Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Concertos Brandebourgeois de J.S Bach

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 17:38

Picrotal a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Picrotal a écrit:
Perso je me répète mais vraiment cette version est de loin ma préférée, peut-être parce que c'est la première que j'aie entendu : Neville Marriner et l'Academy of Saint-Martin in the Fields !!!
Les trolls, c'est permis le jour de la paix universelle ? :siffles

Ben alors David, je n'ai même pas droit à la trève des confiseurs ? ... Rolling Eyes
C'était juste pour préviendre que sans le savoir, tu t'exposes à des retours de flammes très sanguignolents.

Je serais bien le dernier à pouvoir donner des leçons sur le bon goût dans Bach. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12607
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:09

En fait, je peux expliquer pourquoi je préfère la version de Marriner : c'est à cause de la flûte.

Il y a peu de temps (ça se compte en mois), j'étais sincèrement intéressé par la musique classique et ne dédaignait pas d'acheter quelques disques de temps en temps, mais rien de comparable avec maintenant pour autant. Un soir, je regarde un épisode de X-Files. Je suis un grand amoureux de X-Files. Il y est question du deuxième Concerto brandebourgeois, qui fait partie – paraît-il – des oeuvres humaine envoyées dans l'espace à l'intention d'une forme de vie extraterrestre, au cas où elle aurait la chance de tomber dessus. Et on y entendait évidemment un extrait du premier mouvement de ce Concerto. Du coup je me dis : c'est plutôt sympa comme truc !

Alors me voici le lendemain dans le rayon classique de la FNAC de Valence, à fouiller parmi les différentes interprétations des Concertos brandebourgeois, et mes mains tombent sur l'enregistrement par l'Academy of Saint-Martin in the Fields. Le disque n'est pas cher. Il contient ce que je cherche. Je prends.

Quelques jours plus tard, je suis malade. Gros rhume sans gravité, mais qui a la particularité étrange de me bousiller le sommeil. A tel point que je reste trois jours sans quasiment fermer l'oeil. Peut-être une ou deux heures de sommeil en tout. Autant dire que je navigue à vue dans un monde étrange, les nerfs en pelote et la sensibilité exacerbée.

L'idée me vient de m'écouter – enfin – ce disque. Je me mets illico le premier mouvement sus-cité dans les oreilles, et là quelque chose se passe : la flûte. Cette flûte qui, dés les premières notes, s'envole à la façon de ces oiseaux farfelus que l'on voit dans les dessins animés, là où les autres instruments demeurent à terre, déroulant comme une mer de notes calmes que survole cette flûte tapageuse. Et à un moment, à un moment précis, tout cet ensemble m'a soulevé les tripes à tel point que j'en ai chialé, sans autre forme de procès. Jusqu'ici, seul Malher avait été capable de me procurer des frissons pareils, et encore en usant de la grosse artillerie. Mais même Malher ne m'avait jamais fait chialer. J'ai chialé parce que c'était beau. La plus belle chose que je n'avais jamais entendu de ma vie. De la beauté pure, non raffinée, non traitée. Presque violente sinon obscène dans son impudique nudité.

C'est à partir de ce moment-là que j'ai compris qu'il était temps pour moi de VRAIMENT m'intéresser à la musique « classique ». J'étais mûr. J'avais dévoré de la chanson française (que j'aime toujours autant), écouté les Beatles jusqu'à épuisement (et ils demeurent à mes yeux des génies immortels), ravagé mes oreilles à coup de punk-rock (et cela m'arrive encore, évidemment, car je n'ai rien renié de mon goût pour ce genre inestimable), bref j'avais navigué dans plein de choses différentes qui continuent aujourd'hui à bercer mon coeur, mais maintenant, c'était au tour du « classique », de cette soi-disant musique « savante » qui n'a rien de savante à mes yeux. Parce que pour moi, quand on me parle de musique savante, je pense à la musique expérimentale. Et la musique expérimentale, à mes yeux, ça consiste à faire chanter les rats de laboratoire.

Bref, tout cela pour dire que j'ai écouté depuis un certain nombre d'autres interprétations de ce Concerto. Et dans aucun je n'ai retrouvé cette volonté de mettre en avant la flûte fantasque du premier mouvement. Elle reste tassée, mollement, bêtement, parmi le flot des autres instruments. Et ça ne colle pas. Parce que les oiseaux, par définition, ne savent pas nager...

Je pourrais dire également la même chose concernant le hautbois que l'on peut entendre dans le premier mouvement du premier Concerto. De sa lourdeur sage qui écrase tout le reste jusqu'à la saturation. Ça non plus, je ne l'ai retrouvé nulle part ailleurs.

Alors voilà pourquoi je préfère Marriner et l'Academy of Saint-Martin in the Fields pour les Concertos Brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach. Si j'avais écouté une autre version, si je n'avais pas acheté et écouté CE disque, je ne serais pas ici aujourd'hui à vous emmerder avec ma vie et mon pseudo-lyrisme à deux francs six sous. Je n'aurais pas, en l'espace de quelques mois, acheté quelque chose comme une cinquantaine de disques (la musique classique est abordable...) ni enrichi ma culture de tant de compositeurs qui me ravissent au-delà du raisonnable. Je n'aurais jamais entendu parler de Telemann que j'adore, je serais resté sur des a-priori idiots concernant Vivaldi, je n'aurais jamais prêté l'oreille aux opéras de Mozart, je n'aurais pas compris que j'étais FAIT pour entendre le premier mouvement de la fameuse sonate « marche funèbre » de Chopin, ou pour les oeuvres tardives de Liszt. Sans parler de Schubert. Etc. etc.

Mais peut-être que j'exagère, je n'en sais rien. Après tout, mon intérêt pour la musique classique existait déjà, ainsi que je l'ai déjà dit. Une autre oeuvre, une autre rencontre, aurait peut-être produit le même effet. Je n'en sais rien. Je sais juste que c'est celle-ci qui m'a chamboulé l'âme. Donc voilà. Parce que :

Jamais de la vie
On ne l'oubliera,
La première fille
Qu'on a pris dans ses bras.




Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:19

J'aime beaucoup le smiley de la fin Very Happy
Citation :
si je n'avais pas acheté et écouté CE disque, je ne serais pas ici aujourd'hui à vous emmerder avec ma vie et mon pseudo-lyrisme à deux francs six sous.
Tu comprends maintenant pourquoi David n'aime pas Marriner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:29

Tu t'enflammes, Pictoral Very Happy



Je réécoute Savall, c'est, même si un peu brouillon parfois, très très réussi.

Très très beau premier mouvement du troisième, notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12607
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:37

Kia a écrit:
Citation :
si je n'avais pas acheté et écouté CE disque, je ne serais pas ici aujourd'hui à vous emmerder avec ma vie et mon pseudo-lyrisme à deux francs six sous.
Tu comprends maintenant pourquoi David n'aime pas Marriner !

Oui en effet, tout s'explique ! hehe

Eragny a écrit:
Tu t'enflammes, Pictoral Very Happy

PicRotal, pas Pictoral !... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:40

Je lis toujours les pseudos qu'à moitié Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 18:50

Quelle déclaration ! thumleft

Non, dans une autre version, ça n'aurait pas été pareil, parce qu'on entend des détails qui créent un effet. Mais là, ce dont tu parles, ce n'est pas une question d'adéquation stylistique, c'est vrai.

Je rends les armes, donc.

Surtout que je n'écoute plus les Brandebourgeois depuis que j'ai découvert autre chose que Mozart et Bach, alors il faut croire que c'était le plaisir de t'embêter. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mar 25 Déc 2007 - 20:10

Et puis à force de nous les repasser tes Marriner, Picrotal, les intelligences extra-terrestres ont fini par débarquer sur le forum. alien

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 10:20

Picrotal a écrit:
En fait, je peux expliquer pourquoi je préfère la version de Marriner : c'est à cause de la flûte.

Il y a peu de temps (ça se compte en mois), j'étais sincèrement intéressé par la musique classique et ne dédaignait pas d'acheter quelques disques de temps en temps, mais rien de comparable avec maintenant pour autant. Un soir, je regarde un épisode de X-Files. Je suis un grand amoureux de X-Files. Il y est question du deuxième Concerto brandebourgeois, qui fait partie – paraît-il – des oeuvres humaine envoyées dans l'espace à l'intention d'une forme de vie extraterrestre, au cas où elle aurait la chance de tomber dessus. Et on y entendait évidemment un extrait du premier mouvement de ce Concerto. Du coup je me dis : c'est plutôt sympa comme truc !

les X-Files ont plein de mérite, et je suis d'accord avec toi: le concerto est particulièrement bien amené dans cet épisode.

je fais également le même constat que toi: le premier mouvement du deuxième brandebourgeois est une évocation très directe de ce qu'on peut imaginer comme étant le paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 13:57

Je viens de trouver mieux que les concertos de goebel
Encore plus fougueu , plein d'élan et de virtuosité, les basses bien présentent de quoi donner encore plus le tournis a ceux qui trouvent que goebel les jouent vite. Il s'agit de l' Ensemble Musica Florea
Direction : Marek Stryncl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 14:37

atomlegend a écrit:
Je viens de trouver mieux que les concertos de goebel
Encore plus fougueu , plein d'élan et de virtuosité, les basses bien présentent de quoi donner encore plus le tournis a ceux qui trouvent que goebel les jouent vite. Il s'agit de l' Ensemble Musica Florea
Direction : Marek Stryncl.

je ne comprends pas très bien: c'est bien parce que le tempo est encore plus rapide que le plsu rapide? Un tempo plus rapide, qui impose une certaine forme de virtuosité, est gage de qualité en soi? Et en quoi les Brandebourgeois imposent un tempo ahurissant de rapidité? Tout est écrit prestissimo?

Pour ma part, de la part de quelqu'un qui semble comprendre toutes les notes et ce qu'il y a entre elles, il y a Benjamin Britten, un génie assez réputé.


Dernière édition par le Mer 26 Déc 2007 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12607
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 14:39

Je viens d'en écouter un bout et... ben désolé mais j'accroche pas... On a l'impression que l'orchestre en entier a envie de faire pipi et se dépêche de terminer avant de se ruer aux toilettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 14:41

Picrotal a écrit:
Je viens d'en écouter un bout et... ben désolé mais j'accroche pas... On a l'impression que l'orchestre en entier a envie de faire pipi et se dépêche de terminer avant de se ruer aux toilettes...

Le défi de la vitesse est souvent affaire de ceux qui n'ont pas plus que ça d'affinités avec l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:00

Alex a écrit:
Picrotal a écrit:
Je viens d'en écouter un bout et... ben désolé mais j'accroche pas... On a l'impression que l'orchestre en entier a envie de faire pipi et se dépêche de terminer avant de se ruer aux toilettes...

Le défi de la vitesse est souvent affaire de ceux qui n'ont pas plus que ça d'affinités avec l'oeuvre.

Bien moi je trouve ça très bien . Et si le défi de la vitesse est l' affaire de ceux qui n'ont pas plus d'affinités que ça avec l'oeuvre .
Et bien soit disons le haut et fort : je n'ai aucune affinité cette oeuvre.
Mais n'empêche que je l'aime ainsi interprétée.

Quand à l'orchestre il doit vraissemblablement s'agir de 13 idiots et idiotes qui n'ont aussi aucune affinité avec ces concertos et qui préfèrent se murger a la bière avant d'enregistrer .
Ce qui explique pourquoi ils se ruent aux WC pour faire "pipi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:01

atomlegend a écrit:
Alex a écrit:
Picrotal a écrit:
Je viens d'en écouter un bout et... ben désolé mais j'accroche pas... On a l'impression que l'orchestre en entier a envie de faire pipi et se dépêche de terminer avant de se ruer aux toilettes...

Le défi de la vitesse est souvent affaire de ceux qui n'ont pas plus que ça d'affinités avec l'oeuvre.

Bien moi je trouve ça très bien . Et si le défi de la vitesse est l' affaire de ceux qui n'ont pas plus d'affinités que ça avec l'oeuvre .
Et bien soit disons le haut et fort : je n'ai aucune affinité cette oeuvre.
Mais n'empêche que je l'aime ainsi interprétée.

Quand à l'orchestre il doit vraissemblablement s'agir de 13 idiots et idiotes qui n'ont aussi aucune affinité avec ces concertos et qui préfèrent se murger a la bière avant d'enregistrer .
Ce qui explique pourquoi ils se ruent aux WC pour faire "pipi"

Là je crois que j'en ai beaucoup appris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:07

Je vais trancher définitivement le débat : avec un tempo augmenté de moitié, au bout de deux oeuvres, on a le temps d'en écouter une troisième.

C'est pourquoi j'écoute Parsifal essentiellement par Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:11

atomlegend a écrit:
Et bien soit disons le haut et fort : je n'ai aucune affinité cette oeuvre.
Mais n'empêche que je l'aime ainsi interprétée.


C'est le principal n'est-ce pas.

Je pense pour ma part que les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes pour lesquelles cette musique est en fait indifférente. Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachés menues qui sont "interprétées".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:23

DavidLeMarrec a écrit:

C'est pourquoi j'écoute Parsifal essentiellement par Boulez.

Boulez n'a rien à faire dans ce topic, on y parle de musique après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:34

Alex a écrit:
Je pense pour ma part que les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes pour lesquelles cette musique est en fait indifférente. Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachés menues qui sont "interprétées".
Argument 1 : Rolling Eyes .

Alex a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est pourquoi j'écoute Parsifal essentiellement par Boulez.

Boulez n'a rien à faire dans ce topic, on y parle de musique après tout.
Argument 2 : Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:37

DavidLeMarrec a écrit:
Alex a écrit:
Je pense pour ma part que les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes pour lesquelles cette musique est en fait indifférente. Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachés menues qui sont "interprétées".
Argument 1 : Rolling Eyes .

Alex a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est pourquoi j'écoute Parsifal essentiellement par Boulez.

Boulez n'a rien à faire dans ce topic, on y parle de musique après tout.
Argument 2 : Rolling Eyes .

Le un je veux bien, mais tout de même pas le deux?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:43

Alex a écrit:
atomlegend a écrit:
Et bien soit disons le haut et fort : je n'ai aucune affinité cette oeuvre.
Mais n'empêche que je l'aime ainsi interprétée.


C'est le principal n'est-ce pas.

Je pense pour ma part que les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes pour lesquelles cette musique est en fait indifférente. Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachés menues qui sont "interprétées".

Si biondi te lisait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:45

Alex a écrit:
Le un je veux bien, mais tout de même pas le deux?!!
Wink

Dans les deux cas, c'est ton goût personnel que tu généralises...

Pour reprendre l'exemple de Parsifal, ça devient tout de suite plus intelligible et agréable lorsqu'on le joue à tempo allant. Ca vaut aussi pour la Saint-Matt' ou DG par Furtwängler, qui finissent par s'immobiliser, par devenir moins compréhensibles.

Ensuite, concernant Boulez, j'évoquais le chef, dont nul ne peut nier la technique...
Par ailleurs, j'aime énormément le compositeur, et je ne vois pas le problème. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 16:56

atomlegend a écrit:
Alex a écrit:
atomlegend a écrit:
Et bien soit disons le haut et fort : je n'ai aucune affinité cette oeuvre.
Mais n'empêche que je l'aime ainsi interprétée.


C'est le principal n'est-ce pas.

Je pense pour ma part que les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes pour lesquelles cette musique est en fait indifférente. Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachés menues qui sont "interprétées".

Si biondi te lisait

Espérons qu'il ne comprenne pas le français Laughing


DavidLeMarrec a écrit:
Alex a écrit:
Le un je veux bien, mais tout de même pas le deux?!!
Wink

Dans les deux cas, c'est ton goût personnel que tu généralises...

Pour reprendre l'exemple de Parsifal, ça devient tout de suite plus intelligible et agréable lorsqu'on le joue à tempo allant. Ca vaut aussi pour la Saint-Matt' ou DG par Furtwängler, qui finissent par s'immobiliser, par devenir moins compréhensibles.

le but recherché est le contraire: plus de clarté dans l'articulation des lignes et la conduite du discours, exaltation du sentiment de contemplation d'une oeuvre.

C'est un terrible échec pour ces chefs que d'obtenir le contraire de ce qu'ils voulaient, mais c'est ton sentiment là aussi, le mien est contraire.

Je reconnais mon intransigeance et ma soumision volontaire au discours de Sergiu Celibidache. Mais cette intransigeance n'est pas spécialement plus importante que celle développée par mes adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 17:11

Alex a écrit:
le but recherché est le contraire: plus de clarté dans l'articulation des lignes et la conduite du discours,
La clarté et l'articulation est bien moindre chez les lents d'autrefois que les rapides d'aujourd'hui (jusqu'à la surarticulation, d'ailleurs)... Ce n'est pas une affaire de tempo.


Citation :
C'est un terrible échec pour ces chefs que d'obtenir le contraire de ce qu'ils voulaient, mais c'est ton sentiment là aussi, le mien est contraire.
Je parle de deux enregistrements précis. Selon les cas, ça peut très bien fonctionner. Je ne fais pas de généralité sur ce point, le tempo juste n'existe pas pour moi ; il l'est pourvu que la conception soit convaincante.


Citation :
Je reconnais mon intransigeance et ma soumision volontaire au discours de Sergiu Celibidache. Mais cette intransigeance n'est pas spécialement plus importante que celle développée par mes adversaires.
Tes adversaires, qui ça ? Il y a des gens qui prêchent pour l'accélération uniforme ? L'augmentation du contraste entre tempi, oui, mais après ?

De toute façon, j'aime Celibidache et Spinosi, alors j'aurais du mal à être offensif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 17:32

DavidLeMarrec a écrit:
Alex a écrit:
le but recherché est le contraire: plus de clarté dans l'articulation des lignes et la conduite du discours,
La clarté et l'articulation est bien moindre chez les lents d'autrefois que les rapides d'aujourd'hui (jusqu'à la surarticulation, d'ailleurs)... Ce n'est pas une affaire de tempo.


Certes, disons que j'entends un tempo modéré comme permettant de souligner suffisamment une idée afin qu'elle ait le temps de s'exprimer avant de passer à une autre. Le discours est par conséquent limpide.


DavidLeMarrec a écrit:
Tes adversaires, qui ça ? Il y a des gens qui prêchent pour l'accélération uniforme ? L'augmentation du contraste entre tempi, oui, mais après ?

De toute façon, j'aime Celibidache et Spinosi, alors j'aurais du mal à être offensif...

Le mouvement baroque existe en opposition des Klemperer et furtwängler d'antant, et l'accélération du tempo est un de leurs traits distinctifs.

Quant à Celibidache, il pensait que la musique vivante allait mourir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 18:28

Suite aux différentes réactions qu'a sucité mon intérêt pour les banderburgeois "véloce".
Je me suis empressé d'envoyer un petit mail à fabio bondi. En effet très inquiet de son
devenir s'il s'obstine à jouer de la sorte.
Ci joint une copie de mon mail

Chèr Fabio,
J'ai récemment lu que, je cite:
"Dans la musique le défi de la vitesse est souvent affaire de ceux qui n'ont pas plus que ça d'affinités avec l'oeuvre.
les tempi ultra rapides sont étrangers à la musique et qu'ils sont nés de la volonté de griser des personnes
pour lesquelles cette musique est en fait indifférente.
Car la vitesse suffit à faire ressentir quelque chose, indépendamment des notes hachées menues qui sont "interprétées".

Donc veuillez revoir vos interprétations des quatres saisons et quasiment l'intégralité de vos allegro
Je sais c'est du travail,mais il en va de votre intérêt.
De plus vous éviterez ainsi à tous les membres de l'Europa Galante de remplir inutilement
tous les urinoires des salles de concerts.Et ainsi d'éviter des frais de ménage

En attente de vous lire je vous prie monsieur d'accepter l'expression de mes sentiments les plus sincères.

Cordialement, un de vos plus fidèles admirateurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83406
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 18:32

Alex a écrit:
Certes, disons que j'entends un tempo modéré comme permettant de souligner suffisamment une idée afin qu'elle ait le temps de s'exprimer avant de passer à une autre. Le discours est par conséquent limpide.
Tout dépend comment il est exécuté. Le Parsifal de Boulez par rapport à Knappertsbusch n'est pas seulement limpide parce que plus vite enchaîné, il l'est aussi et surtout à cause du soin des phrasés et des textures qui semblent le cadet des soucis de Kna.


Citation :
Le mouvement baroque existe en opposition des Klemperer et furtwängler d'antant,
Pas exactement. Ce sont leurs zélotes, critiques et auditeurs, jouent ce jeu. Leur travail provient au départ d'un souci musicologique, dont on comprend toute la portée en comparant les Monteverdi, Lully ou Rameau. De répertoire secondaire pour débuts de concert, la musique baroque a pris son autonomie grâce à leur travail d'exactitude stylistique.

Il se trouve, ensuite, qu'on a critiqué leur travail comme décharné et trompeur, et que leurs partisans ont répliqué en mettant en valeur cette évolution comme contraire aux pachydermes d'antan. Mais les interprètes eux-mêmes peuvent admirer ces vieilles gloires. Adriaticoboy rappelait, il y a peu, que Minkowski admirait par-dessus tout Furtwängler...


Citation :
et l'accélération du tempo est un de leurs traits distinctifs.
Les tempi ont été montés en moyenne, mais leur caractéristique est surtout d'avoir augmenté le contraste entre les tempi.

De toute façon, c'est inhérent aux modes de jeu : l'archet ancien permet une attaque très incisive et précise, mais pour un sostenuto, ce n'est pas du tout idéal.


Citation :
Quant à Celibidache, il pensait que la musique vivante allait mourir avec lui.
Pourtant, l'âge d'or de la musique en boîte est un peu passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 26 Déc 2007 - 19:58

Picrotal a écrit:
Je viens d'en écouter un bout et... ben désolé mais j'accroche pas... On a l'impression que l'orchestre en entier a envie de faire pipi et se dépêche de terminer avant de se ruer aux toilettes...

Je trouve que si c'est un peu rapide (pour l'allegro final du 3° concerto), les cordes s'en sortent assez bien et laissent les phrases respirer ce qu'il faut. La danse est bien là pour moi surtout dans le premier mouvement.

J'ai joué en orchestre ce 3° brandebourgeois (BWV 1048) et j'ai le bon souvenir de cette machinerie assez incroyable voulue par Bach, il y a de l'humour ici je pense et la gageure est bien celle de la vitesse, du test de la virtuosité des cordes de la formation à laquelle était destinée cette plaisanterie. Envie de retrouver aussi l'enivrement vivaldien peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bespin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 43
Localisation : Saint-Jean-sur-Richelieu
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 6 Fév 2008 - 17:30

Pan a écrit:
Jorge a écrit:
Les démodées...

Pinnock
Personnellement, la version de Pinnock me donne toujours entière satisfaction. bounce

Bah moi j'adore Pinnock et je suis content d'entendre dire que sa version est démodée.

*JE SUIS* démodé. viking

N'oublions pas que ces oeuvres furent offertes au margrave de Brandebourg, ça impose une interprétation respecteuse!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/patof/aznavour
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Dim 30 Mar 2008 - 23:36

Si je veux une version de synthese entre Leonhardt/Koopman d'un coté et Goebel de l'autre, l'akademie fur alte musik n'est elle pas la mieux indiquée ? Sinon je posse la derniere Pinnock aussi et Harnoncourt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 21:31

J'ai tenter la version de l'akademie fur alte musik, et je trouve ca genial cheers c'est exactement ce que je rechercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 59
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 21:34

Est-ce que vous avez cité la version d'Harnoncourt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 22:01

oui oui je l'ai fais deux messages plus haut, tres bonne version aussi, qui commence un peu a dater mais qui garde de sa superbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 59
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 22:12

C'est bien celle avec le Concentus Musicus de Vienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 22:15

oui oui c'est celà, chez Teldec

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 59
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 22:37

J'ai la version vinyle, parue chez Telefunken dans les années 80 j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 31 Mar 2008 - 22:47

je te comprend mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5532
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Lun 26 Mai 2008 - 9:16

Bertrand67 a écrit:
J'ai tenter la version de l'akademie fur alte musik, et je trouve ca genial cheers c'est exactement ce que je rechercher.

C'est celle que je viens d'acheter et, bien que je n'aie encore écouté que le premier disque (Concertos 1, 3 et 5), j'en suis aussi content jusqu'à présent.

J'aime beaucoup les tempos vifs mais sans excès. C'est même parfois franchement dansant (presto du 5ème concerto). Seul petit bémol, certains instruments m'ont paru un peu limite à l'occasion (altos dans le 3ème concerto et cors dans le 1er) mais dans l'ensemble, je suis satisfait et je me réjouis de découvrir les trois autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Jeu 29 Mai 2008 - 11:20

Citation :
je fais également le même constat que toi: le premier mouvement du deuxième brandebourgeois est une évocation très directe de ce qu'on peut imaginer comme étant le paradis.
Je fais remonter cette ancienne discussion (page 3), pour faire part de l'étonnement que j'ai à lire ça.
Etant pourtant un inconditionnel de Bach, je ne partage absolument pas votre engouement pour ce premier mvt du 2e brandebourgeois.
Dommage, le témoignage de Picrotal a de quoi émouvoir, mais concernant cette oeuvre particulière ça me laisse froid et dubitatif.
Je n'entends pas la flûte cartoonesque qui t'a mis en transe. J'entends surtout une vilaine trompette qui lutte sans succès pour rester juste dans la région difficile du contre-ut. (Version Leonhardt)
Pour moi, ce mouvement relève de ce que j'aime moins chez Bach, c'est-à-dire une musique très sociale, trop proche de ses "concurrents" de la même époque. La verve mélodique et contrapuntique, les modulations amenées avec une finesse et un naturel qui me mettent à genoux, tout ça me semble relativement absent, j'ai l'impression d'une musique très extérieure, fonctionnelle, et bavarde.
Alors, "paradis", c'est un mot que j'associerais volontiers à Bach, mais pas du tout dans ce cas-là.
Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 15:00

jerome a écrit:
Citation :
je fais également le même constat que toi: le premier mouvement du deuxième brandebourgeois est une évocation très directe de ce qu'on peut imaginer comme étant le paradis.
Je fais remonter cette ancienne discussion (page 3), pour faire part de l'étonnement que j'ai à lire ça.
Etant pourtant un inconditionnel de Bach, je ne partage absolument pas votre engouement pour ce premier mvt du 2e brandebourgeois.
Dommage, le témoignage de Picrotal a de quoi émouvoir, mais concernant cette oeuvre particulière ça me laisse froid et dubitatif.
Je n'entends pas la flûte cartoonesque qui t'a mis en transe. J'entends surtout une vilaine trompette qui lutte sans succès pour rester juste dans la région difficile du contre-ut. (Version Leonhardt)
Pour moi, ce mouvement relève de ce que j'aime moins chez Bach, c'est-à-dire une musique très sociale, trop proche de ses "concurrents" de la même époque. La verve mélodique et contrapuntique, les modulations amenées avec une finesse et un naturel qui me mettent à genoux, tout ça me semble relativement absent, j'ai l'impression d'une musique très extérieure, fonctionnelle, et bavarde.
Alors, "paradis", c'est un mot que j'associerais volontiers à Bach, mais pas du tout dans ce cas-là.
Comme quoi...

Je ressens tout simplement cette musique comme quelque chose qui n'aurait pas forcément été composée, quelque chose qui aurait toujours été là et que quelqu'un a su nous dévoiler. C'est juste "parfait".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 15:06

Tu parles bien de ce mouvement en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 16:55

Alex a écrit:

Je ressens tout simplement cette musique comme quelque chose qui n'aurait pas forcément été composée.
moi itou geek
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 17:02

Ceci dit j'ai cette impression devant les sculptures de Michel-Ange, ses esclaves, comme s'ils existaient déjà dans le marbre et Buonarroti les aurait simplement libérés de la pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 17:11

jerome a écrit:
Tu parles bien de ce mouvement en particulier ?

le premier mouvement du 2ème Brandebourgeois est une des choses que je préfère sur cette bonne vieille terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Strangelove
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 17:34

Je trouve que ce sentiment de sérénité imperturbable, intemporelle, un peu lointaine que vous associez ici au paradis on le ressent de la même manière dans la gavotte de la 3ème partita pour violon seul. C'est le même Bach.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 17:48

Dr. Strangelove a écrit:
Je trouve que ce sentiment de sérénité imperturbable, intemporelle, un peu lointaine que vous associez ici au paradis on le ressent de la même manière dans la gavotte de la 3ème partita pour violon seul. C'est le même Bach.

Le paradis, c'est l'Adagio de la Neuvième de Beethoven, avec beaucoup de portamenti, voyons. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Ven 30 Mai 2008 - 23:02

Alex a écrit:
Je ressens tout simplement cette musique comme quelque chose qui n'aurait pas forcément été composée, quelque chose qui aurait toujours été là et que quelqu'un a su nous dévoiler. C'est juste "parfait".

Je ressens la même chose à chaque fois que j'écoute la Fantaisie et Fugue BWV 904 jouée au piano. Superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Sam 31 Mai 2008 - 0:07

Désolé d'insister, mais après réécoute attentive des Brandebourgeois, je ne m'explique toujours pas votre engouement pour ce mouvement.
Je suis vraiment surpris, et très intéressé par cette divergence de goûts.

Pour moi, en gros, les brandebourgeois commencent vraiment à partir du 3e...
Si "universel" que soit Bach pour ses fanatiques, il peut donc tout de même se révéler multiple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Sam 31 Mai 2008 - 0:09

J'adore le 2: c'est pas le paradis ; juste une (ré)jouissance inouie ! C'est vraiment jouissif à jouer aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galinou
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   Mer 4 Juin 2008 - 19:15

Bonjour, je débarque tout nouveau sur ce forum.
"on" m'a offert gentiment la version de Karajan, je la trouvais un peu euh, oui, il y a qq'un qui a parlé de bulldozeur ?
Je cherchais à la remplacer et c'est ainsi que je vous ai découvert(s), j'en suis tout aise.

J'ai en 33 t une vieille version dont personne ne semble avoir parlé, est-ce que quelqu'un la connait ?
Elle est de Milan Munclinger et paru chez Harmonia mundi en 1965
je ne crois pas qu'elle existe en CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.galinou.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concertos Brandebourgeois de J.S Bach   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concertos Brandebourgeois de J.S Bach
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Cantates de J.S Bach
» J. S. Bach et les nombres
» Suites pour orchestre de J.S Bach
» BACH - intégrales Brilliant et autres
» Messe en si de bach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: