Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le punk-rock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Le punk-rock   Mar 3 Avr 2007 - 14:52

Se trouve t-il sur ce forum des membres amateurs de punk-rock ? Ce style musical, aujourd'hui hélas très dévoyé, fut une véritable bouffée d'air frais à la fin des années 70, alors que la disco faisait son apparition et que les rock-stars ou les guitar-heroes mégalomanes se faisaient pathétiques au possible...

J'aime surtout le punk-rock pour ses implications politiques, même si je ne suis pas TOUJOURS d'accord avec les propos que peuvent tenir certains. Ainsi, les Clash valent à mon sens mille fois mieux que les Sex-Pistols, qui n'étaient jamais que des petits cons soulés à la bière et escroqués par leur producteur. L'évolution musicale des Clash est d'ailleurs révélatrice de leur intégrité et de leur intelligence.

Mais c'est évidemment aux Etats-Unis, durant les années Carter ou Reagan, que le punk-rock allait prendre une dimension politique fondamentale. Un groupe comme les Dead Kennedys et son chanteur-parolier Jello Biafra allait proposer des textes d'une rare puissance, secondés par des mélodies fortes et parfois audacieuses.

Le punk-rock a été pour toute une génération ce que le hip-hop allait être, à ses débuts, pour la communauté noire des Etats-Unis : un moyen de s'exprimer en dehors des circuits convenus, et de cracher une révolte devenue trop intense et trop profonde pour se dissimuler derrière un conformisme sociétal de bon aloi.

A noter qu'en-dehors de son simple aspect musical, le mouvement punk a également engendré des artistes « plastiques » souvent très intéressants (on peut penser à Giger, compagnon de route des punks) et mis en place une philosophie esthétique que d'aucuns considèrent comme un retour au dadaïsme pur.

A noter surtout que le punk n'est qu'un mouvement de contestation parmi d'autres, et qu'il a pris ce nom dans une période donnée. Mais il serait inepte de ne pas le mettre en relation avec le mouvement beatnick (mais oui !) des années 50 ou 60, avec les dadaïstes et surréalistes du début du siècle, et même avec le mouvement romantique (en particulier la génération 1830) ! Pour ne citer que ceux-là, évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 3 Avr 2007 - 16:28

amateur, je ne sais pas si on peut aller jusque là: le mouvement punk est très intéressant en soi comme démarche, mais je le définis mieux en matière vestimentaire qu'en musique. Par exemple, je n'aurais pas de moi-même classé les Clash dans ce mouvement, un groupe tout à fait indispensable ne serait-ce que pour les deux grands albums, London Calling en tête. Mais d'autres groupes aussi sont peut-être à rapprocher de cette tendance, est-ce que tu y classerais Zig-zig spoutnik par exemple? (ça à la réécoute c'est fou comme c'était en avance sur son temps!)
Ensuite si on en passe aux américains, les Dead Kennedys me disent bien quelquechose, mais là il me semble qu'on s'éloigne très nettement des sources anglaises. En particulier j'appréhende mal ce qu'ils ont à voir avec les communautés noires, et musicalement la scène Punk américaine me parait très large et très diverse pour ne pas dire complètement disparate. Je sais bien un tout petit quelquechose de Lydia Lunch mais je me suis surtout ce de ce côté-là intéressé (d'assez près) à Rollins (et plus Rollins Band que Black Flag) mais à cause d'Henry (les écrits, l'acteur, le standiste). Sauf que là on est preque sorti du mouvement dont on parlait...
Il ya aussi la branche française, mais sorti des Porte-Mentaux, je n'y connais quasiment rien
Revenir en haut Aller en bas
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 3 Avr 2007 - 18:18

Ah les clashs, j'aime beaucoup, dans le genre british et pas vraiment punk j'aime beaucoups les smiths aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 3 Avr 2007 - 18:37

sud273 a écrit:
amateur, je ne sais pas si on peut aller jusque là: le mouvement punk est très intéressant en soi comme démarche, mais je le définis mieux en matière vestimentaire qu'en musique. Par exemple, je n'aurais pas de moi-même classé les Clash dans ce mouvement, un groupe tout à fait indispensable ne serait-ce que pour les deux grands albums, London Calling en tête. Mais d'autres groupes aussi sont peut-être à rapprocher de cette tendance, est-ce que tu y classerais Zig-zig spoutnik par exemple? (ça à la réécoute c'est fou comme c'était en avance sur son temps!)
Ensuite si on en passe aux américains, les Dead Kennedys me disent bien quelquechose, mais là il me semble qu'on s'éloigne très nettement des sources anglaises. En particulier j'appréhende mal ce qu'ils ont à voir avec les communautés noires, et musicalement la scène Punk américaine me parait très large et très diverse pour ne pas dire complètement disparate. Je sais bien un tout petit quelquechose de Lydia Lunch mais je me suis surtout ce de ce côté-là intéressé (d'assez près) à Rollins (et plus Rollins Band que Black Flag) mais à cause d'Henry (les écrits, l'acteur, le standiste). Sauf que là on est preque sorti du mouvement dont on parlait...
Il ya aussi la branche française, mais sorti des Porte-Mentaux, je n'y connais quasiment rien

D'un point de vue strictement musical, je pense qu'on peut dire que les deux premiers albums des Clash sont du pur punk-rock (The Clash et Give 'em enough rope) avant que le groupe ne se lance dans des expérimentations heureuses, où la qualité de leur jeu et de leur chant a évolué jusqu'à donner en effet le somptueux London Calling, le courageux Sandinista et le savoureux Combat rock. Zig Zig Spoutnick, fondé après la séparation des Clash, n'est pas musicalement punk : on est dans une post new-wave que je n'apprécie que moyennement, même si je n'en nie certainement pas l'intérêt ! — D'un autre point de vue, dans leurs textes et leur attitude (c'est à dire leur intégrité), les Clash sont demeurés punks jusqu'au bout !

Il est vrai que le punk américain s'éloigne des sources anglaises : il est par exemple nettement plus rapide, et c'est la scène américaine qui verra l'émergence du punk hardcore, avant que des anglais comme Conflict ne s'y lance à leur tour durant le « revival punk » des années 80. Cela dit, je n'établissais aucun lien direct entre les punks et les Noirs, je disais juste que le punk-rock a été pour une certaine classe sociale ce que le Rap fut ensuite pour la communauté Noire. Il n'en demeure pas moins que le punk-rock se veut fondamentalement anti-raciste, et marque une solidarité affichée envers les Noirs, les femmes victimes de sexisme, les homosexuels, etc. Le batteur des Dead Kennedys était Noir d'ailleurs, et se lancera plus tard dans des tentatives hip-hop. Jello Biafra, leader et chanteur des Dead Kennedys (évincé depuis, les autres membres ayant choisi de se reformer pour gagner des sous malgré l'opposition de Biafraà figure dans les remerciements du troisième album de Public Enemy... Bref, les liens ne sont pas toujours ostensibles, mais existent bel et bien...

Il est vrai que la scène punk américaine (mais l'anglaise aussi) est très disparate. Il faut aussi voir que le mouvement punk a produit énormément de groupes d'un intérêt atrocement limité... Un groupe de petits cons comme les Chaos U.K. par exemple ne mérite guère qu'on lui prête une oreille... Mais cet aspect disparate est inévitable, et dans le fond s'avéra vital : le punk-rock se veut une musique d'amateur. La philosophie musical du punk, c'est : si vous savez jouer quatre accords, alors montez sur scène !

Pour la branche française, citons Les Béru, mais aussi OTH. Les Noir désir, par certains aspects, ne sont pas éloignés d'une certaine conception punk-rock de la musique. Même les Têtes Raides viennent du punk, et gardent encore aujourd'hui dans leur façon d'être des attitudes (refus d'une médiatisation extrème, respect du public, intégrité morale) qui correspondent à cette philosophie.

Et j'aime beaucoup les Smiths aussi, qui n'a rien de punk mais on s'en fiche... Smile Un des rares groupes pop de cette période dont le son années 80 est utilisé à bon escient et n'écorche pas les oreilles. Du coup, les Smiths n'ont pas pris une ride !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5492
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 16 Avr 2007 - 15:43

Ah, avec ce sujet, je replonge dans mes années d'adolescence...

Le vieux débat Sex Pistols - Clash. A l'époque, j'adorais les premiers. La violence pure, l'image, le son, les textes... pour moi, ils ont longtemps symbolisé l'essence même du punk. Et puis, j'ai vieilli. J'ai appris l'histoire pas très reluisante de leur formation purement marketing. Les Clash je n'accrochais pas trop. A part deux ou trois morceaux, j'avais du mal à les cerner. Avec le recul, je me dis que des deux groupes, c'était certainement les Clash les plus intéressants mais les Pistols restent pour moi le son et l'image du punk... Allez comprendre. La nostalgie sans doute.

Très intéressants aussi, les groupes post-punks, Siouxsie and the Banshees en tête. Nés dans la même mouvance (ils fréquentaient les pionniers), ils ont décollé quelques années plus tard, au début des années 80. C'est très intéressant de voir comment ils ont pris les données de base et les ont transformées en quelque chose de parfois très différent. Le premier album de Siouxsie est encore très punk. La suite, c'est vraiment autre chose même si une partie de l'esprit reste. Personnellement, j'aime encore plus.

Je ne me suis par contre pas très intéressé au versant américain. Ca doit être mon anglophilie invétérée. Les ingrédients ont beaux être les mêmes, je ne retrouve pas l'esprit. Difficile à expliquer.

Enfin, je suis bien heureux de voir qu'on se souvient encore des Bérus. Un groupe vraiment original qui n'a pas hésité à mettre une bonne dose d'humour dans son punk tout en restant fidèle aux revendications politiques du mouvement. Très attachant en plus (un saxophone dans un groupe punk! Dédé la boite à rhytme! Les clowns!). Un vrai foutoir anarcho-festif, j'adore...


Dernière édition par Cello le Ven 29 Avr 2011 - 15:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 16 Avr 2007 - 18:43

Cello a écrit:
Je ne me suis par contre pas très intéressé au versant américain. Ca doit être mon anglophilie invétérée. Les ingrédients ont beaux être les mêmes, je ne retrouve pas l'esprit. Difficile à expliquer.

Difficile à expliquer, mais finalement facile à comprendre... En tout cas, je vois parfaitement ce que tu veux dire. Smile Enfin, je pense...

Je ne sais même pas si l'on peut dire que les ingrédients sont les mêmes, dans le fond. Le punk-rock américain tend à être beaucoup plus politisé, et d'un point de vue musical (si j'ose dire, mais l'expression « d'un point d'oreille » n'existe pas) se rapproche plus dans ses débuts des bases du rythm's blues (en plus pêchu) avant de virer vers un hardcore sensiblement rapide, là où le punk-rock anglais ne jouait pas nécessairement sur la vitesse, mais sur le volume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 18 Avr 2007 - 0:01

Etant largement novice dans ce style, je ne dois pas poster où il faut, on doit être ici plus dans le Jazz Rock. C'est le côté Jazz et son inventivité qui me plaisent beaucoup ici et que je dois à JF. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 18 Avr 2007 - 11:06

vartan a écrit:
Etant largement novice dans ce style, je ne dois pas poster où il faut, on doit être ici plus dans le Jazz Rock. C'est le côté Jazz et son inventivité qui me plaisent beaucoup ici et que je dois à JF. ;

Ah oui effectivement, il y a entre le punk-rock et le jazz-rock une différence assez abyssale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 18 Avr 2007 - 11:52

Swarm a écrit:
vartan a écrit:
Etant largement novice dans ce style, je ne dois pas poster où il faut, on doit être ici plus dans le Jazz Rock. C'est le côté Jazz et son inventivité qui me plaisent beaucoup ici et que je dois à JF. ;

Ah oui effectivement, il y a entre le punk-rock et le jazz-rock une différence assez abyssale!


Laughing J'en sais rien, je plane au-dessus de ces considérations taxinomiques. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 18 Avr 2007 - 14:08

vartan a écrit:
Swarm a écrit:
vartan a écrit:
Etant largement novice dans ce style, je ne dois pas poster où il faut, on doit être ici plus dans le Jazz Rock. C'est le côté Jazz et son inventivité qui me plaisent beaucoup ici et que je dois à JF. ;

Ah oui effectivement, il y a entre le punk-rock et le jazz-rock une différence assez abyssale!


Laughing J'en sais rien, je plane au-dessus de ces considérations taxinomiques. cat

Quand même... Smile Je te recommande d'écouter un disque de Magma, puis d'écouter un disque de Reagan Youth, et je pense que la différence te sautera aux yeux... Rolling Eyes Smile

Enfin, si vraiment on considère Magma comme du Jazz-rock... Je viens peut-être de me griller, là... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 18 Avr 2007 - 14:17

Picrotal a écrit:
Enfin, si vraiment on considère Magma comme du Jazz-rock... Je viens peut-être de me griller, là... Rolling Eyes


Pas vraiment... c'est plutôt du intergalactic-kraut-prog!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
avatar

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 16 Sep 2007 - 20:20

Picrotal a écrit:
... Ainsi, les Clash valent à mon sens mille fois mieux que les Sex-Pistols, qui n'étaient jamais que des petits cons soulés à la bière et escroqués par leur producteur...

Mais perso, je préfère 1000 fois les Sex Pistols. Les Clash m'ont toujours ennuyé.

J'ai fait parti d'un petit groupe punk-rock de banlieue de 1979 à 82 (cela dit, on n'était pas des rebelles : on jouait dans le style, c'est tout). On a fait une dizaine de concerts (dont un en plein air à une fête de la JOC), une maquette, on devait même passer au Golf Drouot, mais il a fermé une semaine avant notre passage. C'était peut-être pas plus mal. Mr. Green

J'ai encore tous mes vinyles des Pistols (33 t et 45 t), des Professionals (Steve Jones & Paul Cook), de Siouxsie, de Generation X, de Wire, des Vibrators, de Penetration, des Undertones, des Dickies... j'ai aussi le 1er Dead Kennedys.



Et contrairement à beaucoup d'anciens, je me régale bien avec tous les avatars récents : Green Day, Blink 182, Sum 41 et Cie. Et je n'ai pas honte ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Jeu 19 Juin 2008 - 16:42

Quel bonheur que de se mettre un bon Dead Kennedys dans les oreilles, leur extraordinaire In God we trust inc. , tentative de hardcore violente et sans répit, quelque chose comme dix morceaux pour moins de vingt-cinq minutes d'écoute, et un de leur plus grand chef d'oeuvre, Hyperactive child, qui ne dure que trente-sept secondes... ! Ce disque est le plus bel échantillon de punk-hardcore que j'aie jamais eu l'occasion d'entendre. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Derrek
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 15 Déc 2008 - 9:36

...Un bon "Bad Brain", ou un bon "Black Flag"(genre "Damaged") ca fait très mal aussi Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derrek
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 15 Déc 2008 - 10:45

A ce propos, Black Flag est surement le band que je trouve le plus intéressant.
Du bon concentré de rage et d'angoisses, que ce soit dans la musique comme dans les textes. Avec en plus un très bon guitariste (Greg Ginn) au style assez original, ce qui est plutôt rare dans le Punk. Sans parler de Henry Rollins qui hurle comme il faut par dessus tout ça .
Leur premier album, Damaged, est surement le meilleur album de la scène Punk Hardcore à mes yeux.
Les albums suivant, s'éloignent du Punk mais restent aussi bons (surtout In My Head qui est tout simplement génial).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mer 31 Mar 2010 - 21:52

Le seul, l' unique nom qui me vient en t^te et que j' ai conservé dans ma discothèque, c' est Birthday Party, premier groupe ultra déjanté mais relativement sophistiqué, de Nick Cave, avant qu' il ne se lance dans l' aventure "Bad Seeds". Si le chaos ne vous effraie pas, essayez donc ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 0:50

Le plaisir de découvrir cette chanson et le clip qui va avec de Black Flag, exemplaires tous deux de ce qu'est l'esprit du punk-rock.

http://www.youtube.com/watch?v=loHP2O8mb7Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Biely
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 12:16

Personne ne cite le "Marquee moon" de Television ? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 12:36

Biely a écrit:
Personne ne cite le "Marquee moon" de Television ? Crying or Very sad

Ben si, toi ! Mr. Green

Mais on n'est pas franchement dans du punk-rock avec Television, non ? Enfin je suis en train d'écouter le morceau (qui sonne bien, d'ailleurs, je ne connaissais pas) mais c'est tout sauf du punk-rock. Ça sonne plus comme du rock glamour (je crois qu'on dit comme ça) de très bonne facture. La basse et le riff de guitare sont très sympas en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 12:55

techniquement marquee moon est classé comme un album de punk rock mais ça n'a pas grand chose à voir avec les ramones puisqu'ils savent jouer de leurs instruments

moi je trouve le post-punk largement plus intéressant que le punk rock proprement dit (même si j'aime beaucoup les ramones, mais surtout parce que c'est un groupe pop)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 13:03

808 a écrit:
techniquement marquee moon est classé comme un album de punk rock mais ça n'a pas grand chose à voir avec les ramones puisqu'ils savent jouer de leurs instruments

Ben mais je te mets au défi de trouver une seule fausse note chez les Ramones. C'est basique, c'est carré, mais justement ils jouent très bien ce qu'ils savent jouer. Des grands instrumentistes dans le punk-rock, c'est plutôt rare : c'est précisément l'antithèse de ce courant musical... Les grands groupes punks sont composés de gens qui savent jouer des choses relativement simples et ne prétendent en aucune manière être de grands musiciens parce que c'est pas du tout ce qui les intéresse.



Citation :
moi je trouve le post-punk largement plus intéressant que le punk rock proprement dit (même si j'aime beaucoup les ramones, mais surtout parce que c'est un groupe pop)

Qu'appelles-tu le post-punk ? Généralement, ça désigne une musique très déstructurée voire anti-mélodique, façon Public Image Ltd (même si le premier album garde des tonalités punks assez prononcées) qui n'a pas grand chose à voir avec le punk, malgré son nom, ou avec le rock en général... !

Et puis les Ramones sont-ils un groupe punk ? C'est l'éternelle question. Elle se pose aussi pour les New York Dolls ou les Stooges. D'un point de vue historique, on est plus en présence des origines ou des précurseurs, mais pas de groupes punks à proprement parler.

Mais ça ce sont des querelles de terminologie, après... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 13:54

Picrotal a écrit:
808 a écrit:
techniquement marquee moon est classé comme un album de punk rock mais ça n'a pas grand chose à voir avec les ramones puisqu'ils savent jouer de leurs instruments

Ben mais je te mets au défi de trouver une seule fausse note chez les Ramones. C'est basique, c'est carré, mais justement ils jouent très bien ce qu'ils savent jouer. Des grands instrumentistes dans le punk-rock, c'est plutôt rare : c'est précisément l'antithèse de ce courant musical... Les grands groupes punks sont composés de gens qui savent jouer des choses relativement simples et ne prétendent en aucune manière être de grands musiciens parce que c'est pas du tout ce qui les intéresse.



Citation :
moi je trouve le post-punk largement plus intéressant que le punk rock proprement dit (même si j'aime beaucoup les ramones, mais surtout parce que c'est un groupe pop)

Qu'appelles-tu le post-punk ? Généralement, ça désigne une musique très déstructurée voire anti-mélodique, façon Public Image Ltd (même si le premier album garde des tonalités punks assez prononcées) qui n'a pas grand chose à voir avec le punk, malgré son nom, ou avec le rock en général... !

Et puis les Ramones sont-ils un groupe punk ? C'est l'éternelle question. Elle se pose aussi pour les New York Dolls ou les Stooges. D'un point de vue historique, on est plus en présence des origines ou des précurseurs, mais pas de groupes punks à proprement parler.

Mais ça ce sont des querelles de terminologie, après... study

je suis 100% d'accord avec ce que tu dis, je signalais simplement la différence de niveau technique entre television et les ramones (que l'on peut associer géographiquement et temporellement) ; tom verlaine et richard lloyd sont d'incroyables guitaristes (dans le domaine du rock en tous cas) et à la limite on peut considérer marquee moon comme un album de rock progressif, ce qui est assez cocasse.
le post punk c'est un vaste fourre-tout en effet... PIL, this heat, les premiers sonic youth, mais on peut y mettre aussi joy division, les stranglers, les talking heads...
bref, comment en terminer avec la terminologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 13:59

808 a écrit:
le post punk c'est un vaste fourre-tout en effet... PIL, this heat, les premiers sonic youth, mais on peut y mettre aussi joy division, les stranglers, les talking heads...

Et les Stranglers c'est aussi du pré-punk. Mais leur seconde période (Golden Brown et tout ça), je la qualifierais plus de pop, tout bêtement, que de post-punk dans le fond. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
babypa
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 16:56

Picrotal a écrit:

A noter surtout que le punk n'est qu'un mouvement de contestation parmi d'autres, et qu'il a pris ce nom dans une période donnée. Mais il serait inepte de ne pas le mettre en relation avec le mouvement beatnick (mais oui !) des années 50 ou 60, avec les dadaïstes et surréalistes du début du siècle, et même avec le mouvement romantique (en particulier la génération 1830) ! Pour ne citer que ceux-là, évidemment...

Concernant les liens avec les dadaistes et autres (les situationnistes), as tu lu "Lipstick Traces" de Marcus Greil? Je suis entrain de le lire en ce moment même, et même pour moi qui connait très peu le mouvement punk c'est vraiment très très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 17:12

babypa a écrit:
Picrotal a écrit:

A noter surtout que le punk n'est qu'un mouvement de contestation parmi d'autres, et qu'il a pris ce nom dans une période donnée. Mais il serait inepte de ne pas le mettre en relation avec le mouvement beatnick (mais oui !) des années 50 ou 60, avec les dadaïstes et surréalistes du début du siècle, et même avec le mouvement romantique (en particulier la génération 1830) ! Pour ne citer que ceux-là, évidemment...

Concernant les liens avec les dadaistes et autres (les situationnistes), as tu lu "Lipstick Traces" de Marcus Greil? Je suis entrain de le lire en ce moment même, et même pour moi qui connait très peu le mouvement punk c'est vraiment très très intéressant.

Non je ne connais pas. Merci du conseil. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Mar 19 Mar 2013 - 22:42

Je reviens sur le cas Television. Il me semble que ce groupe est généralement classé dans la catégorie "punk" principalement à causes de ses origines dans la sphère CBGB autour des Richard Hell, Heartbreakers, Ramones et consorts. Au début des années 70, sous le nom de Neon Boys, ils faisaient une musique post-velveteuse, brute et sauvage qui annonçait irrésistiblement le meilleur punk (That's all I know (right now): /watch?v=mQWal2PoaxE, Love comes in spurts: /watch?v=T2BslIdXdBo). Mais il est évident qu'arrivés à la fin de la décennie, quand ils sortirent leurs deux premiers LPs, leur style avait évolué vers quelque chose d'autre, un rock davantage fouillé et poétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 31 Mar 2013 - 14:48

Punk : voilà bien un genre difficile à définir et à circonscrire... J'ai retrouvé dans ma vieille collection Universalis, (vol.14, page 1046) une assez bonne définition, me semble-t-il.
"En réaction contre la pesanteur ambiante, les codes trop bien établis et la toute-puissance des compagnies discographiques, c'est du côté de l'Angleterre que la guérilla prendra naissance. refusant de se plier aux schémas préexistant illustrés par la compétence instrumentale, le savoir-faire mélodique, le pouvoir de l'argent et son corollaire la musique "léchée", des adolescents qui se désignent comme "punks" vont privilégier le cri et essayer de retrouver le "vrai" message du rock, celui qui passe, selon eux, par le plus court chemin entre ce que l'on a à dire et le moyen de le dire. Une prise de parole hystérique, violente, qui s'accompagne d'un fétichisme vestimentaire dont le symbole restera... l'épingle à nourrice. C'est en Angleterre que les enfants du chômage et d ela crise économique vont tenter d'ébranler le système à coups de provocations, de profanations, avec comme exemple le plus virulent le god save the Queen des Sex Pistols, un groupe emmené par Jonny Lydon devenu très vite la star de toute une génération en révolte contre le rock des "vieux".
Aux Etats-Unis, et de façon différente, moins caricaturale, on assistera à l'émergence d'une scène nouvelle en réaction, elle aussi contre la Rock music programmée, sans âme. A New York, un petit club, le CGBG, devient célèbre dans le monde entier en découvrant les Ramones, Talking Heads, Blondie, Television, etc., des groupes que l'on assimile un peu vite au mouvement punk. [...]
Mais la récupération sera rapide, et à coups de dollars, le Punk et la New Wave qui suivit rentreront ans le rang.

Tout cela ne m'empêche pas d'apprécier très ardemment :
• les deux albums des New York Dolls (proto punk US)
Johnny Thunders (So alone, vraiment très bien, au milieu d'une discographie complètement foutraque)
Johnny Thunders and the Heartbreakers : LAMF (live maintes fois réédité selon des mastering très variables et jamais réellement satisfaisants)
• The Ramones (et surtout leurs quatre premiers albums et leurs albums live)
The Clash, bien qu'ils aient rapidement délaissé le punk
The Sex Pistols, même si en live, ça ne vaut pas tripette (ils jouaient quand même très très très mal !!! On en garde témoignage sur leurs reprises de standards, sur l'album "The great R'n'R swindle)
• mais également Blondie, Television, et surtout, plus pop, mais tendance "garage", The Real Kids
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 14:18

c'est très négligeant d'ouvrir un sujet punk en omettant mentionner Misfits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 22:41

Heureusement que tu es arrivé! (même si c'est très négligeant d'écrire une phrase en oubliant des mots et des majuscules)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 22:59

hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 23:00

Et chef, vous êtes négligent de recopier négligent en négligeant l'orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 23:01

C'était fait exprès.

(ou pas  Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 6 Avr 2014 - 23:02

Xavier sur un fil punk, faut prendre une photo.  Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 7 Avr 2014 - 6:42

The Clash et Sex-pistols, des clichés du punk.
C'est de l'anti-punk, comme quand un boxeur fait de l'anti-boxe lorsqu'il accroche, esquive et danse. Au moins il est dans le ring (lol)
Ou si vous préférez, c'est possible de s'hydrater avec l'eau de la toilette. Plus facile diront certain.
à comprendre au sens métaphorique bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 7 Avr 2014 - 9:14

Pour revenir au vrai punk, toutes les chansons n'ont pas la meme valeur et la plupart des groupes se transforment avec le temps de sorte qu'ils ne sont plus les memes. Je dirais qu'en général les groupes sont fidèles à l'éthique punk en début de carrière et qu'ils tendent à s'en éloigner dès les premiers succès. Donc je serais négligent de parler de Misfits sans au moins vous orienter vers deux bonnes vieilles chansons.



Bullet
watch?v=_64vXp2SyBU

Last Caress
watch?v=F-6fjZhtmnE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Dim 13 Juil 2014 - 14:59

La mort de Tommy Ramone a sonné le glas de l'un des plus grands groupes rock de l'histoire. Le seul membre des Ramones a avoir passé la barre des soixante ans... Rolling Eyes

Sinon, mais lui est en pleine forme pour sa fin de cinquantaine, j'ai eu le bonheur incommensurable de voir Jello Biafra sur scène avec son nouveau groupe, le Guantanamo School of Medicine. Plein de chansons inédites, mais aussi plein de classique des Dead Kennedys, parfois inattendus et comptant parmi mes préférés (comme Chemical Warfare, Nazi Punks fuck off, Kill The Poor, Holyday in Cambodia ou Moon Over Marine). Et quelque chose comme quatre rappels, pour un public de même pas 300 personnes. Un concert simplement merveilleux, et la réalisation d'un rêve de gosse. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
lana13
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2014

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 21 Juil 2014 - 16:04

sex pistols, ramones et The Clash...puis il y a Oberkampf que je listerais dans la catégorie des groupes punks intemporels!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 31 Aoû 2015 - 0:43

Pour le plaisir, le dernier clip du mythique groupe canadien DOA, du pur punk old-school qui se fout de faire des vidéos jolies ou pas. Very Happy

Pour la petite anecdote, DOA est le premier groupe punk que j'ai vu sur scène, dans un petit local de MJC de Valence. Un souvenir inoubliable. Tout comme le concert de Biafra que j'ai fait plus récemment, mais c'est une autre histoire.

C'est diffusé partout par la maison de disque du groupe, Sudden Death Records, donc pas de soucis en matière de droits, c'est legit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Elmore James
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 20
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 31 Aoû 2015 - 6:15

Pour les sceptiques :

les fameux Ramones (Sheena Is A Punk Rocker ou Rock N Roll High School) pour le côté crétin
et, plus sophistiqués : Television (Venus, Elevation) avec un enchevêtrement de guitares céleste et une voix cadavérique

Mais surtout, un groupe dont l'omission constante relève du crime de lèse-majesté :
les ONLY ONES carton rouge

LA VOIX Lou Reed copule avec Dylan - inesthétique mais classe, donc.
LE RESTE  P... de bon sang, leur premier disque est la meilleure chose que j'aie entendue en punk rock :
de l'urgence, une ambiance Velvet Underground malsaine avec drogues et sexe de rigueur pour le folklore  bedo , des solos -  si !!! - de guitare aguichants (Curtains for you, Another Girl Another Planet), une section rythmique presque jazz, du saxophone...

à écouter: le premier disque


Dernière édition par Elmore James le Lun 31 Aoû 2015 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 31 Aoû 2015 - 8:20

Elmore James a écrit:
les ONLY ONES carton rouge


à écouter: le premier disque

Avec plaisir, j'avoue n'avoir jamais entendu parler de ce groupe... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Elmore James
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 20
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Re: Le punk-rock   Lun 31 Aoû 2015 - 8:33

mains

Je précise qu'ils lorgnent plus vers l'idiome rock traditionnel que vers le punk rock joué de manière fringante et célère.
On retrouve un côté nonchalant, presque langoureux dans la voix. Et ils ont assez pop dans leur approche des refrains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le punk-rock   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le punk-rock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M.O.T.O. + Ypérite: du punk rock mercredi 15/10 à la Méca !
» Le punk-rock
» THE ZEROS (US 70's punk-rock legends) à Paris le 10 janvier
» recherche batteur pour groupe punk/rock !
» GBH (Punk - Angleterre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: