Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kurt Weill

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 11:31

(Apparemment il n'y a pas de topic sur Kurt Weill ...)

Lorsqu'on évoque Kurt Weill, on pense souvent à ces trois périodes d'écriture la première allemande, la courte période parisienne et la dernière période américaine. Pour caricaturer, le cabaret allemand, la chanson française et la comédie musicale Brodwaysienne. Pourtant, Kurt Weill n'a pas composé que des musiques pour ce type de répertoire. Sa courte période allemande juste avant son départ pour Paris (et pendant sa brouille avec Bertold Brecht) a longtemps été ignoré. La raison principale étant que les partitions de cette période semblaient avoir disparues.

Au début des années 30 Kurt Weill en désaccord avec Brecht décide de revenir à la composition de musique pour de vrais chanteurs. Cela va le conduire notamment à composer l'opéra Die Bürgschaft. Cet opéra de forme plus classique que ses collaborations avec Brecht préfigure la voie que Weill aurait peut-être poursuivie si Hitler n'était pas arrivé au pouvoir...
La première version voit le jour en 1932, mais Kurt Weill mécontant décide de réécrire tout le second acte. La première de la seconde version n'aura jamais lieu en raison d'une interdiction d'exécution...

Kurt Weill part pour Paris pour une courte période pendant laquelle il écrit "Die sieben Todsünden" avec Brecht (la brouille ayant été de courte durée). Fin 1935 Kurt Weill s'exile aux Etats-Unis.

Kurt Weill considère "Die Bürgschaft" (et plus particulièrement la seconde version du second acte) comme l'un de ces chefs d'oeuvre (avec "Street Scene") et sera despéré de ne pouvoir le faire jouer de nouveau la partition étant restée derrière lui en Allemagne. En fait il pense même la partition du second acte perdue à jamais. Après son décès, l'auteur du livret et Lotte Lenya essayeront de reconstruire le second acte à partir de la musique originale mais le résultat ne fut pas satisfaisant. A la fin des année 90 l'éditeur de l'oeuvre redécouvre dans un carton la partition de la seconde version de l'oeuvre et l'opéra est enfin exécuté tel que désiré par Weill en 1999.

Au niveau de la musique, on peut entendre ici ou là des bouts de mélodies familiers (que l'on retrouve dans les oeuvres parisiennes). Les choeurs m'évoque l'opéra Russe (Moussorgsky) mais sinon le traitement de la musique me semble proche de certains opéras de Britten. Si vous ne connaissez de Weill que l'opéra de quatre sous (Britten en a fait aussi sa version à partir du livret original et Millaud a également utilisé cet histoire pour un opéra) alors, ayez la curiosité d'écouter cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 14:27

Merci pour cette présentation!

Et hors opéra, tu conseilles quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:35

Kurt Weill est surtout un compositeur d'opéras, de musicals, de mélodies, et d'autres oeuvres vocales: même son ballet le plus célèbre, les sept péchés capitaux est une oeuvre essentiellement vocale.
Beaucoup de ses compositions d'avant 1933 ont été détruites ou perdues: il existe certains arrangements en suite d'orchestre de diverses oeuvres pour la scène, mais ce sont souvent des reconstructions faites par d'autres compositeurs (Richard Russel Bennett pour les meilleures, compositeur intéressant lui-même).

Trois oeuvres néanmoins témoignent de sa conception de la musique d'orchestre:
La 1ère symphonie de 1921, écrite alors que Weill étudie encore sous la direction de Busoni. Fortement influencée par Mahler et Strauss, cette oeuvre en un mouvement, d'un chromatisme violent tend vers l'atonalité, hésitant sans cesse entre ut majeur et ut mineur. La première page arrachée par les amis qui cachèrent et sauvèrent le manuscript durant la seconde guerre mondiale portait une citation de Becher extraite de "Travailleurs, Paysans, Soldats: un éveil des masses à l'idée de Dieu". L'introsuction grave, les thèmes de marches, les brusques éruptions de cuivres, la thématique cyclique, l'abondance des harmonies de tritons, le fugato qui succède à un andante religioso font penser aux premières symphonies de Shostacovich.

La deuxième symphonie de 1933, commandés par la princesse de Polignac, commencée en Allemagne fut interrompue par la fuite de Weill vers Paris. Il l'acheva à Louveciennes en 1934, et elle fut plusieurs fois jouée par Bruno Walter. D'une structure plus néo-classique, mais toujours d'organisation cyclique autour d'un thème énoncé à la trumpette dès les premières mesures, elle fait se succéder un allegro molto en sol mineur, une marche funèbre assez lugubre et un rondo agité qui n'est pas sans évoquer Roussel. Cette oeuvre sombra dans l'oubli jusqu'en 1966. Depuis on l'entend parfois: Nagano l'a jouée à Lyon il y a quelques années.
Un excellent vinyl dirigé par de Waart, très à l'aise sans ce répertoire, avec Leipzig, réunissait les deux symphonies.

On trouve aussi quelques enregistrements du concerto pour violon et orchestre à vents, mais à ma connaissance aucun de ses partitions pour le cinéma ni de Zaubernacht et du Jugement de Pâris, ses autres ballets.

Dans le domaine de la musique de chambre, il existe deux quautors et deux mouvements isolés de quatuors: je n'en connais qu'un, je ne sais pas si les autres sont enregistrés (un disque je crois avec les pièces d'Adorno)

Mais le meilleur de Weill reste sans doute ses opéras avec Brecht, Mahagonny songspiel, Happy end, les grandes comédies musicales Lady in the dark, One touch of Venus, Streetscene (une grande oeuvre de la dernière année) et de très nombreuses mélodies.
On trouve un site assez complet ici:
http://www.kwf.org/
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:41

Voilà bien un compositeur qui m'est totalement inconnu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:44

Malheureusement, je ne connais que la musique vocale pour le théatre de Kurt Weill (et je suis loin de tout connaître). En fait, lorsque je suis tombé sur Die Bürgschaft, je cherchais son Berliner Requiem ou accessoirement ses quatuors à cordes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:45

Pour le requiem tu recommandes quelqu'un en particulier je crois que Herreweghe en a fait un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:49

je ne crois pas que ce soit le cas, même si tu ne l'as pas identifié, de nombreux artistes de variété se sont essayé à Sourabaya Johnny, à la ballade de Jenny, la fiancé du pirate, au Chant des canons, jusqu'à Montand et Ella Fitzgerald dans la complainte de Macky, il y a d'innombrables arrangements de Youkali-Tango (jusque dans Kika d'Almodovar), Ute Lemper, Teresa Stratas l'ont transporté un peu partout dans les années 90, tous les crooner américains en ont au moins une à leur répertoire, My ship, September song...

Et au passage merci Arsen, je pensais assez bien connaître Weill mais die Bürgschaft m'avait échappé, ce que je vais tenter de réparer au plus tôt
Revenir en haut Aller en bas
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 15:58

Merci Sud273 pour les infos concernant les symphonies de Weill.

sud273 a écrit:
Dans le domaine de la musique de chambre, il existe deux quautors et deux mouvements isolés de quatuors: je n'en connais qu'un, je ne sais pas si les autres sont enregistrés (un disque je crois avec les pièces d'Adorno)

Il existe au moins un enregistrement des deux premiers quatuors couplés avec des oeuvres de Hindemith.

sud273 a écrit:
je ne crois pas que ce soit le cas, même si tu ne l'as pas identifié, de nombreux artistes de variété se sont essayé à Sourabaya Johnny, à la ballade de Jenny, la fiancé du pirate, au Chant des canons, jusqu'à Montand et Ella Fitzgerald dans la complainte de Macky, il y a d'innombrables arrangements de Youkali-Tango (jusque dans Kika d'Amodovar), Ute Lemper, Teresa Stratas l'ont transporté un peu partout dans les années 90, tous les crooner américains en ont au moins une à leur répertoire, My ship, September song...

Et même Jacques Martin qui il y a quelques années chantait régulièrement du Weill, le dimanche à la télé.

Karajan67 a écrit:
Pour le requiem tu recommandes quelqu'un en particulier je crois que Herreweghe en a fait un ?

En fait c'est la version que je cherchais mais je ne sais pas si il en existe d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 18:12

http://www.amazon.fr/Weill-Berliner-Requiem-Cantate-Wold/dp/B00000078L
Berliner requiem-concerto pour violon-vom tod in wald (ensemble musique oblique)
Mais il y en a sans doute d'autres: j'avais une excellente version chez DG avec Happy end, Mahagonny songspiel, le concerto, mais je ne la retrouve pas dans les cd disponibles.
Je m'aperçois qu'il y a un Zaubernacht chez Capriccio et de nombreuses nouvelles versions des symphonies dont une chez Naxos par Marin Alsop.
A noter pour ceux qui seraient interessés, que le requiem en question est une cantate sur des paroles allemandes et pas un requiem liturgique.
Pour ceux qui s'intéressent aux lieder (et qui habitent Paris où il y a face à Beaubourg une libraire allemande) il existe un excellent livre allemand de poche (Brecht Liederbuch) regroupant beaucoup de partitions de Weill, Eisler, Dessau et Brecht lui-même (qui a écrit un peu de musique sur ses propres textes), pas cher, contrairement aux partitions séparées qui sont hors de prix chez les marchands de musique
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 19:14

Pour Xavier qui aime Brigitte Fassbaender... elle a enregistré mélodies deWeill... Bien sûr c'est toujours le même style un peu accablé, nostalgique et "vulgaire"... J'aime beaucoup il y a un cycle Die sieben Todsünden (les sept pêchés capitaux) ainsi qu'une série de chansons en allemand mais aussi en Français... avec Youkali que j'aime bcp... Cette musique me berce... Ce cd est édité par Harmonia Mundi et c'est vraiment pas cher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 19:35

Je tenterai peut-être le coup alors à l'occasion, merci du conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Brewaeys
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 59
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 29 Mar 2007 - 20:57

sud273 a écrit:
...ni de Zaubernacht et du Jugement de Pâris, ses autres ballets.

Voici un lien vers un enregistrement disponible du "Zaubernacht".
http://www.cduniverse.com/search/xx/music/pid/6508785/a/Kurt+Weill:+Zaubernacht+%2F+Antunes,+Schmithusen.htm
A votre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucbrewaeys.com
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Ven 30 Mar 2007 - 4:37

Et pour se transporter dans l' année 1928: le "Dreigroschenoper" (je n'ai jamais compris pourquoi il est plus cher en français: 'l'Opéra de quat' sous'): www.bmgclassics.com par l' "Ensemble Modern" en 1999. Un document qu'il faut avoir pour comprendre l'époque d'entre-guerres en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Lun 2 Avr 2007 - 14:29

sud273 a écrit:
http://www.amazon.fr/Weill-Berliner-Requiem-Cantate-Wold/dp/B00000078L
Berliner requiem-concerto pour violon-vom tod in wald (ensemble musique oblique)
Mais il y en a sans doute d'autres: j'avais une excellente version chez DG avec Happy end, Mahagonny songspiel, le concerto, mais je ne la retrouve pas dans les cd disponibles.

Merci, pour l'info. La compil de chez DG n'est en effet plus distribuée mais j'ai eu la chance d'en trouver un veil exemplaire qui trainait dans un bac. J'aime beaucoup le concerto pour violon et instruments à vents que je n'avais jamais entendu. Une grande découverte. Je trouve aussi excellente la suite d'orchestre tirée de l'opéra de quatre sous. Mais je n'ai pas encore eu le temps d'écouter le Berliner Requiem dans de bonnes conditions...

Et au passage, Naxos va sortir un Cd d'extraits de The Eternal Road. Il y a encore des maisons de disques audacieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mar 1 Mai 2007 - 20:49

Par curiosité, je me suis acheté un disque paru chez Cedar (si c'est bien le nom de la boîte) comportant L'Opéra de quat'sous et des extraits d'autres opéras... Enfin je crois, pour être franc le livret accompagnant le cd est tout sauf clair... Toujours est-il que ce sont des enregistrement d'époque, faut pas être réfractaire au vieux son mais c'est tout de même intéressant à entendre... Je découvre qu'un standard de jazz comme Mack The Knife provient en réalité de Weill, c'est une grande surprise... J'aime surtout l'aspect « chanson populaire » de ces compositions, très agréables à entendre... Et puis ça fait plaisir d'entendre une version « originale » de la célèbre Alabama Song, même si la version des Doors est de toute beauté ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mar 1 Mai 2007 - 21:05

En ce qui me concerne, l'orchestre du conservatoire avait donné, avec des solistes, une représentation de quelques morceaux des Sept Pêchés Capitaux.
J'avais adoré, c'était vraiment envoutant, en plus la chanteuse avait une façon de jouer ça assez magnifique je dois dire.

J'avais oublié avant de voir ce sujet, c'est plein de bons souvenirs qui remontent... faudrait que j'achète un cd !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mar 1 Mai 2007 - 21:14

oui et tant d'autres, Mandalay song des Flying Lizzards, Kanonnen song chez Tom Waits... Ne pas rater Colette renard si on aime la chanson française avec les traductions de Boris Vian de Sourabaya Johnny ou Jenny la fiancée du pirate... mais durant sa courte carrière américaine, Kurt Weill a aussi considérablement élargi le répertoire des crooners américains avec les tubes de One touch of Venus ou My ship, sans parler de sa contribution au tango.
Si tu aimes Alabama song, c'est un fragment du Mahagonny songspiel, qui est un enchainement de tubes comme la chanson du téléphone, ou "let's go to Benares". L'opéra, lui, est un peu plus aride.
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mar 1 Mai 2007 - 23:43

J'ai découvert Kurt Weill avec un DVD de "Street scenes".
Et il faut absolument que je retrouve ce DVD batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mer 2 Mai 2007 - 10:18

eh bien si tu le trouves donne-moi la référence! Streetscene est une oeuvre puissante et originale, le dernier opéra de Weill qui le considérait comme son chef d'oeuvre: je ne crois pas qu'il ait eu le temps d'en voir une seule production, et l'oeuvre a sombré dans le gouffre du Mc Carthysme. Parmi les sommets de la carrière américaine de Weill, je conseille un cd Masterworks héritage (sony) qui regroupe l'enregistrement de studio avec distribution originale de Lady in the Dark (lyrics Ira Gershwin et Moss Hart) auquel l'éditeur a adjoint les reprises des mêmes chansons par Danny Kaye.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mer 2 Mai 2007 - 14:48

Il y a aussi la voix inoubliable de Cathy Berberian (épouse de Luciano Berio) qui a enregistré "3 songs by K. Weill, Julliard Ensemble, Berio, sur BMG Classics.
Sur son site http://66.102.9.104/search?q=cache:3eKzPXBZwf4J:www.cathyberberian.com/+Berberian&hl=nl&ct=clnk&cd=14 vous pourrez écouter entr'autres Sourabaya Johnny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Mer 2 Mai 2007 - 23:07

Voici le DVD :

Zambello, Francesca. Metteur en scène
Putnam, Ashley. Soprano
Embree, Marc. Interpr. baryton basse
Hansen, Teri. Interpr. Soprano
Thielitz, Klaus. Chef de choeur
Holmes, James. Direction.

Editeur Arthaus Musik 1999

désolée pour les informations, elles sont tirées de la notice du catalogue de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 3 Mai 2007 - 0:20

En tout cas, aucun dvd de Street Scene ne semble disponible en zone 2...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
arsen6203
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 3 Mai 2007 - 9:26

Picrotal a écrit:
En tout cas, aucun dvd de Street Scene ne semble disponible en zone 2...

J'ai vérifié sur le site de Naxos (Arthaus est un label Naxos) et le DVD est codé en zone 2 et 5. Voir la fiche ici:
http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=100098
Le problème c'est la distribution d'Arthaus en France qui ne semble pas faite par AB contrairement à la marque Naxos... Alapage liste le DVD mais c'est le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 3 Mai 2007 - 12:47

c'est un DVD que j'ai emprunté en médiathèque et qui est lisible en zone 2 puisque j'ai pu le visionner. Après, je ne sais pas où ils font leur acquisitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 3 Mai 2007 - 14:24

arsen6203 a écrit:
Picrotal a écrit:
En tout cas, aucun dvd de Street Scene ne semble disponible en zone 2...

J'ai vérifié sur le site de Naxos (Arthaus est un label Naxos) et le DVD est codé en zone 2 et 5. Voir la fiche ici:
http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=100098
Le problème c'est la distribution d'Arthaus en France qui ne semble pas faite par AB contrairement à la marque Naxos... Alapage liste le DVD mais c'est le seul.

Elustaphe a écrit:
c'est un DVD que j'ai emprunté en médiathèque et qui est lisible en zone 2 puisque j'ai pu le visionner. Après, je ne sais pas où ils font leur acquisitions.

Ben si je me mets à balancer des infos erronées, moi... Désolé, mes recherches avaient été de toute évidence plus que sommaires... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Jeu 3 Mai 2007 - 14:42

merci pour l'info, ça existe donc je vais le trouver (en espérant que la qualité soit un peu supérieur à la vieille k7video que j'avais enregistré sur Arte à l'époque de la diffusion, il y a sept ou huit ans au bas mot)
Finalement j'ai préféré dans un 1er temps le cd à 6 euros avec la distribution originale sous la direction d'Abravanel
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 17:14

Warner publie une collection "Telefunken legacy" dont un volume "Die Dreigroschenoper Berlin 1930" pour la somme modique de 6,99 euros. Il comprend, en réalité, seulement une partie seulement de l'opéra mais avec plusieurs versions de certains titres dont 4 en français. il y aussu quelques extraits de Mahagonny mais aussi d'autres compositeurs tels que Rudolf Nelson ou Friedrich Hollaender et Wilhelm Grosz.
Pour chanter tout ça on retrouve Lotte Lenya, Marlene Dietrich, Albert Préjean, Jacques Henley ou Margo Lion.
Bref je suis emballé par cette ambiance vieilles cires des années 20/30 en ce moment. J'ai même ressorti avec bonheur un cd de Lucienne Delyle de la dsicothèque de ma mère.
Je n'y connais pas grand chose mais j'ai assez envie de me plonger dans tout ça.
Quelques conseils alors sur les chanteurs style cabaret de l'entre-deux-guerres en France et en Allemagne seraient bienvenus?
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 17:43

les versions les plus célèbres des grands singspiel de Kurt Weill sont celles de Lotte Lenya (sa femme): la plupart sont des reconstitutions tardives (enregistrées après la mort de Weill en 1950), et la voix de la dame n'est pas au mieux.
j'ai vu ce disque dont tu parles, je trouve que c'est un mélange bizarre et assez hétéroclite. Quitte à aller chercher Marlene Dietrich j'aurais plutôt vu la BO de l'Ange Bleu, mais je trouve que ça n'a pas grand chose à voir avec Weill (même si les chansons de Hollander sont très bonnes)
Il y a plusieurs versions françaises des "hits" de Kurt Weill, les premières sont sans doute celles de Marianne Oswald, mais les textes sont bien meilleurs dans la traduction de Boris Vian, même si les interprétations sont plus tardives. Weill a aussi écrit plusieurs mélodies directement en français (dont la fameuse complainte de la Seine de Maurice Magre) et même lors de son bref passage par chez nous, toute une pièce, Marie-Galante.
a mon avis les meilleurs enregistrements sont ceux qu'on trouvait autrefois en coffret chez DG sous la direction de Wilhelm Brückner-rüggeberg (et qui existent toujours dispatchés sur différents disques) avec Happy End, le Mahagonny singspiel (Kleine mahagonny), le Berliner Requiem, Vom Tod in Wald, mais on n'est plus tout à fait dans l'ambiance vieille cire et cabaret
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 17:54

Sauron le Dispensateur a écrit:
Quelques conseils alors sur les chanteurs style cabaret de l'entre-deux-guerres en France et en Allemagne seraient bienvenus?
Merci d'avance.

Je suis certainement hors-sujet, dans la mesure où ce disque comporte des enregistrement de la fin des années 50, mais sincèrement on est je pense pile dans l'ambiance des cabarets avec ce recueil des premières chansons de Barbara, seule au piano, et mettant en valeur toutes les qualités de son chant instinctif et incisif :



Sinon après y a Maurice Chevalier, les chansons de Gabin, Mistinguett aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:02

Citation :
Weill a aussi écrit plusieurs mélodies directement en français (dont la fameuse complainte de la Seine de Maurice Magre) et même lors de son bref passage par chez nous, toute une pièce, Marie-Galante.
J'ai quelques unes de ces pièces dans un cd de Fassbaender j'aime beaucoup.
Mais Brigitte toujours un peu trop outrée dans l'expression même pour des chansons de cabaret.
C'est peut-être même trop sophistiqué en fait.

Citation :
j'ai vu ce disque dont tu parles, je trouve que c'est un mélange bizarre et assez hétéroclite. Quitte à aller chercher Marlene Dietrich j'aurais plutôt vu la BO de l'Ange Bleu, mais je trouve que ça n'a pas grand chose à voir avec Weill (même si les chansons de Hollander sont très bonnes)
C'est un peu un pot pourri en effet mais j'aime bien quand même toute façon j'ai déjà un enregistrement complet de l'opéra de quat'sous.
Sinon pour l'Ange Bleu je ne suis même pas certain que cela soit publié en DVD comme le Tramway de Kazan qu'ils n'ont sorti que dans un coffret ultra cher l'an dernier seulement en France.

Citation :
a mon avis les meilleurs enregistrements sont ceux qu'on trouvait autrefois en coffret chez DG sous la direction de Wilhelm Brückner-rüggeberg (et qui existent toujours dispatchés sur différents disques) avec Happy End, le Mahagonny singspiel (Kleine mahagonny), le Berliner Requiem, Vom Tod in Wald, mais on n'est plus tout à fait dans l'ambiance vieille cire et cabaret
C'est noté Smile

Citation :
Je suis certainement hors-sujet, dans la mesure où ce disque comporte des enregistrement de la fin des années 50, mais sincèrement on est je pense pile dans l'ambiance des cabarets avec ce recueil des premières chansons de Barbara, seule au piano, et mettant en valeur toutes les qualités de son chant instinctif et incisif :
Ah oui donc c'est pas un truc trop surfait des années 70? Parce que j'ai sorti des Barbara aussi de la discothèque de ma mère et la réverbération est abominable. Barbara a aussi une facheuse tendance à l'outrance dans ses accompagnements au piano.
Sinon j'ai retenu deux trois titres qui m'ont plu quand même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:03

il y a certes des choses qui sont dans l'esprit et surtout la Chanson de Margaret de Mc Orlan, "Dis-moi Marseille" ou "le 4 novembre" ("elle vendait des ptits gateaux" etc): un très beau disque mais je ne pense pas que ce soit ce que recherche Sauron
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:09

Sauron le Dispensateur a écrit:

Ah oui donc c'est pas un truc trop surfait des années 70? Parce que j'ai sorti des Barbara aussi de la discothèque de ma mère et la réverbération est abominable. Barbara a aussi une facheuse tendance à l'outrance dans ses accompagnements au piano.

C'est surtout qu'elle chante faux, mais faux...





Oui j'ai le droit d'intervenir ici. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:16

Citation :
C'est surtout qu'elle chante faux, mais faux...
On s'en fout! Laughing

Citation :
il y a certes des choses qui sont dans l'esprit et surtout la Chanson de Margaret de Mc Orlan, "Dis-moi Marseille" ou "le 4 novembre" ("elle vendait des ptits gateaux" etc): un très beau disque mais je ne pense pas que ce soit ce que recherche Sauron
Ben en fait je recherche de la chanson de qualité quoi après c'est un peu vague.
Du genre je n'arrive pas à retrouver un double cd des frères Jacques où j'ai trouvé des choses délicieuses et amusantes ("La truite de Schubert" et "le Petit bout de la queue du chat" j'adoooooooore...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:16

Je ne suis pas fan de la Barbara de l'Aigle noir etc. , mais le disque que je cite bénéficie d'une ambiance que je trouve très feutrée, très douce mais acide en même temps, qui vraiment correspond je pense aux ambiances que recherche Sauron. Après dire qu'elle chante faux, bah chacun ses oreilles hein... ! Smile

J'entends même des gens dire que Nina Hagen c'est inaudible, c'est dire... Rolling Eyes

Comment ça je suis hors-sujet ?

EDIT : et au fait, Trénet, il a commencé avant-guerre ou juste après ? Parce que c'est du tout bon !!!


Dernière édition par le Sam 25 Aoû 2007 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:17

Picrotal a écrit:
Après dire qu'elle chante faux, bah chacun ses oreilles hein... ! Smile

Je sais... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:24

Citation :
EDIT : et au fait, Trénet, il a commencé avant-guerre ou juste après ? Parce que c'est du tout bon !!!
Je crois pendant.... ça a fait polémique non... hum... ou alors juste avant mais bon bref silent

Citation :
Je ne suis pas fan de la Barbara de l'Aigle noir etc. , mais le disque que je cite bénéficie d'une ambiance que je trouve très feutrée, très douce mais acide en même temps, qui vraiment correspond je pense aux ambiances que recherche Sauron.
Oui c'est ça je pense que ça devrait marcher l'Aigle noir c'est pas trop ma tasse de thé en effet...
Je vais essayer de me procurer le disque que tu m'as conseillé; Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:33

Sauron le Dispensateur a écrit:
Citation :
EDIT : et au fait, Trénet, il a commencé avant-guerre ou juste après ? Parce que c'est du tout bon !!!
Je crois pendant.... ça a fait polémique non... hum... ou alors juste avant mais bon bref silent

Ah non, je crois que la polémique c'était surtout concernant Maurice Chevalier... On a surtout reproché à Trénet son homosexualité et le fait qu'il avait eu des rapports avec des « jeunes » gens, c'est à dire des gens au sortir de l'adolescence alors qu'à l'époque la majorité était fixée à 21 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:37

Oui il y a eu ça aussi mais en tout état de cause je crois que son succès commence à devenir important pendant la guerre: il faudrait vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:44

Avant, pendant et après, en fait... Il a même chanté quelques chansons tiédasses à la gloire de la Libération pour éviter d'être tondu.

Et, oui, c'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:46

Picrotal a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Citation :
EDIT : et au fait, Trénet, il a commencé avant-guerre ou juste après ? Parce que c'est du tout bon !!!
Je crois pendant.... ça a fait polémique non... hum... ou alors juste avant mais bon bref silent

Ah non, je crois que la polémique c'était surtout concernant Maurice Chevalier... On a surtout reproché à Trénet son homosexualité et le fait qu'il avait eu des rapports avec des « jeunes » gens, c'est à dire des gens au sortir de l'adolescence alors qu'à l'époque la majorité était fixée à 21 ans...
C'est cela, jeunes gens et collaboration.

C'est ce qui lui a été reproché, je ne suis jamais allé vérifier les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12609
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 18:48

Sauron le Dispensateur a écrit:
Oui il y a eu ça aussi mais en tout état de cause je crois que son succès commence à devenir important pendant la guerre: il faudrait vérifier.

En effet... Cela dit, ses chansons sont majoritairement apolitiques, donc qu'il ait commencé pendant la guerre n'a rien d'infâmant... Clouzot aussi a commencé pendant la guerre, et Grémillon a presque lancé sa carrière grace à la guerre, non pas en collaborant, mais en ayant l'occasion de réaliser des films puisque tous les réalisateurs importants du moment avaient quitté le pays... On ne saurait leur reprocher quoi que ce soit, cependant... Bref bref bref.

Vaste débat.

Vaste hors-sujet, aussi. C'est ma faute.

Xavier doit être ravi que je sois de retour... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurt Weill   Sam 25 Aoû 2007 - 20:40

correction petite confusion de ma part, si l'opéra de quatre sous est bien avec Lotte Lenya dirigé par Bruckner-Ruggeberg, le coffret dont je voulais parler (Happy End, Mahagonny, Berliner requiem etc), chez DG est dirigé par David Atherton avec le London Sinfonietta (et sans Lenya)

Personnellement je ne place pas Kurt Weill du côté de la chanson, pas plus que Schönberg sous prétexte qu'il a écrit Le Pierrot Lunaire: pour moi c'est bien du grand répertoire au même titre que Richard Strauss ou Poulenc. Certains airs de L'opéra de quatre sous sont, tant par le texte que l'inspiration musicale, des moments inoubliables de l'art lyrique du premier 20ème (Salomon song, Ballade über die Frage "wovon lebt der Mensch", ballade de la dépendance sexuelle, Jenny's song etc...)

En ce qui concerne le cabaret et la chanson, et la créatrice française de certains titres de Weill
http://classik.forumactif.com/Autres-musiques-c2/Autres-styles-f5/Marianne-Oswald-t1534.htm?highlight=oswald
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:00

J'écoute à nouveau ma version CBS avec Lenya et Brückner-Rüggeberg...
J'adore ce petit opéra-cabaret... Je crois que la Chanson de Salomon est ma pièce favorite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:02

J'ai cette même version, je l'aime beaucoup aussi. J'ai aussi, chez le même label, "Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:13

Je ne sais pas si il existe des choses semblables à Weill...
A ce propos quelqu'un pourrait me dire à quoi ça ressemble
Johnny Spielt Auf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:14

Jonny spielt auf de Krenek ?

Pour ma part, j'ai été un peu déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:17

Oui! Mais c'est dans le même style? Je cherche des choses dans ce genre... je ne sais pas si ça existe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:19

Jonny spielt auf, je trouve que c'est musicalement très éloigné de Weill. Il y a certes un mélange interessant jazz-musique "savante", mais je me suis ennuyé, je trouve que la musique est tirée par les cheveux. Pour moi Kurt Weill est beaucoup plus incisif et spontané.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:21

D'accord... Et tu connais des choses pas comme Weill mais dans un même style de cabaret puant et tendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Weill   Dim 9 Déc 2007 - 22:22

Zeugma l'a bien dit : Johnny, c'est une musique intellectuelle mêlé de jazz presque vulgaire - très décadent, mais pas dans le style direct de Weill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurt Weill   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurt Weill
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kurt Weill
» Kurt Weill, musique vocale
» Kurt Weill
» L’Opéra de quat’sous
» Kurt Weil, chansons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: