Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler- 3ème symphonie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 865
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Jeu 16 Nov 2017 - 18:54

Pareil, je ne suis pas du convaincu par les Mahler de Levine. Je crois j'ai du écouté ce coffret une fois, peut être même pas toutes les symphonies, mais j'en ai aucune envie d'y retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 18 Nov 2017 - 15:46

Étonnant, pour moi c'est au contraire très typé, à la limite de la caricature, avec les cuivres très brillants-bruyants, les cordes larges… avec vraiment un côté dessin animé que je n'entends chez aucun autre.

Qu'on trouve ça trop primesautier, voire pétaradant, même vulgaire, je vois, mais ce que tu dis m'étonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7558
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 18 Nov 2017 - 16:44

Pareil. C'est comme si nous n'avions pas écouté le même enregistrement: qu'on trouve ici les timbres de Chicago pas subtils, les cordes trop massives, les cuivres trop gueulards (et trop en avant) - a fortiori par rapport à ce que font Chailly et Boulez - non seulement je comprends mais je ne serais pas loin d'adhérer; mais ternes? scratch

Tu l'as écoutée sur en streaming ou sur CD?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane averti


Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 9:04

Je crois que cette intégrale Levine était surtout destinée à un public Américain moins exigeant dans la qualité interprétative que chez nous.

De plus, le niveau des orchestres est souvent inférieur à celui des orchestres européens .

Pour la troisième, la gravure de Tennstedt studio me semble excellente, le contraste entre la brutalité de la première partie et la poésie de la seconde est remarquable.

Mon classement:

1. TENNSTEDT lpo studio
2. NEUMANN Phil. Tchèque
3. INBAL (édition denon )

Ne pas oublier les deux devenus habituels : ADLER et HORENSTEIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18548
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 10:44

Benedictus a écrit:
Pareil. C'est comme si nous n'avions pas écouté le même enregistrement: qu'on trouve ici les timbres de Chicago pas subtils, les cordes trop massives, les cuivres trop gueulards (et trop en avant) - a fortiori par rapport à ce que font Chailly et Boulez - non seulement je comprends mais je ne serais pas loin d'adhérer; mais ternes? scratch

Tu l'as écoutée sur en streaming ou sur CD?

En CD.

Et oui, j'ai trouvé ça terne et pas avenant du tout.

C'est bizarre cette divergence. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 11:27

georges2 a écrit:
Je crois que cette intégrale Levine était surtout destinée à un public Américain moins exigeant dans la qualité interprétative que chez nous.

Ah.

Citation :
De plus, le niveau des orchestres  est souvent inférieur à celui des orchestres européens .

Je n'ai jamais entendu le Philharmonique d'Abilene ni le Tulare County Symphony (oui, ils existent), mais ça dépend vraiment de qui on parle. Oui, Seattle ou Nashville, c'est inférieur à une ville allemande de même population. Mais Chicago, Boston, New York, Philadelphie, Dallas, San Francisco, Los Ángeles, ça vaut largement Vienne ou Amsterdam.

Cette différence me paraît seulement vraie lorsqu'on passe aux villes moyennes, mais ce n'est valable que par rapport aux orchestres germaniques et nordiques… si on parle des orchestres français, espagnols, roumains secondaires, ce n'est pas forcément mieux.


Citation :
Pour la troisième,  la gravure de Tennstedt studio me semble excellente,  le contraste entre la brutalité de la première partie et la poésie de la seconde est remarquable.

Mon classement:

1. TENNSTEDT lpo studio
2. NEUMANN Phil. Tchèque
3. INBAL (édition denon )

Ne pas oublier les deux devenus habituels : ADLER et HORENSTEIN.

Tennstedt est très bien, (Inbal aussi !) mais c'est un peu gentil comme sélection – surtout par rapport à Tennstedt sur le vif dans les mêmes années, chez BBC Legends !

Adler et Horenstein, jamais vu ce qu'on leur trouvait, c'est vraiment terne, alors qu'il y a tellement de choix ! Quitte à prendre du rêche peu coloré, Bernstein-New York m'apporte d'autres satisfactions sur le discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 865
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 14:35

Ressorti le coffret Mahler-Levine dormant depuis 7 ans, j'écoute en CD et la prise de son est comme si elle serait prise à travers d'un gros tunnel. L'enregistrement est un peu sale, les basses gonflées et peu subtiles et il n'y a pas assez d'air donc touffu et oui je vois un peu pourquoi arnaud le qualifie "terne", je pense surtout que la technique RCA plutôt que l'interprétation ou le jeu de CSO qui plombe. Autre défaut qui me gêne : on ne retrouve rarement le silence ou le pianissimo de répits (que Abbado ou Horenstein ont su très bien fait), donc le côté bruyant et sale est fatigué à la long. Un exemple typique de pb d'équilibre : à la reprise la caisse claire est plus forte que les cors !

J'ai dû mal à entrevoir le côté dessin animé, je trouve qu'il joue du Mahler tout simplement.

Levine dans Mahler n'est pas pour moi, j'arrête à la fin du 1er mouvement impossible d'aller plus loin.

Par contre j’adhère au choix de Tennstedt Live, même si je trouve le dernier mouvement manque un peu de mordant, surtout si on compare à Bernstein II.

La référence absolue pour moi et la 3e de Haitink/VPO en concert MahlerFest 1995. J'aime beaucoup aussi son concert de noël 1983 Amsterdam, avec la même reproche qu'avec Tennstedt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane averti


Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 15:48

L'orchestre de New-York avec Walter puis Bernstein, a interprété d'excellents Malher.
Dans le cas Bernstein, c'est mieux aux USA qu'à Vienne.

Je trouve la sonorité des orchestres Américains trop brillante à mes oreilles . Un son "uniformisé " manquant de tradition.

Un des seul, Solti avec Chicago, à réussi ,dans ses nombreux disques et concerts, à arrondir le son comme en témoigne par exemple sa neuvième de Bruckner des années 80.

J'ai un bon souvenir d'un concert à Paris pour la sortie du disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane averti


Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 15:57

Le coffret HAITINK contenant ses concerts de Noël est une référence.

La 3 est très belle et la 9 est un sommet. L'adagio est particulièrement inspiré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 22:46

georges2 a écrit:
Dans le cas Bernstein,  c'est mieux aux USA qu'à Vienne.

C'est surtout très différent. Je trouve le discours plus intéressant, plus modeste aussi, moins original et tapageur, avec le NYP, mais c'est vraiment une affaire de goût (pareil pour ses Sibelius d'ailleurs).


Citation :
Je trouve la sonorité des orchestres Américains trop brillante à  mes oreilles .

Brillante, certes – enfin, pour certains : ça ne me paraît pas caractériser du tout Philadelphie, Dallas, Seattle, Minnesota, Nashville, le National de Washington…


Citation :
Un son "uniformisé " manquant de tradition.

C'est étrange tout de même : la plupart de ces orchestres sont sensiblement plus anciens que les orchestres de radio européens. Et jue ne trouve pas que le DSO Berlin ait moins de personnalité que la Staatskapelle, ni que les orchestres de Radio-France ou de Paris soient coupés de la tradition…


Citation :
Un des seul,  Solti avec Chicago, à réussi  ,dans ses nombreux disques et concerts, à arrondir le son comme en témoigne par exemple sa neuvième de Bruckner des années  80.

Je ne trouve pas du tout, au contraire Chicago pétarade particulièrement avec lui (c'en est même un peu gênant dans certains Bruckner – pas écouté sa Neuvième, cela dit), il y a même des cas où c'en est presque drôle (ses seconds Maîtres Chanteurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7558
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Lun 20 Nov 2017 - 23:32

Il faut dire aussi que ces orchestres yankees, à force de remplacer les contrebasses par des banjos et les bassons par des harmonicas, ils manquent sérieusement d'assise dans les graves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 865
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 22 Déc 2018 - 11:33

Avis au admirateur du chef François-Xavier Roth, sortie en février chez Harmonia Mundi la 3e symphonie de Mahler, dirigeant Gürzenich de Cologne, avec Sara Mingardo (alto).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7558
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 22 Déc 2018 - 12:09

Euh... je suis assez admirateur de Roth, mais jusqu'à présent, je n'ai pas été convaincu par son Mahler.

Et puis... Sara Mingardo dans la partie d'alto de la 3ᵉ, on dirait presque un fake que j'aurais pu faire (son Hor ch’è tempo di morire de Merula continuera encore longtemps de me hanter - mais j'ai quand même peur qu'elle ne fasse pas trop le poids face aux cuivres d'O Mensch ni face aux petits braillards© qui font bim-bam...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 947
Age : 1000
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 22 Déc 2018 - 12:41

Bruno Luong a écrit:
Avis au admirateur du chef François-Xavier Roth, sortie en février chez Harmonia Mundi la 3e symphonie de Mahler, dirigeant Gürzenich de Cologne, avec Sara Mingardo (alto).

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 22 Déc 2018 - 13:32

Tu as cité la piste de la vie de Mingardo. hehe Effectivement, la voix est mal projetée, mais avec des micros, ce n'est pas trop un problème. Et on est parfois surpris. Stutzmann qui chante tellement à l'intérieur du corps, et qui est loin de faire mal aux oreilles, même dans les petites salles, a la capacité, dans Mahler, à remplir l'espace, cette double personnalité (baroqueuse serrée et contrainte dans le seria et le lied, grande voix ample dans Mahler) m'a toujours paru assez fascinante.

Quant à Roth, c'est vrai que son Mahler est tradi avec les orchestres tradis ; néanmoins à en juger par sa Première avec Les Siècles, il a potentiellement beaucoup à dire, et d'original, dans ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 865
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   Sam 22 Déc 2018 - 20:31

Benedictus a écrit:

Et puis... Sara Mingardo dans la partie d'alto de la 3ᵉ, on dirait presque un fake que j'aurais pu faire (son Hor ch’è tempo di morire de Merula continuera encore longtemps de me hanter - mais j'ai quand même peur qu'elle ne fasse pas trop le poids face aux cuivres d'O Mensch ni face aux petits braillards© qui font bim-bam...)

A en juger sur youtube, elle chante toute seule depuis le balcon, puis dans les moments où l'alto intervient, c'est toute en douceur, donc pas de craindre. Dans le bim-bam le choeur d'enfant et femme chantent aussi depuis le balcon.

D'ailleurs je trouve que la direction de Francois-Xavier Roth est très fluide dans les permiers mouvements et la très longue monté du dernier moument est bien jugé, et étirée un peu à la Bernstein. Je pense que ça devrait être un disque réussit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler- 3ème symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler- 3ème symphonie
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Mahler- 3ème symphonie
» Mahler- 4ème symphonie
» Mahler- 10ème symphonie
» Mahler - 2è symphonie
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: