que c'est accessible. Peut-être que le côté agressif ne me convient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 14:20

Concerto pour orchestre : j'aime beaucoup plus que la 1ère symphonie ; c'est tout aussi direct et tout aussi personnel, mais ça me paraît beaucoup plus éclatant. Pleins d'effets sonores très bienvenus, une conception d'ensemble claire, le tout est construit, bien fait et intéressant, même le finale, pourtant plus long. thumleft
2è symphonie : c'est nettement plus moderne ça. 32 minutes et deux mouvements, plutôt cacophoniques, très complexes en tous cas, avec une densité d'écriture impressionnante. La tonalité, encore présente dans le Concerto, a totalement disparu ici, au profit d'un langage étrange et fascinant, qui scintille d'une façon qui n'est pas sans rappeler... Scriabine. Oui, j'aime beaucoup, en particulier le premier mouvement, qui, après une cacophonie de cuivres assez moche, exploite des effets très intéressants dans la nuance pianissimo. La musique est expressive et ça me plaît. Le second volet m'a moins convaincu, parce que plus bruyant à mon goût : c'est sympa un moment, mais à la fin j'en avais un peu marre. Cela dit, j'ai suivi jusqu'au bout sans difficultés; c'est une musique que j'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 15:41

Je suis rassuré!

Ceci dit je ne me souviens pas de la 2è symphonie, je vais voir si j'ai ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 15:44

J'ai écouté ce fameux concerto pour orchestre, et c'est vraiment pas mal.
C'est l'une des rares oeuvres contemporraines que j'aime vraiment ! Une rythmique certes assez particulière, mais l'ambiance assez légère et un peu libre (j'ai envie de dire "folle") ne me déplaît pas.

C'est autre chose que Varèse. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 16:38

Elvira a écrit:
J'ai écouté ce fameux concerto pour orchestre, et c'est vraiment pas mal.
C'est l'une des rares oeuvres contemporraines que j'aime vraiment ! Une rythmique certes assez particulière, mais l'ambiance assez légère et un peu libre (j'ai envie de dire "folle") ne me déplaît pas.

C'est autre chose que Varèse. I don't want that

Aaaaaaah cheers
Il est parti trop tôt tôt Sad

Tu as écouté quoi de Varese, les premiers genres Ameriques etc... Ionisation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 16:55

Elvira a écrit:
C'est autre chose que Varèse. I don't want that

hehe Je trouve cette musique aussi profondément ennuyeuse.

Et Lutoslawski aussi.
En particulier cet aspect cérébral, bruyant et cacophonique relevé par Spiritus : au mieux ça m'indiffère totalement, au pire ça m'endort...

Je vais tenter les chants de Noel, ça devrait plus me convenir. Je suis curieux de voir comment Luto (mal)traite la voix humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:05

Crapio a écrit:
Elvira a écrit:
J'ai écouté ce fameux concerto pour orchestre, et c'est vraiment pas mal.
C'est l'une des rares oeuvres contemporraines que j'aime vraiment ! Une rythmique certes assez particulière, mais l'ambiance assez légère et un peu libre (j'ai envie de dire "folle") ne me déplaît pas.

C'est autre chose que Varèse. I don't want that

Aaaaaaah cheers
Il est parti trop tôt tôt Sad

Tu as écouté quoi de Varese, les premiers genres Ameriques etc... Ionisation ?

Oui. Mais là, avant que je réécoute du Varèse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:11

WoO a écrit:

Et Lutoslawski aussi.
En particulier cet aspect cérébral, bruyant et cacophonique relevé par Spiritus : au mieux ça m'indiffère totalement, au pire ça m'endort...

Je vais tenter les chants de Noel, ça devrait plus me convenir. Je suis curieux de voir comment Luto (mal)traite la voix humaine.

Tu as des a priori complètement faux.

Lutoslawski trop cérébral, et tu aimes Webern? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:25

J'en étais sûr ! Laughing

Xavier a écrit:
Lutoslawski trop cérébral, et tu aimes Webern? Laughing

Webern fait moins de boucan ! tongue

Non ce n'est pas un a priori, juste le souvenir lointain de ma dernière écoute. J'avais emprunté le disque EMI de la collection Matrix avec le concerto pour orchestre et d'autres pièces dont je ne me souviens plus du nom. Je n'avais vraiment pas accroché. J'ai découvert Webern par la suite. Il faudrait peut-être que je fasse une nouvelle tentative mais le souvenir que j'ai gardé de ces oeuvres ne m'en donne pas une folle envie... J'aime la concision de Webern. Dans mon souvenir Lutoslawski est long, bruyant, chaotique et boursouflé, en un mot pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:28

WoO a écrit:

Non ce n'est pas un a priori, juste le souvenir lointain de ma dernière écoute. J'avais emprunté le disque EMI de la collection Matrix avec le concerto pour orchestre et d'autres pièces dont je ne me souviens plus du nom. Je n'avais vraiment pas accroché. J'ai découvert Webern par la suite. Il faudrait peut-être que je fasse une nouvelle tentative mais le souvenir que j'ai gardé de ces oeuvres ne m'en donne franchement pas envie... J'aime la concision de Webern. Dans mon souvenir Lutoslawski est long, bruyant, chaotique et boursouflé, en un mot pénible.

Sur le vocal, c'est un a priori si tu n'en as pas écouté.
Les Chants polonais, le Lacrimosa, et les mélodies sont remarquablement écrits pour la voix et c'est tout sauf du boucan. (c'est au contraire très raffiné)

Sur le disque dont tu parles, ton impression est lointaine et floue, car il y a des oeuvres de styles très différents. (dont certaines qui m'emmerdent moi aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:35

Franchement, le concerto poru orchestre ne m'a absolument pas semblé être que du bruit. Au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 17:38

Xavier a écrit:
Sur le vocal, c'est un a priori si tu n'en as pas écouté.
Les Chants polonais, le Lacrimosa, et les mélodies sont remarquablement écrits pour la voix et c'est tout sauf du boucan. (c'est au contraire très raffiné)

Je disais justement que j'avais envie d'aller de côté là après avoir lu en première page ta description du disque des Noëls polonais et le parallèle avec l'oeuvre de Szymanowski que je m'apprête à découvrir.

Xavier a écrit:
Sur le disque dont tu parles, ton impression est lointaine et floue, car il y a des oeuvres de styles très différents. (dont certaines qui m'emmerdent moi aussi)

Oui ça commence à dater et il faudrait que je réessaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 18:09

WoO a écrit:

Je disais justement que j'avais envie d'aller de côté là après avoir lu en première page ta description du disque des Noëls polonais et le parallèle avec l'oeuvre de Szymanowski que je m'apprête à découvrir.

Je parlais d'a priori parce que tu semblais prévoir qu'il maltraitait la voix, alors que ce n'est pas du tout le cas. Wink

Tout à fait d'accord avec toi Elvira, mais quand on a un souvenir global sur un disque, ça peut être différent, surtout que dans le disque dont parle WoO il y a trois autres oeuvres qui ne sont pas franchement faciles. (Jeux vénitiens, Livre pour orchestre, Mi-Parti, j'en ai parlé plus haut, je ne suis pas fan moi non plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80926
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 18:45

Je vois qu'il y a encore pas mal d'oeuvres que je ne connais pas, j'ai commandé deux autres CD Naxos par Wit, celui avec la 2è symphonie et le concerto pour piano, et celui avec le double concerto pour hautbois et harpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Lutoslawski   Dim 1 Juin 2008 - 18:55

Tu en penses quoi du concerto pour violoncelle xavier ?

Bizarrement je l'adorais je trouvais que c'était une grosse référence du genre et là je suis en train de le réécouter après pas mal de temps et j'ai plutôt du mal à y rerentrer...
Je trouve ça assez désuni avec quelques bons moments mais dans l'ensemble des bribes de virtuosité. Les moments les plus calmes m'ennuient (souffle du violon...) et je ne trouve plus le dynamisme qui me plaisait tant auparavant...
Je dois le réécouter je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lutoslawski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lutoslawski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Witold Lutoslawski (1913-1994)
» Lutoslawski
» Blind test n°77
» OPRF - 07/06/2013 - Cella, Schoeller, Lutoslawski, Dutilleux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: